Job
Onelittleangel > > Job  >
(35 Verses | Page 1 / 1)
La Bible de Crampon.
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
La Bible de Crampon.Afficher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅲ)Afficher | Cacher
(Ⅳ)Afficher | Cacher
(Ⅴ)Afficher | Cacher
(Ⅵ)Afficher | Cacher


9.1
Alors Job prit la parole et dit:

Job prit la parole et dit: (Ⅰ)

Et Job répondit et dit: (Ⅲ)

Et respondens Job, ait : (Ⅳ)

‫ 1  ׃9   ויען איוב ויאמר ‬ (Ⅴ)

ὑπολαβὼν δὲ Ιωβ λέγει (Ⅵ)

9.2
Je sais bien qu'il en est ainsi: comment l'homme serait-il juste vis-à-vis de Dieu?

Je sais bien qu'il en est ainsi; Comment l'homme serait-il juste devant Dieu? (Ⅰ)

En vérité, je sais qu’il en est ainsi. Mais comment l’homme sera-t-il juste devant Dieu? (Ⅲ)

Vere scio quod ita sit,/ et quod non justificetur homo compositus Deo./ (Ⅳ)

‫ 2  ׃9   אמנם ידעתי כי כן ומה יצדק אנוש עם אל ‬ (Ⅴ)

ἐπ' ἀληθείας οἰ̃δα ὅτι οὕτως ἐστίν πω̃ς γὰρ ἔσται δίκαιος βροτὸς παρὰ κυρίω̨ (Ⅵ)

9.3
S'il voulait contester avec lui, sur mille choses il ne pourrait répondre à une seule.

S'il voulait contester avec lui, Sur mille choses il ne pourrait répondre à une seule. (Ⅰ)

S’il se plaît à contester avec lui, il ne lui répondra pas sur un point entre mille. (Ⅲ)

Si voluerit contendere cum eo,/ non poterit ei respondere unum pro mille./ (Ⅳ)

‫ 3  ׃9   אם יחפץ לריב עמו לא יעננו אחת מני אלף ‬ (Ⅴ)

ἐὰν γὰρ βούληται κριθη̃ναι αὐτω̨̃ οὐ μὴ ὑπακούση̨ αὐτω̨̃ ἵνα μὴ ἀντείπη̨ πρὸς ἕνα λόγον αὐτου̃ ἐκ χιλίων (Ⅵ)

9.4
Dieu est sage en son coeur, et puissant en force qui lui a résisté, et est demeuré en paix?

A lui la sagesse et la toute-puissance: Qui lui résisterait impunément? (Ⅰ)

Il est sage de cœur et puissant en force: qui s’est endurci contre lui et a prospéré? (Ⅲ)

Sapiens corde est, et fortis robore :/ quis restitit ei, et pacem habuit ?/ (Ⅳ)

‫ 4  ׃9   חכם לבב ואמיץ כח מי הקשה אליו וישלם ‬ (Ⅴ)

σοφὸς γάρ ἐστιν διανοία̨ κραταιός τε καὶ μέγας τίς σκληρὸς γενόμενος ἐναντίον αὐτου̃ ὑπέμεινεν (Ⅵ)

9.5
Il transporte les montagnes, sans qu'elles le sachent, il les renverse dans sa colère;

Il transporte soudain les montagnes, Il les renverse dans sa colère. (Ⅰ)

Il transporte les montagnes, et elles ne savent pas qu’il les renverse dans sa colère; (Ⅲ)

Qui transtulit montes, et nescierunt/ hi quos subvertit in furore suo./ (Ⅳ)

‫ 5  ׃9   המעתיק הרים ולא ידעו אשר הפכם באפו ‬ (Ⅴ)

ὁ παλαιω̃ν ὄρη καὶ οὐκ οἴδασιν ὁ καταστρέφων αὐτὰ ὀργη̨̃ (Ⅵ)

9.6
Il secoue la terre sur sa base, et ses colonnes sont ébranlées.

Il secoue la terre sur sa base, Et ses colonnes sont ébranlées. (Ⅰ)

Il remue la terre de sa place, et ses colonnes tremblent; (Ⅲ)

Qui commovet terram de loco suo,/ et columnæ ejus concutiuntur./ (Ⅳ)

‫ 6  ׃9   המרגיז ארץ ממקומה ועמודיה יתפלצון‪[1]‬ ‬ (Ⅴ)

ὁ σείων τὴν ὑπ' οὐρανὸν ἐκ θεμελίων οἱ δὲ στυ̃λοι αὐτη̃ς σαλεύονται (Ⅵ)

9.7
Il commande au soleil, et le soleil ne se lève pas; il met un sceau sur les étoiles.

Il commande au soleil, et le soleil ne paraît pas; Il met un sceau sur les étoiles. (Ⅰ)

Il parle au soleil, et le soleil ne se lève pas; et sur les étoiles il met son sceau; (Ⅲ)

Qui præcipit soli, et non oritur,/ et stellas claudit quasi sub signaculo./ (Ⅳ)

‫ 7  ׃9   האמר לחרס ולא יזרח ובעד כוכבים יחתם ‬ (Ⅴ)

ὁ λέγων τω̨̃ ἡλίω̨ καὶ οὐκ ἀνατέλλει κατὰ δὲ ἄστρων κατασφραγίζει (Ⅵ)

9.8
Seul, il étend les cieux, il marche sur les hauteurs de la mer.

Seul, il étend les cieux, Il marche sur les hauteurs de la mer. (Ⅰ)

Seul il étend les cieux et marche sur les hauteurs de la mer; (Ⅲ)

Qui extendit cælos solus,/ et graditur super fluctus maris./ (Ⅳ)

‫ 8  ׃9   נטה שמים לבדו ודורך על במתי ים ‬ (Ⅴ)

ὁ τανύσας τὸν οὐρανὸν μόνος καὶ περιπατω̃ν ὡς ἐπ' ἐδάφους ἐπὶ θαλάσσης (Ⅵ)

9.9
Il a créé la Grande Ourse, Orion, les Pléiades, et les régions du ciel austral.

Il a créé la Grande Ourse, l'Orion et les Pléiades, Et les étoiles des régions australes. (Ⅰ)

Il fait la grande Ourse, Orion, et les Pléiades, et les chambres du midi; (Ⅲ)

Qui facit Arcturum et Oriona,/ et Hyadas et interiora austri./ (Ⅳ)

‫ 9  ׃9   עשה עש כסיל וכימה וחדרי תמן ‬ (Ⅴ)

ὁ ποιω̃ν Πλειάδα καὶ ἕσπερον καὶ ἀρκτου̃ρον καὶ ταμίεια νότου (Ⅵ)

9.10
Il fait des merveilles qu'on ne peut sonder, des prodiges qu'on ne saurait compter.

Il fait des choses grandes et insondables, Des merveilles sans nombre. (Ⅰ)

Il fait de grandes choses qu’on ne saurait sonder, et des merveilles à ne pouvoir les compter. (Ⅲ)

Qui facit magna, et incomprehensibilia,/ et mirabilia, quorum non est numerus./ (Ⅳ)

‫ 10 ׃9   עשה גדלות עד אין חקר ונפלאות עד אין מספר ‬ (Ⅴ)

ὁ ποιω̃ν μεγάλα καὶ ἀνεξιχνίαστα ἔνδοξά τε καὶ ἐξαίσια ὡ̃ν οὐκ ἔστιν ἀριθμός (Ⅵ)

9.11
Voici qu'il passe près de moi, et je ne le vois pas il s'éloigne, sans que je l'aperçoive.

Voici, il passe près de moi, et je ne le vois pas, Il s'en va, et je ne l'aperçois pas. (Ⅰ)

Voici, il passe près de moi, et je ne le vois pas; et il passe à côté de moi, et je ne l’aperçois pas. (Ⅲ)

Si venerit ad me, non videbo eum ;/ si abierit, non intelligam./ (Ⅳ)

‫ 11 ׃9   הן יעבר עלי ולא אראה ויחלף ולא אבין לו ‬ (Ⅴ)

ἐὰν ὑπερβη̨̃ με οὐ μὴ ἴδω καὶ ἐὰν παρέλθη̨ με οὐδ' ὡ̃ς ἔγνων (Ⅵ)

9.12
S'il ravit une proie, qui s'y opposera, qui lui dira: « Que fais-tu? »

S'il enlève, qui s'y opposera? Qui lui dira: Que fais-tu? (Ⅰ)

Voici, il ravit; qui l’en détournera? Qui lui dira: Que fais-tu? (Ⅲ)

Si repente interroget, quis respondebit ei ?/ vel quis dicere potest : Cur ita facis ?/ (Ⅳ)

‫ 12 ׃9   הן יחתף מי ישיבנו מי יאמר אליו מה תעשה ‬ (Ⅴ)

ἐὰν ἀπαλλάξη̨ τίς ἀποστρέψει ἢ τίς ἐρει̃ αὐτω̨̃ τί ἐποίησας (Ⅵ)

9.13
Dieu! Rien ne fléchit sa colère: devant lui s'inclinent les légions d'orgueil.

Dieu ne retire point sa colère; Sous lui s'inclinent les appuis de l'orgueil. (Ⅰ)

Dieu ne retire pas sa colère; sous lui fléchissent les orgueilleux qui prêtent secours. (Ⅲ)

Deus, cujus iræ nemo resistere potest,/ et sub quo curvantur qui portant orbem./ (Ⅳ)

‫ 13 ׃9   אלוה לא ישיב אפו *תחתו **תחתיו שחחו עזרי רהב ‬ (Ⅴ)

αὐτὸς γὰρ ἀπέστραπται ὀργήν ὑπ' αὐτου̃ ἐκάμφθησαν κήτη τὰ ὑπ' οὐρανόν (Ⅵ)

9.14
Et moi je songerais à lui répondre, à choisir mes paroles pour discuter avec lui!

Et moi, comment lui répondre? Quelles paroles choisir? (Ⅰ)

Combien moins lui répondrais-je, moi, et choisirais-je mes paroles avec lui! (Ⅲ)

Quantus ergo sum ego, ut respondeam ei,/ et loquar verbis meis cum eo ?/ (Ⅳ)

‫ 14 ׃9   אף כי אנכי אעננו אבחרה דברי עמו ‬ (Ⅴ)

ἐὰν δέ μου ὑπακούσηται ἠ̃ διακρινει̃ τὰ ῥήματά μου (Ⅵ)

9.15
Aurais-je pour moi la justice, je ne répondrais pas. J'implorerais la clémence de mon juge.

Quand je serais juste, je ne répondrais pas; Je ne puis qu'implorer mon juge. (Ⅰ)

Si j’étais juste, je ne lui répondrais pas, je demanderais grâce à mon juge. (Ⅲ)

qui etiam si habuero quippiam justum, non respondebo :/ sed meum judicem deprecabor./ (Ⅳ)

‫ 15 ׃9   אשר אם צדקתי לא אענה למשפטי אתחנן ‬ (Ⅴ)

ἐάν τε γὰρ ὠ̃ δίκαιος οὐκ εἰσακούσεταί μου του̃ κρίματος αὐτου̃ δεηθήσομαι (Ⅵ)

9.16
Même s'il se rendait à mon appel, je ne croirais pas qu'il eût écouté ma voix:

Et quand il m'exaucerait, si je l'invoque, Je ne croirais pas qu'il eût écouté ma voix, (Ⅰ)

Si je criais, et qu’il me répondît, je ne croirais pas qu’il eût prêté l’oreille à ma voix, — (Ⅲ)

Et cum invocantem exaudierit me,/ non credo quod audierit vocem meam./ (Ⅳ)

‫ 16 ׃9   אם קראתי ויענני לא אאמין כי יאזין קולי ‬ (Ⅴ)

ἐάν τε καλέσω καὶ ὑπακούση̨ οὐ πιστεύω ὅτι εἰσακήκοέν μου (Ⅵ)

9.17
lui qui me brise comme dans un tourbillon, et multiplie mes blessures sans motif;

Lui qui m'assaille comme par une tempête, Qui multiplie sans raison mes blessures, (Ⅰ)

Lui qui m’écrase dans une tempête, et qui multiplie mes blessures sans cause. (Ⅲ)

In turbine enim conteret me,/ et multiplicabit vulnera mea, etiam sine causa./ (Ⅳ)

‫ 17 ׃9   אשר בשערה ישופני והרבה פצעי חנם ‬ (Ⅴ)

μὴ γνόφω̨ με ἐκτρίψη̨ πολλὰ δέ μου τὰ συντρίμματα πεποίηκεν διὰ κενη̃ς (Ⅵ)

9.18
qui ne me laisse point respirer, et me rassasie d'amertume.

Qui ne me laisse pas respirer, Qui me rassasie d'amertume. (Ⅰ)

Il ne me permet pas de reprendre haleine; car il me rassasie d’amertumes. (Ⅲ)

Non concedit requiescere spiritum meum,/ et implet me amaritudinibus./ (Ⅳ)

‫ 18 ׃9   לא יתנני השב רוחי כי ישבעני ממררים ‬ (Ⅴ)

οὐκ ἐα̨̃ γάρ με ἀναπνευ̃σαι ἐνέπλησεν δέ με πικρίας (Ⅵ)

9.19
S'agit-il de force, voici qu'il est fort, s'agit-il de droit, il dit: « Qui m'assigne? »

Recourir à la force? Il est Tout Puissant. A la justice? Qui me fera comparaître? (Ⅰ)

S’agit-il de force, voici, il est fort; s’agit-il de jugement: Qui m’assignera? (Ⅲ)

Si fortitudo quæritur, robustissimus est ;/ si æquitas judicii, nemo audet pro me testimonium dicere./ (Ⅳ)

‫ 19 ׃9   אם לכח אמיץ הנה ואם למשפט מי יועידני ‬ (Ⅴ)

ὅτι μὲν γὰρ ἰσχύι κρατει̃ τίς οὐ̃ν κρίματι αὐτου̃ ἀντιστήσεται (Ⅵ)

9.20
Serais-je irréprochable, ma bouche même me condamnerait; serais-je innocent, elle me déclarerait pervers.

Suis-je juste, ma bouche me condamnera; Suis-je innocent, il me déclarera coupable. (Ⅰ)

Si je me justifiais, ma bouche me condamnerait; si j’étais parfait, il me montrerait pervers. (Ⅲ)

Si justificare me voluero, os meum condemnabit me ;/ si innocentem ostendero, pravum me comprobabit./ (Ⅳ)

‫ 20 ׃9   אם אצדק פי ירשיעני תם אני ויעקשני ‬ (Ⅴ)

ἐὰν γὰρ ὠ̃ δίκαιος τὸ στόμα μου ἀσεβήσει ἐάν τε ὠ̃ ἄμεμπτος σκολιὸς ἀποβήσομαι (Ⅵ)

9.21
Innocent! Je le suis; je ne tiens pas à l'existence, et la vie m'est à charge.

Innocent! Je le suis; mais je ne tiens pas à la vie, Je méprise mon existence. (Ⅰ)

Si j’étais parfait, je méconnaîtrais mon âme, je mépriserais ma vie. (Ⅲ)

Etiam si simplex fuero, hoc ipsum ignorabit anima mea,/ et tædebit me vitæ meæ./ (Ⅳ)

‫ 21 ׃9   תם אני לא אדע נפשי אמאס חיי ‬ (Ⅴ)

εἴτε γὰρ ἠσέβησα οὐκ οἰ̃δα τη̨̃ ψυχη̨̃ πλὴν ὅτι ἀφαιρει̃ταί μου ἡ ζωή (Ⅵ)

9.22
Il m'importe après tout; c'est pourquoi j'ai dit: « Il fait périr également le juste et l'impie. »

Qu'importe après tout? Car, j'ose le dire, Il détruit l'innocent comme le coupable. (Ⅰ)

Tout revient au même: c’est pourquoi j’ai dit: Il consume le parfait et le méchant. (Ⅲ)

Unum est quod locutus sum :/ et innocentem et impium ipse consumit./ (Ⅳ)

‫ 22 ׃9   אחת היא על כן אמרתי תם ורשע הוא מכלה ‬ (Ⅴ)

διὸ εἰ̃πον μέγαν καὶ δυνάστην ἀπολλύει ὀργή (Ⅵ)

9.23
Si du moins le fléau tuait d'un seul coup! Hélas! Il se rit des épreuves de l'innocent!

Si du moins le fléau donnait soudain la mort!... Mais il se rit des épreuves de l'innocent. (Ⅰ)

Si le fléau donne subitement la mort, il se rit de l’épreuve de l’innocent. (Ⅲ)

Si flagellat, occidat semel,/ et non de ponis innocentum rideat./ (Ⅳ)

‫ 23 ׃9   אם שוט ימית פתאם למסת נקים ילעג ‬ (Ⅴ)

ὅτι φαυ̃λοι ἐν θανάτω̨ ἐξαισίω̨ ἀλλὰ δίκαιοι καταγελω̃νται (Ⅵ)

9.24
La terre est livrée aux mains du méchant, Dieu voile la face de ses juges: si ce n'est pas lui, qui est-ce donc?

La terre est livrée aux mains de l'impie; Il voile la face des juges. Si ce n'est pas lui, qui est-ce donc? (Ⅰ)

La terre est livrée en la main du méchant: il couvre la face de ses juges. S’il n’en est pas ainsi, qui est-ce donc? (Ⅲ)

Terra data est in manus impii ;/ vultum judicum ejus operit./ Quod si non ille est, quis ergo est ?/ (Ⅳ)

‫ 24 ׃9   ארץ נתנה ביד רשע פני שפטיה יכסה אם לא אפוא מי הוא ‬ (Ⅴ)

παραδέδονται γὰρ εἰς χει̃ρας ἀσεβου̃ς πρόσωπα κριτω̃ν αὐτη̃ς συγκαλύπτει εἰ δὲ μὴ αὐτός τίς ἐστιν (Ⅵ)

9.25
Mes jours sont plus rapides qu'un courrier, ils fuient sans avoir vu le bonheur;

Mes jours sont plus rapides qu'un courrier; Ils fuient sans avoir vu le bonheur; (Ⅰ)

Mes jours s’en vont plus vite qu’un coureur; ils fuient, ils ne voient pas ce qui est bon; (Ⅲ)

Dies mei velociores fuerunt cursore ;/ fugerunt, et non viderunt bonum./ (Ⅳ)

‫ 25 ׃9   וימי קלו מני רץ ברחו לא ראו טובה ‬ (Ⅴ)

ὁ δὲ βίος μού ἐστιν ἐλαφρότερος δρομέως ἀπέδρασαν καὶ οὐκ εἴδοσαν (Ⅵ)

9.26
ils passent comme la barque de jonc, comme l'aigle qui fond sur sa proie.

Ils passent comme les navires de jonc, Comme l'aigle qui fond sur sa proie. (Ⅰ)

Ils passent rapides comme les barques de jonc, comme un aigle qui fond sur sa proie. (Ⅲ)

Pertransierunt quasi naves poma portantes ;/ sicut aquila volans ad escam./ (Ⅳ)

‫ 26 ׃9   חלפו עם אניות אבה כנשר יטוש עלי אכל ‬ (Ⅴ)

ἠ̃ καὶ ἔστιν ναυσὶν ἴχνος ὁδου̃ ἢ ἀετου̃ πετομένου ζητου̃ντος βοράν (Ⅵ)

9.27
Si je dis: « Je veux oublier ma plainte, quitter mon air triste, prendre un air joyeux, »

Si je dis: Je veux oublier mes souffrances, Laisser ma tristesse, reprendre courage, (Ⅰ)

Si je dis: J’oublierai ma plainte, je renoncerai à mon visage morne et je serai joyeux, (Ⅲ)

Cum dixero : Nequaquam ita loquar :/ commuto faciem meam, et dolore torqueor./ (Ⅳ)

‫ 27 ׃9   אם אמרי אשכחה שיחי אעזבה פני ואבליגה ‬ (Ⅴ)

ἐάν τε γὰρ εἴπω ἐπιλήσομαι λαλω̃ν συγκύψας τω̨̃ προσώπω̨ στενάξω (Ⅵ)

9.28
je tremble pour toutes mes douleurs, je sais que tu ne me tiendras pas pour innocent.

Je suis effrayé de toutes mes douleurs. Je sais que tu ne me tiendras pas pour innocent. (Ⅰ)

Je suis épouvanté de tous mes tourments; je sais que tu ne me tiendras pas pour innocent. (Ⅲ)

Verebar omnia opera mea,/ sciens quod non parceres delinquenti./ (Ⅳ)

‫ 28 ׃9   יגרתי כל עצבתי ידעתי כי לא תנקני ‬ (Ⅴ)

σείομαι πα̃σιν τοι̃ς μέλεσιν οἰ̃δα γὰρ ὅτι οὐκ ἀθω̨̃όν με ἐάσεις (Ⅵ)

9.29
Je serai jugé coupable: pourquoi prendre une peine inutile?

Je serai jugé coupable; Pourquoi me fatiguer en vain? (Ⅰ)

Soit, je suis méchant: pourquoi me fatigué-je ainsi en vain? (Ⅲ)

Si autem et sic impius sum,/ quare frustra laboravi ?/ (Ⅳ)

‫ 29 ׃9   אנכי ארשע למה זה הבל איגע ‬ (Ⅴ)

ἐπειδὴ δέ εἰμι ἀσεβής διὰ τί οὐκ ἀπέθανον (Ⅵ)

9.30
Quand je me laverais dans la neige, quand je purifierais mes mains avec le bor,

Quand je me laverais dans la neige, Quand je purifierais mes mains avec du savon, (Ⅰ)

Si je me lave avec de l’eau de neige, et que je nettoie mes mains dans la pureté, (Ⅲ)

Si lotus fuero quasi aquis nivis,/ et fulserint velut mundissimæ manus meæ,/ (Ⅳ)

‫ 30 ׃9   אם התרחצתי *במו **במי שלג והזכותי בבר כפי ‬ (Ⅴ)

ἐὰν γὰρ ἀπολούσωμαι χιόνι καὶ ἀποκαθάρωμαι χερσὶν καθαραι̃ς (Ⅵ)

9.31
tu me plongerais dans la fange, et mes vêtements m'auraient en horreur.

Tu me plongerais dans la fange, Et mes vêtements m'auraient en horreur. (Ⅰ)

Alors tu me plongeras dans un fossé, et mes vêtements m’auront en horreur. (Ⅲ)

tamen sordibus intinges me,/ et abominabuntur me vestimenta mea./ (Ⅳ)

‫ 31 ׃9   אז בשחת תטבלני ותעבוני שלמותי ‬ (Ⅴ)

ἱκανω̃ς ἐν ῥύπω̨ με ἔβαψας ἐβδελύξατο δέ με ἡ στολή (Ⅵ)

9.32
Dieu n'est pas un homme comme moi, pour que je lui réponde, pour que nous comparaissions ensemble en justice.

Il n'est pas un homme comme moi, pour que je lui réponde, Pour que nous allions ensemble en justice. (Ⅰ)

Car il n’est pas homme, comme moi, pour que je lui réponde, pour que nous allions ensemble en jugement. (Ⅲ)

Neque enim viro qui similis mei est, respondebo ;/ nec qui mecum in judicio ex æquo possit audiri./ (Ⅳ)

‫ 32 ׃9   כי לא איש כמני אעננו נבוא יחדו במשפט ‬ (Ⅴ)

οὐ γὰρ εἰ̃ ἄνθρωπος κατ' ἐμέ ὡ̨̃ ἀντικρινου̃μαι ἵνα ἔλθωμεν ὁμοθυμαδὸν εἰς κρίσιν (Ⅵ)

9.33
Il n'y a pas entre nous d'arbitre qui pose sa main sur nous deux.

Il n'y a pas entre nous d'arbitre, Qui pose sa main sur nous deux. (Ⅰ)

Il n’y a pas entre nous un arbitre qui mettrait sa main sur nous deux. (Ⅲ)

Non est qui utrumque valeat arguere,/ et ponere manum suam in ambobus./ (Ⅳ)

‫ 33 ׃9   לא יש בינינו מוכיח ישת ידו על שנינו ‬ (Ⅴ)

εἴθε ἠ̃ν ὁ μεσίτης ἡμω̃ν καὶ ἐλέγχων καὶ διακούων ἀνὰ μέσον ἀμφοτέρων (Ⅵ)

9.34
Qu'il retire sa verge de dessus moi, que ses terreurs cessent de m'épouvanter:

Qu'il retire sa verge de dessus moi, Que ses terreurs ne me troublent plus; (Ⅰ)

Qu’il retire sa verge de dessus moi, et que sa terreur ne me trouble pas; (Ⅲ)

Auferat a me virgam suam,/ et pavor ejus non me terreat./ (Ⅳ)

‫ 34 ׃9   יסר מעלי שבטו ואמתו אל תבעתני ‬ (Ⅴ)

ἀπαλλαξάτω ἀπ' ἐμου̃ τὴν ῥάβδον ὁ δὲ φόβος αὐτου̃ μή με στροβείτω (Ⅵ)

9.35
alors je parlerai sans le craindre; autrement, je ne suis point à moi-même.

Alors je parlerai et je ne le craindrai pas. Autrement, je ne suis point à moi-même. (Ⅰ)

Alors je parlerai et je ne le craindrai pas; mais il n’en est pas ainsi de moi. (Ⅲ)

Loquar, et non timebo eum ;/ neque enim possum metuens respondere.] (Ⅳ)

‫ 35 ׃9   אדברה ולא איראנו כי לא כן אנכי עמדי ‬ (Ⅴ)

καὶ οὐ μὴ φοβηθω̃ ἀλλὰ λαλήσω οὐ γὰρ οὕτω συνεπίσταμαι (Ⅵ)


Page:  1

Chapitres   | | | | | | | | 9| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

Menu livre ↑