Job
Onelittleangel > > Job  >
(25 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

24. 1  
Pourquoi n'y a-t-il pas de temps réservés par le Tout-Puissant, et ceux qui le servent ne voient-ils pas son jour?

Pourquoi le Tout Puissant ne met-il pas des temps en réserve, Et pourquoi ceux qui le connaissent ne voient-ils pas ses jours? (Ⅰ)

*****

διὰ τί δὲ κύριον ἔλαθον ὡ̃ραι (Ⅲ)

*****

Ab Omnipotente non sunt abscondita tempora :/ qui autem noverunt eum,/ ignorant dies illius./ (Ⅳ)

*****

‫ 1  ׃24  מדוע משדי לא נצפנו עתים *וידעו **וידעיו לא חזו ימיו ‬ (Ⅴ)

*****

Pourquoi des temps ne sont-ils pas réservés par devers le Tout-puissant, et ceux qui le connaissent ne voient-ils pas ses jours? (Ⅵ)

*****

Comment les temps [de la vengeance] ne seraient-ils pas cachés [aux méchants] par le Tout-puissant, puisque ceux-mêmes qui le connaissent n’aperçoivent pas les jours de sa [punition sur eux] ? (Ⅶ)

*****

Pourquoi n'y a-t-il pas des temps réservés par le Tout-Puissant? Et pourquoi ceux qui le connaissent ne voient-ils pas ses jours? (Ⅷ)

*****

24. 2  
On voit des hommes qui déplacent les bornes, qui font paître le troupeau qu'ils ont volé.

On déplace les bornes, On vole des troupeaux, et on les fait paître; (Ⅰ)

*****

ἀσεβει̃ς δὲ ὅριον ὑπερέβησαν ποίμνιον σὺν ποιμένι ἁρπάσαντες (Ⅲ)

*****

Alii terminos transtulerunt ;/ diripuerunt greges, et paverunt eos./ (Ⅳ)

*****

‫ 2  ׃24  גבלות ישיגו עדר גזלו וירעו ‬ (Ⅴ)

*****

Ils reculent les bornes, ils pillent le troupeau et le paissent; (Ⅵ)

*****

Ils reculent les bornes, ils pillent les bêtes du troupeau, et puis ils les font aller paître. (Ⅶ)

*****

On remue les bornes; on ravit les troupeaux, et on les fait paître; (Ⅷ)

*****

24. 3  
Ils poussent devant eux l'âne de l'orphelin, et retiennent en gage le boeuf de la veuve.

On enlève l'âne de l'orphelin, On prend pour gage le boeuf de la veuve; (Ⅰ)

*****

ὑποζύγιον ὀρφανω̃ν ἀπήγαγον καὶ βου̃ν χήρας ἠνεχύρασαν (Ⅲ)

*****

Asinum pupillorum abegerunt,/ et abstulerunt pro pignore bovem viduæ./ (Ⅳ)

*****

‫ 3  ׃24  חמור יתומים ינהגו יחבלו שור אלמנה ‬ (Ⅴ)

*****

Ils emmènent l’âne des orphelins et prennent en gage le bœuf de la veuve; (Ⅵ)

*****

Ils emmènent l’âne des orphelins, ils prennent pour gage le bœuf de la veuve. (Ⅶ)

*****

On emmène l'âne des orphelins, on prend pour gage le bœuf de la veuve; (Ⅷ)

*****

24. 4  
Ils forcent les pauvres à se détourner du chemin; tous les humbles du pays sont réduits à se cacher.

On repousse du chemin les indigents, On force tous les malheureux du pays à se cacher. (Ⅰ)

*****

ἐξέκλιναν ἀδυνάτους ἐξ ὁδου̃ δικαίας ὁμοθυμαδὸν ἐκρύβησαν πραει̃ς γη̃ς (Ⅲ)

*****

Subverterunt pauperum viam,/ et oppresserunt pariter mansuetos terræ./ (Ⅳ)

*****

‫ 4  ׃24  יטו אביונים מדרך יחד חבאו עניי ארץ ‬ (Ⅴ)

*****

Ils détournent du chemin les pauvres; les malheureux de la terre se cachent ensemble: (Ⅵ)

*****

Ils font retirer les pauvres du chemin, et les misérables du pays [sont contraints de] se cacher. (Ⅶ)

*****

On fait écarter les pauvres du chemin, et les affligés du pays sont contraints de se cacher. (Ⅷ)

*****

24. 5  
Comme l'onagre dans la solitude, ils sortent pour leur travail, dès le matin, cherchant leur nourriture. Le désert leur fournit la subsistance de leurs enfants;

Et voici, comme les ânes sauvages du désert, Ils sortent le matin pour chercher de la nourriture, Ils n'ont que le désert pour trouver le pain de leurs enfants; (Ⅰ)

*****

ἀπέβησαν δὲ ὥσπερ ὄνοι ἐν ἀγρω̨̃ ὑπὲρ ἐμου̃ ἐξελθόντες τὴν ἑαυτω̃ν πρα̃ξιν ἡδύνθη αὐτω̨̃ ἄρτος εἰς νεωτέρους (Ⅲ)

*****

Alii quasi onagri in deserto egrediuntur ad opus suum :/ vigilantes ad prædam, præparant panem liberis./ (Ⅳ)

*****

‫ 5  ׃24  הן פראים במדבר יצאו בפעלם משחרי לטרף ערבה לו לחם לנערים ‬ (Ⅴ)

*****

Voici, ânes sauvages dans le désert, ils sortent pour leur besogne dès le matin, pour chercher leur proie; le désert leur fournit le pain pour leurs enfants; (Ⅵ)

*****

Voilà, [il y en a qui sont comme] des ânes sauvages dans le désert ; ils sortent pour faire leur ouvrage, se levant dès le matin pour la proie ; le désert leur fournit du pain pour leurs enfants. (Ⅶ)

*****

Voici, ils sont dans le désert comme des ânes sauvages; ils sortent pour leur travail, espérant une proie; la steppe leur donne le pain pour les enfants. (Ⅷ)

*****

24. 6  
ils coupent les épis dans les champs, ils maraudent dans la vigne de leur oppresseur.

Ils coupent le fourrage qui reste dans les champs, Ils grappillent dans la vigne de l'impie; (Ⅰ)

*****

ἀγρὸν πρὸ ὥρας οὐκ αὐτω̃ν ὄντα ἐθέρισαν ἀδύνατοι δὲ ἀμπελω̃νας ἀσεβω̃ν ἀμισθὶ καὶ ἀσιτὶ ἠργάσαντο (Ⅲ)

*****

Agrum non suum demetunt,/ et vineam ejus, quem vi oppresserint, vindemiant./ (Ⅳ)

*****

‫ 6  ׃24  בשדה בלילו *יקצירו **יקצורו וכרם רשע ילקשו ‬ (Ⅴ)

*****

Ils moissonnent le fourrage dans les champs, ils grappillent la vigne du méchant; (Ⅵ)

*****

Ils vont couper le fourrage dans les champs, mais ce ne sera que fort tard qu’ils iront ravager la vigne du méchant. (Ⅶ)

*****

Ils moissonnent leur pâture dans les champs, ils maraudent dans la vigne de l'impie; (Ⅷ)

*****

24. 7  
Nus, ils passent la nuit, faute de vêtements, sans couverture contre le froid.

Ils passent la nuit dans la nudité, sans vêtement, Sans couverture contre le froid; (Ⅰ)

*****

γυμνοὺς πολλοὺς ἐκοίμισαν ἄνευ ἱματίων ἀμφίασιν δὲ ψυχη̃ς αὐτω̃ν ἀφείλαντο (Ⅲ)

*****

Nudos dimittunt homines, indumenta tollentes,/ quibus non est operimentum in frigore :/ (Ⅳ)

*****

‫ 7  ׃24  ערום ילינו מבלי לבוש ואין כסות בקרה ‬ (Ⅴ)

*****

Ils passent la nuit tout nus, sans vêtement, et n’ont pas de couverture par le froid; (Ⅵ)

*****

Ils font passer la nuit sans vêtement à ceux qu’ils ont dépouillés, et qui n’ont pas de quoi se couvrir durant le froid ; (Ⅶ)

*****

Ils passent la nuit nus, faute de vêtement, et n'ont pas de quoi se couvrir contre le froid; (Ⅷ)

*****

24. 8  
La pluie des montagnes les pénètre; à défaut d'abri, ils se blottissent contre le rocher.

Ils sont percés par la pluie des montagnes, Et ils embrassent les rochers comme unique refuge. (Ⅰ)

*****

ἀπὸ ψεκάδων ὀρέων ὑγραίνονται παρὰ τὸ μὴ ἔχειν αὐτοὺς σκέπην πέτραν περιεβάλοντο (Ⅲ)

*****

quos imbres montium rigant,/ et non habentes velamen, amplexantur lapides./ (Ⅳ)

*****

‫ 8  ׃24  מזרם הרים ירטבו ומבלי מחסה חבקו צור ‬ (Ⅴ)

*****

Ils sont trempés par les averses des montagnes, et, sans refuge, ils se serrent contre le rocher… (Ⅵ)

*****

Qui sont tout mouillés par les grandes pluies des montagnes, et qui, n’ayant point de retraite, couchent dans les creux des rochers. (Ⅶ)

*****

Ils sont percés par la pluie des montagnes, et, manquant d'abri, ils embrassent le rocher. (Ⅷ)

*****

24. 9  
Ils arrachent l'orphelin à la mamelle, ils prennent des gages sur les pauvres.

On arrache l'orphelin à la mamelle, On prend des gages sur le pauvre. (Ⅰ)

*****

ἥρπασαν ὀρφανὸν ἀπὸ μαστου̃ ἐκπεπτωκότα δὲ ἐταπείνωσαν (Ⅲ)

*****

Vim fecerunt deprædantes pupillos,/ et vulgum pauperem spoliaverunt./ (Ⅳ)

*****

‫ 9  ׃24  יגזלו משד יתום ועל עני יחבלו ‬ (Ⅴ)

*****

Ils arrachent de la mamelle l’orphelin, et de la main des pauvres ils prennent des gages: (Ⅵ)

*****

Ils enlèvent le pupille à la mamelle, et prennent des gages du pauvre. (Ⅶ)

*****

On arrache l'orphelin à la mamelle, on prend des gages sur le pauvre, (Ⅷ)

*****

24. 10  
Ceux-ci, tout nus, sans vêtements, portent, affamés, les gerbes du maître;

Ils vont tout nus, sans vêtement, Ils sont affamés, et ils portent les gerbes; (Ⅰ)

*****

γυμνοὺς δὲ ἐκοίμισαν ἀδίκως πεινώντων δὲ τὸν ψωμὸν ἀφείλαντο (Ⅲ)

*****

Nudis et incedentibus absque vestitu,/ et esurientibus tulerunt spicas./ (Ⅳ)

*****

‫ 10 ׃24  ערום הלכו בלי לבוש ורעבים נשאו עמר ‬ (Ⅴ)

*****

Ceux-ci vont nus, sans vêtement, et, affamés, ils portent la gerbe; (Ⅵ)

*****

Ils font aller sans habits l’homme qu’ils ont dépouillé ; et ils enlèvent à ceux qui n’avaient pas de quoi manger, ce qu’ils avaient glané. (Ⅶ)

*****

On le force à marcher nu, sans vêtements, on fait porter les gerbes à des affamés. (Ⅷ)

*****

24. 11  
Ils expriment l'huile dans ses celliers. Ils foulent la vendange, et ils ont soif.

Dans les enclos de l'impie ils font de l'huile, Ils foulent le pressoir, et ils ont soif; (Ⅰ)

*****

ἐν στενοι̃ς ἀδίκως ἐνήδρευσαν ὁδὸν δὲ δικαίαν οὐκ ἤ̨δεισαν (Ⅲ)

*****

Inter acervos eorum meridiati sunt,/ qui calcatis torcularibus sitiunt./ (Ⅳ)

*****

‫ 11 ׃24  בין שורתם יצהירו יקבים דרכו ויצמאו ‬ (Ⅴ)

*****

Entre leurs murailles ils font de l’huile, ils foulent le pressoir, et ont soif. (Ⅵ)

*****

Ceux qui font l’huile entre leurs murailles, et ceux qui foulent la vendange dans les cuves souffrent la soif. (Ⅶ)

*****

Ceux qui pressent l'huile dans leurs maisons, ceux qui foulent dans leurs pressoirs, ont soif. (Ⅷ)

*****

24. 12  
Du sein des villes s'élèvent les gémissements des hommes, et l'âme des blessés crie; et Dieu ne prend pas garde à ces forfaits!

Dans les villes s'exhalent les soupirs des mourants, L'âme des blessés jette des cris... Et Dieu ne prend pas garde à ces infamies! (Ⅰ)

*****

οἳ ἐκ πόλεως καὶ οἴκων ἰδίων ἐξεβάλλοντο ψυχὴ δὲ νηπίων ἐστέναξεν μέγα αὐτὸς δὲ διὰ τί τούτων ἐπισκοπὴν οὐ πεποίηται (Ⅲ)

*****

De civitatibus fecerunt viros gemere,/ et anima vulneratorum clamavit :/ et Deus inultum abire non patitur./ (Ⅳ)

*****

‫ 12 ׃24  מעיר מתים ינאקו ונפש חללים תשוע ואלוה לא ישים תפלה ‬ (Ⅴ)

*****

Des villes sortent les soupirs des mourants, et l’âme des blessés à mort crie, et Dieu n’impute pas l’indignité qui se commet. (Ⅵ)

*****

Ils font gémir les gens dans la ville, [et] l’âme de ceux qu’ils ont fait mourir, crie ; et cependant Dieu ne fait rien d’indigne de lui. (Ⅶ)

*****

Du sein de la ville, les mourants se lamentent; l'âme des blessés crie; et Dieu ne prend pas garde à ces indignités! (Ⅷ)

*****

24. 13  
D'autres sont parmi les ennemis de la lumière, ils n'en connaissent pas les voies, ils ne se tiennent pas dans ses sentiers.

D'autres sont ennemis de la lumière, Ils n'en connaissent pas les voies, Ils n'en pratiquent pas les sentiers. (Ⅰ)

*****

ἐπὶ γη̃ς ὄντων αὐτω̃ν καὶ οὐκ ἐπέγνωσαν ὁδὸν δὲ δικαιοσύνης οὐκ ἤ̨δεισαν οὐδὲ ἀτραποὺς αὐτη̃ς ἐπορεύθησαν (Ⅲ)

*****

Ipsi fuerunt rebelles lumini :/ nescierunt vias ejus,/ nec reversi sunt per semitas ejus./ (Ⅳ)

*****

‫ 13 ׃24  המה היו במרדי אור לא הכירו דרכיו ולא ישבו בנתיבתיו ‬ (Ⅴ)

*****

D’autres sont ennemis de la lumière, ils ne connaissent pas ses voies et ne demeurent pas dans ses sentiers. (Ⅵ)

*****

Ils sont de ceux qui l’opposent à la lumière, ils n’ont point connu ses voies, et ne sont point demeurés dans ses sentiers. (Ⅶ)

*****

En voici d'autres qui se révoltent contre la lumière, qui ne connaissent pas ses voies, et ne se tiennent pas dans ses sentiers. (Ⅷ)

*****

24. 14  
L'assassin se lève au point du jour; il tue le pauvre et l'indigent, il rôde la nuit comme un voleur.

L'assassin se lève au point du jour, Tue le pauvre et l'indigent, Et il dérobe pendant la nuit. (Ⅰ)

*****

γνοὺς δὲ αὐτω̃ν τὰ ἔργα παρέδωκεν αὐτοὺς εἰς σκότος καὶ νυκτὸς ἔσται ὡς κλέπτης (Ⅲ)

*****

Mane primo consurgit homicida ;/ interficit egenum et pauperem :/ per noctem vero erit quasi fur./ (Ⅳ)

*****

‫ 14 ׃24  לאור יקום רוצח יקטל עני ואביון ובלילה יהי כגנב ‬ (Ⅴ)

*****

Le meurtrier se lève avec la lumière, il tue le malheureux et le pauvre, et la nuit il est comme le voleur. (Ⅵ)

*****

Le meurtrier se lève au point du jour, et il tue le pauvre et l’indigent, et la nuit il est tel qu’un larron. (Ⅶ)

*****

Le meurtrier se lève au point du jour; il tue le pauvre et l'indigent, et, de nuit, il dérobe comme un voleur. (Ⅷ)

*****

24. 15  
L'oeil de l'adultère épie le crépuscule; « Personne ne me voit, » dit-il, et il jette un voile sur son visage.

L'oeil de l'adultère épie le crépuscule; Personne ne me verra, dit-il, Et il met un voile sur sa figure. (Ⅰ)

*****

καὶ ὀφθαλμὸς μοιχου̃ ἐφύλαξεν σκότος λέγων οὐ προσνοήσει με ὀφθαλμός καὶ ἀποκρυβὴν προσώπου ἔθετο (Ⅲ)

*****

Oculus adulteri observat caliginem,/ dicens : Non me videbit oculus :/ et operiet vultum suum./ (Ⅳ)

*****

‫ 15 ׃24  ועין נאף שמרה נשף לאמר לא תשורני עין וסתר פנים ישים ‬ (Ⅴ)

*****

L’œil aussi de l’adultère guette le crépuscule, en disant: Aucun œil ne m’apercevra; et il met un voile sur son visage. (Ⅵ)

*****

L’œil de l’adultère épie le soir, en disant : Aucun œil ne me verra ; et il se couvre le visage. (Ⅶ)

*****

L'œil de l'adultère épie le soir; il dit: "Aucun œil ne me verra, " et il se voile le visage. (Ⅷ)

*****

24. 16  
La nuit, d'autres forcent les maisons, le jour, ils se tiennent cachés: ils ne connaissent pas la lumière.

La nuit ils forcent les maisons, Le jour ils se tiennent enfermés; Ils ne connaissent pas la lumière. (Ⅰ)

*****

διώρυξεν ἐν σκότει οἰκίας ἡμέρας ἐσφράγισαν ἑαυτούς οὐκ ἐπέγνωσαν φω̃ς (Ⅲ)

*****

Perfodit in tenebris domos,/ sicut in die condixerant sibi,/ et ignoraverunt lucem./ (Ⅳ)

*****

‫ 16 ׃24  חתר בחשך בתים יומם חתמו למו לא ידעו אור ‬ (Ⅴ)

*****

Dans les ténèbres ils percent les maisons, de jour ils s’enferment; ils ne connaissent pas la lumière; (Ⅵ)

*****

Ils percent durant les ténèbres les maisons qu’ils avaient marquées le jour, ils haïssent la lumière. (Ⅶ)

*****

Ils forcent les maisons dans les ténèbres, ils se tiennent enfermés le jour, ils ne savent pas ce que c'est que la lumière. (Ⅷ)

*****

24. 17  
Pour eux, le matin est comme l'ombre de la mort, car les horreurs de la nuit leur sont familières.

Pour eux, le matin c'est l'ombre de la mort, Ils en éprouvent toutes les terreurs. (Ⅰ)

*****

ὅτι ὁμοθυμαδὸν τὸ πρωὶ αὐτοι̃ς σκιὰ θανάτου ὅτι ἐπιγνώσεται ταραχὰς σκια̃ς θανάτου (Ⅲ)

*****

Si subito apparuerit aurora, arbitrantur umbram mortis :/ et sic in tenebris quasi in luce ambulant./ (Ⅳ)

*****

‫ 17 ׃24  כי יחדו בקר למו צלמות כי יכיר בלהות צלמות ‬ (Ⅴ)

*****

Car le matin est pour eux tous l’ombre de la mort, car ils connaissent les terreurs de l’ombre de la mort. (Ⅵ)

*****

Car la lumière du matin leur est à tous comme l’ombre de la mort ; si quelqu’un les reconnaît, c’est pour eux une frayeur mortelle. (Ⅶ)

*****

Car le matin leur est à tous comme l'ombre de la mort; si quelqu'un les reconnaît, ils ont des frayeurs mortelles. (Ⅷ)

*****

24. 18  
Ah! L'impie glisse comme un corps léger sur la face des eaux, il n'a sur la terre qu'une part maudite, il ne se dirige pas sur le chemin des vignes!

Eh quoi! l'impie est d'un poids léger sur la face des eaux, Il n'a sur la terre qu'une part maudite, Il ne prend jamais le chemin des vignes! (Ⅰ)

*****

ἐλαφρός ἐστιν ἐπὶ πρόσωπον ὕδατος καταραθείη ἡ μερὶς αὐτω̃ν ἐπὶ γη̃ς (Ⅲ)

*****

Levis est super faciem aquæ :/ maledicta sit pars ejus in terra,/ nec ambulet per viam vinearum./ (Ⅳ)

*****

‫ 18 ׃24  קל הוא על פני מים תקלל חלקתם בארץ לא יפנה דרך כרמים ‬ (Ⅴ)

*****

Ils sont rapides sur la face des eaux, leur part est maudite sur la terre; ils ne se tournent pas vers les vignes. (Ⅵ)

*****

Il passera plus vite que la surface des eaux ; leur portion sera maudite sur la terre ; il ne verra point le chemin des vignes. (Ⅶ)

*****

Ils disparaissent comme un corps léger sur la surface de l'eau; leur héritage est maudit sur la terre; ils ne prennent plus le chemin des vignes. (Ⅷ)

*****

24. 19  
Comme la sécheresse et la chaleur absorbent l'eau des neiges, ainsi le schéol engloutit les pécheurs!

Comme la sécheresse et la chaleur absorbent les eaux de la neige, Ainsi le séjour des morts engloutit ceux qui pèchent! (Ⅰ)

*****

ἀναφανείη δὲ τὰ φυτὰ αὐτω̃ν ἐπὶ γη̃ς ξηρά ἀγκαλίδα γὰρ ὀρφανω̃ν ἥρπασαν (Ⅲ)

*****

Ad nimium calorem transeat ab aquis nivium,/ et usque ad inferos peccatum illius./ (Ⅳ)

*****

‫ 19 ׃24  ציה גם חם יגזלו מימי שלג שאול חטאו ‬ (Ⅴ)

*****

La sécheresse et la chaleur emportent l’eau de neige; ainsi le shéol fait-il de ceux qui ont péché. (Ⅵ)

*****

[Comme] la sécheresse et la chaleur consument les eaux de neige, [ainsi] le sépulcre [ravira] les pécheurs. (Ⅶ)

*****

La sécheresse et la chaleur consument les eaux de la neige; ainsi le Sépulcre dévore ceux qui pèchent. (Ⅷ)

*****

24. 20  
Ah! Le sein maternel l'oublie, les vers en font leurs délices; on ne se souvient plus de lui, et l'iniquité est brisée comme un arbre.

Quoi! le sein maternel l'oublie, Les vers en font leurs délices, On ne se souvient plus de lui! L'impie est brisé comme un arbre, (Ⅰ)

*****

εἰ̃τ' ἀνεμνήσθη αὐτου̃ ἡ ἁμαρτία ὥσπερ δὲ ὁμίχλη δρόσου ἀφανὴς ἐγένετο ἀποδοθείη δὲ αὐτω̨̃ ἃ ἔπραξεν συντριβείη δὲ πα̃ς ἄδικος ἴσα ξύλω̨ ἀνιάτω̨ (Ⅲ)

*****

Obliviscatur ejus misericordia ; dulcedo illius vermes :/ non sit in recordatione,/ sed conteratur quasi lignum infructuosum./ (Ⅳ)

*****

‫ 20 ׃24  ישכחהו רחם מתקו רמה עוד לא יזכר ותשבר כעץ עולה ‬ (Ⅴ)

*****

Le sein maternel les oublie; les vers se repaissent d’eux; on ne se souvient plus d’eux: l’iniquité sera brisée comme du bois! (Ⅵ)

*****

Le ventre [qui l’a porté] l’oubliera ; les vers mangeront [son corps] qui lui a été si cher ; on ne se souviendra plus de lui ; l’injuste sera brisé comme du bois. (Ⅶ)

*****

Le sein qui les porta les oublie; les vers font d'eux bonne chère; on ne se souvient plus d'eux; l'injuste est brisé comme du bois. (Ⅷ)

*****

24. 21  
Il dévorait la femme stérile et sans enfants, il ne faisait pas de bien à la veuve!...

Lui qui dépouille la femme stérile et sans enfants, Lui qui ne répand aucun bienfait sur la veuve!... (Ⅰ)

*****

στει̃ραν γὰρ οὐκ εὐ̃ ἐποίησεν καὶ γύναιον οὐκ ἠλέησεν (Ⅲ)

*****

Pavit enim sterilem quæ non parit,/ et viduæ bene non fecit./ (Ⅳ)

*****

‫ 21 ׃24  רעה עקרה לא תלד ואלמנה לא ייטיב ‬ (Ⅴ)

*****

Ils dépouillent la femme stérile qui n’enfante pas, et ils ne font pas de bien à la veuve. (Ⅵ)

*****

Il maltraitait la femme stérile qui n’enfantait point ; et il ne faisait point de bien à la veuve ; (Ⅶ)

*****

Lui qui tourmentait la femme stérile, sans enfants, et ne faisait aucun bien à la veuve; (Ⅷ)

*****

24. 22  
Mais Dieu par sa force ébranle les puissants, il se lève, et ils ne comptent plus sur la vie;

Non! Dieu par sa force prolonge les jours des violents, Et les voilà debout quand ils désespéraient de la vie; (Ⅰ)

*****

θυμω̨̃ δὲ κατέστρεψεν ἀδυνάτους ἀναστὰς τοιγαρου̃ν οὐ μὴ πιστεύση̨ κατὰ τη̃ς ἑαυτου̃ ζωη̃ς (Ⅲ)

*****

Detraxit fortes in fortitudine sua,/ et cum steterit, non credet vitæ suæ./ (Ⅳ)

*****

‫ 22 ׃24  ומשך אבירים בכחו יקום ולא יאמין בחיין ‬ (Ⅴ)

*****

Et par leur force ils traînent les puissants; ils se lèvent et on n’est plus sûr de sa vie. (Ⅵ)

*****

Et il s’attirait les puissants par sa force ; lorsqu’il se levait, on n’était pas assuré de sa vie. (Ⅶ)

*****

Qui entraînait les puissants par sa force; qui se levait et nul n'était sûr de sa vie: (Ⅷ)

*****

24. 23  
il leur donne la sécurité et la confiance, et ses yeux veillent sur leurs voies.

Il leur donne de la sécurité et de la confiance, Il a les regards sur leurs voies. (Ⅰ)

*****

μαλακισθεὶς μὴ ἐλπιζέτω ὑγιασθη̃ναι ἀλλὰ πεσει̃ται νόσω̨ (Ⅲ)

*****

Dedit ei Deus locum pœnitentiæ,/ et ille abutitur eo in superbiam :/ oculi autem ejus sunt in viis illius./ (Ⅳ)

*****

‫ 23 ׃24  יתן לו לבטח וישען ועיניהו על דרכיהם ‬ (Ⅴ)

*****

Dieu leur donne la sécurité, et ils s’appuient sur elle; mais il a ses yeux sur leurs voies. (Ⅵ)

*****

[Dieu] lui donne de quoi s’assurer, et il s’appuie sur cela ; toutefois ses yeux prennent garde à leurs voies. (Ⅶ)

*****

Dieu lui donnait de la sécurité, et il s'y appuyait; et ses yeux étaient sur leurs voies. (Ⅷ)

*****

24. 24  
Ils se sont élevés, et en un instant ils ne sont plus; ils tombent, ils sont moissonnés comme tous les hommes; ils sont coupés comme la tête des épis.

Ils se sont élevés; et en un instant ils ne sont plus, Ils tombent, ils meurent comme tous les hommes, Ils sont coupés comme la tête des épis. (Ⅰ)

*****

πολλοὺς γὰρ ἐκάκωσεν τὸ ὕψωμα αὐτου̃ ἐμαράνθη δὲ ὥσπερ μολόχη ἐν καύματι ἢ ὥσπερ στάχυς ἀπὸ καλάμης αὐτόματος ἀποπεσών (Ⅲ)

*****

Elevati sunt ad modicum, et non subsistent :/ et humiliabuntur sicut omnia, et auferentur,/ et sicut summitates spicarum conterentur./ (Ⅳ)

*****

‫ 24 ׃24  רומו מעט ואיננו והמכו ככל יקפצון וכראש שבלת ימלו ‬ (Ⅴ)

*****

Ils sont élevés: dans peu, ils ne sont plus; ils défaillent, et sont recueillis comme tous; ils sont coupés comme la tête d’un épi. (Ⅵ)

*****

Ils sont élevés en peu de temps, et ensuite ils ne sont plus ; ils sont abaissés, ils sont emportés comme tous les autres, et sont coupés comme le bout d’un épi. (Ⅶ)

*****

Ils s'étaient élevés: un peu de temps encore, ils ne sont plus; ils s'affaissent, ils sont emportés comme les autres; ils sont coupés comme une tête d'épi. (Ⅷ)

*****

24. 25  
S'il n'en est pas ainsi, qui me convaincra de mensonge? Qui réduira mes paroles à néant?

S'il n'en est pas ainsi, qui me démentira, Qui réduira mes paroles à néant? (Ⅰ)

*****

εἰ δὲ μή τίς ἐστιν ὁ φάμενος ψευδη̃ με λέγειν καὶ θήσει εἰς οὐδὲν τὰ ῥήματά μου (Ⅲ)

*****

Quod si non est ita, quis me potest arguere esse mentitum,/ et ponere ante Deum verba mea ?] (Ⅳ)

*****

‫ 25 ׃24  ואם לא אפו מי יכזיבני וישם לאל מלתי ס‬ (Ⅴ)

*****

Et si cela n’est pas, qui me fera menteur et réduira mon discours à néant? (Ⅵ)

*****

Si cela n’est pas ainsi, qui est-ce qui me convaincra que je mens, et qui réfutera mes discours ? (Ⅶ)

*****

S'il n'en est pas ainsi, qui me convaincra de mensonge, et mettra à néant mon discours? (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 24

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | 24| | | | | | | | | | | | | | | | | | |

>> 





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥