Proverbes
> Proverbes  >
36 Verses | Page 1 / 1
(Version Latine)


Afficher / Cacher
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


8. 1  
Numquid non sapientia clamitat,/ et prudentia dat vocem suam ?/
- La sagesse ne crie-t-elle pas, l'intelligence n'élève-t-elle pas sa voix? (⁎)
- La sagesse ne crie-t-elle pas? L'intelligence n'élève-t-elle pas sa voix? (Ⅰ)
- σὺ τὴν σοφίαν κηρύξεις ἵνα φρόνησίς σοι ὑπακούση̨ (Ⅲ)
- ‫ 1  ׃8   הלא חכמה תקרא ותבונה תתן קולה ‬ (Ⅴ)
- La sagesse ne crie-t-elle pas, et l’intelligence ne fait-elle pas retentir sa voix? (Ⅵ)
- La Sapience ne crie-t-elle pas ? et l’Intelligence ne fait-elle pas ouïr sa voix ? (Ⅶ)
- La sagesse ne crie-t-elle pas, et l'intelligence ne fait-elle pas entendre sa voix? (Ⅷ)
8. 2  
In summis excelsisque verticibus supra viam,/ in mediis semitis stans,/
- C'est au sommet des hauteurs, sur la route, à la jonction des chemins, qu'elle se place; (⁎)
- C'est au sommet des hauteurs près de la route, C'est à la croisée des chemins qu'elle se place; (Ⅰ)
- ἐπὶ γὰρ τω̃ν ὑψηλω̃ν ἄκρων ἐστίν ἀνὰ μέσον δὲ τω̃ν τρίβων ἕστηκεν (Ⅲ)
- ‫ 2  ׃8   בראש מרומים עלי דרך בית נתיבות נצבה ‬ (Ⅴ)
- Au sommet des hauteurs, sur le chemin, aux carrefours, elle se tient debout. (Ⅵ)
- Elle s’est présentée sur le sommet des lieux élevés ; sur le chemin, aux carrefours. (Ⅶ)
- Elle se place au sommet des hauteurs, sur le chemin, aux carrefours. (Ⅷ)
8. 3  
juxta portas civitatis,/ in ipsis foribus loquitur, dicens :/
- près des portes, aux abords de la ville, à l'entrée des portes, elle fait entendre sa voix: (⁎)
- A côté des portes, à l'entrée de la ville, A l'intérieur des portes, elle fait entendre ses cris: (Ⅰ)
- παρὰ γὰρ πύλαις δυναστω̃ν παρεδρεύει ἐν δὲ εἰσόδοις ὑμνει̃ται (Ⅲ)
- ‫ 3  ׃8   ליד שערים לפי קרת מבוא פתחים תרנה ‬ (Ⅴ)
- A côté des portes, à l’entrée de la ville, là où l’on passe pour entrer, elle crie: (Ⅵ)
- Elle crie à la place des portes ; à l’entrée de la ville ; à l’avenue des portes. (Ⅶ)
- Près des portes, devant la ville, à l'entrée des rues, elle s'écrie: (Ⅷ)
8. 4  
O viri, ad vos clamito,/ et vox mea ad filios hominum./
- « Hommes, c'est à vous que je crie, et ma voix s'adresse aux enfants des hommes. (⁎)
- Hommes, c'est à vous que je crie, Et ma voix s'adresse aux fils de l'homme. (Ⅰ)
- ὑμα̃ς ὠ̃ ἄνθρωποι παρακαλω̃ καὶ προΐεμαι ἐμὴν φωνὴν υἱοι̃ς ἀνθρώπων (Ⅲ)
- ‫ 4  ׃8   אליכם אישים אקרא וקולי אל בני אדם ‬ (Ⅴ)
- A vous, hommes, je crie, et ma voix s’adresse aux fils des hommes! (Ⅵ)
- Ô vous ! hommes de qualité, je vous appelle ; et ma voix s’adresse aussi aux gens du commun. (Ⅶ)
- O hommes! je vous appelle, et ma voix s'adresse aux enfants des hommes. (Ⅷ)
8. 5  
Intelligite, parvuli, astutiam,/ et insipientes, animadvertite./
- Simples, apprenez la prudence; insensés, apprenez l'intelligence. (⁎)
- Stupides, apprenez le discernement; Insensés, apprenez l'intelligence. (Ⅰ)
- νοήσατε ἄκακοι πανουργίαν οἱ δὲ ἀπαίδευτοι ἔνθεσθε καρδίαν (Ⅲ)
- ‫ 5  ׃8   הבינו פתאים ערמה וכסילים הבינו לב ‬ (Ⅴ)
- Vous, simples, comprenez la prudence, et vous, sots, comprenez ce qu’est le sens. (Ⅵ)
- Vous simples, entendez ce que c’est que du discernement, et vous tous, devenez intelligents de cœur. (Ⅶ)
- Vous, stupides, apprenez le discernement; vous, insensés, devenez intelligents de cœur. (Ⅷ)
8. 6  
Audite, quoniam de rebus magnis locutura sum,/ et aperientur labia mea ut recta prædicent./
- Ecoutez, car j'ai à dire des choses magnifiques, et mes lèvres s'ouvrent pour enseigner ce qui est droit. (⁎)
- Écoutez, car j'ai de grandes choses à dire, Et mes lèvres s'ouvrent pour enseigner ce qui est droit. (Ⅰ)
- εἰσακούσατέ μου σεμνὰ γὰρ ἐρω̃ καὶ ἀνοίσω ἀπὸ χειλέων ὀρθά (Ⅲ)
- ‫ 6  ׃8   שמעו כי נגידים אדבר ומפתח שפתי מישרים ‬ (Ⅴ)
- Écoutez, car je dirai des choses excellentes, et l’ouverture de mes lèvres prononcera des choses droites; (Ⅵ)
- Ecoutez, car je dirai des choses importantes : et l’ouverture de mes lèvres [sera] de choses droites. (Ⅶ)
- Écoutez, car je dirai des choses importantes, et j'ouvrirai mes lèvres pour enseigner ce qui est droit. (Ⅷ)
8. 7  
Veritatem meditabitur guttur meum,/ et labia mea detestabuntur impium./
- « Car ma bouche proclame la vérité, et mes lèvres ont l'iniquité en horreur. (⁎)
- Car ma bouche proclame la vérité, Et mes lèvres ont en horreur le mensonge; (Ⅰ)
- ὅτι ἀλήθειαν μελετήσει ὁ φάρυγξ μου ἐβδελυγμένα δὲ ἐναντίον ἐμου̃ χείλη ψευδη̃ (Ⅲ)
- ‫ 7  ׃8   כי אמת יהגה חכי ותועבת שפתי רשע ‬ (Ⅴ)
- car mon palais méditera la vérité, et la méchanceté sera une abomination pour mes lèvres. (Ⅵ)
- Parce que mon palais parlera de la vérité, et que mes lèvres ont en abomination la méchanceté. (Ⅶ)
- Car ma bouche dit la vérité, et mes lèvres ont en horreur le mensonge. (Ⅷ)
8. 8  
Justi sunt omnes sermones mei :/ non est in eis pravum quid, neque perversum ;/
- Toutes les paroles de ma bouche sont justes: il n'y a en elles rien de faux ni de tortueux. (⁎)
- Toutes les paroles de ma bouche sont justes, Elles n'ont rien de faux ni de détourné; (Ⅰ)
- μετὰ δικαιοσύνης πάντα τὰ ῥήματα του̃ στόματός μου οὐδὲν ἐν αὐτοι̃ς σκολιὸν οὐδὲ στραγγαλω̃δες (Ⅲ)
- ‫ 8  ׃8   בצדק כל אמרי פי אין בהם נפתל ועקש ‬ (Ⅴ)
- Toutes les paroles de ma bouche sont selon la justice, il n’y a rien en elles de pervers ni de tortueux; (Ⅵ)
- Tous les discours de ma bouche [sont] avec justice, il n’y a rien en eux de contraint, ni de mauvais. (Ⅶ)
- Toutes les paroles de ma bouche sont selon la justice; il n'y a rien en elles de faux ni de trompeur. (Ⅷ)
8. 9  
recti sunt intelligentibus,/ et æqui invenientibus scientiam./
- Toutes sont justes pour celui qui est intelligent, et droites pour ceux qui ont trouvé la science. (⁎)
- Toutes sont claires pour celui qui est intelligent, Et droites pour ceux qui ont trouvé la science. (Ⅰ)
- πάντα ἐνώπια τοι̃ς συνιου̃σιν καὶ ὀρθὰ τοι̃ς εὑρίσκουσι γνω̃σιν (Ⅲ)
- ‫ 9  ׃8   כלם נכחים למבין וישרים למצאי דעת ‬ (Ⅴ)
- elles sont toutes claires pour celui qui a de l’intelligence, et droites pour ceux qui ont trouvé la connaissance. (Ⅵ)
- Ils sont tous aisés à trouver à l’homme intelligent, et droits à ceux qui ont trouvé la science. (Ⅶ)
- Toutes sont claires pour l'homme intelligent, et droites pour ceux qui ont trouvé la science. (Ⅷ)
8. 10  
Accipite disciplinam meam, et non pecuniam ;/ doctrinam magis quam aurum eligite :/
- Recevez mon instruction plutôt que l'argent, et la science plutôt que l'or pur. (⁎)
- Préférez mes instructions à l'argent, Et la science à l'or le plus précieux; (Ⅰ)
- λάβετε παιδείαν καὶ μὴ ἀργύριον καὶ γνω̃σιν ὑπὲρ χρυσίον δεδοκιμασμένον ἀνθαιρει̃σθε δὲ αἴσθησιν χρυσίου καθαρου̃ (Ⅲ)
- ‫ 10 ׃8   קחו מוסרי ואל כסף ודעת מחרוץ נבחר ‬ (Ⅴ)
- Recevez mon instruction, et non pas de l’argent, et la connaissance plutôt que l’or fin choisi; (Ⅵ)
- Recevez mon instruction, et non pas de l’argent ; et la science, plutôt que du fin or choisi. (Ⅶ)
- Recherchez mon instruction, plus que de l'argent; et la science, plus que de l'or choisi. (Ⅷ)
8. 11  
melior est enim sapientia cunctis pretiosissimis,/ et omne desiderabile ei non potest comparari.]\
- Car la sagesse vaut mieux que les perles, et les objets les plus précieux ne l'égalent pas. (⁎)
- Car la sagesse vaut mieux que les perles, Elle a plus de valeur que tous les objets de prix. (Ⅰ)
- κρείσσων γὰρ σοφία λίθων πολυτελω̃ν πα̃ν δὲ τίμιον οὐκ ἄξιον αὐτη̃ς ἐστιν (Ⅲ)
- ‫ 11 ׃8   כי טובה חכמה מפנינים וכל חפצים לא ישוו בה ‬ (Ⅴ)
- car la sagesse est meilleure que les rubis, et rien de ce qui fait nos délices ne l’égale. (Ⅵ)
- Car la sagesse est meilleure que les perles ; et tout ce qu’on saurait souhaiter, ne la vaut pas. (Ⅶ)
- Car la sagesse est meilleure que les perles, et tout ce qu'on pourrait souhaiter ne la vaut pas. (Ⅷ)
8. 12  
Ego sapientia, habito in consilio,/ et eruditis intersum cogitationibus./
- « Moi, la sagesse, j'habite avec la prudence, et je possède la science de la réflexion. (⁎)
- Moi, la sagesse, j'ai pour demeure le discernement, Et je possède la science de la réflexion. (Ⅰ)
- ἐγὼ ἡ σοφία κατεσκήνωσα βουλήν καὶ γνω̃σιν καὶ ἔννοιαν ἐγὼ ἐπεκαλεσάμην (Ⅲ)
- ‫ 12 ׃8   אני חכמה שכנתי ערמה ודעת מזמות אמצא ‬ (Ⅴ)
- Moi, la sagesse, je demeure avec la prudence, et je trouve la connaissance qui vient de la réflexion. (Ⅵ)
- Moi la Sapience je demeure [avec] la discrétion, et je trouve la science de prudence. (Ⅶ)
- Moi, la sagesse, j'habite avec le discernement, et je possède la science des sages pensées. (Ⅷ)
8. 13  
Timor Domini odit malum :/ arrogantiam, et superbiam,/ et viam pravam, et os bilingue, detestor./
- La crainte de Yahweh, c'est la haine du mal; l'arrogance et l'orgueil, la voie du mal et la bouche perverse, voilà ce que je hais. (⁎)
- La crainte de l'Éternel, c'est la haine du mal; L'arrogance et l'orgueil, la voie du mal, Et la bouche perverse, voilà ce que je hais. (Ⅰ)
- φόβος κυρίου μισει̃ ἀδικίαν ὕβριν τε καὶ ὑπερηφανίαν καὶ ὁδοὺς πονηρω̃ν μεμίσηκα δὲ ἐγὼ διεστραμμένας ὁδοὺς κακω̃ν (Ⅲ)
- ‫ 13 ׃8   יראת יהוה שנאת רע גאה וגאון ודרך רע ופי תהפכות שנאתי ‬ (Ⅴ)
- La crainte de l’Éternel, c’est de haïr le mal. Je hais l’orgueil et la hauteur, et la voie d’iniquité, et la bouche perverse. (Ⅵ)
- La crainte de l’Eternel c’est de haïr le mal. J’ai en haine l’orgueil et l’arrogance, la voie de méchanceté, la bouche hypocrite. (Ⅶ)
- La crainte de l'Éternel, c'est la haine du mal; je hais l'orgueil et l'arrogance, la voie du mal et la bouche perverse. (Ⅷ)
8. 14  
Meum est consilium et æquitas ;/ mea est prudentia, mea est fortitudo./
- Le conseil et le succès m'appartiennent; je suis l'intelligence, la force est à moi. (⁎)
- Le conseil et le succès m'appartiennent; Je suis l'intelligence, la force est à moi. (Ⅰ)
- ἐμὴ βουλὴ καὶ ἀσφάλεια ἐμὴ φρόνησις ἐμὴ δὲ ἰσχύς (Ⅲ)
- ‫ 14 ׃8   לי עצה ותושיה אני בינה לי גבורה ‬ (Ⅴ)
- A moi le conseil et le savoir-faire; je suis l’intelligence; à moi la force. (Ⅵ)
- A moi appartient le conseil et l’adresse ; je suis la prudence, à moi appartient la force. (Ⅶ)
- C'est à moi qu'appartient le conseil et l'habileté; je suis la prudence; la force est à moi. (Ⅷ)
8. 15  
Per me reges regnant,/ et legum conditores justa decernunt ;/
- Par moi les rois règnent, et les princes ordonnent ce qui est juste. (⁎)
- Par moi les rois règnent, Et les princes ordonnent ce qui est juste; (Ⅰ)
- δι' ἐμου̃ βασιλει̃ς βασιλεύουσιν καὶ οἱ δυνάσται γράφουσιν δικαιοσύνην (Ⅲ)
- ‫ 15 ׃8   בי מלכים ימלכו ורוזנים יחקקו צדק ‬ (Ⅴ)
- Par moi les rois règnent, et les princes statuent la justice. (Ⅵ)
- Par moi règnent les Rois, et par moi les Princes décernent la justice. (Ⅶ)
- Par moi les rois règnent, et les princes ordonnent ce qui est juste. (Ⅷ)
8. 16  
per me principes imperant,/ et potentes decernunt justitiam./
- Par moi gouvernent les chefs, et les grands, -- tous les juges de la terre. (⁎)
- Par moi gouvernent les chefs, Les grands, tous les juges de la terre. (Ⅰ)
- δι' ἐμου̃ μεγιστα̃νες μεγαλύνονται καὶ τύραννοι δι' ἐμου̃ κρατου̃σι γη̃ς (Ⅲ)
- ‫ 16 ׃8   בי שרים ישרו ונדיבים כל שפטי צדק ‬ (Ⅴ)
- Par moi les chefs dominent, et les nobles, tous les juges de la terre. (Ⅵ)
- Par moi dominent les Seigneurs, et les Princes, et tous les juges de la terre. (Ⅶ)
- Par moi dominent les puissants et les grands, et tous les juges de la terre. (Ⅷ)
8. 17  
Ego diligentes me diligo,/ et qui mane vigilant ad me, invenient me./
- J'aime ceux qui m'aiment, et ceux qui me cherchent avec empressement me trouvent. (⁎)
- J'aime ceux qui m'aiment, Et ceux qui me cherchent me trouvent. (Ⅰ)
- ἐγὼ τοὺς ἐμὲ φιλου̃ντας ἀγαπω̃ οἱ δὲ ἐμὲ ζητου̃ντες εὑρήσουσιν (Ⅲ)
- ‫ 17 ׃8   אני *אהביה **אהבי אהב ומשחרי ימצאנני ‬ (Ⅴ)
- J’aime ceux qui m’aiment; et ceux qui me recherchent me trouveront. (Ⅵ)
- J’aime ceux qui m’aiment ; et ceux qui me cherchent soigneusement, me trouveront. (Ⅶ)
- J'aime ceux qui m'aiment; et ceux qui me cherchent me trouvent. (Ⅷ)
8. 18  
Mecum sunt divitiæ et gloria,/ opes superbæ et justitia./
- Avec moi sont les richesses et la gloire, les biens durables et la justice. (⁎)
- Avec moi sont la richesse et la gloire, Les biens durables et la justice. (Ⅰ)
- πλου̃τος καὶ δόξα ἐμοὶ ὑπάρχει καὶ κτη̃σις πολλω̃ν καὶ δικαιοσύνη (Ⅲ)
- ‫ 18 ׃8   עשר וכבוד אתי הון עתק וצדקה ‬ (Ⅴ)
- Avec moi sont les richesses et les honneurs, les biens éclatants et la justice. (Ⅵ)
- Avec moi sont les richesses et la gloire, les biens permanents, et la justice. (Ⅶ)
- Avec moi sont les richesses et la gloire, les biens durables et la justice. (Ⅷ)
8. 19  
Melior est enim fructus meus auro et lapide pretioso,/ et genimina mea argento electo./
- Mon fruit vaut mieux que l'or, que l'or pur, et ce qui vient de moi mieux que l'argent éprouvé. (⁎)
- Mon fruit est meilleur que l'or, que l'or pur, Et mon produit est préférable à l'argent. (Ⅰ)
- βέλτιον ἐμὲ καρπίζεσθαι ὑπὲρ χρυσίον καὶ λίθον τίμιον τὰ δὲ ἐμὰ γενήματα κρείσσω ἀργυρίου ἐκλεκτου̃ (Ⅲ)
- ‫ 19 ׃8   טוב פריי מחרוץ ומפז ותבואתי מכסף נבחר ‬ (Ⅴ)
- Mon fruit est meilleur que l’or fin, même que l’or pur; et mon revenu meilleur que l’argent choisi. (Ⅵ)
- Mon fruit est meilleur que le fin or, même que l’or raffiné ; et mon revenu est meilleur que l’argent choisi. (Ⅶ)
- Mon fruit est meilleur que l'or fin, même que l'or raffiné, et ce que je rapporte est meilleur que l'argent le plus pur. (Ⅷ)
8. 20  
In viis justitiæ ambulo,/ in medio semitarum judicii :/
- Je marche dans le chemin de la justice, au milieu des sentiers du jugement, (⁎)
- Je marche dans le chemin de la justice, Au milieu des sentiers de la droiture, (Ⅰ)
- ἐν ὁδοι̃ς δικαιοσύνης περιπατω̃ καὶ ἀνὰ μέσον τρίβων δικαιώματος ἀναστρέφομαι (Ⅲ)
- ‫ 20 ׃8   בארח צדקה אהלך‪[U]‬ בתוך נתיבות משפט ‬ (Ⅴ)
- Je marche dans le chemin de la justice, au milieu des sentiers de juste jugement, (Ⅵ)
- Je fais marcher par le chemin de la justice, et par le milieu des sentiers de la droiture ; (Ⅶ)
- Je fais marcher par le chemin de la justice, et par le milieu des sentiers de la droiture, (Ⅷ)
8. 21  
ut ditem diligentes me,/ et thesauros eorum repleam.]\
- pour donner des biens à ceux qui m'aiment, et combler leurs trésors. (⁎)
- Pour donner des biens à ceux qui m'aiment, Et pour remplir leurs trésors. (Ⅰ)
- ἵνα μερίσω τοι̃ς ἐμὲ ἀγαπω̃σιν ὕπαρξιν καὶ τοὺς θησαυροὺς αὐτω̃ν ἐμπλήσω ἀγαθω̃ν (Ⅲ)
- ‫ 21 ׃8   להנחיל אהבי יש ואצרתיהם אמלא פ‬ (Ⅴ)
- pour faire hériter les biens réels à ceux qui m’aiment, et pour remplir leurs trésors. (Ⅵ)
- Afin que je fasse hériter des biens permanents à ceux qui m’aiment, et que je remplisse leurs trésors. (Ⅶ)
- Pour donner en héritage des biens à ceux qui m'aiment, et pour remplir leurs trésors. (Ⅷ)
8. 22  
Dominus possedit me in initio viarum suarum/ antequam quidquam faceret a principio./
- « Yahweh m'a possédée au commencement de ses voies, avant ses oeuvres les plus anciennes. (⁎)
- L'Éternel m'a créée la première de ses oeuvres, Avant ses oeuvres les plus anciennes. (Ⅰ)
- κύριος ἔκτισέν με ἀρχὴν ὁδω̃ν αὐτου̃ εἰς ἔργα αὐτου̃ (Ⅲ)
- ‫ 22 ׃8   יהוה קנני ראשית דרכו קדם מפעליו מאז ‬ (Ⅴ)
- L’Éternel m’a possédée au commencement de sa voie, avant ses œuvres d’ancienneté. (Ⅵ)
- L’Eternel m’a possédée dès le commencement de sa voie, même avant qu’il fît aucune de ses œuvres. (Ⅶ)
- L'Éternel m'a possédée dès le commencement de ses voies, avant qu'il fît aucune de ses œuvres. (Ⅷ)
8. 23  
Ab æterno ordinata sum,/ et ex antiquis antequam terra fieret./
- J'ai été fondée dès l'éternité, dès le commencement, avant les origines de la terre. (⁎)
- J'ai été établie depuis l'éternité, Dès le commencement, avant l'origine de la terre. (Ⅰ)
- πρὸ του̃ αἰω̃νος ἐθεμελίωσέν με ἐν ἀρχη̨̃ (Ⅲ)
- ‫ 23 ׃8   מעולם נסכתי מראש מקדמי ארץ ‬ (Ⅴ)
- Dès l’éternité je fus établie, dès le commencement, dès avant les origines de la terre. (Ⅵ)
- J’ai été déclarée Princesse dès le siècle, dès le commencement, dès l’ancienneté de la terre. (Ⅶ)
- J'ai été établie depuis l'éternité, dès le commencement, dès l'origine de la terre. (Ⅷ)
8. 24  
Nondum erant abyssi, et ego jam concepta eram :/ necdum fontes aquarum eruperant,/
- Il n'y avait point d'abîmes quand je fus enfantée, point de sources chargées d'eaux. (⁎)
- Je fus enfantée quand il n'y avait point d'abîmes, Point de sources chargées d'eaux; (Ⅰ)
- πρὸ του̃ τὴν γη̃ν ποιη̃σαι καὶ πρὸ του̃ τὰς ἀβύσσους ποιη̃σαι πρὸ του̃ προελθει̃ν τὰς πηγὰς τω̃ν ὑδάτων (Ⅲ)
- ‫ 24 ׃8   באין תהמות חוללתי באין מעינות נכבדי מים ‬ (Ⅴ)
- Quand il n’y avait pas d’abîmes, j’ai été enfantée, quand il n’y avait pas de sources pleines d’eaux. (Ⅵ)
- J’ai été engendrée lorsqu’il n’y avait point encore d’abîmes, ni de fontaines chargées d’eaux. (Ⅶ)
- J'ai été engendrée lorsqu'il n'y avait point encore d'abîmes, ni de fontaines riches en eaux. (Ⅷ)
8. 25  
necdum montes gravi mole constiterant :/ ante colles ego parturiebar./
- Avant que les montagnes fussent affermies, avant les collines, j'étais enfantée. (⁎)
- Avant que les montagnes soient affermies, Avant que les collines existent, je fus enfantée; (Ⅰ)
- πρὸ του̃ ὄρη ἑδρασθη̃ναι πρὸ δὲ πάντων βουνω̃ν γεννα̨̃ με (Ⅲ)
- ‫ 25 ׃8   בטרם הרים הטבעו לפני גבעות חוללתי ‬ (Ⅴ)
- Avant que les montagnes fussent établies sur leurs bases, avant les collines, j’ai été enfantée, (Ⅵ)
- J’ai été engendrée avant que les montagnes fussent posées, et avant les coteaux. (Ⅶ)
- J'ai été engendrée avant que les montagnes fussent assises, et avant les coteaux; (Ⅷ)
8. 26  
Adhuc terram non fecerat, et flumina,/ et cardines orbis terræ./
- Lorsqu'il n'avait encore fait ni la terre, ni les plaines, ni les premiers éléments de la poussière du globe. (⁎)
- Il n'avait encore fait ni la terre, ni les campagnes, Ni le premier atome de la poussière du monde. (Ⅰ)
- κύριος ἐποίησεν χώρας καὶ ἀοικήτους καὶ ἄκρα οἰκούμενα τη̃ς ὑπ' οὐρανόν (Ⅲ)
- ‫ 26 ׃8   עד לא עשה ארץ וחוצות וראש עפרות‪[V]‬ תבל ‬ (Ⅴ)
- lorsqu’il n’avait pas encore fait la terre et les campagnes, et le commencement de la poussière du monde. (Ⅵ)
- Lorsqu’il n’avait point encore fait la terre, ni les campagnes, ni le plus beau des terres du monde habitable. (Ⅶ)
- Avant qu'il eût fait la terre, et les campagnes, et le commencement de la poussière du monde. (Ⅷ)
8. 27  
Quando præparabat cælos, aderam ;/ quando certa lege et gyro vallabat abyssos ;/
- Lorsqu'il disposa les cieux, j'étais là, lorsqu'il traça un cercle à la surface de l'abîme, (⁎)
- Lorsqu'il disposa les cieux, j'étais là; Lorsqu'il traça un cercle à la surface de l'abîme, (Ⅰ)
- ἡνίκα ἡτοίμαζεν τὸν οὐρανόν συμπαρήμην αὐτω̨̃ καὶ ὅτε ἀφώριζεν τὸν ἑαυτου̃ θρόνον ἐπ' ἀνέμων (Ⅲ)
- ‫ 27 ׃8   בהכינו שמים שם אני בחוקו חוג על פני תהום ‬ (Ⅴ)
- Quand il disposait les cieux, j’étais là; quand il ordonnait le cercle qui circonscrit la face de l’abîme, (Ⅵ)
- Quand il disposait les cieux ; quand il traçait le cercle au-dessus des abîmes ; (Ⅶ)
- Quand il agençait les cieux, j'y étais; quand il traçait le cercle au-dessus de l'abîme, (Ⅷ)
8. 28  
quando æthera firmabat sursum,/ et librabat fontes aquarum ;/
- lorsqu'il affermit les nuages en haut, et qu'il dompta les sources de l'abîme, (⁎)
- Lorsqu'il fixa les nuages en haut, Et que les sources de l'abîme jaillirent avec force, (Ⅰ)
- ἡνίκα ἰσχυρὰ ἐποίει τὰ ἄνω νέφη καὶ ὡς ἀσφαλει̃ς ἐτίθει πηγὰς τη̃ς ὑπ' οὐρανὸν (Ⅲ)
- ‫ 28 ׃8   באמצו שחקים ממעל בעזוז עינות תהום‪[U]‬ ‬ (Ⅴ)
- quand il établissait les nuées en haut, quand il affermissait les sources des abîmes, (Ⅵ)
- Quand il affermissait les nuées d’en haut ; quand il serrait ferme les fontaines des abîmes ; (Ⅶ)
- Quand il fixait les nuages en haut, quand il faisait jaillir les fontaines de l'abîme. (Ⅷ)
8. 29  
quando circumdabat mari terminum suum,/ et legem ponebat aquis, ne transirent fines suos ;/ quando appendebat fundamenta terræ :/
- lorsqu'il fixa sa limite à la mer, pour que les eaux n'en franchissent pas les bords, lorsqu'il posa les fondements de la terre. (⁎)
- Lorsqu'il donna une limite à la mer, Pour que les eaux n'en franchissent pas les bords, Lorsqu'il posa les fondements de la terre, (Ⅰ)
- καὶ ἰσχυρὰ ἐποίει τὰ θεμέλια τη̃ς γη̃ς (Ⅲ)
- ‫ 29 ׃8   בשומו לים חקו ומים לא יעברו פיו בחוקו מוסדי ארץ ‬ (Ⅴ)
- quand il imposait son décret à la mer, afin que les eaux n’outrepassassent point son commandement, quand il décrétait les fondements de la terre: (Ⅵ)
- Quand il mettait son ordonnance touchant la mer, afin que les eaux ne passassent point ses bords ; quand il compassait les fondements de la terre ; (Ⅶ)
- Quand il imposait à la mer sa loi, afin que ses eaux n'en franchissent pas les limites, quand il posait les fondements de la terre, (Ⅷ)
8. 30  
cum eo eram, cuncta componens./ Et delectabar per singulos dies,/ ludens coram eo omni tempore,/
- J'étais à l'oeuvre auprès de lui, me réjouissant chaque jour, et jouant sans cesse en sa présence, (⁎)
- J'étais à l'oeuvre auprès de lui, Et je faisais tous les jours ses délices, Jouant sans cesse en sa présence, (Ⅰ)
- ἤμην παρ' αὐτω̨̃ ἁρμόζουσα ἐγὼ ἤμην ἡ̨̃ προσέχαιρεν καθ' ἡμέραν δὲ εὐφραινόμην ἐν προσώπω̨ αὐτου̃ ἐν παντὶ καιρω̨̃ (Ⅲ)
- ‫ 30 ׃8   ואהיה אצלו אמון ואהיה שעשעים יום יום משחקת לפניו בכל עת ‬ (Ⅴ)
- j’étais alors à côté de lui son nourrisson, j’étais ses délices tous les jours, toujours en joie devant lui, (Ⅵ)
- J’étais alors par-devers lui son nourrisson, j’étais ses délices de tous les jours, et toujours j’étais en joie en sa présence. (Ⅶ)
- Alors j'étais auprès de lui son ouvrière, j'étais ses délices de tous les jours, et je me réjouissais sans cesse en sa présence. (Ⅷ)
8. 31  
ludens in orbe terrarum ;/ et deliciæ meæ esse cum filiis hominum./
- jouant sur le globe de sa terre, et trouvant mes délices parmi les enfants des hommes. (⁎)
- Jouant sur le globe de sa terre, Et trouvant mon bonheur parmi les fils de l'homme. (Ⅰ)
- ὅτε εὐφραίνετο τὴν οἰκουμένην συντελέσας καὶ ἐνευφραίνετο ἐν υἱοι̃ς ἀνθρώπων (Ⅲ)
- ‫ 31 ׃8   משחקת בתבל ארצו ושעשעי את בני אדם פ‬ (Ⅴ)
- me réjouissant en la partie habitable de sa terre, et mes délices étaient dans les fils des hommes. (Ⅵ)
- Je me réjouissais en la partie habitable de sa terre, et mes plaisirs étaient avec les enfants des hommes. (Ⅶ)
- Je trouvais ma joie dans le monde et sur la terre, et mon bonheur parmi les enfants des hommes. (Ⅷ)
8. 32  
Nunc ergo, filii, audite me :/ beati qui custodiunt vias meas./
- « Et maintenant, mes fils, écoutez-moi; heureux ceux qui gardent mes voies! (⁎)
- Et maintenant, mes fils, écoutez-moi, Et heureux ceux qui observent mes voies! (Ⅰ)
- νυ̃ν οὐ̃ν υἱέ ἄκουέ μου (Ⅲ)
- ‫ 32 ׃8   ועתה בנים שמעו לי ואשרי דרכי ישמרו ‬ (Ⅴ)
- Maintenant donc, fils, écoutez-moi: bienheureux ceux qui gardent mes voies! (Ⅵ)
- Maintenant donc, enfants, écoutez-moi ; car bienheureux seront ceux qui garderont mes voies. (Ⅶ)
- Maintenant donc, mes enfants, écoutez-moi. Heureux ceux qui garderont mes voies! (Ⅷ)
8. 33  
Audite disciplinam, et estote sapientes,/ et nolite abjicere eam./
- Ecoutez l'instruction pour devenir sages; ne la rejetez pas. (⁎)
- Écoutez l'instruction, pour devenir sages, Ne la rejetez pas. (Ⅰ)
- ‫ 33 ׃8   שמעו מוסר וחכמו ואל תפרעו ‬ (Ⅴ)
- Écoutez l’instruction, et soyez sages, et ne la rejetez point. (Ⅵ)
- Ecoutez l’instruction, et soyez sages, et ne la rejetez point. (Ⅶ)
- Écoutez l'instruction, pour devenir sages, et ne la rejetez point. (Ⅷ)
8. 34  
Beatus homo qui audit me,/ et qui vigilat ad fores meas quotidie,/ et observat ad postes ostii mei./
- Heureux l'homme qui m'écoute, qui veille chaque jour à mes portes, et qui en garde les montants! (⁎)
- Heureux l'homme qui m'écoute, Qui veille chaque jour à mes portes, Et qui en garde les poteaux! (Ⅰ)
- μακάριος ἀνήρ ὃς εἰσακούσεταί μου καὶ ἄνθρωπος ὃς τὰς ἐμὰς ὁδοὺς φυλάξει ἀγρυπνω̃ν ἐπ' ἐμαι̃ς θύραις καθ' ἡμέραν τηρω̃ν σταθμοὺς ἐμω̃ν εἰσόδων (Ⅲ)
- ‫ 34 ׃8   אשרי אדם שמע לי לשקד על דלתתי יום יום לשמר מזוזת פתחי ‬ (Ⅴ)
- Bienheureux l’homme qui m’écoute, veillant à mes portes tous les jours, gardant les poteaux de mes entrées! (Ⅵ)
- Ô ! que bienheureux est l’homme qui m’écoute, ne bougeant de mes portes tous les jours, et gardant les poteaux de mes portes ! (Ⅶ)
- Heureux l'homme qui m'écoute, qui veille à mes portes chaque jour, et qui garde les poteaux de l'entrée de ma maison! (Ⅷ)
8. 35  
Qui me invenerit, inveniet vitam,/ et hauriet salutem a Domino./
- Car celui qui me trouve a trouvé la vie, et il obtient la faveur de Yahweh. (⁎)
- Car celui qui me trouve a trouvé la vie, Et il obtient la faveur de l'Éternel. (Ⅰ)
- αἱ γὰρ ἔξοδοί μου ἔξοδοι ζωη̃ς καὶ ἑτοιμάζεται θέλησις παρὰ κυρίου (Ⅲ)
- ‫ 35 ׃8   כי מצאי *מצאי **מצא‪[y]‬ חיים ויפק רצון מיהוה ‬ (Ⅴ)
- Car celui qui m’a trouvée à trouvé la vie, et acquiert faveur de la part de l’Éternel; (Ⅵ)
- Car celui qui me trouve, trouve la vie, et attire la faveur de l’Eternel. (Ⅶ)
- Car celui qui me trouve, trouve la vie, et obtient la faveur de l'Éternel; (Ⅷ)
8. 36  
Qui autem in me peccaverit, lædet animam suam ;/ omnes qui me oderunt diligunt mortem.]
- Mais celui qui m'offense blesse son âme; tous ceux qui me haïssent aiment la mort. » (⁎)
- Mais celui qui pèche contre moi nuit à son âme; Tous ceux qui me haïssent aiment la mort. (Ⅰ)
- οἱ δὲ εἰς ἐμὲ ἁμαρτάνοντες ἀσεβου̃σιν τὰς ἑαυτω̃ν ψυχάς καὶ οἱ μισου̃ντές με ἀγαπω̃σιν θάνατον (Ⅲ)
- ‫ 36 ׃8   וחטאי חמס נפשו כל משנאי אהבו מות פ‬ (Ⅴ)
- mais celui qui pèche contre moi fait tort à son âme; tous ceux qui me haïssent aiment la mort. (Ⅵ)
- Mais celui qui m’offense, fait tort à son âme ; tous ceux qui me haïssent, aiment la mort. (Ⅶ)
- Mais celui qui m'offense fait tort à son âme. Tous ceux qui me haïssent, aiment la mort. (Ⅷ)


Page: 1

Chapitre 8

| | | | | | | 8| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

>> 







Home