Envoyer une citation à un ami




Le présent et le passé tissés avec Des fils colorés empruntés à l'avenir. C'est ce que tu enseignes, ô lune, Hamac accroché à deux astres, Montre où sonnent les heures de Lucifer Loupe brillante du savant ! C'est aussi ce que rugissent les cymbales d'or du Soleil Quand elles se heurtent dans l'espace azuré de mon crâne. Mon âme s'éveille à la berceuse que murmure la Mère Eternité. J'ai pris la lumière dans ma main La clarté m'a pris dans ses cheveux Et nous sommes allés tous les deux Dans les bleus espaces sans chemin Jusqu'au centre où fleurit le lotus surhumain 0 humain, moins qu'humain, plus qu'humain !

Citation n° 1149: François Brousse, (Perpignan 1913 - Clamart 1995)  , Poète, philosophe et écrivain français Spiritualité Nouvelle, François BROUSSE, “ L’aigle blanc d’Altaïr ”, éd. La Licorne Ailée, 1987, poeme intitule "EVEIL", p 21




Attention. Vous ne pouvez envoyer cette citation qu'à une seule adresse.Pour l'envoyer à plusieurs personnes, vous devez d'abord envoyer la citation à vous-même et la renvoyer depuis votre boite email. Merci.

Email
Sujet:
Message: