Ecclésiaste
Onelittleangel > > Ecclésiaste  >
(18 Verses | Page 1 / 1)
La Bible de Crampon.
A- | A | A+ | T+

Version
Versions comparées
La Bible de Crampon.Afficher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅲ)Afficher | Cacher
(Ⅳ)Afficher | Cacher
(Ⅴ)Afficher | Cacher
(Ⅵ)Afficher | Cacher
(Ⅶ)Afficher | Cacher
(Ⅷ)Afficher | Cacher


1.1
Paroles de l'Écclésiaste, fils de David, roi dans Jérusalem.

Paroles de l'Ecclésiaste, fils de David, roi de Jérusalem. (Ⅰ)

ῥήματα 'Εκκλησιαστου̃ υἱου̃ Δαυιδ βασιλέως Ισραηλ ἐν Ιερουσαλημ (Ⅲ)

Verba Ecclesiastæ, filii David, regis Jerusalem. (Ⅳ)

‫ 1  ׃1   דברי קהלת בן דוד מלך בירושלם ‬ (Ⅴ)

Les paroles du Prédicateur, fils de David, roi à Jérusalem. (Ⅵ)

Les paroles de l’Ecclésiaste, fils de David, Roi de Jérusalem. (Ⅶ)

Paroles de l'Ecclésiaste, fils de David, roi de Jérusalem. (Ⅷ)

1.2
Vanité des vanités! dit l'Écclésiaste, vanité des vanités, tout est vanité.

Vanité des vanités, dit l'Ecclésiaste, vanité des vanités, tout est vanité. (Ⅰ)

ματαιότης ματαιοτήτων εἰ̃πεν ὁ 'Εκκλησιαστής ματαιότης ματαιοτήτων τὰ πάντα ματαιότης (Ⅲ)

Vanitas vanitatum, dixit Ecclesiastes ;/ vanitas vanitatum, et omnia vanitas./ (Ⅳ)

‫ 2  ׃1   הבל הבלים אמר קהלת הבל הבלים הכל הבל ‬ (Ⅴ)

Vanité des vanités, dit le prédicateur; vanité des vanités! Tout est vanité. (Ⅵ)

Vanité des vanités, dit l’Ecclésiaste ; vanité des vanités, tout est vanité. (Ⅶ)

Vanité des vanités, dit l'Ecclésiaste; vanité des vanités, tout est vanité. (Ⅷ)

1.3
Quel avantage revient-il à l'homme de toute la peine qu'il se donne sous le soleil? Le perpétuel recommencement des choses.

Quel avantage revient-il à l'homme de toute la peine qu'il se donne sous le soleil? (Ⅰ)

τίς περισσεία τω̨̃ ἀνθρώπω̨ ἐν παντὶ μόχθω̨ αὐτου̃ ὡ̨̃ μοχθει̃ ὑπὸ τὸν ἥλιον (Ⅲ)

Quid habet amplius homo/ de universo labore suo quo laborat sub sole ?]\ (Ⅳ)

‫ 3  ׃1   מה יתרון לאדם בכל עמלו שיעמל תחת השמש ‬ (Ⅴ)

Quel profit a l’homme de tout son labeur dont il se tourmente sous le soleil? (Ⅵ)

Quel avantage a l’homme de tout son travail auquel il s’occupe sous le soleil ? (Ⅶ)

Quel avantage a l'homme de tout le travail auquel il se livre sous le soleil? (Ⅷ)

1.4
Une génération passe, une génération vient, et la terre subsiste toujours.

Une génération s'en va, une autre vient, et la terre subsiste toujours. (Ⅰ)

γενεὰ πορεύεται καὶ γενεὰ ἔρχεται καὶ ἡ γη̃ εἰς τὸν αἰω̃να ἕστηκεν (Ⅲ)

Generatio præterit, et generatio advenit ;/ terra autem in æternum stat./ (Ⅳ)

‫ 4  ׃1   דור הלך ודור בא והארץ לעולם עמדת ‬ (Ⅴ)

Une génération s’en va, et une génération vient; et la terre subsiste toujours. (Ⅵ)

Une génération passe, et l’autre génération vient, mais la terre demeure toujours ferme. (Ⅶ)

Une génération passe, et une autre vient; mais la terre subsiste toujours. (Ⅷ)

1.5
Le soleil se lève, le soleil se couche, et il se hâte de retourner à sa demeure, d'où il se lève de nouveau.

Le soleil se lève, le soleil se couche; il soupire après le lieu d'où il se lève de nouveau. (Ⅰ)

καὶ ἀνατέλλει ὁ ἥλιος καὶ δύνει ὁ ἥλιος καὶ εἰς τὸν τόπον αὐτου̃ ἕλκει (Ⅲ)

Oritur sol et occidit,/ et ad locum suum revertitur ;/ ibique renascens, (Ⅳ)

‫ 5  ׃1   וזרח השמש ובא השמש ואל מקומו שואף זורח הוא שם ‬ (Ⅴ)

Et le soleil se lève, et le soleil se couche, et il se hâte vers son lieu où il se lève. (Ⅵ)

Le soleil aussi se lève, et le soleil se couche, et il soupire après le lieu d’où il se lève. (Ⅶ)

Le soleil se lève, et le soleil se couche, et il soupire après le lieu d'où il se lève de nouveau. (Ⅷ)

1.6
Allant vers le midi, tournant vers le nord, le vent se retourne encore, et reprend les mêmes circuits.

Le vent se dirige vers le midi, tourne vers le nord; puis il tourne encore, et reprend les mêmes circuits. (Ⅰ)

ἀνατέλλων αὐτὸς ἐκει̃ πορεύεται πρὸς νότον καὶ κυκλοι̃ πρὸς βορρα̃ν κυκλοι̃ κυκλω̃ν πορεύεται τὸ πνευ̃μα καὶ ἐπὶ κύκλους αὐτου̃ ἐπιστρέφει τὸ πνευ̃μα (Ⅲ)

gyrat per meridiem, et flectitur ad aquilonem./ Lustrans universa in circuitu pergit spiritus,/ et in circulos suos revertitur./ (Ⅳ)

‫ 6  ׃1   הולך אל דרום וסובב אל צפון סובב סבב הולך הרוח ועל סביבתיו שב הרוח ‬ (Ⅴ)

Le vent va vers le midi, et il tourne vers le nord; il tourne et retourne; et le vent revient sur ses circuits. (Ⅵ)

Le vent va vers le Midi, et tournoie vers l’Aquilon ; il va tournoyant çà et là, et il retourne après ses circuits. (Ⅶ)

Le vent va vers le midi, et tourne vers le nord; il va tournoyant çà et là, et revient à ses circuits. (Ⅷ)

1.7
Tous les fleuves vont à la mer, et la mer n'est point remplie; vers le lieu où ils se dirigent, ils continuent à aller.

Tous les fleuves vont à la mer, et la mer n'est point remplie; ils continuent à aller vers le lieu où ils se dirigent. (Ⅰ)

πάντες οἱ χείμαρροι πορεύονται εἰς τὴν θάλασσαν καὶ ἡ θάλασσα οὐκ ἔσται ἐμπιμπλαμένη εἰς τόπον οὑ̃ οἱ χείμαρροι πορεύονται ἐκει̃ αὐτοὶ ἐπιστρέφουσιν του̃ πορευθη̃ναι (Ⅲ)

Omnia flumina intrant in mare,/ et mare non redundat ;/ ad locum unde exeunt flumina/ revertuntur ut iterum fluant./ (Ⅳ)

‫ 7  ׃1   כל הנחלים הלכים אל הים והים איננו מלא אל מקום שהנחלים הלכים שם הם שבים ללכת ‬ (Ⅴ)

Toutes les rivières vont vers la mer, et la mer n’est pas remplie; au lieu où les rivières allaient, là elles vont de nouveau. (Ⅵ)

Tous les fleuves vont en la mer, et la mer n’en est point remplie ; les fleuves retournent au lieu d’où ils étaient partis, pour revenir [en la mer]. (Ⅶ)

Tous les fleuves vont à la mer, et la mer n'est point remplie; les fleuves continuent à aller vers le lieu d'où ils viennent. (Ⅷ)

1.8
Toutes choses sont en travail, au-delà de ce qu'on peut dire; l'œil n'est pas rassasié de voir, et l'oreille ne se lasse pas d'entendre.

Toutes choses sont en travail au delà de ce qu'on peut dire; l'oeil ne se rassasie pas de voir, et l'oreille ne se lasse pas d'entendre. (Ⅰ)

πάντες οἱ λόγοι ἔγκοποι οὐ δυνήσεται ἀνὴρ του̃ λαλει̃ν καὶ οὐκ ἐμπλησθήσεται ὀφθαλμὸς του̃ ὁρα̃ν καὶ οὐ πληρωθήσεται οὐ̃ς ἀπὸ ἀκροάσεως (Ⅲ)

Cunctæ res difficiles ;/ non potest eas homo explicare sermone./ Non saturatur oculus visu,/ nec auris auditu impletur./ (Ⅳ)

‫ 8  ׃1   כל הדברים יגעים לא יוכל איש לדבר לא תשבע עין לראות ולא תמלא אזן משמע ‬ (Ⅴ)

Toutes choses travaillent, l’homme ne peut le dire; l’œil ne se rassasie pas de voir, et l’oreille ne se satisfait pas d’entendre. (Ⅵ)

Toutes choses travaillent [plus que] l’homme ne saurait dire : l’œil n’est jamais rassasié de voir, ni l’oreille assouvie d’ouïr. (Ⅶ)

Toutes choses travaillent plus que l'homme ne saurait dire; l'œil n'est jamais rassasié de voir, ni l'oreille lasse d'entendre. (Ⅷ)

1.9
Ce qui a été, c'est ce qui sera, et ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera; et il n'y a rien de nouveau sous le soleil.

Ce qui a été, c'est ce qui sera, et ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera, il n'y a rien de nouveau sous le soleil. (Ⅰ)

τί τὸ γεγονός αὐτὸ τὸ γενησόμενον καὶ τί τὸ πεποιημένον αὐτὸ τὸ ποιηθησόμενον καὶ οὐκ ἔστιν πα̃ν πρόσφατον ὑπὸ τὸν ἥλιον (Ⅲ)

Quid est quod fuit ? Ipsum quod futurum est./ Quid est quod factum est ? Ipsum quod faciendum est./ (Ⅳ)

‫ 9  ׃1   מה שהיה הוא שיהיה ומה שנעשה הוא שיעשה ואין כל חדש תחת השמש ‬ (Ⅴ)

Ce qui a été, c’est ce qui sera; et ce qui a été fait, c’est ce qui se fera; et il n’y a rien de nouveau sous le soleil. (Ⅵ)

Ce qui a été, c’est ce qui sera ; et ce qui a été fait, est ce qui se fera, et il n’y a rien de nouveau sous le soleil. (Ⅶ)

Ce qui a été, c'est ce qui sera; ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera, et il n'y a rien de nouveau sous le soleil. (Ⅷ)

1.10
S'il est une chose dont on dise: "Vois, c'est nouveau!", cette chose a déjà existé dans les siècles qui nous ont précédés.

S'il est une chose dont on dise: Vois ceci, c'est nouveau! cette chose existait déjà dans les siècles qui nous ont précédés. (Ⅰ)

ὃς λαλήσει καὶ ἐρει̃ ἰδὲ του̃το καινόν ἐστιν ἤδη γέγονεν ἐν τοι̃ς αἰω̃σιν τοι̃ς γενομένοις ἀπὸ ἔμπροσθεν ἡμω̃ν (Ⅲ)

Nihil sub sole novum,/ nec valet quisquam dicere : Ecce hoc recens est :/ jam enim præcessit in sæculis quæ fuerunt ante nos./ (Ⅳ)

‫ 10 ׃1   יש דבר שיאמר ראה זה חדש הוא כבר היה לעלמים אשר היה מלפננו ‬ (Ⅴ)

Y a-t-il une chose dont on puisse dire: Regarde ceci, c’est nouveau? — Elle a été déjà, dans les siècles qui furent avant nous. (Ⅵ)

Y a-t-il quelque chose dont on puisse dire : Regarde cela, il est nouveau ? Il a déjà été dans les siècles qui ont été avant nous. (Ⅶ)

Y a-t-il une chose dont on puisse dire: Vois ceci, c'est nouveau? Elle a déjà été dans les siècles qui furent avant nous. (Ⅷ)

1.11
On ne se souvient pas de ce qui est ancien, et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard.

On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard. (Ⅰ)

οὐκ ἔστιν μνήμη τοι̃ς πρώτοις καί γε τοι̃ς ἐσχάτοις γενομένοις οὐκ ἔσται αὐτοι̃ς μνήμη μετὰ τω̃ν γενησομένων εἰς τὴν ἐσχάτην (Ⅲ)

Non est priorum memoria ;/ sed nec eorum quidem quæ postea futura sunt/ erit recordatio apud eos qui futuri sunt in novissimo.]\ (Ⅳ)

‫ 11 ׃1   אין זכרון לראשנים וגם לאחרנים שיהיו לא יהיה להם זכרון עם שיהיו לאחרנה פ‬ (Ⅴ)

Il n’y a pas de souvenir des choses qui ont précédé; et de même, de celles qui seront après, il n’y en aura pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard. (Ⅵ)

On ne se souvient point des choses qui ont précédé, on ne se souviendra point des choses qui seront à l’avenir, et ceux qui viendront n’en auront aucun souvenir. (Ⅶ)

On ne se souvient plus des choses d'autrefois; de même on ne se souviendra point des choses à venir, parmi ceux qui viendront plus tard. (Ⅷ)

1.12
Moi, l'Écclésiaste, j'ai été roi d'Israël à Jérusalem, et j'ai appliqué mon cœur à rechercher et à sonder par la sagesse tout ce qui se fait sous les cieux.

Moi, l'Ecclésiaste, j'ai été roi d'Israël à Jérusalem. (Ⅰ)

ἐγὼ 'Εκκλησιαστὴς ἐγενόμην βασιλεὺς ἐπὶ Ισραηλ ἐν Ιερουσαλημ (Ⅲ)

Ego Ecclesiastes fui rex Israël in Jerusalem ;/ (Ⅳ)

‫ 12 ׃1   אני קהלת הייתי מלך על ישראל בירושלם ‬ (Ⅴ)

Moi, le prédicateur, j’ai été roi sur Israël à Jérusalem, (Ⅵ)

Moi l’Ecclésiaste, j’ai été Roi sur Israël à Jérusalem ; (Ⅶ)

Moi, l'Ecclésiaste, j'ai été roi sur Israël à Jérusalem; (Ⅷ)

1.13
C'est une occupation pénible à laquelle Dieu impose aux enfants des hommes de se livrer.

J'ai appliqué mon coeur à rechercher et à sonder par la sagesse tout ce qui se fait sous les cieux: c'est là une occupation pénible, à laquelle Dieu soumet les fils de l'homme. (Ⅰ)

καὶ ἔδωκα τὴν καρδίαν μου του̃ ἐκζητη̃σαι καὶ του̃ κατασκέψασθαι ἐν τη̨̃ σοφία̨ περὶ πάντων τω̃ν γινομένων ὑπὸ τὸν οὐρανόν ὅτι περισπασμὸν πονηρὸν ἔδωκεν ὁ θεὸς τοι̃ς υἱοι̃ς του̃ ἀνθρώπου του̃ περισπα̃σθαι ἐν αὐτω̨̃ (Ⅲ)

et proposui in animo meo quærere et investigare sapienter/ de omnibus quæ fiunt sub sole./ Hanc occupationem pessimam/ dedit Deus filiis hominum, ut occuparentur in ea./ (Ⅳ)

‫ 13 ׃1   ונתתי את לבי לדרוש ולתור בחכמה על כל אשר נעשה תחת השמים הוא ענין רע נתן אלהים לבני האדם לענות בו ‬ (Ⅴ)

et j’ai appliqué mon cœur à rechercher et à explorer par la sagesse tout ce qui se fait sous les cieux: c’est une occupation ingrate que Dieu a donnée aux fils des hommes afin qu’ils s’y fatiguent. (Ⅵ)

Et j’ai appliqué mon cœur à rechercher et à sonder par la sagesse tout ce qui se faisait sous les cieux, ce qui est une occupation fâcheuse que Dieu a donnée aux hommes, afin qu’ils s’y occupent. (Ⅶ)

Et j'ai appliqué mon cœur à rechercher et à sonder avec sagesse tout ce qui se fait sous les cieux; c'est là une occupation pénible que Dieu a donnée aux hommes, afin qu'ils s'y exercent. (Ⅷ)

1.14
J'ai examiné toutes les œuvres qui se font sous le soleil: et voici, tout est vanité et poursuite du vent.

J'ai vu tout ce qui se fait sous le soleil; et voici, tout est vanité et poursuite du vent. (Ⅰ)

εἰ̃δον σὺν πάντα τὰ ποιήματα τὰ πεποιημένα ὑπὸ τὸν ἥλιον καὶ ἰδοὺ τὰ πάντα ματαιότης καὶ προαίρεσις πνεύματος (Ⅲ)

Vidi cuncta quæ fiunt sub sole,/ et ecce universa vanitas et afflictio spiritus./ (Ⅳ)

‫ 14 ׃1   ראיתי את כל המעשים שנעשו תחת השמש והנה הכל הבל ורעות רוח ‬ (Ⅴ)

J’ai vu tous les travaux qui se font sous le soleil; et voici, tout est vanité et poursuite du vent. (Ⅵ)

J’ai regardé tout ce qui se faisait sous le soleil, et voilà tout est vanité, et rongement d’esprit. (Ⅶ)

J'ai vu tout ce qui se fait sous le soleil, et voilà, tout est vanité et tourment d'esprit. (Ⅷ)

1.15
Ce qui est courbé ne peut se redresser, et ce qui manque ne peut être compté.

Ce qui est courbé ne peut se redresser, et ce qui manque ne peut être compté. (Ⅰ)

διεστραμμένον οὐ δυνήσεται του̃ ἐπικοσμηθη̃ναι καὶ ὑστέρημα οὐ δυνήσεται του̃ ἀριθμηθη̃ναι (Ⅲ)

Perversi difficile corriguntur,/ et stultorum infinitus est numerus./ (Ⅳ)

‫ 15 ׃1   מעות לא יוכל לתקן וחסרון לא יוכל להמנות ‬ (Ⅴ)

Ce qui est tordu ne peut être redressé, et ce qui manque ne peut être compté. (Ⅵ)

Ce qui est tortu ne se peut redresser ; et les défauts ne se peuvent nombrer. (Ⅶ)

Ce qui est courbé ne se peut redresser; et ce qui manque ne peut être compté. (Ⅷ)

1.16
Je me suis dit en moi-même: voici que j'ai accumulé et amassé de la sagesse, plus que tous ceux qui ont été avant moi à Jérusalem, et mon cœur a possédé amplement sagesse et science.

J'ai dit en mon coeur: Voici, j'ai grandi et surpassé en sagesse tous ceux qui ont dominé avant moi sur Jérusalem, et mon coeur a vu beaucoup de sagesse et de science. (Ⅰ)

ἐλάλησα ἐγὼ ἐν καρδία̨ μου τω̨̃ λέγειν ἐγὼ ἰδοὺ ἐμεγαλύνθην καὶ προσέθηκα σοφίαν ἐπὶ πα̃σιν οἳ ἐγένοντο ἔμπροσθέν μου ἐν Ιερουσαλημ καὶ καρδία μου εἰ̃δεν πολλά σοφίαν καὶ γνω̃σιν (Ⅲ)

Locutus sum in corde meo, dicens :/ Ecce magnus effectus sum, et præcessi omnes sapientia/ qui fuerunt ante me in Jerusalem ;/ et mens mea contemplata est multa sapienter, et didici./ (Ⅳ)

‫ 16 ׃1   דברתי אני עם לבי לאמר אני הנה הגדלתי והוספתי חכמה על כל אשר היה לפני על ירושלם ולבי ראה הרבה חכמה ודעת ‬ (Ⅴ)

J’ai parlé en mon cœur, disant: Voici, je suis devenu grand et j’ai acquis de la sagesse plus que tous ceux qui ont été avant moi sur Jérusalem, et mon cœur a vu beaucoup de sagesse et de connaissance; (Ⅵ)

J’ai parlé en mon cœur, disant : Voici, je me suis agrandi et accru en sagesse, par-dessus tous ceux qui ont été avant moi sur Jérusalem, et mon cœur a vu beaucoup de sagesse et de science. (Ⅶ)

J'ai parlé en mon cœur, et j'ai dit: Voici, j'ai grandi et surpassé en sagesse tous ceux qui ont été avant moi sur Jérusalem, et mon cœur a vu beaucoup de sagesse et de science; (Ⅷ)

1.17
J'ai appliqué mon esprit à connaître la sagesse, et à connaître la sottise et la folie; j'ai compris que cela aussi est poursuite du vent.

J'ai appliqué mon coeur à connaître la sagesse, et à connaître la sottise et la folie; j'ai compris que cela aussi c'est la poursuite du vent. (Ⅰ)

καὶ ἔδωκα καρδίαν μου του̃ γνω̃ναι σοφίαν καὶ γνω̃σιν παραβολὰς καὶ ἐπιστήμην ἔγνων ὅτι καί γε του̃τ' ἔστιν προαίρεσις πνεύματος (Ⅲ)

Dedique cor meum ut scirem prudentiam atque doctrinam,/ erroresque et stultitiam ;/ et agnovi quod in his quoque esset labor et afflictio spiritus :/ (Ⅳ)

‫ 17 ׃1   ואתנה לבי לדעת חכמה ודעת הוללות ושכלות ידעתי שגם זה הוא רעיון רוח ‬ (Ⅴ)

et j’ai appliqué mon cœur à la connaissance de la sagesse et à la connaissance des choses déraisonnables et de la folie. J’ai connu que cela aussi, c’est la poursuite du vent. (Ⅵ)

Et j’ai appliqué mon cœur à connaître la sagesse, et à connaître les sottises et la folie, [mais] j’ai reconnu que cela aussi était un rongement d’esprit. (Ⅶ)

Et j'ai appliqué mon cœur à connaître la sagesse, et à connaître la sottise et la folie; mais j'ai connu que cela aussi était un tourment d'esprit. (Ⅷ)

1.18
Car avec beaucoup de sagesse on a beaucoup de chagrin, et celui qui augmente sa science augmente sa douleur.

Car avec beaucoup de sagesse on a beaucoup de chagrin, et celui qui augmente sa science augmente sa douleur. (Ⅰ)

ὅτι ἐν πλήθει σοφίας πλη̃θος γνώσεως καὶ ὁ προστιθεὶς γνω̃σιν προσθήσει ἄλγημα (Ⅲ)

eo quod in multa sapientia multa sit indignatio ;/ et qui addit scientiam, addit et laborem.] (Ⅳ)

‫ 18 ׃1   כי ברב חכמה רב כעס ויוסיף דעת יוסיף מכאוב ‬ (Ⅴ)

Car à beaucoup de sagesse, beaucoup de chagrin; et qui augmente la connaissance, augmente la douleur. (Ⅵ)

Car où il y a abondance de sagesse, il y a abondance de chagrin ; et celui qui s’accroît de la science, s’accroît du chagrin. (Ⅶ)

Car avec beaucoup de science, il y a beaucoup de chagrin; et celui qui accroît sa science, accroît sa douleur. (Ⅷ)


Page:  1

Chapitres   1| | | | | | | | | | | |

Menu livre ↑