Job
Onelittleangel > > Job  >
(30 Verses | Page 1 / 1)
Clementine Vulgate.
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
Clementine Vulgate.Afficher
(⁎)Afficher | Cacher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅲ)Afficher | Cacher
(Ⅴ)Afficher | Cacher
(Ⅵ)Afficher | Cacher


6.1
Respondens autem Job, dixit :

Alors Job prit la parole et dit: (⁎)

Job prit la parole et dit: (Ⅰ)

Et Job répondit et dit: (Ⅲ)

‫ 1  ׃6   ויען איוב ויאמר ‬ (Ⅴ)

ὑπολαβὼν δὲ Ιωβ λέγει (Ⅵ)

6.2
Utinam appenderentur peccata mea quibus iram merui,/ et calamitas quam patior, in statera !/

Oh! S'il était possible de peser mon affliction, et de mettre toutes ensemble mes calamités dans la balance!... (⁎)

Oh! s'il était possible de peser ma douleur, Et si toutes mes calamités étaient sur la balance, (Ⅰ)

Oh! si mon chagrin était bien pesé, et si on mettait toute ma calamité dans la balance! (Ⅲ)

‫ 2  ׃6   לו שקול ישקל כעשי *והיתי **והותי במאזנים ישאו יחד ‬ (Ⅴ)

εἰ γάρ τις ἱστω̃ν στήσαι μου τὴν ὀργήν τὰς δὲ ὀδύνας μου ἄραι ἐν ζυγω̨̃ ὁμοθυμαδόν (Ⅵ)

6.3
Quasi arena maris hæc gravior appareret ;/ unde et verba mea dolore sunt plena :/

Elles seraient plus pesantes que le sable de la mer: voilà pourquoi mes paroles vont jusqu'à la folie. (⁎)

Elles seraient plus pesantes que le sable de la mer; Voilà pourquoi mes paroles vont jusqu'à la folie! (Ⅰ)

Car maintenant elle pèserait plus que le sable des mers; c’est pourquoi mes paroles sont outrées; (Ⅲ)

‫ 3  ׃6   כי עתה מחול ימים יכבד על כן דברי לעו ‬ (Ⅴ)

καὶ δὴ ἄμμου παραλίας βαρυτέρα ἔσται ἀλλ' ὡς ἔοικεν τὰ ῥήματά μού ἐστιν φαυ̃λα (Ⅵ)

6.4
quia sagittæ Domini in me sunt,/ quarum indignatio ebibit spiritum meum ;/ et terrores Domini militant contra me./

Car les flèches du Tout-Puissant me transpercent, et mon âme en boit le venin; les terreurs de Dieu sont rangées en bataille contre moi. (⁎)

Car les flèches du Tout Puissant m'ont percé, Et mon âme en suce le venin; Les terreurs de Dieu se rangent en bataille contre moi. (Ⅰ)

Car les flèches du Tout-puissant sont en moi, leur venin boit mon esprit; les frayeurs de Dieu se rangent en bataille contre moi. (Ⅲ)

‫ 4  ׃6   כי חצי שדי עמדי אשר חמתם שתה רוחי בעותי אלוה יערכוני ‬ (Ⅴ)

βέλη γὰρ κυρίου ἐν τω̨̃ σώματί μού ἐστιν ὡ̃ν ὁ θυμὸς αὐτω̃ν ἐκπίνει μου τὸ αἱ̃μα ὅταν ἄρξωμαι λαλει̃ν κεντου̃σί με (Ⅵ)

6.5
Numquid rugiet onager cum habuerit herbam ?/ aut mugiet bos cum ante præsepe plenum steterit ?/

Est-ce que l'onagre rugit auprès de l'herbe tendre? Est-ce que le boeuf mugit devant sa pâture? (⁎)

L'âne sauvage crie-t-il auprès de l'herbe tendre? Le boeuf mugit-il auprès de son fourrage? (Ⅰ)

L’âne sauvage brait-il auprès de l’herbe? Le bœuf mugit-il auprès de son fourrage? (Ⅲ)

‫ 5  ׃6   הינהק פרא עלי דשא אם יגעה שור על בלילו ‬ (Ⅴ)

τί γάρ μὴ διὰ κενη̃ς κεκράξεται ὄνος ἄγριος ἀλλ' ἢ τὰ σι̃τα ζητω̃ν εἰ δὲ καὶ ῥήξει φωνὴν βου̃ς ἐπὶ φάτνης ἔχων τὰ βρώματα (Ⅵ)

6.6
aut poterit comedi insulsum, quod non est sale conditum ?/ aut potest aliquis gustare quod gustatum affert mortem ?/

Comment se nourrir d'un mets fade et sans sel, ou bien trouver du goût au jus d'une herbe insipide? (⁎)

Peut-on manger ce qui est fade et sans sel? Y a-t-il de la saveur dans le blanc d'un oeuf? (Ⅰ)

Ce qui est insipide, le mange-t-on sans sel? Y a-t-il de la saveur dans le blanc d’un œuf? (Ⅲ)

‫ 6  ׃6   היאכל תפל מבלי מלח אם יש טעם בריר חלמות ‬ (Ⅴ)

εἰ βρωθήσεται ἄρτος ἄνευ ἁλός εἰ δὲ καὶ ἔστιν γευ̃μα ἐν ῥήμασιν κενοι̃ς (Ⅵ)

6.7
Quæ prius nolebat tangere anima mea,/ nunc, præ angustia, cibi mei sunt./

Ce que mon âme se refuse à toucher, c'est là mon pain, tout couvert de souillures. (⁎)

Ce que je voudrais ne pas toucher, C'est là ma nourriture, si dégoûtante soit-elle! (Ⅰ)

Ce que mon âme refusait de toucher est comme ma dégoûtante nourriture. (Ⅲ)

‫ 7  ׃6   מאנה לנגוע נפשי המה כדוי לחמי ‬ (Ⅴ)

οὐ δύναται γὰρ παύσασθαί μου ἡ ψυχή βρόμον γὰρ ὁρω̃ τὰ σι̃τά μου ὥσπερ ὀσμὴν λέοντος (Ⅵ)

6.8
Quis det ut veniat petitio mea,/ et quod expecto tribuat mihi Deus ?/

Qui me donnera que mon voeu s'accomplisse, et que Dieu réalise mon attente! (⁎)

Puisse mon voeu s'accomplir, Et Dieu veuille réaliser mon espérance! (Ⅰ)

Oh! si ma demande s’accomplissait, et si Dieu m’accordait mon désir, (Ⅲ)

‫ 8  ׃6   מי יתן תבוא שאלתי ותקותי יתן אלוה ‬ (Ⅴ)

εἰ γὰρ δώ̨η καὶ ἔλθοι μου ἡ αἴτησις καὶ τὴν ἐλπίδα μου δώ̨η ὁ κύριος (Ⅵ)

6.9
et qui copit, ipse me conterat ;/ solvat manum suam, et succidat me ?/

Que Dieu daigne me briser, qu'il laisse aller sa main et qu'il tranche mes jours! (⁎)

Qu'il plaise à Dieu de m'écraser, Qu'il étende sa main et qu'il m'achève! (Ⅰ)

S’il plaisait à Dieu de m’écraser, de lâcher sa main et de me retrancher! (Ⅲ)

‫ 9  ׃6   ויאל אלוה וידכאני יתר ידו ויבצעני ‬ (Ⅴ)

ἀρξάμενος ὁ κύριος τρωσάτω με εἰς τέλος δὲ μή με ἀνελέτω (Ⅵ)

6.10
Et hæc mihi sit consolatio, ut affligens me dolore, non parcat,/ nec contradicam sermonibus Sancti./

Et qu'il me reste du moins cette consolation, que j'en tressaille dans les maux dont il m'accable: de n'avoir jamais transgressé les commandements du Saint! (⁎)

Il me restera du moins une consolation, Une joie dans les maux dont il m'accable: Jamais je n'ai transgressé les ordres du Saint. (Ⅰ)

Alors il y aurait encore pour moi une consolation, et, dans la douleur qui ne m’épargne pas, je me réjouirais de ce que je n’ai pas renié les paroles du Saint. (Ⅲ)

‫ 10 ׃6   ותהי עוד נחמתי ואסלדה בחילה לא יחמול כי לא כחדתי אמרי קדוש ‬ (Ⅴ)

εἴη δέ μου πόλις τάφος ἐφ' ἡ̃ς ἐπὶ τειχέων ἡλλόμην ἐπ' αὐτη̃ς οὐ μὴ φείσωμαι οὐ γὰρ ἐψευσάμην ῥήματα ἅγια θεου̃ μου (Ⅵ)

6.11
Quæ est enim fortitudo mea, ut sustineam ?/ aut quis finis meus, ut patienter agam ?/

Quelle est ma force, pour que j'attende? Quelle est la durée de mes jours, pour que j'aie patience? (⁎)

Pourquoi espérer quand je n'ai plus de force? Pourquoi attendre quand ma fin est certaine? (Ⅰ)

Quelle est ma force pour que j’attende, et quelle est ma fin pour que je patiente? (Ⅲ)

‫ 11 ׃6   מה כחי כי איחל ומה קצי כי אאריך נפשי ‬ (Ⅴ)

τίς γάρ μου ἡ ἰσχύς ὅτι ὑπομένω ἢ τίς μου ὁ χρόνος ὅτι ἀνέχεταί μου ἡ ψυχή (Ⅵ)

6.12
Nec fortitudo lapidum fortitudo mea,/ nec caro mea ænea est./

Ma force est-elle la force des pierres, et ma chair est-elle d'airain? (⁎)

Ma force est-elle une force de pierre? Mon corps est-il d'airain? (Ⅰ)

Ma force est-elle la force des pierres? Ma chair est-elle d’airain? (Ⅲ)

‫ 12 ׃6   אם כח אבנים כחי אם בשרי נחוש ‬ (Ⅴ)

μὴ ἰσχὺς λίθων ἡ ἰσχύς μου ἢ αἱ σάρκες μού εἰσιν χάλκειαι (Ⅵ)

6.13
Ecce non est auxilium mihi in me,/ et necessarii quoque mei recesserunt a me./

Ne suis-je pas dénué de tout secours, et tout espoir de salut ne m'est-il pas enlevé? (⁎)

Ne suis-je pas sans ressource, Et le salut n'est-il pas loin de moi? (Ⅰ)

N’est-ce pas qu’il n’y a point de secours en moi, et que toute capacité est chassée loin de moi? (Ⅲ)

‫ 13 ׃6   האם אין עזרתי בי ותשיה נדחה ממני ‬ (Ⅴ)

ἠ̃ οὐκ ἐπ' αὐτω̨̃ ἐπεποίθειν βοήθεια δὲ ἀπ' ἐμου̃ ἄπεστιν (Ⅵ)

6.14
Qui tollit ab amico suo misericordiam,/ timorem Domini derelinquit./

Le malheureux a droit à la pitié de son ami, eût-il même abandonné la crainte du Tout-Puissant. (⁎)

Celui qui souffre a droit à la compassion de son ami, Même quand il abandonnerait la crainte du Tout Puissant. (Ⅰ)

A celui qui est défaillant est due la miséricorde de la part de son ami, sinon il abandonnera la crainte du Tout-puissant. (Ⅲ)

‫ 14 ׃6   למס מרעהו חסד ויראת שדי יעזוב ‬ (Ⅴ)

ἀπείπατό με ἔλεος ἐπισκοπὴ δὲ κυρίου ὑπερει̃δέν με (Ⅵ)

6.15
Fratres mei præterierunt me,/ sicut torrens qui raptim transit in convallibus./

Mes frères ont été perfides comme le torrent, comme l'eau des torrents qui s'écoulent. (⁎)

Mes frères sont perfides comme un torrent, Comme le lit des torrents qui disparaissent. (Ⅰ)

Mes frères m’ont trahi comme un torrent, comme le lit des torrents qui passent, (Ⅲ)

‫ 15 ׃6   אחי בגדו כמו נחל כאפיק נחלים יעברו ‬ (Ⅴ)

οὐ προσει̃δόν με οἱ ἐγγύτατοί μου ὥσπερ χειμάρρους ἐκλείπων ἢ ὥσπερ κυ̃μα παρη̃λθόν με (Ⅵ)

6.16
Qui timent pruinam,/ irruet super eos nix./

Les glaçons en troublent le cours, la neige disparaît dans leurs flots. (⁎)

Les glaçons en troublent le cours, La neige s'y précipite; (Ⅰ)

Qui sont troubles à cause des glaces, dans lesquels la neige se cache; (Ⅲ)

‫ 16 ׃6   הקדרים מני קרח עלימו יתעלם שלג ‬ (Ⅴ)

οἵτινές με διευλαβου̃ντο νυ̃ν ἐπιπεπτώκασίν μοι ὥσπερ χιὼν ἢ κρύσταλλος πεπηγώς (Ⅵ)

6.17
Tempore quo fuerint dissipati, peribunt ;/ et ut incaluerit, solventur de loco suo./

Au temps de la sécheresse, ils s'évanouissent; aux premières chaleurs, leur lit est desséché. (⁎)

Viennent les chaleurs, et ils tarissent, Les feux du soleil, et leur lit demeure à sec. (Ⅰ)

Au temps où ils se resserrent ils tarissent, quand la chaleur les frappe ils disparaissent de leur lieu: (Ⅲ)

‫ 17 ׃6   בעת יזרבו נצמתו בחמו נדעכו ממקומם ‬ (Ⅴ)

καθὼς τακει̃σα θέρμης γενομένης οὐκ ἐπεγνώσθη ὅπερ ἠ̃ν (Ⅵ)

6.18
Involutæ sunt semitæ gressuum eorum ;/ ambulabunt in vacuum, et peribunt./

Dans des sentiers divers leurs eaux se perdent, elles s'évaporent dans les airs, et ils tarissent. (⁎)

Les caravanes se détournent de leur chemin, S'enfoncent dans le désert, et périssent. (Ⅰ)

Ils serpentent dans les sentiers de leur cours, ils s’en vont dans le désert, et périssent. (Ⅲ)

‫ 18 ׃6   ילפתו ארחות דרכם יעלו בתהו ויאבדו ‬ (Ⅴ)

οὕτως κἀγὼ κατελείφθην ὑπὸ πάντων ἀπωλόμην δὲ καὶ ἔξοικος ἐγενόμην (Ⅵ)

6.19
Considerate semitas Thema, itinera Saba,/ et expectate paulisper./

Les caravanes de Théma comptaient sur eux; les voyageurs de Saba espéraient en eux; (⁎)

Les caravanes de Théma fixent le regard, Les voyageurs de Séba sont pleins d'espoir; (Ⅰ)

Les caravanes de Théma les cherchaient du regard, les voyageurs de Sheba s’attendaient à eux; (Ⅲ)

‫ 19 ׃6   הביטו ארחות תמא הליכת שבא קוו למו ‬ (Ⅴ)

ἴδετε ὁδοὺς Θαιμανων ἀτραποὺς Σαβων οἱ διορω̃ντες (Ⅵ)

6.20
Confusi sunt, quia speravi :/ venerunt quoque usque ad me, et pudore cooperti sunt./

ils sont frustrés dans leur attente; arrivés sur leurs bords, ils restent confondus. (⁎)

Ils sont honteux d'avoir eu confiance, Ils restent confondus quand ils arrivent. (Ⅰ)

Ils ont été honteux de leur confiance; ils sont venus là, et ont été confondus. (Ⅲ)

‫ 20 ׃6   בשו כי בטח באו‪[1]‬ עדיה ויחפרו ‬ (Ⅴ)

καὶ αἰσχύνην ὀφειλήσουσιν οἱ ἐπὶ πόλεσιν καὶ χρήμασιν πεποιθότες (Ⅵ)

6.21
Nunc venistis ;/ et modo videntes plagam meam, timetis./

Ainsi vous me manquez à cette heure; à la vue de l'infortune, vous fuyez épouvantés. (⁎)

Ainsi, vous êtes comme si vous n'existiez pas; Vous voyez mon angoisse, et vous en avez horreur! (Ⅰ)

De même maintenant vous n’êtes rien; vous avez vu un objet de terreur, et vous vous êtes effrayés. (Ⅲ)

‫ 21 ׃6   כי עתה הייתם *לא **לו תראו חתת ותיראו ‬ (Ⅴ)

ἀτὰρ δὲ καὶ ὑμει̃ς ἐπέβητέ μοι ἀνελεημόνως ὥστε ἰδόντες τὸ ἐμὸν τραυ̃μα φοβήθητε (Ⅵ)

6.22
Numquid dixi : Afferte mihi,/ et de substantia vestra donate mihi ?/

Vous ai-je dit: « Donnez-moi quelque chose, faites-moi part de vos biens, (⁎)

Vous ai-je dit: Donnez-moi quelque chose, Faites en ma faveur des présents avec vos biens, (Ⅰ)

Ai-je dit: Donnez-moi, et de votre richesse faites-moi des présents, (Ⅲ)

‫ 22 ׃6   הכי אמרתי הבו לי ומכחכם שחדו בעדי ‬ (Ⅴ)

τί γάρ μή τι ὑμα̃ς ἤ̨τησα ἢ τη̃ς παρ' ὑμω̃ν ἰσχύος ἐπιδέομαι (Ⅵ)

6.23
vel : Liberate me de manu hostis,/ et de manu robustorum eruite me ?/

délivrez-moi de la main de l'ennemi, arrachez-moi de la main des brigands? » (⁎)

Délivrez-moi de la main de l'ennemi, Rachetez-moi de la main des méchants? (Ⅰ)

Et délivrez-moi de la main de l’oppresseur, et rachetez-moi de la main des terribles? (Ⅲ)

‫ 23 ׃6   ומלטוני מיד צר ומיד עריצים תפדוני ‬ (Ⅴ)

ὥστε σω̃σαί με ἐξ ἐχθρω̃ν ἢ ἐκ χειρὸς δυναστω̃ν ῥύσασθαί με (Ⅵ)

6.24
Docete me, et ego tacebo :/ et si quid forte ignoravi, instruite me./

Instruisez-moi, et je vous écouterai en silence; faites-moi voir en quoi j'ai failli. (⁎)

Instruisez-moi, et je me tairai; Faites-moi comprendre en quoi j'ai péché. (Ⅰ)

Enseignez-moi, et je me tairai; et faites-moi comprendre en quoi je me trompe. (Ⅲ)

‫ 24 ׃6   הורוני ואני אחריש ומה שגיתי הבינו לי ‬ (Ⅴ)

διδάξατέ με ἐγὼ δὲ κωφεύσω εἴ τι πεπλάνημαι φράσατέ μοι (Ⅵ)

6.25
Quare detraxistis sermonibus veritatis,/ cum e vobis nullus sit qui possit arguere me ?/

Qu'elles ont de force les paroles équitables! Mais sur quoi tombe votre blâme? (⁎)

Que les paroles vraies sont persuasives! Mais que prouvent vos remontrances? (Ⅰ)

Combien sont puissantes les paroles justes! Mais la censure de votre part que reprend-elle? (Ⅲ)

‫ 25 ׃6   מה נמרצו אמרי ישר ומה יוכיח הוכח מכם ‬ (Ⅴ)

ἀλλ' ὡς ἔοικεν φαυ̃λα ἀληθινου̃ ῥήματα οὐ γὰρ παρ' ὑμω̃ν ἰσχὺν αἰτου̃μαι (Ⅵ)

6.26
Ad increpandum tantum eloquia concinnatis,/ et in ventum verba profertis./

Voulez-vous donc censurer des mots? Les discours échappés au désespoir sont la proie du vent. (⁎)

Voulez-vous donc blâmer ce que j'ai dit, Et ne voir que du vent dans les discours d'un désespéré? (Ⅰ)

Songez-vous à censurer des discours? Mais les paroles d’un désespéré ne sont faites que pour le vent. (Ⅲ)

‫ 26 ׃6   הלהוכח מלים תחשבו ולרוח אמרי נאש ‬ (Ⅴ)

οὐδὲ ὁ ἔλεγχος ὑμω̃ν ῥήμασίν με παύσει οὐδὲ γὰρ ὑμω̃ν φθέγμα ῥήματος ἀνέξομαι (Ⅵ)

6.27
Super pupillum irruitis,/ et subvertere nitimini amicum vestrum./

Ah! Vous jetez le filet sur un orphelin, vous creusez un piège à votre ami! (⁎)

Vous accablez un orphelin, Vous persécutez votre ami. (Ⅰ)

Certes, vous tombez sur l’orphelin, et vous creusez une fosse pour votre ami. (Ⅲ)

‫ 27 ׃6   אף על יתום תפילו ותכרו על ריעכם ‬ (Ⅴ)

πλὴν ὅτι ἐπ' ὀρφανω̨̃ ἐπιπίπτετε ἐνάλλεσθε δὲ ἐπὶ φίλω̨ ὑμω̃ν (Ⅵ)

6.28
Verumtamen quod copistis explete :/ præbete aurem, et videte an mentiar./

Maintenant, daignez vous retourner vers moi, et vous verrez si je vous mens en face. (⁎)

Regardez-moi, je vous prie! Vous mentirais-je en face? (Ⅰ)

Et maintenant, si vous voulez, regardez-moi; vous mentirais-je donc en face? (Ⅲ)

‫ 28 ׃6   ועתה הואילו פנו בי ועל פניכם אם אכזב ‬ (Ⅴ)

νυνὶ δὲ εἰσβλέψας εἰς πρόσωπα ὑμω̃ν οὐ ψεύσομαι (Ⅵ)

6.29
Respondete, obsecro, absque contentione ;/ et loquentes id quod justum est, judicate./

Revenez, ne soyez pas injustes; revenez, et mon innocence apparaîtra. (⁎)

Revenez, ne soyez pas injustes; Revenez, et reconnaissez mon innocence. (Ⅰ)

Revenez, je vous prie; qu’il n’y ait pas d’injustice; oui, revenez encore: ma justice sera là. (Ⅲ)

‫ 29 ׃6   שבו נא אל תהי עולה *ושבי **ושובו‪[c]‬‪[k]‬ עוד צדקי בה ‬ (Ⅴ)

καθίσατε δὴ καὶ μὴ εἴη ἄδικον καὶ πάλιν τω̨̃ δικαίω̨ συνέρχεσθε (Ⅵ)

6.30
Et non invenietis in lingua mea iniquitatem,/ nec in faucibus meis stultitia personabit.]

Y a-t-il de l'iniquité sur ma langue, ou bien mon palais ne sait-il pas discerner le mal? (⁎)

Y a-t-il de l'iniquité sur ma langue, Et ma bouche ne discerne-t-elle pas le mal? (Ⅰ)

Y a-t-il de l’iniquité en ma langue? Mon palais ne discernerait-il pas la méchanceté? (Ⅲ)

‫ 30 ׃6   היש בלשוני עולה אם חכי לא יבין הוות ‬ (Ⅴ)

οὐ γάρ ἐστιν ἐν γλώσση̨ μου ἄδικον ἢ ὁ λάρυγξ μου οὐχὶ σύνεσιν μελετα̨̃ (Ⅵ)


Page:  1

Chapitres   | | | | | 6| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

Menu livre ↑