Romains
> Romains  >
36 Verses | Page 1 / 1
(Version J.F. Ostervald)s

Versions
Comparer
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)


11. 1  
Je demande donc: Dieu a-t-il rejeté son peuple? Nullement; car je suis moi-même Israélite, de la postérité d'Abraham, de la tribu de Benjamin.

Je dis donc : Est-ce que Dieu a rejeté son peuple? Loi de là ! Car moi aussi, je suis Israélite de la postérité d'Abraham, de la race de Benjamin. (⁎)

*****

Je dis donc: Dieu a-t-il rejeté son peuple? Loin de là! Car moi aussi je suis Israélite, de la postérité d'Abraham, de la tribu de Benjamin. (Ⅰ)

*****

Λέγω οὖν, μὴ ἀπώσατο ὁ θεὸς τὸν λαὸν αὐτοῦ; μὴ γένοιτο· καὶ γὰρ ἐγὼ Ἰσραηλίτης εἰμί, ἐκ σπέρματος Ἀβραάμ, φυλῆς Βενιαμίν. (Ⅲ)

*****

Dico ergo : Numquid Deus repulit populum suum ? Absit. Nam et ego Israëlita sum ex semine Abraham, de tribu Benjamin : (Ⅳ)

*****

Je dis donc: Dieu a-t-il rejeté son peuple? Qu’ainsi n’advienne! Car moi aussi je suis Israélite, de la semence d’Abraham, de la tribu de Benjamin. (Ⅵ)

*****

Je demande donc : Dieu a-t-il rejeté son peuple ? à Dieu ne plaise ! Car je suis aussi Israëlite, de la postérité d’Abraham, de la Tribu de Benjamin. (Ⅶ)

*****

11. 2  
Dieu n'a point rejeté son peuple qu'il a connu d'avance. Ne savez-vous pas ce que l'Écriture rapporte d'Élie, comment il adressa à Dieu cette plainte contre Israël:

Non, Dieu n'a pas rejeté son peuple, qu'il a connu d'avance. Ne savez-vous pas ce que l'Ecriture rapporte dans le chapitre d'Elie, comment il adresse à Dieu cette plainte contre Israël : (⁎)

*****

Dieu n'a point rejeté son peuple, qu'il a connu d'avance. Ne savez-vous pas ce que l'Écriture rapporte d'Élie, comment il adresse à Dieu cette plainte contre Israël: (Ⅰ)

*****

οὐκ ἀπώσατο ὁ θεὸς τὸν λαὸν αὐτοῦ ὃν προέγνω. ἢ οὐκ οἴδατε ἐν Ἠλίᾳ τί λέγει ἡ γραφή, ὡς ἐντυγχάνει τῷ θεῷ κατὰ τοῦ ⸀Ἰσραήλ; (Ⅲ)

*****

non repulit Deus plebem suam, quam præscivit. An nescitis in Elia quid dicit Scriptura ? quemadmodum interpellat Deum adversum Israël : (Ⅳ)

*****

Dieu n’a point rejeté son peuple, lequel il a préconnu. Ne savez-vous pas ce que l’écriture dit dans l’histoire d’Élie, comment il fait requête à Dieu contre Israël? (Ⅵ)

*****

Dieu n’a point rejeté son peuple, lequel il a auparavant connu. Et ne savez-vous pas ce que l’Ecriture dit d’Elie, comment il a fait requête à Dieu contre Israël, disant : (Ⅶ)

*****

11. 3  
Seigneur, ils ont tué tes prophètes, et ils ont démoli tes autels; et je suis demeuré seul, et ils cherchent à m'ôter la vie?

" Seigneur, ils ont tué vos prophètes, ils ont renversé vos autels, je suis resté moi seul, et ils en veulent à ma vie. " (⁎)

*****

Seigneur, ils ont tué tes prophètes, ils ont renversé tes autels; je suis resté moi seul, et ils cherchent à m'ôter la vie? (Ⅰ)

*****

Κύριε, τοὺς προφήτας σου ἀπέκτειναν, ⸀τὰ θυσιαστήριά σου κατέσκαψαν, κἀγὼ ὑπελείφθην μόνος, καὶ ζητοῦσιν τὴν ψυχήν μου. (Ⅲ)

*****

Domine, prophetas tuos occiderunt, altaria tua suffoderunt : et ego relictus sum solus, et quærunt animam meam. (Ⅳ)

*****

«Seigneur, ils ont tué tes prophètes; ils ont renversé tes autels; et moi, je suis demeuré seul, et ils cherchent ma vie.» (Ⅵ)

*****

Seigneur, ils ont tué tes Prophètes, et ils ont démoli tes autels, et je suis demeuré moi seul ; et ils tâchent à m’ôter la vie. (Ⅶ)

*****

11. 4  
Mais que lui dit la réponse divine? Je me suis réservé sept mille hommes, qui n'ont point fléchi le genou devant Bahal.

Mais que lui répond la voix divine? Je me suis réservé sept mille hommes qui n'ont pas fléchi le genou devant Baal. " (⁎)

*****

Mais quelle réponse Dieu lui fait-il? Je me suis réservé sept mille hommes, qui n'ont point fléchi le genou devant Baal. (Ⅰ)

*****

ἀλλὰ τί λέγει αὐτῷ ὁ χρηματισμός; Κατέλιπον ἐμαυτῷ ἑπτακισχιλίους ἄνδρας, οἵτινες οὐκ ἔκαμψαν γόνυ τῇ Βάαλ. (Ⅲ)

*****

Sed quid dicit illi divinum responsum ? Reliqui mihi septem millia virorum, qui non curvaverunt genua ante Baal. (Ⅳ)

*****

Mais que lui dit la réponse divine? «Je me suis réservé sept mille hommes qui n’ont pas fléchi le genou devant Baal». (Ⅵ)

*****

Mais que lui fut-il répondu de Dieu ? je me suis réservé sept mille hommes, qui n’ont point fléchi le genou devant Bahal. (Ⅶ)

*****

11. 5  
Il y en a donc aussi qui ont été réservés en ce temps, selon l'élection de la grâce.

De même aussi, dans le temps présent, il y a une réserve selon un choix de grâce. (⁎)

*****

De même aussi dans le temps présent il y un reste, selon l'élection de la grâce. (Ⅰ)

*****

οὕτως οὖν καὶ ἐν τῷ νῦν καιρῷ λεῖμμα κατ’ ἐκλογὴν χάριτος γέγονεν· (Ⅲ)

*****

Sic ergo et in hoc tempore reliquiæ secundum electionem gratiæ salvæ factæ sunt. (Ⅳ)

*****

Ainsi donc, au temps actuel aussi, il y a un résidu selon l’élection de la grâce. (Ⅵ)

*****

Ainsi donc il y a aussi à présent un résidu selon l’élection de la grâce. (Ⅶ)

*****

11. 6  
Or, si c'est par grâce, ce n'est plus par les ouvres; autrement la grâce ne serait plus une grâce; au contraire, si c'est par les ouvres, ce n'est plus par la grâce; autrement les ouvres ne seraient plus des ouvres.

Or, si c'est par grâce, ce n'est plus par les œuvres; autrement la grâce cesse d'être une grâce. [Et si c'est par les œuvres, ce n'est plus une grâce; autrement l'œuvre cesse d'être une œuvre.] (⁎)

*****

Or, si c'est par grâce, ce n'est plus par les oeuvres; autrement la grâce n'est plus une grâce. Et si c'est par les oeuvres, ce n'est plus une grâce; autrement l'oeuvre n'est plus une oeuvre. (Ⅰ)

*****

εἰ δὲ χάριτι, οὐκέτι ἐξ ἔργων, ἐπεὶ ἡ χάρις οὐκέτι γίνεται ⸀χάρις. (Ⅲ)

*****

Si autem gratia, jam non ex operibus : alioquin gratia jam non est gratia. (Ⅳ)

*****

Or, si c’est par la grâce, ce n’est plus sur le principe des œuvres, puisque autrement la grâce n’est plus la grâce. (Ⅵ)

*****

Or si c’est par la grâce, ce n’est plus par les œuvres ; autrement la grâce n’est plus la grâce. Mais si c’est par les œuvres, ce n’est plus par la grâce ; autrement l’œuvre n’est plus une œuvre. (Ⅶ)

*****

11. 7  
Quoi donc? Ce qu'Israël recherche, il ne l'a point obtenu, mais les élus l'ont obtenu, et les autres ont été endurcis,

Que dirons-nous donc? Ce qu'Israël cherche, il ne l'a pas obtenu; mais ceux que Dieu a choisis l'ont obtenu, tandis que les autres ont été aveuglés, (⁎)

*****

Quoi donc? Ce qu'Israël cherche, il ne l'a pas obtenu, mais l'élection l'a obtenu, tandis que les autres ont été endurcis, (Ⅰ)

*****

τί οὖν; ὃ ἐπιζητεῖ Ἰσραήλ, τοῦτο οὐκ ἐπέτυχεν, ἡ δὲ ἐκλογὴ ἐπέτυχεν· οἱ δὲ λοιποὶ ἐπωρώθησαν, (Ⅲ)

*****

Quid ergo ? Quod quærebat Israël, hoc non est consecutus : electio autem consecuta est : ceteri vero excæcati sunt : (Ⅳ)

*****

Quoi donc? Ce qu’Israël recherche, il ne l’a pas obtenu, mais l’élection l’a obtenu, et les autres ont été endurcis, (Ⅵ)

*****

Quoi donc ? c’est que ce qu’Israël cherchait, il ne l’a point obtenu ; mais l’élection l’a obtenu, et les autres ont été endurcis ; (Ⅶ)

*****

11. 8  
Selon qu'il est écrit: Dieu leur a donné un esprit d'étourdissement, des yeux pour ne point voir, et des oreilles pour ne point entendre, jusqu'à ce jour.

selon qu'il est écrit : " Dieu leur a donné un esprit d'étourdissement, des yeux pour ne pont voir, et des oreilles pour ne point entendre, jusqu'à ce jour. " (⁎)

*****

selon qu'il est écrit: Dieu leur a donné un esprit d'assoupissement, Des yeux pour ne point voir, Et des oreilles pour ne point entendre, Jusqu'à ce jour. Et David dit: (Ⅰ)

*****

⸀καθὼς γέγραπται· Ἔδωκεν αὐτοῖς ὁ θεὸς πνεῦμα κατανύξεως, ὀφθαλμοὺς τοῦ μὴ βλέπειν καὶ ὦτα τοῦ μὴ ἀκούειν, ἕως τῆς σήμερον ἡμέρας. (Ⅲ)

*****

sicut scriptum est : Dedit illis Deus spiritum compunctionis : oculos ut non videant, et aures ut non audiant, usque in hodiernum diem. (Ⅳ)

*****

selon qu’il est écrit: «Dieu leur a donné un esprit d’étourdissement, des yeux pour ne point voir et des oreilles pour ne point entendre, jusqu’au jour d’aujourd’hui». (Ⅵ)

*****

Ainsi qu’il est écrit : Dieu leur a donné un esprit assoupi, [et] des yeux pour ne point voir, et des oreilles pour ne point ouïr, jusqu’au jour présent. (Ⅶ)

*****

11. 9  
Et David dit: Que leur table leur soit un filet et un piège, une occasion de chute, et leur salaire;

Et David dit : " Que leur table leur devienne un piège, un lacet, un trébuchet et un juste châtiment ! (⁎)

*****

Que leur table soit pour eux un piège, Un filet, une occasion de chute, et une rétribution! (Ⅰ)

*****

καὶ Δαυὶδ λέγει· Γενηθήτω ἡ τράπεζα αὐτῶν εἰς παγίδα καὶ εἰς θήραν καὶ εἰς σκάνδαλον καὶ εἰς ἀνταπόδομα αὐτοῖς, (Ⅲ)

*****

Et David dicit : Fiat mensa eorum in laqueum, et in captionem, et in scandalum, et in retributionem illis. (Ⅳ)

*****

Et David dit: «Que leur table devienne pour eux un filet, et un piège, et une occasion de chute, et une rétribution; (Ⅵ)

*****

Et David dit : que leur table leur soit un filet, un piège, une occasion de chute, et cela pour leur récompense. (Ⅶ)

*****

11. 10  
Que leurs yeux soient obscurcis pour ne point voir, et que leur dos soit courbé continuellement.

Que leurs yeux soient obscurcis pour ne point voir; tiens leur dos continuellement courbé ! " (⁎)

*****

Que leurs yeux soient obscurcis pour ne point voir, Et tiens leur dos continuellement courbé! (Ⅰ)

*****

σκοτισθήτωσαν οἱ ὀφθαλμοὶ αὐτῶν τοῦ μὴ βλέπειν, καὶ τὸν νῶτον αὐτῶν διὰ παντὸς σύγκαμψον. (Ⅲ)

*****

Obscurentur oculi eorum ne videant : et dorsum eorum semper incurva.\ (Ⅳ)

*****

que leurs yeux soient obscurcis pour ne point voir; et courbe continuellement leur dos». (Ⅵ)

*****

Que leurs yeux soient obscurcis pour ne point voir ; et courbe continuellement leur dos. (Ⅶ)

*****

11. 11  
Je demande donc: Ont-ils bronché, afin de tomber? Nullement! mais le salut est venu aux Gentils par leur chute, afin de les exciter à la jalousie.

Je demande donc, Ont-ils bronché, afin de tomber pour toujours? Loin de là, mais par leur chute, le salut est arrivé aux Gentils, de manière à exciter la jalousie d'Israël. (⁎)

*****

Je dis donc: Est-ce pour tomber qu'ils ont bronché? Loin de là! Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu'ils fussent excités à la jalousie. (Ⅰ)

*****

Λέγω οὖν, μὴ ἔπταισαν ἵνα πέσωσιν; μὴ γένοιτο· ἀλλὰ τῷ αὐτῶν παραπτώματι ἡ σωτηρία τοῖς ἔθνεσιν, εἰς τὸ παραζηλῶσαι αὐτούς. (Ⅲ)

*****

Dico ergo : Numquid sic offenderunt ut caderent ? Absit. Sed illorum delicto, salus est gentibus ut illos æmulentur. (Ⅳ)

*****

Je dis donc: Ont-ils bronché afin qu’ils tombassent? Qu’ainsi n’advienne! Mais par leur chute, le salut parvient aux nations pour les exciter à la jalousie. (Ⅵ)

*****

Mais je demande : ont-ils bronché pour tomber ? nullement ! mais par leur chute le salut est accordé aux Gentils, pour les exciter à la jalousie. (Ⅶ)

*****

11. 12  
Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur diminution la richesse des Gentils, combien plus le sera leur conversion entière?

Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des Gentils, que ne sera pas leur plénitude ! (⁎)

*****

Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se convertiront tous. (Ⅰ)

*****

εἰ δὲ τὸ παράπτωμα αὐτῶν πλοῦτος κόσμου καὶ τὸ ἥττημα αὐτῶν πλοῦτος ἐθνῶν, πόσῳ μᾶλλον τὸ πλήρωμα αὐτῶν. (Ⅲ)

*****

Quod si delictum illorum divitiæ sunt mundi, et diminutio eorum divitiæ gentium : quanto magis plenitudo eorum ? (Ⅳ)

*****

Or, si leur chute est la richesse du monde, et leur diminution, la richesse des nations, combien plus le sera leur plénitude! (Ⅵ)

*****

Or si leur chute est la richesse du monde, et leur diminution la richesse des Gentils, combien plus le sera leur abondance ? (Ⅶ)

*****

11. 13  
Car je vous le dis, à vous, Gentils: Étant l'apôtre des Gentils, je glorifie mon ministère,

En effet, je vous le dis, à vous, chrétiens nés dans la gentilité : moi-même, en tant qu'apôtre des Gentils, je m'efforce de rendre mon ministère glorieux, (⁎)

*****

Je vous le dis à vous, païens: en tant que je suis apôtre des païens, je glorifie mon ministère, (Ⅰ)

*****

Ὑμῖν ⸀δὲ λέγω τοῖς ἔθνεσιν. ἐφ’ ὅσον μὲν ⸀οὖν εἰμι ἐγὼ ἐθνῶν ἀπόστολος, τὴν διακονίαν μου δοξάζω, (Ⅲ)

*****

Vobis enim dico gentibus : Quamdiu quidem ego sum gentium Apostolus, ministerium meum honorificabo, (Ⅳ)

*****

Car je parle à vous, nations, en tant que moi je suis en effet apôtre des nations, je glorifie mon ministère, (Ⅵ)

*****

Car je parle à vous, Gentils ; certes en tant que je suis Apôtre des Gentils, je rends honorable mon ministère ; (Ⅶ)

*****

11. 14  
Cherchant à exciter, si je puis, l'émulation de ceux de mon sang, et à en sauver quelques-uns.

afin, s'il est possible, d'exciter la jalousie de ceux de mon sang, et d'en sauver quelques-uns. (⁎)

*****

afin, s'il est possible, d'exciter la jalousie de ceux de ma race, et d'en sauver quelques-uns. (Ⅰ)

*****

εἴ πως παραζηλώσω μου τὴν σάρκα καὶ σώσω τινὰς ἐξ αὐτῶν. (Ⅲ)

*****

si quomodo ad æmulandum provocem carnem meam, et salvos faciam aliquos ex illis. (Ⅳ)

*****

si en quelque façon je puis exciter à la jalousie ma chair et sauver quelques-uns d’entre eux. (Ⅵ)

*****

[Pour voir] si en quelque façon je puis exciter ceux de ma nation à la jalousie, et en sauver quelques-uns. (Ⅶ)

*****

11. 15  
Car, si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur rappel, sinon une résurrection des morts?

Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une résurrection d'entre les morts? (⁎)

*****

Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une vie d'entre les morts? (Ⅰ)

*****

εἰ γὰρ ἡ ἀποβολὴ αὐτῶν καταλλαγὴ κόσμου, τίς ἡ πρόσλημψις εἰ μὴ ζωὴ ἐκ νεκρῶν; (Ⅲ)

*****

Si enim amissio eorum, reconciliatio est mundi : quæ assumptio, nisi vita ex mortuis ? (Ⅳ)

*****

Car si leur rejection est la réconciliation du monde, quelle sera leur réception, sinon la vie d’entre les morts. (Ⅵ)

*****

Car si leur rejection est la réconciliation du monde, quelle sera leur réception sinon une vie d’entre les morts ? (Ⅶ)

*****

11. 16  
Or, si les prémices sont saintes, la masse l'est aussi; et si la racine est sainte, les rameaux le sont également.

Si les prémices sont saintes, la masses l'est aussi; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi. (⁎)

*****

Or, si les prémices sont saintes, la masse l'est aussi; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi. (Ⅰ)

*****

εἰ δὲ ἡ ἀπαρχὴ ἁγία, καὶ τὸ φύραμα· καὶ εἰ ἡ ῥίζα ἁγία, καὶ οἱ κλάδοι. (Ⅲ)

*****

Quod si delibatio sancta est, et massa : et si radix sancta, et rami. (Ⅳ)

*****

Or, si les prémices sont saintes, la masse l’est aussi; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi. (Ⅵ)

*****

Or si les prémices sont saintes, la masse l’est aussi ; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi. (Ⅶ)

*****

11. 17  
Mais si quelques-uns des rameaux ont été retranchés, et si toi, olivier sauvage, as été enté à leur place, et as été fait participant de la racine et du suc de l'olivier,

Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui n'étais qu'un olivier sauvage, tu as été enté à leur place et rendu participant de la racine et de la sève de l'olivier, (⁎)

*****

Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui était un olivier sauvage, tu as été enté à leur place, et rendu participant de la racine et de la graisse de l'olivier, (Ⅰ)

*****

Εἰ δέ τινες τῶν κλάδων ἐξεκλάσθησαν, σὺ δὲ ἀγριέλαιος ὢν ἐνεκεντρίσθης ἐν αὐτοῖς καὶ συγκοινωνὸς τῆς ⸀ῥίζης τῆς πιότητος τῆς ἐλαίας ἐγένου, (Ⅲ)

*****

Quod si aliqui ex ramis fracti sunt, tu autem cum oleaster esses, insertus es in illis, et socius radicis, et pinguedinis olivæ factus es, (Ⅳ)

*****

Or, si quelques-unes des branches ont été arrachées, et si toi qui étais un olivier sauvage, as été enté au milieu d’elles, et es devenu coparticipant de la racine et de la graisse de l’olivier, (Ⅵ)

*****

Que si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi qui étais un olivier sauvage, as été enté en leur place, et fait participant de la racine et de la graisse de l’olivier ; (Ⅶ)

*****

11. 18  
Ne te glorifie pas aux dépens des rameaux; toutefois, si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte.

ne te glorifie pas à l'encontre des branches. Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte. (⁎)

*****

ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte. (Ⅰ)

*****

μὴ κατακαυχῶ τῶν κλάδων· εἰ δὲ κατακαυχᾶσαι, οὐ σὺ τὴν ῥίζαν βαστάζεις ἀλλὰ ἡ ῥίζα σέ. (Ⅲ)

*****

noli gloriari adversus ramos. Quod si gloriaris : non tu radicem portas, sed radix te. (Ⅳ)

*****

ne te glorifie pas contre les branches; mais si tu te glorifies, ce n’est pas toi qui portes la racine, mais c’est la racine qui te porte. (Ⅵ)

*****

Ne te glorifie pas contre les branches ; car si tu te glorifies, ce n’est pas toi qui portes la racine, mais c’est la racine qui te porte. (Ⅶ)

*****

11. 19  
Tu diras: Les rameaux ont été retranchés, afin que moi je fusse enté.

Tu diras donc : Ces branches ont été retranchées, afin que moi je fusse enté. (⁎)

*****

Tu diras donc: Les branches ont été retranchées, afin que moi je fusse enté. (Ⅰ)

*****

ἐρεῖς οὖν· Ἐξεκλάσθησαν κλάδοι ἵνα ἐγὼ ἐγκεντρισθῶ. (Ⅲ)

*****

Dices ergo : Fracti sunt rami ut ego inserar. (Ⅳ)

*****

Tu diras donc: Les branches ont été arrachées, afin que moi je fusse enté. (Ⅵ)

*****

Mais tu diras : les branches ont été retranchées, afin que j’y fusse enté. (Ⅶ)

*****

11. 20  
Fort bien; ils ont été retranchés à cause de leur incrédulité; mais toi, tu subsistes par la foi; ne t'enorgueillis point, mais crains.

Cela est vrai; ils ont été retranchés à cause de leur incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi; garde-toi de pensées orgueilleuses, mais crains. (⁎)

*****

Cela est vrai; elles ont été retranchées pour cause d'incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi. Ne t'abandonne pas à l'orgueil, mais crains; (Ⅰ)

*****

καλῶς· τῇ ἀπιστίᾳ ἐξεκλάσθησαν, σὺ δὲ τῇ πίστει ἕστηκας. μὴ ⸂ὑψηλὰ φρόνει⸃, ἀλλὰ φοβοῦ· (Ⅲ)

*****

Bene : propter incredulitatem fracti sunt. Tu autem fide stas : noli altum sapere, sed time. (Ⅳ)

*****

Bien! elles ont été arrachées pour cause d’incrédulité, et toi tu es debout par la foi. Ne t’enorgueillis pas, mais crains (Ⅵ)

*****

C’est bien dit, elles ont été retranchées à cause de leur incrédulité, et tu es debout par la foi : ne t’élève [donc] point par orgueil, mais crains. (Ⅶ)

*****

11. 21  
Car si Dieu n'a point épargné les rameaux naturels, prends garde qu'il ne t'épargne pas non plus.

Car si Dieu n'a pas épargné les branches naturelles, crains qu'il ne t'épargne pas non plus. (⁎)

*****

car si Dieu n'a pas épargné les branches naturelles, il ne t'épargnera pas non plus. (Ⅰ)

*****

εἰ γὰρ ὁ θεὸς τῶν κατὰ φύσιν κλάδων οὐκ ἐφείσατο, ⸀οὐδὲ σοῦ φείσεται. (Ⅲ)

*****

Si enim Deus naturalibus ramis non pepercit : ne forte nec tibi parcat. (Ⅳ)

*****

(si en effet Dieu n’a pas épargné les branches qui sont telles selon la nature), qu’il ne t’épargne pas non plus. (Ⅵ)

*****

Car si Dieu n’a point épargné les branches naturelles, [prends garde] qu’il ne t’épargne point aussi. (Ⅶ)

*****

11. 22  
Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu; sa sévérité à l'égard de ceux qui sont tombés, mais sa bonté envers toi, si tu persévères dans cette bonté; autrement, toi aussi tu seras retranché.

Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu : sa sévérité envers ceux qui sont tombés, et sa bonté envers toi, si tu te maintiens dans cette bonté; autrement toi aussi tu seras retranché. (⁎)

*****

Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu: sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté; autrement, tu seras aussi retranché. (Ⅰ)

*****

ἴδε οὖν χρηστότητα καὶ ἀποτομίαν θεοῦ· ἐπὶ μὲν τοὺς πεσόντας ⸀ἀποτομία, ἐπὶ δὲ σὲ ⸂χρηστότης θεοῦ⸃, ἐὰν ⸀ἐπιμένῃς τῇ χρηστότητι, ἐπεὶ καὶ σὺ ἐκκοπήσῃ. (Ⅲ)

*****

Vide ergo bonitatem, et severitatem Dei : in eos quidem qui ceciderunt, severitatem : in te autem bonitatem Dei, si permanseris in bonitate, alioquin et tu excideris. (Ⅳ)

*****

Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu: la sévérité envers ceux qui sont tombés; la bonté de Dieu envers toi, si tu persévères dans cette bonté; puisque autrement, toi aussi, tu seras coupé. (Ⅵ)

*****

Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu : la sévérité sur ceux qui sont tombés ; et la bonté envers toi, si tu persévères en sa bonté : car autrement tu seras aussi coupé. (Ⅶ)

*****

11. 23  
Et quant à eux, s'ils ne persévèrent pas dans l'incrédulité, ils seront entés; car Dieu a le pouvoir de les enter de nouveau.

Eux aussi, s'ils ne persévèrent pas dans leur incrédulité, ils seront entés; car Dieu est puissant pour les enter de nouveau. (⁎)

*****

Eux de même, s'ils ne persistent pas dans l'incrédulité, ils seront entés; car Dieu est puissant pour les enter de nouveau. (Ⅰ)

*****

κἀκεῖνοι δέ, ἐὰν μὴ ⸀ἐπιμένωσι τῇ ἀπιστίᾳ, ἐγκεντρισθήσονται· δυνατὸς γάρ ⸂ἐστιν ὁ θεὸς⸃ πάλιν ἐγκεντρίσαι αὐτούς. (Ⅲ)

*****

Sed et illi, si non permanserint in incredulitate, inserentur : potens est enim Deus iterum inserere illos. (Ⅳ)

*****

Et eux aussi, s’ils ne persévèrent pas dans l’incrédulité, ils seront entés, car Dieu est puissant pour les enter de nouveau. (Ⅵ)

*****

Et eux-mêmes aussi, s’ils ne persistent point dans leur incrédulité, ils seront entés : car Dieu est puissant pour les enter de nouveau. (Ⅶ)

*****

11. 24  
En effet, si tu as été coupé de l'olivier sauvage de sa nature, et si contre l'ordre de la nature, tu as été enté sur un olivier franc; combien plus ceux-ci qui sont les rameaux naturels seront-ils entés sur leur propre olivier?

Si toi, tu as été coupé sur un olivier de nature sauvage, et enté, contrairement à ta nature, sur l'olivier franc, à plus forte raison les branches naturelles seront-elles entées sur leur propre olivier. (⁎)

*****

Si toi, tu as été coupé de l'olivier naturellement sauvage, et enté contrairement à ta nature sur l'olivier franc, à plus forte raison eux seront-ils entés selon leur nature sur leur propre olivier. (Ⅰ)

*****

εἰ γὰρ σὺ ἐκ τῆς κατὰ φύσιν ἐξεκόπης ἀγριελαίου καὶ παρὰ φύσιν ἐνεκεντρίσθης εἰς καλλιέλαιον, πόσῳ μᾶλλον οὗτοι οἱ κατὰ φύσιν ἐγκεντρισθήσονται τῇ ἰδίᾳ ἐλαίᾳ. (Ⅲ)

*****

Nam si tu ex naturali excisus es oleastro, et contra naturam insertus es in bonam olivam : quanto magis ii qui secundum naturam inserentur suæ olivæ ?\ (Ⅳ)

*****

Car si toi, tu as été coupé de l’olivier qui selon la nature était sauvage, et as été enté contre nature sur l’olivier franc, combien plus ceux qui en sont selon la nature seront-ils entés sur leur propre olivier? (Ⅵ)

*****

Car si tu as été coupé de l’olivier qui de sa nature était sauvage, et as été enté contre la nature sur l’olivier franc, combien plus ceux qui le sont selon la nature, seront-ils entés sur leur propre olivier ? (Ⅶ)

*****

11. 25  
Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne soyez pas sages à vos propres yeux; c'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement, jusqu'à ce que toute la multitude des Gentils soit entrée dans l'Église.

Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne soyez pas sages à vos propres yeux : c'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'aveuglement jusqu'à ce que la masse des Gentils soit entée. (⁎)

*****

Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement, jusqu'à ce que la totalité des païens soit entrée. (Ⅰ)

*****

Οὐ γὰρ θέλω ὑμᾶς ἀγνοεῖν, ἀδελφοί, τὸ μυστήριον τοῦτο, ἵνα μὴ ⸀ἦτε ἑαυτοῖς φρόνιμοι, ὅτι πώρωσις ἀπὸ μέρους τῷ Ἰσραὴλ γέγονεν ἄχρι οὗ τὸ πλήρωμα τῶν ἐθνῶν εἰσέλθῃ, (Ⅲ)

*****

Nolo enim vos ignorare, fratres, mysterium hoc (ut non sitis vobis ipsis sapientes), quia cæcitas ex parte contigit in Israël, donec plenitudo gentium intraret, (Ⅳ)

*****

Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère-ci, afin que vous ne soyez pas sages à vos propres yeux: c’est qu’un endurcissement partiel est arrivé à Israël jusqu’à ce que la plénitude des nations soit entrée; (Ⅵ)

*****

Car mes frères, je ne veux pas que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous en fassiez pas accroire, c’est qu’il est arrivé de l’endurcissement en Israël dans une partie, jusqu’à ce que la plénitude des Gentils soit entrée ; (Ⅶ)

*****

11. 26  
Et ainsi tout Israël sera sauvé, comme il est écrit: Le libérateur viendra de Sion, et il éloignera de Jacob toute impiété;

Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu'il est écrit : " Le libérateur viendra de Sion, et il éloignera de Jacob toute impiété; (⁎)

*****

Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu'il est écrit: Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés; (Ⅰ)

*****

καὶ οὕτως πᾶς Ἰσραὴλ σωθήσεται· καθὼς γέγραπται· Ἥξει ἐκ Σιὼν ὁ ⸀ῥυόμενος, ἀποστρέψει ἀσεβείας ἀπὸ Ἰακώβ. (Ⅲ)

*****

et sic omnis Israël salvus fieret, sicut scriptum est : Veniet ex Sion, qui eripiat, et avertat impietatem a Jacob. (Ⅳ)

*****

et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu’il est écrit: «Le libérateur viendra de Sion; il détournera de Jacob l’impiété. (Ⅵ)

*****

Et ainsi tout Israël sera sauvé ; selon ce qui est écrit : le Libérateur viendra de Sion, et il détournera de Jacob les infidélités ; (Ⅶ)

*****

11. 27  
Et ce sera mon alliance avec eux, lorsque j'effacerai leurs péchés.

et ce sera mon alliance avec eux, lorsque j'aurai ôté leurs péchés. (⁎)

*****

Et ce sera mon alliance avec eux, Lorsque j'ôterai leurs péchés. (Ⅰ)

*****

καὶ αὕτη αὐτοῖς ἡ παρ’ ἐμοῦ διαθήκη, ὅταν ἀφέλωμαι τὰς ἁμαρτίας αὐτῶν. (Ⅲ)

*****

Et hoc illis a me testamentum : cum abstulero peccata eorum. (Ⅳ)

*****

Et c’est là l’alliance de ma part pour eux, lorsque j’ôterai leurs péchés». (Ⅵ)

*****

Et c’est là l’alliance que je ferai avec eux, lorsque j’ôterai leurs péchés. (Ⅶ)

*****

11. 28  
Il est vrai qu'ils sont ennemis par rapport à l'Évangile, à cause de vous; mais à l'égard de l'élection, ils sont aimés à cause de leurs pères,

Il est vrai, en ce qui concerne l'Evangile, ils sont encore ennemis à cause de vous; mais eu égard au choix divin, ils sont aimés à cause de leurs pères. (⁎)

*****

En ce qui concerne l'Évangile, ils sont ennemis à cause de vous; mais en ce qui concerne l'élection, ils sont aimés à cause de leurs pères. (Ⅰ)

*****

κατὰ μὲν τὸ εὐαγγέλιον ἐχθροὶ δι’ ὑμᾶς, κατὰ δὲ τὴν ἐκλογὴν ἀγαπητοὶ διὰ τοὺς πατέρας· (Ⅲ)

*****

Secundum Evangelium quidem, inimici propter vos : secundum electionem autem, carissimi propter patres. (Ⅳ)

*****

En ce qui concerne l’évangile, ils sont ennemis à cause de vous; mais en ce qui concerne l’élection, ils sont bien-aimés à cause des pères. (Ⅵ)

*****

Ils sont certes ennemis par rapport à l’Evangile, à cause de vous ; mais ils sont bien-aimés eu égard à l’élection, à cause des pères. (Ⅶ)

*****

11. 29  
Car les dons et la vocation de Dieu sont irrévocables.

Car les dons et la vocation de Dieu sont sans repentance. (⁎)

*****

Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel. (Ⅰ)

*****

ἀμεταμέλητα γὰρ τὰ χαρίσματα καὶ ἡ κλῆσις τοῦ θεοῦ. (Ⅲ)

*****

Sine pœnitentia enim sunt dona et vocatio Dei. (Ⅳ)

*****

Car les dons de grâce et l’appel de Dieu sont sans repentir. (Ⅵ)

*****

Car les dons et la vocation de Dieu sont sans repentance. (Ⅶ)

*****

11. 30  
Et comme vous avez été autrefois rebelles à Dieu, et que maintenant vous avez obtenu miséricorde par leur rébellion;

Et comme vous-mêmes autrefois vous avez désobéi à Dieu, et que, par le fait de leur désobéissance, vous avez maintenant obtenu miséricorde, (⁎)

*****

De même que vous avez autrefois désobéi à Dieu et que par leur désobéissance vous avez maintenant obtenu miséricorde, (Ⅰ)

*****

ὥσπερ ⸀γὰρ ὑμεῖς ποτε ἠπειθήσατε τῷ θεῷ, νῦν δὲ ἠλεήθητε τῇ τούτων ἀπειθείᾳ, (Ⅲ)

*****

Sicut enim aliquando et vos non credidistis Deo, nunc autem misericordiam consecuti estis propter incredulitatem illorum : (Ⅳ)

*****

Car comme vous aussi vous avez été autrefois désobéissants à Dieu et que maintenant vous êtes devenus des objets de miséricorde par la désobéissance de ceux-ci, (Ⅵ)

*****

Or comme vous avez été vous-mêmes autrefois rebelles à Dieu, et que maintenant vous avez obtenu miséricorde par la rébellion de ceux-ci. (Ⅶ)

*****

11. 31  
De même, ils ont été maintenant rebelles, afin que par la miséricorde qui vous a été faite, ils obtiennent aussi miséricorde.

de même, eux aussi, ils ont maintenant désobéi, à cause de la miséricorde qui vous a été faite, afin qu'ils obtiennent également miséricorde. (⁎)

*****

de même ils ont maintenant désobéi, afin que, par la miséricorde qui vous a été faite, ils obtiennent aussi miséricorde. (Ⅰ)

*****

οὕτως καὶ οὗτοι νῦν ἠπείθησαν τῷ ὑμετέρῳ ἐλέει ἵνα καὶ αὐτοὶ ⸀νῦν ἐλεηθῶσιν· (Ⅲ)

*****

ita et isti nunc non crediderunt in vestram misericordiam : ut et ipsi misericordiam consequantur. (Ⅳ)

*****

de même ceux-ci aussi ont été maintenant désobéissants à votre miséricorde, afin qu’eux aussi deviennent des objets de miséricorde. (Ⅵ)

*****

Ceux-ci tout de même sont maintenant devenus rebelles, afin qu’ils obtiennent aussi miséricorde par la miséricorde qui vous a été faite. (Ⅶ)

*****

11. 32  
Car Dieu a renfermé tous les hommes dans la rébellion, pour faire miséricorde à tous.

Car Dieu a enfermé tous les hommes dans la désobéissance, pour faire miséricorde à tous. (⁎)

*****

Car Dieu a renfermé tous les hommes dans la désobéissance, pour faire miséricorde à tous. (Ⅰ)

*****

συνέκλεισεν γὰρ ὁ θεὸς τοὺς πάντας εἰς ἀπείθειαν ἵνα τοὺς πάντας ἐλεήσῃ. (Ⅲ)

*****

Conclusit enim Deus omnia in incredulitate, ut omnium misereatur.\ (Ⅳ)

*****

Car Dieu a renfermé tous, Juifs et nations, dans la désobéissance, afin de faire miséricorde à tous. (Ⅵ)

*****

Car Dieu les a tous renfermés sous la rébellion, afin de faire miséricorde à tous. (Ⅶ)

*****

11. 33  
O profondeur de la richesse, et de la sagesse, et de la connaissance de Dieu! Que ses jugements sont impénétrables, et que ses voies sont incompréhensibles!

O profondeur inépuisable et de la sagesse et de la science de Dieu ! Que ses jugements sont insondables et ses voies incompréhensibles ! (⁎)

*****

O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu! Que ses jugements sont insondables, et ses voies incompréhensibles! Car (Ⅰ)

*****

Ὦ βάθος πλούτου καὶ σοφίας καὶ γνώσεως θεοῦ· ὡς ἀνεξεραύνητα τὰ κρίματα αὐτοῦ καὶ ἀνεξιχνίαστοι αἱ ὁδοὶ αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

O altitudo divitiarum sapientiæ, et scientiæ Dei : quam incomprehensibilia sunt judicia ejus, et investigabiles viæ ejus ! (Ⅳ)

*****

Ô profondeur des richesses et de la sagesse et de la connaissance de Dieu! Que ses jugements sont insondables, et ses voies introuvables! (Ⅵ)

*****

Ô profondeur des richesses et de la sagesse et de la connaissance de Dieu ! que ses jugements sont incompréhensibles, et ses voies impossibles à trouver ! (Ⅶ)

*****

11. 34  
Car qui a connu la pensée du Seigneur, ou, qui a été son conseiller?

Car " qui a connu la pensée du Seigneur ou qui a été son conseiller? " (⁎)

*****

Qui a connu la pensée du Seigneur, Ou qui a été son conseiller? (Ⅰ)

*****

Τίς γὰρ ἔγνω νοῦν κυρίου; ἢ τίς σύμβουλος αὐτοῦ ἐγένετο; (Ⅲ)

*****

Quis enim cognovit sensum Domini ? aut quis consiliarius ejus fuit ? (Ⅳ)

*****

Car qui a connu la pensée du Seigneur, ou qui a été son conseiller? (Ⅵ)

*****

Car qui est-ce qui a connu la pensée du Seigneur ? ou qui a été son conseiller ? (Ⅶ)

*****

11. 35  
Ou, qui lui a donné le premier, et en sera payé de retour?

Ou bien " qui lui a donné le premier, pour qu'il ait à recevoir en retour? (⁎)

*****

Qui lui a donné le premier, pour qu'il ait à recevoir en retour? (Ⅰ)

*****

ἢ τίς προέδωκεν αὐτῷ, καὶ ἀνταποδοθήσεται αὐτῷ; (Ⅲ)

*****

aut quis prior dedit illi, et retribuetur ei ? (Ⅳ)

*****

ou qui lui a donné le premier, et il lui sera rendu? (Ⅵ)

*****

Ou qui est-ce qui lui a donné le premier, et il lui sera rendu ? (Ⅶ)

*****

11. 36  
Car toutes choses sont de lui, et par lui, et pour lui: A lui soit la gloire dans tous les siècles! Amen!

De lui, par lui et pour lui sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles ! Amen ! (⁎)

*****

C'est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen! (Ⅰ)

*****

ὅτι ἐξ αὐτοῦ καὶ δι’ αὐτοῦ καὶ εἰς αὐτὸν τὰ πάντα· αὐτῷ ἡ δόξα εἰς τοὺς αἰῶνας, ἀμήν. (Ⅲ)

*****

Quoniam ex ipso, et per ipsum, et in ipso sunt omnia : ipsi gloria in sæcula. Amen. (Ⅳ)

*****

Car de lui, et par lui, et pour lui, sont toutes choses! A lui soit la gloire éternellement! Amen. (Ⅵ)

*****

Car de lui, et par lui, et pour lui sont toutes choses. A lui soit gloire éternellement : Amen ! (Ⅶ)

*****



Page: 1

Chapitre 11

| | | | | | | | | | 11| | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥