Romains
Onelittleangel > > Romains  >
(29 Verses | Page 1 / 1)
Version Louis Segond 1910




Versions
Comparer
(⁎)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

2. 1  
O homme, qui que tu sois, toi qui juges, tu es donc inexcusable; car, en jugeant les autres, tu te condamnes toi-même, puisque toi qui juges, tu fais les mêmes choses.

Ainsi, qui que tu sois, ô homme, toi qui juges, tu es inexcusable; car, en jugeant les autres, tu te condamnes toi-même, puisque tu fais les mêmes choses, toi qui juges. (⁎)

*****

Διὸ ἀναπολόγητος εἶ, ὦ ἄνθρωπε πᾶς ὁ κρίνων· ἐν ᾧ γὰρ κρίνεις τὸν ἕτερον, σεαυτὸν κατακρίνεις, τὰ γὰρ αὐτὰ πράσσεις ὁ κρίνων· (Ⅲ)

*****

Propter quod inexcusabilis es, o homo omnis qui judicas. In quo enim judicas alterum, teipsum condemnas : eadem enim agis quæ judicas. (Ⅳ)

*****

C’est pourquoi tu es inexcusable, ô homme, qui que tu sois qui juges; car en ce que tu juges autrui, tu te condamnes toi-même, puisque toi qui juges, tu commets les mêmes choses. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi, ô homme ! qui que tu sois qui juges les [autres], tu es sans excuse ; car en ce que tu juges les autres, tu te condamnes toi-même, puisque toi qui juges, commets les mêmes choses. (Ⅶ)

*****

Toi donc, ô homme, qui que tu sois, qui juges, tu es inexcusable; car en jugeant les autres, tu te condamnes toi-même, puisque, toi qui juges, tu fais les mêmes choses. (Ⅷ)

*****

2. 2  
Nous savons, en effet, que le jugement de Dieu contre ceux qui commettent de telles choses est selon la vérité.

Car nous savons que le jugement de Dieu est selon la vérité contre ceux qui commettent de telles choses. (⁎)

*****

οἴδαμεν δὲ ὅτι τὸ κρίμα τοῦ θεοῦ ἐστιν κατὰ ἀλήθειαν ἐπὶ τοὺς τὰ τοιαῦτα πράσσοντας. (Ⅲ)

*****

Scimus enim quoniam judicium Dei est secundum veritatem in eos qui talia agunt. (Ⅳ)

*****

Or nous savons que le jugement de Dieu est selon la vérité contre ceux qui commettent de telles choses. (Ⅵ)

*****

Or nous savons que le jugement de Dieu est selon la vérité sur ceux qui commettent de telles choses. (Ⅶ)

*****

Car nous savons que le jugement de Dieu contre ceux qui commettent de telles choses, est selon la vérité. (Ⅷ)

*****

2. 3  
Et penses-tu, ô homme, qui juges ceux qui commettent de telles choses, et qui les fais, que tu échapperas au jugement de Dieu?

Et tu penses, ô homme, toi qui juges ceux qui les commettent, et qui les fais toi-même, que tu échapperas au jugement de Dieu? (⁎)

*****

λογίζῃ δὲ τοῦτο, ὦ ἄνθρωπε ὁ κρίνων τοὺς τὰ τοιαῦτα πράσσοντας καὶ ποιῶν αὐτά, ὅτι σὺ ἐκφεύξῃ τὸ κρίμα τοῦ θεοῦ; (Ⅲ)

*****

Existimas autem hoc, o homo, qui judicas eos qui talia agunt, et facis ea, quia tu effugies judicium Dei ? (Ⅳ)

*****

Et penses-tu, ô homme qui juges ceux qui commettent de telles choses et qui les pratiques, que tu échapperas au jugement de Dieu? (Ⅵ)

*****

Et penses-tu, ô homme ! qui juges ceux qui commettent de telles choses, et qui les commets, que tu doives échapper au jugement de Dieu ? (Ⅶ)

*****

Et penses-tu, ô homme, qui juges ceux qui commettent de telles choses, et qui les commets, que tu échapperas au jugement de Dieu? (Ⅷ)

*****

2. 4  
Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa longanimité, ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance?

Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa longanimité? Et ne sais-tu pas que la bonté de Dieu t'invite à la pénitence? (⁎)

*****

ἢ τοῦ πλούτου τῆς χρηστότητος αὐτοῦ καὶ τῆς ἀνοχῆς καὶ τῆς μακροθυμίας καταφρονεῖς, ἀγνοῶν ὅτι τὸ χρηστὸν τοῦ θεοῦ εἰς μετάνοιάν σε ἄγει; (Ⅲ)

*****

an divitias bonitatis ejus, et patientiæ, et longanimitatis contemnis ? ignoras quoniam benignitas Dei ad pœnitentiam te adducit ? (Ⅳ)

*****

Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, et de sa patience, et de sa longue attente, ne connaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance? (Ⅵ)

*****

Ou méprises-tu les richesses de sa douceur, et de sa patience, et de sa longue attente ; ne connaissant pas que la bonté de Dieu te convie à la repentance. (Ⅶ)

*****

Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de son long support, ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te convie à la repentance? (Ⅷ)

*****

2. 5  
Mais, par ton endurcissement et par ton coeur impénitent, tu t'amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu,

Par ton endurcissement et ton cœur impénitent, tu t'amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu, (⁎)

*****

κατὰ δὲ τὴν σκληρότητά σου καὶ ἀμετανόητον καρδίαν θησαυρίζεις σεαυτῷ ὀργὴν ἐν ἡμέρᾳ ὀργῆς καὶ ⸀ἀποκαλύψεως δικαιοκρισίας τοῦ θεοῦ, (Ⅲ)

*****

Secundum autem duritiam tuam, et impœnitens cor, thesaurizas tibi iram in die iræ, et revelationis justi judicii Dei, (Ⅳ)

*****

Mais, selon ta dureté et selon ton cœur sans repentance, tu amasses pour toi-même la colère dans le jour de la colère et de la révélation du juste jugement de Dieu, (Ⅵ)

*****

Mais par ta dureté, et par ton cœur qui est sans repentance, tu t’amasses la colère pour le jour de la colère, et de la manifestation du juste jugement de Dieu : (Ⅶ)

*****

Mais par ton endurcissement et ton cœur impénitent, tu t'amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu, (Ⅷ)

*****

2. 6  
qui rendra à chacun selon ses oeuvres;

qui rendra à chacun selon ses œuvres : (⁎)

*****

ὃς ἀποδώσει ἑκάστῳ κατὰ τὰ ἔργα αὐτοῦ· (Ⅲ)

*****

qui reddet unicuique secundum opera ejus : (Ⅳ)

*****

qui rendra à chacun selon ses œuvres: (Ⅵ)

*****

Qui rendra à chacun selon ses œuvres ; (Ⅶ)

*****

Qui rendra à chacun selon ses ouvres, (Ⅷ)

*****

2. 7  
réservant la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance à bien faire, cherchent l'honneur, la gloire et l'immortalité;

la vie éternelle à ceux qui, par leur persévérance dans le bien, cherchent la gloire, l'honneur et l'immortalité; (⁎)

*****

τοῖς μὲν καθ’ ὑπομονὴν ἔργου ἀγαθοῦ δόξαν καὶ τιμὴν καὶ ἀφθαρσίαν ζητοῦσιν ζωὴν αἰώνιον· (Ⅲ)

*****

iis quidem qui secundum patientiam boni operis, gloriam, et honorem, et incorruptionem quærunt, vitam æternam : (Ⅳ)

*****

à ceux qui, en persévérant dans les bonnes œuvres, cherchent la gloire et l’honneur et l’incorruptibilité, — la vie éternelle; (Ⅵ)

*****

[Savoir] la vie éternelle à ceux qui persévérant à bien faire, cherchent la gloire, l’honneur et l’immortalité. (Ⅶ)

*****

Savoir, la vie éternelle à ceux qui, persévérant dans les bonnes œuvres, cherchent la gloire, l'honneur et l'immortalité; (Ⅷ)

*****

2. 8  
mais l'irritation et la colère à ceux qui, par esprit de dispute, sont rebelles à la vérité et obéissent à l'injustice.

mais la colère et l'indignation aux enfants de contention, indociles à la vérité, dociles à l'iniquité. (⁎)

*****

τοῖς δὲ ἐξ ἐριθείας καὶ ⸀ἀπειθοῦσι τῇ ἀληθείᾳ πειθομένοις δὲ τῇ ἀδικίᾳ ⸂ὀργὴ καὶ θυμός⸃, (Ⅲ)

*****

iis autem qui sunt ex contentione, et qui non acquiescunt veritati, credunt autem iniquitati, ira et indignatio. (Ⅳ)

*****

mais à ceux qui sont disputeurs et qui désobéissent à la vérité, et obéissent à l’iniquité, — la colère et l’indignation; (Ⅵ)

*****

Mais il y aura de l’indignation et de la colère contre ceux qui sont contentieux, et qui se rebellent contre la vérité, et obéissent à l’injustice. (Ⅶ)

*****

Mais l'indignation et la colère aux contentieux et à ceux qui sont rebelles à la vérité, et qui obéissent à l'injustice; (Ⅷ)

*****

2. 9  
Tribulation et angoisse sur toute âme d'homme qui fait le mal, sur le Juif premièrement, puis sur le Grec!

Oui, tribulation et angoisse sur tout homme qui fait le mal, sur le Juif premièrement, puis sur le Grec; (⁎)

*****

θλῖψις καὶ στενοχωρία, ἐπὶ πᾶσαν ψυχὴν ἀνθρώπου τοῦ κατεργαζομένου τὸ κακόν, Ἰουδαίου τε πρῶτον καὶ Ἕλληνος· (Ⅲ)

*****

Tribulatio et angustia in omnem animam hominis operantis malum, Judæi primum, et Græci : (Ⅳ)

*****

tribulation et angoisse sur toute âme d’homme qui fait le mal, et du Juif premièrement, et du Grec; (Ⅵ)

*****

Il y aura tribulation et angoisse sur toute âme d’homme qui fait le mal, du Juif premièrement, puis aussi du Grec ; (Ⅶ)

*****

L'affliction et l'angoisse à tout homme qui fait le mal; au Juif d'abord, puis au Grec; (Ⅷ)

*****

2. 10  
Gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien, pour le Juif premièrement, puis pour le Grec!

gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien, pour le Juif premièrement, puis pour le Grec. (⁎)

*****

δόξα δὲ καὶ τιμὴ καὶ εἰρήνη παντὶ τῷ ἐργαζομένῳ τὸ ἀγαθόν, Ἰουδαίῳ τε πρῶτον καὶ Ἕλληνι· (Ⅲ)

*****

gloria autem, et honor, et pax omni operanti bonum, Judæo primum, et Græco : (Ⅳ)

*****

mais gloire et honneur et paix à tout homme qui fait le bien, et au Juif premièrement, et au Grec; (Ⅵ)

*****

Mais gloire, honneur, et paix à chacun qui fait le bien ; au Juif premièrement, puis aussi au Grec. (Ⅶ)

*****

Mais la gloire, l'honneur et la paix à tout homme qui fait le bien; au Juif d'abord, ensuite au Grec; (Ⅷ)

*****

2. 11  
Car devant Dieu il n'y a point d'acception de personnes.

Car Dieu ne fait pas acception des personnes. (⁎)

*****

οὐ γάρ ἐστιν προσωπολημψία παρὰ τῷ θεῷ. (Ⅲ)

*****

non enim est acceptio personarum apud Deum.\ (Ⅳ)

*****

car il n’y a pas d’acception de personnes auprès de Dieu. (Ⅵ)

*****

Parce que Dieu n’a point d’égard à l’apparence des personnes. (Ⅶ)

*****

Car Dieu n'a point égard à l'apparence des personnes. (Ⅷ)

*****

2. 12  
Tous ceux qui ont péché sans la loi périront aussi sans la loi, et tous ceux qui ont péché avec la loi seront jugés par la loi.

Tous ceux qui ont péché sans loi périront aussi sans loi, et tous ceux qui ont péché avec une loi seront jugés par cette loi. (⁎)

*****

Ὅσοι γὰρ ἀνόμως ἥμαρτον, ἀνόμως καὶ ἀπολοῦνται· καὶ ὅσοι ἐν νόμῳ ἥμαρτον, διὰ νόμου κριθήσονται· (Ⅲ)

*****

Quicumque enim sine lege peccaverunt, sine lege peribunt : et quicumque in lege peccaverunt, per legem judicabuntur. (Ⅳ)

*****

Car tous ceux qui ont péché sans loi, périront aussi sans loi; et tous ceux qui ont péché sous la loi, seront jugés par la loi (Ⅵ)

*****

Car tous ceux qui auront péché sans la Loi, périront aussi sans la Loi ; et tous ceux qui auront péché en la Loi, seront jugés par la Loi. (Ⅶ)

*****

Tous ceux qui auront péché sans la loi, périront aussi sans la loi; et tous ceux qui auront péché, ayant la loi, seront jugés par la loi; (Ⅷ)

*****

2. 13  
Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés.

Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent une loi qui sont justes devant Dieu; mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés. (⁎)

*****

οὐ γὰρ οἱ ἀκροαταὶ ⸀νόμου δίκαιοι παρὰ ⸀τῷ θεῷ, ἀλλ’ οἱ ποιηταὶ ⸁νόμου δικαιωθήσονται. (Ⅲ)

*****

Non enim auditores legis justi sunt apud Deum, sed factores legis justificabuntur. (Ⅳ)

*****

(car ce ne sont pas les auditeurs de la loi qui sont justes devant Dieu; mais ce sont ceux qui accomplissent la loi qui seront justifiés; (Ⅵ)

*****

(Parce que ce ne sont pas ceux qui écoutent la Loi, qui sont justes devant Dieu ; mais ce sont ceux qui observent la Loi, qui seront justifiés. (Ⅶ)

*****

Car ce ne sont pas les auditeurs de la loi, qui sont justes devant Dieu; mais ce sont les observateurs de la loi, qui seront justifiés. (Ⅷ)

*****

2. 14  
Quand les païens, qui n'ont point la loi, font naturellement ce que prescrit la loi, ils sont, eux qui n'ont point la loi, une loi pour eux-mêmes;

Quand des païens, qui n'ont pas la loi, accomplissent naturellement ce que la Loi commande, n'ayant pas la loi, ils se tiennent lieu de loi à eux-mêmes; (⁎)

*****

ὅταν γὰρ ἔθνη τὰ μὴ νόμον ἔχοντα φύσει τὰ τοῦ νόμου ⸀ποιῶσιν, οὗτοι νόμον μὴ ἔχοντες ἑαυτοῖς εἰσιν νόμος· (Ⅲ)

*****

Cum autem gentes, quæ legem non habent, naturaliter ea, quæ legis sunt, faciunt, ejusmodi legem non habentes, ipsi sibi sunt lex : (Ⅳ)

*****

car quand les nations qui n’ont point de loi, font naturellement les choses de la loi, n’ayant pas de loi, elles sont loi à elles-mêmes, (Ⅵ)

*****

Or quand les Gentils, qui n’ont point la Loi, font naturellement les choses qui sont de la Loi, n’ayant point la Loi, ils sont Loi à eux-mêmes. (Ⅶ)

*****

Or, quand les Gentils, qui n'ont point la loi, font naturellement les choses de la loi, n'ayant point la loi, ils se tiennent lieu de loi à eux-mêmes; (Ⅷ)

*****

2. 15  
ils montrent que l'oeuvre de la loi est écrite dans leurs coeurs, leur conscience en rendant témoignage, et leurs pensées s'accusant ou se défendant tour à tour.

ils montrent que ce que la Loi ordonne est écrit dans leurs cœurs, leur conscience rendant en même temps témoignage par des pensées qui, de part et d'autre, les accusent ou les défendent. (⁎)

*****

οἵτινες ἐνδείκνυνται τὸ ἔργον τοῦ νόμου γραπτὸν ἐν ταῖς καρδίαις αὐτῶν, συμμαρτυρούσης αὐτῶν τῆς συνειδήσεως καὶ μεταξὺ ἀλλήλων τῶν λογισμῶν κατηγορούντων ἢ καὶ ἀπολογουμένων, (Ⅲ)

*****

qui ostendunt opus legis scriptum in cordibus suis, testimonium reddente illis conscientia ipsorum, et inter se invicem cogitationibus accusantibus, aut etiam defendentibus, (Ⅳ)

*****

et elles montrent l’œuvre de la loi, écrite dans leurs cœurs, leur conscience rendant en même temps témoignage, et leurs pensées s’accusant entre elles, ou aussi s’excusant), (Ⅵ)

*****

Et ils montrent par là que l’œuvre de la Loi est écrite dans leurs cœurs ; leur conscience leur rendant témoignage, et leurs pensées s’accusant entre elles, ou aussi s’excusant.) (Ⅶ)

*****

Ils font voir que ce qui est prescrit par la loi est écrit dans leurs cœurs: leur conscience leur rend témoignage, et leurs pensées les accusent ou les défendent; (Ⅷ)

*****

2. 16  
C'est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Évangile, Dieu jugera par Jésus Christ les actions secrètes des hommes.

C'est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Evangile, Dieu jugera par Jésus-Christ les actions secrètes des hommes. (⁎)

*****

ἐν ⸂ἡμέρᾳ ὅτε⸃ ⸀κρίνει ὁ θεὸς τὰ κρυπτὰ τῶν ἀνθρώπων κατὰ τὸ εὐαγγέλιόν μου διὰ ⸂Χριστοῦ Ἰησοῦ⸃. (Ⅲ)

*****

in die, cum judicabit Deus occulta hominum, secundum Evangelium meum per Jesum Christum.\ (Ⅳ)

*****

seront jugés, dis-je, au jour où Dieu jugera par Jésus Christ les secrets des hommes, selon mon évangile. (Ⅵ)

*****

[Tous, dis-je, donc seront jugés] au jour que Dieu jugera les secrets des hommes par Jésus-Christ, selon mon Evangile. (Ⅶ)

*****

Ceci paraîtra au jour auquel Dieu jugera les actions secrètes des hommes, par Jésus-Christ, selon mon Évangile. (Ⅷ)

*****

2. 17  
Toi qui te donnes le nom de Juif, qui te reposes sur la loi, qui te glorifies de Dieu,

Toi qui portes le nom de Juif, qui te reposes sur la Loi, qui te glorifies en Dieu, (⁎)

*****

⸂Εἰ δὲ⸃ σὺ Ἰουδαῖος ἐπονομάζῃ καὶ ἐπαναπαύῃ ⸀νόμῳ καὶ καυχᾶσαι ἐν θεῷ (Ⅲ)

*****

Si autem tu Judæus cognominaris, et requiescis in lege, et gloriaris in Deo, (Ⅳ)

*****

Or si toi, tu portes le nom de Juif, et que tu te reposes entièrement sur la loi, et que tu te glorifies en Dieu, (Ⅵ)

*****

Voici, tu portes le nom de Juif, tu te reposes entièrement sur la Loi, et tu te glorifies en Dieu ; (Ⅶ)

*****

Toi donc, qui portes le nom de Juif, et qui te reposes sur la loi, et qui te glorifies en Dieu; (Ⅷ)

*****

2. 18  
qui connais sa volonté, qui apprécies la différence des choses, étant instruit par la loi;

qui connais sa volonté, qui sais discerner ce qu'il y a de meilleur, instruit que tu es par la Loi; (⁎)

*****

καὶ γινώσκεις τὸ θέλημα καὶ δοκιμάζεις τὰ διαφέροντα κατηχούμενος ἐκ τοῦ νόμου, (Ⅲ)

*****

et nosti voluntatem ejus, et probas utiliora, instructus per legem, (Ⅳ)

*****

et que tu connaisses la volonté, et que tu saches discerner les choses excellentes, étant instruit par la loi, (Ⅵ)

*****

Tu connais sa volonté, et tu sais discerner ce qui est contraire, étant instruit par la Loi ; (Ⅶ)

*****

Qui connais sa volonté, et discernes ce qui y est contraire, étant instruit par la loi; (Ⅷ)

*****

2. 19  
toi qui te flattes d'être le conducteur des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres,

toi qui te flattes d'être le guide des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres, (⁎)

*****

πέποιθάς τε σεαυτὸν ὁδηγὸν εἶναι τυφλῶν, φῶς τῶν ἐν σκότει, (Ⅲ)

*****

confidis teipsum esse ducem cæcorum, lumen eorum qui in tenebris sunt, (Ⅳ)

*****

et que tu croies que tu es conducteur d’aveugles, lumière de ceux qui sont dans les ténèbres, (Ⅵ)

*****

Et tu te crois être le conducteur des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres ; (Ⅶ)

*****

Qui crois être le conducteur des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres, (Ⅷ)

*****

2. 20  
le docteur des insensés, le maître des ignorants, parce que tu as dans la loi la règle de la science et de la vérité;

le docteur des ignorants, le maître des enfants, ayant dans la Loi la règle de la science et de la vérité : (⁎)

*****

παιδευτὴν ἀφρόνων, διδάσκαλον νηπίων, ἔχοντα τὴν μόρφωσιν τῆς γνώσεως καὶ τῆς ἀληθείας ἐν τῷ νόμῳ— (Ⅲ)

*****

eruditorem insipientium, magistrum infantium, habentem formam scientiæ, et veritatis in lege. (Ⅳ)

*****

instructeur des hommes dépourvus d’intelligence, maître de petits enfants, ayant la formule de la connaissance et de la vérité dans la loi; (Ⅵ)

*****

Le docteur des ignorants, le maître des idiots, ayant le modèle de la connaissance et de la vérité dans la Loi. (Ⅶ)

*****

Le docteur des ignorants, le maître des simples, ayant dans la loi la règle de la science et de la vérité; (Ⅷ)

*****

2. 21  
toi donc, qui enseignes les autres, tu ne t'enseignes pas toi-même! Toi qui prêches de ne pas dérober, tu dérobes!

— toi donc qui enseignes les autres, tu ne t'enseignes pas toi-même ! Toi qui prêches de ne pas dérober, tu dérobes ! (⁎)

*****

ὁ οὖν διδάσκων ἕτερον σεαυτὸν οὐ διδάσκεις; ὁ κηρύσσων μὴ κλέπτειν κλέπτεις; (Ⅲ)

*****

Qui ergo alium doces, teipsum non doces : qui prædicas non furandum, furaris : (Ⅳ)

*****

toi donc qui enseignes les autres, ne t’enseignes-tu pas toi-même? Toi qui prêches qu’on ne doit pas dérober, dérobes-tu? (Ⅵ)

*****

Toi donc qui enseignes les autres, ne t’enseignes-tu point toi-même ? toi qui prêches qu’on ne doit point dérober, tu dérobes. (Ⅶ)

*****

Toi donc, qui enseignes les autres, tu ne t'enseignes pas toi-même! Tu prêches de ne pas dérober, et tu dérobes (Ⅷ)

*****

2. 22  
Toi qui dis de ne pas commettre d'adultère, tu commets l'adultère! Toi qui as en abomination les idoles, tu commets des sacrilèges!

Toi qui défends de commettre l'adultère, tu commets l'adultère ! Toi qui as les idoles en abomination, tu profanes le temple ! (⁎)

*****

ὁ λέγων μὴ μοιχεύειν μοιχεύεις; ὁ βδελυσσόμενος τὰ εἴδωλα ἱεροσυλεῖς; (Ⅲ)

*****

qui dicis non mœchandum, mœcharis : qui abominaris idola, sacrilegium facis : (Ⅳ)

*****

Toi qui dis qu’on ne doit pas commettre adultère, commets-tu adultère? Toi qui as en abomination les idoles, commets-tu des sacrilèges? (Ⅵ)

*****

Toi qui dis qu’on ne doit point commettre adultère, tu commets adultère ? toi qui as en abomination les idoles, tu commets des sacrilèges. (Ⅶ)

*****

Tu dis de ne pas commettre d'adultère, et tu commets adultère! Tu as en abomination les idoles, et tu commets des sacrilèges! (Ⅷ)

*****

2. 23  
Toi qui te fais une gloire de la loi, tu déshonores Dieu par la transgression de la loi!

Toi qui te fais une gloire d'avoir une loi, tu déshonores Dieu en la transgressant ! (⁎)

*****

ὃς ἐν νόμῳ καυχᾶσαι, διὰ τῆς παραβάσεως τοῦ νόμου τὸν θεὸν ἀτιμάζεις; (Ⅲ)

*****

qui in lege gloriaris, per prævaricationem legis Deum inhonoras. (Ⅳ)

*****

Toi qui te glorifies en la loi, déshonores-tu Dieu par la transgression de la loi? (Ⅵ)

*****

Toi qui te glorifies en la Loi, tu déshonores Dieu par la transgression de la Loi. (Ⅶ)

*****

Toi, qui te glorifies de la loi, tu déshonores Dieu par la transgression de la loi! (Ⅷ)

*****

2. 24  
Car le nom de Dieu est à cause de vous blasphémé parmi les païens, comme cela est écrit.

Car " le nom de Dieu est blasphémé à cause de vous parmi les nations ", comme dit l'Ecriture. (⁎)

*****

τὸ γὰρ ὄνομα τοῦ θεοῦ δι’ ὑμᾶς βλασφημεῖται ἐν τοῖς ἔθνεσιν, καθὼς γέγραπται. (Ⅲ)

*****

(Nomen enim Dei per vos blasphematur inter gentes, sicut scriptum est.)\ (Ⅳ)

*****

Car le nom de Dieu est blasphémé à cause de vous parmi les nations, comme il est écrit. (Ⅵ)

*****

Car le nom de Dieu est blasphémé à cause de vous parmi les Gentils comme il est écrit. (Ⅶ)

*****

Car le nom de Dieu est blasphémé à cause de vous parmi les Gentils, comme cela est écrit. (Ⅷ)

*****

2. 25  
La circoncision est utile, si tu mets en pratique la loi; mais si tu transgresses la loi, ta circoncision devient incirconcision.

La circoncision est utile, il est vrai, si tu observes la Loi; mais si tu transgresses la Loi, tu n'es pas plus, avec ta circoncision, qu'un incirconcis. (⁎)

*****

Περιτομὴ μὲν γὰρ ὠφελεῖ ἐὰν νόμον πράσσῃς· ἐὰν δὲ παραβάτης νόμου ᾖς, ἡ περιτομή σου ἀκροβυστία γέγονεν. (Ⅲ)

*****

Circumcisio quidem prodest, si legem observes : si autem prævaricator legis sis, circumcisio tua præputium facta est. (Ⅳ)

*****

Car en effet la circoncision est profitable si tu accomplis la loi; mais si tu es transgresseur de la loi, ta circoncision est devenue incirconcision. (Ⅵ)

*****

Or il est vrai que la Circoncision est profitable, si tu gardes la Loi ; mais si tu es transgresseur de la Loi, ta Circoncision devient prépuce. (Ⅶ)

*****

Il est vrai que la circoncision est utile, si tu observes la loi; mais si tu es transgresseur de la loi, de circoncis tu deviens incirconcis. (Ⅷ)

*****

2. 26  
Si donc l'incirconcis observe les ordonnances de la loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas tenue pour circoncision?

Si donc l'incirconcis observe les préceptes de la Loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas réputée circoncision? (⁎)

*****

ἐὰν οὖν ἡ ἀκροβυστία τὰ δικαιώματα τοῦ νόμου φυλάσσῃ, ⸀οὐχ ἡ ἀκροβυστία αὐτοῦ εἰς περιτομὴν λογισθήσεται; (Ⅲ)

*****

Si igitur præputium justitias legis custodiat, nonne præputium illius in circumcisionem reputabitur ? (Ⅳ)

*****

Si donc l’incirconcision garde les exigences de la loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas comptée pour circoncision; (Ⅵ)

*****

Mais si [celui qui a] le prépuce garde les ordonnances de la Loi, son prépuce ne lui sera-t-il point réputé pour Circoncision ? (Ⅶ)

*****

Si donc l'incirconcis garde les commandements de la loi, ne sera-t-il pas réputé circoncis, quoiqu'il soit incirconcis? (Ⅷ)

*****

2. 27  
L'incirconcis de nature, qui accomplit la loi, ne te condamnera-t-il pas, toi qui la transgresses, tout en ayant la lettre de la loi et la circoncision?

Bien plus, l'homme incirconcis de naissance, s'il observe la Loi, te jugera, toi qui, avec la lettre de la Loi et la circoncision, transgresses la Loi. (⁎)

*****

καὶ κρινεῖ ἡ ἐκ φύσεως ἀκροβυστία τὸν νόμον τελοῦσα σὲ τὸν διὰ γράμματος καὶ περιτομῆς παραβάτην νόμου. (Ⅲ)

*****

et judicabit id quod ex natura est præputium, legem consummans, te, qui per litteram et circumcisionem prævaricator legis es ? (Ⅳ)

*****

et l’incirconcision qui l’est par nature, en accomplissant la loi, ne te jugera-t-elle pas, toi qui, dans la lettre et la circoncision, es transgresseur de la loi? (Ⅵ)

*****

Et si celui qui a naturellement le prépuce, accomplit la Loi, ne te jugera-t-il pas, toi qui dans la lettre et dans la Circoncision es transgresseur de la Loi ? (Ⅶ)

*****

Et si l'incirconcis de naissance accomplit la loi, il te condamnera, toi qui, avec la lettre de la loi et la circoncision, es transgresseur de la loi. (Ⅷ)

*****

2. 28  
Le Juif, ce n'est pas celui qui en a les dehors; et la circoncision, ce n'est pas celle qui est visible dans la chair.

Le vrai Juif, ce n'est pas celui qui l'est au dehors, et la vraie circoncision, ce n'est pas celle qui paraît dans la chair. (⁎)

*****

οὐ γὰρ ὁ ἐν τῷ φανερῷ Ἰουδαῖός ἐστιν, οὐδὲ ἡ ἐν τῷ φανερῷ ἐν σαρκὶ περιτομή· (Ⅲ)

*****

Non enim qui in manifesto, Judæus est : neque quæ in manifesto, in carne, est circumcisio : (Ⅳ)

*****

Car celui-là n’est pas Juif qui l’est au dehors, et celle-là n’est pas la circoncision qui l’est au dehors dans la chair; (Ⅵ)

*****

Car celui-là n’est point Juif, qui ne l’est qu’au-dehors, et celle-là n’est point la [véritable] Circoncision, qui est faite par dehors en la chair. (Ⅶ)

*****

Car celui-là n'est pas Juif qui ne l'est qu'en dehors, et la circoncision n'est pas extérieure en la chair; (Ⅷ)

*****

2. 29  
Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement; et la circoncision, c'est celle du coeur, selon l'esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu.

Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement, et la circoncision, c'est celle du cœur, dans l'esprit, et non dans la lettre : ce Juif aura sa louange, non des hommes, mais de Dieu. (⁎)

*****

ἀλλ’ ὁ ἐν τῷ κρυπτῷ Ἰουδαῖος, καὶ περιτομὴ καρδίας ἐν πνεύματι οὐ γράμματι, οὗ ὁ ἔπαινος οὐκ ἐξ ἀνθρώπων ἀλλ’ ἐκ τοῦ θεοῦ. (Ⅲ)

*****

sed qui in abscondito, Judæus est : et circumcisio cordis in spiritu, non littera : cujus laus non ex hominibus, sed ex Deo est. (Ⅳ)

*****

mais celui-là est Juif qui l’est au dedans, et la circoncision est du cœur, en esprit, non pas dans la lettre; et la louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu. (Ⅵ)

*****

Mais celui-là est Juif, qui l’est au-dedans ; et la [véritable] Circoncision est celle qui est du cœur en esprit, [et] non pas dans la lettre ; et la louange de ce [Juif] n’est point des hommes, mais de Dieu. (Ⅶ)

*****

Mais celui-là est Juif qui l'est au-dedans, et la circoncision est celle du cœur, selon l'esprit, et non selon la lettre; et la louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 2

| 2| | | | | | | | | | | | | | |

Romains>> 





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥