Luc
> Luc  >
80 Verses | Page 2 / 2
(Version Crampon)


Afficher / Cacher
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


1. 51  
Il a fait œuvre de force avec son bras; il a dissipé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur;
- Il a déployé la force de son bras; Il a dispersé ceux qui avaient dans le coeur des pensées orgueilleuses. (Ⅰ)
- Ἐποίησεν κράτος ἐν βραχίονι αὐτοῦ, διεσκόρπισεν ὑπερηφάνους διανοίᾳ καρδίας αὐτῶν· (Ⅲ)
- Fecit potentiam in brachio suo :/ dispersit superbos mente cordis sui./ (Ⅳ)
- Il a agi puissamment par son bras; il a dispersé les orgueilleux dans la pensée de leur cœur; (Ⅵ)
- Il a puissamment opéré par son bras ; il a dissipé les desseins que les orgueilleux formaient dans leurs cœurs. (Ⅶ)
- Il a déployé la force de son bras; il a dissipé les desseins que les orgueilleux formaient dans leur cœur; (Ⅷ)
1. 52  
il a renversé de leur trône les potentats, et il a élevé les humbles;
- Il a renversé les puissants de leurs trônes, Et il a élevé les humbles. (Ⅰ)
- καθεῖλεν δυνάστας ἀπὸ θρόνων καὶ ὕψωσεν ταπεινούς, (Ⅲ)
- Deposuit potentes de sede,/ et exaltavit humiles./ (Ⅳ)
- il a fait descendre les puissants de leurs trônes, et il a élevé les petits; (Ⅵ)
- Il a renversé de dessus leurs trônes les puissants, et il a élevé les petits. (Ⅶ)
- Il a détrôné les puissants, et il a élevé les petits; (Ⅷ)
1. 53  
il a rassasié de biens les affamés, et il a renvoyé les riches les mains vides.
- Il a rassasié de biens les affamés, Et il a renvoyé les riches à vide. (Ⅰ)
- πεινῶντας ἐνέπλησεν ἀγαθῶν καὶ πλουτοῦντας ἐξαπέστειλεν κενούς. (Ⅲ)
- Esurientes implevit bonis :/ et divites dimisit inanes./ (Ⅳ)
- il a rempli de biens ceux qui avaient faim, et il a renvoyé les riches à vide; (Ⅵ)
- Il a rempli de biens ceux qui avaient faim ; il a renvoyé les riches vides. (Ⅶ)
- Il a rempli de biens ceux qui avaient faim, et il a renvoyé les riches à vide. (Ⅷ)
1. 54  
Il a pris soin d'Israël son serviteur, se ressouvenant de sa miséricorde,
- Il a secouru Israël, son serviteur, Et il s'est souvenu de sa miséricorde, - (Ⅰ)
- ἀντελάβετο Ἰσραὴλ παιδὸς αὐτοῦ, μνησθῆναι ἐλέους, (Ⅲ)
- Suscepit Israël puerum suum,/ recordatus misericordiæ suæ :/ (Ⅳ)
- il a pris la cause d’Israël, son serviteur, pour se souvenir de sa miséricorde (Ⅵ)
- Il a pris en sa protection Israël, son serviteur, pour se souvenir de sa miséricorde ; (Ⅶ)
- Il a pris en sa protection Israël son serviteur; (Ⅷ)
1. 55  
— ainsi qu'il l'avait promis à nos pères, — en faveur d'Abraham et de sa race, pour toujours. "
- Comme il l'avait dit à nos pères, -Envers Abraham et sa postérité pour toujours. (Ⅰ)
- καθὼς ἐλάλησεν πρὸς τοὺς πατέρας ἡμῶν, τῷ Ἀβραὰμ καὶ τῷ σπέρματι αὐτοῦ εἰς τὸν αἰῶνα. (Ⅲ)
- sicut locutus est ad patres nostros,/ Abraham et semini ejus in sæcula.] (Ⅳ)
- (selon qu’il avait parlé à nos pères) envers Abraham et envers sa semence, à jamais. (Ⅵ)
- (Selon qu’il [en] a parlé à nos pères, [savoir] à Abraham et à sa postérité) à jamais. (Ⅶ)
- Et comme il en avait parlé à nos pères, il s'est souvenu de sa miséricorde envers Abraham et sa postérité pour toujours. (Ⅷ)
1. 56  
Et Marie demeura avec elle environ trois mois, et elle s'en retourna chez elle.
- Marie demeura avec Élisabeth environ trois mois. Puis elle retourna chez elle. (Ⅰ)
- Ἔμεινεν δὲ Μαριὰμ σὺν αὐτῇ ⸀ὡς μῆνας τρεῖς, καὶ ὑπέστρεψεν εἰς τὸν οἶκον αὐτῆς. (Ⅲ)
- Mansit autem Maria cum illa quasi mensibus tribus : et reversa est in domum suam.\ (Ⅳ)
- — Et Marie demeura avec elle environ trois mois; et elle s’en retourna en sa maison. (Ⅵ)
- Et Marie demeura avec elle environ trois mois, puis elle s’en retourna en sa maison. (Ⅶ)
- Et Marie demeura avec elle environ trois mois; puis elle s'en retourna en sa maison. (Ⅷ)
1. 57  
Cependant le temps s'accomplit où Elisabeth devait enfanter, et elle mit au monde un fils.
- Le temps où Élisabeth devait accoucher arriva, et elle enfanta un fils. (Ⅰ)
- Τῇ δὲ Ἐλισάβετ ἐπλήσθη ὁ χρόνος τοῦ τεκεῖν αὐτήν, καὶ ἐγέννησεν υἱόν. (Ⅲ)
- Elisabeth autem impletum est tempus pariendi, et peperit filium. (Ⅳ)
- Or le temps où elle devait accoucher fut accompli pour Élisabeth, et elle mit au monde un fils. (Ⅵ)
- Or le terme d’Elisabeth fut accompli pour accoucher ; et elle mit au monde un fils. (Ⅶ)
- Or, le terme d'Élisabeth étant venu, elle enfanta un fils. (Ⅷ)
1. 58  
Ses voisins et ses parents, ayant appris que le Seigneur avait manifesté sa miséricorde envers elle, se réjouissaient avec elle.
- Ses voisins et ses parents apprirent que le Seigneur avait fait éclater envers elle sa miséricorde, et ils se réjouirent avec elle. (Ⅰ)
- καὶ ἤκουσαν οἱ περίοικοι καὶ οἱ συγγενεῖς αὐτῆς ὅτι ἐμεγάλυνεν κύριος τὸ ἔλεος αὐτοῦ μετ’ αὐτῆς, καὶ συνέχαιρον αὐτῇ. (Ⅲ)
- Et audierunt vicini et cognati ejus quia magnificavit Dominus misericordiam suam cum illa, et congratulabantur ei. (Ⅳ)
- Et ses voisins et ses parents apprirent que le Seigneur avait magnifié sa miséricorde envers elle, et ils se réjouirent avec elle. (Ⅵ)
- Et ses voisins, et ses parents ayant appris que le Seigneur avait fait éclater sa miséricorde envers elle, s’en réjouissaient avec elle. (Ⅶ)
- Et ses voisins et ses parents, ayant appris que le Seigneur avait fait éclater sa miséricorde en sa faveur, s'en réjouissaient avec elle. (Ⅷ)
1. 59  
Or, le huitième jour, ils vinrent pour circoncire l'enfant, et ils le nommaient Zacharie d'après le nom de son père.
- Le huitième jour, ils vinrent pour circoncire l'enfant, et ils l'appelaient Zacharie, du nom de son père. (Ⅰ)
- Καὶ ἐγένετο ἐν τῇ ⸂ἡμέρᾳ τῇ ὀγδόῃ⸃ ἦλθον περιτεμεῖν τὸ παιδίον, καὶ ἐκάλουν αὐτὸ ἐπὶ τῷ ὀνόματι τοῦ πατρὸς αὐτοῦ Ζαχαρίαν. (Ⅲ)
- Et factum est in die octavo, venerunt circumcidere puerum, et vocabant eum nomine patris sui Zachariam. (Ⅳ)
- Et il arriva qu’au huitième jour ils vinrent pour circoncire le petit enfant; et ils l’appelaient Zacharie, du nom de son père. (Ⅵ)
- Et il arriva qu’au huitième jour ils vinrent pour circoncire le petit enfant, et ils l’appelaient Zacharie, du nom de son père. (Ⅶ)
- Et étant venus le huitième jour pour circoncire le petit enfant, ils l'appelaient Zacharie, du nom de son père. (Ⅷ)
1. 60  
Alors sa mère, prenant la parole : " Non, dit-elle, mais il s'appellera Jean. "
- Mais sa mère prit la parole, et dit: Non, il sera appelé Jean. (Ⅰ)
- καὶ ἀποκριθεῖσα ἡ μήτηρ αὐτοῦ εἶπεν· Οὐχί, ἀλλὰ κληθήσεται Ἰωάννης. (Ⅲ)
- Et respondens mater ejus, dixit : Nequaquam, sed vocabitur Joannes. (Ⅳ)
- Et sa mère, répondant, dit: Non, mais il sera appelé Jean. (Ⅵ)
- Mais sa mère prit la parole, et dit : Non, mais il sera nommé Jean. (Ⅶ)
- Mais sa mère prit la parole et dit: Non, mais il sera nommé Jean. (Ⅷ)
1. 61  
Ils lui dirent : " Il n'y a personne de votre parenté qui soit appelé de ce nom. "
- Ils lui dirent: Il n'y a dans ta parenté personne qui soit appelé de ce nom. (Ⅰ)
- καὶ εἶπαν πρὸς αὐτὴν ὅτι Οὐδείς ἐστιν ⸂ἐκ τῆς συγγενείας⸃ σου ὃς καλεῖται τῷ ὀνόματι τούτῳ. (Ⅲ)
- Et dixerunt ad illam : Quia nemo est in cognatione tua, qui vocetur hoc nomine. (Ⅳ)
- Et ils lui dirent: Il n’y a personne dans ta parenté qui soit appelé de ce nom. (Ⅵ)
- Et ils lui dirent : il n’y a personne en ta parenté qui soit appelé de ce nom. (Ⅶ)
- Ils lui dirent: Il n'y a personne dans ta parenté qui soit appelé de ce nom. (Ⅷ)
1. 62  
Et ils demandaient par signes à son père comment il voulait qu'on le nommât.
- Et ils firent des signes à son père pour savoir comment il voulait qu'on l'appelle. (Ⅰ)
- ἐνένευον δὲ τῷ πατρὶ αὐτοῦ τὸ τί ἂν θέλοι καλεῖσθαι ⸀αὐτό. (Ⅲ)
- Innuebant autem patri ejus, quem vellet vocari eum. (Ⅳ)
- Et ils firent signe à son père qu’il déclarât comment il voulait qu’il fût appelé. (Ⅵ)
- Alors ils firent signe à son père, qu’il déclarât comment il voulait qu’il fût nommé. (Ⅶ)
- Alors ils demandèrent par signe à son père comment il voulait qu'il fût nommé. (Ⅷ)
1. 63  
S'étant fait donner une tablette, il écrivit : " Jean est son nom; " et tous furent dans l'étonnement.
- Zacharie demanda des tablettes, et il écrivit: Jean est son nom. Et tous furent dans l'étonnement. (Ⅰ)
- καὶ αἰτήσας πινακίδιον ἔγραψεν λέγων· Ἰωάννης ⸀ἐστὶν ὄνομα αὐτοῦ. καὶ ἐθαύμασαν πάντες. (Ⅲ)
- Et postulans pugillarem scripsit, dicens : Joannes est nomen ejus. Et mirati sunt universi. (Ⅳ)
- Et ayant demandé des tablettes, il écrivit, disant: Jean est son nom. Et ils en furent tous étonnés. (Ⅵ)
- Et [Zacharie] ayant demandé des tablettes, écrivit : Jean est son nom ; et tous en furent étonnés. (Ⅶ)
- Et Zacharie ayant demandé des tablettes, écrivit ces mots: Jean est son nom; et ils en furent tous surpris. (Ⅷ)
1. 64  
A l'instant sa bouche s'ouvrit et sa langue (se délia); et il parlait, bénissant Dieu.
- Au même instant, sa bouche s'ouvrit, sa langue se délia, et il parlait, bénissant Dieu. (Ⅰ)
- ἀνεῴχθη δὲ τὸ στόμα αὐτοῦ παραχρῆμα καὶ ἡ γλῶσσα αὐτοῦ, καὶ ἐλάλει εὐλογῶν τὸν θεόν. (Ⅲ)
- Apertum est autem illico os ejus, et lingua ejus, et loquebatur benedicens Deum. (Ⅳ)
- Et à l’instant sa bouche fut ouverte et sa langue déliée; et il parlait, louant Dieu. (Ⅵ)
- Et à l’instant sa bouche fut ouverte, et sa langue [déliée], tellement qu’il parlait en louant Dieu. (Ⅶ)
- A l'instant sa bouche s'ouvrit, sa langue fut déliée, et il parlait en bénissant Dieu. (Ⅷ)
1. 65  
La crainte s'empara de tous les habitants d'alentour, et partout dans la montagne de Judée on racontait toutes ces choses.
- La crainte s'empara de tous les habitants d'alentour, et, dans toutes les montagnes de la Judée, on s'entretenait de toutes ces choses. (Ⅰ)
- καὶ ἐγένετο ἐπὶ πάντας φόβος τοὺς περιοικοῦντας αὐτούς, καὶ ἐν ὅλῃ τῇ ὀρεινῇ τῆς Ἰουδαίας διελαλεῖτο πάντα τὰ ῥήματα ταῦτα, (Ⅲ)
- Et factus est timor super omnes vicinos eorum : et super omnia montana Judææ divulgabantur omnia verba hæc : (Ⅳ)
- Et tous leurs voisins furent saisis de crainte; et on s’entretenait de toutes ces choses par tout le pays des montagnes de la Judée; (Ⅵ)
- Et tous ses voisins en furent saisis de crainte ; et toutes ces choses furent divulguées dans tout le pays des montagnes de Judée. (Ⅶ)
- Et tous leurs voisins furent remplis de crainte, et toutes ces choses se divulguèrent par tout le pays des montagnes de Judée. (Ⅷ)
1. 66  
Tous ceux qui en entendirent parler les recueillirent dans leur cœur, et ils disaient : " Que sera donc cet enfant? " Et en effet la main du Seigneur était avec lui.
- Tous ceux qui les apprirent les gardèrent dans leur coeur, en disant: Que sera donc cet enfant? Et la main du Seigneur était avec lui. (Ⅰ)
- καὶ ἔθεντο πάντες οἱ ἀκούσαντες ἐν τῇ καρδίᾳ αὐτῶν, λέγοντες· Τί ἄρα τὸ παιδίον τοῦτο ἔσται; καὶ ⸀γὰρ χεὶρ κυρίου ἦν μετ’ αὐτοῦ. (Ⅲ)
- et posuerunt omnes qui audierant in corde suo, dicentes : Quis, putas, puer iste erit ? etenim manus Domini erat cum illo. (Ⅳ)
- et tous ceux qui les entendirent, les mirent dans leur cœur, disant: Que sera donc cet enfant? Et la main du Seigneur était avec lui. (Ⅵ)
- Et tous ceux qui les entendirent les mirent en leur cœur, disant : que sera-ce de ce petit enfant ? et la main du Seigneur était avec lui. (Ⅶ)
- Et tous ceux qui les entendirent, les conservèrent dans leur cœur, et disaient: Que sera donc ce petit enfant? Et la main du Seigneur était avec lui. (Ⅷ)
1. 67  
Et Zacharie, son père, fut rempli de l'Esprit-Saint, et il prophétisa, en disant :
- Zacharie, son père, fut rempli du Saint Esprit, et il prophétisa, en ces mots: (Ⅰ)
- Καὶ Ζαχαρίας ὁ πατὴρ αὐτοῦ ἐπλήσθη πνεύματος ἁγίου καὶ ⸀ἐπροφήτευσεν λέγων· (Ⅲ)
- Et Zacharias pater ejus repletus est Spiritu Sancto : et prophetavit, dicens : (Ⅳ)
- Et Zacharie, son père, fut rempli de l’Esprit Saint, et prophétisa, disant: (Ⅵ)
- Alors Zacharie son père fut rempli du Saint-Esprit, et il prophétisa, disant : (Ⅶ)
- Alors Zacharie son père fut rempli du Saint-Esprit, et il prophétisa, en disant: (Ⅷ)
1. 68  
" Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, parce qu'il a visité et racheté son peuple.
- Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, De ce qu'il a visité et racheté son peuple, (Ⅰ)
- Εὐλογητὸς κύριος ὁ θεὸς τοῦ Ἰσραήλ, ὅτι ἐπεσκέψατο καὶ ἐποίησεν λύτρωσιν τῷ λαῷ αὐτοῦ, (Ⅲ)
- Benedictus Dominus Deus Israël,/ quia visitavit, et fecit redemptionem plebis suæ :/ (Ⅳ)
- Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, car il a visité et sauvé son peuple, (Ⅵ)
- Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, de ce qu’il a visité et délivré son peuple ; (Ⅶ)
- Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'il a visité et racheté son peuple, (Ⅷ)
1. 69  
et qu'il a suscité pour nous une corne de salut, dans la maison de David, son serviteur,
- Et nous a suscité un puissant Sauveur Dans la maison de David, son serviteur, (Ⅰ)
- καὶ ἤγειρεν κέρας σωτηρίας ἡμῖν ⸀ἐν οἴκῳ ⸀Δαυὶδ παιδὸς αὐτοῦ, (Ⅲ)
- et erexit cornu salutis nobis/ in domo David pueri sui,/ (Ⅳ)
- et nous a suscité une corne de délivrance dans la maison de David son serviteur, (Ⅵ)
- Et de ce qu’il nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, son serviteur. (Ⅶ)
- Et de ce qu'il nous a suscité un puissant Sauveur, dans la maison de David son serviteur; (Ⅷ)
1. 70  
— ainsi qu'il l'a promis par la bouche de ses saints prophètes, dès les temps anciens, —
- Comme il l'avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes des temps anciens, - (Ⅰ)
- καθὼς ἐλάλησεν διὰ στόματος τῶν ⸀ἁγίων ἀπ’ αἰῶνος προφητῶν αὐτοῦ, (Ⅲ)
- sicut locutum est per os sanctorum,/ qui a sæculo sunt, prophetarum ejus :/ (Ⅳ)
- selon ce qu’il avait dit par la bouche de ses saints prophètes, qui ont été de tout temps, (Ⅵ)
- Selon ce qu’il avait dit par la bouche de ses saints Prophètes, qui ont été de tout temps ; (Ⅶ)
- Comme il en avait parlé par la bouche de ses saints prophètes, depuis longtemps; (Ⅷ)
1. 71  
pour nous sauver de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
- Un Sauveur qui nous délivre de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent! (Ⅰ)
- σωτηρίαν ἐξ ἐχθρῶν ἡμῶν καὶ ἐκ χειρὸς πάντων τῶν μισούντων ἡμᾶς, (Ⅲ)
- salutem ex inimicis nostris,/ et de manu omnium qui oderunt nos :/ (Ⅳ)
- une délivrance de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent; (Ⅵ)
- [Que] nous serions sauvés [de la main] de nos ennemis, et de la main de tous ceux qui nous haïssent ; (Ⅶ)
- De ce qu'il nous a sauvés de nos ennemis, et de la main de tous ceux qui nous haïssent, (Ⅷ)
1. 72  
afin d'exercer sa miséricorde envers nos pères et de se souvenir de son pacte saint,
- C'est ainsi qu'il manifeste sa miséricorde envers nos pères, Et se souvient de sa sainte alliance, (Ⅰ)
- ποιῆσαι ἔλεος μετὰ τῶν πατέρων ἡμῶν καὶ μνησθῆναι διαθήκης ἁγίας αὐτοῦ, (Ⅲ)
- ad faciendam misericordiam cum patribus nostris :/ et memorari testamenti sui sancti :/ (Ⅳ)
- pour accomplir la miséricorde envers nos pères et pour se souvenir de sa sainte alliance, (Ⅵ)
- Pour exercer sa miséricorde envers nos pères, et pour avoir mémoire de sa sainte alliance ; (Ⅶ)
- Pour exercer sa miséricorde envers nos pères, et se souvenir de sa sainte alliance, (Ⅷ)
1. 73  
du serment qu'il fit à Abraham, notre père, de nous accorder que,
- Selon le serment par lequel il avait juré à Abraham, notre père, (Ⅰ)
- ὅρκον ὃν ὤμοσεν πρὸς Ἀβραὰμ τὸν πατέρα ἡμῶν, τοῦ δοῦναι ἡμῖν (Ⅲ)
- jusjurandum, quod juravit ad Abraham patrem nostrum,/ daturum se nobis/ (Ⅳ)
- du serment qu’il a juré à Abraham notre père, (Ⅵ)
- [Qui est] le serment qu’il a fait à Abraham notre père ; (Ⅶ)
- Savoir du serment qu'il avait fait à Abraham notre père, (Ⅷ)
1. 74  
sans crainte, affranchis de la main de nos ennemis, nous le servions,
- De nous permettre, après que nous serions délivrés de la main de nos ennemis, De le servir sans crainte, (Ⅰ)
- ἀφόβως ἐκ χειρὸς ⸀ἐχθρῶν ῥυσθέντας λατρεύειν αὐτῷ (Ⅲ)
- ut sine timore, de manu inimicorum nostrorum liberati,/ serviamus illi/ (Ⅳ)
- de nous accorder, étant libérés de la main de nos ennemis, de le servir sans crainte, (Ⅵ)
- [Savoir], qu’il nous accorderait, qu’étant délivrés de la main de nos ennemis, nous le servirions sans crainte. (Ⅶ)
- De nous accorder que, étant délivrés de la main de nos ennemis, nous le servirions sans crainte, (Ⅷ)
1. 75  
avec sainteté et justice devant lui, tous les jours de notre (vie).
- En marchant devant lui dans la sainteté et dans la justice tous les jours de notre vie. (Ⅰ)
- ἐν ὁσιότητι καὶ δικαιοσύνῃ ἐνώπιον αὐτοῦ ⸂πάσαις ταῖς ἡμέραις⸃ ἡμῶν. (Ⅲ)
- in sanctitate et justitia coram ipso,/ omnibus diebus nostris./ (Ⅳ)
- en sainteté et en justice devant lui, tous nos jours. (Ⅵ)
- En sainteté et en justice devant lui, tous les jours de notre vie. (Ⅶ)
- Dans la sainteté et dans la justice, en sa présence, tous les jours de notre vie. (Ⅷ)
1. 76  
Quant à toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut, car tu marcheras devant la face du Seigneur pour lui préparer les voies,
- Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très Haut; Car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer ses voies, (Ⅰ)
- καὶ σὺ ⸀δέ, παιδίον, προφήτης Ὑψίστου κληθήσῃ, προπορεύσῃ γὰρ ⸀ἐνώπιον κυρίου ἑτοιμάσαι ὁδοὺς αὐτοῦ, (Ⅲ)
- Et tu puer, propheta Altissimi vocaberis :/ præibis enim ante faciem Domini parare vias ejus,/ (Ⅳ)
- Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-haut: car tu iras devant la face du Seigneur pour préparer ses voies, (Ⅵ)
- Et toi, petit enfant, tu seras appelé le Prophète du Souverain ; car tu iras devant la face du Seigneur, pour préparer ses voies ; (Ⅶ)
- Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut; car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer ses voies, (Ⅷ)
1. 77  
afin d'apprendre à son peuple à reconnaître le salut dans la rémission de leurs péchés,
- Afin de donner à son peuple la connaissance du salut Par le pardon de ses péchés, (Ⅰ)
- τοῦ δοῦναι γνῶσιν σωτηρίας τῷ λαῷ αὐτοῦ ἐν ἀφέσει ἁμαρτιῶν αὐτῶν, (Ⅲ)
- ad dandam scientiam salutis plebi ejus/ in remissionem peccatorum eorum/ (Ⅳ)
- pour donner la connaissance du salut à son peuple, dans la rémission de leurs péchés, (Ⅵ)
- Et pour donner la connaissance du salut à son peuple, dans la rémission de leurs péchés ; (Ⅶ)
- Afin de donner la connaissance du salut à son peuple, dans la rémission de leurs péchés, (Ⅷ)
1. 78  
par l'effet de la tendre miséricorde de notre Dieu, par laquelle nous visitera une lumière d'en haut
- Grâce aux entrailles de la miséricorde de notre Dieu, En vertu de laquelle le soleil levant nous a visités d'en haut, (Ⅰ)
- διὰ σπλάγχνα ἐλέους θεοῦ ἡμῶν, ἐν οἷς ⸀ἐπισκέψεται ἡμᾶς ἀνατολὴ ἐξ ὕψους, (Ⅲ)
- per viscera misericordiæ Dei nostri,/ in quibus visitavit nos, oriens ex alto :/ (Ⅳ)
- par les entrailles de miséricorde de notre Dieu, selon lesquelles l’Orient d’en haut nous a visités, (Ⅵ)
- Par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, desquelles l’Orient d’en haut nous a visités. (Ⅶ)
- Par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, par lesquelles le soleil levant nous a visités d'en haut; (Ⅷ)
1. 79  
pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix. "
- Pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort, Pour diriger nos pas dans le chemin de la paix. (Ⅰ)
- ἐπιφᾶναι τοῖς ἐν σκότει καὶ σκιᾷ θανάτου καθημένοις, τοῦ κατευθῦναι τοὺς πόδας ἡμῶν εἰς ὁδὸν εἰρήνης. (Ⅲ)
- illuminare his qui in tenebris et in umbra mortis sedent :/ ad dirigendos pedes nostros in viam pacis.] (Ⅳ)
- afin de luire à ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort, pour conduire nos pieds dans le chemin de la paix. (Ⅵ)
- Afin de reluire à ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort, et pour conduire nos pas dans le chemin de la paix. (Ⅶ)
- Pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort, et pour conduire nos pas dans le chemin de la paix. (Ⅷ)
1. 80  
Or l'enfant croissait et se fortifiait en esprit, et il demeura dans le désert jusqu'au jour de sa manifestation devant Israël.
- Or, l'enfant croissait, et se fortifiait en esprit. Et il demeura dans les déserts, jusqu'au jour où il se présenta devant Israël. (Ⅰ)
- Τὸ δὲ παιδίον ηὔξανε καὶ ἐκραταιοῦτο πνεύματι, καὶ ἦν ἐν ταῖς ἐρήμοις ἕως ἡμέρας ἀναδείξεως αὐτοῦ πρὸς τὸν Ἰσραήλ. (Ⅲ)
- Puer autem crescebat, et confortabatur spiritu : et erat in desertis usque in diem ostensionis suæ ad Israël. (Ⅳ)
- Et l’enfant croissait et se fortifiait en esprit; et il fut dans les déserts jusqu’au jour de sa manifestation à Israël. (Ⅵ)
- Et le petit enfant croissait, et se fortifiait en esprit ; et il fut dans les déserts jusqu’au jour qu’il devait être manifesté à Israël. (Ⅶ)
- Et le petit enfant croissait et se fortifiait en esprit; et il demeura dans les déserts jusqu'au jour où il devait être manifesté à Israël. (Ⅷ)


Page: << 2

Chapitre 1

1| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

>> 







Home