Luc
> Luc  >
59 Verses | Page 2 / 2
(Version Louis Segond 1910)


Afficher / Cacher
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


12. 51  
Pensez-vous que je sois venu apporter la paix sur la terre? Non, vous dis-je, mais la division.
- Pensez-vous que je sois venu donner la paix sur la terre? Non point, vous dis-je, mais bien la division. (Ⅰ)
- δοκεῖτε ὅτι εἰρήνην παρεγενόμην δοῦναι ἐν τῇ γῇ; οὐχί, λέγω ὑμῖν, ἀλλ’ ἢ διαμερισμόν. (Ⅲ)
- Putatis quia pacem veni dare in terram ? non, dico vobis, sed separationem : (Ⅳ)
- Pensez-vous que je sois venu donner la paix sur la terre? Non, vous dis-je; mais plutôt la division. (Ⅵ)
- Pensez-vous que je sois venu mettre la paix en la terre ? non, vous dis-je ; mais plutôt la division. (Ⅶ)
- Pensez-vous que je sois venu apporter la paix sur la terre? (Ⅷ)
12. 52  
Car désormais cinq dans une maison seront divisés, trois contre deux, et deux contre trois;
- Car, désormais, cinq dans une maison seront divisés : trois contre deux, et deux contre trois. (Ⅰ)
- ἔσονται γὰρ ἀπὸ τοῦ νῦν πέντε ἐν ⸂ἑνὶ οἴκῳ⸃ διαμεμερισμένοι, τρεῖς ἐπὶ δυσὶν καὶ δύο ἐπὶ τρισίν, (Ⅲ)
- erunt enim ex hoc quinque in domo una divisi, tres in duos, et duo in tres (Ⅳ)
- Car désormais ils seront cinq dans une maison, divisés: trois seront divisés contre deux, et deux contre trois; (Ⅵ)
- Car désormais ils seront cinq dans une maison, divisés, trois contre deux, et deux contre trois. (Ⅶ)
- Non, vous dis-je; mais la division; car désormais, dans une maison, ils seront cinq, divisés trois contre deux, et deux contre trois. (Ⅷ)
12. 53  
le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère.
- Ils seront divisés : père contre fils et fils contre père, mère contre fille et fille contre la mère, belle-mère contre sa belle-fille et belle-fille contre la belle-mère. " (Ⅰ)
- ⸀διαμερισθήσονται πατὴρ ἐπὶ υἱῷ καὶ υἱὸς ἐπὶ πατρί, μήτηρ ⸀ἐπὶ ⸀θυγατέρα καὶ θυγάτηρ ἐπὶ ⸂τὴν μητέρα⸃, πενθερὰ ἐπὶ τὴν νύμφην αὐτῆς καὶ νύμφη ἐπὶ τὴν ⸀πενθεράν. (Ⅲ)
- dividentur : pater in filium, et filius in patrem suum, mater in filiam, et filia in matrem, socrus in nurum suam, et nurus in socrum suam.\ (Ⅳ)
- le père contre le fils, et le fils contre le père; la mère contre la fille, et la fille contre la mère; la belle-mère contre sa belle-fille, et la belle-fille contre sa belle-mère. (Ⅵ)
- Le père sera divisé contre le fils, et le fils contre le père ; la mère contre la fille, et la fille contre la mère ; la belle-mère contre sa belle-fille, et la belle-fille contre sa belle-mère. (Ⅶ)
- Le père sera divisé d'avec le fils, et le fils d'avec le père; la mère d'avec la fille, et la fille d'avec la mère; la belle-mère d'avec la belle-fille, et la belle-fille d'avec la belle-mère. (Ⅷ)
12. 54  
Il dit encore aux foules: Quand vous voyez un nuage se lever à l'occident, vous dites aussitôt: La pluie vient. Et il arrive ainsi.
- Il disait encore aux foules : " Quand vous voyez un nuage s'élever au couchant, vous dites aussitôt : " La pluie vient, " et cela arrive ainsi. (Ⅰ)
- Ἔλεγεν δὲ καὶ τοῖς ὄχλοις· Ὅταν ⸀ἴδητε νεφέλην ἀνατέλλουσαν ⸀ἐπὶ δυσμῶν, εὐθέως λέγετε ⸀ὅτι Ὄμβρος ἔρχεται, καὶ γίνεται οὕτως· (Ⅲ)
- Dicebat autem et ad turbas : Cum videritis nubem orientem ab occasu, statim dicitis : Nimbus venit : et ita fit. (Ⅳ)
- Et il dit aussi aux foules: Quand vous voyez une nuée se lever de l’occident, aussitôt vous dites: Une ondée vient; et cela arrive ainsi. (Ⅵ)
- Puis il disait aux troupes : quand vous voyez une nuée qui se lève de l’occident, vous dites d’abord : la pluie vient, et cela arrive ainsi. (Ⅶ)
- Il disait encore au peuple: Quand vous voyez une nuée qui se lève du côté d'occident, vous dites aussitôt: Il va pleuvoir; et cela arrive ainsi. (Ⅷ)
12. 55  
Et quand vous voyez souffler le vent du midi, vous dites: Il fera chaud. Et cela arrive.
- Et quand (vous voyez) souffler le vent du midi, vous dites : " Il fera chaud, " et cela arrive. (Ⅰ)
- καὶ ὅταν νότον πνέοντα, λέγετε ὅτι Καύσων ἔσται, καὶ γίνεται. (Ⅲ)
- Et cum austrum flantem, dicitis : Quia æstus erit : et fit. (Ⅳ)
- Et quand vous voyez souffler le vent du midi, vous dites: Il fera chaud; et cela arrive. (Ⅵ)
- Et quand vous voyez souffler le vent du Midi, vous dites qu’il fera chaud ; et cela arrive. (Ⅶ)
- Et quand le vent du midi souffle, vous dites: Il fera chaud, et cela arrive. (Ⅷ)
12. 56  
Hypocrites! vous savez discerner l'aspect de la terre et du ciel; comment ne discernez-vous pas ce temps-ci?
- Hypocrites, vous savez reconnaître l'aspect de la terre et du ciel; comment ne reconnaissez-vous pas ce temps-ci? (Ⅰ)
- ὑποκριταί, τὸ πρόσωπον τῆς γῆς καὶ τοῦ οὐρανοῦ οἴδατε δοκιμάζειν, τὸν ⸂δὲ καιρὸν⸃ τοῦτον πῶς ⸂οὐκ οἴδατε δοκιμάζειν⸃; (Ⅲ)
- Hypocritæ ! faciem cæli et terræ nostis probare : hoc autem tempus quomodo non probatis ? (Ⅳ)
- Hypocrites! vous savez discerner les apparences de la terre et du ciel, et comment ne discernez-vous pas ce temps-ci? (Ⅵ)
- Hypocrites, vous savez bien discerner les apparences du ciel et de la terre ; et comment ne discernez-vous point cette saison ? (Ⅶ)
- Hypocrites! vous savez discerner l'aspect de la terre et du ciel; comment donc ne discernez-vous pas ce temps-ci? (Ⅷ)
12. 57  
Et pourquoi ne discernez-vous pas de vous-mêmes ce qui est juste?
- Et pourquoi aussi ne jugez-vous pas, de vous-mêmes, ce qui est juste? (Ⅰ)
- Τί δὲ καὶ ἀφ’ ἑαυτῶν οὐ κρίνετε τὸ δίκαιον; (Ⅲ)
- quid autem et a vobis ipsis non judicatis quod justum est ?\ (Ⅳ)
- Et pourquoi aussi ne jugez-vous pas par vous-mêmes de ce qui est juste? (Ⅵ)
- Et pourquoi aussi ne reconnaissez-vous pas de vous-mêmes ce qui est juste ? (Ⅶ)
- Et pourquoi ne discernez-vous pas aussi par vous-mêmes ce qui est juste? (Ⅷ)
12. 58  
Lorsque tu vas avec ton adversaire devant le magistrat, tâche en chemin de te dégager de lui, de peur qu'il ne te traîne devant le juge, que le juge ne te livre à l'officier de justice, et que celui-ci ne te mette en prison.
- En effet, lorsque tu te rends avec ton adversaire chez le magistrat, tâche en chemin de te dégager de lui, de peur qu'il ne te traîne devant le juge, et que le juge ne te livre à l'agent, et que l'agent ne te jette en prison. (Ⅰ)
- ὡς γὰρ ὑπάγεις μετὰ τοῦ ἀντιδίκου σου ἐπ’ ἄρχοντα, ἐν τῇ ὁδῷ δὸς ἐργασίαν ἀπηλλάχθαι ἀπ’ αὐτοῦ, μήποτε κατασύρῃ σε πρὸς τὸν κριτήν, καὶ ὁ κριτής σε ⸀παραδώσει τῷ πράκτορι, καὶ ὁ πράκτωρ σε ⸀βαλεῖ εἰς φυλακήν. (Ⅲ)
- Cum autem vadis cum adversario tuo ad principem, in via da operam liberari ab illo, ne forte trahat te ad judicem, et judex tradat te exactori, et exactor mittat te in carcerem. (Ⅳ)
- Car quand tu vas avec ta partie adverse devant le magistrat, efforce-toi en chemin d’en être délivré, de peur qu’elle ne te tire devant le juge; et le juge te livrera au sergent, et le sergent te jettera en prison. (Ⅵ)
- Or quand tu vas au Magistrat avec ta partie adverse, tâche en chemin d’en être délivré ; de peur qu’elle ne te tire devant le juge, et que le juge ne te livre au sergent, et que le sergent ne te mette en prison. (Ⅶ)
- Or, quand tu vas devant le magistrat avec ta partie adverse, tâche en chemin de sortir d'affaire avec elle, de peur qu'elle ne te traîne devant le juge, que le juge ne te livre au sergent, et que le sergent ne te mette en prison. (Ⅷ)
12. 59  
Je te le dis, tu ne sortiras pas de là que tu n'aies payé jusqu'à dernière pite.
- Je te le dis, tu n'en sortiras pas que tu n'aies payé la dernière obole. " (Ⅰ)
- λέγω σοι, οὐ μὴ ἐξέλθῃς ἐκεῖθεν ἕως ⸂καὶ τὸ⸃ ἔσχατον λεπτὸν ἀποδῷς. (Ⅲ)
- Dico tibi, non exies inde, donec etiam novissimum minutum reddas. (Ⅳ)
- Je te dis que tu ne sortiras point de là, que tu n’aies payé jusqu’à la dernière pite. (Ⅵ)
- Je te dis que tu ne sortiras point de là jusqu’à ce que tu aies rendu la dernière pite. (Ⅶ)
- Je te dis que tu ne sortiras point de là, que tu n'aies payé jusqu'à la dernière obole. (Ⅷ)


Page: << 2

Chapitre 12

| | | | | | | | | | | 12| | | | | | | | | | | | |

>> 







Home