Gâthâ Ahunavaiti (chapitres 28-34)
Onelittleangel > > Gâthâ Ahunavaiti (chapitres 28-34)  :
(15 Versets | Page 1 / 1)
Version Charles de Harlez




33. 0  
Les lois données au monde primitif régissent toute chose. Le méchant sera puni et le bon récompensé. Le poète demande la science des lois et du culte divin et les biens promis aux justes. Il offre tout son être en oblation au ciel.

33. 1  
Tout s'accomplira ici-bas comme (cela doit se faire) par suite des lois qui ont été données au monde primitif selon une (règle d') action très juste, et (qui s'exécutent) pour le méchant comme pour le juste en raison de la fourberie à laquelle (se livre) le premier et de la droiture (naturelle) au second.

33. 2  
À celui qui fait le mal au méchant, par pensée, par parole ou par action ; ou qui affermit le monde dans le bien, on donnera une récompense à souhait, selon le bon plaisir d'Ahura.

33. 3  
Si quelqu'un est pour le juste un maître, un serviteur, un client parfait ou s'il soigne le bétail avec diligence, ô Ahura, il habitera le champ de la vérité et du bon esprit.

33. 4  
(Pour moi) qui, par mes prières, éloigne de toi la rébellion et le mauvais esprit ; du maître, le mépris ; du serviteur, la fraude proche ; du client, les querelles ; du pâturage du bétail, les mauvais soins,

33. 5  
(Pour moi) qui appelle à notre secours ton Çraosha, grand par-dessus tous, fais-nous obtenir une longue vie, dans la possession du bon esprit et sur les voies droites de la sainteté dans lesquelles Ahura-Mazda a établi sa demeure.

33. 6  
Moi qui t'invoque, selon la vérité et d'un esprit droit, j'aspire au suprême bonheur céleste ; ainsi par cet esprit sous (l'inspiration) duquel je m'applique à soigner les pâturages, par lui je soupire après les deux (biens), ô Mazda, de ta vue et de ton entretien.

33. 7  
Venez à moi ; montrez-moi, ô Mazda, ces biens parfaits, ces biens à vous propres ; par l'esprit pur et saint dont la possession m'a fait connaître du très-grand. Qu'au milieu de nous se manifestent les dons brillants qui s'attachent à la dévotion.

33. 8  
Faites-moi connaître ces lois par lesquelles je marcherai selon le bon esprit, et votre culte, ô Mazda, les hymnes de louange sacrés, et vos dons qui sont les biens d'Ameretât et les offrandes (que procure) Haurvatât. [86]

33. 9  
Que la sagesse, ô Mazda, pleine de l'éclat d'une puissance qui fait croître la pureté, (nous) apporte avec bienveillance cet esprit (qui vient) de toi et qui aide à obtenir cette perfection que les âmes cherchent à atteindre.

33. 10  
Toutes les délices qui ont été, qui sont et qui seront, ô Mazda, distribue-les à la création, selon ton bon plaisir. Par Vohumanô, par Khshathra, par Asha, développe le bonheur du corps.

33. 11  
Ahura-Mazda, esprit vivifiant par-dessus tous, Armaiti, Asha qui développe les mondes, Vohumanô et Khshathra, écoutez-moi, soyez-moi propice pour tout don (que je puisse désirer).

33. 12  
Lève-toi pour me (favoriser), ô Ahura, donne-moi par la sagesse vigueur et croissance ; fais-moi ce don, Mazda, Esprit très saint, en vertu de cette offrande pure d'invocations. Par Asha, donne-moi une force puissante ; par Vohumanô, la puissance.

33. 13  
Pour ma joie, fais-moi voir dans un vaste horizon cette sainteté qui est pour vous en plénitude, qui est celle de Khshathra, comme de Vohumanô, ô Ahura - Çpenta Armaiti, fais-moi connaître les lois de la pureté.

33. 14  
Zarathustra présente en offrande le principal vital de son propre corps, la plénitude du bon esprit, la sainteté de ses actions et ces deux choses : son obéissance aux préceptes et (toute sa) puissance.



Page: 1

Chapitre

| | | | | 33| |

>>   332





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥