Ashi Yesht (Chapitre 17)
Onelittleangel > > Ashi Yesht (Chapitre 17)  :
(62 Versets | Page 2 / 2)
Français
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
FrançaisAfficher


17.50-51
Et il lui demanda cette faveur : Donne-moi, Ashi-Vanuhi, de mettre en fuite, dans le combat, Asta-Aurva, fils de Vîçpô-thaurvaoçta, qui détruit tout, (guerrier) au large casque, à la large cuirasse, au large collier que préservent les sept cents chameaux qui le suivent. Que je mette en fuite, dans le combat, le Qyaonien Arejat-Açpa et Darshinika l'adorateur des Dévas. Que je mette à mort le fils des ténèbres, sectateur d'une mauvaise loi, Çpinjarista, adorateur des Dévas. Que par mon habileté, je pénètre jusqu'aux régions des Varedhakas et de [266] Qyaonya et que je tue des régions qyaoniennes cinquante (guerriers) par les çataghnas, cent par les hazanraghnas, mille par les baevareghnas, dix mille par les ahankhstaghnas.

17.52
Elle accourut, elle vint près de lui, Ashi-Vanuhi, l'élevée, Kava-Vîstâçpa obtint cette faveur. À cause de son éclat, etc.

17.53
Nous honorons Ashi-Vanuhi, etc.

17.54
Alors Ashi-Vanuhi, l'élevée, dit : Qu'ils n'obtiennent point (une part) des Zaothras qui me sont présentés, ni l'homme dont le semen est épuisé ; ni la courtisane qui n'a point ses époques, ni l'enfant à l'âge tendre, ni la jeune fille qu'aucun homme n'a approchée.

17.55
Lorsque me poursuivaient les Touras, aux chevaux rapides, pleins de (l'ardeur et de la force de la) jeunesse, je me cachai le corps sous le pied d'un taureau mâle, portant son fardeau. Alors les enfants en bas âge et les jeunes filles non demandées en mariage me cachèrent. Lorsque me poursuivaient les Touras aux chevaux rapides, pleins de jeunesse.

17.56
Je me cachai le corps sous le cou d'un bélier mâle, à la nombreuse progéniture ; alors les enfants en bas âge et les jeunes filles non encore recherchées en mariage me cachèrent ; lorsque me poursuivaient les Touras aux chevaux rapides, pleins de jeunesse.

17.57
Ashi-Vanuhi, l'élevée, exhala sa première plainte au sujet de la courtisane qui n'enfante plus : "N'avance pas le pied vers elle, ne foule pas le sol (qu'elle occupe)." Que ferai-je à leur sujet ? m'en irai-je au ciel, m'enfoncerai-je en terre ?

17.58
Ashi-Vanuhi, l'élevée, exhale sa seconde plainte au sujet de la courtisane qui emporte l'enfant engendré pour un étranger et le dépose sur le chemin. Que ferai-je au sujet de ces (femmes) ? pénétrerai-je le ciel, m'enfoncerai-je en terre ?

17.59
Ashi-Vanuhi, l'élevée, exhale sa troisième plainte : C'est là l'acte le plus vilain que commettent à mon égard les hommes puissants ; c'est qu'ils privent les jeunes filles de mariage et laissées longtemps sans époux les privent d'enfantement. Que ferai-je à leur sujet, rentrerai-je dans le ciel ou m'enfoncerai-je en terre ? [267]

17.60
Alors Ahura-Mazda reprit : Ashi, brillante, création de sagesse ; ne va pas au ciel, ne t'enfonce pas en terre. Va à l'intérieur d'une demeure splendide, oeuvre de puissance.

17.61
Je veux t'honorer de ce culte, je veux te célébrer par cet hommage que te rendit Vîstâçpa au-delà de l'eau du Dâitya ; que le Zaota élève la voix (et chante tes louanges) se tenant derrière le Bareçma. Je veux t'honorer par ce culte, je veux te célébrer par cet hommage, ô Ashi la belle, création de sagesse. Par son éclat et sa majesté, etc.

17.62
Honneur, louange, puissance, force à Ashi-Vanuhi, à la sagesse sainte, à la sainte droiture, à la sainte rectitude, à la majesté, à la prospérité créée par Mazda. Ashem Vohû. Khshnaothra à Ahura-Mazda... Ashem Vohû... Je me confesse Mazdéen ; satisfaction à la majesté des Aryas créés par Mazda, etc. Yâhta Ahû Vairyô.


Page:  1 |2

Menu livre ↑