Asclepius
Onelittleangel > > Asclepius  >
(3 Verses | Page 1 / 1)
Français
A- | A | A+ | T+

Version
Versions comparées
FrançaisAfficher


15.1
Nous avons parlé de tout, autant qu'il est donné à l'homme et autant que Dieu nous Ta permis ; il ne nous reste plus qu'à bénir Dieu et à revenir aux soins du corps, après avoir rassasié notre intelligence en traitant des choses divines.

15.2
Et sortant du sanctuaire, ils se mirent à prier Dieu en regardant vers le midi, car c'est de ce côté qu'on doit se tourner au déclin du soleil, de même que quand il se lève on doit se tourner vers l'orient. Tandis qu'ils prononçaient déjà leurs prières, Asclèpios dit à voix basse : « Ο Tat, invitons notre père à faire accompagner nos prières d'encens et de parfums.» Trismégiste l'entendit et s'en émut : « Non, non, dit-il, Asclèpios, c'est presque un sacrilège que de brûler l'encens ou un autre parfum pendant la prière ; rien ne manque à celui qui est tout et qui contient tout. Rendons grâces et adorons; le parfum suprême, c'est l'action de grâces des mortels à Dieu.

15.3
 « Nous te rendons grâces, ô souverain très haut ; par ta grâce nous avons reçu la lumière de ta connaissance ; nom saint et vénérable, nom unique par lequel Dieu seul doit être béni selon la religion paternelle! Puisque tu daignes nous accorder à tous la piété paternelle, la religion, l'amour et les plus doux bienfaits, quand tu nous donnes le sens, la raison, l'intelligence : le sens pour te connaître, la raison pour te chercher, l'intelligence pour avoir le bonheur de te comprendre. Sauvés par ta puissance divine, réjouissons-nous de ce que tu te montres à nous tout entier ; réjouissons-nous de ce que tu daignes, dès notre séjour dans ce corps, nous consacrer à l'éternité. La seule joie de l'homme c'est la connaissance de ta grandeur. Nous t'avons connue, très grande lumière, toi qui n'es sensible qu'à la seule intelligence. Nous t'avons comprise, ô vraie voie de la vie! ô source féconde de toutes les naissances! Nous t'avons connue, ô plénitude génératrice de toute la nature! nous t'avons connue, ô permanence éternelle! Dans toute celte prière, adorant le bien de ta bonté, nous ne te demandons que de vouloir nous faire persévérer dans l'amour de ta connaissance, afin que nous ne quittions jamais ce genre de vie. Pleins de ce désir, nous allons prendre un repas pur et sans viandes d'animaux. »


Page:  1

Chapitres   | | | | | | | | | | | | | | 15| |

Menu livre ↑