Le pèlerinage (al-hajj)
Onelittleangel > >  
(79 Verses | Page 1 / 2)

Version Afficher Taille
ArabeOui | NonA- | A | A+
Transl.Oui | NonA- | A | A+
Français 1Oui | NonA- | A | A+
Français 2Oui | NonA- | A | A+
Français 3Oui | NonA- | A | A+


22.0

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ

A lhamdu lillahi rabbi alAAalameena

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

 [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux.

Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux


22.1

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ يَا أَيُّهَا النَّاسُ اتَّقُوا رَبَّكُمْ ۚ إِنَّ زَلْزَلَةَ السَّاعَةِ شَيْءٌ عَظِيمٌ

Y a ayyuha alnnasu ittaqoo rabbakum inna zalzalata alssaAAati shayon AAatheemun

Ô hommes ! Craignez votre Seigneur, car le tremblement de l’Heure dernière sera quelque chose de terrifiant !

Ô Hommes ! Craignez [pieusement] votre Seigneur. La secousse de [l’univers qui précédera] l’Heure sera chose grande (avec prestance).

Ô vous les hommes, craignez votre Seigneur, car le jour où le séisme de l’Heure se produira, ce sera quelque chose d’immense.


22.2

يَوْمَ تَرَوْنَهَا تَذْهَلُ كُلُّ مُرْضِعَةٍ عَمَّا أَرْضَعَتْ وَتَضَعُ كُلُّ ذَاتِ حَمْلٍ حَمْلَهَا وَتَرَى النَّاسَ سُكَارَىٰ وَمَا هُم بِسُكَارَىٰ وَلَٰكِنَّ عَذَابَ اللَّهِ شَدِيدٌ

Y awma tarawnaha tathhalu kullu murdiAAatin AAamma ardaAAat watadaAAu kullu thati hamlin hamlaha watara alnnasa sukara wama hum bisukara walakinna AAathaba Allahi shadeedun

Le jour où il se produira, toute nourrice oubliera son nourrisson, toute femelle enceinte enfantera avant terme et les hommes donneront l’impression d’être ivres, bien qu’ils ne le soient pas, car le châtiment de Dieu sera terrible.

Le Jour où vous la verrez [l’Heure], toute nourrice oubliera ce qu’elle allaite, toute femelle enceinte mettra bas ce qu’elle porte et tu verras les hommes ivres alors qu’ils ne sont pas ivres, mais le châtiment [correctif] de DIEU est très sévère.

Lorsque vous verrez ce séisme, vous verrez fuir la femme allaitant son enfant et toute femelle enceinte déposera son faix sans l’avoir voulu ; tu verras des gens ivres alors qu’ils n’auront pas bu. De fait, le châtiment d’Allah sera terrible !


22.3

وَمِنَ النَّاسِ مَن يُجَادِلُ فِي اللَّهِ بِغَيْرِ عِلْمٍ وَيَتَّبِعُ كُلَّ شَيْطَانٍ مَّرِيدٍ

W amina alnnasi man yujadilu fee Allahi bighayri AAilmin wayattabiAAu kulla shaytanin mareedin

Tel, parmi les hommes, discute au sujet de Dieu sans détenir la moindre connaissance, et se laisse entraîner par tout démon rebelle,

Il y a des hommes qui [ayant corrompu leur cœur] disputent au sujet de DIEU sans avoir une science [ou une connaissance authentique] et suivent tout diable rebelle.

Et il est des hommes qui controversent au sujet d’Allah, alors même qu’ils manquent de connaissance et suivent chaque démon dans sa folie.


22.4

كُتِبَ عَلَيْهِ أَنَّهُ مَن تَوَلَّاهُ فَأَنَّهُ يُضِلُّهُ وَيَهْدِيهِ إِلَىٰ عَذَابِ السَّعِيرِ

K utiba AAalayhi annahu man tawallahu faannahu yudilluhu wayahdeehi ila AAathabi alssaAAeeri

prédestiné à égarer quiconque le prend pour allié, et à le conduire au supplice de l’Enfer.

Il est écrit de lui (du Diable) qu’il égarera quiconque [s’adonne aux péchés et aux injustices] devient son client et le mènera au châtiment de la fournaise.

Il est écrit que celui qui sert de tuteur au ratiocineur, [Dieu] lui fera perdre son chemin et l’égarera pour le jeter dans le brasier infernal.


22.5

يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِن كُنتُمْ فِي رَيْبٍ مِّنَ الْبَعْثِ فَإِنَّا خَلَقْنَاكُم مِّن تُرَابٍ ثُمَّ مِن نُّطْفَةٍ ثُمَّ مِنْ عَلَقَةٍ ثُمَّ مِن مُّضْغَةٍ مُّخَلَّقَةٍ وَغَيْرِ مُخَلَّقَةٍ لِّنُبَيِّنَ لَكُمْ ۚ وَنُقِرُّ فِي الْأَرْحَامِ مَا نَشَاءُ إِلَىٰ أَجَلٍ مُّسَمًّى ثُمَّ نُخْرِجُكُمْ طِفْلًا ثُمَّ لِتَبْلُغُوا أَشُدَّكُمْ ۖ وَمِنكُم مَّن يُتَوَفَّىٰ وَمِنكُم مَّن يُرَدُّ إِلَىٰ أَرْذَلِ الْعُمُرِ لِكَيْلَا يَعْلَمَ مِن بَعْدِ عِلْمٍ شَيْئًا ۚ وَتَرَى الْأَرْضَ هَامِدَةً فَإِذَا أَنزَلْنَا عَلَيْهَا الْمَاءَ اهْتَزَّتْ وَرَبَتْ وَأَنبَتَتْ مِن كُلِّ زَوْجٍ بَهِيجٍ

Y a ayyuha alnnasu in kuntum fee raybin mina albaAAthi fainna khalaqnakum min turabin thumma min nutfatin thumma min AAalaqatin thumma min mudghatin mukhallaqatin waghayri mukhallaqatin linubayyina lakum wanuqirru fee alarhami ma nashao ila ajalin musamman thumma nukhrijukum tiflan thumma litablughoo ashuddakum waminkum man yutawaffa waminkum man yuraddu ila arthali alAAumuri likayla yaAAlama min baAAdi AAilmin shayan watara alarda hamidatan faitha anzalna AAalayha almaa ihtazzat warabat waanbatat min kulli zawjin baheejin

Ô hommes ! Si vous êtes dans le doute au sujet de la Résurrection, sachez que c’est Nous qui vous avons tirés de terre, puis d’une goutte de sperme, puis d’une adhérence, puis d’un embryon dont une partie est déjà formée et une autre non encore formée. C’est ainsi que Nous vous donnons une idée de Notre puissance. Nous maintenons dans les matrices ce que Nous voulons jusqu’au terme fixé, pour vous en faire ensuite sortir à l’état de bébé, et vous atteindrez ainsi plus tard votre maturité. Il en est parmi vous qui meurent encore jeunes, tandis que d’autres arrivent jusqu’à l’âge de la décrépitude au point de ne plus se souvenir de ce qu’ils savaient. Ne vois-tu pas aussi comment la terre desséchée reprend vie, dès que Nous l’arrosons de pluie, pour se gonfler et se couvrir de toutes sortes de couples de plantes luxuriantes ?

Ô hommes ! Si vous êtes dans le doute au sujet de la Résurrection, [rendez-vous compte que] Nous vous avons créés de poussière, puis d’une goutte de sperme, puis [en œuf fécondé] suspendu [à des muscles utérins], puis d’une masse [de plusieurs cellules] dont [certaines ont] la création achevée et [certaines autres] de la création non [encore] achevée [ou, formée et non encore formée]. [Tout cela] pour que Nous vous expliquions [comment Nous vous avons créés et le processus de votre création]. Nous installons dans les matrices ce que Nous voulons jusqu’à un terme déterminé, puis Nous vous faisons sortir enfant pour qu’ensuite vous atteigniez votre maturité. Certains sont rappelés [jeunes à DIEU] et d’autres rejetés à la décrépitude jusqu’à ne plus savoir ce qu’ils savaient. [De même] tu vois la terre desséchée et, quand Nous faisons descendre sur elle de l’eau [du ciel], elle remue, gonfle, fait pousser toutes sortes de beaux couples [de végétaux].

Ô vous les hommes, si vous êtes dans le doute en matière de résurrection, sachez que Nous vous avons créés de poussière, puis d’une goutte de sperme, puis d’une petite adhérence, puis d’un grumeau de chair à la fois précis et encore indéterminé, afin que Nous vous montrions [ce dont Nous sommes capable]. Nous déposons dans les matrices ce que Nous voulons, et cela jusqu’à une période précise, puis Nous vous faisons naître comme petits enfants, avant d’atteindre votre maturité. Il y a ceux d’entre vous qui meurent et d’autres qui sont laissés pour compte jusqu’à un âge où ils seront humiliés au point de ne plus rien savoir de ce qu’ils auront acquis. Tu verras la terre desséchée et stérile, mais dès lors qu’une eau descendue du ciel l’arrosera, elle s’éveillera soudain, s’ébrouera, enflera de ce qu’elle porte et donnera naissance à de luxuriants couples de végétaux.


22.6

ذَٰلِكَ بِأَنَّ اللَّهَ هُوَ الْحَقُّ وَأَنَّهُ يُحْيِي الْمَوْتَىٰ وَأَنَّهُ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

< u>Thalika bianna Allaha huwa alhaqqu waannahu yuhyee almawta waannahu AAala kulli shayin qadeerun

Il en est ainsi, parce que Dieu est la Vérité même, qu’Il est Celui qui rend la vie aux morts, que Sa puissance s’étend sur toute chose,

C’est parce que DIEU, Lui [seul] est le Vrai [Puissant], qu’Il redonne la vie aux morts et qu’Il est Omnipotent.

En tout cela, Allah est la Vérité. Il ressuscite les morts, car Il est Tout-Puissant.


22.7

وَأَنَّ السَّاعَةَ آتِيَةٌ لَّا رَيْبَ فِيهَا وَأَنَّ اللَّهَ يَبْعَثُ مَن فِي الْقُبُورِ

W aanna alssaAAata atiyatun la rayba feeha waanna Allaha yabAAathu man fee alquboori

que l’Heure viendra, sans nul doute, et que Dieu ressuscitera ceux qui sont dans les tombes.

Et que l’Heure est à venir - nul doute à son sujet - et que DIEU ressuscitera ceux qui sont dans les tombes (tous les morts).

Car l’Heure se produira, il n’y a aucun doute là-dessus. Allah rappellera ceux qui sont dans leurs tombes.


22.8

وَمِنَ النَّاسِ مَن يُجَادِلُ فِي اللَّهِ بِغَيْرِ عِلْمٍ وَلَا هُدًى وَلَا كِتَابٍ مُّنِيرٍ

W amina alnnasi man yujadilu fee Allahi bighayri AAilmin wala hudan wala kitabin muneerin

Tel, parmi les hommes, discute de Dieu sans aucune connaissance, sans direction et sans livre pour éclairer sa lanterne,

Il y a des hommes qui disputent au sujet de DIEU sans avoir une science [ou une connaissance authentique], sans guide [élu], sans Livre illuminant (céleste).

Il est parmi les hommes des gens qui entretiennent des controverses au sujet d’Allah sans disposer de la science nécessaire, ni de la bonne orientation, ni d’un livre de lumière.


22.9

ثَانِيَ عِطْفِهِ لِيُضِلَّ عَن سَبِيلِ اللَّهِ ۖ لَهُ فِي الدُّنْيَا خِزْيٌ ۖ وَنُذِيقُهُ يَوْمَ الْقِيَامَةِ عَذَابَ الْحَرِيقِ

T haniya AAitfihi liyudilla AAan sabeeli Allahi lahu fee alddunya khizyun wanutheequhu yawma alqiyamati AAathaba alhareeqi

en affichant une attitude orgueilleuse pour éloigner ses semblables de la Voie du Seigneur. L’opprobre couvrira cet individu en ce monde, puis Nous lui ferons goûter, au Jour de la Résurrection, le supplice de l’Enfer.

[Un tel individu] renflé [injustement] d’orgueil se détourne pour écarter [les hommes] du chemin de DIEU. A lui l’ignominie en cette vie. Et le Jour de la résurrection, Nous lui ferons goûter le châtiment du Feu (résultat de ses actes).

Il se rebiffe par ostentation, et cela afin de détourner les bons croyants de la voie d’Allah. Celui-là sera avili en cette terre et goûtera aux tourments du brasier au jour de la résurrection.


22.10

ذَٰلِكَ بِمَا قَدَّمَتْ يَدَاكَ وَأَنَّ اللَّهَ لَيْسَ بِظَلَّامٍ لِّلْعَبِيدِ

< u>Thalika bima qaddamat yadaka waanna Allaha laysa bithallamin lilAAabeedi

» Voilà le prix des actes que tu as accomplis sur Terre ! », lui sera-t-il dit, car Dieu ne Se montre jamais injuste envers Ses créatures.

[Il lui sera dit :] voilà pour ce qu’ont perpétré tes mains. Car DIEU n’est pas injuste envers [Ses] serviteurs.

Tout cela en échange de ce que tes mains auront apporté et fourni par le passé, en sachant qu’Allah n’est pas injuste envers Ses serviteurs.


22.11

وَمِنَ النَّاسِ مَن يَعْبُدُ اللَّهَ عَلَىٰ حَرْفٍ ۖ فَإِنْ أَصَابَهُ خَيْرٌ اطْمَأَنَّ بِهِ ۖ وَإِنْ أَصَابَتْهُ فِتْنَةٌ انقَلَبَ عَلَىٰ وَجْهِهِ خَسِرَ الدُّنْيَا وَالْآخِرَةَ ۚ ذَٰلِكَ هُوَ الْخُسْرَانُ الْمُبِينُ

W amina alnnasi man yaAAbudu Allaha AAala harfin fain asabahu khayrun itmaanna bihi wain asabathu fitnatun inqalaba AAala wajhihi khasira alddunya waalakhirata thalika huwa alkhusranu almubeenu

Tel autre, parmi les hommes, adore Dieu d’une manière indécise. S’il lui arrive quelque bien, il en jouit avec quiétude, mais s’il est atteint par la moindre épreuve, il fait aussitôt volte-face, causant ainsi sa perte dans cette vie et dans la vie future. Et c’est là une perte irréparable !

Il y a des hommes qui adorent DIEU conditionnellement (avec doute, superficiellement et non pas de très bon cœur). S’il leur arrive un bien, ils en profitent tout à fait rassurés, mais dès qu’une épreuve les atteint ils tournent le dos (deviennent impies), perdant ainsi [le bien d’]ici-bas et [de] l’au-delà. C’est là une perte flagrante.

Il est des gens qui vénèrent Allah sur le bord [d’un ravin]. S’il arrive un bien, il se sent rassuré ; s’il lui arrive un mal ou une sédition, le voilà qui bascule sur son visage. Il perd ainsi la vie d’ici-bas et la vie future. Telle est la vraie perte !


22.12

يَدْعُو مِن دُونِ اللَّهِ مَا لَا يَضُرُّهُ وَمَا لَا يَنفَعُهُ ۚ ذَٰلِكَ هُوَ الضَّلَالُ الْبَعِيدُ

Y adAAoo min dooni Allahi ma la yadurruhu wama la yanfaAAuhu thalika huwa alddalalu albaAAeedu

Il invoque en dehors de Dieu ce qui ne peut lui être ni nuisible ni utile. Et c’est là le comble de l’égarement !

Ils invoquent, au lieu de DIEU, ce qui [intrinsèquement] ne [saurait] leur nuire (les amender), ni leur servir (les récompenser). C’est là l’égarement profond.

Ils prient en dehors d’Allah des divinités qui ne leur apportent aucune nuisance, et ne leur sont d’aucune utilité. Tel est l’égarement véritable.


22.13

يَدْعُو لَمَن ضَرُّهُ أَقْرَبُ مِن نَّفْعِهِ ۚ لَبِئْسَ الْمَوْلَىٰ وَلَبِئْسَ الْعَشِيرُ

Y adAAoo laman darruhu aqrabu min nafAAihi labisa almawla walabisa alAAasheeru

Il invoque celui qui lui est plus nuisible qu’utile. Quel détestable patron et quel détestable compagnon !

Ils invoquent celui dont le mal est plus probable que le bien. Quel désagréable allié, quel désagréable compagnon.

En somme, ils prient davantage ceux qui leur nuisent que celui qui leur veut du bien. Quel mauvais maître, quelle mauvaise compagnie !


22.14

إِنَّ اللَّهَ يُدْخِلُ الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ جَنَّاتٍ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ ۚ إِنَّ اللَّهَ يَفْعَلُ مَا يُرِيدُ

I nna Allaha yudkhilu allatheena amanoo waAAamiloo alssalihati jannatin tajree min tahtiha alanharu inna Allaha yafAAalu ma yureedu

Certes, Dieu fera entrer dans les Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux ceux qui croient et font de bonnes actions, car la volonté de Dieu doit toujours s’accomplir.

[Mais] DIEU fera entrer, ceux qui croient et travaillent bien [utile à eux-mêmes, à la société humaine et pour la cause de DIEU], dans des jardins [de bienfaits] sous lesquels coulent les rivières [de bonheurs intérieurs]. DIEU fait ce qu’Il veut [Il est Juste et Clément].

Allah fera entrer ceux qui ont cru et qui se sont acquittés des œuvres pies dans des jardins où coulent des ruisseaux. Allah fait ce qu’Il veut.


22.15

مَن كَانَ يَظُنُّ أَن لَّن يَنصُرَهُ اللَّهُ فِي الدُّنْيَا وَالْآخِرَةِ فَلْيَمْدُدْ بِسَبَبٍ إِلَى السَّمَاءِ ثُمَّ لْيَقْطَعْ فَلْيَنظُرْ هَلْ يُذْهِبَنَّ كَيْدُهُ مَا يَغِيظُ

M an kana yathunnu an lan yansurahu Allahu fee alddunya waalakhirati falyamdud bisababin ila alssamai thumma liyaqtaAA falyanthur hal yuthhibanna kayduhu ma yagheethu

Que celui qui pense que Dieu ne secourra pas Son Prophète, ni en ce monde ni dans la vie future, se pende à une corde haut placée et qu’il tente de la couper. Il verra alors si ce moyen est de nature à dissiper ses rancœurs.

Celui qui conjecture que DIEU ne l’aidera [le Prophète] ni en ce monde [ni] dans l’autre, qu’il tende une corde jusqu’au ciel et puis la coupe, et qu’il voie si son stratagème met fin à ce qui l’irrite.

Celui qui a pensé qu’Allah ne le sauvera ni dans la vie immédiate ni dans l’au-delà peut toujours tendre une corde vers le ciel, puis la couper, il constatera par lui-même si sa ruse dissipe sa colère.


22.16

وَكَذَٰلِكَ أَنزَلْنَاهُ آيَاتٍ بَيِّنَاتٍ وَأَنَّ اللَّهَ يَهْدِي مَن يُرِيدُ

W akathalika anzalnahu ayatin bayyinatin waanna Allaha yahdee man yureedu

C’est ainsi que Nous avons révélé ce Coran en versets évidents, et Dieu guide qui Il veut.

Nous l’avons ainsi fait descendre (révélé) [le Coran] en versets explicites. DIEU guide qui Il veut [ou, celui qui sincèrement veut qu’il soit guidé].

C’est ainsi que Nous l’avons révélé [le Coran] sous forme de versets explicites. Allah conduit dans le bon chemin celui qu’Il veut.


22.17

إِنَّ الَّذِينَ آمَنُوا وَالَّذِينَ هَادُوا وَالصَّابِئِينَ وَالنَّصَارَىٰ وَالْمَجُوسَ وَالَّذِينَ أَشْرَكُوا إِنَّ اللَّهَ يَفْصِلُ بَيْنَهُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ ۚ إِنَّ اللَّهَ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ شَهِيدٌ

I nna allatheena amanoo waallatheena hadoo waalssabieena waalnnasara waalmajoosa waallatheena ashrakoo inna Allaha yafsilu baynahum yawma alqiyamati inna Allaha AAala kulli shayin shaheedun

Certes, ceux qui croient, ceux qui pratiquent le judaïsme ainsi que les sabéens, les chrétiens, les zoroastriens et les polythéistes, Dieu les départagera le Jour de la Résurrection, car Il est Témoin de toute chose.

Ceux qui ont cru [en DIEU] et, les Juifs, les Sabéens, les Chrétiens, les Zoroastriens et ceux qui donnent des associés [à DIEU], DIEU jugera entre eux le Jour de la résurrection. DIEU est Témoin de toute chose.

Allah établira au jour de la résurrection une distinction entre ceux qui ont cru, les juifs, les sabéens, les chrétiens, les mages, et ceux qui, n’ayant pas cru, Lui ont associé d’autres divinités. Allah est témoin de toute chose.


22.18

أَلَمْ تَرَ أَنَّ اللَّهَ يَسْجُدُ لَهُ مَن فِي السَّمَاوَاتِ وَمَن فِي الْأَرْضِ وَالشَّمْسُ وَالْقَمَرُ وَالنُّجُومُ وَالْجِبَالُ وَالشَّجَرُ وَالدَّوَابُّ وَكَثِيرٌ مِّنَ النَّاسِ ۖ وَكَثِيرٌ حَقَّ عَلَيْهِ الْعَذَابُ ۗ وَمَن يُهِنِ اللَّهُ فَمَا لَهُ مِن مُّكْرِمٍ ۚ إِنَّ اللَّهَ يَفْعَلُ مَا يَشَاءُ ۩

A lam tara anna Allaha yasjudu lahu man fee alssamawati waman fee alardi waalshshamsu waalqamaru waalnnujoomu waaljibalu waalshshajaru waalddawabbu wakatheerun mina alnnasi wakatheerun haqqa AAalayhi alAAathabu waman yuhini Allahu fama lahu min mukrimin inna Allaha yafAAalu ma yashao

Ne vois-tu pas que devant Dieu se prosternent tous ceux qui sont dans les Cieux, tous ceux qui sont sur la Terre, ainsi que le Soleil, la Lune, les étoiles, les montagnes, les arbres, les animaux et une grande partie des hommes ? Mais le châtiment sera le lot de beaucoup parmi ces derniers. Et celui que Dieu déshonore, nul ne saurait le réhabiliter, car la volonté de Dieu doit toujours s’accomplir.

Ne vois-tu pas que devant DIEU se prosternent ceux qui sont dans les cieux et ceux qui sont sur la terre, le soleil, la lune, les étoiles, les montagnes, les arbres, les animaux et beaucoup d’hommes, tandis que beaucoup [d’autres] méritent le châtiment [correctif] ? Il n’y a personne pour honorer celui (impie, pécheur et injuste) que DIEU humilie. DIEU [Juste et Clément] fait ce qu’Il veut.

Ne vois-tu pas que tout ce qui se trouve dans les cieux et sur terre se prosterne devant Allah ? Ainsi que le soleil, la lune, les étoiles, les montagnes, les arbres, les animaux et une grande partie des hommes. Mais beaucoup méritent les pires tourments, car celui qui néglige Allah ne trouvera personne pour l’honorer. Allah fait ce qu’Il veut.


22.19

۞ هَٰذَانِ خَصْمَانِ اخْتَصَمُوا فِي رَبِّهِمْ ۖ فَالَّذِينَ كَفَرُوا قُطِّعَتْ لَهُمْ ثِيَابٌ مِّن نَّارٍ يُصَبُّ مِن فَوْقِ رُءُوسِهِمُ الْحَمِيمُ

H athani khasmani ikhtasamoo fee rabbihim faallatheena kafaroo quttiAAat lahum thiyabun min narin yusabbu min fawqi ruoosihimu alhameemu

Voici deux clans adverses qui disputent au sujet de leur Seigneur. Les négateurs recevront des vêtements de feu, et il leur sera versé sur la tête un liquide bouillant

Deux [groupes d’]adversaires sont là qui s’opposent (disputent) au sujet de leur Seigneur. A ceux qui ont rejeté [les enseignements célestes] sera taillé un habit de Feu, sur leur tête sera versée de l’eau bouillante [surchauffée, résultat de leur acte]

Deux clans adverses se querellent au sujet de leur Seigneur. Ceux qui n’ont pas cru, leurs vêtements seront façonnés dans du feu et l’on fera couler une eau bouillante sur leur tête,


22.20

يُصْهَرُ بِهِ مَا فِي بُطُونِهِمْ وَالْجُلُودُ

Y usharu bihi ma fee butoonihim waaljuloodu

qui fera fondre leurs entrailles et leur peau,

qui fera fondre ce qui est dans leurs entrailles et leur peau, [car, impies, idolâtres et injustes obstinés ont détruit leur cœur et leur être (intérieur), et l’âme des autres]

de façon que leurs entrailles soient consumées, ainsi que leur peau.


22.21

وَلَهُم مَّقَامِعُ مِنْ حَدِيدٍ

W alahum maqamiAAu min hadeedin

pendant que des massues de fer seront préparées à leur intention.

et [s’abattront sur eux] des maillets de fer.

Et pour eux des fouets de fer.


22.22

كُلَّمَا أَرَادُوا أَن يَخْرُجُوا مِنْهَا مِنْ غَمٍّ أُعِيدُوا فِيهَا وَذُوقُوا عَذَابَ الْحَرِيقِ

K ullama aradoo an yakhrujoo minha min ghammin oAAeedoo feeha wathooqoo AAathaba alhareeqi

Et toutes les fois que, transis de douleur, ils tenteront de s’en évader, on les y ramènera et on leur dira : « Goûtez donc le supplice de l’Enfer ! »

Chaque fois qu’ils voudront sortir du chagrin, ils y seront ramenés et [il leur sera dit] : « Goûtez le châtiment de la fournaise [résultat de vos mauvais actes] ».

Et chaque fois qu’ils voudront sortir, au bord de l’évanouissement, ils y sont ramenés, où ils goûteront les tourments du feu.


22.23

إِنَّ اللَّهَ يُدْخِلُ الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ جَنَّاتٍ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ يُحَلَّوْنَ فِيهَا مِنْ أَسَاوِرَ مِن ذَهَبٍ وَلُؤْلُؤًا ۖ وَلِبَاسُهُمْ فِيهَا حَرِيرٌ

I nna Allaha yudkhilu allatheena amanoo waAAamiloo alssalihati jannatin tajree min tahtiha alanharu yuhallawna feeha min asawira min thahabin waluluan walibasuhum feeha hareerun

Quant à ceux qui croient et font des œuvres pies, Dieu les admettra dans des Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux, et ils seront ornés de parures d’or et de perles, et de soie vêtus.

[Tandis que] ceux qui croient [en DIEU] et travaillent bien [utile à eux-mêmes, à la société humaine et pour la cause de DIEU], DIEU [les] fait entrer dans des jardins en bas desquels les rivières [du vrai bonheur paradisiaque] coulent. Là, ils seront parés de bracelets en or et de perles ; leurs vêtements seront en soie.

Allah fera entrer dans des jardins arrosés de ruisseaux ceux qui auront cru et accompli de bonnes œuvres. Ils porteront des bracelets d’or et de perles, tandis que leurs vêtements seront de soie.


22.24

وَهُدُوا إِلَى الطَّيِّبِ مِنَ الْقَوْلِ وَهُدُوا إِلَىٰ صِرَاطِ الْحَمِيدِ

W ahudoo ila alttayyibi mina alqawli wahudoo ila sirati alhameedi

Ils auront été ainsi initiés à la bonne parole et guidés vers la Voie du Digne des louanges.

[A cause des actions utiles à soi-même, à la société humaine et pour la cause de DIEU] ils ont été guidés à la parole excellente, ils ont été guidés à la voie de [DIEU] Digne de louange.

Ils ont été orientés pour n’entendre que les bonnes paroles et pour ne prendre que le chemin digne de louanges.


22.25

إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا وَيَصُدُّونَ عَن سَبِيلِ اللَّهِ وَالْمَسْجِدِ الْحَرَامِ الَّذِي جَعَلْنَاهُ لِلنَّاسِ سَوَاءً الْعَاكِفُ فِيهِ وَالْبَادِ ۚ وَمَن يُرِدْ فِيهِ بِإِلْحَادٍ بِظُلْمٍ نُّذِقْهُ مِنْ عَذَابٍ أَلِيمٍ

I nna allatheena kafaroo wayasuddoona AAan sabeeli Allahi waalmasjidi alharami allathee jaAAalnahu lilnnasi sawaan alAAakifu feehi waalbadi waman yurid feehi biilhadin bithulmin nuthiqhu min AAathabin aleemin

Mais les négateurs qui s’emploient à éloigner leurs semblables de la Voie de Dieu et du Temple sacré que Nous avons établi pour tous les hommes, aussi bien pour les résidents que pour ceux qui sont de passage, ainsi que quiconque s’avise d’y commettre un sacrilège par méchanceté, Nous leur ferons goûter un châtiment douloureux.

Aux impies (ceux qui renient et rejettent les enseignements célestes) et qui empêchent [les hommes] d’accéder au chemin de DIEU et à la Mosquée sacrée que Nous avons établie égale pour les hommes - résidants [près d’elle] ou de passage -, à quiconque voudrait y commettre une injustice [et une profanation], Nous ferons goûter un châtiment [correctif] douloureux.

Quant à ceux qui n’ont pas cru et qui dans leur infidélité ont poussé d’autres à s’écarter de la bonne voie qui mène à Allah, les éloignant de la Mosquée sacrée, celle-là même que Nous avons établie de manière équitable pour tous les hommes, celui qui habite à côté comme le bédouin, ceux-là donc goûteront un châtiment cruel en raison même de la profanation dont ils pourraient se rendre coupables.


22.26

وَإِذْ بَوَّأْنَا لِإِبْرَاهِيمَ مَكَانَ الْبَيْتِ أَن لَّا تُشْرِكْ بِي شَيْئًا وَطَهِّرْ بَيْتِيَ لِلطَّائِفِينَ وَالْقَائِمِينَ وَالرُّكَّعِ السُّجُودِ

W aith bawwana liibraheema makana albayti an la tushrik bee shayan watahhir baytiya lilttaifeena waalqaimeena waalrrukkaAAi alssujoodi

Rappelle-toi que, lorsque Nous avons installé Abraham sur l’emplacement du Temple, Nous lui dîmes : « Ne Me donne aucun associé ! Veille à conserver Mon Temple en état de pureté pour ceux qui viennent y accomplir les tours rituels, ou y faire leurs dévotions, debout, agenouillés ou prosternés !

[Rappelle] lorsque Nous préparâmes pour Abraham l’emplacement de la Maison [sacrée, en lui prescrivant] : « Ne M’associe rien, purifie Ma maison pour ceux qui pratiquent les tours rituels, pour ceux qui se tiennent debout (s’adressant à DIEU), s’inclinent [et] se prosternent [devant DIEU] ».

Nous avons assigné à Abraham un lieu précis de la Maison sacrée : Ne M’associe aucune autre divinité et fais en sorte de purifier Mon temple afin que les pèlerins y accomplissent leurs tours, de même ceux qui se tiennent debout, ceux qui s’inclinent et ceux qui se prosternent.


22.27

وَأَذِّن فِي النَّاسِ بِالْحَجِّ يَأْتُوكَ رِجَالًا وَعَلَىٰ كُلِّ ضَامِرٍ يَأْتِينَ مِن كُلِّ فَجٍّ عَمِيقٍ

W aaththin fee alnnasi bialhajji yatooka rijalan waAAala kulli damirin yateena min kulli fajjin AAameeqin

Appelle les hommes au pèlerinage hajj ! Ils répondront à ton appel, à pied et sur toute monture, venant des contrées les plus éloignées,

Appelle les hommes au Pèlerinage. Ils viendront à pied ou sur quelque bête amaigrie (efflanquée, monture légère, etc.), accourant de tout lieu éloigné,

Invite les hommes au pèlerinage. Ils y viendront de toute part. À pied ou sur des montures promptes à s’élancer. Ils viendront de chaque profond défilé.


22.28

لِّيَشْهَدُوا مَنَافِعَ لَهُمْ وَيَذْكُرُوا اسْمَ اللَّهِ فِي أَيَّامٍ مَّعْلُومَاتٍ عَلَىٰ مَا رَزَقَهُم مِّن بَهِيمَةِ الْأَنْعَامِ ۖ فَكُلُوا مِنْهَا وَأَطْعِمُوا الْبَائِسَ الْفَقِيرَ

L iyashhadoo manafiAAa lahum wayathkuroo isma Allahi fee ayyamin maAAloomatin AAala ma razaqahum min baheemati alanAAami fakuloo minha waatAAimoo albaisa alfaqeera

pour participer aux bienfaits du pèlerinage et invoquer le Nom du Seigneur aux jours fixés, en immolant la bête prise sur le bétail que Dieu leur a accordé. Mangez-en vous-mêmes et donnez-en à manger aux pauvres démunis.

afin qu’ils [puissent] témoigner des dons qu’ils ont reçus et prononcer, [en les immolant] durant des jours déterminés, le nom de DIEU sur les bêtes [prélevées] sur les bestiaux qu’Il leur a donnés ; mangez-en et nourrissez ceux qui sont dans la détresse [et les] nécessiteux.

De façon qu’ils puissent voir de visu les avantages liés à cela et qu’ils invoquent le nom d’Allah en des jours prescrits, remerciement pour les nourritures animales dont Il les a dotés. Ils mangeront la viande des bêtes et donneront aux pauvres mendiants et aux nécessiteux.


22.29

ثُمَّ لْيَقْضُوا تَفَثَهُمْ وَلْيُوفُوا نُذُورَهُمْ وَلْيَطَّوَّفُوا بِالْبَيْتِ الْعَتِيقِ

T humma lyaqdoo tafathahum walyoofoo nuthoorahum walyattawwafoo bialbayti alAAateeqi

Puis qu’ils se délient de leurs interdits, accomplissent leurs vœux et effectuent autour du Temple antique les circuits rituels. »

Puis qu’ils éliminent leur impureté, qu’ils s’acquittent de leurs vœux, qu’ils accomplissent les tours rituels autour de l’Antique Maison.

Après quoi, ils mettent fin à leurs interdits, ils accomplissent les vœux qu’ils se sont donnés et ils effectuent les tours nécessaires autour du Temple antique.


22.30

ذَٰلِكَ وَمَن يُعَظِّمْ حُرُمَاتِ اللَّهِ فَهُوَ خَيْرٌ لَّهُ عِندَ رَبِّهِ ۗ وَأُحِلَّتْ لَكُمُ الْأَنْعَامُ إِلَّا مَا يُتْلَىٰ عَلَيْكُمْ ۖ فَاجْتَنِبُوا الرِّجْسَ مِنَ الْأَوْثَانِ وَاجْتَنِبُوا قَوْلَ الزُّورِ

< u>Thalika waman yuAAaththim hurumati Allahi fahuwa khayrun lahu AAinda rabbihi waohillat lakumu alanAAamu illa ma yutla AAalaykum faijtaniboo alrrijsa mina alawthani waijtaniboo qawla alzzoori

C’est ainsi qu’il faut agir. Quiconque respecte ces institutions sacrées en sera récompensé auprès du Seigneur. La chair du bétail vous est permise, à l’exception des interdictions qui vous ont déjà été désignées. Évitez la souillure des idoles, évitez les propos mensongers !

Voilà [le Pèlerinage et ce qui doit être observé], et celui qui prend en haute considération les instructions sacrées de DIEU, c’est un bien pour lui devant son Seigneur. Les bestiaux ont été déclarés licites pour vous [pour servir de nourriture,] sauf ce que l’on vous énonce. Evitez la souillure de l’idolâtrie, évitez les paroles mensongères.

C’est ainsi, quant à celui qui vénère les prescriptions d’Allah, il trouvera sa récompense auprès de son Seigneur. La chair des animaux vous a été permise, exception faite des interdictions qui vous ont été annoncées. Éloignez-vous de l’impureté des idoles autant que des paroles mensongères.


22.31

حُنَفَاءَ لِلَّهِ غَيْرَ مُشْرِكِينَ بِهِ ۚ وَمَن يُشْرِكْ بِاللَّهِ فَكَأَنَّمَا خَرَّ مِنَ السَّمَاءِ فَتَخْطَفُهُ الطَّيْرُ أَوْ تَهْوِي بِهِ الرِّيحُ فِي مَكَانٍ سَحِيقٍ

< u>Hunafaa lillahi ghayra mushrikeena bihi waman yushrik biAllahi fakaannama kharra mina alssamai fatakhtafuhu alttayru aw tahwee bihi alrreehu fee makanin saheeqin

Soyez des monothéistes sincères et ne prêtez aucun associé au Seigneur, car celui qui Lui donne des associés est comme quelqu’un qui, précipité du ciel, se trouve disputé par des oiseaux de proie ou emporté par le vent vers un abîme sans fond.

[Soyez] purement [dévoués] envers DIEU [et] ne Lui associez rien. Quiconque associe à DIEU [une quelconque idole], c’est comme s’il dégringolait du ciel et que les oiseaux le happaient, ou que le vent le précipitait dans un abîme.

Soyez sincèrement pieux envers Allah et ne lui associez aucune autre divinité, car celui qui associe d’autres dieux à Allah est comme celui qui, à la suite d’une furie céleste, est enlevé par des oiseaux ou emporté par des vents dans des endroits isolés.


22.32

ذَٰلِكَ وَمَن يُعَظِّمْ شَعَائِرَ اللَّهِ فَإِنَّهَا مِن تَقْوَى الْقُلُوبِ

< u>Thalika waman yuAAaththim shaAAaira Allahi fainnaha min taqwa alquloobi

Ainsi en est-il. Se montrer respectueux des rites institués par Dieu est un acte qui s’inspire de la piété du cœur.

Voilà. Et celui qui prend en haute considération les injonctions sacrées de DIEU, cela relève de la piété des cœurs.

C’est ainsi ! Celui qui glorifie les signes d’Allah s’inspire de la piété des cœurs.


22.33

لَكُمْ فِيهَا مَنَافِعُ إِلَىٰ أَجَلٍ مُّسَمًّى ثُمَّ مَحِلُّهَا إِلَى الْبَيْتِ الْعَتِيقِ

L akum feeha manafiAAu ila ajalin musamman thumma mahilluha ila albayti alAAateeqi

Libre à vous d’en tirer profit jusqu’au terme fixé. Puis leur immolation aura lieu auprès du Temple antique.

Vous trouvez des avantages dans [les bestiaux] jusqu’à un terme déterminé. Ensuite [aura lieu] leur immolation près de la Maison antique (au Minâ).

Vous y trouverez des avantages jusqu’à un terme fixé, dès lors que le lieu de purification est le Temple antique.


22.34

وَلِكُلِّ أُمَّةٍ جَعَلْنَا مَنسَكًا لِّيَذْكُرُوا اسْمَ اللَّهِ عَلَىٰ مَا رَزَقَهُم مِّن بَهِيمَةِ الْأَنْعَامِ ۗ فَإِلَٰهُكُمْ إِلَٰهٌ وَاحِدٌ فَلَهُ أَسْلِمُوا ۗ وَبَشِّرِ الْمُخْبِتِينَ

W alikulli ommatin jaAAalna mansakan liyathkuroo isma Allahi AAala ma razaqahum min baheemati alanAAami failahukum ilahun wahidun falahu aslimoo wabashshiri almukhbiteena

À chaque communauté, Nous avons assigné un rite sacrificiel, afin que ses membres invoquent le Nom de Dieu sur les bêtes prélevées sur le cheptel qu’Il leur a attribué. Votre Dieu est un Dieu Unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et toi, Prophète, fais bonne annonce aux humbles

Nous avons donné à chaque communauté un rite sacrificiel pour que [les hommes] invoquent le nom de DIEU sur les bêtes [prélevées] sur les bestiaux qu’Il leur a donnés. Votre DIEU est un DIEU Unique, soumettez-vous à Lui (obéissez à Ses enseignements). Annonce la bonne nouvelle à ceux qui sont humbles [devant les enseignements de DIEU],

À chaque communauté, Nous avons prévu des pratiques et rituels afin que les hommes invoquent le nom d’Allah sur la bête des troupeaux que Nous leur avons donnée. Votre Dieu est un Dieu unique. À Lui, vous vous soumettez. Annonce la bonne nouvelle aux humbles…


22.35

الَّذِينَ إِذَا ذُكِرَ اللَّهُ وَجِلَتْ قُلُوبُهُمْ وَالصَّابِرِينَ عَلَىٰ مَا أَصَابَهُمْ وَالْمُقِيمِي الصَّلَاةِ وَمِمَّا رَزَقْنَاهُمْ يُنفِقُونَ

A llatheena itha thukira Allahu wajilat quloobuhum waalssabireena AAala ma asabahum waalmuqeemee alssalati wamimma razaqnahum yunfiqoona

dont les cœurs frémissent quand le Nom de Dieu est prononcé, qui se montrent patients face à l’épreuve, qui s’acquittent de la salât et qui donnent en aumône une partie de ce que Nous leur avons accordé.

ceux dont les cœurs sont saisis [de crainte pieuse et de respect] quand on prononce le nom de DIEU, ceux qui sont patients dans [tout] ce qui leur arrive [dans leur vie et sur le chemin de DIEU], ceux qui [avec un recueillement] sont assidus à la Prière et dépensent en aumônes une partie de ce que Nous leur avons accordé.

dont les cœurs se réjouissent lorsque le nom d’Allah est prononcé devant eux. À ceux qui ont été patients, ainsi qu’aux dévots qui s’acquittent de leurs prières et à tous ceux qui ont été dotés de quelque bien et qui en dépensent une partie.


22.36

وَالْبُدْنَ جَعَلْنَاهَا لَكُم مِّن شَعَائِرِ اللَّهِ لَكُمْ فِيهَا خَيْرٌ ۖ فَاذْكُرُوا اسْمَ اللَّهِ عَلَيْهَا صَوَافَّ ۖ فَإِذَا وَجَبَتْ جُنُوبُهَا فَكُلُوا مِنْهَا وَأَطْعِمُوا الْقَانِعَ وَالْمُعْتَرَّ ۚ كَذَٰلِكَ سَخَّرْنَاهَا لَكُمْ لَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ

W aalbudna jaAAalnaha lakum min shaAAairi Allahi lakum feeha khayrun faothkuroo isma Allahi AAalayha sawaffa faitha wajabat junoobuha fakuloo minha waatAAimoo alqaniAAa waalmuAAtarra kathalika sakhkharnaha lakum laAAallakum tashkuroona

Nous avons désigné, à votre intention, les chameaux pour servir dans les rites sacrificiels. Et c’est là une décision bénéfique pour vous. Invoquez le Nom de Dieu sur ceux qui sont prêts à être sacrifiés. Et une fois que la bête est abattue, vous pourrez vous nourrir de sa chair et en distribuer aux nécessiteux discrets et aux pauvres mendiants. C’est dans ce but que Nous vous avons assujetti ces animaux. Peut-être en serez-vous reconnaissants.

Nous vous avons assigné les grosses victimes parmi les injonctions sacrées de DIEU. Il y a en eux pour vous un bien. Prononcez sur eux le nom de DIEU quand ils sont rangés [tout près à l’immolation] et, quand ils tombent (sont immolés), mangez-en et nourrissez-en les pauvres et les mendiants. Nous vous les avons ainsi soumis afin que [envers Nous] vous soyez reconnaissants.

Les animaux ventrus que Nous vous avons destinés en vue d’être sacrifiés au nom d’Allah constituent un bien pour vous. Prononcez sur eux le nom d’Allah alors qu’ils sont encore en vie. Dès lors qu’ils sont abattus, mangez-en et nourrissez-en ceux qui se satisfont de peu et les nécessiteux. C’est ainsi que Nous les avons rendus dociles pour vous servir, peut-être serez-vous reconnaissants.


22.37

لَن يَنَالَ اللَّهَ لُحُومُهَا وَلَا دِمَاؤُهَا وَلَٰكِن يَنَالُهُ التَّقْوَىٰ مِنكُمْ ۚ كَذَٰلِكَ سَخَّرَهَا لَكُمْ لِتُكَبِّرُوا اللَّهَ عَلَىٰ مَا هَدَاكُمْ ۗ وَبَشِّرِ الْمُحْسِنِينَ

L an yanala Allaha luhoomuha wala dimaoha walakin yanaluhu alttaqwa minkum kathalika sakhkharaha lakum litukabbiroo Allaha AAala ma hadakum wabashshiri almuhsineena

Ni la chair ni le sang de ces animaux n’ont d’importance pour Dieu. Seule compte pour Lui votre piété. Aussi a-t-Il mis ces animaux à votre service, afin que vous Le glorifiiez pour vous avoir dirigés sur le droit chemin. Prophète ! Annonce à ceux qui font le bien

Ne parviendront [en effet] à DIEU ni leur chair ni leur sang, mais ce qui Lui parvient c’est votre piété. Il vous les a soumis [les bestiaux] pour que vous proclamiez la grandeur de DIEU qui vous a guidés. Annonce la bonne nouvelle à ceux qui font le bien [étant sur le chemin de DIEU].

Pour autant, ni leur chair ni leur sang n’ont de valeur en soi auprès d’Allah, car, pour mériter l’intérêt de Dieu, seule la crainte révérencieuse que vous exprimerez à Son égard vous sera d’un réel apport. Ainsi, Nous vous avons soumis ces animaux afin que vous proclamiez la gloire d’Allah pour la bonne guidance qu’Il vous a donnée. Transmets cette bonne nouvelle aux bienfaiteurs.


22.38

۞ إِنَّ اللَّهَ يُدَافِعُ عَنِ الَّذِينَ آمَنُوا ۗ إِنَّ اللَّهَ لَا يُحِبُّ كُلَّ خَوَّانٍ كَفُورٍ

I nna Allaha yudafiAAu AAani allatheena amanoo inna Allaha la yuhibbu kulla khawwanin kafoorin

que Dieu prendra toujours la défense de ceux qui ont la foi, car Dieu n’aime pas les traîtres ingrats.

DIEU prend la défense des croyants. DIEU n’aime pas le traître ingrat.

Allah défend ceux qui ont cru, mais Allah n’aime pas les traîtres incrédules.


22.39

أُذِنَ لِلَّذِينَ يُقَاتَلُونَ بِأَنَّهُمْ ظُلِمُوا ۚ وَإِنَّ اللَّهَ عَلَىٰ نَصْرِهِمْ لَقَدِيرٌ

O thina lillatheena yuqataloona biannahum thulimoo wainna Allaha AAala nasrihim laqadeerun

Toute autorisation de se défendre est donnée aux victimes d’une agression, qui ont été injustement opprimées, et Dieu a tout pouvoir pour les secourir.

Permission est donnée à ceux qui combattent parce qu’ils sont lésés (attaqués), et DIEU a pleine puissance pour les secourir,

Permission est donnée à ceux qui combattent à la suite d’une injustice et Allah veille à leur octroyer la victoire.


22.40

الَّذِينَ أُخْرِجُوا مِن دِيَارِهِم بِغَيْرِ حَقٍّ إِلَّا أَن يَقُولُوا رَبُّنَا اللَّهُ ۗ وَلَوْلَا دَفْعُ اللَّهِ النَّاسَ بَعْضَهُم بِبَعْضٍ لَّهُدِّمَتْ صَوَامِعُ وَبِيَعٌ وَصَلَوَاتٌ وَمَسَاجِدُ يُذْكَرُ فِيهَا اسْمُ اللَّهِ كَثِيرًا ۗ وَلَيَنصُرَنَّ اللَّهُ مَن يَنصُرُهُ ۗ إِنَّ اللَّهَ لَقَوِيٌّ عَزِيزٌ

A llatheena okhrijoo min diyarihim bighayri haqqin illa an yaqooloo rabbuna Allahu walawla dafAAu Allahi alnnasa baAAdahum bibaAAdin lahuddimat sawamiAAu wabiyaAAun wasalawatun wamasajidu yuthkaru feeha ismu Allahi katheeran walayansuranna Allahu man yansuruhu inna Allaha laqawiyyun AAazeezun

Tel est le cas de ceux qui ont été injustement chassés de leurs foyers uniquement pour avoir dit : « Notre Seigneur est Dieu ! » Si Dieu ne repoussait pas certains peuples par d’autres, des ermitages auraient été démolis, ainsi que des synagogues, des oratoires et des mosquées où le Nom de Dieu est souvent invoqué. Dieu assistera assurément ceux qui aident au triomphe de Sa Cause, car la force et la puissance de Dieu n’ont point de limite.

ceux qui ont été expulsé injustement de leurs demeures [et de leur pays] pour avoir [seulement] dit : « Notre Seigneur est DIEU ». Si DIEU n’avait pas repoussé certains hommes [injustes] par d’autres [hommes], les monastères, les églises, les synagogues et les mosquées où le nom de DIEU est invoqué si souvent, seraient démolis. DIEU aide celui qui L’aide. DIEU est Fort [et Il est] Puissant honoré.

À ceux qui ont été injustement chassés de leurs maisons uniquement parce qu’ils avaient dit : Notre Seigneur est Allah ! Car, si Allah n’avait pas protégé certaines personnes par rapport à d’autres, de nombreux clochers auraient été détruits, des églises, des synagogues et des mosquées où le nom d’Allah aura été tant de fois prononcé. Allah est Celui qui accorde du secours à celui qui Le défend ; Il est fort et puissant.


22.41

الَّذِينَ إِن مَّكَّنَّاهُمْ فِي الْأَرْضِ أَقَامُوا الصَّلَاةَ وَآتَوُا الزَّكَاةَ وَأَمَرُوا بِالْمَعْرُوفِ وَنَهَوْا عَنِ الْمُنكَرِ ۗ وَلِلَّهِ عَاقِبَةُ الْأُمُورِ

A llatheena in makkannahum fee alardi aqamoo alssalata waatawoo alzzakata waamaroo bialmaAAroofi wanahaw AAani almunkari walillahi AAaqibatu alomoori

Dieu prêtera assistance à ceux qui, une fois leur position consolidée, accompliront la salât, s’acquitteront de la zakât, ordonneront le Bien et dénonceront le Mal. En définitive, c’est à Dieu qu’appartient l’issue de toute chose.

[Nous aiderons] ceux qui, si Nous leur donnons [les moyens et] la puissance sur terre, observent la Prière, donnent l’Aumône, ordonnent ce qui est convenable [conformément à la loi divine] et interdisent ce qui est répréhensible. Et la fin (l’achèvement) des affaires appartient à DIEU.

Ainsi ceux que Nous aurons établis sur terre et qui, ce faisant, observent le rituel des prières, font l’aumône, incitent au bien et récusent le mal. À Allah, cependant, est la décision finale.


22.42

وَإِن يُكَذِّبُوكَ فَقَدْ كَذَّبَتْ قَبْلَهُمْ قَوْمُ نُوحٍ وَعَادٌ وَثَمُودُ

W ain yukaththibooka faqad kaththabat qablahum qawmu noohin waAAadun wathamoodu

Si les impies te traitent d’imposteur, sache qu’avant eux le peuple de Noé, les `Âd, les Thamûd,

Si [les impies, idolâtres, injustes, etc.] te traitent de menteur ; avant eux, [les impies du] peuple de Nouh (Noé) le traita de menteur ; [de même] les cAad, les Thamoud,

Et si d’aventure on te traitait de menteur, sache que d’autres peuples auparavant, les peuples de Noé, de ‘Ad et de Thamoud, ont également traité leurs envoyés de menteurs.


22.43

وَقَوْمُ إِبْرَاهِيمَ وَقَوْمُ لُوطٍ

W aqawmu ibraheema waqawmu lootin

le peuple d’Abraham, le peuple de Loth,

[les impies du] peuple d’Ibrâhîm (Abraham) et [les impies du] peuple de Lout (Lot),

De même le peuple d’Abraham et celui de Loth…


22.44

وَأَصْحَابُ مَدْيَنَ ۖ وَكُذِّبَ مُوسَىٰ فَأَمْلَيْتُ لِلْكَافِرِينَ ثُمَّ أَخَذْتُهُمْ ۖ فَكَيْفَ كَانَ نَكِيرِ

W aashabu madyana wakuththiba moosa faamlaytu lilkafireena thumma akhathtuhum fakayfa kana nakeeri

les gens de Madyan avaient eux aussi crié au mensonge. De même que Moïse fut traité de menteur. J’ai accordé aux impies un long délai ; puis J’ai sévi contre eux. Et quel ne fut point alors Ma réprobation !

et [les impies parmi] les gens de Madyan. Et Mousâ (Moïse) fut traité de menteur. J’ai donné du répit aux impies, puis Je les ai châtiés (corrigés, amendés) : quelle fut alors [Ma] réprobation !

ainsi que les gens de Madian. Moïse a été traité de menteur. Mais un répit a été accordé aux infidèles, après quoi Je les ai saisis. Et de quelle manière !


22.45

فَكَأَيِّن مِّن قَرْيَةٍ أَهْلَكْنَاهَا وَهِيَ ظَالِمَةٌ فَهِيَ خَاوِيَةٌ عَلَىٰ عُرُوشِهَا وَبِئْرٍ مُّعَطَّلَةٍ وَقَصْرٍ مَّشِيدٍ

F akaayyin min qaryatin ahlaknaha wahiya thalimatun fahiya khawiyatun AAala AAurooshiha wabirin muAAattalatin waqasrin masheedin

Que de cités Nous avons anéanties en punition de leurs péchés, et dont il ne reste plus que de vagues vestiges : là, un puits comblé ; et là, un château puissamment édifié, aujourd’hui totalement abandonné !

Que de cités [et de personnes] Nous avons fait périr parce qu’elles (leurs populations, ou les personnes) étaient injustes [pécheurs obstinées, transgresseurs, corrupteurs...]. [Et] les voilà [les cités] vides et les toits écroulés, des puits abandonnés, des hauts châteaux [désertés] !

Que de cités injustes furent ainsi détruites ! Elles gisent maintenant sombres, abandonnées et inhabitées par leurs occupants, puits comblés et magnifiques palais déserts.


22.46

أَفَلَمْ يَسِيرُوا فِي الْأَرْضِ فَتَكُونَ لَهُمْ قُلُوبٌ يَعْقِلُونَ بِهَا أَوْ آذَانٌ يَسْمَعُونَ بِهَا ۖ فَإِنَّهَا لَا تَعْمَى الْأَبْصَارُ وَلَٰكِن تَعْمَى الْقُلُوبُ الَّتِي فِي الصُّدُورِ

A falam yaseeroo fee alardi fatakoona lahum quloobun yaAAqiloona biha aw athanun yasmaAAoona biha fainnaha la taAAma alabsaru walakin taAAma alquloobu allatee fee alssudoori

Que ne parcourent-ils la Terre pour acquérir des cœurs aptes à comprendre et des oreilles aptes à entendre ? En vérité, ce ne sont pas les yeux qui se trouvent atteints de cécité, mais ce sont les cœurs qui battent dans les poitrines qui s’aveuglent.

[Les impies...] ne voyagent-ils pas sur la terre afin d’avoir (de faire usage de) leurs cœurs pour comprendre [les vérités historiques des peuples révolus] ou des oreilles capables d’en entendre [parler] ? Or, ce ne sont pas [leurs] yeux [physiques] qui sont aveugles, mais s’aveuglent les cœurs (les vues intérieures) qui sont dans les "poitrines".

N’ont-ils pas erré de par le monde, pour avoir des cœurs qui comprennent, des oreilles qui leur permettent d’entendre ! Ce ne sont pas les yeux qui cessent de voir, mais les cœurs qui, au sein des poitrines, sont atteints de cécité.


22.47

وَيَسْتَعْجِلُونَكَ بِالْعَذَابِ وَلَن يُخْلِفَ اللَّهُ وَعْدَهُ ۚ وَإِنَّ يَوْمًا عِندَ رَبِّكَ كَأَلْفِ سَنَةٍ مِّمَّا تَعُدُّونَ

W ayastaAAjiloonaka bialAAathabi walan yukhlifa Allahu waAAdahu wainna yawman AAinda rabbika kaalfi sanatin mimma taAAuddoona

Ils te demandent de hâter l’arrivée du châtiment. Mais Dieu ne manque jamais à Sa promesse. Cependant, un seul jour du Seigneur équivaut à mille ans selon votre manière de compter.

Ils te demandent de hâter [l’arrivée] du châtiment. DIEU ne manquera pas à Sa promesse, et un jour auprès de ton Seigneur est comme mille ans de ce que vous comptez.

Ils te demandent de hâter le tourment ! Mais Allah n’oublie jamais Ses promesses. Un jour chez ton Seigneur équivaut à mille ans de votre comput.


22.48

وَكَأَيِّن مِّن قَرْيَةٍ أَمْلَيْتُ لَهَا وَهِيَ ظَالِمَةٌ ثُمَّ أَخَذْتُهَا وَإِلَيَّ الْمَصِيرُ

W akaayyin min qaryatin amlaytu laha wahiya thalimatun thumma akhathtuha wailayya almaseeru

À combien de cités n’ai-Je pas accordé un sursis alors qu’elles étaient en pleine tyrannie ? Puis, soudain, Je les ai saisies, car c’est vers Moi que tout fera retour.

Que de cités (sociétés) [et personnes perverses] auxquelles J’ai donné du répit [pour se corriger] mais elles furent [obstinément] injustes, puis Je les ai châtiées. Vers Moi est le retour.

Combien de cités injustes ont connu un long répit avant qu’elles ne soient saisies. À Moi est le retour ultime.


22.49

قُلْ يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنَّمَا أَنَا لَكُمْ نَذِيرٌ مُّبِينٌ

Q ul ya ayyuha alnnasu innama ana lakum natheerun mubeenun

Dis : « Ô hommes ! Je ne suis pour vous qu’un avertisseur explicite.

Dis : « Hommes, je ne suis pour vous qu’un avertisseur explicite [invitant à DIEU] ».

Dis : Ô vous les hommes, je suis pour vous un annonciateur explicite.



Page:  1 |

Menu livre ↑