Luc
Onelittleangel > > Luc  >
(35 Verses | Page 1 / 1)
Version Louis Segond 1910




Versions
Comparer
(⁎)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

14. 1  
Jésus étant entré, un jour de sabbat, dans la maison de l'un des chefs des pharisiens, pour prendre un repas, les pharisiens l'observaient.

Un jour de sabbat, comme il était entré dans la maison d'un chef des Pharisiens pour y manger, eux le guettaient. (⁎)

*****

Καὶ ἐγένετο ἐν τῷ ἐλθεῖν αὐτὸν εἰς οἶκόν τινος τῶν ἀρχόντων τῶν Φαρισαίων σαββάτῳ φαγεῖν ἄρτον καὶ αὐτοὶ ἦσαν παρατηρούμενοι αὐτόν. (Ⅲ)

*****

Et factum est cum intraret Jesus in domum cujusdam principis pharisæorum sabbato manducare panem, et ipsi observabant eum. (Ⅳ)

*****

Et il arriva que, comme il entrait, un sabbat, dans la maison d’un des principaux des pharisiens pour manger du pain, ils l’observaient. (Ⅵ)

*****

Il arriva aussi que [Jésus] étant entré un jour de Sabbat dans la maison d’un des principaux des Pharisiens, pour prendre son repas, ils l’observaient. (Ⅶ)

*****

Un jour de sabbat, Jésus était entré dans la maison d'un des principaux pharisiens pour y manger, et ceux-ci l'observaient. (Ⅷ)

*****

14. 2  
Et voici, un homme hydropique était devant lui.

Et voici qu'un homme hydropique se trouvait devant lui. (⁎)

*****

καὶ ἰδοὺ ἄνθρωπός τις ἦν ὑδρωπικὸς ἔμπροσθεν αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Et ecce homo quidam hydropicus erat ante illum. (Ⅳ)

*****

Et voici, il y avait un homme hydropique devant lui. (Ⅵ)

*****

Et voici, un homme hydropique était là devant lui. (Ⅶ)

*****

Or, un homme hydropique était devant lui. (Ⅷ)

*****

14. 3  
Jésus prit la parole, et dit aux docteurs de la loi et aux pharisiens: Est-il permis, ou non, de faire une guérison le jour du sabbat?

Et Jésus, prenant la parole, dit aux docteurs de la Loi et aux Pharisiens : " Est-il permis de guérir le jour du sabbat, ou non? " (⁎)

*****

καὶ ἀποκριθεὶς ὁ Ἰησοῦς εἶπεν πρὸς τοὺς νομικοὺς καὶ Φαρισαίους λέγων· ⸀Ἔξεστιν τῷ σαββάτῳ ⸂θεραπεῦσαι ἢ οὔ⸃; (Ⅲ)

*****

Et respondens Jesus dixit ad legisperitos et pharisæos, dicens : Si licet sabbato curare ? (Ⅳ)

*****

Et Jésus, répondant, parla aux docteurs de la loi et aux pharisiens, disant: Est-il permis de guérir, un jour de sabbat? (Ⅵ)

*****

Et Jésus prenant la parole, parla aux Docteurs de la Loi, et aux Pharisiens, disant : est-il permis de guérir au jour du Sabbat ? (Ⅶ)

*****

Et Jésus, prenant la parole, dit aux docteurs de la loi et aux pharisiens: Est-il permis de guérir le jour de sabbat? (Ⅷ)

*****

14. 4  
Ils gardèrent le silence. Alors Jésus avança la main sur cet homme, le guérit, et le renvoya.

Mais ils gardaient le silence. L'ayant pris, il le guérit et le congédia. (⁎)

*****

οἱ δὲ ἡσύχασαν. καὶ ἐπιλαβόμενος ἰάσατο αὐτὸν καὶ ἀπέλυσεν. (Ⅲ)

*****

At illi tacuerunt. Ipse vero apprehensum sanavit eum, ac dimisit. (Ⅳ)

*****

Et ils se turent. Et l’ayant pris, il le guérit, et le renvoya. (Ⅵ)

*****

Et ils ne dirent mot. Alors ayant pris [le malade], il le guérit, et le renvoya. (Ⅶ)

*****

Et ils demeurèrent dans le silence. Alors, prenant le malade, il le guérit et le renvoya. (Ⅷ)

*****

14. 5  
Puis il leur dit: Lequel de vous, si son fils ou son boeuf tombe dans un puits, ne l'en retirera pas aussitôt, le jour du sabbat?

Puis, il leur dit : " Qui d'entre vous, si son fils ou son bœuf tombe dans un puits, ne l'en retire pas aussitôt, un jour du sabbat?" (⁎)

*****

⸀καὶ πρὸς αὐτοὺς εἶπεν· Τίνος ὑμῶν υἱὸς ἢ βοῦς εἰς φρέαρ ⸀πεσεῖται, καὶ οὐκ εὐθέως ἀνασπάσει αὐτὸν ⸀ἐν ἡμέρᾳ τοῦ σαββάτου; (Ⅲ)

*****

Et respondens ad illos dixit : Cujus vestrum asinus, aut bos in puteum cadet, et non continuo extrahet illum die sabbati ? (Ⅳ)

*****

Et répondant, il leur dit: Qui sera celui de vous, qui, ayant un âne ou un bœuf, lequel vienne à tomber dans un puits, ne l’en retire aussitôt le jour du sabbat? (Ⅵ)

*****

Puis s’adressant à eux, il leur dit : qui sera celui d’entre vous, qui ayant un âne ou un bœuf lequel vienne à tomber dans un puits, ne l’en retire aussitôt le jour du Sabbat ? (Ⅶ)

*****

Puis il leur dit: Qui de vous, si son âne ou son bœuf tombe dans un puits, ne l'en retire aussitôt le jour de sabbat (Ⅷ)

*****

14. 6  
Et ils ne purent rien répondre à cela.

Et à cela ils ne purent répliquer. (⁎)

*****

καὶ οὐκ ἴσχυσαν ⸀ἀνταποκριθῆναι πρὸς ταῦτα. (Ⅲ)

*****

Et non poterant ad hæc respondere illi.\ (Ⅳ)

*****

Et ils ne pouvaient répliquer à ces choses. (Ⅵ)

*****

Et ils ne pouvaient répliquer à ces choses. (Ⅶ)

*****

Et ils ne purent lui répondre sur cela. (Ⅷ)

*****

14. 7  
Il adressa ensuite une parabole aux conviés, en voyant qu'ils choisissaient les premières places; et il leur dit:

Et il dit une parabole aux invités, ayant remarqué comment ils choisissaient les premières places. Il leur dit : (⁎)

*****

Ἔλεγεν δὲ πρὸς τοὺς κεκλημένους παραβολήν, ἐπέχων πῶς τὰς πρωτοκλισίας ἐξελέγοντο, λέγων πρὸς αὐτούς· (Ⅲ)

*****

Dicebat autem et ad invitatos parabolam, intendens quomodo primos accubitus eligerent, dicens ad illos : (Ⅳ)

*****

Or il dit une parabole aux conviés, observant comment ils choisissaient les premières places; et il leur disait: (Ⅵ)

*****

Il proposait aussi aux conviés une similitude, prenant garde comment ils choisissaient les premières places à table, et il leur disait : (Ⅶ)

*****

Il proposa aussi aux conviés une parabole, remarquant comment ils choisissaient les premières places; et il leur dit: (Ⅷ)

*****

14. 8  
Lorsque tu seras invité par quelqu'un à des noces, ne te mets pas à la première place, de peur qu'il n'y ait parmi les invités une personne plus considérable que toi,

" Quand tu seras invité par quelqu'un à un repas de noces, ne te mets pas à la première place : un homme plus considérable que toi pourrait avoir été invité par lui, (⁎)

*****

Ὅταν κληθῇς ὑπό τινος εἰς γάμους, μὴ κατακλιθῇς εἰς τὴν πρωτοκλισίαν, μήποτε ἐντιμότερός σου ᾖ κεκλημένος ὑπ’ αὐτοῦ (Ⅲ)

*****

Cum invitatus fueris ad nuptias, non discumbas in primo loco, ne forte honoratior te sit invitatus ab illo. (Ⅳ)

*****

Quand tu seras convié par quelqu’un à des noces, ne te mets pas à table à la première place, de peur qu’un plus honorable que toi ne soit convié par lui, (Ⅵ)

*****

Quand tu seras convié par quelqu’un à des noces, ne te mets point à table à la première place, de peur qu’il n’arrive qu’un plus honorable que toi soit aussi convié ; (Ⅶ)

*****

Quand quelqu'un t'invitera à des noces, ne te mets pas à la première place, de peur qu'il ne se trouve parmi les conviés une personne plus considérable que toi; (Ⅷ)

*****

14. 9  
et que celui qui vous a invités l'un et l'autre ne vienne te dire: Cède la place à cette personne-là. Tu aurais alors la honte d'aller occuper la dernière place.

et celui qui vous aurait invités l'un et l'autre viendrait te dire : " Cède-lui la place, " et alors tu n'aurais, avec confusion, qu'à occuper la dernière place. (⁎)

*****

καὶ ἐλθὼν ὁ σὲ καὶ αὐτὸν καλέσας ἐρεῖ σοι· Δὸς τούτῳ τόπον, καὶ τότε ἄρξῃ μετὰ αἰσχύνης τὸν ἔσχατον τόπον κατέχειν. (Ⅲ)

*****

Et veniens is, qui te et illum vocavit, dicat tibi : Da huic locum : et tunc incipias cum rubore novissimum locum tenere. (Ⅳ)

*****

et que celui qui vous a conviés, toi et lui, ne vienne et ne te dise: Fais place à celui-ci; et qu’alors tu ne te mettes avec honte à occuper la dernière place. (Ⅵ)

*****

Et que celui qui vous aura convié, ne vienne, et ne te dise : donne ta place à celui-ci ; et qu’alors tu ne commences avec honte de te mettre à la dernière place. (Ⅶ)

*****

Et que celui qui vous aura invités, toi et lui, ne vienne et ne te dise: Cède la place à celui-ci; et qu'alors tu n'aies la honte d'être mis à la dernière place. (Ⅷ)

*****

14. 10  
Mais, lorsque tu seras invité, va te mettre à la dernière place, afin que, quand celui qui t'a invité viendra, il te dise: Mon ami, monte plus haut. Alors cela te fera honneur devant tous ceux qui seront à table avec toi.

Mais, quand tu es invité, va te mettre à la dernière place; de cette façon, quand viendra celui qui t'a invité, il te dira : " Mon ami, avance plus haut. " Alors ce sera pour toi un honneur devant tous les convives. (⁎)

*****

ἀλλ’ ὅταν κληθῇς πορευθεὶς ἀνάπεσε εἰς τὸν ἔσχατον τόπον, ἵνα ὅταν ἔλθῃ ὁ κεκληκώς σε ⸀ἐρεῖ σοι· Φίλε, προσανάβηθι ἀνώτερον· τότε ἔσται σοι δόξα ἐνώπιον ⸀πάντων τῶν συνανακειμένων σοι. (Ⅲ)

*****

Sed cum vocatus fueris, vade, recumbe in novissimo loco : ut, cum venerit qui te invitavit, dicat tibi : Amice, ascende superius. Tunc erit tibi gloria coram simul discumbentibus : (Ⅳ)

*****

Mais, quand tu seras convié, va et assieds-toi à la dernière place, afin que, quand celui qui t’a convié viendra, il te dise: Ami, monte plus haut. Alors tu auras de la gloire devant tous ceux qui seront à table avec toi. (Ⅵ)

*****

Mais quand tu seras convié, va, et te mets à la dernière place, afin que quand celui qui t’a convié viendra, il te dise : mon ami, monte plus haut ; et alors cela te tournera à honneur devant tous ceux qui seront à table avec toi. (Ⅶ)

*****

Mais, quand tu seras invité, va te mettre à la dernière place, afin que quand celui qui t'a invité viendra, il te dise: Mon ami, monte plus haut. Alors cela te fera honneur devant ceux qui seront à table avec toi. (Ⅷ)

*****

14. 11  
Car quiconque s'élève sera abaissé, et quiconque s'abaisse sera élevé.

Car quiconque s'élève sera abaissé, et quiconque s'abaisse sera élevé. " (⁎)

*****

ὅτι πᾶς ὁ ὑψῶν ἑαυτὸν ταπεινωθήσεται καὶ ὁ ταπεινῶν ἑαυτὸν ὑψωθήσεται. (Ⅲ)

*****

quia omnis, qui se exaltat, humiliabitur : et qui se humiliat, exaltabitur.\ (Ⅳ)

*****

Car quiconque s’élève, sera abaissé; et celui qui s’abaisse sera élevé. (Ⅵ)

*****

Car quiconque s’élève, sera abaissé ; et quiconque s’abaisse, sera élevé. (Ⅶ)

*****

Car quiconque s'élève sera abaissé, et quiconque s'abaisse sera élevé. (Ⅷ)

*****

14. 12  
Il dit aussi à celui qui l'avait invité: Lorsque tu donnes à dîner ou à souper, n'invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni des voisins riches, de peur qu'ils ne t'invitent à leur tour et qu'on ne te rende la pareille.

Il disait à celui qui l'avait invité : " Lorsque tu donnes un déjeuner ou un dîner, ne convoque pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni des voisins riches, de peur qu'ils ne t'invitent à leur tour et que ce ne soit pour toi un rendu. (⁎)

*****

Ἔλεγεν δὲ καὶ τῷ κεκληκότι αὐτόν· Ὅταν ποιῇς ἄριστον ἢ δεῖπνον, μὴ φώνει τοὺς φίλους σου μηδὲ τοὺς ἀδελφούς σου μηδὲ τοὺς συγγενεῖς σου μηδὲ γείτονας πλουσίους, μήποτε καὶ αὐτοὶ ⸂ἀντικαλέσωσίν σε⸃ καὶ γένηται ⸂ἀνταπόδομά σοι⸃. (Ⅲ)

*****

Dicebat autem et ei, qui invitaverat : Cum facis prandium, aut cœnam, noli vocare amicos tuos, neque fratres tuos, neque cognatos, neque vicinos divites : ne forte te et ipsi reinvitent, et fiat tibi retributio ; (Ⅳ)

*****

Et il dit aussi à celui qui l’avait convié: Quand tu fais un dîner ou un souper, n’appelle pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins; de peur qu’eux aussi ne te convient à leur tour, et que la pareille ne te soit rendue. (Ⅵ)

*****

Il disait aussi à celui qui l’avait convié : quand tu fais un dîner ou un souper, n’invite point tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni tes riches voisins ; de peur qu’ils ne te convient à leur tour, et que la pareille ne te soit rendue. (Ⅶ)

*****

Et il disait à celui qui l'avait invité: Quand tu fais un dîner ou un souper, n'invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni tes voisins riches, de peur qu'ils ne t'invitent à leur tour, et qu'on ne te rende la pareille. (Ⅷ)

*****

14. 13  
Mais, lorsque tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles.

Mais, quand tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles; (⁎)

*****

ἀλλ’ ὅταν ⸂δοχὴν ποιῇς⸃, κάλει πτωχούς, ἀναπείρους, χωλούς, τυφλούς· (Ⅲ)

*****

sed cum facis convivium, voca pauperes, debiles, claudos, et cæcos : (Ⅳ)

*****

Mais quand tu fais un festin, convie les pauvres, les estropiés, les boiteux, les aveugles; (Ⅵ)

*****

Mais quand tu feras un festin, convie les pauvres, les impotents, les boiteux et les aveugles ; (Ⅶ)

*****

Mais, quand tu feras un festin, convie les pauvres, les impotents, les boiteux et les aveugles; (Ⅷ)

*****

14. 14  
Et tu seras heureux de ce qu'ils ne peuvent pas te rendre la pareille; car elle te sera rendue à la résurrection des justes.

et heureux seras-tu de ce qu'ils n'ont pas de quoi te rendre, car cela te sera rendu lors de la résurrection des justes. " (⁎)

*****

καὶ μακάριος ἔσῃ, ὅτι οὐκ ἔχουσιν ἀνταποδοῦναί σοι, ἀνταποδοθήσεται γάρ σοι ἐν τῇ ἀναστάσει τῶν δικαίων. (Ⅲ)

*****

et beatus eris, quia non habent retribuere tibi : retribuetur enim tibi in resurrectione justorum.\ (Ⅳ)

*****

et tu seras bienheureux, car ils n’ont pas de quoi te rendre la pareille: car la pareille te sera rendue en la résurrection des justes. (Ⅵ)

*****

Et tu seras bienheureux de ce qu’ils n’ont pas de quoi te rendre la pareille ; car la pareille te sera rendue en la résurrection des justes. (Ⅶ)

*****

Et tu seras heureux de ce qu'ils ne peuvent pas te le rendre; car tu en recevras la récompense à la résurrection des justes. (Ⅷ)

*****

14. 15  
Un de ceux qui étaient à table, après avoir entendu ces paroles, dit à Jésus: Heureux celui qui prendra son repas dans le royaume de Dieu!

Un des convives, ayant entendu cela, lui dit : " Heureux qui mangera dans le royaume de Dieu ! " (⁎)

*****

Ἀκούσας δέ τις τῶν συνανακειμένων ταῦτα εἶπεν αὐτῷ· Μακάριος ⸀ὅστις φάγεται ⸀ἄρτον ἐν τῇ βασιλείᾳ τοῦ θεοῦ. (Ⅲ)

*****

Hæc cum audisset quidam de simul discumbentibus, dixit illi : Beatus qui manducabit panem in regno Dei. (Ⅳ)

*****

Et un de ceux qui étaient à table, ayant entendu ces choses, lui dit: Bienheureux celui qui mangera du pain dans le royaume de Dieu. (Ⅵ)

*****

Et un de ceux qui étaient à table, ayant entendu ces paroles, lui dit : bienheureux sera celui qui mangera du pain dans le Royaume de Dieu. (Ⅶ)

*****

Un de ceux qui étaient à table, ayant entendu cela, lui dit: Heureux celui qui mangera du pain dans le royaume de Dieu! (Ⅷ)

*****

14. 16  
Et Jésus lui répondit: Un homme donna un grand souper, et il invita beaucoup de gens.

Il lui dit : " Un homme faisait un grand dîner, auquel il avait invité beaucoup de gens. (⁎)

*****

ὁ δὲ εἶπεν αὐτῷ· Ἄνθρωπός τις ⸀ἐποίει δεῖπνον μέγα, καὶ ἐκάλεσεν πολλούς, (Ⅲ)

*****

At ipse dixit ei : Homo quidam fecit cœnam magnam, et vocavit multos. (Ⅳ)

*****

Et il lui dit: Un homme fit un grand souper et y convia beaucoup de gens. (Ⅵ)

*****

Et [Jésus] dit : un homme fit un grand souper, et y convia beaucoup de gens. (Ⅶ)

*****

Jésus lui dit: Un homme fit un grand souper, et il y convia beaucoup de gens; (Ⅷ)

*****

14. 17  
A l'heure du souper, il envoya son serviteur dire aux conviés: Venez, car tout est déjà prêt.

Et à l'heure du dîner, il envoya son serviteur dire aux invités : " Venez, car tout est déjà prêt. " (⁎)

*****

καὶ ἀπέστειλεν τὸν δοῦλον αὐτοῦ τῇ ὥρᾳ τοῦ δείπνου εἰπεῖν τοῖς κεκλημένοις· Ἔρχεσθε, ὅτι ἤδη ἕτοιμά ⸀ἐστιν. (Ⅲ)

*****

Et misit servum suum hora cœnæ dicere invitatis ut venirent, quia jam parata sunt omnia. (Ⅳ)

*****

Et à l’heure du souper, il envoya son esclave dire aux conviés: Venez, car déjà tout est prêt. (Ⅵ)

*****

Et à l’heure du souper il envoya son serviteur pour dire aux conviés : venez, car tout est déjà prêt. (Ⅶ)

*****

Et il envoya son serviteur, à l'heure du souper, dire aux conviés: Venez, car tout est prêt. (Ⅷ)

*****

14. 18  
Mais tous unanimement se mirent à s'excuser. Le premier lui dit: J'ai acheté un champ, et je suis obligé d'aller le voir; excuse-moi, je te prie.

Et tous, unanimement, se mirent à s'excuser. Le premier lui dit : " J'ai acheté un champ, et il faut nécessairement que j'aille le voir; je te prie, tiens-moi pour excusé. " (⁎)

*****

καὶ ἤρξαντο ἀπὸ μιᾶς ⸂πάντες παραιτεῖσθαι⸃. ὁ πρῶτος εἶπεν αὐτῷ· Ἀγρὸν ἠγόρασα καὶ ἔχω ἀνάγκην ⸀ἐξελθὼν ἰδεῖν αὐτόν· ἐρωτῶ σε, ἔχε με παρῃτημένον. (Ⅲ)

*****

Et cœperunt simul omnes excusare. Primus dixit ei : Villam emi, et necesse habeo exire, et videre illam : rogo te, habe me excusatum. (Ⅳ)

*****

Et ils commencèrent tous unanimement à s’excuser. Le premier lui dit: J’ai acheté un champ, et il faut nécessairement que je m’en aille et que je le voie; je te prie, tiens-moi pour excusé. (Ⅵ)

*****

Mais ils commencèrent tous unanimement à s’excuser. Le premier lui dit : j’ai acheté un héritage, et il me faut nécessairement partir pour l’aller voir ; je te prie, tiens-moi pour excusé. (Ⅶ)

*****

Et ils se mirent tous, de concert, à s'excuser. Le premier lui dit: J'ai acheté une terre, et il me faut nécessairement partir et la voir; je te prie de m'excuser. (Ⅷ)

*****

14. 19  
Un autre dit: J'ai acheté cinq paires de boeufs, et je vais les essayer; excuse-moi, je te prie.

Et un autre dit : " J'ai acheté cinq paires de bœufs, et je vais les essayer; je te prie, tiens-moi pour excusé. " (⁎)

*****

καὶ ἕτερος εἶπεν· Ζεύγη βοῶν ἠγόρασα πέντε καὶ πορεύομαι δοκιμάσαι αὐτά· ἐρωτῶ σε, ἔχε με παρῃτημένον. (Ⅲ)

*****

Et alter dixit : Juga boum emi quinque, et eo probare illa : rogo te, habe me excusatum. (Ⅳ)

*****

Et un autre dit: J’ai acheté cinq couples de bœufs, et je vais les essayer; je te prie, tiens-moi pour excusé. (Ⅵ)

*****

Un autre dit : j’ai acheté cinq couples de bœufs, et je m’en vais les éprouver ; je te prie, tiens-moi pour excusé. (Ⅶ)

*****

Et un autre dit: J'ai acheté cinq couples de bœufs, et je m'en vais les éprouver; je te prie de m'excuser. (Ⅷ)

*****

14. 20  
Un autre dit: Je viens de me marier, et c'est pourquoi je ne puis aller.

Et un autre dit : " J'ai pris femme, et c'est pourquoi je ne puis venir. " (⁎)

*****

καὶ ἕτερος εἶπεν· Γυναῖκα ἔγημα καὶ διὰ τοῦτο οὐ δύναμαι ἐλθεῖν. (Ⅲ)

*****

Et alius dixit : Uxorem duxi, et ideo non possum venire. (Ⅳ)

*****

Et un autre dit: J’ai épousé une femme, et à cause de cela je ne puis aller. (Ⅵ)

*****

Et un autre dit : j’ai épousé une femme, c’est pourquoi je n’y puis aller. (Ⅶ)

*****

Et un autre dit: J'ai épousé une femme, ainsi je n'y puis aller. (Ⅷ)

*****

14. 21  
Le serviteur, de retour, rapporta ces choses à son maître. Alors le maître de la maison irrité dit à son serviteur: Va promptement dans les places et dans les rues de la ville, et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux.

Le serviteur s'en revint et rapporta cela à son maître. Alors le maître de maison, irrité, dit à son serviteur : " Va-t'en vite sur les places et par les rues de la ville, et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux. " (⁎)

*****

καὶ παραγενόμενος ὁ ⸀δοῦλος ἀπήγγειλεν τῷ κυρίῳ αὐτοῦ ταῦτα. τότε ὀργισθεὶς ὁ οἰκοδεσπότης εἶπεν τῷ δούλῳ αὐτοῦ· Ἔξελθε ταχέως εἰς τὰς πλατείας καὶ ῥύμας τῆς πόλεως, καὶ τοὺς πτωχοὺς καὶ ἀναπείρους καὶ ⸂τυφλοὺς καὶ χωλοὺς⸃ εἰσάγαγε ὧδε. (Ⅲ)

*****

Et reversus servus nuntiavit hæc domino suo. Tunc iratus paterfamilias, dixit servo suo : Exi cito in plateas et vicos civitatis : et pauperes, ac debiles, et cæcos, et claudos introduc huc. (Ⅳ)

*****

Et l’esclave, s’en étant retourné, rapporta ces choses à son maître. Alors le maître de la maison, en colère, dit à son esclave: Va-t’en promptement dans les rues et dans les ruelles de la ville, et amène ici les pauvres, et les estropiés, et les aveugles, et les boiteux. (Ⅵ)

*****

Ainsi le serviteur s’en retourna, et rapporta ces choses à son maître. Alors le père de famille tout en colère, dit à son serviteur : va-t’en promptement dans les places et dans les rues de la ville, et amène ici les pauvres, et les impotents, et les boiteux et les aveugles. (Ⅶ)

*****

Et le serviteur étant de retour, rapporta cela à son maître. Alors le père de famille en colère dit à son serviteur: Va-t'en promptement sur les places et dans les rues de la ville, et amène ici les pauvres, les impotents, les boiteux et les aveugles. (Ⅷ)

*****

14. 22  
Le serviteur dit: Maître, ce que tu as ordonné a été fait, et il y a encore de la place.

Et le serviteur (revint) dire : " Maître, ce que vous avez commandé a été fait, et il y a encore de la place. " (⁎)

*****

καὶ εἶπεν ὁ δοῦλος· Κύριε, γέγονεν ⸀ὃ ἐπέταξας, καὶ ἔτι τόπος ἐστίν. (Ⅲ)

*****

Et ait servus : Domine, factum est ut imperasti, et adhuc locus est. (Ⅳ)

*****

Et l’esclave dit: Maître, il a été fait ainsi que tu as commandé, et il y a encore de la place. (Ⅵ)

*****

Puis le serviteur dit : Maître, il a été fait ainsi que tu as commandé, et il y a encore de la place. (Ⅶ)

*****

Ensuite le serviteur dit: Seigneur, on a fait ce que tu as commandé, et il y a encore de la place. (Ⅷ)

*****

14. 23  
Et le maître dit au serviteur: Va dans les chemins et le long des haies, et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie.

Et le maître dit au serviteur : " Va-t'en par les chemins et aux clôtures, et contrains (les gens) à entrer, afin que ma maison soit remplie. (⁎)

*****

καὶ εἶπεν ὁ κύριος πρὸς τὸν δοῦλον· Ἔξελθε εἰς τὰς ὁδοὺς καὶ φραγμοὺς καὶ ἀνάγκασον εἰσελθεῖν, ἵνα γεμισθῇ ⸂μου ὁ οἶκος⸃· (Ⅲ)

*****

Et ait dominus servo : Exi in vias, et sæpes : et compelle intrare, ut impleatur domus mea. (Ⅳ)

*****

Et le maître dit à l’esclave: Va-t’en dans les chemins et le long des haies, et contrains les gens d’entrer, afin que ma maison soit remplie; (Ⅵ)

*****

Et le maître dit au serviteur : va dans les chemins et le long des haies, et [ceux que tu trouveras], contrains-les d’entrer, afin que ma maison soit remplie. (Ⅶ)

*****

Et le maître dit au serviteur: Va dans les chemins et le long des haies, et contrains d'entrer ceux qui y sont, afin que ma maison soit remplie. (Ⅷ)

*****

14. 24  
Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera de mon souper.

Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera à mon dîner. " (⁎)

*****

λέγω γὰρ ὑμῖν ὅτι οὐδεὶς τῶν ἀνδρῶν ἐκείνων τῶν κεκλημένων γεύσεταί μου τοῦ ⸀δείπνου. (Ⅲ)

*****

Dico autem vobis quod nemo virorum illorum qui vocati sunt, gustabit cœnam meam.\ (Ⅳ)

*****

car je vous dis, qu’aucun de ces hommes qui ont été conviés ne goûtera de mon souper. (Ⅵ)

*****

Car je vous dis qu’aucun de ces hommes qui avaient été conviés ne goûtera de mon souper. (Ⅶ)

*****

Car je vous dis qu'aucun de ceux qui avaient été conviés ne goûtera de mon souper. (Ⅷ)

*****

14. 25  
De grandes foules faisaient route avec Jésus. Il se retourna, et leur dit:

Comme des foules nombreuses cheminaient avec lui, il se retourna et leur dit : (⁎)

*****

Συνεπορεύοντο δὲ αὐτῷ ὄχλοι πολλοί, καὶ στραφεὶς εἶπεν πρὸς αὐτούς· (Ⅲ)

*****

Ibant autem turbæ multæ cum eo : et conversus dixit ad illos : (Ⅳ)

*****

Et de grandes foules allaient avec lui. Et se tournant, il leur dit: (Ⅵ)

*****

Or de grandes troupes allaient avec lui ; et lui se tournant leur dit : (Ⅶ)

*****

Comme une grande multitude de gens allaient avec lui, il se tourna vers eux et leur dit: (Ⅷ)

*****

14. 26  
Si quelqu'un vient à moi, et s'il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses soeurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple.

" Si quelqu'un vient à moi et ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple. (⁎)

*****

Εἴ τις ἔρχεται πρός με καὶ οὐ μισεῖ τὸν πατέρα ⸀ἑαυτοῦ καὶ τὴν μητέρα καὶ τὴν γυναῖκα καὶ τὰ τέκνα καὶ τοὺς ἀδελφοὺς καὶ τὰς ἀδελφάς, ἔτι ⸀τε καὶ τὴν ⸂ψυχὴν ἑαυτοῦ⸃, οὐ δύναται ⸂εἶναί μου μαθητής⸃. (Ⅲ)

*****

Si quis venit ad me, et non odit patrem suum, et matrem, et uxorem, et filios, et fratres, et sorores, adhuc autem et animam suam, non potest meus esse discipulus. (Ⅳ)

*****

Si quelqu’un vient à moi, et ne hait pas son père, et sa mère, et sa femme, et ses enfants, et ses frères, et ses sœurs, et même aussi sa propre vie, il ne peut être mon disciple. (Ⅵ)

*****

Si quelqu’un vient vers moi, et ne hait pas son père et sa mère, et sa femme et ses enfants, et ses frères, et ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple. (Ⅶ)

*****

Si quelqu'un vient à moi, et ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses sœurs, plus encore sa propre vie, il ne peut être mon disciple. (Ⅷ)

*****

14. 27  
Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suis pas, ne peut être mon disciple.

Quiconque ne porte pas sa croix et ne me suis pas, ne peut pas être mon disciple. (⁎)

*****

⸀ὅστις οὐ βαστάζει τὸν σταυρὸν ⸀ἑαυτοῦ καὶ ἔρχεται ὀπίσω μου, οὐ δύναται εἶναί μου μαθητής. (Ⅲ)

*****

Et qui non bajulat crucem suam, et venit post me, non potest meus esse discipulus. (Ⅳ)

*****

Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne vient pas après moi, ne peut être mon disciple. (Ⅵ)

*****

Et quiconque ne porte sa croix, et ne vient après moi, il ne peut être mon disciple. (Ⅶ)

*****

Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple. (Ⅷ)

*****

14. 28  
Car, lequel de vous, s'il veut bâtir une tour, ne s'assied d'abord pour calculer la dépense et voir s'il a de quoi la terminer,

Qui de vous, en effet, s'il veut bâtir une tour, ne s'assied d'abord pour calculer la dépense, (pour voir) s'il a de quoi l'achever? (⁎)

*****

τίς γὰρ ἐξ ⸀ὑμῶν θέλων πύργον οἰκοδομῆσαι οὐχὶ πρῶτον καθίσας ψηφίζει τὴν δαπάνην, εἰ ⸀ἔχει εἰς ἀπαρτισμόν; (Ⅲ)

*****

Quis enim ex vobis volens turrim ædificare, non prius sedens computat sumptus, qui necessarii sunt, si habeat ad perficiendum, (Ⅳ)

*****

Car quel est celui d’entre vous qui, voulant bâtir une tour, ne s’asseye premièrement et ne calcule la dépense, pour voir s’il a de quoi l’achever? (Ⅵ)

*****

Mais qui est celui d’entre vous, qui voulant bâtir une tour, ne s’asseye premièrement, et ne calcule la dépense pour voir s’il a de quoi l’achever ? (Ⅶ)

*****

Car qui de vous, voulant bâtir une tour, ne s'assied premièrement, et ne calcule la dépense, pour voir s'il a de quoi l'achever? (Ⅷ)

*****

14. 29  
de peur qu'après avoir posé les fondements, il ne puisse l'achever, et que tous ceux qui le verront ne se mettent à le railler,

De peur qu'ayant posé le fondement et ne pouvant pas terminer, tous ceux qui verront (cela) ne se mettent à le ridiculiser, (⁎)

*****

ἵνα μήποτε θέντος αὐτοῦ θεμέλιον καὶ μὴ ἰσχύοντος ἐκτελέσαι πάντες οἱ θεωροῦντες ἄρξωνται ⸂αὐτῷ ἐμπαίζειν⸃ (Ⅲ)

*****

ne, posteaquam posuerit fundamentum, et non potuerit perficere, omnes qui vident, incipiant illudere ei, (Ⅳ)

*****

de peur que, en ayant jeté le fondement et n’ayant pu l’achever, tous ceux qui le voient ne se mettent à se moquer de lui, disant: (Ⅵ)

*****

De peur qu’après en avoir jeté le fondement, et n’ayant pu achever, tous ceux qui le verront ne commencent à se moquer de lui ; (Ⅶ)

*****

De peur, qu'après qu'il en aura posé les fondements, et qu'il n'aura pu achever, tous ceux qui le verront ne viennent à se moquer de lui, et ne disent: (Ⅷ)

*****

14. 30  
en disant: Cet homme a commencé à bâtir, et il n'a pu achever?

disant : " Cet homme a commencé à bâtir, et il n'a pu terminer ! " (⁎)

*****

λέγοντες ὅτι Οὗτος ὁ ἄνθρωπος ἤρξατο οἰκοδομεῖν καὶ οὐκ ἴσχυσεν ἐκτελέσαι. (Ⅲ)

*****

dicentes : Quia hic homo cœpit ædificare, et non potuit consummare ? (Ⅳ)

*****

Cet homme a commencé à bâtir, et il n’a pu achever. (Ⅵ)

*****

En disant : cet homme a commencé à bâtir, et il n’a pu achever. (Ⅶ)

*****

Cet homme a commencé de bâtir, et n'a pu achever. (Ⅷ)

*****

14. 31  
Ou quel roi, s'il va faire la guerre à un autre roi, ne s'assied d'abord pour examiner s'il peut, avec dix mille hommes, marcher à la rencontre de celui qui vient l'attaquer avec vingt mille?

Ou quel roi, s'il va faire la guerre à un autre roi, ne s'assied d'abord pour délibérer s'il est capable de se heurter, avec dix mille hommes, à celui qui vient contre lui avec vingt mille? (⁎)

*****

ἢ τίς βασιλεὺς πορευόμενος ⸂ἑτέρῳ βασιλεῖ συμβαλεῖν⸃ εἰς πόλεμον οὐχὶ καθίσας πρῶτον ⸀βουλεύσεται εἰ δυνατός ἐστιν ἐν δέκα χιλιάσιν ⸀ὑπαντῆσαι τῷ μετὰ εἴκοσι χιλιάδων ἐρχομένῳ ἐπ’ αὐτόν; (Ⅲ)

*****

Aut quis rex iturus committere bellum adversus alium regem, non sedens prius cogitat, si possit cum decem millibus occurrere ei, qui cum viginti millibus venit ad se ? (Ⅳ)

*****

Ou, quel est le roi qui, partant pour faire la guerre à un autre roi, ne s’asseye premièrement et ne délibère s’il peut, avec dix mille hommes, résister à celui qui vient contre lui avec vingt mille? (Ⅵ)

*****

Ou, qui est le Roi qui parte pour donner bataille à un autre Roi, qui premièrement ne s’asseye, et ne consulte s’il pourra avec dix mille [hommes] aller à la rencontre de celui qui vient contre lui avec vingt mille ? (Ⅶ)

*****

Ou, quel est le roi, qui marchant pour livrer bataille à un autre roi, ne s'asseye premièrement et ne consulte s'il pourra, avec dix mille hommes, aller à la rencontre de celui qui vient contre lui avec vingt mille? (Ⅷ)

*****

14. 32  
S'il ne le peut, tandis que cet autre roi est encore loin, il lui envoie une ambassade pour demander la paix.

S'il ne l'est pas, tandis qu'il est encore loin, il envoie une ambassade faire demande de paix. (⁎)

*****

εἰ δὲ μήγε, ἔτι ⸂αὐτοῦ πόρρω⸃ ὄντος πρεσβείαν ἀποστείλας ἐρωτᾷ ⸀τὰ πρὸς εἰρήνην. (Ⅲ)

*****

Alioquin adhuc illo longe agente, legationem mittens rogat ea quæ pacis sunt. (Ⅳ)

*****

Autrement, pendant qu’il est encore loin, il lui envoie une ambassade et s’informe des conditions de paix. (Ⅵ)

*****

Autrement, il lui envoie une ambassade, pendant qu’il est encore loin, et demande la paix. (Ⅶ)

*****

Autrement, pendant que celui-ci est encore loin, il lui envoie une ambassade, pour demander la paix. (Ⅷ)

*****

14. 33  
Ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il possède ne peut être mon disciple.

Ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il possède ne peut être mon disciple. (⁎)

*****

οὕτως οὖν πᾶς ἐξ ὑμῶν ὃς οὐκ ἀποτάσσεται πᾶσιν τοῖς ἑαυτοῦ ὑπάρχουσιν οὐ δύναται ⸂εἶναί μου⸃ μαθητής. (Ⅲ)

*****

Sic ergo omnis ex vobis, qui non renuntiat omnibus quæ possidet, non potest meus esse discipulus. (Ⅳ)

*****

Ainsi donc, quiconque d’entre vous ne renonce pas à tout ce qu’il a, ne peut être mon disciple. (Ⅵ)

*****

Ainsi donc chacun de vous qui ne renonce pas à tout ce qu’il a, ne peut être mon disciple. (Ⅶ)

*****

Ainsi quiconque parmi vous ne renonce pas à tout ce qu'il a, ne peut être mon disciple. (Ⅷ)

*****

14. 34  
Le sel est une bonne chose; mais si le sel perd sa saveur, avec quoi l'assaisonnera-t-on?

[Certes] le sel est bon; mais si le sel s'affadit, avec quoi l'assaisonnera-t-on? (⁎)

*****

Καλὸν ⸀οὖν τὸ ἅλας· ἐὰν δὲ ⸀καὶ τὸ ἅλας μωρανθῇ, ἐν τίνι ἀρτυθήσεται; (Ⅲ)

*****

Bonum est sal : si autem sal evanuerit, in quo condietur ? (Ⅳ)

*****

Le sel donc est bon; mais si le sel aussi a perdu sa saveur, avec quoi l’assaisonnera-t-on? (Ⅵ)

*****

Le sel est bon ; mais si le sel devient insipide, avec quoi le salera-t-on ? (Ⅶ)

*****

Le sel est une bonne chose; mais si le sel perd sa saveur, avec quoi l'assaisonnera-t-on? (Ⅷ)

*****

14. 35  
Il n'est bon ni pour la terre, ni pour le fumier; on le jette dehors. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

Inutile et pour la terre et pour le fumier, on le jette dehors. Qui a des oreilles pour entendre entende ! " (⁎)

*****

οὔτε εἰς γῆν οὔτε εἰς κοπρίαν εὔθετόν ἐστιν· ἔξω βάλλουσιν αὐτό. ὁ ἔχων ὦτα ἀκούειν ἀκουέτω. (Ⅲ)

*****

Neque in terram, neque in sterquilinium utile est, sed foras mittetur. Qui habet aures audiendi, audiat. (Ⅳ)

*****

Il n’est propre, ni pour la terre, ni pour le fumier; on le jette dehors. Qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende. (Ⅵ)

*****

Il n’est propre ni pour la terre, ni pour le fumier ; [mais] on le jette dehors. Qui a des oreilles pour ouïr, qu’il entende ! (Ⅶ)

*****

Il n'est bon, ni pour la terre, ni pour le fumier; on le jette dehors. Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 14

| | | | | | | | | | | | | 14| | | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥