Galates
Onelittleangel > > Galates  >
(24 Verses | Page 1 / 1)

Version Afficher Taille
Français 1Oui | NonA- | A | A+
Français 2Oui | NonA- | A | A+
Français 3Oui | NonA- | A | A+
LatinOui | NonA- | A | A+
GrecOui | NonA- | A | A+


1.1

P aul, apôtre, non de la part des hommes, ni par l'intermédiaire d'un homme, mais par Jésus-Christ et Dieu le Père, qui l'a ressuscité d'entre les morts,

Paul, apôtre, non de la part des hommes, ni par un homme, mais par Jésus Christ et Dieu le Père, qui l'a ressuscité des morts,

Paul, apôtre, non de la part des hommes, ni par l’homme, mais par Jésus Christ, et Dieu le Père qui l’a ressuscité d’entre les morts,

Paulus, Apostolus non ab hominibus, neque per hominem, sed per Jesum Christum, et Deum Patrem, qui suscitavit eum a mortuis :

Παῦλος ἀπόόστολος, οὐκ ἀπ᾿ ἀνθρώώπων οὐδὲ δι᾿ ἀνθρώώπου, ἀλλὰ διὰ Ἰησοῦ Χριστοῦκαὶ Θεοῦ Πατρὸς τοῦ ἐγείίραντος αὐτὸν ἐκ νεκρῶν,


1.2

a insi que tous les frères qui sont avec moi, aux Eglises de Galatie;

et tous les frères qui sont avec moi, aux Églises de la Galatie:

et tous les frères qui sont avec moi, aux assemblées de la Galatie:

et qui mecum sunt omnes fratres, ecclesiis Galatiæ.

καὶ οἱ σὺν ἐμμοὶ πάάντες ἀδελφοίί,ταῖς ἐκκλησίίαις τῆς Γαλατίίας ·∙


1.3

à tous grâce et paix de la part de Dieu le Père et de notre Seigneur Jésus-Christ,

que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu le Père et de notre Seigneur Jésus Christ,

Grâce et paix à vous, de la part de Dieu le Père et de notre seigneur Jésus Christ,

Gratia vobis, et pax a Deo Patre, et Domino nostro Jesu Christo,

Χάάρις ὑμμῖν καὶ εἰρήήνη ἀπὸ Θεοῦ Πατρὸς καὶ Κυρίίουἡμμῶν Ἰησοῦ Χριστοῦ,


1.4

q ui s'est donné lui-même pour nos péchés, afin de nous arracher à la corruption du siècle présent, selon la volonté de notre Dieu et Père,

qui s'est donné lui-même pour nos péchés, afin de nous arracher du présent siècle mauvais, selon la volonté de notre Dieu et Père,

qui s’est donné lui-même pour nos péchés, en sorte qu’il nous retirât du présent siècle mauvais, selon la volonté de notre Dieu et Père,

qui dedit semetipsum pro peccatis nostris, ut eriperet nos de præsenti sæculo nequam, secundum voluntatem Dei et Patris nostri,

τοῦ δόόντος ἑαυτὸν περὶ τῶν ἁμμαρτιῶν ἡμμῶν, ὅπως ἐξέέληται ἡμμᾶςἐκ τοῦ ἐνεστῶτος αἰῶνος πονηροῦ κατὰ τὸ θέέλημμα τοῦ Θεοῦ καὶ Πατρὸς ἡμμῶν,


1.5

à qui soit la gloire aux siècles des siècles ! Amen !

à qui soit la gloire aux siècles des siècles! Amen!

auquel soit la gloire aux siècles des siècles! Amen.

cui est gloria in sæcula sæculorum. Amen.\

ᾧ ἡδόόξα εἰς τοὺς αἰῶνας τῶν αἰώώνων ·∙ ἀμμήήν.


1.6

J e m'étonne que si vite vous vous laissiez détourner de celui qui vous a appelés en la grâce de Jésus-Christ, pour passer à une autre Evangile :

Je m'étonne que vous vous détourniez si promptement de celui qui vous a appelés par la grâce de Christ, pour passer à un autre Évangile.

Je m’étonne de ce que vous passez si promptement de celui qui vous a appelés par la grâce de Christ, à un évangile différent,

Miror quod sic tam cito transferimini ab eo qui vos vocavit in gratiam Christi in aliud Evangelium :

Θαυμμάάζω ὅτι οὕτως ταχέέως μμετατίίθεσθε ἀπὸ τοῦ καλέέσαντος ὑμμᾶς ἐν χάάριτι Χριστοῦεἰς ἕτερον εὐαγγέέλιον,


1.7

n on certes qu'il y en ait un autre; seulement il y a des gens qui vous troublent et qui veulent changer l'Evangile du Christ.

Non pas qu'il y ait un autre Évangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l'Évangile de Christ.

qui n’en est pas un autre; mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent pervertir l’évangile du Christ.

quod non est aliud, nisi sunt aliqui qui vos conturbant, et volunt convertere Evangelium Christi.

ὃ οὐκ ἔστιν ἄλλο ·∙ εἰ μμήή τινέές εἰσιν οἱ ταράάσσοντες ὑμμᾶς καὶθέέλοντες μμεταστρέέψαι τὸ εὐαγγέέλιον τοῦ Χριστοῦ.


1.8

M ais quand nous-mêmes, quand un ange venu du ciel vous annoncerait un autre Evangile que celui que nous vous avons annoncé, qu'il soit anathème !

Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème!

Mais quand nous-mêmes, ou quand un ange venu du ciel vous évangéliserait outre ce que nous vous avons évangélisé, qu’il soit anathème.

Sed licet nos aut angelus de cælo evangelizet vobis præterquam quod evangelizavimus vobis, anathema sit.

ἀλλὰ καὶ ἐὰν ἡμμεῖς ἢ ἄγγελος ἐξοὐρανοῦ εὐαγγελίίζηται ὑμμῖν παρ᾿ ὃ εὐηγγελισάάμμεθα ὑμμῖν, ἀνάάθεμμα ἔστω.


1.9

N ous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure, si quelqu'un vous annonce un autre Evangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème !

Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu'un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème!

Comme nous l’avons déjà dit, maintenant aussi je le dis encore: si quelqu’un vous évangélise outre ce que vous avez reçu, qu’il soit anathème.

Sicut prædiximus, et nunc iterum dico : si quis vobis evangelizaverit præter id quod accepistis, anathema sit.

ὡςπροειρήήκαμμεν, καὶ ἄρτι πάάλιν λέέγω ·∙ εἴ τις ὑμμᾶς εὐαγγελίίζεται παρ᾿ ὃ παρελάάβετε, ἀνάάθεμμαἔστω.


1.10

E n ce moment, est-ce la faveur des hommes, ou celle de Dieu que je recherche? Mon dessein est-il de complaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur du Christ.

Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.

Car maintenant, est-ce que je m’applique à satisfaire des hommes, ou Dieu? Ou est-ce que je cherche à complaire à des hommes? Si je complaisais encore à des hommes, je ne serais pas esclave de Christ.

Modo enim hominibus suadeo, an Deo ? an quæro hominibus placere ? si adhuc hominibus placerem, Christi servus non essem.\

ἄρτι γὰρ ἀνθρώώπους πείίθω ἢ τὸν Θεόόν; ἢ ζητῶ ἀνθρώώποις ἀρέέσκειν; εἰ ἔτιἀνθρώώποις ἤρεσκον, Χριστοῦ δοῦλος οὐκ ἂν ἤμμην.


1.11

J e vous le déclare, en effet, frères, l'Evangile que j'ai prêché n'est pas de l'homme;

Je vous déclare, frères, que l'Évangile qui a été annoncé par moi n'est pas de l'homme;

Or je vous fais savoir, frères, que l’évangile qui a été annoncé par moi n’est pas selon l’homme.

Notum enim vobis facio, fratres, Evangelium, quod evangelizatum est a me, quia non est secundum hominem :

Γνωρίίζω δὲ ὑμμῖν, ἀδελφοίί, τὸ εὐαγγέέλιον τὸ εὐαγγελισθὲν ὑπ᾿ ἐμμοῦ ὅτι οὐκ ἔστιν κατὰἄνθρωπον.


1.12

c ar ce n'est pas d'un homme que je l'ai reçu ni appris, mais par une révélation de Jésus-Christ.

car je ne l'ai ni reçu ni appris d'un homme, mais par une révélation de Jésus Christ.

Car moi, je ne l’ai pas reçu de l’homme non plus, ni appris, mais par la révélation de Jésus Christ.

neque enim ego ab homine accepi illud, neque didici, sed per revelationem Jesu Christi.

οὐδὲ γὰρ ἐγὼ παρὰ ἀνθρώώπου παρέέλαβον αὐτὸ οὔτε ἐδιδάάχθην, ἀλλὰ δι᾿ἀποκαλύύψεως Ἰησοῦ Χριστοῦ.


1.13

V ous avez, en effet, entendu parler de ma conduite, quand j'étais dans le judaïsme; comment je persécutais à outrance et ravageais l'Eglise de Dieu,

Vous avez su, en effet, quelle était autrefois ma conduite dans le judaïsme, comment je persécutais à outrance et ravageais l'Église de Dieu,

Car vous avez ouï dire quelle a été autrefois ma conduite dans le judaïsme, comment je persécutais outre mesure l’assemblée de Dieu et la dévastais,

Audistis enim conversationem meam aliquando in Judaismo : quoniam supra modum persequebar Ecclesiam Dei, et expugnabam illam,

ἠκούύσατε γὰρ τὴν ἐμμὴν ἀναστροφήήν ποτε ἐν τῷἰουδαϊσμμῷ, ὅτι καθ᾿ ὑπερβολὴν ἐδίίωκον τὴν ἐκκλησίίαν τοῦ Θεοῦ καὶ ἐπόόρθουν αὐτήήν,


1.14

e t comment je surpassais dans le judaïsme beaucoup de ceux de mon âge et de ma nation, étant à l'excès partisan jaloux des traditions de mes pères.

et comment j'étais plus avancé dans le judaïsme que beaucoup de ceux de mon âge et de ma nation, étant animé d'un zèle excessif pour les traditions de mes pères.

et comment j’avançais dans le judaïsme plus que plusieurs de ceux de mon âge dans ma nation, étant le plus ardent zélateur des traditions de mes pères.

et proficiebam in Judaismo supra multos coætaneos meos in genere meo, abundantius æmulator existens paternarum mearum traditionum.

καὶ προέέκοπτον ἐν τῷ ἰουδαϊσμμῷ ὑπὲρ πολλοὺς συνηλικιώώτας ἐν τῷ γέένει μμου, περισσοτέέρωςζηλωτὴς ὑπάάρχων τῶν πατρικῶν μμου παραδόόσεων.


1.15

M ais, lorsqu'il plut à celui qui m'avait mis à part dès le sein de ma mère, et qui m'a appelé par sa grâce,

Mais, lorsqu'il plut à celui qui m'avait mis à part dès le sein de ma mère, et qui m'a appelé par sa grâce,

Mais quand il plut à Dieu, qui m’a mis à part dès le ventre de ma mère et qui m’a appelé par sa grâce,

Cum autem placuit ei, qui me segregavit ex utero matris meæ, et vocavit per gratiam suam,

ὅτε δὲ εὐδόόκησεν ὁ Θεὸς ὁἀφορίίσας μμε ἐκ κοιλίίας μμητρόός μμου καὶ καλέέσας διὰ τῆς χάάριτος αὐτοῦ


1.16

d e révéler en moi son Fils, afin que je l'annonce parmi les Gentils, sur-le-champ, sans consulter ni la chair ni le sang,

de révéler en moi son Fils, afin que je l'annonçasse parmi les païens, aussitôt, je ne consultai ni la chair ni le sang,

de révéler son Fils en moi, afin que je l’annonçasse parmi les nations, aussitôt, je ne pris pas conseil de la chair ni du sang,

ut revelaret Filium suum in me, ut evangelizarem illum in gentibus : continuo non acquievi carni et sanguini,

ἀποκαλύύψαιτὸν Υἱὸν αὐτοῦ ἐν ἐμμοίί, ἵνα εὐαγγελίίζωμμαι αὐτὸν ἐν τοῖς ἔθνεσιν, εὐθέέως οὐ προσανεθέέμμηνσαρκὶ καὶ αἵμματι,


1.17

s ans monter à Jérusalem vers ceux qui étaient apôtres avant moi, je partis pour l'Arabie; puis je revins encore à Damas.

et je ne montai point à Jérusalem vers ceux qui furent apôtres avant moi, mais je partis pour l'Arabie. Puis je revins encore à Damas.

ni ne montai à Jérusalem vers ceux qui étaient apôtres avant moi, mais je m’en allai en Arabie, et je retournai de nouveau à Damas.

neque veni Jerosolymam ad antecessores meos Apostolos : sed abii in Arabiam, et iterum reversus sum Damascum :

οὐδὲ ἀνῆλθον εἰς Ἱεροσόόλυμμα πρὸς τοὺς πρὸ ἐμμοῦ ἀποστόόλους,ἀλλὰ ἀπῆλθον εἰς Ἀραβίίαν, καὶ πάάλιν ὑπέέστρεψα εἰς Δαμμασκόόν.


1.18

T rois ans plus tard, je montai à Jérusalem pour faire la connaissance de Céphas, et je demeurai quinze jours auprès de lui.

Trois ans plus tard, je montai à Jérusalem pour faire la connaissance de Céphas, et je demeurai quinze jours chez lui.

Puis, trois ans après, je montai à Jérusalem pour faire la connaissance de Céphas, et je demeurai chez lui quinze jours;

deinde post annos tres veni Jerosolymam videre Petrum, et mansi apud eum diebus quindecim :

ἔπειτα μμετὰ ἔτη τρίίαἀνῆλθον εἰς Ἱεροσόόλυμμα ἱστορῆσαι Κηφᾶν, καὶ ἐπέέμμεινα πρὸς αὐτὸν ἡμμέέρας δεκαπέέντε ·∙


1.19

M ais je ne vis aucun des autres Apôtres, si ce n'est Jacques, le frère du Seigneur.

Mais je ne vis aucun autre des apôtres, si ce n'est Jacques, le frère du Seigneur.

et je ne vis aucun autre des apôtres, sinon Jacques le frère du Seigneur.

alium autem Apostolorum vidi neminem, nisi Jacobum fratrem Domini.

ἕτερον δὲ τῶν ἀποστόόλων οὐκ εἶδον εἰ μμὴ Ἰάάκωβον τὸν ἀδελφὸν τοῦ Κυρίίου.


1.20

E n tout ce que je vous écris là, je l'atteste devant Dieu, je ne mens pas.

Dans ce que je vous écris, voici, devant Dieu, je ne mens point.

Or dans les choses que je vous écris, voici, devant Dieu, je ne mens point.

Quæ autem scribo vobis, ecce coram Deo, quia non mentior.

ἃ δὲ γράάφω ὑμμῖν, ἰδοὺ ἐνώώπιον τοῦ Θεοῦ ὅτι οὐ ψεύύδομμαι.


1.21

J 'allai ensuite dans les contrées de la Syrie et de la Cilicie.

J'allai ensuite dans les contrées de la Syrie et de la Cilicie.

Ensuite j’allai dans les pays de Syrie et de Cilicie.

Deinde veni in partes Syriæ, et Ciliciæ.

ἔπειτα ἦλθον εἰςτὰ κλίίμματα τῆς Συρίίας καὶ τῆς Κιλικίίας.


1.22

O r, j'étais inconnu de visage aux Eglises de Judée qui sont dans le Christ;

Or, j'étais inconnu de visage aux Églises de Judée qui sont en Christ;

Or j’étais inconnu de visage aux assemblées de la Judée qui sont en Christ,

Eram autem ignotus facie ecclesiis Judææ, quæ erant in Christo :

ἤμμην δὲ ἀγνοούύμμενος τῷ προσώώπῳ ταῖςἐκκλησίίαις τῆς Ἰουδαίίας ταῖς ἐν Χριστῷ,


1.23

s eulement elles avaient entendu dire que celui qui les persécutait autrefois annonçait maintenant la foi qu'il s'efforçait alors de détruire.

seulement, elles avaient entendu dire: Celui qui autrefois nous persécutait annonce maintenant la foi qu'il s'efforçait alors de détruire.

mais seulement elles entendaient dire: Celui qui nous persécutait autrefois, annonce maintenant la foi qu’il détruisait jadis;

tantum autem auditum habebant quoniam qui persequebatur nos aliquando, nunc evangelizat fidem, quam aliquando expugnabat :

μμόόνον δὲ ἀκούύοντες ἦσαν ὅτι ὁ διώώκων ἡμμᾶςποτὲ νῦν εὐαγγέέλιζεται τὴν πίίστιν ἥν ποτε ἐπόόρθει ·∙


1.24

E t elles glorifiaient Dieu à mon sujet.

Et elles glorifiaient Dieu à mon sujet.

et elles glorifiaient Dieu à cause de moi.

et in me clarificabant Deum.

καὶ ἐδόόξαζον ἐν ἐμμοὶ τὸν Θεόόν.



Page:  1

Chapitres   1| | | | | |

Menu livre ↑