L’examinée (al-mûmtahana)
Onelittleangel > >  
(14 Verses | Page 1 / 1)

Version Afficher Taille
ArabeOui | NonA- | A | A+
Transl.Oui | NonA- | A | A+
Français 1Oui | NonA- | A | A+
Français 2Oui | NonA- | A | A+
Français 3Oui | NonA- | A | A+


60.0

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ

A lhamdu lillahi rabbi alAAalameena

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

 [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux.

Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux


60.1

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَتَّخِذُوا عَدُوِّي وَعَدُوَّكُمْ أَوْلِيَاءَ تُلْقُونَ إِلَيْهِم بِالْمَوَدَّةِ وَقَدْ كَفَرُوا بِمَا جَاءَكُم مِّنَ الْحَقِّ يُخْرِجُونَ الرَّسُولَ وَإِيَّاكُمْ ۙ أَن تُؤْمِنُوا بِاللَّهِ رَبِّكُمْ إِن كُنتُمْ خَرَجْتُمْ جِهَادًا فِي سَبِيلِي وَابْتِغَاءَ مَرْضَاتِي ۚ تُسِرُّونَ إِلَيْهِم بِالْمَوَدَّةِ وَأَنَا أَعْلَمُ بِمَا أَخْفَيْتُمْ وَمَا أَعْلَنتُمْ ۚ وَمَن يَفْعَلْهُ مِنكُمْ فَقَدْ ضَلَّ سَوَاءَ السَّبِيلِ

Y a ayyuha allatheena amanoo la tattakhithoo AAaduwwee waAAaduwwakum awliyaa tulqoona ilayhim bialmawaddati waqad kafaroo bima jaakum mina alhaqqi yukhrijoona alrrasoola waiyyakum an tuminoo biAllahi rabbikum in kuntum kharajtum jihadan fee sabeelee waibtighaa mardatee tusirroona ilayhim bialmawaddati waana aAAlamu bima akhfaytum wama aAAlantum waman yafAAalhu minkum faqad dalla sawaa alssabeeli

Ô vous qui croyez ! Ne prenez point Mes ennemis et les vôtres pour alliés ! Vous leur témoignez de l’amitié alors qu’ils ont renié la vérité qui vous a été révélée, expulsé le Prophète et vous-mêmes pour avoir cru en Dieu, votre Seigneur. Si vous êtes sortis réellement pour défendre Ma Cause et rechercher Mon agrément, comment expliquer les marques d’amitié que vous leur prodiguez secrètement ? Je connais parfaitement les pensées que vous cachez et celles que vous divulguez. Quiconque d’entre vous agit de la sorte se fourvoie loin du droit chemin.

Croyants, ne prenez pas Mes ennemis et vos ennemis comme alliés (patrons et clients), ne leur offrez nulle affection alors qu’ils ont nié ce qui vous est venu comme vérité (la Révélation). Ils bannissent le Prophète et vous parce que vous croyez en DIEU votre Seigneur. Si vous partez combattre sur Mon chemin et pour chercher Mon agrément, [certains parmi] vous leur témoignez de l’amitié en secret ! Je sais [bien] ce que vous cachez et ce que vous divulguez. Qui de vous agit ainsi s’égare loin du droit chemin.

Ô vous les croyants, ne faites pas de Mes ennemis et de vos ennemis des alliés. Vous les entourez de votre affection, alors même qu’ils récusent la vérité qui vous a été transmise. Ils poussent le Prophète au-dehors, et vous expulsent à votre tour, parce que vous avez cru en Allah, votre Seigneur. Dès que vous les combattez, évitez pour Moi de leur manifester secrètement votre affection. Je suis au courant de ce que vous préservez en votre sein et ce que vous révélez. Celui qui commet cela parmi vous se sera [nettement] écarté du droit chemin.


60.2

إِن يَثْقَفُوكُمْ يَكُونُوا لَكُمْ أَعْدَاءً وَيَبْسُطُوا إِلَيْكُمْ أَيْدِيَهُمْ وَأَلْسِنَتَهُم بِالسُّوءِ وَوَدُّوا لَوْ تَكْفُرُونَ

I n yathqafookum yakoonoo lakam aAAdaan wayabsutoo ilaykum aydiyahum waalsinatahum bialssooi wawaddoo law takfuroona

Mais eux, si jamais ils réussissent à vous avoir à leur merci, ils ne manqueront pas de vous traiter en ennemis, de se livrer sur vous à des voies de fait et de vous accabler d’injures, dans leur vif désir de vous faire abjurer votre foi.

S’ils vous dominent, ils [vous prouveront] qu’ils sont vos ennemis, vous malmèneront de leurs mains et de leurs langues, ils aimeraient que vous deveniez impies [comme eux].

Si les mêmes pouvaient avoir une quelconque puissance sur vous, ils seraient vos ennemis et vous maltraiteraient de la main et de la langue. Ils aimeraient que vous abjuriez votre foi.


60.3

لَن تَنفَعَكُمْ أَرْحَامُكُمْ وَلَا أَوْلَادُكُمْ ۚ يَوْمَ الْقِيَامَةِ يَفْصِلُ بَيْنَكُمْ ۚ وَاللَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ بَصِيرٌ

L an tanfaAAakum arhamukum wala awladukum yawma alqiyamati yafsilu baynakum waAllahu bima taAAmaloona baseerun

Ni vos proches parents ni vos enfants ne vous seront d’aucune utilité le Jour de la Résurrection. Seul Dieu vous départagera, car Il a une claire vision de toutes vos actions.

Ni vos proches ni vos enfants [qui seraient impies, idolâtres, hypocrites, injustes,...] ne vous seront utiles [concernant] le Jour de la résurrection, [DIEU] décidera entre vous ; et DIEU voit parfaitement ce que vous œuvrez (votre travail).

Ni vos proches, nés de votre sang, ni vos enfants ne seront pour vous de quelque utilité le jour de la résurrection, car [Allah] jugera entre vous. Allah est attentif à ce que vous faites.


60.4

قَدْ كَانَتْ لَكُمْ أُسْوَةٌ حَسَنَةٌ فِي إِبْرَاهِيمَ وَالَّذِينَ مَعَهُ إِذْ قَالُوا لِقَوْمِهِمْ إِنَّا بُرَآءُ مِنكُمْ وَمِمَّا تَعْبُدُونَ مِن دُونِ اللَّهِ كَفَرْنَا بِكُمْ وَبَدَا بَيْنَنَا وَبَيْنَكُمُ الْعَدَاوَةُ وَالْبَغْضَاءُ أَبَدًا حَتَّىٰ تُؤْمِنُوا بِاللَّهِ وَحْدَهُ إِلَّا قَوْلَ إِبْرَاهِيمَ لِأَبِيهِ لَأَسْتَغْفِرَنَّ لَكَ وَمَا أَمْلِكُ لَكَ مِنَ اللَّهِ مِن شَيْءٍ ۖ رَّبَّنَا عَلَيْكَ تَوَكَّلْنَا وَإِلَيْكَ أَنَبْنَا وَإِلَيْكَ الْمَصِيرُ

Q ad kanat lakum oswatun hasanatun fee ibraheema waallatheena maAAahu ith qaloo liqawmihim inna buraao minkum wamimma taAAbudoona min dooni Allahi kafarna bikum wabada baynana wabaynakumu alAAadawatu waalbaghdao abadan hatta tuminoo biAllahi wahdahu illa qawla ibraheema liabeehi laastaghfiranna laka wama amliku laka mina Allahi min shayin rabbana AAalayka tawakkalna wailayka anabna wailayka almaseeru

Certes, vous avez eu un bel exemple en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple : « Nous vous désavouons, vous et les divinités que vous adorez en dehors de Dieu. Nous vous renions, et désormais l’inimitié et la haine nous séparent jusqu’à ce que vous croyiez en Dieu Seul », à l’exception cependant de ce qu’Abraham avait concédé à son père, en lui disant : « J’implorerai le pardon de Dieu en ta faveur, bien que je ne puisse rien pour toi auprès du Seigneur. » – « Seigneur ! C’est en Toi que nous mettons notre confiance ! C’est vers Toi que se fera, en définitive, notre retour !

Vous avez un bel exemple en Abraham et en ceux qui étaient avec lui quand ils dirent [aux impies de] leur peuple : « Nous vous désavouons, [vous] et ce que vous adorez au lieu de DIEU. Nous vous renions. L’inimitié et la haine sont à jamais déclarées entre vous et nous, jusqu’à ce que vous croyiez en DIEU seul ». Exception faite de la parole d’Abraham [adressée] à son père (son oncle) : « J’implorerai pardon pour toi, mais je ne suis pas maître de quoi que ce soit devant DIEU pour toi ». « Seigneur, nous nous en remettons à Toi, nous revenons [repentant] à Toi. [Notre] retour est vers Toi.

Vous avez eu en Abraham et ceux qui l’entouraient un bel exemple. Lorsqu’ils dirent à leur peuple : Nous sommes innocents de ce que vous êtes et de ce que vous adorez en dehors de Dieu. Nous vous renions. Que la haine et l’inimitié scellent à jamais nos rapports jusqu’au jour où vous croirez en Dieu seul. Exception faite de la parole d’Abraham pour son père, auquel il dit : J’implorerai Dieu pour qu’Il te pardonne, mais je n’ai à cet égard aucune certitude préalable. Ô notre Seigneur, c’est à Toi que nous nous confions, c’est vers Toi que nous revenons, car c’est Toi qui es dépositaire de notre destinée.


60.5

رَبَّنَا لَا تَجْعَلْنَا فِتْنَةً لِّلَّذِينَ كَفَرُوا وَاغْفِرْ لَنَا رَبَّنَا ۖ إِنَّكَ أَنتَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

R abbana la tajAAalna fitnatan lillatheena kafaroo waighfir lana rabbana innaka anta alAAazeezu alhakeemu

Seigneur ! Ne fais pas de nous un sujet de tentation pour les dénégateurs ! Pardonne-nous, Seigneur, Tu es le Puissant, le Sage ! »

Seigneur, ne fais pas de nous une tentation pour les impies [idolâtres, hypocrites, injustes, etc.] (fais que nous soyons croyants sincères). Pardonne-nous, Seigneur, Tu es le Puissant honoré, le Sage ».

Ô Seigneur, ne nous mets pas à l’épreuve de ceux qui n’ont pas cru en Toi, pardonne-nous, ô notre Seigneur, Tu es le Puissant, le Sage.


60.6

لَقَدْ كَانَ لَكُمْ فِيهِمْ أُسْوَةٌ حَسَنَةٌ لِّمَن كَانَ يَرْجُو اللَّهَ وَالْيَوْمَ الْآخِرَ ۚ وَمَن يَتَوَلَّ فَإِنَّ اللَّهَ هُوَ الْغَنِيُّ الْحَمِيدُ

L aqad kana lakum feehim oswatun hasanatun liman kana yarjoo Allaha waalyawma alakhira waman yatawalla fainna Allaha huwa alghanniyyu alhameedu

Vous avez eu en ces gens-là Abraham et ses compagnons, un bel exemple pour celui qui espère en Dieu et au Jugement dernier. Quant à celui qui se détourne de la Voie de Dieu, qu’il sache que Dieu Se suffit à Lui-même et qu’Il est Digne de louange.

Vous avez en [Abraham et dans les croyants sincères] un beau modèle pour celui [de vous] qui aspire à [parvenir vers] DIEU et [cela en préparant un bon] Jour dernier. Et quiconque tourne le dos, DIEU est le Riche (n’a nul besoin, Il enrichit tout), [Il est] Digne de louange.

Car, en effet, il y avait parmi eux un parfait modèle pour vous, au moins pour ceux qui désirent Allah et le Jour dernier. Mais celui qui se rétracte, Allah demeure le plus fortuné, le plus digne de louanges.


60.7

۞ عَسَى اللَّهُ أَن يَجْعَلَ بَيْنَكُمْ وَبَيْنَ الَّذِينَ عَادَيْتُم مِّنْهُم مَّوَدَّةً ۚ وَاللَّهُ قَدِيرٌ ۚ وَاللَّهُ غَفُورٌ رَّحِيمٌ

A Aasa Allahu an yajAAala baynakum wabayna allatheena AAadaytum minhum mawaddatan waAllahu qadeerun waAllahu ghafoorun raheemun

Il se peut qu’un jour Dieu établisse entre vous et ceux d’entre eux qui étaient vos ennemis une cordiale entente. Dieu est Omnipotent et Il est Plein de compassion et d’indulgence.

Il se peut que DIEU mette de l’amitié entre vous [croyants] et d’aucuns [non-croyants] que vous [vous] considériez [mutuellement] comme ennemis, [car] DIEU est Omnipotent, DIEU pardonne [et Il est] Très-Miséricordieux [accorde aux vrais croyants les biens particuliers].

Il se pourrait qu’Allah établisse entre vous et vos ennemis une affection soudaine. Allah est le Tout-Puissant, enclin au pardon et plein de miséricorde.


60.8

لَّا يَنْهَاكُمُ اللَّهُ عَنِ الَّذِينَ لَمْ يُقَاتِلُوكُمْ فِي الدِّينِ وَلَمْ يُخْرِجُوكُم مِّن دِيَارِكُمْ أَن تَبَرُّوهُمْ وَتُقْسِطُوا إِلَيْهِمْ ۚ إِنَّ اللَّهَ يُحِبُّ الْمُقْسِطِينَ

L a yanhakumu Allahu AAani allatheena lam yuqatilookum fee alddeeni walam yukhrijookum min diyarikum an tabarroohum watuqsitoo ilayhim inna Allaha yuhibbu almuqsiteena

Dieu ne vous défend pas d’être bons et équitables envers ceux qui ne vous attaquent pas à cause de votre religion et qui ne vous expulsent pas de vos foyers. Dieu aime ceux qui sont équitables.

DIEU ne vous interdit pas d’être bons et équitables envers ceux [des non-croyants] qui ne vous ont pas combattu pour cause de [votre] religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures, car DIEU aime ceux qui sont équitables.

Dieu ne vous dissuade pas d’être bienveillants et équitables avec ceux qui n’ont pas combattu votre religion et qui ne vous ont pas délogés de vos maisons. Allah aime les gens équitables.


60.9

إِنَّمَا يَنْهَاكُمُ اللَّهُ عَنِ الَّذِينَ قَاتَلُوكُمْ فِي الدِّينِ وَأَخْرَجُوكُم مِّن دِيَارِكُمْ وَظَاهَرُوا عَلَىٰ إِخْرَاجِكُمْ أَن تَوَلَّوْهُمْ ۚ وَمَن يَتَوَلَّهُمْ فَأُولَٰئِكَ هُمُ الظَّالِمُونَ

I nnama yanhakumu Allahu AAani allatheena qatalookum fee alddeeni waakhrajookum min diyarikum wathaharoo AAala ikhrajikum an tawallawhum waman yatawallahum faolaika humu alththalimoona

Mais Il vous interdit toute liaison avec ceux qui vous combattent à cause de votre religion, qui vous chassent de vos foyers, ou qui contribuent à le faire. Une telle alliance constituerait une véritable injustice.

DIEU vous interdit de prendre pour alliés ceux qui vous ont combattus pour cause de [votre] religion et vous ont chassés de vos demeures ou ont participé à votre expulsion. Ceux qui les prennent pour alliés sont injustes.

Dieu vous déconseille en revanche d’être bons envers ceux qui ont combattu votre religion et qui vous ont expulsés de vos maisons, et envers ceux qui les ont aidés. Les injustes sont ceux qui considèrent ces hommes comme des amis.


60.10

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِذَا جَاءَكُمُ الْمُؤْمِنَاتُ مُهَاجِرَاتٍ فَامْتَحِنُوهُنَّ ۖ اللَّهُ أَعْلَمُ بِإِيمَانِهِنَّ ۖ فَإِنْ عَلِمْتُمُوهُنَّ مُؤْمِنَاتٍ فَلَا تَرْجِعُوهُنَّ إِلَى الْكُفَّارِ ۖ لَا هُنَّ حِلٌّ لَّهُمْ وَلَا هُمْ يَحِلُّونَ لَهُنَّ ۖ وَآتُوهُم مَّا أَنفَقُوا ۚ وَلَا جُنَاحَ عَلَيْكُمْ أَن تَنكِحُوهُنَّ إِذَا آتَيْتُمُوهُنَّ أُجُورَهُنَّ ۚ وَلَا تُمْسِكُوا بِعِصَمِ الْكَوَافِرِ وَاسْأَلُوا مَا أَنفَقْتُمْ وَلْيَسْأَلُوا مَا أَنفَقُوا ۚ ذَٰلِكُمْ حُكْمُ اللَّهِ ۖ يَحْكُمُ بَيْنَكُمْ ۚ وَاللَّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ

Y a ayyuha allatheena amanoo itha jaakumu almuminatu muhajiratin faimtahinoohunna Allahu aAAlamu bieemanihinna fain AAalimtumoohunna muminatin fala tarjiAAoohunna ila alkuffari la hunna hillun lahum wala hum yahilloona lahunna waatoohum ma anfaqoo wala junaha AAalaykum an tankihoohunna itha ataytumoohunna ojoorahunna wala tumsikoo biAAisami alkawafiri waisaloo ma anfaqtum walyasaloo ma anfaqoo thalikum hukmu Allahi yahkumu baynakum waAllahu AAaleemun hakeemun

Ô vous qui croyez ! Quand des croyantes se présentent en réfugiées auprès de vous, mettez leur foi à l’épreuve, bien que Dieu soit le mieux Informé de la sincérité de leur foi. Si vous êtes convaincus qu’elles sont de vraies croyantes, ne les renvoyez pas aux infidèles, car, désormais, elles ne sont plus licites pour eux ni eux licites pour elles. Mais restituez le montant des dots à leurs anciens maris, et vous pouvez alors vous-mêmes les épouser, en leur versant leur dot. En revanche, ne restez pas unis à des femmes non croyantes. Mais exigez d’elles le remboursement de la dot que vous avez versée en les épousant, de même que les infidèles ont le droit d’exiger le même remboursement des femmes devenues musulmanes. Telle est la décision de Dieu, statuant entre vous. Dieu est Omniscient et Sage.

Croyants, quand des croyantes émigrées vous arrivent en exode, mettez-les à l’épreuve. DIEU connaît bien leur foi. Si vous constatez qu’elles sont [sincèrement] croyantes, ne les renvoyez pas aux impies, elles ne leur sont plus licites ni eux ne le sont pour elles. Rendez [aux impies] ce qu’ils ont dépensé (la dot). On ne vous fera pas grief d’épouser [ces femmes] si vous leur donnez leurs dots. Ne gardez pas de liens conjugaux avec les impies et réclamez ce que vous leur avez donné et que [les impies] réclament ce qu’ils ont donné. Telle est la sentence de DIEU qui arbitre entre vous. DIEU est Omniscient [et] Sage.

Ô vous les croyants, si les femmes croyantes, de celles qui ont émigré, se présentent à vous, testez-les en sachant qu’Allah sait ce qu’elles ont comme foi. Si vous établissez qu’elles sont vraiment des croyantes, ne les renvoyez pas vers les infidèles [leurs anciens époux], car elles ne leur sont plus licites et ceux-là ne le sont pas pour elles non plus. Donnez-leur [aux infidèles] une compensation égale à celle qu’ils ont consentie. Il ne vous sera pas tenu rigueur si vous les épousez, à condition de leur donner leur dot. Il ne vous est pas permis de garder auprès de vous une incroyante. Demandez le retour des dépenses [que vous avez consacrées pour elles], de même que les incroyants, eux, demandent le remboursement des dépenses occasionnées. Tel est le jugement d’Allah lorsqu’Il est amené à établir la justice entre vous. Allah étant Celui qui sait ; Il est Celui qui est sage.


60.11

وَإِن فَاتَكُمْ شَيْءٌ مِّنْ أَزْوَاجِكُمْ إِلَى الْكُفَّارِ فَعَاقَبْتُمْ فَآتُوا الَّذِينَ ذَهَبَتْ أَزْوَاجُهُم مِّثْلَ مَا أَنفَقُوا ۚ وَاتَّقُوا اللَّهَ الَّذِي أَنتُم بِهِ مُؤْمِنُونَ

W ain fatakum shayon min azwajikum ila alkuffari faAAaqabtum faatoo allatheena thahabat azwajuhum mithla ma anfaqoo waittaqoo Allaha allathee antum bihi muminoona

Si l’une de vos femmes passe du côté des infidèles, et que vous preniez votre revanche sur ces derniers, remboursez sur le butin, aux maris que leurs femmes auront abandonnés, le montant des sommes qu’ils ont dépensées pour les épouser. Craignez Dieu en qui vous croyez !

Si l’une de vos épouses s’enfuit (retourne) chez les impies [ennemis] et que vous preniez une revanche [et des butins], donnez [en compensation] à ceux dont les épouses se sont enfuies, ce qu’ils avaient dépensé [comme dot]. Et craignez [pieusement] DIEU en Qui vous croyez.

Si l’une de vos femmes est passée chez les infidèles et que vous preniez votre revanche sur eux, donnez à ceux dont les femmes sont enfuies une part égale à celle qu’ils ont dépensée pour elles. Craignez Allah en qui vous croyez.


60.12

يَا أَيُّهَا النَّبِيُّ إِذَا جَاءَكَ الْمُؤْمِنَاتُ يُبَايِعْنَكَ عَلَىٰ أَن لَّا يُشْرِكْنَ بِاللَّهِ شَيْئًا وَلَا يَسْرِقْنَ وَلَا يَزْنِينَ وَلَا يَقْتُلْنَ أَوْلَادَهُنَّ وَلَا يَأْتِينَ بِبُهْتَانٍ يَفْتَرِينَهُ بَيْنَ أَيْدِيهِنَّ وَأَرْجُلِهِنَّ وَلَا يَعْصِينَكَ فِي مَعْرُوفٍ ۙ فَبَايِعْهُنَّ وَاسْتَغْفِرْ لَهُنَّ اللَّهَ ۖ إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ

Y a ayyuha alnnabiyyu itha jaaka almuminatu yubayiAAnaka AAala an la yushrikna biAllahi shayan wala yasriqna wala yazneena wala yaqtulna awladahunna wala yateena bibuhtanin yaftareenahu bayna aydeehinna waarjulihinna wala yaAAseenaka fee maAAroofin fabayiAAhunna waistaghfir lahunna Allaha inna Allaha ghafoorun raheemun

Prophète ! Si des croyantes se présentent à toi pour te prêter serment d’allégeance en s’engageant à ne pas donner d’associés à Dieu, à ne pas voler, à ne pas commettre de fornication ni d’infanticide, à ne pas attribuer à leurs maris d’enfants illégitimes et à ne pas te désobéir en ce qui est réputé convenable, alors accepte leur pacte et implore le pardon du Seigneur en leur faveur, car Dieu est Plein d’indulgence et de miséricorde.

Prophète, quand les croyantes viennent prêter serment d’allégeance qu’elles n’associeront rien à DIEU, ne voleront pas, ne forniqueront pas, ne tueront pas leurs enfants, ne commettront pas d’infamie des mains et des pieds, ne te désobéiront pas sur ce qui convient, alors accepte leur allégeance et implore en leur faveur le pardon de DIEU, car DIEU pardonne [et Il est] Très-Miséricordieux (vous accorde les biens).

Ô toi le Prophète ! Si des croyantes viennent te voir, te font allégeance, te promettent qu’elles n’associeront rien à Allah, qu’elles ne voleront point, qu’elles ne seront point adultères, qu’elles ne tueront point leurs propres enfants, qu’elles ne se rendront responsables d’aucune vilenie qui serait commise par leurs mains ou par leurs pieds, qu’elles ne te désobéiront point pour ce qui est du credo collectif, accepte leur serment d’allégeance et demande à Allah de leur pardonner leurs péchés. Allah est Celui qui pardonne, Il est le Tout-Miséricordieux.


60.13

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَتَوَلَّوْا قَوْمًا غَضِبَ اللَّهُ عَلَيْهِمْ قَدْ يَئِسُوا مِنَ الْآخِرَةِ كَمَا يَئِسَ الْكُفَّارُ مِنْ أَصْحَابِ الْقُبُورِ

Y a ayyuha allatheena amanoo la tatawallaw qawman ghadiba Allahu AAalayhim qad yaisoo mina alakhirati kama yaisa alkuffaru min ashabi alquboori

Ô vous qui croyez ! Évitez de vous allier à ceux qui ont encouru la colère de Dieu et qui désespèrent de la vie future, au même titre que les infidèles qui désespèrent de voir revenir à la vie ceux qui sont dans les sépultures.

Croyants, ne prenez pas comme amis [et clients intimes] ceux qui [à cause de leur impiété obstinée,...] ont encouru le châtiment de DIEU et qui désespèrent de la vie future comme désespèrent les impies de [revoir] ceux qui sont dans les sépultures.

Ô vous les croyants ! Ne vous associez pas avec un peuple sur lequel Allah éprouve un courroux. Ils désespèrent déjà de la vie future, comme les infidèles désespèrent des occupants des tombes.



Page:  1

Menu livre ↑