Gâthâ Vahistoisti (chapter 53)
Onelittleangel > > Gâthâ Vahistoisti (chapter 53)  :
(11 Versets | Page 1 / 1)

Version Afficher Taille
FrançaisOui | NonA- | A | A+


53.0

H onneur à vous, Gâthâs saints et purs !


53.0

V oeux de bonheur formés par Zoroastre pour lui-même et pour ses premiers coopérateurs. Souhaits adressés à sa fille Paouruciçta, à l'occasion de son mariage avec Frashaostra et en général à toutes les jeunes filles qui se marient. Malédictions prononcées contre les méchants. Exhortation au mariage.


53.1

I l a été énoncé ce voeu excellent de Zarathustra-le-saint, qu'Ahura-Mazda lui donne des marques de faveur, en vue de la sainteté, la félicité pour tous les siècles, à lui et à ceux qui combattent (le mauvais esprit) et enseignent les paroles et les actions de la loi sainte.


53.2

Q ue ceux-là s'attachent par leur esprit, leurs paroles et leurs actes à la satisfaction de Mazda ; à son honneur, propageant sa gloire ; Kava Vîstâçpa, disciple de Zarathustra, et le très saint Frashaostra, préparant des voies droites à cette loi qu'Ahura a donnée aux apôtres de la loi.


53.3

À toi Paouruciçta, descendante d'Haecat-Açpa, Çpitamide, toi, celle des filles de Zarathustra qui lui a donné une descendance, que Mazda te le donne pour maître, (pour) soutien du bon esprit et de la pureté. Mais entretiens-toi avec l'esprit très saint d'Armaiti qui produit la sagesse. [118]


53.4

J e veux aimer cet homme (qui est) à vous et les dons qu'il a faits à (ton) père, pour la protection des pasteurs, pour (établir) une parenté pure avec les pures. Que l'intelligence claire du monde du bon esprit me soit (donnée). Qu'AhuraMazda la donne pour jamais, pour (le bien de) la loi sainte.


53.5

J 'adresse ces paroles à (vous) jeunes filles qu'on marie. Je vous le dis ainsi, imprimez-les dans votre esprit. Apprenez à connaître, avec ces lois, le monde du bon esprit. Qu'ainsi l'un de vous reçoive l'autre selon la règle sainte car cela lui sera une (source de) joie parfaite.


53.6

C es choses sont certaines, ô hommes et femmes qui attendez la propérité comme un don de la Druje. Pour celui (qui agit ainsi), je le demande, que la perte de son corps (lui vienne) de cette Druje. Qu'il n'obtienne (qu') éclat funeste, celui qui triomphe par des moyens mauvais, source de maux pour faire périr par eux le monde spirituel.


53.7

Q ue la récompense de ce grand oeuvre vous soit (donnée) aussi longtemps que Azhus qui réside dans le coeur s'agitera en avant, en arrière, du fond du corps là où l'esprit atteignit d'abord les méchants. Vous abstenez-vous de cet oeuvre, qu'alors votre dernière parole soit un cri de détresse.


53.8

Q u'ainsi les hommes dont les actions sont mauvaises soient abattus et que tous poussent des cris lamentables sous les coups qui les accablent. Que par le pouvoir des bons, il les frappe de maux, de blessures ; qu'il les fasse disparaître des bourgs habités, celui qui tient souverainement la mort en sa puissance ; qu'il vienne les accablant et que ce soit bientôt.


53.9

P ar ses doctrines perverses (le méchant) suscite la haine et les actes de violence contre tes ministres, il cherche à les faire périr complètement, (de tels gens) sont Peshotanus. Où est le chef fidèle qui les privera de la vie et de la liberté Ô Mazda, la puissance est à toi ; par elle, donne la supériorité au faible dont la vie est sainte. [119]



Page:  1

Menu livre ↑