Yest de Druaçpa (Chapitre 9)
Onelittleangel > > Yest de Druaçpa (Chapitre 9)  :
(33 Versets | Page 1 / 1)

Version Afficher Taille
FrançaisOui | NonA- | A | A+


9.0

K hshnaothra à Ahura-Mazda...


9.1

N ous voulons honorer Druâçpa puissante et pure, créée par Mazda ; Druâçpa, qui maintient en santé les chevaux, qui maintient en santé les bêtes de trait, qui maintient en santé l'homme fait, qui maintient en santé l'enfant, qui observe beaucoup, qui brille, s'étendant au loin avec une bienveillance durable,


9.2

D ruâçpa qui met ses chevaux au joug, dirige son char, fait retentir les roues, Druâçpa, florissante et pure, vigoureuse, de taille élevée, bienveillante et salutaire, qui se maintient et maintient (tout) en santé, pour l'utilité des hommes purs.


9.3

C e fut elle à qui Haoshyanha le Paradhâta, au pied du Hara élevé et brillant, créé par Mazda, sacrifia cent chevaux, mille boeufs, dix mille bête de petit bétail, en lui offrant des Zaothras :


9.4

D onne-moi, ô bonne et vivifiante Druâçpa, cette faveur que j'abatte tous les Dévas mazaniens, que, jamais effrayé, je ne fuie par crainte devant les Dévas ; mais que les Dévas tremblants fuient malgré eux devant moi, (pleins) de frayeur et que, terrifiés, ils s'enfoncent dans les ténèbres.


9.5

E lle lui accorda cette faveur, Druâçpa la puissante, créée par Mazda, pure, protectrice, à lui qui présentait des offrandes, elle qui accorde ses dons à l'offrant qui l'honore et l'implore.


9.6

À cause de son éclat et de sa majesté, je veux l'honorer d'un culte à haute voix, je veux l'honorer d'un culte bien rendu, Druâçpa, puissante, créée par Mazda, pure ; nous honorons par des offrandes Druâçpa, puissante, créée par Mazda, pure ; par le Hôma uni à la chair, etc.


9.7

N ous honorons Druâçpa...


9.8

À qui le brillant Yima, aux bons troupeaux, offrit, au sommet du Hukairya, un sacrifice de cent chevaux, de mille boeufs, de dix mille bêtes de petit bétail, en présentant des Zaothras (et disant :) [184]


9.9

D onne-moi, ô sainte et vivifiante Druâçpa, cette faveur que je procure aux créatures de Mazda des troupeaux prospères, que je procure aux créatures de Mazda l'immortalité ;


9.10

Q ue j'éloigne des créatures de Mazda la faim et la soif, que j'éloigne des créatures de Mazda la décrépitude et la mort, que j'éloigne des créatures de Mazda le vent froid et le vent brûlant (et cela) pendant mille années.


9.11

E lle lui accorda cette faveur, Druâçpa, la puissante, créée par Mazda, pure, protectrice, à lui qui présentait des offrandes, elle qui accorde ses dons à l'offrant qui l'honore et l'implore.


9.12

À cause de son éclat, etc.


9.13

N ous honorons Druâçpa...


9.14

À laquelle le descendant de la race des Athwyas, de la race héroïque, Thraetaona offrit, sur les plateaux quadrangulaires de Varena, le sacrifice de cent chevaux, mille boeufs et dix mille bêtes de petit bétail, et lui demanda cette faveur : Donne-moi cette faveur que je tue le serpent aux trois têtes, aux trois gueules, aux six yeux, aux mille membres, la Druje dévique d'une puissance redoutable, mal pernicieux pour le monde, cette Druje, la plus puissante de tout ce qu'Anro Mainyus a produit en ce monde corporel pour détruire la pureté des mondes. Que vainqueur de ce (monstre) j'emmène, par l'espoir d'avantages ou la contrainte, ceux qui sont les plus brillants du corps, et que (je rende) à la liberté et à la vie ceux qui sont dans la condition la plus embarrassée.


9.15

E lle lui accorda cette faveur, Druâçpa la puissante, créée par Mazda, pure, protectrice, à lui qui présentait des offrandes, elle qui accorde ses dons à l'offrant qui l'honore et l'implore.


9.16

N ous honorons Druâçpa...


9.17

À qui Haoma qui développe et guérit, Haoma brillant et royal, aux yeux couleur d'or, sacrifia sur le sommet le plus élevé, sur le Haraiti, (par une immolation de) cent chevaux, mille boeufs, dix mille bêtes de petit bétail. [185]


9.18

I l lui demanda cette faveur : Donne-moi, ô bonne et vivifiante Druâçpa, de lier le destructeur touranien, Franraçyâna ; que je l'emmène chargé de fers et que je le conduise lié, prisonnier, à Kava Huçrava ; que Huçrava le tue au-delà de la mer Caeçaçta, profonde, étendue, Huçrava, l'enfant de la fille de Çyavarshâna qui périt par la violence et d'Agraeratha le valeureux.


9.19

E lle lui accorda cette faveur Druâçpa la puissante, créée par Mazda, pure, protectrice, à lui qui présentait des offrandes, elle qui accorde ses dons à l'offrant, qui l'honore et l'implore. À cause de son éclat, etc.


9.20

N ous honorons Druâçpa...


9.21

À qui le valeureux Huçrava, qui unit en (un) royaume les contrées aryennes, offrit au-delà de la mer Caeçaçta, aux eaux profonds et larges, un sacrifice de cent chevaux, de mille boeufs, de dix mille bêtes de petit bétail et avec des Zaothras, (disant) :


9.22

D onne-moi cette faveur, ô bonne Druâçpa, que je tue le meurtrier touranien, Franraçyâna ; derrière la profonde et vaste mer Caeçaçta ; moi l'enfant de la fille de Çyavarshâna qui périt par la violence et du valeureux Agraeratha.


9.23

E lle lui accorda cette faveur, Druâçpa la puissante, créée par Mazda, pure, protectrice, à lui qui présentait des offrandes, elle qui accorde ses dons à l'offrant qui l'honore et l'implore. À cause de son éclat, etc.


9.24

N ous honorons Druâçpa...


9.25

À qui Zarathustra-le-saint sacrifia dans l'Airyana Vaeja de création excellente avec le Hôma uni au Bareçma, au Myazda, au Manthra, qui donne la sagesse à la langue, aux prières, au rite avec des Zaothras et les paroles véridiques.


9.26

I l lui demanda cette faveur : Donne-moi, ô bonne et vivifiante Druâçpa, cette faveur que j'attache la noble et bonne Hutaoça aux pensées conformes à la loi, aux paroles conformes à la loi, aux actions conformes à la loi ; qu'elle honore la loi de [186] Mazda qui est mienne, et l'apprenne et qu'elle (m'honore) et me glorifie pour favoriser mon oeuvre.


9.27

E lle lui accorda cette faveur, Druâçpa la puissante, créée par Mazda pure, protectrice, à lui qui présentait des offrandes, elle qui accorde ses dons à l'offrant qui l'honore et l'implore. À cause de son éclat, etc.


9.28

N ous honorons Druâçpa...


9.29

À qui le noble Kava Vîstâçpa sacrifia au-delà du Dâitya par (une offrande de) cent chevaux, de mille boeufs, de dix mille bêtes de petit bétail :


9.30

D onne-moi, ô bonne et vivifiante Druâçpa, donne-moi cette faveur que je repousse dans la bataille Asta le fils du bouillant Viçpa Taurvo Açti, (ce méchant) qui détruit tout, (guerrier) au large casque, à la large cuirasse, que préservent des coups les sept cents chameaux qui le suivent. Que je mette en fuite dans le combat Arjat-Açpa le meurtrier, le Qyaonien et Darshinika, l'adorateur des Dévas 25.


9.31

Q ue je mette à mort le fils des ténèbres, sectateur d'une doctrine criminelle, que je tue Çpinjarista, adorateur des Dévas. Que par mon habileté, je pénètre jusqu'aux régions des Varedhakas et de Qyaonya et que je tue des régions quyaoniennes cinquante guerriers par les çataghnas, cent par les hasanraghnas, mille par les baêvareghnas, dix mille par les ahankhstaghnas.


9.32

E lle lui accorda cette faveur, Druâçpa la puissante, créée par Mazda, pure, protectrice, à lui qui présentait des offrandes, elle qui accorde ses dons à l'offrant qui l'honore et l'implore.



Page:  1

Menu livre ↑