3 Jean
Onelittleangel > > 3 Jean  >
(14 Verses | Page 1 / 1)

Version Afficher Taille
Français 1Oui | NonA- | A | A+
Français 2Oui | NonA- | A | A+
Français 3Oui | NonA- | A | A+
LatinOui | NonA- | A | A+
GrecOui | NonA- | A | A+


1.1

M oi l'Ancien, à Gaïus, le bien-aimé que j'aime dans la vérité.

L'ancien, à Gaïus, le bien aimé, que j'aime dans la vérité.

L’ancien à Gaïus, le bien-aimé, que j’aime dans la vérité.

Senior Gajo carissimo, quem ego diligo in veritate.

Ὁ πρεσβύύτερος Γαΐῳ τῷ ἀγαπητῷ, ὃν ἐγὼ ἀγαπῶ ἐν ἀληθείίᾳ.


1.2

B ien-aimé, sur toutes choses je souhaite que l'état de tes affaires et de ta santé soit aussi prospère que celui de ton âme.

Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l'état de ton âme.

Bien-aimé, je souhaite qu’à tous égards tu prospères et que tu sois en bonne santé, comme ton âme prospère;

Carissime, de omnibus orationem facio prospere te ingredi, et valere sicut prospere agit anima tua.\

Ἀγαπητέέ, περὶ πάάντων εὔχομμαίί σε εὐοδοῦσθαι καὶ ὑγιαίίνειν, καθὼς εὐοδοῦταίί σου ἡψυχήή ·∙


1.3

J 'ai eu bien de la joie, lorsque des frères sont arrivés et ont rendu témoignage de ta vérité, je veux dire de la manière dont tu marches dans la vérité.

J'ai été fort réjoui, lorsque des frères sont arrivés et ont rendu témoignage de la vérité qui est en toi, de la manière dont tu marches dans la vérité.

car je me suis très fort réjoui quand des frères sont venus et ont rendu témoignage à ta vérité, comment toi tu marches dans la vérité.

Gavisus sum valde venientibus fratribus, et testimonium perhibentibus veritati tuæ, sicut tu in veritate ambulas.

ἐχάάρην γὰρ λίίαν ἐρχομμέένων ἀδελφῶν καὶ μμαρτυρούύντων σου τῇ ἀληθείίᾳ, καθὼςσὺ ἐν ἀληθείίᾳ περιπατεῖς.


1.4

J e n'ai pas de plus grande joie que d'apprendre que mes enfants marchent dans la vérité.

Je n'ai pas de plus grande joie que d'apprendre que mes enfants marchent dans la vérité.

Je n’ai pas de plus grande joie que ceci, c’est que j’entende dire que mes enfants marchent dans la vérité.

Majorem horum non habeo gratiam, quam ut audiam filios meos in veritate ambulare.

μμειζοτέέραν τούύτων οὐκ ἔχω χαράάν, ἵνα ἀκούύω τὰ ἐμμὰ τέέκναἐν τῇ ἀληθείίᾳ περιπατοῦντα.


1.5

B ien-aimé, tu agis fidèlement dans tout ce que tu fais pour les frères, et particulièrement pour des frères étrangers ;

Bien-aimé, tu agis fidèlement dans ce que tu fais pour les frères, et même pour des frères étrangers,

Bien-aimé, tu agis fidèlement dans tout ce que tu fais envers les frères, et cela envers ceux-là même qui sont étrangers,

Carissime, fideliter facis quidquid operaris in fratres, et hoc in peregrinos,

Ἀγαπητέέ, πιστὸν ποιεῖς ὃ ἐὰν ἐργάάσῃ εἰς τοὺς ἀδελφοὺςκαὶ τοῦτο ξέένους,


1.6

a ussi ont-ils rendu témoignage de ta charité en présence de l'Eglise. Tu feras bien de pourvoir à leur voyage d'une manière digne de Dieu ;

lesquels ont rendu témoignage de ta charité, en présence de l'Église. Tu feras bien de pourvoir à leur voyage d'une manière digne de Dieu.

qui ont rendu témoignage à ton amour devant l’assemblée; et tu feras bien de leur faire la conduite d’une manière digne de Dieu,

qui testimonium reddiderunt caritati tuæ in conspectu ecclesiæ : quos, benefaciens, deduces digne Deo.

οἳ ἐμμαρτύύρησάάν σου τῇ ἀγάάπῃ ἐνώώπιον ἐκκλησίίας ·∙ οὓς καλῶςποιήήσεις προπέέμμψας ἀξίίως τοῦ Θεοῦ,


1.7

c ar c'est pour son nom qu'ils sont partis, sans rien recevoir des païens.

Car c'est pour le nom de Jésus Christ qu'ils sont partis, sans rien recevoir des païens.

car ils sont sortis pour le nom, ne recevant rien de ceux des nations.

Pro nomine enim ejus profecti sunt, nihil accipientes a gentibus.

ὑπὲρ γὰρ τοῦ ὀνόόμματος ἐξῆλθον μμηδὲνλαμμβάάνοντες ἀπὸ τῶν ἐθνικῶν.


1.8

N ous devons soutenir de tels hommes, afin de travailler avec eux pour la vérité.

Nous devons donc accueillir de tels hommes, afin d'être ouvriers avec eux pour la vérité.

Nous donc, nous devons recevoir de tels hommes, afin que nous coopérions avec la vérité.

Nos ergo debemus suscipere hujusmodi, ut cooperatores simus veritatis.\

ἡμμεῖς οὖν ὀφείίλομμεν ὑπολαμμβάάνειν τοὺς τοιούύτους, ἵνασυνεργοὶ γινώώμμεθα τῇ ἀληθείίᾳ.


1.9

J 'ai écrit à l'Eglise ; mais Diotréphès,qui aime à primer parmi eux, ne nous reçoit pas.

J'ai écrit quelques mots à l'Église; mais Diotrèphe, qui aime à être le premier parmi eux, ne nous reçoit point.

J’ai écrit quelque chose à l’assemblée; mais Diotrèphe, qui aime à être le premier parmi eux, ne nous reçoit pas;

Scripsissem forsitan ecclesiæ : sed is qui amat primatum gerere in eis, Diotrephes, non recipit nos :

ἔγραψάά τι τῇ ἐκκλησίίᾳ ·∙ ἀλλ᾿ ὁ φιλοπρωτεύύων αὐτῶνΔιοτρεφὴς οὐκ ἐπιδέέχεται ἡμμᾶς ·∙


1.10

C 'est pourquoi, quand je viendrai, je lui mettrai devant les yeux les actes qu'il fait, et les méchants propos qu'il tient contre nous. Et non content de cela, il refuse lui-même d'accueillir les frères, et il empêche ceux qui voudraient les recevoir et les chasse de l'église.

C'est pourquoi, si je vais vous voir, je rappellerai les actes qu'il commet, en tenant contre nous de méchants propos; non content de cela, il ne reçoit pas les frères, et ceux qui voudraient le faire, il les en empêche et les chasse de l'Église.

c’est pourquoi, si je viens, je me souviendrai des œuvres qu’il fait en débitant de méchantes paroles contre nous; et, non content de cela, lui-même il ne reçoit pas les frères et il empêche ceux qui veulent les recevoir, et les chasse de l’assemblée.

propter hoc si venero, commonebo ejus opera, quæ facit, verbis malignis garriens in nos : et quasi non ei ista sufficiant, neque ipse suscipit fratres : et eos qui suscipiunt, prohibet, et de ecclesia ejicit.

διὰ τοῦτο, ἐὰν ἔλθω, ὑπομμνήήσω αὐτοῦ τὰ ἔργα ἃ ποιεῖλόόγοις πονηροῖς φλυαρῶν ἡμμᾶς ·∙ καὶ μμὴ ἀρκούύμμενος ἐπὶ τούύτοις οὔτε αὐτὸς ἐπιδέέχεται τοὺςἀδελφοὺς καὶ τοὺς βουλομμέένους κωλύύει καὶ ἐκ τῆς ἐκκλησίίας ἐκβάάλλει.


1.11

B ien-aimé, n'imite pas le mal, mais imite le bien. Celui qui fait le bien est de Dieu ; celui qui fait le mal n'a pas vu Dieu.

Bien-aimé, n'imite pas le mal, mais le bien. Celui qui fait le bien est de Dieu; celui qui fait le mal n'a point vu Dieu.

Bien-aimé, n’imite pas le mal, mais le bien. Celui qui fait le bien est de Dieu; celui qui fait le mal n’a pas vu Dieu.

Carissime, noli imitari malum, sed quod bonum est. Qui benefacit, ex Deo est : qui malefacit, non vidit Deum.\

Ἀγαπητέέ, μμὴ μμιμμοῦ τὸ κακὸν ἀλλὰ τὸ ἀγαθόόν. ὁ ἀγαθοποιῶν ἐκ τοῦ Θεοῦ ἐστίίν ·∙ ὁκακοποιῶν οὐχ ἑώώρακεν τὸν Θεόόν.


1.12

T out le monde, et la vérité elle-même, rendent un bon témoignage à Démétrius; nous le lui rendons aussi, et tu sais que notre témoignage est vrai.

Tous, et la vérité elle-même, rendent un bon témoignage à Démétrius; nous aussi, nous lui rendons témoignage, et tu sais que notre témoignage est vrai.

Démétrius a le témoignage de tous et de la vérité elle-même; et nous aussi, nous lui rendons témoignage: et tu sais que notre témoignage est vrai.

Demetrio testimonium redditur ab omnibus, et ab ipsa veritate, sed et nos testimonium perhibemus : et nosti quoniam testimonium nostrum verum est.\

Δημμητρίίῳ μμεμμαρτύύρηται ὑπὸ πάάντων καὶ ὑπ᾿ αὐτῆςτῆς ἀληθείίας ·∙ καὶ ἡμμεῖς δὲ μμαρτυροῦμμεν, καὶ οἶδας ὅτι ἡ μμαρτυρίία ἡμμῶν ἀληθήής ἐστιν.


1.13

J 'aurais beaucoup de choses à t'écrire , mais je ne veux pas le faire avec l'encre et la plume :

J'aurais beaucoup de choses à t'écrire, mais je ne veux pas le faire avec l'encre et la plume.

J’avais beaucoup de choses à t’écrire, mais je ne veux pas t’écrire avec l’encre et la plume,

Multa habui tibi scribere : sed nolui per atramentum et calamum scribere tibi.

Πολλὰ εἶχον γράάψαι σοι, ἀλλ᾿ οὐ θέέλω διὰ μμέέλανος καὶ καλάάμμου σοι γράάφειν,


1.14

j 'espère te voir bientôt, et nous nous entretiendrons de vive voix. La paix soit avec toi ! Nos amis te saluent. Salue nos amis, chacun en particulier.

J'espère te voir bientôt, et nous parlerons de bouche à bouche. (1:15) Que la paix soit avec toi! Les amis te saluent. Salue les amis, chacun en particulier.

mais j’espère te voir bientôt et nous parlerons bouche à bouche. ( Paix te soit. Les amis te saluent. Salue les amis, chacun par son nom.)

Spero autem protinus te videre, et os ad os loquemur. Pax tibi. Salutant te amici. Saluta amicos nominatim.

ἐλπίίζω δὲ εὐθέέως ἰδεῖν σε, καὶ στόόμμα πρὸς στόόμμα λαλήήσομμεν. ( εἰρήήνη σοι.ἀσπάάζονταίί σε οἱ φίίλοι. ἀσπάάζου τοὺς φίίλους κατ᾿ ὄνομμα.Ἰούύδα ἐπιστολήή.)



Page:  1

Menu livre ↑