Lamentations
Onelittleangel > > Lamentations  >
(22 Verses | Page 1 / 1)
Version Louis Segond 1910
A- | A | A+ | T+

Versions
Comparer
(⁎)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

1. 1  
Eh quoi! elle est assise solitaire, cette ville si peuplée! Elle est semblable à une veuve! Grande entre les nations, souveraine parmi les états, Elle est réduite à la servitude!

ALEPH. Comment est-elle assise solitaire, la cité populeuse! Elle est devenue comme une veuve, celle qui était grande parmi les nations. Celle qui était reine parmi les provinces a été soumise au tribut. (⁎)

*****

πω̃ς ἐκάθισεν μόνη ἡ πόλις ἡ πεπληθυμμένη λαω̃ν ἐγενήθη ὡς χήρα πεπληθυμμένη ἐν ἔθνεσιν ἄρχουσα ἐν χώραις ἐγενήθη εἰς φόρον (Ⅲ)

*****

Et factum est, postquam in captivitatem redactus est Israël, et Jerusalem deserta est, sedit Jeremias propheta flens, et planxit lamentatione hac in Jerusalem : et amaro animo suspirans et ejulans, dixit : [Quomodo sedet sola/ civitas plena populo !/ Facta est quasi vidua/ domina gentium ;/ princeps provinciarum/ facta est sub tributo./ (Ⅳ)

*****

‫ 1  ׃1   איכה ישבה בדד העיר רבתי עם היתה כאלמנה רבתי‪[Q]‬‪[n]‬‪[p]‬ בגוים שרתי במדינות היתה למס ס‬ (Ⅴ)

*****

Comment est-elle assise solitaire, la ville si peuplée! Celle qui était grande entre les nations est devenue comme veuve; la princesse parmi les provinces est devenue tributaire. (Ⅵ)

*****

[Aleph.] Comment est-il arrivé que la ville si peuplée se trouve si solitaire ? que celle qui était grande entre les nations est devenue comme veuve ? que celle qui était Dame entre les Provinces a été rendue tributaire ? (Ⅶ)

*****

Comment est-elle assise solitaire, la ville si peuplée! Celle qui était grande entre les nations est semblable à une veuve; la princesse des provinces est devenue tributaire! (Ⅷ)

*****

1. 2  
Elle pleure durant la nuit, et ses joues sont couvertes de larmes; De tous ceux qui l'aimaient nul ne la console; Tous ses amis lui sont devenus infidèles, Ils sont devenus ses ennemis.

BETH. Elle pleure amèrement durant la nuit, et les larmes couvrent ses joues, pas un ne la console, de tous ses amants; tous ses compagnons l'ont trahie, ils sont devenus ses ennemis. (⁎)

*****

κλαίουσα ἔκλαυσεν ἐν νυκτί καὶ τὰ δάκρυα αὐτη̃ς ἐπὶ τω̃ν σιαγόνων αὐτη̃ς καὶ οὐχ ὑπάρχει ὁ παρακαλω̃ν αὐτὴν ἀπὸ πάντων τω̃ν ἀγαπώντων αὐτήν πάντες οἱ φιλου̃ντες αὐτὴν ἠθέτησαν ἐν αὐτη̨̃ ἐγένοντο αὐτη̨̃ εἰς ἐχθρούς (Ⅲ)

*****

Plorans ploravit in nocte,/ et lacrimæ ejus in maxillis ejus :/ non est qui consoletur eam/ ex omnibus caris ejus ;/ omnes amici ejus spreverunt eam,/ et facti sunt ei inimici./ (Ⅳ)

*****

‫ 2  ׃1   בכו תבכה בלילה ודמעתה על לחיה אין לה מנחם מכל אהביה כל רעיה בגדו בה היו לה לאיבים ס‬ (Ⅴ)

*****

Elle pleure, elle pleure pendant la nuit, et ses larmes sont sur ses joues; de tous ses amants, il n’en est pas un qui la console; tous ses amis ont agi perfidement envers elle, ils sont pour elle des ennemis. (Ⅵ)

*****

[Beth.] Elle ne cesse de pleurer pendant la nuit, et ses larmes sont sur ses joues ; il n’y a pas un de tous ses amis qui la console ; ses intimes amis ont agi perfidement contre elle, ils sont devenus ses ennemis. (Ⅶ)

*****

Elle pleure durant la nuit, et les larmes couvrent ses joues; de tous ceux qu'elle aimait aucun ne la console; tous ses amis ont agi perfidement contre elle, ils sont devenus ses ennemis. (Ⅷ)

*****

1. 3  
Juda est en exil, victime de l'oppression et d'une grande servitude; Il habite au milieu des nations, Et il n'y trouve point de repos; Tous ses persécuteurs l'ont surpris dans l'angoisse.

GHIMEL. Juda s'en est allé en exil, misérable et condamné à un rude travail; Il habite chez les nations, sans trouver le repos; ses persécuteurs l’ont atteint dans d'étroits défilés. (⁎)

*****

μετω̨κίσθη ἡ Ιουδαία ἀπὸ ταπεινώσεως αὐτη̃ς καὶ ἀπὸ πλήθους δουλείας αὐτη̃ς ἐκάθισεν ἐν ἔθνεσιν οὐχ εὑ̃ρεν ἀνάπαυσιν πάντες οἱ καταδιώκοντες αὐτὴν κατέλαβον αὐτὴν ἀνὰ μέσον τω̃ν θλιβόντων (Ⅲ)

*****

Migravit Judas propter afflictionem,/ et multitudinem servitutis ;/ habitavit inter gentes,/ nec invenit requiem :/ omnes persecutores ejus apprehenderunt eam/ inter angustias./ (Ⅳ)

*****

‫ 3  ׃1   גלתה יהודה מעני ומרב עבדה היא ישבה בגוים לא מצאה מנוח כל רדפיה השיגוה בין המצרים ס‬ (Ⅴ)

*****

Juda est allé en captivité à cause de son affliction et de la grandeur de son esclavage; il habite parmi les nations, il n’a pas trouvé de repos; tous ses persécuteurs l’ont atteint dans ses lieux resserrés. (Ⅵ)

*****

[Guimel.] La Judée a été emmenée captive tant elle est affligée, et tant est grande sa servitude ; elle demeure maintenant entre les nations, et ne trouve point de repos ; tous ses persécuteurs l’ont attrapée entre ses détroits. (Ⅶ)

*****

Juda s'est exilé devant l'affliction et la grandeur de sa servitude; il demeure au milieu des nations, et il n'y trouve point de repos; tous ses persécuteurs l'ont saisi dans l'angoisse. (Ⅷ)

*****

1. 4  
Les chemins de Sion sont dans le deuil, car on ne va plus aux fêtes; Toutes ses portes sont désertes, Ses sacrificateurs gémissent, Ses vierges sont affligées, et elle est remplie d'amertume.

DALETH. Les chemins de Sion sont dans le deuil, parce que nul ne vient plus à ses fêtes; Toutes ses portes sont en ruines; ses prêtres gémissent, ses vierges se désolent, et elle-même est dans l'amertume. (⁎)

*****

ὁδοὶ Σιων πενθου̃σιν παρὰ τὸ μὴ εἰ̃ναι ἐρχομένους ἐν ἑορτη̨̃ πα̃σαι αἱ πύλαι αὐτη̃ς ἠφανισμέναι οἱ ἱερει̃ς αὐτη̃ς ἀναστενάζουσιν αἱ παρθένοι αὐτη̃ς ἀγόμεναι καὶ αὐτὴ πικραινομένη ἐν ἑαυτη̨̃ (Ⅲ)

*****

Viæ Sion lugent, eo quod non sint/ qui veniant ad solemnitatem :/ omnes portæ ejus destructæ,/ sacerdotes ejus gementes ;/ virgines ejus squalidæ,/ et ipsa oppressa amaritudine./ (Ⅳ)

*****

‫ 4  ׃1   דרכי ציון אבלות מבלי באי מועד כל שעריה שוממין כהניה נאנחים בתולתיה נוגות‪[Q]‬‪[p]‬ והיא מר לה ס‬ (Ⅴ)

*****

Les chemins de Sion mènent deuil de ce qu’il n’y a personne qui vienne aux fêtes; toutes ses portes sont désolées; ses sacrificateurs gémissent, ses vierges sont dans la détresse; elle-même est dans l’amertume. (Ⅵ)

*****

[Daleth.] Les chemins de Sion mènent deuil de ce qu’il n’y a plus personne qui vienne aux fêtes solennelles ; toutes ses portes sont désolées, ses Sacrificateurs sanglotent, ses vierges sont accablées de tristesse ; elle est remplie d’amertume. (Ⅶ)

*****

Les chemins de Sion sont dans le deuil, car personne ne vient plus aux fêtes solennelles; toutes ses portes sont désertes, ses sacrificateurs gémissent, ses vierges sont désolées, et elle est remplie d'amertume. (Ⅷ)

*****

1. 5  
Ses oppresseurs triomphent, ses ennemis sont en paix; Car l'Éternel l'a humiliée, A cause de la multitude de ses péchés; Ses enfants ont marché captifs devant l'oppresseur.

HÉ. Ses oppresseurs ont le dessus, ses ennemis prospèrent; car Yahweh l'a affligée, à cause de la multitude de ses offenses; ses petits enfants s'en sont allés captifs, devant l'oppresseur. (⁎)

*****

ἐγένοντο οἱ θλίβοντες αὐτὴν εἰς κεφαλήν καὶ οἱ ἐχθροὶ αὐτη̃ς εὐθηνου̃σαν ὅτι κύριος ἐταπείνωσεν αὐτὴν ἐπὶ τὸ πλη̃θος τω̃ν ἀσεβειω̃ν αὐτη̃ς τὰ νήπια αὐτη̃ς ἐπορεύθησαν ἐν αἰχμαλωσία̨ κατὰ πρόσωπον θλίβοντος (Ⅲ)

*****

Facti sunt hostes ejus in capite ;/ inimici ejus locupletati sunt :/ quia Dominus locutus est super eam/ propter multitudinem iniquitatum ejus./ Parvuli ejus ducti sunt in captivitatem/ ante faciem tribulantis./ (Ⅳ)

*****

‫ 5  ׃1   היו צריה לראש איביה שלו כי יהוה הוגה על רב פשעיה עולליה הלכו שבי לפני צר ס‬ (Ⅴ)

*****

Ses adversaires dominent, ses ennemis prospèrent; car l’Éternel l’a affligée à cause de la multitude de ses transgressions; ses petits enfants ont marché captifs devant l’adversaire. (Ⅵ)

*****

[He.] Ses adversaires ont été établis pour chefs, ses ennemis ont prospéré ; car l’Eternel l’a plongée dans l’affliction à cause de la multitude de ses crimes, ses petits enfants ont marché captifs devant l’adversaire ; (Ⅶ)

*****

Ses adversaires ont le dessus, ses ennemis prospèrent; car l'Éternel l'a affligée, à cause de la multitude de ses forfaits; ses petits enfants ont marché captifs devant l'ennemi. (Ⅷ)

*****

1. 6  
La fille de Sion a perdu toute sa gloire; Ses chefs sont comme des cerfs Qui ne trouvent point de pâture, Et qui fuient sans force devant celui qui les chasse.

VAV. Et la fille de Sion a perdu toute sa gloire; ses princes sont comme des cerfs qui ne trouvent pas de pâture, et qui s'en vont sans force devant celui qui les poursuit. (⁎)

*****

καὶ ἐξη̃λθεν ἐκ θυγατρὸς Σιων πα̃σα ἡ εὐπρέπεια αὐτη̃ς ἐγένοντο οἱ ἄρχοντες αὐτη̃ς ὡς κριοὶ οὐχ εὑρίσκοντες νομὴν καὶ ἐπορεύοντο ἐν οὐκ ἰσχύι κατὰ πρόσωπον διώκοντος (Ⅲ)

*****

Et egressus est a filia Sion/ omnis decor ejus ;/ facti sunt principes ejus velut arietes/ non invenientes pascua,/ et abierunt absque fortitudine/ ante faciem subsequentis./ (Ⅳ)

*****

‫ 6  ׃1   ויצא *מן *בת **מבת ציון כל הדרה היו שריה כאילים לא מצאו מרעה וילכו בלא כח לפני רודף ס‬ (Ⅴ)

*****

Et toute la magnificence de la fille de Sion s’est retirée d’elle. Ses princes sont comme des cerfs qui ne trouvent pas de pâture, et ils s’en sont allés sans force devant celui qui les poursuit. (Ⅵ)

*****

[Vau.] Et tout l’honneur de la fille de Sion s’est retiré d’elle ; ses principaux sont devenus semblables à des cerfs qui ne trouvent point de pâture, et ils ont marché destitués de force, devant celui qui [les] poursuivait. (Ⅶ)

*****

Et la fille de Sion a perdu toute sa splendeur; ses chefs sont devenus comme des cerfs qui ne trouvent point de pâture, et ils s'en vont, privés de force, devant celui qui les chasse. (Ⅷ)

*****

1. 7  
Aux jours de sa détresse et de sa misère, Jérusalem s'est souvenue De tous les biens dès longtemps son partage, Quand son peuple est tombé sans secours sous la main de l'oppresseur; Ses ennemis l'ont vue, et ils ont ri de sa chute.

ZAÏN. Jérusalem se souvient, aux jours de son affliction et de sa vie errante, de tous ses biens précieux qu'elle possédait, dès les jours anciens. Maintenant que son peuple est tombé sous la main de l'oppresseur, et que personne ne vient a son aide, ses ennemis la voient, et ils rient de son chômage. (⁎)

*****

ἐμνήσθη Ιερουσαλημ ἡμερω̃ν ταπεινώσεως αὐτη̃ς καὶ ἀπωσμω̃ν αὐτη̃ς πάντα τὰ ἐπιθυμήματα αὐτη̃ς ὅσα ἠ̃ν ἐξ ἡμερω̃ν ἀρχαίων ἐν τω̨̃ πεσει̃ν τὸν λαὸν αὐτη̃ς εἰς χει̃ρας θλίβοντος καὶ οὐκ ἠ̃ν ὁ βοηθω̃ν αὐτη̨̃ ἰδόντες οἱ ἐχθροὶ αὐτη̃ς ἐγέλασαν ἐπὶ μετοικεσία̨ αὐτη̃ς (Ⅲ)

*****

Recordata est Jerusalem dierum afflictionis suæ,/ et prævaricationis,/ omnium desiderabilium suorum,/ quæ habuerat a diebus antiquis,/ cum caderet populus ejus in manu hostili,/ et non esset auxiliator :/ viderunt eam hostes,/ et deriserunt sabbata ejus./ (Ⅳ)

*****

‫ 7  ׃1   זכרה ירושלם ימי עניה ומרודיה כל מחמדיה אשר היו מימי קדם בנפל עמה ביד צר ואין עוזר לה ראוה צרים שחקו על משבתה ס‬ (Ⅴ)

*****

Jérusalem, dans les jours de son affliction et de son bannissement, lorsque son peuple tombait dans la main de l’ennemi et qu’il n’y avait personne qui lui aidât, s’est souvenue de toutes les choses désirables qu’elle avait dans les jours d’autrefois; les adversaires l’ont vue, ils se sont moqués de sa ruine. (Ⅵ)

*****

[Zajin.] Jérusalem dans les jours de son affliction et de son pauvre état s’est souvenue de toutes ses choses désirables qu’elle avait depuis si longtemps, lorsque son peuple est tombé par la main de l’ennemi, sans qu’aucun la secourût ; les ennemis l’ont vue, et se sont moqués de ses sabbats. (Ⅶ)

*****

Aux jours de son affliction et de son exil, Jérusalem s'est souvenue de toutes les choses désirables qu'elle possédait depuis les jours anciens. Quand son peuple est tombé par la main de l'ennemi et que personne n'est venu à son aide, ses adversaires l'ont vue et se sont moqués de ses sabbats. (Ⅷ)

*****

1. 8  
Jérusalem a multiplié ses péchés, C'est pourquoi elle est un objet d'aversion; Tous ceux qui l'honoraient la méprisent, en voyant sa nudité; Elle-même soupire, et détourne la face.

HETH. Jérusalem a multiplié ses péchés; c'est pourquoi elle est devenue une chose souillée; tous ceux qui l'honoraient la méprisent, car ils ont vu sa nudité; elle-même pousse des gémissements, et détourne la face. (⁎)

*****

ἁμαρτίαν ἥμαρτεν Ιερουσαλημ διὰ του̃το εἰς σάλον ἐγένετο πάντες οἱ δοξάζοντες αὐτὴν ἐταπείνωσαν αὐτήν εἰ̃δον γὰρ τὴν ἀσχημοσύνην αὐτη̃ς καί γε αὐτὴ στενάζουσα καὶ ἀπεστράφη ὀπίσω (Ⅲ)

*****

Peccatum peccavit Jerusalem,/ propterea instabilis facta est ;/ omnes qui glorificabant eam spreverunt illam,/ quia viderunt ignominiam ejus :/ ipsa autem gemens/ conversa est retrorsum./ (Ⅳ)

*****

‫ 8  ׃1   חטא חטאה ירושלם על כן לנידה היתה כל מכבדיה הזילוה כי ראו ערותה גם היא נאנחה ותשב אחור ס‬ (Ⅴ)

*****

Jérusalem a grièvement péché, c’est pourquoi elle est rejetée comme une impureté; tous ceux qui l’honoraient l’ont méprisée, car ils ont vu sa nudité: elle aussi gémit et s’est retournée en arrière. (Ⅵ)

*****

[Heth.] Jérusalem a grièvement péché ; c’est pourquoi on a branlé la tête contre elle ; tous ceux qui l’honoraient l’ont méprisée, parce qu’ils ont vu son ignominie ; elle en a aussi sangloté, et s’est retournée en arrière. (Ⅶ)

*****

Jérusalem a grièvement péché; c'est pourquoi elle est devenue un objet de dégoût; tous ceux qui l'honoraient la méprisent, parce qu'ils ont vu sa nudité; elle-même gémit et détourne la tête! (Ⅷ)

*****

1. 9  
La souillure était dans les pans de sa robe, et elle ne songeait pas à sa fin; Elle est tombée d'une manière étonnante, et nul ne la console. -Vois ma misère, ô Éternel! Quelle arrogance chez l'ennemi! -

TETH. Sa souillure apparaît sous les pans de sa robe; elle ne songeait pas à sa fin. Et elle est tombée d'une manière étrange, et personne ne la console! "Vois, Yahweh, ma misère, car l'ennemi triomphe!" (⁎)

*****

ἀκαθαρσία αὐτη̃ς πρὸς ποδω̃ν αὐτη̃ς οὐκ ἐμνήσθη ἔσχατα αὐτη̃ς καὶ κατεβίβασεν ὑπέρογκα οὐκ ἔστιν ὁ παρακαλω̃ν αὐτήν ἰδέ κύριε τὴν ταπείνωσίν μου ὅτι ἐμεγαλύνθη ἐχθρός (Ⅲ)

*****

Sordes ejus in pedibus ejus,/ nec recordata est finis sui ;/ deposita est vehementer,/ non habens consolatorem./ Vide, Domine, afflictionem meam,/ quoniam erectus est inimicus./ (Ⅳ)

*****

‫ 9  ׃1   טמאתה בשוליה לא זכרה אחריתה ותרד פלאים אין מנחם לה ראה יהוה את עניי כי הגדיל אויב ס‬ (Ⅴ)

*****

Son impureté était aux pans de sa robe, elle ne s’est pas souvenue de sa fin; elle est descendue prodigieusement; il n’y a personne qui la console! Regarde, ô Éternel, mon affliction, car l’ennemi s’est élevé avec orgueil. (Ⅵ)

*****

[Teth.] Sa souillure était dans les pans de sa robe, [et] elle ne s’est point souvenue de sa fin ; elle a été extraordinairement abaissée, et elle n’a point de consolateur. Regarde, ô Eternel ! mon affliction, car l’ennemi s’est élevé [avec orgueil]. (Ⅶ)

*****

Sa souillure était dans les pans de sa robe, et elle ne s'est pas souvenue de sa fin. Elle a été prodigieusement abaissée; elle n'a point de consolateur! Regarde, ô Éternel! mon affliction; car l'ennemi triomphe. (Ⅷ)

*****

1. 10  
L'oppresseur a étendu la main Sur tout ce qu'elle avait de précieux; Elle a vu pénétrer dans son sanctuaire les nations Auxquelles tu avais défendu d'entrer dans ton assemblée.

JOD. L'oppresseur a étendu la main sur tous ses trésors; car elle a vu les nations entrer dans son sanctuaire, les nations au sujet desquelles tu avais donné cet ordre: "Elles n'entreront pas dans ton assemblée." (⁎)

*****

χει̃ρα αὐτου̃ ἐξεπέτασεν θλίβων ἐπὶ πάντα τὰ ἐπιθυμήματα αὐτη̃ς εἰ̃δεν γὰρ ἔθνη εἰσελθόντα εἰς τὸ ἁγίασμα αὐτη̃ς ἃ ἐνετείλω μὴ εἰσελθει̃ν αὐτὰ εἰς ἐκκλησίαν σου (Ⅲ)

*****

Manum suam misit hostis/ ad omnia desiderabilia ejus,/ quia vidit gentes/ ingressas sanctuarium suum,/ de quibus præceperas/ ne intrarent in ecclesiam tuam./ (Ⅳ)

*****

‫ 10 ׃1   ידו פרש צר על כל מחמדיה כי ראתה גוים באו מקדשה אשר צויתה לא יבאו בקהל לך ס‬ (Ⅴ)

*****

L’ennemi a étendu sa main sur toutes ses choses désirables; car elle a vu entrer dans son sanctuaire les nations, au sujet desquelles tu avais commandé qu’elles n’entreraient point dans ta congrégation. (Ⅵ)

*****

[Jod.] L’ennemi a étendu sa main sur toutes ses choses désirables ; car elle a vu entrer dans son Sanctuaire les nations au sujet desquelles tu avais donné cet ordre : Elles n’entreront point dans ton assemblée. (Ⅶ)

*****

L'adversaire a étendu la main sur tout ce qu'elle avait de plus désirable; car elle a vu entrer dans son sanctuaire les nations, au sujet desquelles tu avais donné cet ordre: Elles n'entreront point dans ton assemblée. (Ⅷ)

*****

1. 11  
Tout son peuple soupire, il cherche du pain; Ils ont donné leurs choses précieuses pour de la nourriture, Afin de ranimer leur vie. -Vois, Éternel, regarde comme je suis avilie!

CAPH. Tout son peuple gémit, cherchant du pain; ils donnent leurs joyaux pour des aliments, qui leur rendent la vie. "Vois Yahweh et considère l'abjection où je suis tombée!" (⁎)

*****

πα̃ς ὁ λαὸς αὐτη̃ς καταστενάζοντες ζητου̃ντες ἄρτον ἔδωκαν τὰ ἐπιθυμήματα αὐτη̃ς ἐν βρώσει του̃ ἐπιστρέψαι ψυχήν ἰδέ κύριε καὶ ἐπίβλεψον ὅτι ἐγενήθην ἠτιμωμένη (Ⅲ)

*****

Omnis populus ejus gemens,/ et quærens panem ;/ dederunt pretiosa quæque pro cibo/ ad refocillandam animam./ Vide, Domine, et considera/ quoniam facta sum vilis !/ (Ⅳ)

*****

‫ 11 ׃1   כל עמה נאנחים מבקשים לחם נתנו *מחמודיהם **מחמדיהם‪[y]‬ באכל להשיב נפש ראה יהוה והביטה כי הייתי זוללה ס‬ (Ⅴ)

*****

Tout son peuple gémit; ils cherchent du pain; ils ont donné leurs choses désirables contre des aliments pour restaurer leur âme. Regarde, Éternel, et contemple, car je suis devenue vile. (Ⅵ)

*****

[Caph.] Tout son peuple sanglote, cherchant du pain ; ils ont donné leurs choses désirables pour des aliments, afin de se faire revenir le cœur ; regarde, ô Eternel ! et contemple ; car je suis devenue méprisée. (Ⅶ)

*****

Tout son peuple gémit, ils cherchent du pain; ils ont donné ce qu'ils avaient de plus précieux pour de la nourriture, afin de ranimer leur vie. Vois, ô Éternel, et regarde combien je suis méprisée! (Ⅷ)

*****

1. 12  
Je m'adresse à vous, à vous tous qui passez ici! Regardez et voyez s'il est une douleur pareille à ma douleur, A celle dont j'ai été frappée! L'Éternel m'a affligée au jour de son ardente colère.

LAMED. "O vous tous, qui passez par le chemin, regardez et voyez s'il y a une douleur pareille à la douleur qui pèse sur moi, moi que Yahweh a frappée, au jour de son ardente colère! (⁎)

*****

οὐ πρὸς ὑμα̃ς πάντες οἱ παραπορευόμενοι ὁδόν ἐπιστρέψατε καὶ ἴδετε εἰ ἔστιν ἄλγος κατὰ τὸ ἄλγος μου ὃ ἐγενήθη φθεγξάμενος ἐν ἐμοὶ ἐταπείνωσέν με κύριος ἐν ἡμέρα̨ ὀργη̃ς θυμου̃ αὐτου̃ (Ⅲ)

*****

O vos omnes qui transitis per viam,/ attendite, et videte/ si est dolor sicut dolor meus !/ quoniam vindemiavit me,/ ut locutus est Dominus,/ in die iræ furoris sui./ (Ⅳ)

*****

‫ 12 ׃1   לוא אליכם כל עברי דרך הביטו וראו אם יש מכאוב כמכאבי אשר עולל לי אשר הוגה יהוה ביום חרון אפו ס‬ (Ⅴ)

*****

N’est-ce rien pour vous tous qui passez par le chemin? Contemplez, et voyez s’il est une douleur comme ma douleur qui m’est survenue, à moi que l’Éternel a affligée au jour de l’ardeur de sa colère. (Ⅵ)

*****

[Lamed.] Cela ne vous touche-t-il point ? Vous tous passants, contemplez, et voyez s’il y a une douleur, comme ma douleur, qui m’a été faite, à moi que l’Eternel a accablée de douleur au jour de l’ardeur de sa colère. (Ⅶ)

*****

N'êtes-vous pas touchés, vous tous qui passez par le chemin? Regardez et voyez s'il est une douleur pareille à la douleur dont j'ai été frappée, moi que l'Éternel afflige au jour de l'ardeur de sa colère. (Ⅷ)

*****

1. 13  
D'en haut il a lancé dans mes os un feu qui les dévore; Il a tendu un filet sous mes pieds, Il m'a fait tomber en arrière; Il m'a jetée dans la désolation, dans une langueur de tous les jours.

MEM. "D'en haut il a lancé dans mes os un feu qui les dévore; il a étendu un filet devant mes pieds, il m'a fait reculer; il m'a jeté dans la désolation, je languis tout le jour. (⁎)

*****

ἐξ ὕψους αὐτου̃ ἀπέστειλεν πυ̃ρ ἐν τοι̃ς ὀστέοις μου κατήγαγεν αὐτό διεπέτασεν δίκτυον τοι̃ς ποσίν μου ἀπέστρεψέν με εἰς τὰ ὀπίσω ἔδωκέν με ἠφανισμένην ὅλην τὴν ἡμέραν ὀδυνωμένην (Ⅲ)

*****

De excelso misit ignem in ossibus meis,/ et erudivit me :/ expandit rete pedibus meis,/ convertit me retrorsum ;/ posuit me desolatam,/ tota die mœrore confectam./ (Ⅳ)

*****

‫ 13 ׃1   ממרום שלח אש בעצמתי וירדנה פרש רשת לרגלי השיבני אחור נתנני שממה כל היום דוה ס‬ (Ⅴ)

*****

D’en haut il a envoyé dans mes os un feu qui les a maîtrisés; il a tendu un filet pour mes pieds, il m’a fait retourner en arrière; il m’a mise dans la désolation, dans la langueur, tout le jour. (Ⅵ)

*****

[Mem.] Il a envoyé d’en haut le feu dans mes os, lequel les a tous gagnés ; il a tendu un rets à mes pieds, et m’a fait aller en arrière ; il m’a rendue désolée [et] languissante pendant tout le jour. (Ⅶ)

*****

D'en haut, il a envoyé dans mes os un feu qui s'en est rendu maître; il a tendu un filet sous mes pieds, et m'a fait tomber en arrière. Il m'a mise dans la désolation, dans une langueur de tous les jours. (Ⅷ)

*****

1. 14  
Sa main a lié le joug de mes iniquités; Elles se sont entrelacées, appliquées sur mon cou; Il a brisé ma force; Le Seigneur m'a livrée à des mains auxquelles je ne puis résister.

NUN. "Le joug de mes iniquités a été lié dans sa main; unies en faisceau, elles pèsent sur mon cou; il a fait chanceler ma force. Le Seigneur m’a livré à des mains auxquelles je ne puis résister. (⁎)

*****

ἐγρηγορήθη ἐπὶ τὰ ἀσεβήματά μου ἐν χερσίν μου συνεπλάκησαν ἀνέβησαν ἐπὶ τὸν τράχηλόν μου ἠσθένησεν ἡ ἰσχύς μου ὅτι ἔδωκεν κύριος ἐν χερσίν μου ὀδύνας οὐ δυνήσομαι στη̃ναι (Ⅲ)

*****

Vigilavit jugum iniquitatum mearum ;/ in manu ejus convolutæ sunt,/ et impositæ collo meo./ Infirmata est virtus mea :/ dedit me Dominus in manu/ de qua non potero surgere./ (Ⅳ)

*****

‫ 14 ׃1   נשקד על פשעי בידו ישתרגו עלו על צוארי הכשיל כחי נתנני אדני בידי לא אוכל קום ס‬ (Ⅴ)

*****

Le joug de mes transgressions est lié par sa main; elles sont entrelacées, elles montent sur mon cou; il a fait défaillir ma force; le Seigneur m’a livrée en des mains d’où je ne puis me relever. (Ⅵ)

*****

[Nun.] Le joug de mes iniquités est tenu serré par sa main ; ils sont entortillés, [et] appliqués sur mon cou ; il a fait déchoir ma force ; le Seigneur m’a livrée entre les mains [de ceux] dont je ne pourrai point me relever. (Ⅶ)

*****

Le joug de mes iniquités est lié par sa main. Elles sont entrelacées et pèsent sur mon cou; il a fait fléchir ma force; le Seigneur m'a livrée à des mains auxquelles je ne puis résister. (Ⅷ)

*****

1. 15  
Le Seigneur a terrassé tous mes guerriers au milieu de moi; Il a rassemblé contre moi une armée, Pour détruire mes jeunes hommes; Le Seigneur a foulé au pressoir la vierge, fille de Juda.

SAMECH. "Le Seigneur a enlevé tous les guerriers qui étaient au milieu de moi; il a appelé contre moi une armée, pour écraser mes jeunes hommes; le Seigneur a foulé au pressoir la vierge, fille de Juda. (⁎)

*****

ἐξη̃ρεν πάντας τοὺς ἰσχυρούς μου ὁ κύριος ἐκ μέσου μου ἐκάλεσεν ἐπ' ἐμὲ καιρὸν του̃ συντρι̃ψαι ἐκλεκτούς μου ληνὸν ἐπάτησεν κύριος παρθένω̨ θυγατρὶ Ιουδα ἐπὶ τούτοις ἐγὼ κλαίω (Ⅲ)

*****

Abstulit omnes magnificos meos Dominus/ de medio mei ;/ vocavit adversum me tempus/ ut contereret electos meos./ Torcular calcavit Dominus/ virgini filiæ Juda./ (Ⅳ)

*****

‫ 15 ׃1   סלה כל אבירי אדני בקרבי קרא עלי מועד לשבר בחורי גת דרך אדני לבתולת בת יהודה ס‬ (Ⅴ)

*****

Le Seigneur a abattu tous mes hommes forts au milieu de moi; il a convoqué contre moi une assemblée pour écraser mes jeunes gens. Le Seigneur a foulé comme au pressoir la vierge, fille de Juda. (Ⅵ)

*****

[Samech.] Le Seigneur a abattu tous les [hommes] forts que j’avais au milieu de moi ; il a appelé contre moi ses gens assignés, pour mettre en pièces mes gens d’élite. Le Seigneur a tiré le pressoir sur la vierge de la fille de Juda. (Ⅶ)

*****

Le Seigneur a renversé au milieu de moi tous les hommes vaillants; il a convoqué contre moi une assemblée, pour mettre en pièces mes jeunes gens d'élite. Le Seigneur a foulé au pressoir la vierge, fille de Juda! (Ⅷ)

*****

1. 16  
C'est pour cela que je pleure, que mes yeux fondent en larmes; Car il s'est éloigné de moi, celui qui me consolerait, Qui ranimerait ma vie. Mes fils sont dans la désolation, parce que l'ennemi a triomphé. -

AÏN. "C'est pour cela que je pleure, que mon oeil, mon oeil se fond en larmes; car il n'y a près de moi personne qui me console qui me rende la vie; mes fils sont dans la désolation, car l'ennemi l'emporte." (⁎)

*****

ὁ ὀφθαλμός μου κατήγαγεν ὕδωρ ὅτι ἐμακρύνθη ἀπ' ἐμου̃ ὁ παρακαλω̃ν με ὁ ἐπιστρέφων ψυχήν μου ἐγένοντο οἱ υἱοί μου ἠφανισμένοι ὅτι ἐκραταιώθη ὁ ἐχθρός (Ⅲ)

*****

Idcirco ego plorans,/ et oculus meus deducens aquas,/ quia longe factus est a me consolator,/ convertens animam meam./ Facti sunt filii mei perditi,/ quoniam invaluit inimicus./ (Ⅳ)

*****

‫ 16 ׃1   על אלה אני בוכיה עיני עיני ירדה מים כי רחק ממני מנחם משיב נפשי היו בני שוממים כי גבר אויב ס‬ (Ⅴ)

*****

A cause de ces choses je pleure; mon œil, mon œil se fond en eau; car il est loin de moi, le consolateur qui restaurerait mon âme. Mes fils sont péris, car l’ennemi a été le plus fort. (Ⅵ)

*****

[Hajin.] A cause de ces choses je pleure, [et] mon œil, mon œil se fond en eau ; car le consolateur qui me faisait revenir le cœur est loin de moi ; mes enfants sont désolés, parce que l’ennemi a été le plus fort. (Ⅶ)

*****

C'est pour cela que je pleure, et que mon œil, mon œil se fond en eau; car le consolateur qui ranimait mon âme s'est éloigné de moi; mes enfants sont dans la désolation, parce que l'ennemi a été le plus fort. (Ⅷ)

*****

1. 17  
Sion a étendu les mains, Et personne ne l'a consolée; L'Éternel a envoyé contre Jacob les ennemis d'alentour; Jérusalem a été un objet d'horreur au milieu d'eux. -

PHÉ. Sion a tendu les mains... Personne qui la console! Yahweh a mandé contre Jacob ses ennemis qui l'enveloppent; Jérusalem est devenue au milieu d'eux comme une chose souillée. (⁎)

*****

διεπέτασεν Σιων χει̃ρας αὐτη̃ς οὐκ ἔστιν ὁ παρακαλω̃ν αὐτήν ἐνετείλατο κύριος τω̨̃ Ιακωβ κύκλω̨ αὐτου̃ οἱ θλίβοντες αὐτόν ἐγενήθη Ιερουσαλημ εἰς ἀποκαθημένην ἀνὰ μέσον αὐτω̃ν (Ⅲ)

*****

Expandit Sion manus suas ;/ non est qui consoletur eam./ Mandavit Dominus adversum Jacob/ in circuitu ejus hostes ejus ;/ facta est Jerusalem/ quasi polluta menstruis inter eos./ (Ⅳ)

*****

‫ 17 ׃1   פרשה ציון בידיה אין מנחם לה צוה יהוה ליעקב סביביו צריו היתה ירושלם לנדה ביניהם ס‬ (Ⅴ)

*****

Sion étend ses mains, il n’y a personne qui la console. L’Éternel a commandé au sujet de Jacob que ses adversaires l’entourent; Jérusalem est devenue au milieu d’eux une impureté. (Ⅵ)

*****

[Pe.] Sion se déchire de ses mains, et personne ne la console ; l’Eternel a mandé contre Jacob ses ennemis à l’entour de lui ; Jérusalem est devenue entre eux, comme une femme séparée à cause de sa souillure. (Ⅶ)

*****

Sion étend ses mains, et personne ne la console; l'Éternel a ordonné aux ennemis de Jacob de l'entourer de toutes parts. Jérusalem est devenue parmi eux comme un objet d'horreur. (Ⅷ)

*****

1. 18  
L'Éternel est juste, Car j'ai été rebelle à ses ordres. Écoutez, vous tous, peuples, et voyez ma douleur! Mes vierges et mes jeunes hommes sont allés en captivité.

TSADÉ. "Yahweh est vraiment juste, car j'ai été rebelle à ses ordres. Oh! écoutez tous, peuples, et voyez ma douleur: mes vierges et mes jeunes gens sont allés en exil! (⁎)

*****

δίκαιός ἐστιν κύριος ὅτι τὸ στόμα αὐτου̃ παρεπίκρανα ἀκούσατε δή πάντες οἱ λαοί καὶ ἴδετε τὸ ἄλγος μου παρθένοι μου καὶ νεανίσκοι μου ἐπορεύθησαν ἐν αἰχμαλωσία̨ (Ⅲ)

*****

Justus est Dominus,/ quia os ejus ad iracundiam provocavi./ Audite, obsecro, universi populi,/ et videte dolorem meum :/ virgines meæ et juvenes mei abierunt/ in captivitatem./ (Ⅳ)

*****

‫ 18 ׃1   צדיק הוא יהוה כי פיהו מריתי שמעו נא כל *עמים **העמים וראו מכאבי בתולתי ובחורי הלכו בשבי ס‬ (Ⅴ)

*****

L’Éternel est juste; car je me suis rebellée contre son commandement. Écoutez, je vous prie, vous tous les peuples, et voyez ma douleur: mes vierges et mes jeunes gens sont allés en captivité. (Ⅵ)

*****

[Tsadi.] L’Eternel est juste, car je me suis rebellée contre son commandement. Ecoutez, je vous prie, vous tous peuples, et regardez ma douleur ; mes vierges et mes gens d’élite sont allés en captivité. (Ⅶ)

*****

L'Éternel est juste; car j'ai été rebelle à sa parole. Peuples, écoutez tous, je vous prie, et regardez ma douleur! Mes vierges et mes jeunes gens sont allés en captivité. (Ⅷ)

*****

1. 19  
J'ai appelé mes amis, et ils m'ont trompée. Mes sacrificateurs et mes anciens ont expiré dans la ville: Ils cherchaient de la nourriture, Afin de ranimer leur vie.

QOPH. J'ai appelé mes amants, ils m'ont trompée; mes prêtres et mes anciens ont péri dans la ville, en cherchant de la nourriture, pour ranimer leur vie. (⁎)

*****

ἐκάλεσα τοὺς ἐραστάς μου αὐτοὶ δὲ παρελογίσαντό με οἱ ἱερει̃ς μου καὶ οἱ πρεσβύτεροί μου ἐν τη̨̃ πόλει ἐξέλιπον ὅτι ἐζήτησαν βρω̃σιν αὐτοι̃ς ἵνα ἐπιστρέψωσιν ψυχὰς αὐτω̃ν καὶ οὐχ εὑ̃ρον (Ⅲ)

*****

Vocavi amicos meos,/ et ipsi deceperunt me ;/ sacerdotes mei et senes mei/ in urbe consumpti sunt,/ quia quæsierunt cibum sibi/ ut refocillarent animam suam./ (Ⅳ)

*****

‫ 19 ׃1   קראתי למאהבי המה רמוני כהני וזקני בעיר גועו כי בקשו אכל למו וישיבו את נפשם ס‬ (Ⅴ)

*****

J’ai appelé mes amants: ils m’ont trompée. Mes sacrificateurs et mes anciens ont expiré dans la ville, alors qu’ils se sont cherché de la nourriture afin de restaurer leur âme. (Ⅵ)

*****

[Koph.] J’ai appelé mes amis, mais ils m’ont trompée. Mes Sacrificateurs, et mes Anciens sont morts dans la ville ; car ils ont cherché à manger pour eux, afin de se faire revenir le cœur. (Ⅶ)

*****

J'ai appelé mes amis, mais ils m'ont trompée. Mes sacrificateurs et mes anciens ont expiré dans la ville, lorsqu'ils cherchaient de la nourriture pour ranimer leur vie. (Ⅷ)

*****

1. 20  
Éternel, regarde ma détresse! Mes entrailles bouillonnent, Mon coeur est bouleversé au dedans de moi, Car j'ai été rebelle. Au dehors l'épée a fait ses ravages, au dedans la mort.

RESCH. Regarde; Yahweh, quelle est mon angoisse! Mes entrailles sont émues; mon cœur est bouleversé au dedans de moi, parce que j'ai été bien rebelle. Au dehors l'épée tue mes enfants; au dedans, c'est la mort! (⁎)

*****

ἰδέ κύριε ὅτι θλίβομαι ἡ κοιλία μου ἐταράχθη καὶ ἡ καρδία μου ἐστράφη ἐν ἐμοί ὅτι παραπικραίνουσα παρεπίκρανα ἔξωθεν ἠτέκνωσέν με μάχαιρα ὥσπερ θάνατος ἐν οἴκω̨ (Ⅲ)

*****

Vide, Domine, quoniam tribulor :/ conturbatus est venter meus,/ subversum est cor meum in memetipsa,/ quoniam amaritudine plena sum./ Foris interfecit gladius,/ et domi mors similis est./ (Ⅳ)

*****

‫ 20 ׃1   ראה יהוה כי צר לי מעי חמרמרו נהפך לבי בקרבי כי מרו מריתי מחוץ שכלה חרב בבית כמות ס‬ (Ⅴ)

*****

Regarde, Éternel, car je suis dans la détresse; mes entrailles sont agitées, mon cœur est bouleversé au-dedans de moi, car je me suis grièvement rebellée: au dehors l’épée m’a privée d’enfants; au dedans, c’est comme la mort. (Ⅵ)

*****

[Resch.] Regarde, ô Eternel ! car je suis dans la détresse ; mes entrailles bruient, mon cœur palpite au dedans de moi, parce que je n’ai fait qu’être rebelle ; au dehors l’épée m’a privée d’enfants ; au dedans il y a comme la mort. (Ⅶ)

*****

Regarde, ô Éternel! car je suis dans la détresse: mes entrailles bouillonnent, mon cœur est bouleversé au-dedans de moi, car j'ai été fort rebelle. Au-dehors, l'épée fait ses ravages; au-dedans, c'est la mort! (Ⅷ)

*****

1. 21  
On a entendu mes soupirs, et personne ne m'a consolée; Tous mes ennemis ont appris mon malheur, Ils se sont réjouis de ce que tu l'as causé; Tu amèneras, tu publieras le jour où ils seront comme moi.

SIN. "On entend mes gémissements; personne qui me console! Tous mes ennemis, en apprenant mon malheur, se réjouissent de ce que tu as agi. Tu feras venir le jour que tu as annoncé, et ils deviendront tels que moi! (⁎)

*****

ἀκούσατε δὴ ὅτι στενάζω ἐγώ οὐκ ἔστιν ὁ παρακαλω̃ν με πάντες οἱ ἐχθροί μου ἤκουσαν τὰ κακά μου καὶ ἐχάρησαν ὅτι σὺ ἐποίησας ἐπήγαγες ἡμέραν ἐκάλεσας καιρόν καὶ ἐγένοντο ὅμοιοι ἐμοί (Ⅲ)

*****

Audierunt quia ingemisco ego,/ et non est qui consoletur me ;/ omnes inimici mei audierunt malum meum,/ lætati sunt quoniam tu fecisti :/ adduxisti diem consolationis,/ et fient similes mei./ (Ⅳ)

*****

‫ 21 ׃1   שמעו כי נאנחה אני אין מנחם לי כל איבי שמעו רעתי ששו כי אתה עשית הבאת יום קראת ויהיו כמוני ס‬ (Ⅴ)

*****

Ils m’ont entendue gémir: il n’y a personne qui me console; tous mes ennemis ont appris mon malheur, ils se sont réjouis de ce que toi tu l’as fait. Tu feras venir le jour que tu as appelé, et ils seront comme moi. (Ⅵ)

*****

[Scin.] On m’a ouïe sangloter, [et] je n’ai personne qui me console ; tous mes ennemis ont appris mon malheur, et s’en sont réjouis, parce que tu l’as fait ; tu amèneras le jour que tu as assigné, et ils seront dans mon état. (Ⅶ)

*****

Ils m'entendent gémir; et personne ne me console. Tous mes ennemis ont appris mon malheur; ils se réjouissent de ce que tu l'as fait. Tu feras venir le jour que tu as annoncé, et ils seront semblables à moi. (Ⅷ)

*****

1. 22  
Que toute leur méchanceté vienne devant toi, Et traite-les comme tu m'as traitée, A cause de toutes mes transgressions! Car mes soupirs sont nombreux, et mon coeur est souffrant.

THAV. Que toute leur méchanceté soit présente devant toi, pour que tu les traites comme tu m'as traitée moi-même, à cause de toutes mes offenses! Car mes gémissements sont nombreux, et mon cœur est malade!" (⁎)

*****

εἰσέλθοι πα̃σα ἡ κακία αὐτω̃ν κατὰ πρόσωπόν σου καὶ ἐπιφύλλισον αὐτοι̃ς ὃν τρόπον ἐποίησαν ἐπιφυλλίδα περὶ πάντων τω̃ν ἁμαρτημάτων μου ὅτι πολλοὶ οἱ στεναγμοί μου καὶ ἡ καρδία μου λυπει̃ται (Ⅲ)

*****

Ingrediatur omne malum eorum coram te :/ et vindemia eos, sicut vindemiasti me/ propter omnes iniquitates meas :/ multi enim gemitus mei,/ et cor meum mœrens.] (Ⅳ)

*****

‫ 22 ׃1   תבא כל רעתם לפניך ועולל למו כאשר עוללת לי על כל פשעי כי רבות אנחתי ולבי דוי פ‬ (Ⅴ)

*****

Que toute leur iniquité vienne devant toi, et fais-leur comme tu m’as fait à cause de toutes mes transgressions; car mes gémissements sont nombreux, et mon cœur est languissant. (Ⅵ)

*****

[Thau.] Que toute leur malice vienne en ta présence, et fais-leur comme tu m’as fait à cause de tous mes péchés ; car mes sanglots sont en grand nombre, et mon cœur est languissant. (Ⅶ)

*****

Que toute leur malice vienne devant toi, et traite-les comme tu m'as traitée, à cause de toutes mes transgressions; car mes gémissements sont en grand nombre, et mon cœur est languissant. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 1

1| | | | |

Lamentations>> 





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥