Esaïe
> Esaïe  >
18 Verses | Page 1 / 1
(Version Latine)


Afficher / Cacher
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


23. 1  
Onus Tyri. [Ululate, naves maris,/ quia vastata est domus/ unde venire consueverant :/ de terra Cethim/ revelatum est eis./
- Oracle sur Tyr. Hurlez, navires de Tarsis, car elle est détruite! Plus de maisons, plus d'entrée! C'est du pays de Céthim qu'ils en reçoivent la nouvelle. (⁎)
- Oracle sur Tyr. Lamentez-vous, navires de Tarsis! Car elle est détruite: plus de maisons! plus d'entrée! C'est du pays de Kittim que la nouvelle leur en est venue. (Ⅰ)
- τὸ ὅραμα Τύρου ὀλολύζετε πλοι̃α Καρχηδόνος ὅτι ἀπώλετο καὶ οὐκέτι ἔρχονται ἐκ γη̃ς Κιτιαίων ἠ̃κται αἰχμάλωτος (Ⅲ)
- ‫ 1  ׃23  משא צר הילילו אניות תרשיש כי שדד מבית מבוא מארץ כתים נגלה למו ‬ (Ⅴ)
- L’oracle sur Tyr. Hurlez, navires de Tarsis, car elle est dévastée, de sorte qu’il n’y a pas de maisons, personne qui entre. Du pays de Kittim cela leur est révélé. (Ⅵ)
- La charge de Tyr. Hurlez, navires de Tarsis, car elle est détruite, il n’y a plus de maisons, on n’y viendra plus ; ceci leur a été découvert du pays de Chittim. (Ⅶ)
- Prophétie sur Tyr. Gémissez, navires de Tarsis, car elle est détruite! Plus de maisons! On n'y entre plus! La nouvelle leur en vient du pays de Kittim. (Ⅷ)
23. 2  
Tacete, qui habitatis in insula ;/ negotiatores Sidonis, transfretantes mare, repleverunt te./
- Soyez dans la stupeur, habitants de la côte, que remplissaient les marchands de Sidon, parcourant la mer. (⁎)
- Soyez muets d'effroi, habitants de la côte, Que remplissaient les marchands de Sidon, parcourant la mer! (Ⅰ)
- τίνι ὅμοιοι γεγόνασιν οἱ ἐνοικου̃ντες ἐν τη̨̃ νήσω̨ μεταβόλοι Φοινίκης διαπερω̃ντες τὴν θάλασσαν (Ⅲ)
- ‫ 2  ׃23  דמו ישבי אי סחר צידון עבר ים מלאוך ‬ (Ⅴ)
- Tenez-vous en silence, habitants de l’île! Les marchands de Sidon qui passent par la mer t’ont remplie! (Ⅵ)
- Vous qui habitez dans l’Ile, taisez-vous ; toi qui étais remplie de marchands de Sidon, et de ceux qui traversaient la mer. (Ⅶ)
- Soyez stupéfaits, habitants de la côte, toi qui étais remplie par les marchands de Sidon, qui parcourent la mer! (Ⅷ)
23. 3  
In aquis multis semen Nili ;/ messis fluminis fruges ejus :/ et facta est negotiatio gentium./
- A travers les grandes eaux, le blé du Nil, les moissons du fleuve étaient son revenu ; elle était le marché des nations! (⁎)
- A travers les vastes eaux, le blé du Nil, La moisson du fleuve, était pour elle un revenu; Elle était le marché des nations. (Ⅰ)
- ἐν ὕδατι πολλω̨̃ σπέρμα μεταβόλων ὡς ἀμητου̃ εἰσφερομένου οἱ μεταβόλοι τω̃ν ἐθνω̃ν (Ⅲ)
- ‫ 3  ׃23  ובמים רבים זרע שחר קציר יאור תבואתה ותהי סחר גוים ‬ (Ⅴ)
- Et sur de grandes eaux la semence du Shikhor, la moisson du Nil, était son revenu; et elle était le marché des nations. (Ⅵ)
- Les grains de Sihor [qui viennent] parmi les grandes eaux, la moisson du fleuve, était son revenu, et elle était la foire des nations. (Ⅶ)
- A travers les grandes eaux, les grains du Shichor, les moissons du Nil, étaient son revenu; elle était le marché des nations. (Ⅷ)
23. 4  
Erubesce, Sidon ; ait enim mare,/ fortitudo maris, dicens :/ Non parturivi, et non peperi,/ et non enutrivi juvenes,/ nec ad incrementum perduxi virgines./
- Rougis de honte, Sidon, car la mer a parlé, la citadelle de la mer, en disant: "Je n'ai pas été en travail, je n'ai pas enfanté, je n'ai point nourri de jeunes gens, et je n'ai point élevé de vierges. (⁎)
- Sois confuse, Sidon! Car ainsi parle la mer, la forteresse de la mer: Je n'ai point eu de douleurs, je n'ai point enfanté, Je n'ai point nourri de jeunes gens, ni élevé de jeunes filles. (Ⅰ)
- αἰσχύνθητι Σιδών εἰ̃πεν ἡ θάλασσα ἡ δὲ ἰσχὺς τη̃ς θαλάσσης εἰ̃πεν οὐκ ὤδινον οὐδὲ ἔτεκον οὐδὲ ἐξέθρεψα νεανίσκους οὐδὲ ὕψωσα παρθένους (Ⅲ)
- ‫ 4  ׃23  בושי צידון כי אמר ים מעוז הים לאמר לא חלתי ולא ילדתי ולא גדלתי בחורים רוממתי בתולות ‬ (Ⅴ)
- Aie honte, Sidon, car la mer a parlé, la force de la mer, disant: Je n’ai pas été en travail d’enfant, je n’ai pas enfanté, et je n’ai pas nourri de jeunes hommes, ni élevé de vierges. — (Ⅵ)
- Sois honteuse, ô Sidon ! car la mer, la forteresse de la mer, a parlé, en disant ; je n’ai point été en travail d’enfant, et je n’ai point enfanté, et je n’ai point nourri de jeunes gens, ni élevé aucunes vierges. (Ⅶ)
- Sois honteuse, ô Sidon! Car la mer, la forteresse de la mer, a parlé ainsi: Je n'ai point été en travail, je n'ai point enfanté, je n'ai point nourri de jeunes gens, ni élevé de jeunes filles. (Ⅷ)
23. 5  
Cum auditum fuerit in Ægypto,/ dolebunt cum audierint de Tiro./
- Quand l'Egypte en apprendra la nouvelle, elle sera saisie d'effroi à la nouvelle de la chute de Tyr. (⁎)
- Quand les Égyptiens sauront la nouvelle, Ils trembleront en apprenant la chute de Tyr. (Ⅰ)
- ὅταν δὲ ἀκουστὸν γένηται Αἰγύπτω̨ λήμψεται αὐτοὺς ὀδύνη περὶ Τύρου (Ⅲ)
- ‫ 5  ׃23  כאשר שמע למצרים יחילו כשמע צר ‬ (Ⅴ)
- Quand la rumeur est arrivée en Égypte, ils ont été dans l’angoisse à l’ouïe des nouvelles de Tyr. (Ⅵ)
- Selon le bruit qui a été touchant l’Egypte, ainsi sera-t-on en travail quand on entendra le bruit touchant Tyr. (Ⅶ)
- Quand la nouvelle parviendra en Égypte, ils trembleront aux nouvelles de Tyr. (Ⅷ)
23. 6  
Transite maria, ululate,/ qui habitatis in insula !/
- Passez à Tarsis et hurlez, habitants de la côte! (⁎)
- Passez à Tarsis, Lamentez-vous, habitants de la côte! (Ⅰ)
- ἀπέλθατε εἰς Καρχηδόνα ὀλολύξατε οἱ ἐνοικου̃ντες ἐν τη̨̃ νήσω̨ ταύτη̨ (Ⅲ)
- ‫ 6  ׃23  עברו תרשישה הילילו ישבי אי ‬ (Ⅴ)
- Traversez vers Tarsis, hurlez, vous, les habitants de l’île! (Ⅵ)
- Passez en Tarsis, hurlez, vous qui habitez dans les Iles. (Ⅶ)
- Passez à Tarsis; gémissez, habitants du rivage! (Ⅷ)
23. 7  
Numquid non vestra hæc est, quæ gloriabatur/ a diebus pristinis in antiquitate sua ?/ Ducent eam pedes sui/ longe ad peregrinandum./
- Est-ce là votre cité joyeuse, dont l'origine remontait aux jours anciens, et que ses pieds portaient au loin pour y séjourner ? (⁎)
- Est-ce là votre ville joyeuse? Elle avait une origine antique, Et ses pieds la mènent séjourner au loin. (Ⅰ)
- οὐχ αὕτη ἠ̃ν ὑμω̃ν ἡ ὕβρις ἡ ἀπ' ἀρχη̃ς πρὶν ἢ παραδοθη̃ναι αὐτήν (Ⅲ)
- ‫ 7  ׃23  הזאת לכם עליזה מימי קדם קדמתה יבלוה רגליה מרחוק לגור ‬ (Ⅴ)
- Est-ce là votre ville joyeuse, qui avait son origine dès les jours d’autrefois? Ses pieds la porteront pour demeurer au loin en étrangère. (Ⅵ)
- N’est-ce pas ici votre [ville] qui s’égayait ? celle dont l’ancienneté est de fort longtemps sera portée bien loin par ses propres pieds, pour séjourner en un pays étranger. (Ⅶ)
- Est-ce là votre joyeuse cité, dont l'origine remonte au jours anciens? Ses pieds la portent au loin pour habiter en étrangère! (Ⅷ)
23. 8  
Quis cogitavit hoc/ super Tyrum quondam coronatam,/ cujus negotiatores principes,/ institores ejus inclyti terræ ?/
- Qui a décidé cela contre Tyr, qui donnait des couronnes, dont les marchands étaient des princes, et les trafiquants des grands de la terre? (⁎)
- Qui a pris cette résolution contre Tyr, la dispensatrice des couronnes, Elle dont les marchands étaient des princes, Dont les commerçants étaient les plus riches de la terre? (Ⅰ)
- τίς ταυ̃τα ἐβούλευσεν ἐπὶ Τύρον μὴ ἥσσων ἐστὶν ἢ οὐκ ἰσχύει οἱ ἔμποροι αὐτη̃ς ἔνδοξοι ἄρχοντες τη̃ς γη̃ς (Ⅲ)
- ‫ 8  ׃23  מי יעץ זאת על צר המעטירה אשר סחריה שרים כנעניה נכבדי ארץ ‬ (Ⅴ)
- Qui a pris ce conseil à l’égard de Tyr, distributrice de couronnes, dont les négociants étaient des princes, dont les marchands étaient les nobles de la terre? (Ⅵ)
- Qui a pris ce conseil contre Tyr, laquelle couronne [les siens], de laquelle les marchands sont des Princes, et dont les facteurs sont les plus honorables de la terre ? (Ⅶ)
- Qui a résolu ces choses contre Tyr, la distributrice de couronnes, dont les marchands étaient des princes, dont les trafiquants étaient les grands de la terre? (Ⅷ)
23. 9  
Dominus exercituum cogitavit hoc,/ ut detraheret superbiam omnis gloriæ,/ et ad ignominiam deduceret universos inclytos terræ./
- C'est Yahweh des armées qui l'a décidé, pour flétrir l'orgueil de tout ce qui brille, pour humilier tous les grands de la terre. (⁎)
- C'est l'Éternel des armées qui a pris cette résolution, Pour blesser l'orgueil de tout ce qui brille, Pour humilier tous les grands de la terre. (Ⅰ)
- κύριος σαβαωθ ἐβουλεύσατο παραλυ̃σαι πα̃σαν τὴν ὕβριν τω̃ν ἐνδόξων καὶ ἀτιμάσαι πα̃ν ἔνδοξον ἐπὶ τη̃ς γη̃ς (Ⅲ)
- ‫ 9  ׃23  יהוה צבאות יעצה לחלל גאון כל צבי להקל כל נכבדי ארץ ‬ (Ⅴ)
- L’Éternel des armées a pris ce conseil, pour profaner l’orgueil de toute gloire, pour réduire à néant tous les nobles de la terre. (Ⅵ)
- L’Eternel des armées a pris ce conseil, pour flétrir l’orgueil de toute la noblesse, et pour avilir tous les plus honorables de la terre. (Ⅶ)
- L'Éternel des armées l'a résolu, pour abaisser toute gloire orgueilleuse, pour humilier tous les grands de la terre. (Ⅷ)
23. 10  
Transi terram tuam quasi flumen, filia maris !/ non est cingulum ultra tibi./
- Répands-toi dans ton pays, comme le Nil, fille de Tarsis, car tu n'as plus de ceinture. (⁎)
- Parcours librement ton pays, pareille au Nil, Fille de Tarsis! Plus de joug! (Ⅰ)
- ἐργάζου τὴν γη̃ν σου καὶ γὰρ πλοι̃α οὐκέτι ἔρχεται ἐκ Καρχηδόνος (Ⅲ)
- ‫ 10 ׃23  עברי ארצך כיאר בת תרשיש אין מזח עוד ‬ (Ⅴ)
- Répands-toi sur ton pays comme le Nil, fille de Tarsis; il n’y a plus rien qui retienne! (Ⅵ)
- Traverse ton pays comme une rivière, ô fille de Tarsis ; il n’y a plus de ceinture. (Ⅶ)
- Parcours ton pays, pareille au fleuve, fille de Tarsis; plus de liens qui te retiennent! (Ⅷ)
23. 11  
Manum suam extendit super mare ;/ conturbavit regna./ Dominus mandavit adversus Chanaan,/ ut contereret fortes ejus ;/
- Yahweh a étendu sa main sur la mer, il a fait trembler les royaumes; il a décrété contre Chanaan la ruine de ses forteresses. (⁎)
- L'Éternel a étendu sa main sur la mer; Il a fait trembler les royaumes; Il a ordonné la destruction des forteresses de Canaan. (Ⅰ)
- ἡ δὲ χείρ σου οὐκέτι ἰσχύει κατὰ θάλασσαν ἡ παροξύνουσα βασιλει̃ς κύριος σαβαωθ ἐνετείλατο περὶ Χανααν ἀπολέσαι αὐτη̃ς τὴν ἰσχύν (Ⅲ)
- ‫ 11 ׃23  ידו נטה על הים הרגיז ממלכות יהוה צוה אל כנען לשמד מעזניה ‬ (Ⅴ)
- Il a étendu sa main sur la mer; il a fait trembler les royaumes. L’Éternel a commandé contre Canaan, d’en détruire les forteresses, (Ⅵ)
- Il a étendu sa main sur la mer, et a fait trembler les Royaumes ; l’Eternel a donné ordre à un marchand de détruire ses forteresses. (Ⅶ)
- L'Éternel a étendu sa main sur la mer, il a fait trembler les royaumes. Il a donné ordre contre Canaan, pour détruire ses forteresses. (Ⅷ)
23. 12  
et dixit : Non adjicies ultra ut glorieris,/ calumniam sustinens virgo filia Sidonis :/ in Cethim consurgens transfreta :/ ibi quoque non erit requies tibi./
- Et il a dit : "Tu ne te livreras plus à la joie, vierge déshonorée, fille de Sidon! Lève-toi, passe à Céthim; là même, plus de repos pour toi. (⁎)
- Il a dit: Tu ne te livreras plus à la joie, Vierge déshonorée, fille de Sidon! Lève-toi, passe au pays de Kittim! Même là, il n'y aura pas de repos pour toi. (Ⅰ)
- καὶ ἐρου̃σιν οὐκέτι μὴ προσθη̃τε του̃ ὑβρίζειν καὶ ἀδικει̃ν τὴν θυγατέρα Σιδω̃νος καὶ ἐὰν ἀπέλθη̨ς εἰς Κιτιει̃ς οὐδὲ ἐκει̃ σοι ἀνάπαυσις ἔσται (Ⅲ)
- ‫ 12 ׃23  ויאמר לא תוסיפי עוד לעלוז המעשקה בתולת בת צידון *כתיים **כתים קומי עברי גם שם לא ינוח לך ‬ (Ⅴ)
- et il a dit: Tu ne t’égayeras plus, vierge opprimée, fille de Sidon! Lève-toi, passe à Kittim; là encore il n’y aura pas de repos pour toi. (Ⅵ)
- Et il a dit ; tu ne continueras plus à t’égayer, étant opprimée, vierge, fille de Sidon. Lève-toi, traverse en Chittim ; encore n’y aura-t-il point là de repos pour toi. (Ⅶ)
- Il a dit: Tu ne continueras plus à te réjouir, fille de Sidon, vierge déshonorée! Lève-toi, passe au pays de Kittim; là même, tu n'auras point de repos. (Ⅷ)
23. 13  
Ecce terra Chaldæorum, talis populus non fuit :/ Assur fundavit eam ;/ in captivitatem traduxerunt robustos ejus,/ suffoderunt domos ejus,/ posuerunt eam in ruinam./
- Vois le pays des Chaldéens, de ce peuple qui n'était pas, et qui a livré Assur aux bêtes du désert ; ils ont élevé leurs tours, détruit ses palais, ils en ont fait un monceau de ruines." (⁎)
- Vois les Chaldéens, qui n'étaient pas un peuple, Ces habitants du désert, pour qui l'Assyrien a fondé un pays; Ils élèvent des tours, ils renversent les palais de Tyr, Ils les mettent en ruines. (Ⅰ)
- καὶ εἰς γη̃ν Χαλδαίων καὶ αὕτη ἠρήμωται ἀπὸ τω̃ν 'Ασσυρίων οὐδὲ ἐκει̃ σοι ἀνάπαυσις ἔσται ὅτι ὁ τοι̃χος αὐτη̃ς πέπτωκεν (Ⅲ)
- ‫ 13 ׃23  הן ארץ כשדים זה העם לא היה אשור יסדה לציים הקימו *בחיניו **בחוניו עררו ארמנותיה שמה למפלה ‬ (Ⅴ)
- Vois le pays des Chaldéens: ce peuple n’existait pas; Assur l’a fondé pour les habitants des déserts: ils ont élevé leurs tours, ils ont renversé ses palais; il en a fait des ruines. (Ⅵ)
- Voilà le pays des Chaldéens ; ce peuple-là n’était pas [autrefois] ; Assur l’a fondé pour les gens de marine ; on a dressé ses forteresses, on a élevé ses palais, et il l’a mis en ruine. (Ⅶ)
- Vois le pays des Caldéens, peuple qui naguère n'était pas: Assur assigna ce pays aux habitants du désert. Ils dressent leurs tours, ils détruisent les palais de Tyr, ils la mettent en ruines. (Ⅷ)
23. 14  
Ululate, naves maris,/ quia devastata est fortitudo vestra.]
- Hurlez, navires de Tarsis, car votre forteresse est détruite. (⁎)
- Lamentez-vous, navires de Tarsis! Car votre forteresse est détruite! (Ⅰ)
- ὀλολύζετε πλοι̃α Καρχηδόνος ὅτι ἀπώλετο τὸ ὀχύρωμα ὑμω̃ν (Ⅲ)
- ‫ 14 ׃23  הילילו אניות תרשיש כי שדד מעזכן ס‬ (Ⅴ)
- Hurlez, navires de Tarsis, car votre forteresse est détruite. (Ⅵ)
- Hurlez, navires de Tarsis ; car votre force est détruite. (Ⅶ)
- Gémissez, navires de Tarsis! Car votre forteresse est détruite. (Ⅷ)
23. 15  
Et erit in die illa : in oblivione eris, o Tyre ! septuaginta annis, sicut dies regis unius ; post septuaginta autem annos erit Tyro quasi canticum meretricis :
- Il arrivera, en ce jour-là, que Tyr sera oubliée soixante-dix ans, la durée des jours d'un roi. Et au bout de soixante dix ans, il en sera de Tyr comme dans la chanson de la courtisane: (⁎)
- En ce temps-là, Tyr tombera dans l'oubli soixante-dix ans, Ce que dure la vie d'un roi. Au bout de soixante-dix ans, il en sera de Tyr Comme de la prostituée dont parle la chanson: - (Ⅰ)
- καὶ ἔσται ἐν τη̨̃ ἡμέρα̨ ἐκείνη̨ καταλειφθήσεται Τύρος ἔτη ἑβδομήκοντα ὡς χρόνος βασιλέως ὡς χρόνος ἀνθρώπου καὶ ἔσται μετὰ ἑβδομήκοντα ἔτη ἔσται Τύρος ὡς ἀ̨̃σμα πόρνης (Ⅲ)
- ‫ 15 ׃23  והיה ביום ההוא ונשכחת צר שבעים שנה כימי מלך אחד מקץ שבעים שנה יהיה לצר כשירת הזונה ‬ (Ⅴ)
- Et il arrivera, en ce jour-là, que Tyr sera oubliée soixante-dix ans, selon les jours d’un roi. Au bout de soixante-dix ans, ce sera pour Tyr comme la chanson d’une prostituée. (Ⅵ)
- Et il arrivera en ce jour-là, que Tyr sera mise en oubli durant soixante-dix ans, selon les jours d’un Roi ; [mais] au bout de soixante-dix ans on chantera une chanson à Tyr comme à une femme prostituée. (Ⅶ)
- En ce temps-là, Tyr sera mise en oubli soixante-dix ans, le temps de la vie d'un roi. Au bout de soixante-dix ans, il en sera de Tyr comme de la courtisane dont parle la chanson: (Ⅷ)
23. 16  
Sume citharam, circui civitatem,/ meretrix oblivioni tradita :/ bene cane, frequenta canticum,/ ut memoria tui sit./
- "Prends ta harpe, fais le tour de la ville, courtisane oubliée ; joue avec art, multiplie tes chants, pour qu'on se souvienne de toi." (⁎)
- Prends la harpe, parcours la ville, Prostituée qu'on oublie! Joue bien, répète tes chants, Pour qu'on se souvienne de toi! - (Ⅰ)
- λαβὲ κιθάραν ῥέμβευσον πόλεις πόρνη ἐπιλελησμένη καλω̃ς κιθάρισον πολλὰ ἀ̨̃σον ἵνα σου μνεία γένηται (Ⅲ)
- ‫ 16 ׃23  קחי כנור סבי עיר זונה נשכחה היטיבי נגן הרבי שיר למען תזכרי ‬ (Ⅴ)
- Prends la harpe, fais le tour de la ville, prostituée oubliée! Touche habilement les cordes, multiplie tes chansons, afin qu’on se souvienne de toi. (Ⅵ)
- Prends la harpe, environne la ville, ô prostituée, qui avais été mise en oubli, sonne avec force, chante et rechante, afin qu’on se ressouvienne de toi. (Ⅶ)
- Prends la harpe, fais le tour de la ville, courtisane oubliée! Touche bien les cordes; multiplie les chants; afin qu'on se souvienne de toi! (Ⅷ)
23. 17  
Et erit post septuaginta annos :/ visitabit Dominus Tyrum,/ et reducet eam ad mercedes suas,/ et rursum fornicabitur cum universis regnis terræ/ super faciem terræ ;/
- Et il arrivera, au bout de soixante-dix ans; que Yahweh visitera Tyr, et elle recevra de nouveau son salaire, et elle se prostituera à tous les royaumes de la terre, sur la face du monde. (⁎)
- Au bout de soixante-dix ans, l'Éternel visitera Tyr, Et elle retournera à son salaire impur; Elle se prostituera à tous les royaumes de la terre, Sur la face du monde. (Ⅰ)
- καὶ ἔσται μετὰ ἑβδομήκοντα ἔτη ἐπισκοπὴν ποιήσει ὁ θεὸς Τύρου καὶ πάλιν ἀποκατασταθήσεται εἰς τὸ ἀρχαι̃ον καὶ ἔσται ἐμπόριον πάσαις ται̃ς βασιλείαις τη̃ς οἰκουμένης (Ⅲ)
- ‫ 17 ׃23  והיה מקץ שבעים שנה יפקד יהוה את צר ושבה לאתננה וזנתה את כל ממלכות הארץ על פני האדמה ‬ (Ⅴ)
- Et il arrivera qu’au bout de soixante-dix ans, l’Éternel visitera Tyr; et elle reviendra à ses présents et se prostituera avec tous les royaumes de la terre, sur la face du sol. (Ⅵ)
- Et il arrivera au bout de soixante-dix ans, que l’Eternel visitera Tyr, mais elle retournera au salaire de sa prostitution, et elle se prostituera avec tous les Royaumes des pays qui [sont] sur le dessus de la terre. (Ⅶ)
- Et au bout de soixante-dix ans, l'Éternel visitera Tyr; elle retournera à ses gains impurs, elle se prostituera sur la face du monde avec tous les royaumes de la terre. (Ⅷ)
23. 18  
et erunt negotiationes ejus et mercedes ejus sanctificatæ Domino :/ non condentur neque reponentur,/ quia his qui habitaverint coram Domino erit negotiatio ejus,/ ut manducent in saturitatem, et vestiantur usque ad vetustatem.]
- Et son gain et son salaire seront consacrés à Yahweh ; ils ne seront ni amassés, ni mis en réserve; car son gain appartiendra à ceux qui habitent devant Yahweh, pour qu'ils mangent, se rassasient et se parent magnifiquement. (⁎)
- Mais son gain et son salaire impur seront consacrés à l'Éternel, Ils ne seront ni entassés ni conservés; Car son gain fournira pour ceux qui habitent devant l'Éternel Une nourriture abondante et des vêtements magnifiques. (Ⅰ)
- καὶ ἔσται αὐτη̃ς ἡ ἐμπορία καὶ ὁ μισθὸς ἅγιον τω̨̃ κυρίω̨ οὐκ αὐτοι̃ς συναχθήσεται ἀλλὰ τοι̃ς κατοικου̃σιν ἔναντι κυρίου πα̃σα ἡ ἐμπορία αὐτη̃ς φαγει̃ν καὶ πιει̃ν καὶ ἐμπλησθη̃ναι εἰς συμβολὴν μνημόσυνον ἔναντι κυρίου (Ⅲ)
- ‫ 18 ׃23  והיה סחרה ואתננה קדש ליהוה לא יאצר ולא יחסן כי לישבים לפני יהוה יהיה סחרה לאכל לשבעה ולמכסה עתיק פ‬ (Ⅴ)
- Et ses marchandises et les présents qu’on lui fera seront saints, consacrés à l’Éternel; ils ne seront pas accumulés et ils ne seront pas amassés; car sa marchandise sera pour ceux qui demeurent devant l’Éternel, afin qu’ils mangent et soient rassasiés, et afin qu’ils aient des vêtements magnifiques. (Ⅵ)
- Et son trafic et son salaire sera sanctifié à l’Eternel ; il n’en sera rien réservé, ni serré ; car son trafic sera pour ceux qui habitent en la présence de l’Eternel, pour en manger jusques à être rassasiés, et pour avoir des habits de longue durée. (Ⅶ)
- Mais ses profits et ses gains impurs seront consacrés à l'Éternel: il n'en sera rien accumulé, ni réservé. Car ses profits seront à ceux qui habitent devant la face de l'Éternel, pour les nourrir abondamment et les vêtir avec magnificence. (Ⅷ)


Page: 1

Chapitre 23

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | 23| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

>> 







Home