Yesht d'Ard-I-Behist (Chapitre 3)
Onelittleangel > > Yesht d'Ard-I-Behist (Chapitre 3)  :
(21 Versets | Page 1 / 1)

Version Afficher Taille
FrançaisOui | NonA- | A | A+


3.0

K hshnaothra à Ahura-Mazda, etc. À Asha Vahista, très brillant, à Airyama-Ishya, à la force créée par Mazda, à la bonne Çaoka, à la vue large, créée par Mazda, pure.


3.1

N ous honorons Asha Vahista le plus brillant AmeshaÇpenta. Nous voulons honorer Airyama-Ishya, la force créée par Mazda, Çaoka, bonne, à la vue large, créée par Mazda, pure. Ahura-Mazda dit à Zarathustra-le-saint : (Apprends) que la fonction d'Asha Vahista est (d'être) chantre, Zaota, invocateur, moniteur, sacrificateur, ministre des bénédictions, panégyriste de tout ce qui est bon, et de rendre les corps lumineux, brillants, étincelants, pour notre honneur et notre gloire à nous Amesha-Çpentas.


3.2

E t Zarathustra dit : Dis-moi, ô Ahura-Mazda, une parole, une parole de vérité ; comment se sont formées pour toi ces fonctions d'Asha Vahista (en vertu desquelles il est) chantre, Zaota, invocateur, moniteur, sacrificateur, ministre des bénédictions, panégyriste de tout bien et doit rendre les corps lumineux, brillants, étincelants, pour votre honneur et votre gloire, à vous Amesha-Çpentas ?


3.3

E t je proclamerai (le nom d') Asha Vahista et si je le proclame (je proclamerai aussi) le séjour de bonheur pour les Amesha-Çpentas, qu'Ahura-Mazda -conserve par de bonnes pensées, conserve par de bonnes paroles, conserve par de bonnes actions.


3.4

( Le Garonmâna est le lieu de bonheur pour Ahura-Mazda, il appartient aux hommes purs.) Nul des méchants n'est en état de parvenir jusqu'au Garonmâna, jusqu'à AhuraMazda, brillant, habitant dans les vastes espaces.


3.5

A nro-Mainyus combat en toutes choses en faveur des Yâtus et des Pairikas, qui sont à celui-ci, (contre) Airyaman, le plus grand des Manthras, le meilleur des Manthras, le plus parfait des Manthras, le plus brillant des Manthras, le Manthra plus brillant que les plus brillants, le puissant parmi les Manthras, le plus puissant des Manthras, le ferme d'entre les Manthras, le plus inébranlable des Manthras, le vainqueur d'entre les Manthras, le plus victorieux des Manthras, le guérisseur d'entre les Manthras, le plus propre à guérir parmi les Manthras.


3.6

( Il est celui des remèdes) qui guérit selon (les lois de) la pureté et de la justice, qui guérit par incision, qui guérit par remède végétal, qui guérit par les paroles de la loi (les Manthras). C'est le remède des remèdes, celui qui guérit par les paroles de la loi. Celui-là est le médecin des médecins qui exerce l'art de guérir pour le bien d'un fidèle.


3.7

( Par ce moyen) la maladie s'est enfuie, la mort s'est enfuie, les Dévas se sont enfuis, les forces hostiles se sont enfuies, l'impur Ashemaogha s'est enfui, le tyran des hommes s'est enfui.


3.8

L a race des serpents s'est enfuie, la race des loups et celle des bipèdes pernicieux s'est enfuie. La méchanceté s'est enfuie, la fourberie s'est enfuie, la colère s'est enfuie, la brutalité s'est enfuie, le trouble s'est enfui, la tromperie s'est enfuie.


3.9

L a parole trompeuse du fourbe s'est enfuie, la Jahi magicienne, la Jahi pernicieuse se sont enfuies. Le vent violent du couchant s'est enfui, le vent violent du couchant a disparu.


3.10

C 'est lui (Asha Vahista) qui, pour moi, a abattu des fils du serpent et des Dévas mille sur mille, dix mille sur dix mille. Il abat les maladies, il abat la mort, il abat les Dévas, il abat les principes hostiles, il abat les impurs Ashemaogha, il abat les tyrans des hommes.


3.11

I l abat la race des serpents, il abat la race des loups, il abat la race des bipèdes pernicieux, il abat la méchanceté, il abat la fourberie, il abat la colère, il abat la brutalité, il abat le trouble, il abat la tromperie.


3.12

I l abat la parole trompeuse du fourbe, il abat la Jahi magicienne, la Jahi pernicieuse, il abat le vent violent du couchant, il fait périr le vent violent du couchant.


3.13

I l abat, de la race des bipèdes pernicieux et des Dévas, mille sur mille, dix mille sur dix mille.


3.14

A nro-Mainyus, aux nombreuses morts, le plus trompeur des Dévas, s'enfuit devant son regard. Il s'écrie, Anro Mainyus, malheur à moi, hélas ! malheur à moi ! O Asha Vahista ! Il frappera les plus nuisibles des maladies, il accablera les plus nuisibles des maladies. Il frappera les plus meurtrières des morts, il accablera les plus meurtrières des morts. Il frappera les plus Dévas des Dévas, il accablera les plus Dévas des Dévas. Il frappera les plus hostiles des principes opposés, il accablera les plus hostiles des principes opposés, il frappera les [156] impurs Ashemaoghas, il accablera les impurs Ashemaoghas, il frappera les plus tyranniques des despotes, il accablera les plus tyranniques des despotes.


3.15

I l abattra les principaux des fils des serpents, il accablera les principaux des fils du serpent ; il frappera les principaux de la race des loups ; il accablera les principaux de la race des loups, il frappera les principaux de la race des bipèdes pernicieux, il accablera les principaux de la race bipède pernicieuse ; il frappera les méchants, il accablera les méchants ; il frappera la fourberie, il accablera la fourberie ; il frappera les plus colériques des colères, il accablera les plus colériques des colères ; il frappera la plus brutale des brutalités ; il frappera le plus perturbateur des troubles, il accablera le plus perturbateur des troubles ; il frappera la plus trompeuse des tromperies, il accablera la plus trompeuse des tromperies.


3.16

I l frappera la plus menteuse des paroles menteuses, il accablera la plus menteuse des paroles menteuses ; il frappera la Jahi magicienne, il accablera la Jahi magicienne ; il frappera la Jahi malicieuse, il accablera la Jahi malicieuse.


3.17

I l frappera le vent violent du couchant, il accablera le vent violent du couchant.


3.18

Q ue la Druje disparaisse, qu'elle s'enfuie et périsse. Péris, ô Druje, dans l'occident et ne fais pas mourir les biens corporels de l'être pur.


3.19

À cause de son éclat et de sa majesté, je veux honorer par des chants de louanges Asha Vahista, le plus brillant AmeshaÇpenta. Nous voulons honorer Asha Vahista, le plus brillant Amesha-Çpenta, par des Zaothras, par le Hôma uni à la chair (de la victime), au Bareçma, par la sagesse de la langue, par pensée, par parole, par action, par des Zaothras et les paroles véridiques.


3.20

J e voue culte, honneur, force et vigueur à Asha Vahista.



Page:  1

Menu livre ↑