Bahram-Yesht (Chapitre 14)
Onelittleangel > > Bahram-Yesht (Chapitre 14)  :
(64 Versets | Page 1 / 2)

Version Afficher Taille
FrançaisOui | NonA- | A | A+


14.0

K hshnaothra à Ahura-Mazda... Khshnaothra à Verethraghna créé par Ahura et à la supériorité triomphante.


14.1

N ous honorons Verethraghna créé par Mazda. Zarathustra demanda à Ahura-Mazda : Ahura-Mazda, [240] esprit saint, créateur des mondes corporels, pur ! Quel est, de tous les Yazatas célestes, le plus actif ? Ahura-Mazda répondit : c'est Verethraghna, créé par Mazda, ô saint Zarathustra !


14.2

V ers lui vint une première fois Verethraghna, créé par Mazda, s'avançant sous la forme du vent puissant, brillant, créé par Mazda. Il portait la bonne splendeur créée par Mazda, la majesté créée par Mazda, en outre la guérison et la force.


14.3

E t il lui (dit), lui le très-fort : je suis en force le plus fort, en victoire le plus victorieux, en éclat le plus brillant, en don le plus généreux, en utilité le plus utile, en guérison le plus habile à guérir.


14.4

O r, je détruirai la nuisance de tous ceux qui nuisent, la nuisance causée par les Dévas et les hommes, les Yâtus et les Pairikas, les Çathras, les Kavis et les Karapans.


14.5

À cause de son éclat et de sa splendeur, je veux l'honorer à haute voix, Verethraghna, créé par Mazda, en lui apportant des offrandes, avec les premières créatures d'Ahura, je veux honorer Verethraghna avec le Hôma uni au Bareçma, etc.


14.6

N ous honorons Verethraghna créé par Mazda. Zarathustra demanda à Ahura-Mazda : Ahura-Mazda, esprit saint, créateur des mondes corporels, pur ! Quel est, de tous les Yazatas célestes, le plus actif ? Ahura-Mazda répondit : c'est Verethraghna, créé par Mazda, ô saint Zarathustra !


14.7

V ers lui vint une seconde fois Verethraghna, créé par Mazda, s'avançant sous la forme d'un taureau, (mâle), beau, aux oreilles d'or, aux sabots d'or, sur les sabots duquel reposait la force bien constituée, à la belle taille. Verethraghna, créé par Mazda, vint, ô saint Zarathustra, portant la bonne splendeur, créé par Mazda, la majesté créée par Mazda, en outre la guérison et la force, etc, (V. § 3 et 4).


14.8

N ous honorons Verethraghna créé par Mazda. Zarathustra demanda à Ahura-Mazda, esprit saint, créateur des mondes corporels, pur ! Quel est, de tous les Yazatas célestes, le plus actif ? Ahura-Mazda répondit : C'est Verethraghna, créé par Mazda, ô saint Zarathustra ! [241]


14.9

V ers lui vint, une troisième fois, Verethraghna, créé par Ahura, s'avançant sous la forme d'un cheval de couleur brillante, beau, aux oreilles d'or, à la couverture dorée, sur le front duquel reposait la force bien constituée, à la belle taille, Verethraghna, créé par Mazda, vint vers lui portant la belle splendeur, etc. (V. § 2, 3, 4).


14.10

N ous honorons Verethraghna créé par Mazda. Zarathustra demanda à Ahura-Mazda : Ahura-Mazda, esprit saint, créateur des mondes corporels, pur ! Quel est, de tous les Yazatas célestes, le plus actif ? Ahura-Mazda répondit : C'est Verethraghna, créé par Mazda, ô saint Zarathustra !


14.11

V ers lui vint, pour la quatrième fois, Verethraghna, créé par Ahura, s'avançant sous la forme d'un chameau porte-fardeau, mordeur, s'élançant avec force, au caparaçon élevé, domestique, familier,


14.12

Q ui apporte aux mâles répandant la plus grande force et la plus grande adresse, qui désire (se trouver) au milieu des femelles ; car, celles-là des femelles sont les mieux gardées, que protège un chameau porte-fardeau, aux membres forts, à la bosse vigoureuse, barbu, à l'oeil vif, à la tête brillante, d'une taille haute et plein de force ;


14.13

( La femelle) aperçue au loin, qu'il appelle pendant la nuit obscure, de loin, à grande distance de l'équipage ; (sous forme d'un chameau) qui jette l'écume blanchie sur sa tête, dans sa joie, dans son sentiment de bien-être, et qui se tient debout regardant en tous sens, comme un chef, maître souverain. Et lorsqu'il vint, il apporta la splendeur, etc., créée par Mazda, la majesté créée par Mazda, en outre la guérison et la force, etc. (V. § 3 et 4).


14.14

N ous honorons Verethraghna créé par Mazda. Zarathustra demanda à Ahura-Mazda, esprit saint, créateur des mondes corporels, pur ! Quel est, de tous les Yazatas célestes, le plus actif ? Ahura-Mazda répondit : C'est Vereth-raghna, créé par Mazda, ô saint Zarathustra !


14.15

V ers lui vint, la cinquième fois, Veretraghna, créé par Ahura, s'avançant sous la forme d'un sanglier, fondant sur (un [242] ennemi), aux dents pointues, mâle, aux sabots aigus, tuant d'un seul coup ; d'un sanglier aux membres larges et gras, irrité, s'élançant, prompt, prêt au combat, allant çà et là. Ainsi il vint et il apporta la bonne splendeur, créée par Mazda, la majesté créée par Mazda, en outre la guérison et la force, etc. (V. § 3 et 4).


14.16

N ous honorons Verethraghna créé par Mazda. Zarathustra demanda à Ahura-Mazda, esprit saint, créateur des mondes corporels, pur ! Quel est, de tous les Yazatas célestes, le plus actif ? Ahura-Mazda répondit : C'est Verethraghna, créé par Mazda, ô saint Zarathustra !


14.17

V ers lui, vint, une sixième fois, Verethraghna, créé par Ahura, sous la forme d'un homme de quinze ans, brillant, à l'oeil étincelant, au talon mince, beau. Il vint ainsi et apporta la bonne splendeur créée par Mazda, la majesté créée par Mazda, en outre, la guérison et la force, etc. (V. § 3 et 4).


14.18

N ous honorons Verethraghna créé par Mazda. Zarathustra demanda à Ahura-Mazda, esprit saint, créateur des mondes corporels, pur ! Quel est, de tous les Yazatas célestes, le plus actif ? Ahura-Mazda répondit : C'est Verethraghna, créé par Mazda, ô saint Zarathustra !


14.19

I l vint à lui, une septième fois, Verethraghna, créé par Ahura, s'avançant sous la forme de l'oiseau Vâraghna 37, qui s'élève par le dessous (du corps) et cherche à blesser par la partie supérieure, le plus rapide des oiseaux, le plus léger de tous les êtres qui se meuvent en avant ;


14.20

Q ui, seul, de tous les êtres animés, accélère sa marche avec sa langue. Lui ou rien d'autre va (comme un véhicule) attelé de bons chevaux ; lui qui vient, plein de joie aux premiers rayons de l'aurore qui se lève, désirant que la nuit soit sans ténèbres et la première faible lueur, brillante comme l'aurore.


14.21

I l frôle les flancs des collines, les sommets des montagnes, les gorges des vallées, les têtes des arbres, désirant entendre la voix des oiseaux. Il vint ainsi apportant la bonne splendeur, créée par Mazda, la majesté créée par Mazda, en outre, la guérison et la force, etc. (V. § 3 et 4). [243]


14.22

N ous honorons Verethraghna créé par Mazda. Zarathustra demanda à Ahura-Mazda, esprit saint, créateur des mondes corporels, pur ! Quel est, de tous les Yazatas célestes, le plus actif ? Ahura-Mazda répondit : C'est Verethraghna, créé par Mazda, ô saint Zarathustra !


14.23

I l vint à lui pour la huitième fois, Verethraghna, créé par Ahura, s'avançant sous la forme d'un bélier sauvage, beau, les cornes abaissées.


14.24

N ous honorons Verethraghna créé par Mazda. Zarathustra demanda à Ahura-Mazda, esprit saint, créateur des mondes corporels, pur ! Quel est, de tous les Yazatas célestes, le plus actif ? Ahura-Mazda répondit : C'est Verethraghna, créé par Mazda, ô saint Zarathustra !


14.25

V ers lui vint, une neuvième fois, Verethraghna, créé par Ahura, s'avançant sous la forme d'un bouc de combat, beau, aux cornes aiguës. Ainsi il vint et apporta la bonne splendeur, créée par Mazda, la majesté créée par Mazda, en outre, la guérison et la force, etc. (V. § 3 et 4).


14.26

N ous honorons Verethraghna créé par Mazda. Zarathustra demanda à Ahura-Mazda, esprit saint, créateur des mondes corporels, pur ! Quel est, de tous les Yazatas célestes, le plus actif ? Ahura-Mazda répondit : C'est Verethraghna, créé par Mazda, ô saint Zarathustra !


14.27

V ers lui vint, la dixième fois, Verethraghna, créé par Ahura, s'avançant sous la forme d'un homme brillant et beau, créé par Mazda, portant un glaive à poignée d'or, ornementé, possédant tout genre d'ornement. Ainsi il vint et apporta la bonne splendeur créée par Mazda, la majesté créée par Mazda, en outre, la guérison et la force, etc. (V. § 3 et 4).


14.28

N ous honorons Verethraghna créé par Mazda, auteur de [244] la virilité, qui donne la mort, qui opère le renouvellement, qui accable, qui se rend maître par lui-même. À lui sacrifia le pur Zarathustra selon la pensée de Verethraghna, la parole de Verethraghna, les actes de Verethraghna, par des prières initiatives, par des répons victorieux.


14.29

À lui Verethraghna, créé par Mazda, donna les puits de la justice, la force des bras, la santé de tout le corps, le bien-être de tout le corps, et cette vue que possède Karomaçyô l'aquatique, qui dans la Ranha aux rives éloignées, profonde (de la hauteur) de mille hommes, remarque un filet d'eau de la grosseur d'un cheveu. Par son éclat, etc.


14.30

N ous honorons Verethraghna créé par Mazda, auteur de la virilité, qui donne la mort, qui opère le renouvellement, qui accable, qui se rend maître par lui-même. À lui sacrifia le pur Zarathustra, selon la pensée de Verethraghna, par la parole de Verethraghna, par les actes de Verethraghna, par des prières initiatives, par des répons victorieux.


14.31

V erethraghna, créé par Mazda, lui donna les puits de la justice, la force des bras, la santé du corps entier, le bien-être du corps entier et la vue que possède un cheval mâle qui, par une nuit obscure, sans la moindre lueur, chargée de nuages, voit un crin de cheval gisant à terre, et voit s'il est du bout ou du commencement. Par son éclat, etc.


14.32

N ous honorons Verethraghna créé par Mazda, auteur de la virilité, qui donne la mort, qui opère le renouvellement, qui accable, qui se rend maître par lui-même. À lui sacrifia le pur Zarathustra, selon la pensée de Verethraghna, par la parole de Verethraghna, par les actes de Verethraghna, par des prières initiatives, par des répons victorieux.


14.33

V erethraghna, créé par Mazda, lui donna les puits de la justice, la force des bras, la santé du corps entier, le bien-être du corps entier et la vue telle que la possède le faucon de l'âge qui, de la contrée la plus éloignée, voit un morceau de chair [245] crue, de la grosseur d'un poing, (qui lui apparaît) comme l'éclat d'un charbon, brillant comme la lueur d'un charbon brûlant. Par son éclat, etc.


14.34

N ous honorons Verethraghna, créé par Ahura. Zarathustra demanda à Ahura-Mazda : Ahura-Mazda, esprit très-auguste, etc. Si je suis accablé par les imprécations, par les malédictions de beaucoup (d'ennemis) qui cherchent à nuire, quel est le moyen d'échapper à ce mal ?


14.35

A hura-Mazda répondit : Procure-toi, ô saint Zarathustra, une plume de l'oiseau Vâraghna, aux plumes de hibou ; avec cette plume, frotte-toi le corps, avec cette plume, conjure ton adversaire :


14.36

( La terre) qui nous porte (le fait) par le corps de l'oiseau rapide, par la plume de l'oiseau rapide. Un homme puissant ne le frappe pas, ne (le) repousse pas ; il lui apporte en abondance hommage et éclat ; la plume des oiseaux assure le secours de l'oiseau (suprême).


14.37

L e souverain chef des oppresseurs, destructeur des héros ne peut en tuer cent ; malfaisant, il ne peut abattre d'un coup ; il ne frappe qu'un seul et disparaît.


14.38

T ous (les héros) craignent pour l'oiseau comme pour le propre corps. Tous les méchants en craignent la force, la puissance victorieuse, l'intelligence établie (dans le corps) pour (diriger ce) corps.


14.39

( C'est cet oiseau) que doivent implorer les chefs, que doivent implorer les adhérents des chefs, les hommes de renommée illustre ; c'est lui qu'invoque Kava Uça, lui que porte le cheval mâle, lui que porte le chameau porte-fardeau, lui que porte l'eau courante ;


14.40

Q ue porta Thraetaona le fort, qui tua le serpent Dahâka, aux trois gueules, aux trois têtes, aux six yeux, aux mille membres, etc. (V. Yaçna IX, 25-27).


14.41

N ous honorons Verethraghna créé par Mazda. Par ses étendards, il enveloppe cette demeure d'éclat et le fait des [246] cendre sur elle comme (fait) l'immense oiseau Çaena 38, comme ces nuages gonflés d'eau s'abattent sur les montagnes élevées.


14.42

N ous honorons Verethraghna... Zarathustra demanda à Ahura-Mazda : Ahura-Mazda, esprit très saint, créateur, etc. Quand doit-on invoquer le nom de Verethraghna, créé par Ahura ; quand doit-être (faite) sa louange, sa déprécation ?


14.43

A hura-Mazda répondit : Lorsque les armées s'entrechoquent, ô saint Zarathustra ! et qu'elles sont formées, chacune en rangs bien disposés ; qu'alors ceux qui sont l'objet des coups ne soient point atteints, qu'ils ne soient point frappés.


14.44

É tends les plumes vers la route des deux (armées). Là où a été invoqué en premier lieu Verethraghna, fort, bien fait, à la taille majestueuse, créé par Ahura, là suit la victoire.


14.45

J e bénis la Force et Verethraghna, les deux maîtres, les deux défenseurs, les deux soutiens, qui tous deux pressent, qui tous deux écartent, qui tous deux mettent en fuite, qui tous deux raclent, qui tous deux effacent, font disparaître.


14.46

Z arathustra, ne fais connaître ce Manthra à personne d'autre qu'au père, au fils ou au frère né du même sein ou prêtre domestique. Voilà les paroles qui seront pour toi puissantes et (de) ferme (soutien), puissantes pour le sage conseil, puissantes pour la victoire, puissantes pour la guérison. Voilà les paroles qui purifieront la tête criminelle et feront siffler, (lancée) loin en arrière, l'arme levée (pour frapper).


14.47

N ous honorons Verethraghna... qui prend place au milieu des rangs formés et (allant) çà et là avec Mithra et Rashnu, demande : Qui cherche à tromper Mithra ? qui offense Rashnu ? À qui départirai-je, moi qui le peux faire, la maladie et la mort ?


14.48

E t Ahura-Mazda dit : Lorsque les hommes honorent Verethraghna, créé par Ahura, que près de lui se fait habituellement ce qu'il y a de meilleur à offrir de tout ce qui est offert de sacrifice et de louange, alors sur les contrées aryaques ne fondent ni armées, ni maux qui entravent (son bien-être), ni lèpre, ni venin magique, ni char ennemi, ni bannière levée. [247]


14.49

Z arathustra lui demanda : Comment est le sacrifice, la louange la plus conforme à la loi, selon la sainteté parfaite (que l'on puisse offrir) à Verethraghna, créé par Ahura, etc.



Page:  1 |

Menu livre ↑