Job
Onelittleangel > > Job  >
(22 Verses | Page 1 / 1)
Version Latine




Versions
Comparer
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

16. 1  
Respondens autem Job, dixit :

Alors Job prit la parole et dit: (⁎)

*****

Job prit la parole et dit: (Ⅰ)

*****

ὑπολαβὼν δὲ Ιωβ λέγει (Ⅲ)

*****

‫ 1  ׃16  ויען איוב ויאמר ‬ (Ⅴ)

*****

Et Job répondit et dit: (Ⅵ)

*****

Mais Job répondit, et dit : (Ⅶ)

*****

Et Job prit la parole, et dit: (Ⅷ)

*****

16. 2  
Audivi frequenter talia :/ consolatores onerosi omnes vos estis./

J'ai souvent entendu de semblables harangues; vous êtes tous d'insupportables consolateurs. (⁎)

*****

J'ai souvent entendu pareilles choses; Vous êtes tous des consolateurs fâcheux. (Ⅰ)

*****

ἀκήκοα τοιαυ̃τα πολλά παρακλήτορες κακω̃ν πάντες (Ⅲ)

*****

‫ 2  ׃16  שמעתי כאלה רבות מנחמי עמל כלכם ‬ (Ⅴ)

*****

J’ai entendu bien des choses comme celles-là; vous êtes tous des consolateurs fâcheux. (Ⅵ)

*****

J’ai souvent entendu de pareils discours ; vous [êtes] tous des consolateurs fâcheux. (Ⅶ)

*****

J'ai souvent entendu de pareils discours; vous êtes tous des consolateurs fâcheux. (Ⅷ)

*****

16. 3  
Numquid habebunt finem verba ventosa ?/ aut aliquid tibi molestum est, si loquaris ?/

Quand finiront ces vains discours? Quel aiguillon t'excite à répliquer? (⁎)

*****

Quand finiront ces discours en l'air? Pourquoi cette irritation dans tes réponses? (Ⅰ)

*****

τί γάρ μὴ τάξις ἐστὶν ῥήμασιν πνεύματος ἢ τί παρενοχλήσει σοι ὅτι ἀποκρίνη̨ (Ⅲ)

*****

‫ 3  ׃16  הקץ לדברי רוח או מה ימריצך כי תענה ‬ (Ⅴ)

*****

Y aura-t-il une fin à ces paroles de vent? Qu’est-ce qui t’irrite, que tu répondes? (Ⅵ)

*****

N’y aura-t-il point de fin à des paroles légères comme le vent, et de quoi te fais-tu fort pour répliquer ainsi ? (Ⅶ)

*****

N'y aura-t-il point de fin à ces discours en l'air? Et qu'est-ce qui te force à me répondre? (Ⅷ)

*****

16. 4  
Poteram et ego similia vestri loqui,/ atque utinam esset anima vestra pro anima mea :/

Moi aussi, je saurais parler comme vous, si vous étiez à ma place; j'arrangerais de beaux discours à votre adresse, je secouerais la tête sur vous; (⁎)

*****

Moi aussi, je pourrais parler comme vous, Si vous étiez à ma place: Je vous accablerais de paroles, Je secouerais sur vous la tête, (Ⅰ)

*****

κἀγὼ καθ' ὑμα̃ς λαλήσω εἰ ὑπέκειτό γε ἡ ψυχὴ ὑμω̃ν ἀντὶ τη̃ς ἐμη̃ς εἰ̃τ' ἐναλου̃μαι ὑμι̃ν ῥήμασιν κινήσω δὲ καθ' ὑμω̃ν κεφαλήν (Ⅲ)

*****

‫ 4  ׃16  גם אנכי ככם אדברה לו יש נפשכם תחת נפשי אחבירה עליכם במלים ואניעה עליכם במו ראשי ‬ (Ⅴ)

*****

Moi aussi, je pourrais parler comme vous; si votre âme était à la place de mon âme, je pourrais entasser des paroles contre vous et secouer ma tête contre vous! (Ⅵ)

*****

Parlerais-je comme vous faites, si vous étiez en ma place ; amasserais-je des paroles contre vous, ou branlerais-je ma tête contre vous ? (Ⅶ)

*****

Moi aussi, je parlerais comme vous, si vous étiez à ma place. J'accumulerais des paroles contre vous; je hocherais la tête sur vous; (Ⅷ)

*****

16. 5  
consolarer et ego vos sermonibus,/ et moverem caput meum super vos ;/

je vous encouragerais de la bouche, et vous auriez pour soulagement l'agitation de mes lèvres. (⁎)

*****

Je vous fortifierais de la bouche, Je remuerais les lèvres pour vous soulager. (Ⅰ)

*****

εἴη δὲ ἰσχὺς ἐν τω̨̃ στόματί μου κίνησιν δὲ χειλέων οὐ φείσομαι (Ⅲ)

*****

‫ 5  ׃16  אאמצכם במו פי וניד שפתי יחשך ‬ (Ⅴ)

*****

Mais je vous fortifierais de ma bouche, et la consolation de mes lèvres allégerait vos douleurs. (Ⅵ)

*****

Je vous fortifierais par mes discours, et le mouvement de mes lèvres soulagerait [votre douleur]. (Ⅶ)

*****

Je vous fortifierais avec ma bouche, et le mouvement de mes lèvres vous soulagerait. (Ⅷ)

*****

16. 6  
roborarem vos ore meo,/ et moverem labia mea, quasi parcens vobis./

Si je parle, ma douleur n'est pas adoucie; si je me tais, en est-elle soulagée? (⁎)

*****

Si je parle, mes souffrances ne seront point calmées, Si je me tais, en quoi seront-elles moindres? (Ⅰ)

*****

ἐὰν γὰρ λαλήσω οὐκ ἀλγήσω τὸ τραυ̃μα ἐὰν δὲ καὶ σιωπήσω τί ἔλαττον τρωθήσομαι (Ⅲ)

*****

‫ 6  ׃16  אם אדברה לא יחשך כאבי ואחדלה מה מני יהלך ‬ (Ⅴ)

*****

Si je parle, ma douleur n’est pas allégée; et si je me tais, s’éloignera-t-elle de moi? (Ⅵ)

*****

Si je parle, ma douleur n’en sera point soulagée ; et si je me tais, qu’en aurai-je moins ? (Ⅶ)

*****

Si je parle, ma douleur ne sera point soulagée. Si je me tais, en sera-t-elle diminuée? (Ⅷ)

*****

16. 7  
Sed quid agam ? Si locutus fuero, non quiescet dolor meus,/ et si tacuero, non recedet a me./

Aujourd'hui, hélas! Dieu a épuisé mes forces... ô Dieu, tu as moissonné tous mes proches. (⁎)

*****

Maintenant, hélas! il m'a épuisé... Tu as ravagé toute ma maison; (Ⅰ)

*****

νυ̃ν δὲ κατάκοπόν με πεποίηκεν μωρόν σεσηπότα (Ⅲ)

*****

‫ 7  ׃16  אך עתה הלאני השמות כל עדתי ‬ (Ⅴ)

*****

Mais maintenant, il m’a fatigué…: tu as dévasté toute ma famille; (Ⅵ)

*****

Certes, il m’a maintenant accablé ; tu as désolé toute ma troupe ; (Ⅶ)

*****

Maintenant il m'a épuisé. Tu as dévasté toute ma famille, (Ⅷ)

*****

16. 8  
Nunc autem oppressit me dolor meus,/ et in nihilum redacti sunt omnes artus mei./

Tu me garrottes... c'est un témoignage contre moi!... ma maigreur se lève contre moi, en face elle m'accuse. (⁎)

*****

Tu m'as saisi, pour témoigner contre moi; Ma maigreur se lève, et m'accuse en face. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐπελάβου μου εἰς μαρτύριον ἐγενήθη καὶ ἀνέστη ἐν ἐμοὶ τὸ ψευ̃δός μου κατὰ πρόσωπόν μου ἀνταπεκρίθη (Ⅲ)

*****

‫ 8  ׃16  ותקמטני לעד היה ויקם בי כחשי בפני יענה ‬ (Ⅴ)

*****

Tu m’as étreint, c’est un témoignage, et ma maigreur se lève contre moi, elle dépose, à ma face, contre moi. (Ⅵ)

*****

Tu m’as tout couvert de rides, qui sont un témoignage [des maux que je souffre] ; et il s’est élevé en moi une maigreur qui en rend aussi témoignage sur mon visage. (Ⅶ)

*****

Tu m'as saisi, et cela témoigne contre moi; ma maigreur s'est élevée contre moi, elle m'accuse en face. (Ⅷ)

*****

16. 9  
Rugæ meæ testimonium dicunt contra me,/ et suscitatur falsiloquus adversus faciem meam, contradicens mihi./

Sa colère me déchire et me poursuit, il grince des dents contre moi; mon ennemi darde sur moi ses regards. (⁎)

*****

Il me déchire et me poursuit dans sa fureur, Il grince des dents contre moi, Il m'attaque et me perce de son regard. (Ⅰ)

*****

ὀργη̨̃ χρησάμενος κατέβαλέν με ἔβρυξεν ἐπ' ἐμὲ τοὺς ὀδόντας βέλη πειρατω̃ν αὐτου̃ ἐπ' ἐμοὶ ἔπεσεν (Ⅲ)

*****

‫ 9  ׃16  אפו טרף וישטמני חרק עלי בשניו צרי ילטוש עיניו לי ‬ (Ⅴ)

*****

Sa colère me déchire et me poursuit; il grince des dents contre moi; comme mon adversaire, il aiguise contre moi ses yeux. (Ⅵ)

*****

Sa fureur [m’]a déchiré, il s’est déclaré mon ennemi, il grince les dents sur moi, et étant devenu mon ennemi il étincelle des yeux contre moi. (Ⅶ)

*****

Sa fureur m'a déchiré, et s'est acharnée sur moi. Il a grincé des dents contre moi; mon ennemi aiguise contre moi ses yeux. (Ⅷ)

*****

16. 10  
Collegit furorem suum in me,/ et comminans mihi, infremuit contra me dentibus suis :/ hostis meus terribilibus oculis me intuitus est./

Ils ouvrent leur bouche pour me dévorer, ils me frappent la joue avec outrage, ils se liguent tous ensemble pour me perdre. (⁎)

*****

Ils ouvrent la bouche pour me dévorer, Ils m'insultent et me frappent les joues, Ils s'acharnent tous après moi. (Ⅰ)

*****

ἀκίσιν ὀφθαλμω̃ν ἐνήλατο ὀξει̃ ἔπαισέν με εἰς σιαγόνα ὁμοθυμαδὸν δὲ κατέδραμον ἐπ' ἐμοί (Ⅲ)

*****

‫ 10 ׃16  פערו עלי בפיהם בחרפה הכו לחיי יחד עלי יתמלאון ‬ (Ⅴ)

*****

Ils ouvrent contre moi leur bouche, ils me frappent les joues avec mépris; ils s’attroupent contre moi. (Ⅵ)

*****

Ils ouvrent leur bouche contre moi, ils me donnent des soufflets sur la joue pour me faire outrage, ils s’amassent ensemble contre moi. (Ⅶ)

*****

Ils ont ouvert contre moi leur bouche; ils m'ont frappé à la joue pour m'outrager; ils se réunissent tous ensemble contre moi. (Ⅷ)

*****

16. 11  
Aperuerunt super me ora sua,/ et exprobrantes percusserunt maxillam meam :/ satiati sunt pœnis meis./

Dieu m'a livré au pervers, il m'a jeté entre les mains des méchants. (⁎)

*****

Dieu me livre à la merci des impies, Il me précipite entre les mains des méchants. (Ⅰ)

*****

παρέδωκεν γάρ με ὁ κύριος εἰς χει̃ρας ἀδίκου ἐπὶ δὲ ἀσεβέσιν ἔρριψέν με (Ⅲ)

*****

‫ 11 ׃16  יסגירני אל אל עויל ועל ידי רשעים ירטני ‬ (Ⅴ)

*****

Dieu m’a livré à l’inique, et m’a jeté entre les mains des méchants. (Ⅵ)

*****

Le [Dieu] Fort m’a renfermé chez l’injuste, il m’a fait tomber entre les mains des méchants. (Ⅶ)

*****

Dieu m'a livré à l'impie; il m'a jeté aux mains des méchants. (Ⅷ)

*****

16. 12  
Conclusit me Deus apud iniquum,/ et manibus impiorum me tradidit./

J'étais en paix, et il m'a secoué, il m'a saisi par la nuque, et il m'a brisé. Il m'a posé en but à ses traits, (⁎)

*****

J'étais tranquille, et il m'a secoué, Il m'a saisi par la nuque et m'a brisé, Il a tiré sur moi comme à un but. (Ⅰ)

*****

εἰρηνεύοντα διεσκέδασέν με λαβών με τη̃ς κόμης διέτιλεν κατέστησέν με ὥσπερ σκοπόν (Ⅲ)

*****

‫ 12 ׃16  שלו הייתי ויפרפרני ואחז בערפי ויפצפצני ויקימני לו למטרה ‬ (Ⅴ)

*****

J’étais en paix, et il m’a brisé; il m’a saisi par la nuque et m’a broyé, et m’a dressé pour lui servir de but. (Ⅵ)

*****

J’étais en repos, et il m’a écrasé ; il m’a saisi au collet, et m’a brisé, et il s’est fait de moi une bute. (Ⅶ)

*****

J'étais en repos, et il m'a écrasé; il m'a saisi à la gorge, et il m'a brisé. Il m'a posé en butte à ses traits. (Ⅷ)

*****

16. 13  
Ego ille quondam opulentus, repente contritus sum :/ tenuit cervicem meam, confregit me,/ et posuit me sibi quasi in signum./

ses flèches volent autour de moi; il perce mes flancs sans pitié, il répand mes entrailles sur la terre; (⁎)

*****

Ses traits m'environnent de toutes parts; Il me perce les reins sans pitié, Il répand ma bile sur la terre. (Ⅰ)

*****

ἐκύκλωσάν με λόγχαις βάλλοντες εἰς νεφρούς μου οὐ φειδόμενοι ἐξέχεαν εἰς τὴν γη̃ν τὴν χολήν μου (Ⅲ)

*****

‫ 13 ׃16  יסבו עלי רביו יפלח כליותי ולא יחמול ישפך לארץ מררתי ‬ (Ⅴ)

*****

Ses archers m’ont environné; il me perce les reins et ne m’épargne pas; il répand mon fiel sur la terre. (Ⅵ)

*****

Ses archers m’ont environné, il me perce les reins, et ne m’épargne point ; il répand mon fiel par terre. (Ⅶ)

*****

Ses flèches m'environnent; il me perce les reins, et ne m'épargne pas; il répand à terre mon fiel. (Ⅷ)

*****

16. 14  
Circumdedit me lanceis suis ;/ convulneravit lumbos meos :/ non pepercit, et effudit in terra viscera mea./

il me fait brèche sur brèche, il fond sur moi comme un géant. (⁎)

*****

Il me fait brèche sur brèche, Il fond sur moi comme un guerrier. (Ⅰ)

*****

κατέβαλόν με πτω̃μα ἐπὶ πτώματι ἔδραμον πρός με δυνάμενοι (Ⅲ)

*****

‫ 14 ׃16  יפרצני פרץ על פני פרץ ירץ עלי כגבור ‬ (Ⅴ)

*****

Il fait brèche en moi, brèche sur brèche; il court sur moi comme un homme fort. (Ⅵ)

*****

Il m’a brisé en me faisant plaie sur plaie, il a couru sur moi comme un homme puissant. (Ⅶ)

*****

Il me fait plaie sur plaie; il court sur moi comme un guerrier. (Ⅷ)

*****

16. 15  
Concidit me vulnere super vulnus :/ irruit in me quasi gigas./

J'ai cousu un sac sur ma peau, et j'ai roulé mon front dans la poussière. (⁎)

*****

J'ai cousu un sac sur ma peau; J'ai roulé ma tête dans la poussière. (Ⅰ)

*****

σάκκον ἔρραψα ἐπὶ βύρσης μου τὸ δὲ σθένος μου ἐν γη̨̃ ἐσβέσθη (Ⅲ)

*****

‫ 15 ׃16  שק תפרתי עלי גלדי ועללתי בעפר קרני ‬ (Ⅴ)

*****

J’ai cousu un sac sur ma peau, et j’ai dégradé ma corne dans la poussière. (Ⅵ)

*****

J’ai cousu un sac sur ma peau, et j’ai terni ma gloire dans la poussière. (Ⅶ)

*****

J'ai cousu un sac sur ma peau; j'ai souillé mon front dans la poussière; (Ⅷ)

*****

16. 16  
Saccum consui super cutem meam,/ et operui cinere carnem meam./

Mon visage est tout rouge de larmes, et l'ombre de la mort s'étend sur mes paupières, (⁎)

*****

Les pleurs ont altéré mon visage; L'ombre de la mort est sur mes paupières. (Ⅰ)

*****

ἡ γαστήρ μου συγκέκαυται ἀπὸ κλαυθμου̃ ἐπὶ δὲ βλεφάροις μου σκιά (Ⅲ)

*****

‫ 16 ׃16  פני *חמרמרה **חמרמרו מני בכי ועל עפעפי צלמות ‬ (Ⅴ)

*****

Mon visage est enflammé à force de pleurer, et sur mes paupières est l’ombre de la mort, (Ⅵ)

*****

Mon visage est couvert de boue à force de pleurer, et une ombre de mort est sur mes paupières ; (Ⅶ)

*****

J'ai le visage tout enflammé, à force de pleurer, et l'ombre de la mort est sur mes paupières, (Ⅷ)

*****

16. 17  
Facies mea intumuit a fletu,/ et palpebræ meæ caligaverunt./

quoiqu'il n'y ait pas d'iniquités dans mes mains, et que ma prière soit pure. (⁎)

*****

Je n'ai pourtant commis aucune violence, Et ma prière fut toujours pure. (Ⅰ)

*****

ἄδικον δὲ οὐδὲν ἠ̃ν ἐν χερσίν μου εὐχὴ δέ μου καθαρά (Ⅲ)

*****

‫ 17 ׃16  על לא חמס בכפי ותפלתי זכה ‬ (Ⅴ)

*****

Quoiqu’il n’y ait pas de violence dans mes mains, et que ma prière soit pure. (Ⅵ)

*****

Quoiqu’il n’y ait point d’iniquité en mes mains, et que ma prière soit pure. (Ⅶ)

*****

Quoiqu'il n'y ait point de crime dans mes mains, et que ma prière soit pure. (Ⅷ)

*****

16. 18  
Hæc passus sum absque iniquitate manus meæ,/ cum haberem mundas ad Deum preces./

O terre, ne couvre point mon sang, et que mes cris s'élèvent librement! (⁎)

*****

O terre, ne couvre point mon sang, Et que mes cris prennent librement leur essor! (Ⅰ)

*****

γη̃ μὴ ἐπικαλύψη̨ς ἐφ' αἵματι τη̃ς σαρκός μου μηδὲ εἴη τόπος τη̨̃ κραυγη̨̃ μου (Ⅲ)

*****

‫ 18 ׃16  ארץ אל תכסי דמי ואל יהי מקום לזעקתי ‬ (Ⅴ)

*****

Ô terre, ne recouvre pas mon sang, et qu’il n’y ait pas de place pour mon cri! (Ⅵ)

*****

Ô terre ! ne cache point le sang répandu par moi ; et qu’il n’y ait point de lieu pour mon cri. (Ⅶ)

*****

O terre, ne cache point mon sang, et qu'il n'y ait aucun lieu où s'arrête mon cri! (Ⅷ)

*****

16. 19  
Terra, ne operias sanguinem meum,/ neque inveniat in te locum latendi clamor meus :/

A cette heure même, voici que j'ai mon témoin dans le ciel, mon défenseur dans les hauts lieux. (⁎)

*****

Déjà maintenant, mon témoin est dans le ciel, Mon témoin est dans les lieux élevés. (Ⅰ)

*****

καὶ νυ̃ν ἰδοὺ ἐν οὐρανοι̃ς ὁ μάρτυς μου ὁ δὲ συνίστωρ μου ἐν ὑψίστοις (Ⅲ)

*****

‫ 19 ׃16  גם עתה הנה בשמים עדי ושהדי במרומים ‬ (Ⅴ)

*****

Maintenant aussi, voici, mon témoin est dans les cieux, et celui qui témoigne pour moi est dans les lieux élevés. (Ⅵ)

*****

Mais maintenant voilà, mon témoin est aux cieux, mon témoin est dans les lieux hauts. (Ⅶ)

*****

A présent même, voici, j'ai mon témoin dans les cieux, et mon garant dans les hauts lieux. (Ⅷ)

*****

16. 20  
ecce enim in cælo testis meus,/ et conscius meus in excelsis./

Mes amis se moquent de moi, c'est vers Dieu que pleurent mes yeux. (⁎)

*****

Mes amis se jouent de moi; C'est Dieu que j'implore avec larmes. (Ⅰ)

*****

ἀφίκοιτό μου ἡ δέησις πρὸς κύριον ἔναντι δὲ αὐτου̃ στάζοι μου ὁ ὀφθαλμός (Ⅲ)

*****

‫ 20 ׃16  מליצי רעי אל אלוה דלפה עיני ‬ (Ⅴ)

*****

Mes amis se moquent de moi… vers Dieu pleurent mes yeux. (Ⅵ)

*****

Mes amis sont des harangueurs ; mais mon œil fond en larmes devant Dieu. (Ⅶ)

*****

Mes amis se moquent de moi: c'est vers Dieu que mon œil se tourne en pleurant, (Ⅷ)

*****

16. 21  
Verbosi amici mei :/ ad Deum stillat oculus meus :/

Qu'il juge lui-même entre Dieu et l'homme, entre le fils de l'homme et son semblable! (⁎)

*****

Puisse-t-il donner à l'homme raison contre Dieu, Et au fils de l'homme contre ses amis! (Ⅰ)

*****

εἴη δὲ ἔλεγχος ἀνδρὶ ἔναντι κυρίου καὶ υἱὸς ἀνθρώπου τω̨̃ πλησίον αὐτου̃ (Ⅲ)

*****

‫ 21 ׃16  ויוכח לגבר עם אלוה ובן אדם לרעהו ‬ (Ⅴ)

*****

Que n’y a-t-il un arbitre pour l’homme auprès de Dieu, et pour un fils d’homme vis-à-vis de son ami! (Ⅵ)

*****

Ô si l’homme raisonnait avec Dieu comme un homme avec son intime ami ! (Ⅶ)

*****

Pour qu'il décide entre l'homme et Dieu, entre le fils d'Adam et son semblable. (Ⅷ)

*****

16. 22  
atque utinam sic judicaretur vir cum Deo,/ quomodo judicatur filius hominis cum collega suo./ (16:23) Ecce enim breves anni transeunt,/ et semitam per quam non revertar ambulo.

Car les années qui me sont comptés s'écoulent, et j'entre dans un sentier d'où je ne reviendrai pas. (⁎)

*****

Car le nombre de mes années touche à son terme, Et je m'en irai par un sentier d'où je ne reviendrai pas. (Ⅰ)

*****

ἔτη δὲ ἀριθμητὰ ἥκασιν ὁδω̨̃ δέ ἡ̨̃ οὐκ ἐπαναστραφήσομαι πορεύσομαι (Ⅲ)

*****

‫ 22 ׃16  כי שנות מספר יאתיו וארח לא אשוב אהלך ‬ (Ⅴ)

*****

Car les années s’écoulent dont on peut compter le nombre, et je m’en vais dans le chemin d’où je ne reviendrai pas. (Ⅵ)

*****

Car les années de mon compte vont [finir], et j’entre dans un sentier d’où je ne reviendrai plus. (Ⅶ)

*****

Car les années qui me sont comptées s'en vont, et j'entre dans un chemin d'où je ne reviendrai pas! (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 16

| | | | | | | | | | | | | | | 16| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

>> 





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥