Jean
Onelittleangel > > Jean  >
(27 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

15. 1  
"Je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron.

Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. (Ⅰ)

*****

Ἐγώ εἰμι ἡ ἄμπελος ἡ ἀληθινή, καὶ ὁ πατήρ μου ὁ γεωργός ἐστιν· (Ⅲ)

*****

Ego sum vitis vera, et Pater meus agricola est. (Ⅳ)

*****

Moi, je suis le vrai cep, et mon Père est le cultivateur. (Ⅵ)

*****

Je suis le vrai Cep, et mon Père est le Vigneron. (Ⅶ)

*****

Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. (Ⅷ)

*****

15. 2  
Tout sarment qui, en moi, ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il en porte davantage.

Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit. (Ⅰ)

*****

πᾶν κλῆμα ἐν ἐμοὶ μὴ φέρον καρπὸν αἴρει αὐτό, καὶ πᾶν τὸ καρπὸν φέρον καθαίρει αὐτὸ ἵνα ⸂καρπὸν πλείονα⸃ φέρῃ. (Ⅲ)

*****

Omnem palmitem in me non ferentem fructum, tollet eum, et omnem qui fert fructum, purgabit eum, ut fructum plus afferat. (Ⅳ)

*****

Tout sarment en moi qui ne porte pas de fruit, il l’ôte; et tout sarment qui porte du fruit, il le nettoie, afin qu’il porte plus de fruit. (Ⅵ)

*****

Il retranche tout le sarment qui ne porte point de fruit en moi, et il émonde tout celui qui porte du fruit, afin qu’il porte plus de fruit. (Ⅶ)

*****

Il retranche tout sarment en moi qui ne porte point de fruit; et il émonde tout sarment qui porte du fruit, afin qu'il porte encore plus de fruit. (Ⅷ)

*****

15. 3  
Déjà, vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée.

Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée. (Ⅰ)

*****

ἤδη ὑμεῖς καθαροί ἐστε διὰ τὸν λόγον ὃν λελάληκα ὑμῖν· (Ⅲ)

*****

Jam vos mundi estis propter sermonem quem locutus sum vobis. (Ⅳ)

*****

Vous, vous êtes déjà nets, à cause de la parole que je vous ai dite. (Ⅵ)

*****

Vous êtes déjà nets par la parole que je vous ai enseignée. (Ⅶ)

*****

Vous êtes déjà nets, à cause de la parole que je vous ai annoncée. (Ⅷ)

*****

15. 4  
Demeurez en moi, et moi en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure uni à la vigne, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.

Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. (Ⅰ)

*****

μείνατε ἐν ἐμοί, κἀγὼ ἐν ὑμῖν. καθὼς τὸ κλῆμα οὐ δύναται καρπὸν φέρειν ἀφ’ ἑαυτοῦ ἐὰν μὴ ⸀μένῃ ἐν τῇ ἀμπέλῳ, οὕτως οὐδὲ ὑμεῖς ἐὰν μὴ ἐν ἐμοὶ ⸀μένητε. (Ⅲ)

*****

Manete in me, et ego in vobis. Sicut palmes non potest ferre fructum a semetipso, nisi manserit in vite, sic nec vos, nisi in me manseritis. (Ⅳ)

*****

Demeurez en moi, et moi en vous. Comme le sarment ne peut pas porter de fruit de lui-même, à moins qu’il ne demeure dans le cep, de même vous non plus vous ne le pouvez pas, à moins que vous ne demeuriez en moi. (Ⅵ)

*****

Demeurez en moi, et moi en vous ; comme le sarment ne peut point de lui-même porter de fruit, s’il ne demeure au cep ; vous [ne le pouvez point] aussi, si vous ne demeurez en moi. (Ⅶ)

*****

Demeurez en moi, et moi, je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut porter du fruit de lui-même, s'il ne demeure au cep, vous non plus, si vous ne demeurez en moi. (Ⅷ)

*****

15. 5  
Je suis la vigne, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi, et en qui je demeure, porte beaucoup de fruits: car, séparés de moi, vous ne pouvez rien faire.

Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. (Ⅰ)

*****

ἐγώ εἰμι ἡ ἄμπελος, ὑμεῖς τὰ κλήματα. ὁ μένων ἐν ἐμοὶ κἀγὼ ἐν αὐτῷ οὗτος φέρει καρπὸν πολύν, ὅτι χωρὶς ἐμοῦ οὐ δύνασθε ποιεῖν οὐδέν. (Ⅲ)

*****

Ego sum vitis, vos palmites : qui manet in me, et ego in eo, hic fert fructum multum, quia sine me nihil potestis facere. (Ⅳ)

*****

Moi, je suis le cep, vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit; car, séparés de moi, vous ne pouvez rien faire. (Ⅵ)

*****

Je suis le Cep, et vous en êtes les sarments ; celui qui demeure en moi, et moi en lui, porte beaucoup de fruit ; car hors de moi, vous ne pouvez rien produire. (Ⅶ)

*****

Je suis le cep, et vous les sarments. Celui qui demeure en moi, et en qui je demeure, porte beaucoup de fruit; car sans moi, vous ne pouvez rien faire. (Ⅷ)

*****

15. 6  
Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche; puis on ramasse ces sarments, on les jette au feu et ils brûlent.

Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent. (Ⅰ)

*****

ἐὰν μή τις ⸀μένῃ ἐν ἐμοί, ἐβλήθη ἔξω ὡς τὸ κλῆμα καὶ ἐξηράνθη, καὶ συνάγουσιν αὐτὰ καὶ εἰς τὸ πῦρ βάλλουσιν καὶ καίεται. (Ⅲ)

*****

Si quis in me non manserit, mittetur foras sicut palmes, et arescet, et colligent eum, et in ignem mittent, et ardet. (Ⅳ)

*****

Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment, et il sèche; et on les amasse, et on les met au feu, et ils brûlent. (Ⅵ)

*****

Si quelqu’un ne demeure point en moi, il est jeté dehors comme le sarment, et il se sèche ; puis on l’amasse, et on le met au feu, et il brûle. (Ⅶ)

*****

Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment et il sèche; puis on ramasse les sarments et on les jette au feu, et ils brûlent. (Ⅷ)

*****

15. 7  
Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.

Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. (Ⅰ)

*****

ἐὰν μείνητε ἐν ἐμοὶ καὶ τὰ ῥήματά μου ἐν ὑμῖν μείνῃ, ὃ ἐὰν θέλητε ⸀αἰτήσασθε καὶ γενήσεται ὑμῖν· (Ⅲ)

*****

Si manseritis in me, et verba mea in vobis manserint, quodcumque volueritis petetis, et fiet vobis. (Ⅳ)

*****

Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez ce que vous voudrez, et il vous sera fait. (Ⅵ)

*****

Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et il vous sera fait. (Ⅶ)

*****

Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez tout ce que vous voudrez, et vous l'obtiendrez. (Ⅷ)

*****

15. 8  
C'est la gloire de mon Père que vous portiez beaucoup de fruits, et que vous soyez mes disciples.

Si vous portez beaucoup de fruit, c'est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples. (Ⅰ)

*****

ἐν τούτῳ ἐδοξάσθη ὁ πατήρ μου ἵνα καρπὸν πολὺν φέρητε καὶ ⸀γένησθε ἐμοὶ μαθηταί. (Ⅲ)

*****

In hoc clarificatus est Pater meus, ut fructum plurimum afferatis, et efficiamini mei discipuli.\ (Ⅳ)

*****

En ceci mon Père est glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit; et vous serez mes disciples. (Ⅵ)

*****

En ceci mon Père est glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit ; et vous serez alors mes disciples. (Ⅶ)

*****

Mon Père sera glorifié, si vous portez beaucoup de fruit, et vous serez mes disciples. (Ⅷ)

*****

15. 9  
Comme mon Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés: demeurez dans mon amour.

Comme le Père m'a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour. (Ⅰ)

*****

καθὼς ἠγάπησέν με ὁ πατήρ, κἀγὼ ⸂ὑμᾶς ἠγάπησα⸃, μείνατε ἐν τῇ ἀγάπῃ τῇ ἐμῇ. (Ⅲ)

*****

Sicut dilexit me Pater, et ego dilexi vos. Manete in dilectione mea. (Ⅳ)

*****

Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés; demeurez dans mon amour. (Ⅵ)

*****

Comme le Père m’a aimé, ainsi je vous ai aimés, demeurez en mon amour. (Ⅶ)

*****

Comme mon Père m'a aimé, je vous ai aussi aimés; demeurez dans mon amour. (Ⅷ)

*****

15. 10  
Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi-même j'ai gardé les commandements de mon Père, et comme je demeure dans son amour.

Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour. (Ⅰ)

*****

ἐὰν τὰς ἐντολάς μου τηρήσητε, μενεῖτε ἐν τῇ ἀγάπῃ μου, καθὼς ἐγὼ ⸂τὰς ἐντολὰς τοῦ πατρός μου⸃ τετήρηκα καὶ μένω αὐτοῦ ἐν τῇ ἀγάπῃ. (Ⅲ)

*****

Si præcepta mea servaveritis, manebitis in dilectione mea, sicut et ego Patris mei præcepta servavi, et maneo in ejus dilectione. (Ⅳ)

*****

Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour; comme moi j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. (Ⅵ)

*****

Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez en mon amour ; comme j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure en son amour. (Ⅶ)

*****

Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme j'ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. (Ⅷ)

*****

15. 11  
Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. (Ⅰ)

*****

ταῦτα λελάληκα ὑμῖν ἵνα ἡ χαρὰ ἡ ἐμὴ ἐν ὑμῖν ⸀ᾖ καὶ ἡ χαρὰ ὑμῶν πληρωθῇ. (Ⅲ)

*****

Hæc locutus sum vobis : ut gaudium meum in vobis sit, et gaudium vestrum impleatur. (Ⅳ)

*****

Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit accomplie. (Ⅵ)

*****

Je vous ai dit ces choses afin que ma joie demeure en vous, et que votre joie soit parfaite. (Ⅶ)

*****

Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie demeure en vous, et que votre joie soit accomplie. (Ⅷ)

*****

15. 12  
Ceci est mon commandement, que vous vous aimiez les uns les autres, comme je vous ai aimés.

C'est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. (Ⅰ)

*****

Αὕτη ἐστὶν ἡ ἐντολὴ ἡ ἐμὴ ἵνα ἀγαπᾶτε ἀλλήλους καθὼς ἠγάπησα ὑμᾶς· (Ⅲ)

*****

Hoc est præceptum meum, ut diligatis invicem, sicut dilexi vos. (Ⅳ)

*****

C’est ici mon commandement: Que vous vous aimiez les uns les autres, comme je vous ai aimés. (Ⅵ)

*****

C’est ici mon commandement, que vous vous aimiez l’un l’autre, comme je vous ai aimés. (Ⅶ)

*****

Mon commandement, c'est que vous vous aimiez les uns les autres, comme je vous ai aimés. (Ⅷ)

*****

15. 13  
Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. (Ⅰ)

*****

μείζονα ταύτης ἀγάπην οὐδεὶς ἔχει, ἵνα τις τὴν ψυχὴν αὐτοῦ θῇ ὑπὲρ τῶν φίλων αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Majorem hac dilectionem nemo habet, ut animam suam ponat quis pro amicis suis. (Ⅳ)

*****

Personne n’a un plus grand amour que celui-ci, qu’il laisse sa vie pour ses amis. (Ⅵ)

*****

Personne n’a un plus grand amour que celui-ci, [savoir], quand quelqu’un expose sa vie pour ses amis. (Ⅶ)

*****

Nul n'a un plus grand amour que celui qui donne sa vie pour ses amis. (Ⅷ)

*****

15. 14  
Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande.

Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. (Ⅰ)

*****

ὑμεῖς φίλοι μού ἐστε ἐὰν ποιῆτε ⸀ἃ ἐγὼ ἐντέλλομαι ὑμῖν. (Ⅲ)

*****

Vos amici mei estis, si feceritis quæ ego præcipio vobis. (Ⅳ)

*****

Vous êtes mes amis, si vous faites tout ce que moi je vous commande. (Ⅵ)

*****

Vous serez mes amis, si vous faites tout ce que je vous commande. (Ⅶ)

*****

Vous serez mes amis, si vous faites tout ce que je vous commande. (Ⅷ)

*****

15. 15  
Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que tout ce que j'ai entendu de mon Père, je vous l'ai fait connaître.

Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai appris de mon Père. (Ⅰ)

*****

οὐκέτι ⸂λέγω ὑμᾶς⸃ δούλους, ὅτι ὁ δοῦλος οὐκ οἶδεν τί ποιεῖ αὐτοῦ ὁ κύριος· ὑμᾶς δὲ εἴρηκα φίλους, ὅτι πάντα ἃ ἤκουσα παρὰ τοῦ πατρός μου ἐγνώρισα ὑμῖν. (Ⅲ)

*****

Jam non dicam vos servos : quia servus nescit quid faciat dominus ejus. Vos autem dixi amicos : quia omnia quæcumque audivi a Patre meo, nota feci vobis. (Ⅳ)

*****

Je ne vous appelle plus esclaves, car l’esclave ne sait pas ce que son maître fait; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai ouï de mon Père. (Ⅵ)

*****

Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait point ce que son maître fait ; mais je vous ai appelés [mes] amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai ouï de mon Père. (Ⅶ)

*****

Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que son maître fait, mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai entendu de mon Père. (Ⅷ)

*****

15. 16  
Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, mais c'est moi qui vous ai choisis et qui vous ai établis, pour que vous alliez et que vous portiez du fruit, que votre fruit demeure, et que le Père vous accorde ce que vous lui demanderez en mon nom.

Ce n'est pas vous qui m'avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. (Ⅰ)

*****

οὐχ ὑμεῖς με ἐξελέξασθε, ἀλλ’ ἐγὼ ἐξελεξάμην ὑμᾶς, καὶ ἔθηκα ὑμᾶς ἵνα ὑμεῖς ὑπάγητε καὶ καρπὸν φέρητε καὶ ὁ καρπὸς ὑμῶν μένῃ, ἵνα ὅ τι ἂν αἰτήσητε τὸν πατέρα ἐν τῷ ὀνόματί μου δῷ ὑμῖν. (Ⅲ)

*****

Non vos me elegistis, sed ego elegi vos, et posui vos ut eatis, et fructum afferatis, et fructus vester maneat : ut quodcumque petieritis Patrem in nomine meo, det vobis. (Ⅳ)

*****

Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais c’est moi qui vous ai choisis et qui vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure; afin que tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. (Ⅵ)

*****

Ce n’est pas vous qui m’avez élu, mais c’est moi qui vous ai élus, et qui vous ai établis, afin que vous alliez [partout] et que vous produisiez du fruit, et que votre fruit soit permanent ; afin que tout ce que vous demanderez au Père en mon Nom, il vous le donne. (Ⅶ)

*****

Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, mais c'est moi qui vous ai choisis, et qui vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit soit permanent; et que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. (Ⅷ)

*****

15. 17  
Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres.

Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres. (Ⅰ)

*****

ταῦτα ἐντέλλομαι ὑμῖν ἵνα ἀγαπᾶτε ἀλλήλους. (Ⅲ)

*****

Hæc mando vobis : ut diligatis invicem.\ (Ⅳ)

*****

Je vous commande ces choses, c’est que vous vous aimiez les uns les autres. (Ⅵ)

*****

Je vous commande ces choses, afin que vous vous aimiez l’un l’autre. (Ⅶ)

*****

Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres. (Ⅷ)

*****

15. 18  
Si le monde vous hait, sachez qu'il m'a haï le premier.

Si le monde vous hait, sachez qu'il m'a haï avant vous. (Ⅰ)

*****

Εἰ ὁ κόσμος ὑμᾶς μισεῖ, γινώσκετε ὅτι ἐμὲ πρῶτον ⸀ὑμῶν μεμίσηκεν. (Ⅲ)

*****

Si mundus vos odit, scitote quia me priorem vobis odio habuit. (Ⅳ)

*****

Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. (Ⅵ)

*****

Si le monde vous hait, sachez que j’en ai été haï avant vous. (Ⅶ)

*****

Si le monde vous hait, sachez qu'il m'a haï avant vous. (Ⅷ)

*****

15. 19  
Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui lui appartiendrait en propre. Mais parce que vous n'êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela, le monde vous hait.

Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n'êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait. (Ⅰ)

*****

εἰ ἐκ τοῦ κόσμου ἦτε, ὁ κόσμος ἂν τὸ ἴδιον ἐφίλει· ὅτι δὲ ἐκ τοῦ κόσμου οὐκ ἐστέ, ἀλλ’ ἐγὼ ἐξελεξάμην ὑμᾶς ἐκ τοῦ κόσμου, διὰ τοῦτο μισεῖ ὑμᾶς ὁ κόσμος. (Ⅲ)

*****

Si de mundo fuissetis, mundus quod suum erat diligeret : quia vero de mundo non estis, sed ego elegi vos de mundo, propterea odit vos mundus. (Ⅳ)

*****

Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui serait sien; mais parce que vous n’êtes pas du monde, mais que moi je vous ai choisis du monde, à cause de cela le monde vous hait. (Ⅵ)

*****

Si vous eussiez été du monde, le monde aimerait ce qui serait sien ; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai élus du monde, à cause de cela le monde vous hait. (Ⅶ)

*****

Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n'êtes pas du monde, mais que je vous ai choisis dans le monde, c'est pour cela que le monde vous hait. (Ⅷ)

*****

15. 20  
Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite; Le serviteur n'est pas plus grand que le maître. S'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront, vous aussi; s'ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre.

Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite: Le serviteur n'est pas plus grand que son maître. S'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront aussi; s'ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. (Ⅰ)

*****

μνημονεύετε τοῦ λόγου οὗ ἐγὼ εἶπον ὑμῖν· Οὐκ ἔστιν δοῦλος μείζων τοῦ κυρίου αὐτοῦ· εἰ ἐμὲ ἐδίωξαν, καὶ ὑμᾶς διώξουσιν· εἰ τὸν λόγον μου ἐτήρησαν, καὶ τὸν ὑμέτερον τηρήσουσιν. (Ⅲ)

*****

Mementote sermonis mei, quem ego dixi vobis : non est servus major domino suo. Si me persecuti sunt, et vos persequentur ; si sermonem meum servaverunt, et vestrum servabunt. (Ⅳ)

*****

Souvenez-vous de la parole que moi je vous ai dite: L’esclave n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. (Ⅵ)

*****

Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite, que le serviteur n’est pas plus grand que son maître ; s’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. (Ⅶ)

*****

Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite: Le serviteur n'est pas plus grand que son maître. S'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront aussi; s'ils ont observé ma parole, ils observeront aussi la vôtre. (Ⅷ)

*****

15. 21  
Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu'ils ne connaissent pas celui qui m'a envoyé.

Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu'ils ne connaissent pas celui qui m'a envoyé. (Ⅰ)

*****

ἀλλὰ ταῦτα πάντα ποιήσουσιν ⸂εἰς ὑμᾶς⸃ διὰ τὸ ὄνομά μου, ὅτι οὐκ οἴδασιν τὸν πέμψαντά με. (Ⅲ)

*****

Sed hæc omnia facient vobis propter nomen meum : quia nesciunt eum qui misit me. (Ⅳ)

*****

Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas celui qui m’a envoyé. (Ⅵ)

*****

Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon Nom, parce qu’ils ne connaissent point celui qui m’a envoyé. (Ⅶ)

*****

Mais ils vous feront tout cela à cause de mon nom, parce qu'ils ne connaissent point celui qui m'a envoyé. (Ⅷ)

*****

15. 22  
Si je n'étais pas venu, et que je ne leur eusse point parlé, ils seraient sans péché; mais maintenant leur péché est sans excuse.

Si je n'étais pas venu et que je ne leur eusses point parlé, ils n'auraient pas de péché; mais maintenant ils n'ont aucune excuse de leur péché. (Ⅰ)

*****

εἰ μὴ ἦλθον καὶ ἐλάλησα αὐτοῖς, ἁμαρτίαν οὐκ ⸀εἴχοσαν· νῦν δὲ πρόφασιν οὐκ ἔχουσιν περὶ τῆς ἁμαρτίας αὐτῶν. (Ⅲ)

*****

Si non venissem, et locutus fuissem eis, peccatum non haberent : nunc autem excusationem non habent de peccato suo. (Ⅳ)

*****

Si je n’étais pas venu, et que je ne leur eusse pas parlé, ils n’auraient pas eu de péché; mais maintenant ils n’ont pas de prétexte pour leur péché. (Ⅵ)

*****

Si je ne fusse point venu, et que je ne leur eusse point parlé, ils n’auraient point de péché, mais maintenant ils n’ont point d’excuse de leur péché. (Ⅶ)

*****

Si je n'étais pas venu, et que je ne leur eusse pas parlé, ils n'auraient point de péché; mais maintenant ils n'ont point d'excuse pour leur péché. (Ⅷ)

*****

15. 23  
Celui qui me hait, hait aussi mon Père.

Celui qui me hait, hait aussi mon Père. (Ⅰ)

*****

ὁ ἐμὲ μισῶν καὶ τὸν πατέρα μου μισεῖ. (Ⅲ)

*****

Qui me odit, et Patrem meum odit. (Ⅳ)

*****

Celui qui me hait, hait aussi mon Père. (Ⅵ)

*****

Celui qui me hait, hait aussi mon Père. (Ⅶ)

*****

Celui qui me hait, hait aussi mon Père. (Ⅷ)

*****

15. 24  
Si je n'avais pas fait au milieu d'eux des œuvres que nul autre n'a faites, ils seraient sans péché; mais maintenant ils ont vu, et ils me haïssent moi et mon Père.

Si je n'avais pas fait parmi eux des oeuvres que nul autre n'a faites, ils n'auraient pas de péché; mais maintenant ils les ont vues, et ils ont haï et moi et mon Père. (Ⅰ)

*****

εἰ τὰ ἔργα μὴ ἐποίησα ἐν αὐτοῖς ἃ οὐδεὶς ἄλλος ⸀ἐποίησεν, ἁμαρτίαν οὐκ ⸀εἴχοσαν· νῦν δὲ καὶ ἑωράκασιν καὶ μεμισήκασιν καὶ ἐμὲ καὶ τὸν πατέρα μου. (Ⅲ)

*****

Si opera non fecissem in eis quæ nemo alius fecit, peccatum non haberent : nunc autem et viderunt, et oderunt et me, et Patrem meum. (Ⅳ)

*****

Si je n’avais pas fait parmi eux les œuvres qu’aucun autre n’a faites, ils n’auraient pas eu de péché; mais maintenant ils ont, et vu, et haï et moi et mon Père. (Ⅵ)

*****

Si je n’eusse pas fait parmi eux les œuvres qu’aucun autre n’a faites, ils n’auraient point de péché ; mais maintenant ils les ont vues, et toutefois ils ont haï et moi et mon Père. (Ⅶ)

*****

Si je n'eusse pas fait parmi eux les ouvres qu'aucun autre n'a faites, ils n'auraient point de péché; mais maintenant ils les ont vues, et ils ont haï et moi et mon Père. (Ⅷ)

*****

15. 25  
Mais cela est arrivé afin que s'accomplît la parole qui est écrite dans leur Loi: ils m'ont haï sans sujet.

Mais cela est arrivé afin que s'accomplît la parole qui est écrite dans leur loi: Ils m'ont haï sans cause. (Ⅰ)

*****

ἀλλ’ ἵνα πληρωθῇ ὁ λόγος ὁ ⸂ἐν τῷ νόμῳ αὐτῶν γεγραμμένος⸃ ὅτι Ἐμίσησάν με δωρεάν. (Ⅲ)

*****

Sed ut adimpleatur sermo, qui in lege eorum scriptus est : Quia odio habuerunt me gratis. (Ⅳ)

*****

Mais c’est afin que fût accomplie la parole qui est écrite dans leur loi: «Ils m’ont haï sans cause». (Ⅵ)

*****

Mais c’est afin que soit accomplie la parole qui est écrite en leur Loi : ils m’ont haï sans sujet. (Ⅶ)

*****

Mais c'est afin que la parole qui est écrite dans leur loi soit accomplie: Ils m'ont haï sans cause. (Ⅷ)

*****

15. 26  
Lorsque le Consolateur que je vous enverrai d'auprès du Père, l'Esprit de vérité qui procède du Père, sera venu, il rendra témoignage de moi.

Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l'Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi; (Ⅰ)

*****

⸀Ὅταν ἔλθῃ ὁ παράκλητος ὃν ἐγὼ πέμψω ὑμῖν παρὰ τοῦ πατρός, τὸ πνεῦμα τῆς ἀληθείας ὃ παρὰ τοῦ πατρὸς ἐκπορεύεται, ἐκεῖνος μαρτυρήσει περὶ ἐμοῦ· (Ⅲ)

*****

Cum autem venerit Paraclitus, quem ego mittam vobis a Patre, Spiritum veritatis, qui a Patre procedit, ille testimonium perhibebit de me ; (Ⅳ)

*****

Mais quand le Consolateur sera venu, lequel moi je vous enverrai d’auprès du Père, l’Esprit de vérité, qui procède du Père, celui-là rendra témoignage de moi. (Ⅵ)

*****

Mais quand le Consolateur sera venu, lequel je vous enverrai de la part de mon Père, [savoir] l’Esprit de vérité, qui procède de mon Père, celui-là rendra témoignage de moi. (Ⅶ)

*****

Lorsque sera venu le Consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l'Esprit de vérité, qui procède du Père, il rendra témoignage de moi. (Ⅷ)

*****

15. 27  
Et vous aussi, vous me rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement."

et vous aussi, vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement. (Ⅰ)

*****

καὶ ὑμεῖς δὲ μαρτυρεῖτε, ὅτι ἀπ’ ἀρχῆς μετ’ ἐμοῦ ἐστε. (Ⅲ)

*****

et vos testimonium perhibebitis, quia ab initio mecum estis. (Ⅳ)

*****

Et vous aussi, vous rendrez témoignage; parce que dès le commencement vous êtes avec moi. (Ⅵ)

*****

Et vous aussi vous en rendrez témoignage : car vous êtes dès le commencement avec moi. (Ⅶ)

*****

Et vous aussi, vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 15

| | | | | | | | | | | | | | 15| | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥