La nouvelle (an-naba’)
Onelittleangel > >  
(41 Verses | Page 1 / 1)

Version Afficher Taille
ArabeOui | NonA- | A | A+
Transl.Oui | NonA- | A | A+
Français 1Oui | NonA- | A | A+
Français 2Oui | NonA- | A | A+
Français 3Oui | NonA- | A | A+


78.0

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ

A lhamdu lillahi rabbi alAAalameena

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

 [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux.

Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux


78.1

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ عَمَّ يَتَسَاءَلُونَ

A Aamma yatasaaloona

À propos de quoi s’interrogent-ils ?

Sur quoi s’interrogent-ils ?

À quel sujet s’interrogent-ils ?


78.2

عَنِ النَّبَإِ الْعَظِيمِ

A Aani alnnabai alAAatheemi

À propos de la grande nouvelle

Sur la grande nouvelle,

Au sujet de la grande nouvelle


78.3

الَّذِي هُمْ فِيهِ مُخْتَلِفُونَ

A llathee hum feehi mukhtalifoona

qui ne cesse de les diviser !

sujet de laquelle ils sont en désaccord.

sur laquelle ils divergent.


78.4

كَلَّا سَيَعْلَمُونَ

K alla sayaAAlamoona

Qu’ils patientent ! Ils en seront bientôt informés !

Mais non ! ils vont savoir.

Non, mais ils le sauront,


78.5

ثُمَّ كَلَّا سَيَعْلَمُونَ

T humma kalla sayaAAlamoona

Oui, qu’ils patientent ! Ils en seront bientôt informés !

Non et non ! ils vont savoir.

et ils le sauront à coup sûr !


78.6

أَلَمْ نَجْعَلِ الْأَرْضَ مِهَادًا

A lam najAAali alarda mihadan

N’avons-Nous pas disposé la Terre comme un berceau

N’avons-Nous pas fait de la terre une couche,

N’avons-Nous pas disposé la terre comme une couche ?


78.7

وَالْجِبَالَ أَوْتَادًا

W aaljibala awtadan

et les montagnes comme des rivets de fixation ?

des montagnes des piquets (clous-rivets) ?

Et fait des montagnes des colonnes ?


78.8

وَخَلَقْنَاكُمْ أَزْوَاجًا

W akhalaqnakum azwajan

Ne vous avons-Nous pas créés par couples,

Nous vous avons créés par couples (homme et femme).

Et Nous vous avons créés par couples.


78.9

وَجَعَلْنَا نَوْمَكُمْ سُبَاتًا

W ajaAAalna nawmakum subatan

institué le sommeil pour votre repos,

Nous avons fait de votre sommeil un repos,

Et fait de votre sommeil un profond repos.


78.10

وَجَعَلْنَا اللَّيْلَ لِبَاسًا

W ajaAAalna allayla libasan

étendu la nuit sur vous comme un manteau

Nous avons fait de la nuit un vêtement (voile),

Et fait de la nuit un habit,


78.11

وَجَعَلْنَا النَّهَارَ مَعَاشًا

W ajaAAalna alnnahara maAAashan

et réservé le jour à la recherche de votre subsistance ?

Nous avons fait du jour [un temps actif] pour [votre] vie.

et du jour un moment d’activité vitale.


78.12

وَبَنَيْنَا فَوْقَكُمْ سَبْعًا شِدَادًا

W abanayna fawqakum sabAAan shidadan

N’avons-Nous pas élevé au-dessus de vous sept Cieux inébranlables,

Nous avons bâti sur vous sept [cieux] renforcés.

Et mis au-dessus de vous sept étages bien édifiés,


78.13

وَجَعَلْنَا سِرَاجًا وَهَّاجًا

W ajaAAalna sirajan wahhajan

dans lesquels Nous avons placé un flambeau éblouissant ?

Nous [y] avons mis un flambeau rayonnant.

Nous y avons placé un flambeau éclairé.


78.14

وَأَنزَلْنَا مِنَ الْمُعْصِرَاتِ مَاءً ثَجَّاجًا

W aanzalna mina almuAAsirati maan thajjajan

Et des nuages accumulés ne faisons-Nous pas descendre une pluie abondante,

Nous avons fait descendre beaucoup d’eau des nuées,

Et Nous avons fait descendre du cumulo-nimbus une eau abondante,


78.15

لِّنُخْرِجَ بِهِ حَبًّا وَنَبَاتًا

L inukhrija bihi habban wanabatan

par laquelle Nous faisons pousser des grains, des plantes

pour faire pousser les grains et plantes,

avec laquelle Nous faisons germer graines et plantes,


78.16

وَجَنَّاتٍ أَلْفَافًا

W ajannatin alfafan

et des jardins luxuriants ?

les jardins luxuriants.

ainsi que de luxuriants jardins.


78.17

إِنَّ يَوْمَ الْفَصْلِ كَانَ مِيقَاتًا

I nna yawma alfasli kana meeqatan

En vérité, le Jour du Règlement des comptes est inéluctable !

[Oui,] le Jour de la sentence (Résurrection, compte final...) est un temps (moment) déterminé.

Mais le jour de la décision sert de point de repère.


78.18

يَوْمَ يُنفَخُ فِي الصُّورِ فَتَأْتُونَ أَفْوَاجًا

Y awma yunfakhu fee alssoori fatatoona afwajan

C’est le jour où l’on soufflera dans le Clairon, où vous vous présenterez en masses,

[Le] Jour où il sera soufflé dans la Trompe, et vous viendrez par troupes,

Le jour où le cor aura sonné. Vous viendrez alors par groupes entiers,


78.19

وَفُتِحَتِ السَّمَاءُ فَكَانَتْ أَبْوَابًا

W afutihati alssamao fakanat abwaban

où le ciel s’ouvrira et présentera partout de grandes failles

le ciel sera ouvert et fera portes,

tandis que les portes du ciel s’ouvriront grandement,


78.20

وَسُيِّرَتِ الْجِبَالُ فَكَانَتْ سَرَابًا

W asuyyirati aljibalu fakanat saraban

et où les montagnes, ébranlées, deviendront un mirage.

les montagnes seront en marche et feront mirage.

et que les montagnes se mettront en mouvement et se condenseront comme un mirage.


78.21

إِنَّ جَهَنَّمَ كَانَتْ مِرْصَادًا

I nna jahannama kanat mirsadan

En vérité, la Géhenne sera ce jour-là à l’affût,

L’Enfer est aux aguets,

La géhenne sera aux aguets…


78.22

لِّلطَّاغِينَ مَآبًا

L ilttagheena maaban

pour constituer le dernier refuge des tyrans,

un lieu de retour pour les transgresseurs.

pour les mécréants, car ce sera leur lieu de retour.


78.23

لَّابِثِينَ فِيهَا أَحْقَابًا

L abitheena feeha ahqaban

qui y demeureront des siècles durant,

Ils y demeureront pour des longs temps successifs,

Ils y demeureront pour l’éternité,


78.24

لَّا يَذُوقُونَ فِيهَا بَرْدًا وَلَا شَرَابًا

L a yathooqoona feeha bardan wala sharaban

sans jamais y goûter ni fraîcheur ni boisson agréable,

sans y goûter de fraîcheur ni d’autre breuvage,

sans y goûter ni fraîcheur ni boisson,


78.25

إِلَّا حَمِيمًا وَغَسَّاقًا

I lla hameeman waghassaqan

hormis un breuvage fétide et bouillant,

sauf [de l’eau] bouillante surchauffée et un liquide fétide

sauf une eau bouillante et fétide,


78.26

جَزَاءً وِفَاقًا

J azaan wifaqan

comme juste rétribution de leurs œuvres.

pour juste rétribution adéquate (résultat de leurs mauvais actes).

en guise de rétribution pour leurs méfaits.


78.27

إِنَّهُمْ كَانُوا لَا يَرْجُونَ حِسَابًا

I nnahum kanoo la yarjoona hisaban

C’est qu’ils ne pensaient pas devoir, un jour, rendre compte de leurs actes

Car ils ne croyaient pas à [rendre] compte,

Ils ne s’attendaient pas à un jugement,


78.28

وَكَذَّبُوا بِآيَاتِنَا كِذَّابًا

W akaththaboo biayatina kiththaban

et qu’ils traitaient avec insolence Nos signes de mensonges,

ils niaient (s’opposaient à) Nos versets [et Nos signes],

et traitèrent Nos signes de mensonges,


78.29

وَكُلَّ شَيْءٍ أَحْصَيْنَاهُ كِتَابًا

W akulla shayin ahsaynahu kitaban

alors que Nous notions tout par écrit.

Nous avons tout dénombré [et consigné] par écrit.

alors que Nous avons transcrit sur un Livre tout ce qu’il fallait.


78.30

فَذُوقُوا فَلَن نَّزِيدَكُمْ إِلَّا عَذَابًا

F athooqoo falan nazeedakum illa AAathaban

» Goûtez donc ce supplice que Nous ne ferons désormais qu’aggraver ! », sera-t-il dit à ces négateurs.

Goûtez donc. Nous ne ferons qu’accroître votre châtiment (vous verrez encore plus vos actes).

Goûtez alors à vos peines, Nous ne ferons que rajouter à vos tourments.


78.31

إِنَّ لِلْمُتَّقِينَ مَفَازًا

I nna lilmuttaqeena mafazan

Quant aux hommes pieux, une douce félicité leur sera réservée.

[Tandis que] pour les hommes pieux il s’agira d’un succès (réussite) :

En revanche, ceux qui auront craint [Dieu] goûteront au bonheur,


78.32

حَدَائِقَ وَأَعْنَابًا

< u>Hadaiqa waaAAnaban

C’est ainsi qu’ils auront des vergers et des vignes,

jardins et vignes,

des jardins et des vignes,


78.33

وَكَوَاعِبَ أَتْرَابًا

W akawaAAiba atraban

des jeunes femmes d’une égale jeunesse

[Belles aux] seins formés, d’uniforme jeunesse,

des jouvencelles d’une jeunesse uniforme,


78.34

وَكَأْسًا دِهَاقًا

W akasan dihaqan

et des coupes débordantes.

coupes [célestes] débordantes.

des coupes pleines à ras bord,


78.35

لَّا يَسْمَعُونَ فِيهَا لَغْوًا وَلَا كِذَّابًا

L a yasmaAAoona feeha laghwan wala kiththaban

Là, ils n’entendront ni vaines paroles ni propos mensongers.

Ils n’entendront là ni futilités ni mensonges.

ils n’entendront là ni mensonges, ni mauvaises paroles.


78.36

جَزَاءً مِّن رَّبِّكَ عَطَاءً حِسَابًا

J azaan min rabbika AAataan hisaban

Et ce sera là une récompense bien méritée et un don généreux de ton Seigneur,

[Homme pieux ! voilà la] récompense suffisante [généreuse] que te donne ton Seigneur

En don de votre Seigneur, donné en récompense.


78.37

رَّبِّ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَمَا بَيْنَهُمَا الرَّحْمَٰنِ ۖ لَا يَمْلِكُونَ مِنْهُ خِطَابًا

R abbi alssamawati waalardi wama baynahuma alrrahmani la yamlikoona minhu khitaban

le Maître des Cieux, de la Terre et des espaces interstellaires, le Miséricordieux auquel nul ne pourra adresser la parole.

le Seigneur des cieux, de la terre (leur être, sciences, lois, buts,...) et de ce qui existe entre eux, le [Seigneur] Miséricordieux [qui vous accorde les biens]. Personne ne saurait Lui adresser une parole [ou intercéder, sans Sa permission, Sa volonté],

Dieu des cieux et de la terre, et de ce qui se trouve dans leur espace mitoyen. Du Clément, ils ne peuvent obtenir aucune parole.


78.38

يَوْمَ يَقُومُ الرُّوحُ وَالْمَلَائِكَةُ صَفًّا ۖ لَّا يَتَكَلَّمُونَ إِلَّا مَنْ أَذِنَ لَهُ الرَّحْمَٰنُ وَقَالَ صَوَابًا

Y awma yaqoomu alrroohu waalmalaikatu saffan la yatakallamoona illa man athina lahu alrrahmanu waqala sawaban

Ce sera le jour où l’Esprit et les anges se présenteront silencieux et en rangs, et où seul prendra la parole celui que le Miséricordieux aura autorisé à tenir des propos pertinents,

le Jour où l’Esprit et les anges se tiendront en rang, nul ne parlera, sauf celui à qui le [DIEU] Miséricordieux le permettra et il dira juste [et vrai].

Le jour où l’Esprit se redressera et où les anges se présenteront en rang, ils ne s’exprimeront devant le Miséricordieux qu’après avoir été autorisés et ne diront que des choses correctes.


78.39

ذَٰلِكَ الْيَوْمُ الْحَقُّ ۖ فَمَن شَاءَ اتَّخَذَ إِلَىٰ رَبِّهِ مَآبًا

< u>Thalika alyawmu alhaqqu faman shaa ittakhatha ila rabbihi maaban

car ce jour-là sera le jour de la Vérité ! Et quiconque l’aura voulu trouvera refuge auprès de son Seigneur.

C’est là le vrai Jour. Prenne qui veut une voie menant à son Seigneur.

Tel sera le jour de la vérité. Quiconque le désire décide de trouver son refuge auprès de son Seigneur.


78.40

إِنَّا أَنذَرْنَاكُمْ عَذَابًا قَرِيبًا يَوْمَ يَنظُرُ الْمَرْءُ مَا قَدَّمَتْ يَدَاهُ وَيَقُولُ الْكَافِرُ يَا لَيْتَنِي كُنتُ تُرَابًا

I nna antharnakum AAathaban qareeban yawma yanthuru almaro ma qaddamat yadahu wayaqoolu alkafiru ya laytanee kuntu turaban

En vérité, Nous vous mettons en garde contre un châtiment imminent, car, ce jour-là, chacun sera mis en face de ses œuvres et le négateur s’écriera : « Comme j’aurais aimé n’être que poussière ! »

Nous vous avons avertis d’un châtiment imminent, le Jour où l’homme verra ses actes, et l’impie dira : « Ah ! j’aurais aimé n’être que poussière ! »

Nous vous avons prévenus d’un châtiment proche, à l’instar de ce que l’homme aura accompli en termes de bonnes œuvres ou lorsque l’incroyant s’écriera : Pourquoi ne suis-je pas poussière ?



Page:  1

Menu livre ↑