Les factions (al-ahzab1)
Onelittleangel > >  
(74 Verses | Page 1 / 2)

Version Afficher Taille
ArabeOui | NonA- | A | A+
Transl.Oui | NonA- | A | A+
Français 1Oui | NonA- | A | A+
Français 2Oui | NonA- | A | A+
Français 3Oui | NonA- | A | A+


33.0

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ

A lhamdu lillahi rabbi alAAalameena

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

 [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux.

Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux


33.1

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ يَا أَيُّهَا النَّبِيُّ اتَّقِ اللَّهَ وَلَا تُطِعِ الْكَافِرِينَ وَالْمُنَافِقِينَ ۗ إِنَّ اللَّهَ كَانَ عَلِيمًا حَكِيمًا

Y a ayyuha alnnabiyyu ittaqi Allaha wala tutiAAi alkafireena waalmunafiqeena inna Allaha kana AAaleeman hakeeman

Ô Prophète ! Crains Dieu et n’obéis ni aux négateurs ni aux hypocrites ! Dieu est, en vérité, Omniscient et Sage.

Ô Prophète, sois pieux [et dévoué] envers DIEU et n’obéis pas aux impies et aux hypocrites. DIEU est Omniscient [et] Sage.

Ô Prophète, Crains Allah et n’obéis pas aux incrédules et aux hypocrites. Allah est omniscient et sage.


33.2

وَاتَّبِعْ مَا يُوحَىٰ إِلَيْكَ مِن رَّبِّكَ ۚ إِنَّ اللَّهَ كَانَ بِمَا تَعْمَلُونَ خَبِيرًا

W aittabiAA ma yooha ilayka min rabbika inna Allaha kana bima taAAmaloona khabeeran

Observe scrupuleusement ce qui t’est révélé de la part de ton Maître ! Dieu est parfaitement au courant de ce que vous faites.

Suis ce qui t’est révélé [venant] de ton Seigneur. DIEU connaît ce que vous faites.

Suis ce qui t’a été révélé par ton Seigneur, car Allah est informé de tout ce que vous faites.


33.3

وَتَوَكَّلْ عَلَى اللَّهِ ۚ وَكَفَىٰ بِاللَّهِ وَكِيلًا

W atawakkal AAala Allahi wakafa biAllahi wakeelan

Mets ta confiance en Dieu ! Dieu te suffit comme protecteur.

Remets-t’en à DIEU. DIEU est le meilleur à qui les affaires sont confiées.

Remets-toi à Allah, car le fait de s’abandonner à Lui suffit en soi pour être protégé.


33.4

مَّا جَعَلَ اللَّهُ لِرَجُلٍ مِّن قَلْبَيْنِ فِي جَوْفِهِ ۚ وَمَا جَعَلَ أَزْوَاجَكُمُ اللَّائِي تُظَاهِرُونَ مِنْهُنَّ أُمَّهَاتِكُمْ ۚ وَمَا جَعَلَ أَدْعِيَاءَكُمْ أَبْنَاءَكُمْ ۚ ذَٰلِكُمْ قَوْلُكُم بِأَفْوَاهِكُمْ ۖ وَاللَّهُ يَقُولُ الْحَقَّ وَهُوَ يَهْدِي السَّبِيلَ

M a jaAAala Allahu lirajulin min qalbayni fee jawfihi wama jaAAala azwajakumu allaee tuthahiroona minhunna ommahatikum wama jaAAala adAAiyaakum abnaakum thalikum qawlukum biafwahikum waAllahu yaqoolu alhaqqa wahuwa yahdee alssabeela

Dieu n’a pas doté l’homme de deux cœurs, pas plus qu’Il n’a assimilé à vos mères vos épouses à qui vous dites en les répudiant : « Tu es aussi illicite pour moi que le dos de ma mère » ; de même qu’Il n’a point assimilé vos enfants adoptifs à vos propres enfants. Ce ne sont là que des propos que vous prononcez à la légère. Dieu dit la vérité et c’est Lui qui montre le droit chemin.

DIEU n’a pas mis deux cœurs au sein de l’homme. Il n’a pas assimilé à vos mères vos épouses que vous répudiez par zihâr (dire : "désormais tu es aussi illicite pour moi que le dos de ma mère"). Il n’a pas fait de vos enfants adoptifs vos propres enfants ; ce ne sont là que paroles de votre bouche ; mais DIEU dit la vérité et c’est Lui qui montre [aux hommes] le bon chemin.

Allah n’a pas mis deux cœurs dans la cage thoracique de l’homme, de même que les épouses que vous répudiez ne peuvent être vos mères au point de s’entendre dire [selon la vieille formule] : Tu es [désormais] illicite pour moi comme le serait le dos de ma mère !, ou que vos enfants adoptifs ne peuvent devenir vos propres enfants. Tels sont vos mots, sortis de votre bouche. Mais c’est Allah qui énonce la Vérité, c’est Lui qui oriente dans le bon chemin.


33.5

ادْعُوهُمْ لِآبَائِهِمْ هُوَ أَقْسَطُ عِندَ اللَّهِ ۚ فَإِن لَّمْ تَعْلَمُوا آبَاءَهُمْ فَإِخْوَانُكُمْ فِي الدِّينِ وَمَوَالِيكُمْ ۚ وَلَيْسَ عَلَيْكُمْ جُنَاحٌ فِيمَا أَخْطَأْتُم بِهِ وَلَٰكِن مَّا تَعَمَّدَتْ قُلُوبُكُمْ ۚ وَكَانَ اللَّهُ غَفُورًا رَّحِيمًا

O dAAoohum liabaihim huwa aqsatu AAinda Allahi fain lam taAAlamoo abaahum faikhwanukum fee alddeeni wamawaleekum walaysa AAalaykum junahun feema akhtatum bihi walakin ma taAAammadat quloobukum wakana Allahu ghafooran raheeman

Appelez les enfants adoptifs par le nom de leur vrai père ; cela est plus juste auprès de Dieu. Si vous ne connaissez pas leur père, considérez-les comme vos frères en religion ou comme vos alliés. Aucun grief ne vous sera fait de vos erreurs, mais seulement des fautes que vous commettez délibérément. Cependant, Dieu est Plein d’indulgence et de mansuétude.

Appelez-les (enfants adoptifs) par le nom de leur père, c’est plus juste devant DIEU. Et si vous ne connaissez pas leur père, ils sont vos frères de religion ou vos clients [protégés, ou vos alliés]. Nul grief contre vous pour ce que vous faites par erreur à cet égard, mais [vous serez blâmés si vous avez des mauvaises intentions] que vos cœurs font délibérément. DIEU est Celui qui pardonne, [Il est] Très-Miséricordieux.

Appelez-les [les orphelins] des noms de leurs pères, c’est ce qu’il y a de plus juste auprès d’Allah. Si vous ne connaissez pas les noms de leurs pères, prenez le nom de vos frères en religion ou celui de vos affidés. Mais il ne vous sera tenu aucune rigueur si vous vous trompez, dès lors que vos cœurs auront été de bonne foi. Allah est Celui qui pardonne, le Miséricordieux.


33.6

النَّبِيُّ أَوْلَىٰ بِالْمُؤْمِنِينَ مِنْ أَنفُسِهِمْ ۖ وَأَزْوَاجُهُ أُمَّهَاتُهُمْ ۗ وَأُولُو الْأَرْحَامِ بَعْضُهُمْ أَوْلَىٰ بِبَعْضٍ فِي كِتَابِ اللَّهِ مِنَ الْمُؤْمِنِينَ وَالْمُهَاجِرِينَ إِلَّا أَن تَفْعَلُوا إِلَىٰ أَوْلِيَائِكُم مَّعْرُوفًا ۚ كَانَ ذَٰلِكَ فِي الْكِتَابِ مَسْطُورًا

A lnnabiyyu awla bialmumineena min anfusihim waazwajuhu ommahatuhum waoloo alarhami baAAduhum awla bibaAAdin fee kitabi Allahi mina almumineena waalmuhajireena illa an tafAAaloo ila awliyaikum maAAroofan kana thalika fee alkitabi mastooran

Le Prophète a plus de droits sur les croyants qu’ils n’en ont sur eux-mêmes ; et ses épouses sont leurs mères. D’après le Livre de Dieu, les liens du sang ont la priorité dans les successions sur ceux qui unissent les croyants de Médine et les émigrés de La Mecque, à moins que vous ne fassiez quelque donation en faveur de vos alliés, tel que cela est inscrit dans le Livre.

Le Prophète a plus d’autorité [et de bienveillance] sur les croyants qu’ils n’en ont sur eux-mêmes et ses épouses sont leurs mères. Les parents ont priorité les uns par rapport aux autres, dans le Livre de DIEU, sur les croyants [non-parents] et sur les migrés, à moins que vous ne vouliez faire en faveur de vos frères de religion quelque convenance. Cela est inscrit dans le Livre.

Le Prophète a plus de droits sur les croyants qu’ils n’en ont sur eux-mêmes. Ses épouses sont leurs mères, tandis que les parents consanguins, selon les termes du Livre d’Allah, sont eux aussi liés entre eux par des liens spécifiques. Ces liens s’imposent aux autres croyants et aux Mûhadjirûn, pour autant que vous vous comportiez envers vos protégés de manière généreuse, dans l’esprit de ce qui a été indiqué dans le Livre.


33.7

وَإِذْ أَخَذْنَا مِنَ النَّبِيِّينَ مِيثَاقَهُمْ وَمِنكَ وَمِن نُّوحٍ وَإِبْرَاهِيمَ وَمُوسَىٰ وَعِيسَى ابْنِ مَرْيَمَ ۖ وَأَخَذْنَا مِنْهُم مِّيثَاقًا غَلِيظًا

W aith akhathna mina alnnabiyyeena meethaqahum waminka wamin noohin waibraheema wamoosa waAAeesa ibni maryama waakhathna minhum meethaqan ghaleethan

Rappelle-toi que Nous avons pris l’engagement des prophètes : le tien, celui de Noé, d’Abraham, de Moïse, de Jésus, fils de Marie, – et ce fut un engagement des plus solennels –

[Rappelles-toi] lorsque Nous avons pris des Prophètes leur engagement, [de même que] de toi et de Noé, d’Abraham, de Moïse, de Jésus fils de Marie ; Nous avons pris d’eux un engagement bien ferme [pour obéir à Nos ordres et accomplir parfaitement leur mission],

Et lorsque Nous avons contracté avec les prophètes une alliance, ainsi qu’elle est établie avec toi, avec Noé, avec Abraham, avec Moïse, avec Jésus, fils de Marie, cette alliance Nous l’avons voulue forte et puissante.


33.8

لِّيَسْأَلَ الصَّادِقِينَ عَن صِدْقِهِمْ ۚ وَأَعَدَّ لِلْكَافِرِينَ عَذَابًا أَلِيمًا

L iyasala alssadiqeena AAan sidqihim waaAAadda lilkafireena AAathaban aleeman

afin que Dieu demande compte aux véridiques de leur sincérité. Et Il a préparé un châtiment terrible pour les impies.

afin qu’Il interroge (récompense) les véridiques [des adeptes] sur leur sincérité, et [par contre] Il a préparé pour les impies un châtiment douloureux (résultat de leurs actes).

De façon que les gens sincères puissent être interrogés sur le contenu de leur foi, car il a été préparé aux infidèles un châtiment douloureux.


33.9

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اذْكُرُوا نِعْمَةَ اللَّهِ عَلَيْكُمْ إِذْ جَاءَتْكُمْ جُنُودٌ فَأَرْسَلْنَا عَلَيْهِمْ رِيحًا وَجُنُودًا لَّمْ تَرَوْهَا ۚ وَكَانَ اللَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ بَصِيرًا

Y a ayyuha allatheena amanoo othkuroo niAAmata Allahi AAalaykum ith jaatkum junoodun faarsalna AAalayhim reehan wajunoodan lam tarawha wakana Allahu bima taAAmaloona baseeran

Ô vous qui croyez ! Souvenez-vous des bienfaits de Dieu à votre égard lorsque, pour vous délivrer des armées qui marchaient contre vous, Nous suscitâmes contre elles un ouragan et des troupes que vous ne pouviez voir, car rien n’échappe à la vigilance du Seigneur.

Croyants, rappelez-vous le bienfait de DIEU à votre égard, quand des armées marchèrent contre vous et que Nous envoyâmes contre elles des tempêtes et des légions que vous ne voyiez pas. DIEU voit parfaitement ce que vous faites.

Ô vous les croyants, souvenez-vous constamment de la bénédiction qu’Allah vous a octroyée. Car, lorsque des armées ennemies vinrent vous combattre, Nous envoyâmes un vent puissant et une légion que vous ne voyiez pas, car Allah observait ce que vous faisiez.


33.10

إِذْ جَاءُوكُم مِّن فَوْقِكُمْ وَمِنْ أَسْفَلَ مِنكُمْ وَإِذْ زَاغَتِ الْأَبْصَارُ وَبَلَغَتِ الْقُلُوبُ الْحَنَاجِرَ وَتَظُنُّونَ بِاللَّهِ الظُّنُونَا

I th jaookum min fawqikum wamin asfala minkum waith zaghati alabsaru wabalaghati alquloobu alhanajira watathunnoona biAllahi alththunoona

Et au moment où les ennemis vous assaillaient de toutes parts, vos yeux étaient hagards d’épouvante et la frayeur vous prenait à la gorge, pendant que vous vous livriez sur Dieu à toutes sortes de conjectures.

[Rappelez-vous] quand elles sont venues vous [attaquer] d’en haut et d’en bas [de votre cité], et [vos] regards étaient éperdus, et les cœurs remontaient à la gorge ; et vous [les hypocrites] formiez de fausses conjectures envers DIEU.

Ils vous assaillaient de toute part, d’en haut et d’en bas. Vos yeux étaient révulsés et vos gorges nouées, alors que vous étiez envahis par tant de spéculations au sujet d’Allah.


33.11

هُنَالِكَ ابْتُلِيَ الْمُؤْمِنُونَ وَزُلْزِلُوا زِلْزَالًا شَدِيدًا

H unalika ibtuliya almuminoona wazulziloo zilzalan shadeedan

C’est là que les croyants furent mis à rude épreuve et ébranlés par une terrible secousse,

En l’occurrence les croyants ont été bien éprouvés et secoués d’une intense secousse.

Les croyants étaient en effet déroutés et leurs convictions complètement ébranlées,


33.12

وَإِذْ يَقُولُ الْمُنَافِقُونَ وَالَّذِينَ فِي قُلُوبِهِم مَّرَضٌ مَّا وَعَدَنَا اللَّهُ وَرَسُولُهُ إِلَّا غُرُورًا

W aith yaqoolu almunafiqoona waallatheena fee quloobihim maradun ma waAAadana Allahu warasooluhu illa ghurooran

tandis que les hypocrites et les sceptiques disaient : « Dieu et Son Prophète ne nous ont fait donc que de vaines promesses ! »,

[Rappelez-vous] quand les hypocrites et ceux qui ont la maladie (doute, injustice et incrédulité) au cœur disaient : « DIEU et Son prophète ne nous ont fait des promesses que pour [nous] tromper ! »

tandis que les infidèles et ceux dont les cœurs étaient malades ajoutaient à leur intention : Ce qu’Allah et Son prophète nous ont promis n’est que tromperie !


33.13

وَإِذْ قَالَت طَّائِفَةٌ مِّنْهُمْ يَا أَهْلَ يَثْرِبَ لَا مُقَامَ لَكُمْ فَارْجِعُوا ۚ وَيَسْتَأْذِنُ فَرِيقٌ مِّنْهُمُ النَّبِيَّ يَقُولُونَ إِنَّ بُيُوتَنَا عَوْرَةٌ وَمَا هِيَ بِعَوْرَةٍ ۖ إِن يُرِيدُونَ إِلَّا فِرَارًا

W aith qalat taifatun minhum ya ahla yathriba la muqama lakum fairjiAAoo wayastathinu fareequn minhumu alnnabiyya yaqooloona inna buyootana AAawratun wama hiya biAAawratin in yureedoona illa firaran

et qu’au même moment certains d’entre eux s’écriaient : « Ô gens de Yathrib ! Vous n’avez plus rien à faire ici ! Retournez chez vous ! », alors que d’autres demandaient au Prophète la permission de se retirer de la bataille, en disant que leurs foyers étaient restés sans défense. Or, leurs foyers n’étaient pas en danger ; la réalité, c’est qu’ils voulaient seulement s’enfuir.

Et lorsque certains d’eux dirent : « Gens de Yathrib (Médine), il n’y a pas de place ici pour vous, retournez [chez vous] ». Et certains d’eux demandèrent au Prophète la permission [de déserter le champ], disant : « Nos maisons sont à découvert (sans défense) ! » Leurs maisons n’étaient pas à découvert ; mais ils voulaient fuir.

À ce moment-là, une petite fraction parmi eux s’exprima ainsi : Ô vous les habitants de Yathrib, votre place n’est pas ici, repartez chez vous ! Un autre groupe s’approcha, demanda la permission du Prophète [pour s’en aller] et dit : Nos maisons sont sans défense, mais leurs maisons n’étaient pas sans défense. Ils voulaient seulement fuir.


33.14

وَلَوْ دُخِلَتْ عَلَيْهِم مِّنْ أَقْطَارِهَا ثُمَّ سُئِلُوا الْفِتْنَةَ لَآتَوْهَا وَمَا تَلَبَّثُوا بِهَا إِلَّا يَسِيرًا

W alaw dukhilat AAalayhim min aqtariha thumma suiloo alfitnata laatawha wama talabbathoo biha illa yaseeran

Et si la ville avait été envahie en quelques points, et que les envahisseurs leur avaient demandé d’abjurer leur foi, ils se seraient exécutés sans hésiter longtemps à le faire.

Et si [Yathrib, Médine] était diamétralement envahie et si ensuite [l’ennemi] leur avait demandé d’abjurer, ils l’auraient fait, et n’auraient guère tardé.

Si l’oasis de Yathrib avait été défoncée à plusieurs endroits et que [l’armée ennemie] leur avait demandé, à propos de la foi, s’ils l’abjuraient, ils l’auraient sans doute fait. Mais [à Yathrib] leur séjour sera de courte durée.


33.15

وَلَقَدْ كَانُوا عَاهَدُوا اللَّهَ مِن قَبْلُ لَا يُوَلُّونَ الْأَدْبَارَ ۚ وَكَانَ عَهْدُ اللَّهِ مَسْئُولًا

W alaqad kanoo AAahadoo Allaha min qablu la yuwalloona aladbara wakana AAahdu Allahi masoolan

Et pourtant, ils s’étaient engagés, auparavant, devant Dieu à ne pas battre en retraite devant l’ennemi. Or, il est toujours rendu compte de tout pacte conclu avec le Seigneur.

Ils s’étaient pourtant engagés, naguère, envers DIEU, à ne pas tourner le dos [à l’ennemi]. Il [leur] sera demandé compte du pacte de DIEU.

Pourtant, ils s’étaient engagés auparavant avec Dieu à ne pas abandonner le combat. Il en sera demandé des explications au sujet du pacte avec Allah.


33.16

قُل لَّن يَنفَعَكُمُ الْفِرَارُ إِن فَرَرْتُم مِّنَ الْمَوْتِ أَوِ الْقَتْلِ وَإِذًا لَّا تُمَتَّعُونَ إِلَّا قَلِيلًا

Q ul lan yanfaAAakumu alfiraru in farartum mina almawti awi alqatli waithan la tumattaAAoona illa qaleelan

Dis-leur : « La fuite ne vous servira à rien, si vous fuyez pour ne pas mourir ou pour ne pas être tués au combat, car, de toute manière, vous ne jouirez que peu de temps de la vie. »

Dis[-leur] : « Fuir ne vous sera pas utile. Si vous fuyez la mort ou le meurtre, de toute façon vous ne jouirez [de la vie] que peu [de temps] ».

Dis : Fuir ne vous sera pas de grande utilité. Car, si vous fuyez la mort ou le combat, votre jouissance de la vie sera de courte durée.


33.17

قُلْ مَن ذَا الَّذِي يَعْصِمُكُم مِّنَ اللَّهِ إِنْ أَرَادَ بِكُمْ سُوءًا أَوْ أَرَادَ بِكُمْ رَحْمَةً ۚ وَلَا يَجِدُونَ لَهُم مِّن دُونِ اللَّهِ وَلِيًّا وَلَا نَصِيرًا

Q ul man tha allathee yaAAsimukum mina Allahi in arada bikum sooan aw arada bikum rahmatan wala yajidoona lahum min dooni Allahi waliyyan wala naseeran

Dis-leur aussi : « Qui peut aller contre la volonté de Dieu s’Il veut vous accabler d’un malheur ou s’Il veut vous gratifier d’une faveur ? » Aussi ne trouveront-ils en dehors de Dieu ni allié ni protecteur.

Dis[-leur] : « Qui pourrait vous soustraire [à la volonté] de DIEU, s’Il vous veut un châtiment [à cause de vos injustices] ou s’Il veut, pour vous, une miséricorde ? » Et ils ne trouveront de protecteur [guide] et de secours que DIEU.

Dis : Qui peut vous mettre à l’abri d’Allah, qu’Il vous veuille du tort ou du bien ? Ils ne trouveront en dehors d’Allah ni tuteur ni assistant pour leur victoire.


33.18

۞ قَدْ يَعْلَمُ اللَّهُ الْمُعَوِّقِينَ مِنكُمْ وَالْقَائِلِينَ لِإِخْوَانِهِمْ هَلُمَّ إِلَيْنَا ۖ وَلَا يَأْتُونَ الْبَأْسَ إِلَّا قَلِيلًا

Q ad yaAAlamu Allahu almuAAawwiqeena minkum waalqaileena liikhwanihim halumma ilayna wala yatoona albasa illa qaleelan

Certes, Dieu connaît bien ceux d’entre eux qui sèment le défaitisme et qui disent à leurs frères : « Ralliez-vous à nous ! », sans jamais déployer eux-mêmes au combat que peu d’ardeur,

DIEU connaît ceux de vous qui dressent des obstacles afin d’empêcher [les hommes de combattre ou travailler sur le chemin de DIEU] et ceux qui disent à leurs frères : « Venez à nous [et ne vous mettez pas en difficulté sur le chemin de DIEU] » et [eux-mêmes, par lâcheté] ne font des efforts (ne combattent) que rarement.

Allah est informé sur ceux qui, parmi vous, augmentent les obstacles et sur ceux qui disent à leurs frères : Venez vers nous, et qui pourtant n’y montrent aucun zèle.


33.19

أَشِحَّةً عَلَيْكُمْ ۖ فَإِذَا جَاءَ الْخَوْفُ رَأَيْتَهُمْ يَنظُرُونَ إِلَيْكَ تَدُورُ أَعْيُنُهُمْ كَالَّذِي يُغْشَىٰ عَلَيْهِ مِنَ الْمَوْتِ ۖ فَإِذَا ذَهَبَ الْخَوْفُ سَلَقُوكُم بِأَلْسِنَةٍ حِدَادٍ أَشِحَّةً عَلَى الْخَيْرِ ۚ أُولَٰئِكَ لَمْ يُؤْمِنُوا فَأَحْبَطَ اللَّهُ أَعْمَالَهُمْ ۚ وَكَانَ ذَٰلِكَ عَلَى اللَّهِ يَسِيرًا

A shihhatan AAalaykum faitha jaa alkhawfu raaytahum yanthuroona ilayka tadooru aAAyunuhum kaallathee yughsha AAalayhi mina almawti faitha thahaba alkhawfu salaqookum bialsinatin hidadin ashihhatan AAala alkhayri olaika lam yuminoo faahbata Allahu aAAmalahum wakana thalika AAala Allahi yaseeran

par avarice à votre égard. Mais quand ils se sentent eux-mêmes en danger, tu les vois porter sur toi des regards angoissés, comme s’ils étaient à l’article de la mort. Et dès que le danger est passé, ils s’acharnent sur vous de leurs langues acérées, par cupidité pour le butin. Ces gens-là n’ont rien des vrais croyants. Aussi Dieu réduira-t-Il leurs œuvres à néant, et cela est si facile pour Lui.

[Les impies, hypocrites, etc. sont] avares envers vous. Quand la peur les prend, tu vois qu’ils te regardent [pour implorer ton secours], avec les yeux révulsés de quelqu’un qui s’évanouirait à l’approche de la mort. Une fois la peur écartée, ils vous assailliront de leurs langues acérées, avares (avides) de [ce qu’il y a de meilleur dans le] butin. Ceux-là n’ont [jamais] eu la croyance. C’est pourquoi DIEU fera échouer leurs actions [impies] ; c’est facile pour DIEU.

Ils se montrent très avares. Quand ils ont peur, tu les vois te regarder avec des yeux exorbités comme s’ils allaient rendre l’âme ; mais, dès que la peur les quitte, ils vous atteignent de leurs langues acérées, chiches en matière de bien, car ils ne sont pas des croyants. Allah rabaissera leurs œuvres, car cela est très aisé pour Lui.


33.20

يَحْسَبُونَ الْأَحْزَابَ لَمْ يَذْهَبُوا ۖ وَإِن يَأْتِ الْأَحْزَابُ يَوَدُّوا لَوْ أَنَّهُم بَادُونَ فِي الْأَعْرَابِ يَسْأَلُونَ عَنْ أَنبَائِكُمْ ۖ وَلَوْ كَانُوا فِيكُم مَّا قَاتَلُوا إِلَّا قَلِيلًا

Y ahsaboona alahzaba lam yathhaboo wain yati alahzabu yawaddoo law annahum badoona fee alaAArabi yasaloona AAan anbaikum walaw kanoo feekum ma qataloo illa qaleelan

Ils pensent que les coalisés sont toujours là. Mais même si ces derniers revenaient, les hypocrites préféreraient se trouver dans le désert, parmi les nomades, et se contenter de prendre de loin de vos nouvelles. D’ailleurs, fussent-ils parmi vous, ils n’auraient fait preuve au combat que de peu d’ardeur.

[Ces poltrons] s’imaginent que les partis ne s’en iraient pas. Et dans le cas où les partis seraient revenus, ils auraient voulu être des nomades [cachés] parmi les Bédouins, prenant de vos nouvelles [seulement de loin]. Et si [des fois] ils avaient été parmi vous, ils n’auraient combattu [sur le chemin de DIEU] que très peu.

Ils croient peut-être que les factions ne sont pas parties et que, si elles revenaient, ils se réfugieraient dans le désert, parmi les Bédouins. Là, ils demanderaient de vos nouvelles. Et même s’ils étaient des vôtres, ils n’auraient de toute façon combattu que très peu.


33.21

لَّقَدْ كَانَ لَكُمْ فِي رَسُولِ اللَّهِ أُسْوَةٌ حَسَنَةٌ لِّمَن كَانَ يَرْجُو اللَّهَ وَالْيَوْمَ الْآخِرَ وَذَكَرَ اللَّهَ كَثِيرًا

L aqad kana lakum fee rasooli Allahi oswatun hasanatun liman kana yarjoo Allaha waalyawma alakhira wathakara Allaha katheeran

Vous avez, dans le Prophète de Dieu, un si bel exemple pour celui qui espère en Dieu et au Jugement dernier, et qui évoque souvent le Nom du Seigneur.

Vous avez dans le Prophète de DIEU le [plus] beau modèle [à suivre] pour [tous] ceux [de vous les humains] qui espèrent en DIEU et au Jour dernier et rappellent fréquemment DIEU [aspirant au vrai bonheur de deux mondes : Sa rencontre].

Il se trouve que le Prophète est le meilleur exemple qui puisse exister pour ceux qui espèrent en Allah et dans le Jour dernier, et qui, ce faisant, invoquent fréquemment Dieu.


33.22

وَلَمَّا رَأَى الْمُؤْمِنُونَ الْأَحْزَابَ قَالُوا هَٰذَا مَا وَعَدَنَا اللَّهُ وَرَسُولُهُ وَصَدَقَ اللَّهُ وَرَسُولُهُ ۚ وَمَا زَادَهُمْ إِلَّا إِيمَانًا وَتَسْلِيمًا

W alamma raa almuminoona alahzaba qaloo hatha ma waAAadana Allahu warasooluhu wasadaqa Allahu warasooluhu wama zadahum illa eemanan watasleeman

Et quand les croyants virent les coalisés, ils s’écrièrent : « Voici ce que nous avaient promis Dieu et Son Prophète ! Dieu et Son Prophète ont donc dit la vérité. » Et cela n’a fait que renforcer leur foi et leur soumission.

Quand les croyants virent les partis, ils dirent : « Voilà ce que nous promettaient DIEU et Son prophète ; DIEU et Son prophète avaient dit vrai ». Cela ne fait qu’accroître leur croyance et leur soumission [à DIEU].

Et lorsque les croyants virent les factions, ils s’écrièrent : Voilà ce qu’Allah et Son prophète nous ont promis. Allah et Son messager étaient véridiques. Leur foi a crû, de même que leur soumission.


33.23

مِّنَ الْمُؤْمِنِينَ رِجَالٌ صَدَقُوا مَا عَاهَدُوا اللَّهَ عَلَيْهِ ۖ فَمِنْهُم مَّن قَضَىٰ نَحْبَهُ وَمِنْهُم مَّن يَنتَظِرُ ۖ وَمَا بَدَّلُوا تَبْدِيلًا

M ina almumineena rijalun sadaqoo ma AAahadoo Allaha AAalayhi faminhum man qada nahbahu waminhum man yantathiru wama baddaloo tabdeelan

Il est parmi les croyants des hommes qui ont tenu loyalement leur engagement vis-à-vis de Dieu. Certains d’entre eux ont déjà accompli leur destin ; d’autres attendent leur tour. Mais ils n’ont jamais rien changé à leur comportement,

Il y a des croyants qui respectent sincèrement l’engagement qu’ils ont conclu avec DIEU ; il y en a qui ont accompli leurs vœux [et tombés martyre], et il y en a [d’autres] qui [l’]attendent et ils n’ont varié aucunement [leur résolution].

Il y a eu parmi les croyants des gens qui sont demeurés fidèles au pacte qu’ils avaient contracté avec Allah. D’autres ont vu le cours de leur destin s’arrêter ; d’autres encore attendent, constants et fermes.


33.24

لِّيَجْزِيَ اللَّهُ الصَّادِقِينَ بِصِدْقِهِمْ وَيُعَذِّبَ الْمُنَافِقِينَ إِن شَاءَ أَوْ يَتُوبَ عَلَيْهِمْ ۚ إِنَّ اللَّهَ كَانَ غَفُورًا رَّحِيمًا

L iyajziya Allahu alssadiqeena bisidqihim wayuAAaththiba almunafiqeena in shaa aw yatooba AAalayhim inna Allaha kana ghafooran raheeman

de sorte que Dieu récompensera les hommes loyaux pour leur sincérité, et châtiera, s’Il le veut, les hypocrites ou leur pardonnera. En vérité, Dieu est Indulgent et Compatissant.

[Il en est ainsi] afin que DIEU récompense les hommes sincères pour leur sincérité ; mais Il châtie, s’Il veut, les hypocrites ou accepte leur repentir, car DIEU est Celui qui pardonne [Il est] Très-Miséricordieux [accorde aux croyants des biens particuliers].

Sur cette base, Allah récompense ceux qui auront été véridiques en leur foi, et châtie les infidèles s’Il le désire, ou leur pardonne. Allah est Celui qui pardonne, il est le Miséricordieux.


33.25

وَرَدَّ اللَّهُ الَّذِينَ كَفَرُوا بِغَيْظِهِمْ لَمْ يَنَالُوا خَيْرًا ۚ وَكَفَى اللَّهُ الْمُؤْمِنِينَ الْقِتَالَ ۚ وَكَانَ اللَّهُ قَوِيًّا عَزِيزًا

W aradda Allahu allatheena kafaroo bighaythihim lam yanaloo khayran wakafa Allahu almumineena alqitala wakana Allahu qawiyyan AAazeezan

Dieu a fait rebrousser chemin aux infidèles, le cœur plein de rage et sans qu’ils aient acquis aucun avantage. Dieu épargna ainsi le combat aux croyants, car Dieu est Fort et Puissant.

DIEU a renvoyé les impies avec leur fureur [et] sans qu’ils aient obtenu un bien, DIEU a épargné aux croyants le combat [et leur a donné la victoire]. DIEU est Fort [et] Puissant honoré.

Allah a repoussé les incroyants, toute rage bue ; ils n’obtiendront rien de bon, tandis qu’Il épargne aux croyants la guerre. Dieu est fort et puissant.


33.26

وَأَنزَلَ الَّذِينَ ظَاهَرُوهُم مِّنْ أَهْلِ الْكِتَابِ مِن صَيَاصِيهِمْ وَقَذَفَ فِي قُلُوبِهِمُ الرُّعْبَ فَرِيقًا تَقْتُلُونَ وَتَأْسِرُونَ فَرِيقًا

W aanzala allatheena thaharoohum min ahli alkitabi min sayaseehim waqathafa fee quloobihimu alrruAAba fareeqan taqtuloona watasiroona fareeqan

Et Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens de l’Écriture qui avaient prêté assistance aux coalisés, et a jeté l’effroi dans leurs cœurs. Vous en avez tué une partie et vous en avez capturé une autre.

Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du Livre qui ont soutenu [les partis idolâtres] et Il a jeté l’effroi dans leurs cœurs ; un groupe [d’eux] vous tuiez, et vous réduisiez un autre groupe en captivité.

Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du Livre qui ont prêté main forte aux coalisés : Il a jeté un effroi terrible dans leurs cœurs. Ainsi vous tuez une partie d’entre eux, et vous faites de l’autre des prisonniers.


33.27

وَأَوْرَثَكُمْ أَرْضَهُمْ وَدِيَارَهُمْ وَأَمْوَالَهُمْ وَأَرْضًا لَّمْ تَطَئُوهَا ۚ وَكَانَ اللَّهُ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرًا

W aawrathakum ardahum wadiyarahum waamwalahum waardan lam tataooha wakana Allahu AAala kulli shayin qadeeran

Dieu vous a fait ainsi hériter de leur pays, de leurs demeures, de leurs richesses et d’une terre que vos pieds n’avaient jamais foulée. La puissance de Dieu n’a point de limite.

Il vous a donné en héritage leur terre, leurs demeures et leurs biens et une terre que vous n’aviez point foulée ; DIEU est Puissant sur toutes choses.

Il vous a cédé en héritage leur terre, leurs maisons, leurs biens et un pays que vos pieds n’ont pas foulée, car Allah est puissant sur toute chose.


33.28

يَا أَيُّهَا النَّبِيُّ قُل لِّأَزْوَاجِكَ إِن كُنتُنَّ تُرِدْنَ الْحَيَاةَ الدُّنْيَا وَزِينَتَهَا فَتَعَالَيْنَ أُمَتِّعْكُنَّ وَأُسَرِّحْكُنَّ سَرَاحًا جَمِيلًا

Y a ayyuha alnnabiyyu qul liazwajika in kuntunna turidna alhayata alddunya wazeenataha fataAAalayna omattiAAkunna waosarrihkunna sarahan jameelan

Ô Prophète ! Dis à tes épouses : « Si vous désirez les plaisirs et le faste de ce monde, venez que je vous verse une indemnité honorable et que je vous libère dignement.

Prophète, dis à tes épouses : « Si vous êtes enclines à vouloir [beaucoup] la vie d’ici-bas et son faste, venez je vous donnerai des biens (vos dots totales), et je vous laisserai libres [par le divorce] généreusement.

Ô Prophète, dis à tes épouses : Si vous désirez jouir de la vie ici-bas et de ses parures, venez à moi, je vous comblerai et vous libérerai [en me séparant de vous] de belle manière.


33.29

وَإِن كُنتُنَّ تُرِدْنَ اللَّهَ وَرَسُولَهُ وَالدَّارَ الْآخِرَةَ فَإِنَّ اللَّهَ أَعَدَّ لِلْمُحْسِنَاتِ مِنكُنَّ أَجْرًا عَظِيمًا

W ain kuntunna turidna Allaha warasoolahu waalddara alakhirata fainna Allaha aAAadda lilmuhsinati minkunna ajran AAatheeman

Mais, si c’est Dieu que vous recherchez ainsi que Son Prophète et la vie future, Dieu a préparé pour les bienfaisantes d’entre vous une magnifique récompense. »

Mais si vous êtes enclines à vouloir DIEU et Son prophète et la vie future, DIEU a ménagé à celles de vous qui accompliront les bonnes actions, une magnifique récompense ».

En revanche, si vous souhaitez rejoindre Allah et Son prophète, ainsi que la dernière demeure, Allah a préparé aux femmes honorables et pieuses parmi vous une immense récompense.


33.30

يَا نِسَاءَ النَّبِيِّ مَن يَأْتِ مِنكُنَّ بِفَاحِشَةٍ مُّبَيِّنَةٍ يُضَاعَفْ لَهَا الْعَذَابُ ضِعْفَيْنِ ۚ وَكَانَ ذَٰلِكَ عَلَى اللَّهِ يَسِيرًا

Y a nisaa alnnabiyyi man yati minkunna bifahishatin mubayyinatin yudaAAaf laha alAAathabu diAAfayni wakana thalika AAala Allahi yaseeran

Ô femmes du Prophète ! Une peine double sera infligée à celle d’entre vous qui aura commis une turpitude flagrante ; cela est si facile pour Dieu.

Ô femmes du Prophète, celle de vous qui commettrait une turpitude évidente aura son châtiment en double ; cela est facile pour DIEU.

Ô vous les femmes du Prophète, celle d’entre vous qui se rendra coupable d’une action immorale avérée sera soumise au doublement de son châtiment. Cela est certes facile pour Allah.


33.31

۞ وَمَن يَقْنُتْ مِنكُنَّ لِلَّهِ وَرَسُولِهِ وَتَعْمَلْ صَالِحًا نُّؤْتِهَا أَجْرَهَا مَرَّتَيْنِ وَأَعْتَدْنَا لَهَا رِزْقًا كَرِيمًا

W aman yaqnut minkunna lillahi warasoolihi wataAAmal salihan nutiha ajraha marratayni waaAAtadna laha rizqan kareeman

Nous doublerons la récompense de celle d’entre vous qui est soumise à Dieu et à Son Prophète, et qui fait le bien. Et Nous lui réserverons une généreuse rétribution.

[Tandis que] celle de vous qui obéit à DIEU et à Son prophète et travaille bien, Nous lui donnerons deux fois sa récompense, et Nous avons réservé pour elle un généreux don.

Celle qui, parmi vous, sera soumise à Allah et à Son prophète et qui s’acquittera du bien, Nous la doterons d’un bien double. Nous avons préparé à son intention une rétribution très honorable.


33.32

يَا نِسَاءَ النَّبِيِّ لَسْتُنَّ كَأَحَدٍ مِّنَ النِّسَاءِ ۚ إِنِ اتَّقَيْتُنَّ فَلَا تَخْضَعْنَ بِالْقَوْلِ فَيَطْمَعَ الَّذِي فِي قَلْبِهِ مَرَضٌ وَقُلْنَ قَوْلًا مَّعْرُوفًا

Y a nisaa alnnabiyyi lastunna kaahadin mina alnnisai ini ittaqaytunna fala takhdaAAna bialqawli fayatmaAAa allathee fee qalbihi maradun waqulna qawlan maAAroofan

Ô femmes du Prophète ! Vous n’êtes en rien comparables aux autres femmes. Si vous êtes pieuses, ne vous montrez pas trop complaisantes dans vos propos, afin de ne pas éveiller de désirs coupables dans certains cœurs malsains. Soyez décentes dans vos propos.

Ô femmes du Prophète, vous n’êtes pas comme le commun des femmes si vous êtes pieuses ; n’affichez nullement d’humiliation [et d’amabilité] dans votre langage [adressé aux hommes qui ne sont pas de votre famille] de peur que ne [vous] convoite quiconque a une maladie dans le cœur. Parlez sur un ton [sérieux] qui convient.

Ô vous les femmes du Prophète, vous n’êtes pas des femmes ordinaires. Si vous craignez votre Seigneur, ne vous abaissez pas en vos paroles, car cela donne de mauvaises pensées à celui dont le cœur est malade. Ne prononcez que des paroles convenables.


33.33

وَقَرْنَ فِي بُيُوتِكُنَّ وَلَا تَبَرَّجْنَ تَبَرُّجَ الْجَاهِلِيَّةِ الْأُولَىٰ ۖ وَأَقِمْنَ الصَّلَاةَ وَآتِينَ الزَّكَاةَ وَأَطِعْنَ اللَّهَ وَرَسُولَهُ ۚ إِنَّمَا يُرِيدُ اللَّهُ لِيُذْهِبَ عَنكُمُ الرِّجْسَ أَهْلَ الْبَيْتِ وَيُطَهِّرَكُمْ تَطْهِيرًا

W aqarna fee buyootikunna wala tabarrajna tabarruja aljahiliyyati aloola waaqimna alssalata waateena alzzakata waatiAAna Allaha warasoolahu innama yureedu Allahu liyuthhiba AAankumu alrrijsa ahla albayti wayutahhirakum tatheeran

Restez avec dignité dans vos foyers ! N’étalez pas avec coquetterie votre beauté à la manière des femmes de l’époque antéislamique ! Observez la salât ! Acquittez la zakât ! Obéissez à Dieu et à Son Prophète ! Dieu ne veut qu’éloigner de vous toute infamie, ô gens de la famille du Prophète, et vous purifier de toute souillure.

Restez dans vos maisons, ne vous exhibez pas [aux alentours] comme le faisaient [les femmes] à la première [époque de l’]ignorance. Accomplissez la Prière, donnez l’Aumône, obéissez à DIEU et à Son prophète. DIEU ne veut que vous éviter l’impureté, [ô] Membres de la Famille [du Prophète], et vous rendre purs (brillants) excellemment.

Restez dans vos maisons et ne vous comportez pas comme les païennes de l’antéislam. Acquittez-vous de vos prières, faites vos aumônes et obéissez à Allah et à Son prophète. Allah veut éloigner la souillure des gens de la Maison et parachever totalement leur purification.


33.34

وَاذْكُرْنَ مَا يُتْلَىٰ فِي بُيُوتِكُنَّ مِنْ آيَاتِ اللَّهِ وَالْحِكْمَةِ ۚ إِنَّ اللَّهَ كَانَ لَطِيفًا خَبِيرًا

W aothkurna ma yutla fee buyootikunna min ayati Allahi waalhikmati inna Allaha kana lateefan khabeeran

Ayez constamment à l’esprit les versets de Dieu et les sages préceptes qui sont récités dans vos demeures ! Dieu est Plein de bonté et parfaitement Informé.

Rappelez-vous (mettez en application) les versets de DIEU et la sagesse qui sont récités dans vos maisons, DIEU est bienveillant gracieux, Il connaît tout.

Remémorez-vous les versets d’Allah et de la Vérité qui vous ont été déclamés dans vos demeures, car Allah, le Subtil, est très informé.


33.35

إِنَّ الْمُسْلِمِينَ وَالْمُسْلِمَاتِ وَالْمُؤْمِنِينَ وَالْمُؤْمِنَاتِ وَالْقَانِتِينَ وَالْقَانِتَاتِ وَالصَّادِقِينَ وَالصَّادِقَاتِ وَالصَّابِرِينَ وَالصَّابِرَاتِ وَالْخَاشِعِينَ وَالْخَاشِعَاتِ وَالْمُتَصَدِّقِينَ وَالْمُتَصَدِّقَاتِ وَالصَّائِمِينَ وَالصَّائِمَاتِ وَالْحَافِظِينَ فُرُوجَهُمْ وَالْحَافِظَاتِ وَالذَّاكِرِينَ اللَّهَ كَثِيرًا وَالذَّاكِرَاتِ أَعَدَّ اللَّهُ لَهُم مَّغْفِرَةً وَأَجْرًا عَظِيمًا

I nna almuslimeena waalmuslimati waalmumineena waalmuminati waalqaniteena waalqanitati waalssadiqeena waalssadiqati waalssabireena waalssabirati waalkhashiAAeena waalkhashiAAati waalmutasaddiqeena waalmutasaddiqati waalssaimeena waalssaimati waalhafitheena furoojahum waalhafithati waalththakireena Allaha katheeran waalththakirati aAAadda Allahu lahum maghfiratan waajran AAatheeman

Les musulmans et les musulmanes, les croyants et les croyantes, les hommes pieux et les femmes pieuses, les hommes sincères et les femmes sincères, les hommes patients et les femmes patientes, ceux et celles qui craignent Dieu, ceux et celles qui pratiquent la charité, ceux et celles qui observent le jeûne, ceux et celles qui sont chastes, ceux et celles qui invoquent souvent le Nom du Seigneur, à tous et à toutes Dieu a réservé Son pardon et une magnifique récompense.

Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes [humbles à DIEU et à Son prophète], hommes véridiques et femmes véridiques, ceux qui patientent [sur le chemin de DIEU] et celles qui patientent, ceux qui sont pieux [et dévoués envers DIEU] et celles qui sont pieuses [et dévouées], ceux qui pratiquent la charité et celles qui pratiquent la charité, les jeûneurs et les jeûneuses, ceux et celles qui gardent leur chasteté, ceux qui rappellent souvent [DIEU et pratiquent Ses ordres] et celles qui rappellent souvent [DIEU], DIEU leur a préparé un pardon et une magnifique récompense.

Aux musulmans et aux musulmanes, aux croyants et aux croyantes, aux hommes pieux et aux femmes pieuses, aux hommes sincères et aux femmes sincères, aux persévérants et aux persévérantes, aux hommes dévoués et aux femmes dévouées, à ceux et celles qui tiennent pour véridiques [Nos messagers], à ceux et celles qui jeûnent, à ceux et celles qui sont chastes, à ceux et celles qui invoquent Allah énormément, un grand pardon et une récompense immense sont accordés.


33.36

وَمَا كَانَ لِمُؤْمِنٍ وَلَا مُؤْمِنَةٍ إِذَا قَضَى اللَّهُ وَرَسُولُهُ أَمْرًا أَن يَكُونَ لَهُمُ الْخِيَرَةُ مِنْ أَمْرِهِمْ ۗ وَمَن يَعْصِ اللَّهَ وَرَسُولَهُ فَقَدْ ضَلَّ ضَلَالًا مُّبِينًا

W ama kana limuminin wala muminatin itha qada Allahu warasooluhu amran an yakoona lahumu alkhiyaratu min amrihim waman yaAAsi Allaha warasoolahu faqad dalla dalalan mubeenan

Il ne convient pas à un croyant ni à une croyante de suivre leur propre choix dans une affaire, une fois que Dieu et Son Prophète en ont décidé autrement. Quiconque désobéit à Dieu et à Son Prophète s’égare de toute évidence.

Il n’appartient pas à un croyant, ni à une croyante, lorsque DIEU et Son prophète ont décrété un ordre, d’avoir encore le choix dans leurs propres affaires. Quiconque désobéit à DIEU et à Son prophète s’est fourvoyé dans un manifeste égarement.

Et lorsque Dieu et Son Prophète décrètent quelque chose, aucune alternative n’est laissée au croyant ou à la croyante. Celui qui Lui désobéit ainsi qu’à Son prophète, celui-là sera égaré de manière explicite.


33.37

وَإِذْ تَقُولُ لِلَّذِي أَنْعَمَ اللَّهُ عَلَيْهِ وَأَنْعَمْتَ عَلَيْهِ أَمْسِكْ عَلَيْكَ زَوْجَكَ وَاتَّقِ اللَّهَ وَتُخْفِي فِي نَفْسِكَ مَا اللَّهُ مُبْدِيهِ وَتَخْشَى النَّاسَ وَاللَّهُ أَحَقُّ أَن تَخْشَاهُ ۖ فَلَمَّا قَضَىٰ زَيْدٌ مِّنْهَا وَطَرًا زَوَّجْنَاكَهَا لِكَيْ لَا يَكُونَ عَلَى الْمُؤْمِنِينَ حَرَجٌ فِي أَزْوَاجِ أَدْعِيَائِهِمْ إِذَا قَضَوْا مِنْهُنَّ وَطَرًا ۚ وَكَانَ أَمْرُ اللَّهِ مَفْعُولًا

W aith taqoolu lillathee anAAama Allahu AAalayhi waanAAamta AAalayhi amsik AAalayka zawjaka waittaqi Allaha watukhfee fee nafsika ma Allahu mubdeehi watakhsha alnnasa waAllahu ahaqqu an takhshahu falamma qada zaydun minha wataran zawwajnakaha likay la yakoona AAala almumineena harajun fee azwaji adAAiyaihim itha qadaw minhunna wataran wakana amru Allahi mafAAoolan

Souviens-toi de celui que Dieu et toi-même avez comblé de bienfaits, et auquel tu disais : « Garde pour toi ton épouse, et crains Dieu », tout en dissimulant au fond de toi-même ce que Dieu allait rendre public. Tu redoutais l’opinion publique, alors que c’est Dieu que tu devais craindre. Lorsque Zayd eut cessé toute relation avec sa femme, Nous te la donnâmes en mariage afin qu’il ne soit plus interdit aux musulmans d’épouser les femmes avec lesquelles leurs fils adoptifs auront cessé tout commerce. L’ordre de Dieu devait être exécuté.

[Rappelles-toi] quand tu disais à celui que DIEU avait comblé de bienfait - et toi aussi tu l’avais comblé de bienfait - : « Garde ton épouse et sois pieux envers DIEU ». Tu cachais en toi ce que DIEU allait mettre au grand jour ; tu suivais (respectais, écoutais) les gens, mais DIEU est plus digne d’être obéi (suivi, écouté) [révérenciellement]. Quand Zayd a décidé résolument [et s’est séparé définitivement] d’elle, Nous te l’avons mariée afin qu’aucun grief ne soit fait aux croyants [qui épouseraient] les femmes que leurs fils adoptifs ont divorcées. L’ordre de DIEU doit être accompli (obéi).

Et quand tu dis à celui qu’Allah a comblé de Ses bienfaits et que tu as toi-même entouré de ta sollicitude : Garde auprès de toi ton épouse et crains Allah, tu préserves ainsi en toi-même ce que le Seigneur veut rendre public. Tu redoutes l’opinion des gens, alors que c’est Allah que tu devrais redouter. Quand Zaïd s’est séparé d’elle, Nous te l’avons donnée en mariage de façon que cela ne soit plus une contrainte pour les croyants qui veulent épouser les femmes de leurs fils adoptifs lorsqu’elles sont abandonnées. Toute décision d’Allah doit être suivie d’effet.


33.38

مَّا كَانَ عَلَى النَّبِيِّ مِنْ حَرَجٍ فِيمَا فَرَضَ اللَّهُ لَهُ ۖ سُنَّةَ اللَّهِ فِي الَّذِينَ خَلَوْا مِن قَبْلُ ۚ وَكَانَ أَمْرُ اللَّهِ قَدَرًا مَّقْدُورًا

M a kana AAala alnnabiyyi min harajin feema farada Allahu lahu sunnata Allahi fee allatheena khalaw min qablu wakana amru Allahi qadaran maqdooran

Nul grief n’est à faire au Prophète pour ce que Dieu lui a accordé, conformément aux lois établies par Dieu pour les prophètes qui l’ont précédé – les décrets de Dieu étant inéluctables –,

Nul grief au Prophète en ce que DIEU lui a destiné. [C’est] la loi de DIEU à l’égard [des Prophètes] qui [l’]ont précédé. Le commandement de DIEU est un décret inéluctable [ou, selon une mesure bien déterminée].

Le Prophète ne doit pas éprouver de malaise quant à l’obligation qui lui a été faite par Allah. Telle est la bonne conduite qui s’applique à ceux qui ont précédé, tandis que le décret d’Allah est établi de manière équilibrée.


33.39

الَّذِينَ يُبَلِّغُونَ رِسَالَاتِ اللَّهِ وَيَخْشَوْنَهُ وَلَا يَخْشَوْنَ أَحَدًا إِلَّا اللَّهَ ۗ وَكَفَىٰ بِاللَّهِ حَسِيبًا

A llatheena yuballighoona risalati Allahi wayakhshawnahu wala yakhshawna ahadan illa Allaha wakafa biAllahi haseeban

pour ceux qui transmettaient les messages de Dieu, Le craignaient sans redouter nul autre que Lui, car Dieu suffit pour établir le compte exact des hommes.

[Les Prophètes] communiquent [aux hommes] les messages de DIEU, Le craignent [révérenciellement] (suivent parfaitement Ses ordres) et ne craignent personne en dehors de DIEU. DIEU suffit pour [établir] le compte [des hommes].

Ceux qui transmettent les messages d’Allah et qui Le craignent, et qui ne craignent aucun autre dieu qu’Allah, Allah suffit pour établir leur compte.


33.40

مَّا كَانَ مُحَمَّدٌ أَبَا أَحَدٍ مِّن رِّجَالِكُمْ وَلَٰكِن رَّسُولَ اللَّهِ وَخَاتَمَ النَّبِيِّينَ ۗ وَكَانَ اللَّهُ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمًا

M a kana muhammadun aba ahadin min rijalikum walakin rasoola Allahi wakhatama alnnabiyyeena wakana Allahu bikulli shayin AAaleeman

Non, Muhammad n’est le père d’aucun homme d’entre vous, mais il est l’Envoyé de Dieu et le sceau des prophètes. Dieu est au courant de tout.

Muhammad n’est père d’aucun de vos hommes (Zayd ou autres), mais il est Prophète de DIEU et le sceau (le dernier) des Prophètes. DIEU est Omniscient.

Mohammed n’est le père d’aucun des hommes parmi vous, mais le prophète d’Allah et le dernier des messagers. Allah est informé de toute chose.


33.41

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اذْكُرُوا اللَّهَ ذِكْرًا كَثِيرًا

Y a ayyuha allatheena amanoo othkuroo Allaha thikran katheeran

Ô croyants ! Invoquez souvent le Nom de Dieu !

Croyants, souvenez-vous de DIEU bien souvent,

Ô vous les croyants, invoquez Allah de manière intense.


33.42

وَسَبِّحُوهُ بُكْرَةً وَأَصِيلًا

W asabbihoohu bukratan waaseelan

Glorifiez-Le matin et soir !

glorifiez-Le au début du jour et au début de la nuit.

Récitez Ses louanges matin et soir.


33.43

هُوَ الَّذِي يُصَلِّي عَلَيْكُمْ وَمَلَائِكَتُهُ لِيُخْرِجَكُم مِّنَ الظُّلُمَاتِ إِلَى النُّورِ ۚ وَكَانَ بِالْمُؤْمِنِينَ رَحِيمًا

H uwa allathee yusallee AAalaykum wamalaikatuhu liyukhrijakum mina alththulumati ila alnnoori wakana bialmumineena raheeman

C’est Lui qui prie pour vous, ainsi que Ses anges, afin de vous faire passer des ténèbres à la lumière, car Dieu est Plein de mansuétude pour les croyants,

Il vous adresse Ses bénédictions et Ses anges [Lui implorent Sa miséricorde sur vous] pour vous faire passer des ténèbres à la lumière ; Il est Très-Miséricordieux envers les croyants (Il leur accorde des biens particuliers).

Avec Ses anges, Il prie sur vous afin de vous faire sortir des ténèbres au profit de la lumière, car Il éprouve de la miséricorde pour les croyants.


33.44

تَحِيَّتُهُمْ يَوْمَ يَلْقَوْنَهُ سَلَامٌ ۚ وَأَعَدَّ لَهُمْ أَجْرًا كَرِيمًا

T ahiyyatuhum yawma yalqawnahu salamun waaAAadda lahum ajran kareeman

qui seront accueillis, le jour où ils comparaîtront devant le Seigneur, par le mot : « Paix ! Salâm ! », car Dieu aura préparé pour eux une belle récompense.

[Et] la salutation [adressée de Sa part] à eux, le Jour où ils Le rencontreront sera : « Salâm (Paix) ». Et Il leur a préparé un salaire généreux.

Paix, Salam !, sera la salutation qu’ils recevront le jour où ils Le rencontreront. Il leur a préparé une très belle récompense.


33.45

يَا أَيُّهَا النَّبِيُّ إِنَّا أَرْسَلْنَاكَ شَاهِدًا وَمُبَشِّرًا وَنَذِيرًا

Y a ayyuha alnnabiyyu inna arsalnaka shahidan wamubashshiran wanatheeran

Ô Prophète ! Nous t’avons envoyé à la fois comme témoin, annonciateur de bonnes nouvelles et avertisseur,

Prophète, Nous t’avons envoyé [comme] témoin, en annonciateur (en montrant aux hommes les voies et les méthodes du bonheur réel) et avertisseur (en les mettant en garde contre les dangers),

Ô toi le Prophète, Nous t’avons envoyé à la fois en tant que témoin, en tant qu’annonciateur d’une bonne nouvelle et en tant qu’Avertisseur.


33.46

وَدَاعِيًا إِلَى اللَّهِ بِإِذْنِهِ وَسِرَاجًا مُّنِيرًا

W adaAAiyan ila Allahi biithnihi wasirajan muneeran

afin que par la permission de Dieu, et tel un flambeau étincelant, tu appelles les hommes à Dieu.

appelant [tous les hommes] à DIEU, avec Sa permission (biwilâyatihi, par Sa volonté), un flambeau éclairant.

Nous t’avons également envoyé comme prédicateur dans la voie d’Allah, avec Sa permission, et comme un luminaire qui éclaire.


33.47

وَبَشِّرِ الْمُؤْمِنِينَ بِأَنَّ لَهُم مِّنَ اللَّهِ فَضْلًا كَبِيرًا

W abashshiri almumineena bianna lahum mina Allahi fadlan kabeeran

Annonce donc aux croyants la grâce infinie qui les attend auprès de leur Seigneur !

Annonce aux croyants qu’ils auront une grande grâce [venant] de DIEU.

Annonce aux croyants qu’ils disposent auprès d’Allah d’une bénédiction immense.


33.48

وَلَا تُطِعِ الْكَافِرِينَ وَالْمُنَافِقِينَ وَدَعْ أَذَاهُمْ وَتَوَكَّلْ عَلَى اللَّهِ ۚ وَكَفَىٰ بِاللَّهِ وَكِيلًا

W ala tutiAAi alkafireena waalmunafiqeena wadaAA athahum watawakkal AAala Allahi wakafa biAllahi wakeelan

N’obéis ni aux infidèles ni aux hypocrites ! Que leurs offenses ne t’affectent point ! Fie-toi à Dieu ! Dieu suffit comme protecteur.

N’obéis pas aux impies et aux hypocrites, ne prête pas attention à leurs vexations [à ton égard]. Mets ta confiance en DIEU. DIEU est le meilleur à qui les affaires sont confiées.

N’obéis pas aux infidèles et aux hypocrites. Laisse de côté leurs méfaits et remets-toi à Allah. Il te suffit comme garant.


33.49

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِذَا نَكَحْتُمُ الْمُؤْمِنَاتِ ثُمَّ طَلَّقْتُمُوهُنَّ مِن قَبْلِ أَن تَمَسُّوهُنَّ فَمَا لَكُمْ عَلَيْهِنَّ مِنْ عِدَّةٍ تَعْتَدُّونَهَا ۖ فَمَتِّعُوهُنَّ وَسَرِّحُوهُنَّ سَرَاحًا جَمِيلًا

Y a ayyuha allatheena amanoo itha nakahtumu almuminati thumma tallaqtumoohunna min qabli an tamassoohunna fama lakum AAalayhinna min AAiddatin taAAtaddoonaha famattiAAoohunna wasarrihoohunna sarahan jameelan

Ô vous qui croyez ! Si vous épousez des croyantes et qu’ensuite vous les répudiez, avant d’avoir consommé le mariage, vous n’avez pas le droit de leur imposer une période de viduité. Accordez-leur un don de consolation et rendez-leur honnêtement la liberté.

Croyants, quand vous épousez des croyantes et vous divorcez avec elles sans les avoir touchées, vous n’avez pas à leurs imposer une période [d’attente]. Donnez-leur quelques biens, laissez-les libres [par un divorce et cela] généreusement.

Ô vous les croyants ! Si vous avez épousé des croyantes et si vous les avez répudiées avant même que vous les ayez touchées, vous ne pouvez les soumettre à une quelconque période de viduité. Vous les doterez d’un bien suffisant et vous les libérerez d’une manière qui soit honorable.



Page:  1 |

Menu livre ↑