Celui qui pardonne (al-ghafir1)
Onelittleangel > >  
(86 Verses | Page 1 / 2)

Version Afficher Taille
ArabeOui | NonA- | A | A+
Transl.Oui | NonA- | A | A+
Français 1Oui | NonA- | A | A+
Français 2Oui | NonA- | A | A+
Français 3Oui | NonA- | A | A+


40.0

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ

A lhamdu lillahi rabbi alAAalameena

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

 [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux.

Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux


40.1

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ حم

< u>Hameem

Hâ - Mîm.

H. M. (Hâ. Mîm.)

Ha. Mim.


40.2

تَنزِيلُ الْكِتَابِ مِنَ اللَّهِ الْعَزِيزِ الْعَلِيمِ

T anzeelu alkitabi mina Allahi alAAazeezi alAAaleemi

La révélation du Coran est l’œuvre de Dieu, le Tout-Puissant, l’Omniscient,

[Voici la] descente (la révélation) du Livre (le Coran) venant de DIEU, le Puissant honoré, l’Omniscient,

[Il s’agit d’] Une révélation du Livre venue d’Allah, le Puissant, le Savant.


40.3

غَافِرِ الذَّنبِ وَقَابِلِ التَّوْبِ شَدِيدِ الْعِقَابِ ذِي الطَّوْلِ ۖ لَا إِلَٰهَ إِلَّا هُوَ ۖ إِلَيْهِ الْمَصِيرُ

G hafiri alththanbi waqabili alttawbi shadeedi alAAiqabi thee alttawli la ilaha illa huwa ilayhi almaseeru

qui pardonne les péchés, agrée le repentir, réprime avec sévérité et dont la générosité n’a point de limite. Il n’y a d’autre divinité que Lui et c’est vers Lui que se fera tout retour.

Qui pardonne les péchés, agrée bien le repentir, est Sévère dans [Son] châtiment [correctif], [Il est] infiniment Généreux. Nul n’est dieu que Lui. Vers Lui est le retour.

Celui qui pardonne les écarts, qui accepte la repentance, mais qui est sévère dans Ses châtiments, le Prodigue. Il n’y a d’autres dieux que Lui. À Lui l’issue finale.


40.4

مَا يُجَادِلُ فِي آيَاتِ اللَّهِ إِلَّا الَّذِينَ كَفَرُوا فَلَا يَغْرُرْكَ تَقَلُّبُهُمْ فِي الْبِلَادِ

M a yujadilu fee ayati Allahi illa allatheena kafaroo fala yaghrurka taqallubuhum fee albiladi

Il n’y a donc que les négateurs qui soulèvent des disputes au sujet des versets de Dieu. Mais que leur agitation dans le pays ne t’abuse point,

Ne disputent les signes [et versets] de DIEU que les impies (cœurs malsains). Que leurs va-et-vient [agitation, faste et le délai que leur est accordé] dans les villes (pays) ne te trompent pas.

Seuls ceux qui n’ont pas cru entretiennent des controverses quant aux signes d’Allah. Que leurs différentes gesticulations dans le pays ne te trompent pas.


40.5

كَذَّبَتْ قَبْلَهُمْ قَوْمُ نُوحٍ وَالْأَحْزَابُ مِن بَعْدِهِمْ ۖ وَهَمَّتْ كُلُّ أُمَّةٍ بِرَسُولِهِمْ لِيَأْخُذُوهُ ۖ وَجَادَلُوا بِالْبَاطِلِ لِيُدْحِضُوا بِهِ الْحَقَّ فَأَخَذْتُهُمْ ۖ فَكَيْفَ كَانَ عِقَابِ

K aththabat qablahum qawmu noohin waalahzabu min baAAdihim wahammat kullu ommatin birasoolihim liyakhuthoohu wajadaloo bialbatili liyudhidoo bihi alhaqqa faakhathtuhum fakayfa kana AAiqabi

car, avant eux, le peuple de Noé ainsi que d’autres factions venues après lui avaient crié au mensonge. Chacune de ces communautés avait conçu le dessein de supprimer son prophète et avait usé de faux arguments pour étouffer la Vérité ; mais J’ai sévi contre eux, et combien a été sévère à leur égard Mon châtiment !

Avant eux, le peuple de Noé et les partis [rebelles] ensuite, ont renié [et rejeté les enseignements célestes et ont goûté les conséquences de leurs mauvais actes]. [Le groupe criminel de] chaque communauté complotait contre son Prophète [faisait des planning, pour] l’arrêter [le vexer et le tuer]. Ils controversaient en se servant de faux arguments pour réfuter la vérité. Mais Je les ai arrêtés, et quelle ne fut-il Mon châtiment [en raison de leurs corruptions].

Bien avant, le peuple de Noé a crié au mensonge, ainsi que les factions qui lui ont succédé. Chaque communauté s’est ingéniée à mettre en défaut le messager qui lui a été envoyé. Ils se sont servis de fausses controverses afin de contrarier la Vérité. J’ai agi avec force contre eux, et de quelle manière Je les ai châtiés !


40.6

وَكَذَٰلِكَ حَقَّتْ كَلِمَتُ رَبِّكَ عَلَى الَّذِينَ كَفَرُوا أَنَّهُمْ أَصْحَابُ النَّارِ

W akathalika haqqat kalimatu rabbika AAala allatheena kafaroo annahum ashabu alnnari

C’est ainsi que s’accomplit l’arrêt de ton Seigneur, condamnant les impies à être les hôtes de l’Enfer,

Ainsi se justifie la sentence de ton Seigneur sur les impies [idolâtres, criminels..], ils [et leurs semblables] seront les hôtes du Feu (résultat de leurs mauvais actes).

C’est ainsi que la parole de ton Seigneur a prévalu sur celle des mécréants, ces hôtes de l’enfer.


40.7

الَّذِينَ يَحْمِلُونَ الْعَرْشَ وَمَنْ حَوْلَهُ يُسَبِّحُونَ بِحَمْدِ رَبِّهِمْ وَيُؤْمِنُونَ بِهِ وَيَسْتَغْفِرُونَ لِلَّذِينَ آمَنُوا رَبَّنَا وَسِعْتَ كُلَّ شَيْءٍ رَّحْمَةً وَعِلْمًا فَاغْفِرْ لِلَّذِينَ تَابُوا وَاتَّبَعُوا سَبِيلَكَ وَقِهِمْ عَذَابَ الْجَحِيمِ

A llatheena yahmiloona alAAarsha waman hawlahu yusabbihoona bihamdi rabbihim wayuminoona bihi wayastaghfiroona lillatheena amanoo rabbana wasiAAta kulla shayin rahmatan waAAilman faighfir lillatheena taboo waittabaAAoo sabeelaka waqihim AAathaba aljaheemi

pendant que les anges qui portent le Trône et ceux qui l’entourent exaltent les louanges de leur Seigneur, proclament leur foi en Lui et implorent Son pardon en faveur de tous les croyants : « Seigneur, disent-ils, Toi dont la miséricorde et la science embrassent toute chose, pardonne à ceux qui se repentent et se remettent sur Ta Voie ! Préserve-les du supplice de l’Enfer !

Ceux (les anges et...) qui portent le Trône et ceux qui se tiennent autour célèbrent les louanges de leur Seigneur. Ils croient en Lui et implorent pardon [du Seigneur] pour les croyants : « Seigneur, Tu embrasses tout de [Ta] miséricorde et de [Ta] Science, pardonne à [tous] ceux qui se repentent et suivent Ton chemin, préserve-les du châtiment de l’Enfer.

Ceux qui portent le Trône et qui, tout autour, voguent en glorifiant leur Seigneur, ceux qui croient en Lui et qui, par ailleurs, implorent Son pardon à l’avantage des croyants : Notre Seigneur, en Ton immensité généreuse et savante, peux-Tu pardonner à ceux qui se sont repentis et qui ont suivi Ton chemin ? Préserve-les du châtiment de la géhenne.


40.8

رَبَّنَا وَأَدْخِلْهُمْ جَنَّاتِ عَدْنٍ الَّتِي وَعَدتَّهُمْ وَمَن صَلَحَ مِنْ آبَائِهِمْ وَأَزْوَاجِهِمْ وَذُرِّيَّاتِهِمْ ۚ إِنَّكَ أَنتَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

R abbana waadkhilhum jannati AAadnin allatee waAAadtahum waman salaha min abaihim waazwajihim wathurriyyatihim innaka anta alAAazeezu alhakeemu

Seigneur, accueille-les dans les jardins d’Éden que Tu leur as promis, eux et les vertueux parmi leurs ascendants, leurs épouses et leurs descendants ! Tu es le Puissant, le Sage.

Seigneur, fais-les entrer, avec ceux de leurs pères, de leurs épouses et de leurs descendants qui sont vertueux [et pieux], dans les jardins d’Eden que Tu leur as promis, c’est Toi le Puissant honoré, Le Sage.

Notre Seigneur, fais-les entrer dans les jardins de l’Éden que Tu leur as promis, ainsi qu’à ceux parmi leurs pères, leurs épouses et leurs enfants qui ont été vertueux. Tu es le Puissant, le Sage.


40.9

وَقِهِمُ السَّيِّئَاتِ ۚ وَمَن تَقِ السَّيِّئَاتِ يَوْمَئِذٍ فَقَدْ رَحِمْتَهُ ۚ وَذَٰلِكَ هُوَ الْفَوْزُ الْعَظِيمُ

W aqihimu alssayyiati waman taqi alssayyiati yawmaithin faqad rahimtahu wathalika huwa alfawzu alAAatheemu

Ne les laisse pas succomber au mal, car celui qui, par un effet de Ta grâce, aura été prémuni ce jour-là contre le mal sera appelé à jouir d’un immense bonheur ! »

Garde-les des mauvaises actions. Ceux que, ce Jour-là, Tu gardes [du châtiment] des mauvaises actions Tu les admettras [dans Ta] miséricorde, et c’est là le grand succès ».

Préserve-les aussi des mauvaises actions. Car celui que Tu préserves des péchés, Tu l’auras admis en Ta miséricorde. En cela est la réelle victoire !


40.10

إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا يُنَادَوْنَ لَمَقْتُ اللَّهِ أَكْبَرُ مِن مَّقْتِكُمْ أَنفُسَكُمْ إِذْ تُدْعَوْنَ إِلَى الْإِيمَانِ فَتَكْفُرُونَ

I nna allatheena kafaroo yunadawna lamaqtu Allahi akbaru min maqtikum anfusakum ith tudAAawna ila aleemani fatakfuroona

Et une voix interpellera les impies : « L’aversion de Dieu envers vous est plus grande que votre aversion envers vous-mêmes lorsque, invités à croire, vous persistiez dans votre négation. »

[Tandis que] les impies (cœurs malsains, criminels,...) seront interpellés [ainsi] : « L’éloignement de DIEU est plus grand que votre aversion envers vous-mêmes quand, appelés à croire vous avez rejeté[, injustement, les signes et les versets] ».

Quant à ceux qui n’ont pas cru, une voix leur dira : La répulsion qu’Allah éprouve pour vous est plus forte que celle que vous éprouviez pour vous-mêmes, lorsque vous étiez conviés à la foi et que vous refusiez de croire.


40.11

قَالُوا رَبَّنَا أَمَتَّنَا اثْنَتَيْنِ وَأَحْيَيْتَنَا اثْنَتَيْنِ فَاعْتَرَفْنَا بِذُنُوبِنَا فَهَلْ إِلَىٰ خُرُوجٍ مِّن سَبِيلٍ

Q aloo rabbana amattana ithnatayni waahyaytana ithnatayni faiAAtarafna bithunoobina fahal ila khuroojin min sabeelin

« Seigneur, diront-ils, par deux fois Tu nous as fait mourir et par deux fois Tu nous as rappelés à la vie. Nous confessons nos péchés. N’y aurait-il pas moyen de nous faire sortir de ce lieu ? »

Ils diront : « Seigneur Tu nous as fait mourir deux fois et vivre deux fois. Nous reconnaissons nos péchés ; y a-t-il un chemin pour sortir [d’ici] ? »

Ô Seigneur, diront-ils alors, Tu nous as fait mourir par deux fois et fait revivre à deux reprises. Nous voilà convaincus des péchés que nous avons commis : Y a-t-il une solution pour nous sortir de là ?


40.12

ذَٰلِكُم بِأَنَّهُ إِذَا دُعِيَ اللَّهُ وَحْدَهُ كَفَرْتُمْ ۖ وَإِن يُشْرَكْ بِهِ تُؤْمِنُوا ۚ فَالْحُكْمُ لِلَّهِ الْعَلِيِّ الْكَبِيرِ

< u>Thalikum biannahu itha duAAiya Allahu wahdahu kafartum wain yushrak bihi tuminoo faalhukmu lillahi alAAaliyyi alkabeeri

« Vous n’avez, leur sera-t-il dit, que le sort que vous méritez. Car, lorsque l’unicité de Dieu était affirmée, vous refusiez d’y croire ; et lorsqu’on Lui donnait des associés, vous les admettiez. Il ne peut y avoir d’autre jugement que celui de Dieu, le Sublime, l’Auguste. »

[Il leur sera dit :] C’est que vous rejetiez [injustement] quand DIEU seul (sans associé) était invoqué, alors que, si les associés Lui étaient donnés, vous [acceptiez] de croire en [eux]. Le jugement appartient à DIEU, le Sublime, le Très-Grand.

Tel est votre sort, car lorsque vous avez été invités à adorer Allah tout seul, vous l’avez refusé. En revanche, lorsqu’il Lui a été associé quelques autres divinités, vous avez cru en elles. La décision appartient à Allah, le Sublime, le Grand.


40.13

هُوَ الَّذِي يُرِيكُمْ آيَاتِهِ وَيُنَزِّلُ لَكُم مِّنَ السَّمَاءِ رِزْقًا ۚ وَمَا يَتَذَكَّرُ إِلَّا مَن يُنِيبُ

H uwa allathee yureekum ayatihi wayunazzilu lakum mina alssamai rizqan wama yatathakkaru illa man yuneebu

C’est Lui qui vous montre Ses signes et vous envoie votre subsistance du ciel. Seul s’en rappelle celui qui revient repentant à Lui.

C’est Lui qui vous fait voir Ses signes et vous fait descendre du ciel un don [précieux] ; [ne] se souviennent [de Lui, que] ceux qui reviennent [à Lui].

Il est Celui qui vous montre Ses signes, et qui du ciel vous gratifie de Ses biens. Seul celui qui se repent s’en souvient.


40.14

فَادْعُوا اللَّهَ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّينَ وَلَوْ كَرِهَ الْكَافِرُونَ

F aodAAoo Allaha mukhliseena lahu alddeena walaw kariha alkafiroona

Priez donc Dieu en Lui vouant un culte exclusif, dussent en souffrir les infidèles !

Invoquez DIEU, en Lui vouant purement [et sincèrement] le culte, même si les impies [idolâtres, injustes, hypocrites,...] en éprouvent de la répulsion.

Priez Allah en défendant avec sincérité le culte qui Lui est voué, et cela malgré le déplaisir que cela occasionne aux infidèles.


40.15

رَفِيعُ الدَّرَجَاتِ ذُو الْعَرْشِ يُلْقِي الرُّوحَ مِنْ أَمْرِهِ عَلَىٰ مَن يَشَاءُ مِنْ عِبَادِهِ لِيُنذِرَ يَوْمَ التَّلَاقِ

R afeeAAu alddarajati thoo alAAarshi yulqee alrrooha min amrihi AAala man yashao min AAibadihi liyunthira yawma alttalaqi

Dieu aux degrés célestes et au Trône sublime insuffle l’Esprit relevant de Son ordre sur qui Il veut parmi Ses serviteurs, afin que celui-ci avertisse les hommes du Jour de la Rencontre,

C’est Lui qui hausse (élève) les degrés [de récompenses des Prophètes, Amis de DIEU ; ou, Lui qui hausse les cieux ; ou, Lui Le-Plus-Haut. Il est] Possesseur du Trône. D’un ordre Il inspire l’Esprit (envoie la révélation) à un [Prophète] parmi Ses adorateurs qu’Il veut, afin que [le Prophète] avertisse du Jour de la rencontre [annonce le Jour de la rencontre (la Résurrection)],

Il est Celui qui se tient bien haut, possesseur du Trône. Il insuffle l’âme selon Son ordre sur qui Il veut de Ses sujets de façon que celui-ci avertisse [les autres] du jour de la rencontre.


40.16

يَوْمَ هُم بَارِزُونَ ۖ لَا يَخْفَىٰ عَلَى اللَّهِ مِنْهُمْ شَيْءٌ ۚ لِّمَنِ الْمُلْكُ الْيَوْمَ ۖ لِلَّهِ الْوَاحِدِ الْقَهَّارِ

Y awma hum barizoona la yakhfa AAala Allahi minhum shayon limani almulku alyawma lillahi alwahidi alqahhari

du jour où les ressuscités comparaîtront sans qu’aucune de leurs actions puisse échapper à la connaissance du Seigneur, car à qui appartiendra, ce jour-là, la Puissance suprême, si ce n’est à Dieu, l’Unique, le Dominateur ?

le Jour où tous [les hommes] seront apparus, et rien d’eux ne sera caché à DIEU. A qui sera la royauté ce Jour-là ? A DIEU, l’Unique, le Dominateur suprême.

Ce jour-là, ils comparaîtront sans rien pouvoir cacher à Allah. À qui revient la souveraineté de ce jour ? À Allah, l’Unique, l’Invincible !


40.17

الْيَوْمَ تُجْزَىٰ كُلُّ نَفْسٍ بِمَا كَسَبَتْ ۚ لَا ظُلْمَ الْيَوْمَ ۚ إِنَّ اللَّهَ سَرِيعُ الْحِسَابِ

A lyawma tujza kullu nafsin bima kasabat la thulma alyawma inna Allaha sareeAAu alhisabi

C’est le jour où chacun sera rétribué selon les œuvres qu’il aura accomplies, sans qu’aucune injustice ne puisse être commise, car Dieu est prompt dans Ses comptes.

Ce Jour-là chaque âme sera rétribuée selon ce qu’elle aura acquis. Nulle injustice ce Jour-là [à personne]. DIEU est Prompt au compte.

Ce jour-là, toute âme recevra le bénéfice de ce qu’elle aura engrangé par le passé. Aucune ne sera lésée, Allah est prompt en matière de comptes.


40.18

وَأَنذِرْهُمْ يَوْمَ الْآزِفَةِ إِذِ الْقُلُوبُ لَدَى الْحَنَاجِرِ كَاظِمِينَ ۚ مَا لِلظَّالِمِينَ مِنْ حَمِيمٍ وَلَا شَفِيعٍ يُطَاعُ

W aanthirhum yawma alazifati ithi alquloobu lada alhanajiri kathimeena ma lilththalimeena min hameemin wala shafeeAAin yutaAAu

Avertis-les de l’échéance fatale du jour où les cœurs, terrifiés par l’angoisse, remonteront jusqu’à la gorge, et où les injustes ne trouveront plus ni ami intime ni intercesseur efficace.

Avertis [les injustes, les impies, les idolâtres,...] du Jour imminent (Résurrection) où, les cœurs remontés aux gorges, [ils seront] angoissés [à cause de leurs mauvaises actions] ; les injustes n’auront ni ardent ami [ou parent] ni intercesseur écouté.

Avertis-les du jour imminent, lorsque les cœurs seront oppressés et que, de ce fait, les gorges seront étreintes. Aux injustes, aucun ami ne sera disponible, ni aucun médiateur pour les prendre en pitié.


40.19

يَعْلَمُ خَائِنَةَ الْأَعْيُنِ وَمَا تُخْفِي الصُّدُورُ

Y aAAlamu khainata alaAAyuni wama tukhfee alssudooru

Dieu décèle la perfidie des regards et dévoile le secret des cœurs.

[DIEU] sait les trahisons des yeux [et intentions] et les secrets des poitrines (cœurs).

Il connaît ce que les yeux conservent comme traîtrise et ce que cachent les poitrines.


40.20

وَاللَّهُ يَقْضِي بِالْحَقِّ ۖ وَالَّذِينَ يَدْعُونَ مِن دُونِهِ لَا يَقْضُونَ بِشَيْءٍ ۗ إِنَّ اللَّهَ هُوَ السَّمِيعُ الْبَصِيرُ

W aAllahu yaqdee bialhaqqi waallatheena yadAAoona min doonihi la yaqdoona bishayin inna Allaha huwa alssameeAAu albaseeru

Dieu juge en toute équité, alors que ceux que les impies invoquent en dehors de Lui ne peuvent rien décider. Dieu est Celui qui entend tout et voit tout.

DIEU juge avec justice, les autres dieux (idoles) ne jugent rien. DIEU entend tout [et] voit tout.

Allah décrète selon le vrai. Ceux que vous invoquez en dehors de Lui n’y peuvent rien. Allah est Celui qui écoute et qui voit.


40.21

۞ أَوَلَمْ يَسِيرُوا فِي الْأَرْضِ فَيَنظُرُوا كَيْفَ كَانَ عَاقِبَةُ الَّذِينَ كَانُوا مِن قَبْلِهِمْ ۚ كَانُوا هُمْ أَشَدَّ مِنْهُمْ قُوَّةً وَآثَارًا فِي الْأَرْضِ فَأَخَذَهُمُ اللَّهُ بِذُنُوبِهِمْ وَمَا كَانَ لَهُم مِّنَ اللَّهِ مِن وَاقٍ

A wa lam yaseeroo fee alardi fayanthuroo kayfa kana AAaqibatu allatheena kanoo min qablihim kanoo hum ashadda minhum quwwatan waatharan fee alardi faakhathahumu Allahu bithunoobihim wama kana lahum mina Allahi min waqin

Que ne parcourent-ils la Terre, pour voir ce qu’il est advenu de ceux qui ont vécu avant eux ? Ils étaient pourtant plus forts qu’eux et avaient laissé sur Terre bien plus de vestiges. Dieu les a châtiés pour leurs péchés et nul n’a pu les sauver de Ses rigueurs.

[Les impies, injustes,... qui font de mauvais plannings,] ne parcourent-ils pas la terre ? Ne voient-ils pas la fin de leurs devanciers qui furent plus forts qu’eux et firent [injustement] plus de "travaux" sur la terre ? DIEU les châtia à cause de leurs péchés et ils n’eurent aucun protecteur contre [le châtiment de] DIEU.

Ne se déplacent-ils pas sur terre pour voir ce qu’il est advenu de ceux qui les ont précédés ? Ils étaient plus forts qu’eux, à la fois par la puissance et par les vestiges ici-bas. Allah les a appréhendés en raison de leurs méfaits et ils n’ont pas trouvé de protecteur en dehors d’Allah.


40.22

ذَٰلِكَ بِأَنَّهُمْ كَانَت تَّأْتِيهِمْ رُسُلُهُم بِالْبَيِّنَاتِ فَكَفَرُوا فَأَخَذَهُمُ اللَّهُ ۚ إِنَّهُ قَوِيٌّ شَدِيدُ الْعِقَابِ

< u>Thalika biannahum kanat tateehim rusuluhum bialbayyinati fakafaroo faakhathahumu Allahu innahu qawiyyun shadeedu alAAiqabi

Il en fut ainsi parce que, chaque fois que leurs prophètes leur apportaient des preuves évidentes, ils les récusaient. Aussi Dieu les a-t-Il punis, car Il est Puissant et Redoutable quand Il sévit.

Parce qu’ils rejetaient les preuves claires que leurs Prophètes leur apportaient, DIEU les châtia ; [DIEU] est Fort (Puissant), sévère en punition.

Tout cela parce qu’ils ont nié les preuves éclatantes apportées par les prophètes qui leur avaient été dépêchés. Allah les a saisis, Il est terrible en Son châtiment.


40.23

وَلَقَدْ أَرْسَلْنَا مُوسَىٰ بِآيَاتِنَا وَسُلْطَانٍ مُّبِينٍ

W alaqad arsalna moosa biayatina wasultanin mubeenin

Nous avons envoyé Moïse, porteur de Nos signes et nanti d’une autorité certaine,

Nous avons envoyé Moïse avec Nos signes et une preuve évidente

Nous envoyâmes en effet Moïse, avec Nos signes et un pouvoir évident,


40.24

إِلَىٰ فِرْعَوْنَ وَهَامَانَ وَقَارُونَ فَقَالُوا سَاحِرٌ كَذَّابٌ

I la firAAawna wahamana waqaroona faqaloo sahirun kaththabun

à Pharaon, Hâmân et Coré. Mais ils le traitèrent de charlatan et d’imposteur ;

à Pharaon, Hâmân et Qâroun (Coré). Ils dirent : « C’est un magicien menteur ! »

à Pharaon, Haman et Coré, mais ils le traitèrent de menteur et de magicien.


40.25

فَلَمَّا جَاءَهُم بِالْحَقِّ مِنْ عِندِنَا قَالُوا اقْتُلُوا أَبْنَاءَ الَّذِينَ آمَنُوا مَعَهُ وَاسْتَحْيُوا نِسَاءَهُمْ ۚ وَمَا كَيْدُ الْكَافِرِينَ إِلَّا فِي ضَلَالٍ

F alamma jaahum bialhaqqi min AAindina qaloo oqtuloo abnaa allatheena amanoo maAAahu waistahyoo nisaahum wama kaydu alkafireena illa fee dalalin

et lorsqu’il leur apporta la Vérité de Notre part, ils s’écrièrent : « Tuez les enfants mâles des partisans de Moïse et n’épargnez que leurs filles ! » Mais les manœuvres des impies restèrent comme toujours sans lendemain.

Quand il leur apporta la vérité venant de Nous, ils dirent : « Tuez les fils de ceux qui croient avec lui et abandonnez leurs femmes ! » Mais le stratagème des impies [et planificateurs injustes] ne s’inscrit qu’en pure perte.

Lorsqu’il se présenta à eux, doté de Notre vérité, ils dirent : Tuez les enfants de ceux qui ont cru avec lui, en épargnant les femmes. Mais la ruse des incroyants est vouée à l’échec.


40.26

وَقَالَ فِرْعَوْنُ ذَرُونِي أَقْتُلْ مُوسَىٰ وَلْيَدْعُ رَبَّهُ ۖ إِنِّي أَخَافُ أَن يُبَدِّلَ دِينَكُمْ أَوْ أَن يُظْهِرَ فِي الْأَرْضِ الْفَسَادَ

W aqala firAAawnu tharoonee aqtul moosa walyadAAu rabbahu innee akhafu an yubaddila deenakum aw an yuthhira fee alardi alfasada

» Laissez-moi tuer Moïse, s’écria Pharaon, et qu’il en appelle alors à Son Seigneur ! Je crains qu’il n’altère votre religion ou qu’il ne sème la corruption sur la Terre. »

Pharaon dit : « Laissez-moi tuer Moïse. Et qu’il invoque son Seigneur. Je crains qu’il change votre "religion" (votre mode de vie) et fasse apparaître la corruption sur la terre ! »

Et Pharaon dit : Laissez-moi tuer Moïse. Qu’il prie son Seigneur, car j’ai peur qu’il ne travestisse votre religion et qu’il n’en crée une autre sur terre.


40.27

وَقَالَ مُوسَىٰ إِنِّي عُذْتُ بِرَبِّي وَرَبِّكُم مِّن كُلِّ مُتَكَبِّرٍ لَّا يُؤْمِنُ بِيَوْمِ الْحِسَابِ

W aqala moosa innee AAuthtu birabbee warabbikum min kulli mutakabbirin la yuminu biyawmi alhisabi

« Je cherche refuge, dit alors Moïse, auprès de Celui qui est mon Seigneur et le vôtre pour me protéger des méfaits de tout orgueilleux qui ne croit pas à la vie future. »

Moïse dit : « Je me réfugie en mon Seigneur et [qui est aussi] votre Seigneur, contre tout orgueilleux [injuste] qui ne croient pas au Jour du compte [final] ».

Moïse dit : Je me remets à mon Seigneur, qui est aussi le vôtre, contre toute attitude hautaine de ceux qui ne croient pas au jour du jugement.


40.28

وَقَالَ رَجُلٌ مُّؤْمِنٌ مِّنْ آلِ فِرْعَوْنَ يَكْتُمُ إِيمَانَهُ أَتَقْتُلُونَ رَجُلًا أَن يَقُولَ رَبِّيَ اللَّهُ وَقَدْ جَاءَكُم بِالْبَيِّنَاتِ مِن رَّبِّكُمْ ۖ وَإِن يَكُ كَاذِبًا فَعَلَيْهِ كَذِبُهُ ۖ وَإِن يَكُ صَادِقًا يُصِبْكُم بَعْضُ الَّذِي يَعِدُكُمْ ۖ إِنَّ اللَّهَ لَا يَهْدِي مَنْ هُوَ مُسْرِفٌ كَذَّابٌ

W aqala rajulun muminun min ali firAAawna yaktumu eemanahu ataqtuloona rajulan an yaqoola rabbiyya Allahu waqad jaakum bialbayyinati min rabbikum wain yaku kathiban faAAalayhi kathibuhu wain yaku sadiqan yusibkum baAAdu allathee yaAAidukum inna Allaha la yahdee man huwa musrifun kaththabun

Et à ce moment-là, un croyant de la suite de Pharaon, qui dissimulait sa foi, dit : « Tuerez-vous un homme pour la seule raison qu’il affirme : “Dieu est mon Maître !”, alors qu’il vous apporte des preuves évidentes de la part de votre Seigneur ? S’il ment, son mensonge retombera sur lui seul. Mais s’il dit la vérité, une partie de ses menaces s’abattra sur vous à coup sûr, car Dieu ne dirige ni les pervers ni les menteurs. »

Un homme croyant, parmi les gens de Pharaon, qui cachait sa croyance, dit : « Tuerez-vous un homme parce qu’il dit "Mon Seigneur est DIEU" ? Cet homme vous apporte des preuves de votre Seigneur. S’il ment, son mensonge retombera sur lui, mais s’il dit vrai, une partie de ce qu’il vous prévient va vous frapper. Car DIEU ne guide pas celui qui est transgresseur [et] imposteur ».

Un homme de l’entourage de Pharaon, de ceux qui étaient croyants, mais qui dissimulait sa foi, dit : Irez-vous jusqu’à tuer un homme uniquement parce qu’il dit : Mon Seigneur est Dieu ? Et pourtant, il a apporté les preuves éclatantes de votre Seigneur. Et s’il est menteur, son mensonge se retournera contre lui. S’il est véridique, vous serez atteints par une partie de ce qu’il vous annonce. Dieu n’oriente pas dans le bon chemin l’impie qui de surcroît est menteur.


40.29

يَا قَوْمِ لَكُمُ الْمُلْكُ الْيَوْمَ ظَاهِرِينَ فِي الْأَرْضِ فَمَن يَنصُرُنَا مِن بَأْسِ اللَّهِ إِن جَاءَنَا ۚ قَالَ فِرْعَوْنُ مَا أُرِيكُمْ إِلَّا مَا أَرَىٰ وَمَا أَهْدِيكُمْ إِلَّا سَبِيلَ الرَّشَادِ

Y a qawmi lakumu almulku alyawma thahireena fee alardi faman yansuruna min basi Allahi in jaana qala firAAawnu ma oreekum illa ma ara wama ahdeekum illa sabeela alrrashadi

» Ô mon peuple, ajouta-t-il, aujourd’hui vous détenez le pouvoir, et le pays entier vous est soumis. Mais qui nous défendra si jamais Dieu décide de nous punir ? » – « Ce que je vous propose, reprit Pharaon, est le meilleur parti à prendre, à mon avis ; et la solution que je vous indique est sûrement la bonne. »

[L’homme continua :] « Mon peuple, aujourd’hui vous avez la royauté, vous dominez le pays, mais qui va nous porter secours contre le châtiment de DIEU si [le châtiment] nous atteigne ? » Pharaon dit [au peuple] : « Je ne vous montre que ce que je vois, et je ne vous guide que dans le chemin de la droiture ! »

Ô mon peuple ! Vous avez aujourd’hui une royauté manifeste sur terre, mais qui nous sauverait demain de la colère de Dieu si elle devait s’abattre sur nous ? Pharaon dit : Je ne vous montre que ce que je vois et je ne vous oriente que dans la voie salutaire.


40.30

وَقَالَ الَّذِي آمَنَ يَا قَوْمِ إِنِّي أَخَافُ عَلَيْكُم مِّثْلَ يَوْمِ الْأَحْزَابِ

W aqala allathee amana ya qawmi innee akhafu AAalaykum mithla yawmi alahzabi

« Ô mon peuple, reprit le croyant, je crains pour vous un jour pareil à celui des peuples coalisés ;

Le croyant continua : « Mon peuple, je crains pour vous un jour comme celui des partis [rebelles],

Et l’homme croyant dit : Ô mon peuple, j’ai peur du jour où vous serez dans la même situation que les coalisés.


40.31

مِثْلَ دَأْبِ قَوْمِ نُوحٍ وَعَادٍ وَثَمُودَ وَالَّذِينَ مِن بَعْدِهِمْ ۚ وَمَا اللَّهُ يُرِيدُ ظُلْمًا لِّلْعِبَادِ

M ithla dabi qawmi noohin waAAadin wathamooda waallatheena min baAAdihim wama Allahu yureedu thulman lilAAibadi

un sort tel qu’avaient subi les peuples de Noé, des Âd, de Thamûd et de ceux qui leur avaient succédé. Dieu n’aime pas sévir injustement contre les hommes.

un sort comme celui du peuple de Noé, des cAad, des Thamoud et de ceux (les impies obstinés, injustes,..., qui sont venus] après eux. DIEU ne veut faire subir aucune injustice aux serviteurs.

Semblable en cela au sort du peuple de Noé, de ‘Ad et de Thamoud, et de tous ceux qui leur ont succédés. Mais Dieu ne veut pas être injuste envers Sa créature.


40.32

وَيَا قَوْمِ إِنِّي أَخَافُ عَلَيْكُمْ يَوْمَ التَّنَادِ

W aya qawmi innee akhafu AAalaykum yawma alttanadi

Ô mon peuple ! J’appréhende pour vous le Jour de l’Appel mutuel,

Ô peuple, je crains pour vous le Jour de l’appel [au secours] (la Résurrection),

Ô mon peuple, j’ai peur pour vous du jour où vous vous appellerez mutuellement.


40.33

يَوْمَ تُوَلُّونَ مُدْبِرِينَ مَا لَكُم مِّنَ اللَّهِ مِنْ عَاصِمٍ ۗ وَمَن يُضْلِلِ اللَّهُ فَمَا لَهُ مِنْ هَادٍ

Y awma tuwalloona mudbireena ma lakum mina Allahi min AAasimin waman yudlili Allahu fama lahu min hadin

le jour où vous battrez en retraite et où, dans votre fuite éperdue, vous n’aurez contre Dieu nul défenseur, car celui que Dieu égare ne saurait trouver d’autre guide.

le Jour où vous vous retirerez en tournant le dos. Personne ne vous protégera face à [la remontrance de] DIEU, car ceux que DIEU improuve [leur méchanceté obstinée], ils n’auront pas d’[autre] guide [sincère].

Et lorsque, ayant tourné les talons, déroutés, vous ne trouverez aucun soutien contre Dieu, car celui que Dieu fait perdre ne trouvera aucun guide [pour le conseiller].


40.34

وَلَقَدْ جَاءَكُمْ يُوسُفُ مِن قَبْلُ بِالْبَيِّنَاتِ فَمَا زِلْتُمْ فِي شَكٍّ مِّمَّا جَاءَكُم بِهِ ۖ حَتَّىٰ إِذَا هَلَكَ قُلْتُمْ لَن يَبْعَثَ اللَّهُ مِن بَعْدِهِ رَسُولًا ۚ كَذَٰلِكَ يُضِلُّ اللَّهُ مَنْ هُوَ مُسْرِفٌ مُّرْتَابٌ

W alaqad jaakum yoosufu min qablu bialbayyinati fama ziltum fee shakkin mimma jaakum bihi hatta itha halaka qultum lan yabAAatha Allahu min baAAdihi rasoolan kathalika yudillu Allahu man huwa musrifun murtabun

Joseph était déjà venu parmi vous avec des preuves irréfutables, mais vous n’avez cessé de les contester jusqu’au jour de sa mort. Après quoi, vous dites : “Jamais Dieu n’enverra de prophète après lui.”« C’est ainsi que Dieu égare les outranciers et les sceptiques

Yousouf (Joseph) vous a jadis apporté des preuves claires et vous n’avez pas cessé de douter de ce qu’il vous avait apporté ; lorsqu’il est mort, vous avez dit que DIEU n’enverra plus de Prophète après lui. DIEU improuve quiconque est [obstinément transgresseur] outrancier et sceptique.

Joseph est pourtant venu auparavant, muni de preuves éclatantes, ce qui ne vous a pas empêchés de douter de ce qu’il apportait. Et lorsqu’il mourut, vous vous êtes dit : Dieu n’enverra plus aucun messager après lui. Et c’est ainsi que Dieu fait perdre le pervers et le sceptique.


40.35

الَّذِينَ يُجَادِلُونَ فِي آيَاتِ اللَّهِ بِغَيْرِ سُلْطَانٍ أَتَاهُمْ ۖ كَبُرَ مَقْتًا عِندَ اللَّهِ وَعِندَ الَّذِينَ آمَنُوا ۚ كَذَٰلِكَ يَطْبَعُ اللَّهُ عَلَىٰ كُلِّ قَلْبِ مُتَكَبِّرٍ جَبَّارٍ

A llatheena yujadiloona fee ayati Allahi bighayri sultanin atahum kabura maqtan AAinda Allahi waAAinda allatheena amanoo kathalika yatbaAAu Allahu AAala kulli qalbi mutakabbirin jabbarin

qui, discutant sans preuve des versets de Dieu, s’attirent Sa colère et celle des croyants. Et c’est ainsi que Dieu endurcit le cœur de tout tyran orgueilleux.

Ceux qui controversent à propos des signes [et des versets] de DIEU [et les rejettent carrément] sans qu’une preuve leur soit venue, suscitent un châtiment de DIEU et [un courroux] près des croyants. DIEU imprime ainsi un sceau sur le cœur de tout [homme] orgueilleux tyran [obstiné] ».

Ceux qui spéculent sur les versets de Dieu sans disposer de l’autorité nécessaire seront haïs par le Seigneur et par les croyants. Telle est l’empreinte que Dieu met sur le cœur de chaque tyran orgueilleux.


40.36

وَقَالَ فِرْعَوْنُ يَا هَامَانُ ابْنِ لِي صَرْحًا لَّعَلِّي أَبْلُغُ الْأَسْبَابَ

W aqala firAAawnu ya hamanu ibni lee sarhan laAAallee ablughu alasbaba

» Hâmân, dit Pharaon, construis-moi une tour. Peut-être atteindrai-je ainsi les voies

Pharaon dit : « Hâmân, construis-moi une tour, peut-être atteindrai-je les voies [d’accès au ciel],

Pharaon dit à Haman : Construis-moi une tour spéciale grâce à laquelle je pourrai atteindre les voies [célestes].


40.37

أَسْبَابَ السَّمَاوَاتِ فَأَطَّلِعَ إِلَىٰ إِلَٰهِ مُوسَىٰ وَإِنِّي لَأَظُنُّهُ كَاذِبًا ۚ وَكَذَٰلِكَ زُيِّنَ لِفِرْعَوْنَ سُوءُ عَمَلِهِ وَصُدَّ عَنِ السَّبِيلِ ۚ وَمَا كَيْدُ فِرْعَوْنَ إِلَّا فِي تَبَابٍ

A sbaba alssamawati faattaliAAa ila ilahi moosa wainnee laathunnuhu kathiban wakathalika zuyyina lifirAAawna sooo AAamalihi wasudda AAani alssabeeli wama kaydu firAAawna illa fee tababin

des sphères célestes, de façon à voir le Dieu de Moïse, car je soupçonne celui-ci d’être un menteur ! » C’est ainsi que Pharaon, s’illusionnant sur la justesse de ses décisions, fut détourné du droit chemin et ses manœuvres furent vouées à l’échec.

les voies des cieux, de façon à avoir la vue [ou m’informer] sur le dieu de Moïse ; je pense que [Moïse] est menteur ! » Les mauvaises actions de Pharaon parurent enjolivées à ses yeux et il [se] fut écarté du [bon] chemin. Le stratagème du Pharaon ne fut voué qu’à la perdition.

Les voies des cieux me permettront de monter jusqu’au Dieu de Moïse, que je tiens pour un imposteur. Ainsi a-t-on fait miroiter à Pharaon la beauté de ses mauvaises actions, ce qui l’a détourné du droit chemin. Mais la ruse de Pharaon ne servit à rien et il fut dans la perdition.


40.38

وَقَالَ الَّذِي آمَنَ يَا قَوْمِ اتَّبِعُونِ أَهْدِكُمْ سَبِيلَ الرَّشَادِ

W aqala allathee amana ya qawmi ittabiAAooni ahdikum sabeela alrrashadi

Le croyant reprit ses exhortations : « Ô mon peuple ! Suivez-moi, je vous indiquerai la Voie du salut !

Le croyant dit : « Mon peuple, suivez-moi, je vous guiderai sur la voie de la droiture.

Celui qui était croyant dit : Ô mon peuple, suis-moi, je te montrerai le vrai chemin de la rectitude.


40.39

يَا قَوْمِ إِنَّمَا هَٰذِهِ الْحَيَاةُ الدُّنْيَا مَتَاعٌ وَإِنَّ الْآخِرَةَ هِيَ دَارُ الْقَرَارِ

Y a qawmi innama hathihi alhayatu alddunya mataAAun wainna alakhirata hiya daru alqarari

Ô mon peuple ! La vie de ce monde n’est que jouissance éphémère. Seule la vie future constitue la demeure éternelle.

Ô peuple, cette vie n’est qu’une jouissance [passagère], mais [la vie] future est la demeure stable [éternelle].

Ô mon peuple, cette vie ici-bas n’est que réjouissances éphémères, tandis que la vie future est la demeure de la stabilité.


40.40

مَنْ عَمِلَ سَيِّئَةً فَلَا يُجْزَىٰ إِلَّا مِثْلَهَا ۖ وَمَنْ عَمِلَ صَالِحًا مِّن ذَكَرٍ أَوْ أُنثَىٰ وَهُوَ مُؤْمِنٌ فَأُولَٰئِكَ يَدْخُلُونَ الْجَنَّةَ يُرْزَقُونَ فِيهَا بِغَيْرِ حِسَابٍ

M an AAamila sayyiatan fala yujza illa mithlaha waman AAamila salihan min thakarin aw ontha wahuwa muminun faolaika yadkhuloona aljannata yurzaqoona feeha bighayri hisabin

Celui qui commet une mauvaise action ne sera sanctionné que d’une peine équivalente. Mais ceux, hommes ou femmes, qui font le bien en étant croyants auront accès au Paradis où tous leurs désirs seront généreusement comblés.

Quiconque effectue une mauvaise action n’aura qu’une punition égale [à la gravité de son action] ; mais quiconque, homme ou femme, effectue une bonne action, tout en étant croyant(e), entrera au Paradis, où recevra de bonnes récompenses illimitées.

Celui qui commet un méfait sera rétribué à la hauteur de ses actes. Celui en revanche qui, étant croyant, fait du bien, qu’il soit homme ou femme, celui-là ira au paradis où sa gratification sera sans limite.


40.41

۞ وَيَا قَوْمِ مَا لِي أَدْعُوكُمْ إِلَى النَّجَاةِ وَتَدْعُونَنِي إِلَى النَّارِ

W aya qawmi ma lee adAAookum ila alnnajati watadAAoonanee ila alnnari

Ô mon peuple ! Qu’ai-je donc à vous convier à assurer votre salut, alors que vous tenez à m’entraîner vers l’Enfer ?

Ô peuple, qu’ai-je donc à vous convier au salut [alors que] vous me conviez au Feu ?

Ô mon peuple, qu’ai-je donc à vous inciter au salut, tandis que vous m’entraînez dans la direction du feu ?


40.42

تَدْعُونَنِي لِأَكْفُرَ بِاللَّهِ وَأُشْرِكَ بِهِ مَا لَيْسَ لِي بِهِ عِلْمٌ وَأَنَا أَدْعُوكُمْ إِلَى الْعَزِيزِ الْغَفَّارِ

T adAAoonanee liakfura biAllahi waoshrika bihi ma laysa lee bihi AAilmun waana adAAookum ila alAAazeezi alghaffari

Vous m’incitez à renier Dieu et à Lui associer d’obscures divinités dont je n’ai aucune connaissance, alors que moi, je veux vous conduire vers le Tout-Puissant, l’Indulgent par excellence.

Vous me conviez à ne pas croire en DIEU, à Lui associer ce dont je n’ai aucun savoir, et moi je vous convie au Puissant honoré qui pardonne.

Vous m’entraînez à nier Dieu et à Lui associer des divinités rivales et que je ne connais pas, tandis que je vous invite à rencontrer le Puissant, Celui qui pardonne.


40.43

لَا جَرَمَ أَنَّمَا تَدْعُونَنِي إِلَيْهِ لَيْسَ لَهُ دَعْوَةٌ فِي الدُّنْيَا وَلَا فِي الْآخِرَةِ وَأَنَّ مَرَدَّنَا إِلَى اللَّهِ وَأَنَّ الْمُسْرِفِينَ هُمْ أَصْحَابُ النَّارِ

L a jarama annama tadAAoonanee ilayhi laysa lahu daAAwatun fee alddunya wala fee alakhirati waanna maraddana ila Allahi waanna almusrifeena hum ashabu alnnari

Nul doute que les divinités que vous m’invitez à adorer ne détiennent aucun pouvoir ni dans ce monde ni dans l’autre, que c’est vers Dieu que se fera notre retour et que les outranciers seront les hôtes de l’Enfer.

Certes, ce (l’idole) à quoi vous me conviez n’a de voix (ne convient) ni en cette vie ni dans l’autre. Notre retour est vers DIEU et que les [transgresseurs] outranciers seront les compagnons du Feu.

Pour sûr, ce vers quoi vous m’appelez n’a aucune influence ni sur terre, ni dans la vie future. Notre retour est vers Dieu, tandis que les mécréants seront les hôtes de l’enfer.


40.44

فَسَتَذْكُرُونَ مَا أَقُولُ لَكُمْ ۚ وَأُفَوِّضُ أَمْرِي إِلَى اللَّهِ ۚ إِنَّ اللَّهَ بَصِيرٌ بِالْعِبَادِ

F asatathkuroona ma aqoolu lakum waofawwidu amree ila Allahi inna Allaha baseerun bialAAibadi

Vous vous souviendrez certainement un jour de mes paroles. Quant à moi, je remets mon sort à Dieu, car Dieu a une parfaite connaissance de Ses créatures. »

Bientôt vous aurez à vous souvenir de [la véracité de] ce que je vous dis. Je confie mon affaire à DIEU. DIEU voit les serviteurs ».

Vous vous souviendrez de ce que je vous dis. Quant à moi, je me soumets à la volonté de Dieu, car Dieu voit et observe Ses serviteurs.


40.45

فَوَقَاهُ اللَّهُ سَيِّئَاتِ مَا مَكَرُوا ۖ وَحَاقَ بِآلِ فِرْعَوْنَ سُوءُ الْعَذَابِ

F awaqahu Allahu sayyiati ma makaroo wahaqa biali firAAawna sooo alAAathabi

Dieu préserva ce croyant des embûches que les impies lui tendaient, et c’est sur les partisans de Pharaon que s’abattit le châtiment le plus dur,

DIEU le protégea contre les maux qu’ils complotaient [contre lui]. Et le dur châtiment cerna les gens [tyrans] de Pharaon.

Dieu saura prévenir ce croyant des méchancetés qui le guettent, mais la famille de Pharaon aura son lot de châtiments extrêmes.


40.46

النَّارُ يُعْرَضُونَ عَلَيْهَا غُدُوًّا وَعَشِيًّا ۖ وَيَوْمَ تَقُومُ السَّاعَةُ أَدْخِلُوا آلَ فِرْعَوْنَ أَشَدَّ الْعَذَابِ

A lnnaru yuAAradoona AAalayha ghuduwwan waAAashiyyan wayawma taqoomu alssaAAatu adkhiloo ala firAAawna ashadda alAAathabi

car ils seront exposés au Feu matin et soir ; et le Jour de la Résurrection, il sera ordonné : « Introduisez Pharaon et les siens au fin fond de la Géhenne ! »

Ils seront exposés au Feu matin et soir. Le Jour où l’Heure aura lieu [il sera dit] : « Faites subir aux gens [injustes] de Pharaon le plus dur du châtiment ».

Au feu de l’enfer, ils seront exposés matin et soir. Lorsque l’Heure fatidique sonnera, on dira : Faites entrer Pharaon et les siens dans le plus dur des supplices.


40.47

وَإِذْ يَتَحَاجُّونَ فِي النَّارِ فَيَقُولُ الضُّعَفَاءُ لِلَّذِينَ اسْتَكْبَرُوا إِنَّا كُنَّا لَكُمْ تَبَعًا فَهَلْ أَنتُم مُّغْنُونَ عَنَّا نَصِيبًا مِّنَ النَّارِ

W aith yatahajjoona fee alnnari fayaqoolu aldduAAafao lillatheena istakbaroo inna kunna lakum tabaAAan fahal antum mughnoona AAanna naseeban mina alnnari

Et au cours de leurs disputes en Enfer, les faibles diront aux superbes de naguère : « Nous vous avons suivis aveuglément sur Terre. Pourriez-vous à présent atténuer tant soit peu le supplice que nous endurons en Enfer ? »

Lorsqu’ils se querelleront dans le Feu, les opprimés [injustes] diront aux oppresseurs : « Nous vous suivions, pouvez-vous nous soulager d’une partie de ce Feu ? »

Alors qu’ils discuteront entre eux en enfer, les plus humbles diront aux plus hautains : Nous vous avons suivis, pouvez-vous nous éviter une part des supplices de l’enfer ?


40.48

قَالَ الَّذِينَ اسْتَكْبَرُوا إِنَّا كُلٌّ فِيهَا إِنَّ اللَّهَ قَدْ حَكَمَ بَيْنَ الْعِبَادِ

Q ala allatheena istakbaroo inna kullun feeha inna Allaha qad hakama bayna alAAibadi

Et les superbes de dire : « Voilà à présent que notre sort est le même, car Dieu a déjà rendu Son verdict entre les hommes. »

Les oppresseurs diront : « Nous y sommes tous, DIEU a jugé ses serviteurs ».

Les hautains répondront aux plus humbles : Nous y sommes tous, et Allah a décrété Son jugement à l’endroit de Ses serviteurs.


40.49

وَقَالَ الَّذِينَ فِي النَّارِ لِخَزَنَةِ جَهَنَّمَ ادْعُوا رَبَّكُمْ يُخَفِّفْ عَنَّا يَوْمًا مِّنَ الْعَذَابِ

W aqala allatheena fee alnnari likhazanati jahannama odAAoo rabbakum yukhaffif AAanna yawman mina alAAathabi

S’adressant aux gardiens de l’Enfer, les réprouvés leur demanderont : « Priez votre Seigneur d’alléger, ne serait-ce que d’un jour, notre souffrance ! »

Ceux qui seront dans le Feu diront aux gardes de l’Enfer : « Priez votre Seigneur de diminuer d’un jour notre châtiment ».

Les éprouvés diront aux gardiens de l’enfer : Au moins, demandez à votre Dieu d’alléger d’un jour nos tourments.



Page:  1 |

Menu livre ↑