Zacharie
Onelittleangel > > Zacharie  >
(17 Verses | Page 1 / 1)
Version J.N. Darby
A- | A | A+ | T+

Versions
Comparer
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

11. 1  
Liban, ouvre tes portes, et que le feu dévore tes cèdres!

Ouvre tes portes, Liban, et que le feu dévore tes cèdres ! (⁎)

*****

Liban, ouvre tes portes, Et que le feu dévore tes cèdres! (Ⅰ)

*****

διάνοιξον ὁ Λίβανος τὰς θύρας σου καὶ καταφαγέτω πυ̃ρ τὰς κέδρους σου (Ⅲ)

*****

Aperi, Libane, portas tuas,/ et comedat ignis cedros tuas./ (Ⅳ)

*****

‫ 1  ׃11  פתח לבנון דלתיך ותאכל אש בארזיך ‬ (Ⅴ)

*****

Liban, ouvre tes portes, et le feu consumera tes cèdres. (Ⅶ)

*****

Liban, ouvre tes portes, et que le feu dévore tes cèdres! (Ⅷ)

*****

11. 2  
Hurle, cyprès! car le cèdre est tombé, les nobles sont dévastés. Hurlez, chênes de Basan! car la forêt inaccessible est abattue.

Lamente-toi, cyprès, car le cèdre est tombé, les arbres magnifiques ont été ravagés ! Lamentez-vous, chênes de Basan, car la forêt impénétrable est abattue ! (⁎)

*****

Gémis, cyprès, car le cèdre est tombé, Ceux qui s'élevaient sont détruits! Gémissez, chênes de Basan, Car la forêt inaccessible est renversée! (Ⅰ)

*****

ὀλολυξάτω πίτυς διότι πέπτωκεν κέδρος ὅτι μεγάλως μεγιστα̃νες ἐταλαιπώρησαν ὀλολύξατε δρύες τη̃ς Βασανίτιδος ὅτι κατεσπάσθη ὁ δρυμὸς ὁ σύμφυτος (Ⅲ)

*****

Ulula, abies, quia cecidit cedrus,/ quoniam magnifici vastati sunt :/ ululate, quercus Basan,/ quoniam succisus est saltus munitus./ (Ⅳ)

*****

‫ 2  ׃11  הילל ברוש כי נפל ארז אשר אדרים שדדו הילילו אלוני בשן כי ירד יער *הבצור **הבציר ‬ (Ⅴ)

*****

Sapin, hurle ; car le cèdre est tombé, parce que les choses magnifiques ont été ravagées ; chênes de Basan, hurlez, car la forêt qui était comme une place forte, a été coupée. (Ⅶ)

*****

Cyprès, gémissez! Car le cèdre est tombé, car les plus magnifiques sont ravagés. Gémissez, chênes de Bassan! Car la forêt inaccessible est abattue. (Ⅷ)

*****

11. 3  
Une voix du hurlement des bergers, — car leur magnificence est dévastée; une voix du rugissement des jeunes lions, — car l’orgueil du Jourdain est dévasté.

On entend la lamentation des bergers, parce que leur gloire est minée ; on entend le rugissement des lionceaux, car ce qui faisait l'orgueil du Jourdain a été ruiné. (⁎)

*****

Les bergers poussent des cris lamentables, Parce que leur magnificence est détruite; Les lionceaux rugissent, Parce que l'orgueil du Jourdain est abattu. (Ⅰ)

*****

φωνὴ θρηνούντων ποιμένων ὅτι τεταλαιπώρηκεν ἡ μεγαλωσύνη αὐτω̃ν φωνὴ ὠρυομένων λεόντων ὅτι τεταλαιπώρηκεν τὸ φρύαγμα του̃ Ιορδάνου (Ⅲ)

*****

Vox ululatus pastorum,/ quia vastata est magnificentia eorum :/ vox rugitus leonum,/ quoniam vastata est superbia Jordanis.]\ (Ⅳ)

*****

‫ 3  ׃11  קול יללת הרעים כי שדדה אדרתם קול שאגת כפירים כי שדד גאון הירדן ס‬ (Ⅴ)

*****

[Il y a] un cri de hurlement des pasteurs, parce que leur magnificence a été ravagée, [il y a] un cri de rugissement des lionceaux, parce que l’orgueil du Jourdain a été ravagé. (Ⅶ)

*****

On entend gémir les bergers, car leur magnificence est dévastée; on entend rugir les lionceaux, car la parure du Jourdain est dévastée. (Ⅷ)

*****

11. 4  
Ainsi dit l’Éternel, mon Dieu: Pais le troupeau de la tuerie,

Ainsi parle Yahweh, mon Dieu : (⁎)

*****

Ainsi parle l'Éternel, mon Dieu: Pais les brebis destinées à la boucherie! (Ⅰ)

*****

τάδε λέγει κύριος παντοκράτωρ ποιμαίνετε τὰ πρόβατα τη̃ς σφαγη̃ς (Ⅲ)

*****

Hæc dicit Dominus Deus meus : Pasce pecora occisionis, (Ⅳ)

*****

‫ 4  ׃11  כה אמר יהוה אלהי רעה את צאן ההרגה ‬ (Ⅴ)

*****

Ainsi a dit l’Eternel mon Dieu : Pais les brebis exposées à la tuerie ; (Ⅶ)

*****

Ainsi a dit l'Éternel mon Dieu: Pais les brebis destinées à la boucherie, (Ⅷ)

*****

11. 5  
que leurs possesseurs tuent, sans passer pour coupables, et dont les vendeurs disent: Béni soit l’Éternel, je me suis enrichi! et leurs bergers ne les épargnent pas.

" Sois pasteur du troupeau de carnage que leurs acheteurs tuent impunément, et dont les vendeurs disent : Béni soit Yahweh! je m'enrichis, - et que leurs bergers n'épargnent point. (⁎)

*****

Ceux qui les achètent les égorgent impunément; Celui qui les vend dit: Béni soit l'Éternel, car je m'enrichis! Et leurs pasteurs ne les épargnent pas. (Ⅰ)

*****

ἃ οἱ κτησάμενοι κατέσφαζον καὶ οὐ μετεμέλοντο καὶ οἱ πωλου̃ντες αὐτὰ ἔλεγον εὐλογητὸς κύριος καὶ πεπλουτήκαμεν καὶ οἱ ποιμένες αὐτω̃ν οὐκ ἔπασχον οὐδὲν ἐπ' αὐτοι̃ς (Ⅲ)

*****

quæ qui possederant occidebant, et non dolebant, et vendebant ea, dicentes : Benedictus Dominus ! divites facti sumus : et pastores eorum non parcebant eis. (Ⅳ)

*****

‫ 5  ׃11  אשר קניהן יהרגן ולא יאשמו ומכריהן יאמר ברוך יהוה ואעשר ורעיהם לא יחמול עליהן ‬ (Ⅴ)

*****

Que leurs possesseurs tuent, sans qu’on les en tienne pour coupables, et chaque vendeur desquelles dit : Béni soit l’Eternel, je suis enrichi : Et, pas un de leurs pasteurs ne les épargne. (Ⅶ)

*****

Que leurs acheteurs tuent sans être coupables, et dont les vendeurs disent: "Béni soit l'Éternel! je m'enrichis", et qu'aucun de leurs bergers n'épargne. (Ⅷ)

*****

11. 6  
Car je n’épargnerai plus les habitants du pays, dit l’Éternel. Et voici, je ferai tomber les hommes dans les mains l’un de l’autre et dans la main de son roi; et ils écraseront le pays; et je ne délivrerai pas de leur main.

Car je n'épargnerai plus les habitants du pays, - oracle de Yahweh; voici que moi-même je livrerai les hommes aux mains les uns des autres et aux mains de leur roi ; ils dévasteront le pays, et je ne délivrerai pas de leur main. " (⁎)

*****

Car je n'ai plus de pitié pour les habitants du pays, Dit l'Éternel; Et voici, je livre les hommes Aux mains les uns des autres et aux mains de leur roi; Ils ravageront le pays, Et je ne délivrerai pas de leurs mains. (Ⅰ)

*****

διὰ του̃το οὐ φείσομαι οὐκέτι ἐπὶ τοὺς κατοικου̃ντας τὴν γη̃ν λέγει κύριος καὶ ἰδοὺ ἐγὼ παραδίδωμι τοὺς ἀνθρώπους ἕκαστον εἰς χει̃ρας του̃ πλησίον αὐτου̃ καὶ εἰς χει̃ρας βασιλέως αὐτου̃ καὶ κατακόψουσιν τὴν γη̃ν καὶ οὐ μὴ ἐξέλωμαι ἐκ χειρὸς αὐτω̃ν (Ⅲ)

*****

Et ego non parcam ultra super habitantes terram, dicit Dominus : ecce ego tradam homines, unumquemque in manu proximi sui, et in manu regis sui : et concident terram, et non eruam de manu eorum. (Ⅳ)

*****

‫ 6  ׃11  כי לא אחמול עוד על ישבי הארץ נאם יהוה והנה אנכי ממציא את האדם איש ביד רעהו וביד מלכו וכתתו את הארץ ולא אציל מידם ‬ (Ⅴ)

*****

Certes aussi je n’aurai plus pitié de ceux qui habitent dans le pays, dit l’Eternel ; car voici, je ferai que chacun se trouvera entre les mains de son prochain, et entre les mains de son Roi, et ils fouleront le pays, et je ne le délivrerai point de leur main. (Ⅶ)

*****

Car je n'épargnerai plus les habitants du pays, dit l'Éternel. Et voici, je livrerai les hommes aux mains les uns des autres et aux mains de leur roi; ils écraseront le pays, et je ne délivrerai pas de leurs mains. (Ⅷ)

*****

11. 7  
Et je me mis à paître le troupeau de la tuerie, voire même les pauvres du troupeau; et je pris deux bâtons: je nommai l’un Beauté, et je nommai l’autre Liens, et je me mis à paître le troupeau.

Alors je me fis pasteur du troupeau de carnage, et aussi des plus misérables du troupeau. Je pris deux houlettes; je nommai l'une Grâce, et je nommai l'autre Lien, et je fis paître le troupeau. (⁎)

*****

Alors je me mis à paître les brebis destinées à la boucherie, assurément les plus misérables du troupeau. Je prix deux houlettes: j'appelai l'une Grâce, et j'appelai l'autre Union. Et je fis paître les brebis. (Ⅰ)

*****

καὶ ποιμανω̃ τὰ πρόβατα τη̃ς σφαγη̃ς εἰς τὴν Χαναανι̃τιν καὶ λήμψομαι ἐμαυτω̨̃ δύο ῥάβδους τὴν μίαν ἐκάλεσα Κάλλος καὶ τὴν ἑτέραν ἐκάλεσα Σχοίνισμα καὶ ποιμανω̃ τὰ πρόβατα (Ⅲ)

*****

Et pascam pecus occisionis propter hoc, o pauperes gregis ! et assumpsi mihi duas virgas : unam vocavi Decorem, et alteram vocavi Funiculum : et pavi gregem. (Ⅳ)

*****

‫ 7  ׃11  וארעה את צאן ההרגה לכן עניי הצאן ואקח לי שני מקלות לאחד קראתי נעם ולאחד קראתי חבלים וארעה את הצאן ‬ (Ⅴ)

*****

Je me suis donc mis à paître les brebis exposées à la tuerie, qui sont véritablement les plus pauvres du troupeau. Puis je pris deux verges, [dont] j’appelai l’une Beauté ; et l’autre, Cordon ; et je me mis à paître les brebis. (Ⅶ)

*****

Je me mis donc à paître les brebis destinées à la boucherie, assurément les plus misérables du troupeau. Et je pris deux houlettes dont j'appelai l'une Faveur, et l'autre Liens, et je fis paître les brebis. (Ⅷ)

*****

11. 8  
Et je détruisis trois des bergers en un mois, et mon âme fut ennuyée d’eux, et leur âme aussi se dégoûta de moi.

Je retranchai les trois pasteurs en un seul mois. Et je perdis patience avec les brebis, et elles aussi étaient lasses de moi. (⁎)

*****

J'exterminerai les trois pasteurs en un mois; mon âme était impatiente à leur sujet, et leur âme avait aussi pour moi du dégoût. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐξαρω̃ τοὺς τρει̃ς ποιμένας ἐν μηνὶ ἑνί καὶ βαρυνθήσεται ἡ ψυχή μου ἐπ' αὐτούς καὶ γὰρ αἱ ψυχαὶ αὐτω̃ν ἐπωρύοντο ἐπ' ἐμέ (Ⅲ)

*****

Et succidi tres pastores in mense uno, et contracta est anima mea in eis, siquidem et anima eorum variavit in me. (Ⅳ)

*****

‫ 8  ׃11  ואכחד את שלשת הרעים בירח אחד ותקצר נפשי בהם וגם נפשם בחלה בי ‬ (Ⅴ)

*****

Et je supprimai trois pasteurs en un mois, car mon âme s’est ennuyée d’eux, et aussi leur âme s’était dégoûtée de moi. (Ⅶ)

*****

Et je retranchai trois bergers en un seul mois; car mon âme s'était fatiguée d'eux, et leur âme aussi s'était dégoûtée de moi. (Ⅷ)

*****

11. 9  
Et je dis: Je ne vous paîtrai pas: que ce qui meurt, meure; et que ce qui périt, périsse; et quant à ce qui reste, qu’ils se dévorent l’un l’autre.

Et je dis: " Je ne vous paîtrai plus ; que celle qui meurt, meure; que celle qui disparaît, disparaisse, et que celles qui restent se dévorent les unes les autres ! " (⁎)

*****

Et je dis: Je ne vous paîtrai plus! Que celle qui va mourir meure, que celle qui va périr périsse, et que celles qui restent se dévorent les unes les autres! (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πα οὐ ποιμανω̃ ὑμα̃ς τὸ ἀποθνη̨̃σκον ἀποθνη̨σκέτω καὶ τὸ ἐκλει̃πον ἐκλειπέτω καὶ τὰ κατάλοιπα κατεσθιέτωσαν ἕκαστος τὰς σάρκας του̃ πλησίον αὐτου̃ (Ⅲ)

*****

Et dixi : Non pascam vos : quod moritur, moriatur, et quod succiditur, succidatur : et reliqui devorent unusquisque carnem proximi sui. (Ⅳ)

*****

‫ 9  ׃11  ואמר לא ארעה אתכם המתה תמות והנכחדת תכחד והנשארות תאכלנה אשה את בשר רעותה ‬ (Ⅴ)

*****

Et je dis : Je ne vous paîtrai plus ; que ce qui meurt, meure ; et que ce qui est supprimé, soit supprimé ; et que celles qui seront de reste dévorent chacune la chair l’une de l’autre. (Ⅶ)

*****

Et je dis: Je ne vous paîtrai plus! Que la brebis mourante, meure; que celle qui doit périr, périsse, et que celles qui restent, dévorent la chair l'une de l'autre. (Ⅷ)

*****

11. 10  
Et je pris mon bâton Beauté, et je le brisai, pour rompre mon alliance, que j’avais faite avec tous les peuples.

Je pris ma houlette Grâce et je la brisai, pour rompre mon alliance que j'avais faite avec tous les peuples. (⁎)

*****

Je pris ma houlette Grâce, et je la brisai, pour rompre mon alliance que j'avais traitée avec tous les peuples. (Ⅰ)

*****

καὶ λήμψομαι τὴν ῥάβδον μου τὴν καλὴν καὶ ἀπορρίψω αὐτὴν του̃ διασκεδάσαι τὴν διαθήκην μου ἣν διεθέμην πρὸς πάντας τοὺς λαούς (Ⅲ)

*****

Et tuli virgam meam quæ vocabatur Decus, et abscidi eam, ut irritum facerem fœdus meum quod percussi cum omnibus populis. (Ⅳ)

*****

‫ 10 ׃11  ואקח את מקלי את נעם ואגדע אתו להפיר את בריתי אשר כרתי את כל העמים ‬ (Ⅴ)

*****

Puis je pris ma verge, [appelée] Beauté, et la mis en pièces pour rompre mon alliance que j’avais traitée avec tous ces peuples ; (Ⅶ)

*****

Et je pris ma houlette Faveur, et je la brisai pour rompre mon alliance, que j'avais traitée avec tous les peuples. (Ⅷ)

*****

11. 11  
Et elle fut rompue en ce jour-là; et les pauvres du troupeau, qui prenaient garde à moi, connurent ainsi que c’était la parole de l’Éternel.

Elle fut brisée en ce jour-là, et ainsi les plus misérables du troupeau, qui faisaient cas de moi, connurent que telle était la parole de Yahweh. (⁎)

*****

Elle fut rompue ce jour-là; et les malheureuses brebis, qui prirent garde à moi, reconnurent ainsi que c'était la parole de l'Éternel. (Ⅰ)

*****

καὶ διασκεδασθήσεται ἐν τη̨̃ ἡμέρα̨ ἐκείνη̨ καὶ γνώσονται οἱ Χαναναι̃οι τὰ πρόβατα τὰ φυλασσόμενα διότι λόγος κυρίου ἐστίν (Ⅲ)

*****

Et in irritum deductum est in die illa : et cognoverunt sic pauperes gregis, qui custodiunt mihi, quia verbum Domini est. (Ⅳ)

*****

‫ 11 ׃11  ותפר ביום ההוא וידעו כן עניי הצאן השמרים אתי כי דבר יהוה הוא ‬ (Ⅴ)

*****

Et elle fut rompue en ce jour-là ; et ainsi les plus pauvres du troupeau qui prennent garde à moi connurent que c’était la parole de l’Eternel. (Ⅶ)

*****

Elle fut rompue en ce jour-là, et ainsi les plus misérables du troupeau, qui regardaient à moi, reconnurent que c'était la parole de l'Éternel. (Ⅷ)

*****

11. 12  
Et je leur dis: Si cela est bon à vos yeux, donnez-moi mon salaire: sinon, laissez-le. Et ils pesèrent mon salaire, trente pièces d’argent.

Et je leur dis : " Si vous le trouvez bon, donnez-moi mon salaire ; sinon, n'en faites rien. " Et ils pesèrent mon salaire, trente sicles d'argent. (⁎)

*****

Je leur dis: Si vous le trouvez bon, donnez-moi mon salaire; sinon, ne le donnez pas. Et ils pesèrent pour mon salaire trente sicles d'argent. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐρω̃ πρὸς αὐτούς εἰ καλὸν ἐνώπιον ὑμω̃ν ἐστιν δότε στήσαντες τὸν μισθόν μου ἢ ἀπείπασθε καὶ ἔστησαν τὸν μισθόν μου τριάκοντα ἀργυρου̃ς (Ⅲ)

*****

Et dixi ad eos : Si bonum est in oculis vestris, afferte mercedem meam : et si non, quiescite. Et appenderunt mercedem meam triginta argenteos. (Ⅳ)

*****

‫ 12 ׃11  ואמר אליהם אם טוב בעיניכם הבו שכרי ואם לא חדלו וישקלו את שכרי שלשים כסף ‬ (Ⅴ)

*****

Et je leur dis : S’il vous semble bon donnez-[moi] mon salaire ; sinon, ne [me] le donnez pas : alors ils pesèrent mon salaire, qui fut trente [pièces] d’argent. (Ⅶ)

*****

Et je leur dis: Si vous le trouvez bon, donnez-moi mon salaire; sinon, ne le donnez pas. Et ils pesèrent pour mon salaire trente pièces d'argent. (Ⅷ)

*****

11. 13  
Et l’Éternel me dit: Jette-le au potier, ce prix magnifique auquel j’ai été estimé par eux. Et je pris les trente pièces d’argent, et je les jetai au potier, dans la maison de l’Éternel.

Et Yahweh me dit : " Jette-le au potier, ce prix magnifique auquel j'ai été estimé par eux ! " Et je pris les trente sicles d'argent et je les jetai dans la maison de Yahweh, au potier. (⁎)

*****

L'Éternel me dit: Jette-le au potier, ce prix magnifique auquel ils m'ont estimé! Et je pris les trente sicles d'argent, et je les jetai dans la maison de l'Éternel, pour le potier. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν κύριος πρός με κάθες αὐτοὺς εἰς τὸ χωνευτήριον καὶ σκέψαι εἰ δόκιμόν ἐστιν ὃν τρόπον ἐδοκιμάσθην ὑπὲρ αὐτω̃ν καὶ ἔλαβον τοὺς τριάκοντα ἀργυρου̃ς καὶ ἐνέβαλον αὐτοὺς εἰς τὸν οἰ̃κον κυρίου εἰς τὸ χωνευτήριον (Ⅲ)

*****

Et dixit Dominus ad me : Projice illud ad statuarium, decorum pretium quo appretiatus sum ab eis. Et tuli triginta argenteos, et projeci illos in domum Domini, ad statuarium. (Ⅳ)

*****

‫ 13 ׃11  ויאמר יהוה אלי השליכהו אל היוצר אדר היקר אשר יקרתי מעליהם ואקחה שלשים הכסף ואשליך אתו בית יהוה אל היוצר ‬ (Ⅴ)

*****

Et l’Eternel me dit : Jette-les pour un potier, ce prix honorable auquel j’ai été apprécié par eux ; alors je pris les trente [pièces] d’argent, et les jetai dans la maison de l’Eternel, pour un potier. (Ⅶ)

*****

Et l'Éternel me dit: Jette-le au potier, ce prix magnifique auquel j'ai été estimé par eux! Et je pris les trente pièces d'argent, et les jetai dans la maison de l'Éternel, pour le potier. (Ⅷ)

*****

11. 14  
Et je brisai mon second bâton Liens, pour rompre la fraternité entre Juda et Israël.

Je brisai ensuite ma seconde houlette Lien, pour rompre la fraternité entre Juda et Israël. (⁎)

*****

Puis je brisai ma seconde houlette Union, pour rompre la fraternité entre Juda et Israël. (Ⅰ)

*****

καὶ ἀπέρριψα τὴν ῥάβδον τὴν δευτέραν τὸ Σχοίνισμα του̃ διασκεδάσαι τὴν κατάσχεσιν ἀνὰ μέσον Ιουδα καὶ ἀνὰ μέσον του̃ Ισραηλ (Ⅲ)

*****

Et præcidi virgam meam secundam, quæ appellabatur Funiculus, ut dissolverem germanitatem inter Judam et Israël. (Ⅳ)

*****

‫ 14 ׃11  ואגדע את מקלי השני את החבלים להפר את האחוה בין יהודה ובין ישראל ס‬ (Ⅴ)

*****

Puis je rompis ma seconde verge, [appelée] Cordon, pour rompre la fraternité entre Juda et Israël. (Ⅶ)

*****

Puis je brisai ma seconde houlette, les Liens, pour rompre la fraternité entre Juda et Israël. (Ⅷ)

*****

11. 15  
Et l’Éternel me dit: Prends encore les instruments d’un berger insensé.

Yahweh me dit : " Prends maintenant l'attirail d'un nouveau pasteur. (⁎)

*****

L'Éternel me dit: Prends encore l'équipage d'un pasteur insensé! (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν κύριος πρός με ἔτι λαβὲ σεαυτω̨̃ σκεύη ποιμενικὰ ποιμένος ἀπείρου (Ⅲ)

*****

Et dixit Dominus ad me : Adhuc sume tibi vasa pastoris stulti. (Ⅳ)

*****

‫ 15 ׃11  ויאמר יהוה אלי עוד קח לך כלי רעה אולי ‬ (Ⅴ)

*****

Et l’Eternel me dit : Prends-toi encore l’équipage d’un pasteur insensé. (Ⅶ)

*****

Puis l'Éternel me dit: Prends encore l'équipement d'un berger insensé. (Ⅷ)

*****

11. 16  
Car voici, je suscite un berger dans le pays, qui ne visitera pas ce qui va périr, qui ne cherchera pas ce qui est dispersé, qui ne pansera pas ce qui est blessé, et ne nourrira pas ce qui est en bon état; mais il mangera la chair de ce qui est gras, et rompra la corne de leurs pieds.

Car voici que moi-même je vais susciter sur le pays un berger qui n'aura pas souci des brebis qui se perdent, qui ne cherchera pas ce qui est dispersé, qui ne guérira pas celle qui est blessée; Il ne nourrira pas celle qui est saine, il insurgera la chair de celle qui est grasse et fendra leur sabot. (⁎)

*****

Car voici, je susciterai dans le pays un pasteur qui n'aura pas souci des brebis qui périssent; il n'ira pas à la recherche des plus jeunes, il ne guérira pas les blessées, il ne soignera pas les saines; mais il dévorera la chair des plus grasses, et il déchirera jusqu'aux cornes de leurs pieds. (Ⅰ)

*****

διότι ἰδοὺ ἐγὼ ἐξεγείρω ποιμένα ἐπὶ τὴν γη̃ν τὸ ἐκλιμπάνον οὐ μὴ ἐπισκέψηται καὶ τὸ διεσκορπισμένον οὐ μὴ ζητήση̨ καὶ τὸ συντετριμμένον οὐ μὴ ἰάσηται καὶ τὸ ὁλόκληρον οὐ μὴ κατευθύνη̨ καὶ τὰ κρέα τω̃ν ἐκλεκτω̃ν καταφάγεται καὶ τοὺς ἀστραγάλους αὐτω̃ν ἐκστρέψει (Ⅲ)

*****

Quia ecce ego suscitabo pastorem in terra, qui derelicta non visitabit, dispersum non quæret, et contritum non sanabit, et id quod stat non enutriet, et carnes pinguium comedet, et ungulas eorum dissolvet. (Ⅳ)

*****

‫ 16 ׃11  כי הנה אנכי מקים רעה בארץ הנכחדות לא יפקד הנער לא יבקש והנשברת לא ירפא הנצבה לא יכלכל ובשר הבריאה יאכל ופרסיהן יפרק ס‬ (Ⅴ)

*****

Car voici, je m’en vais susciter un pasteur au pays, qui ne visitera point les brebis qui s’en vont perdues ; il ne cherchera point celles qui sont délicates, il ne guérira point celles qui sont malades, et il ne portera point celles qui sont demeurées en arrière, mais il mangera la chair des plus grasses, et fendra leurs ongles. (Ⅶ)

*****

Car voici, je vais susciter dans le pays un berger qui ne visitera pas celles qui périssent, qui ne cherchera pas celle qui s'égare, qui ne guérira pas la blessée, et ne nourrira pas celle qui est saine; mais il mangera la chair des plus grasses, et il rompra leurs ongles. (Ⅷ)

*****

11. 17  
Malheur au pasteur de néant qui abandonne le troupeau! L’épée tombera sur son bras et sur son œil droit. Son bras sera entièrement desséché, et son œil droit sera entièrement obscurci.

Malheur au pasteur de néant qui délaisse le troupeau ! Que le glaive soit sur son bras et sur son oeil droit ! Que son bras se dessèche,et que son oeil droit s'éteigne !" (⁎)

*****

Malheur au pasteur de néant, qui abandonne ses brebis! Que l'épée fonde sur son bras et sur son oeil droit! Que son bras se dessèche, Et que son oeil droite s'éteigne! (Ⅰ)

*****

ὠ̃ οἱ ποιμαίνοντες τὰ μάταια καὶ οἱ καταλελοιπότες τὰ πρόβατα μάχαιρα ἐπὶ τοὺς βραχίονας αὐτου̃ καὶ ἐπὶ τὸν ὀφθαλμὸν τὸν δεξιὸν αὐτου̃ ὁ βραχίων αὐτου̃ ξηραινόμενος ξηρανθήσεται καὶ ὁ ὀφθαλμὸς ὁ δεξιὸς αὐτου̃ ἐκτυφλούμενος ἐκτυφλωθήσεται (Ⅲ)

*****

O pastor, et idolum derelinquens gregem : gladius super brachium ejus, et super oculum dextrum ejus : brachium ejus ariditate siccabitur, et oculus dexter ejus tenebrescens obscurabitur. (Ⅳ)

*****

‫ 17 ׃11  הוי רעי האליל עזבי הצאן חרב על זרועו ועל עין ימינו זרעו יבוש תיבש ועין ימינו כהה תכהה ס‬ (Ⅴ)

*****

Malheur au pasteur inutile, qui abandonne le troupeau ; L’épée sera sur son bras, et sur son œil droit ; son bras séchera certainement, et son œil droit sera entièrement obscurci. (Ⅶ)

*****

Malheur au pasteur de néant, qui abandonne le troupeau! Que l'épée tombe sur son bras et sur son œil droit! Que son bras se dessèche, et que son œil droit s'éteigne entièrement! (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 11

| | | | | | | | | | 11| | | |

Menu livre ↑


La Sainte Bible


Ancien Testament (Torah)


Livres Canoniques








































Livres Deutérocanoniques


Nouveau Testament


Livres Canoniques





















Livres Deutérocanoniques