1 Corinthiens
> 1 Corinthiens  >
27 Verses | Page 1 / 1
(Version David Martin)

Versions
Comparer
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅷ)


9. 1  
Ne suis-je pas Apôtre ? ne suis-je pas libre ? n’ai-je pas vu notre Seigneur Jésus-Christ ? n’êtes-vous pas mon ouvrage au Seigneur ?

Ne suis-je pas libre? Ne suis-je pas apôtre? N'ai-je pas vu Jésus notre Seigneur? N'êtes-vous pas mon ouvrage dans le Seigneur? (⁎)

*****

Ne suis-je pas libre? Ne suis-je pas apôtre? N'ai-je pas vu Jésus notre Seigneur? N'êtes-vous pas mon oeuvre dans le Seigneur? (Ⅰ)

*****

Οὐκ εἰμὶ ⸂ἐλεύθερος; οὐκ εἰμὶ ἀπόστολος⸃; οὐχὶ ⸀Ἰησοῦν τὸν κύριον ἡμῶν ἑόρακα; οὐ τὸ ἔργον μου ὑμεῖς ἐστε ἐν κυρίῳ; (Ⅲ)

*****

Non sum liber ? non sum Apostolus ? nonne Christum Jesum Dominum nostrum vidi ? nonne opus meum vos estis in Domino ? (Ⅳ)

*****

Ne suis-je pas libre? Ne suis-je pas apôtre? N’ai-je pas vu Jésus notre Seigneur? N’êtes-vous pas, vous, mon ouvrage dans le Seigneur? (Ⅵ)

*****

Ne suis-je pas apôtre? Ne suis-je pas libre? N'ai-je pas vu Jésus-Christ notre Seigneur? N'êtes-vous pas mon œuvre dans le Seigneur? (Ⅷ)

*****

9. 2  
Si je ne suis pas Apôtre pour les autres, je le suis au moins pour vous ; car vous êtes le sceau de mon Apostolat au Seigneur.

Si pour d'autres je ne suis pas apôtre, je le suis au moins pour vous, car vous êtes le sceau de mon apostolat dans le Seigneur. (⁎)

*****

Si pour d'autres je ne suis pas apôtre, je le suis au moins pour vous; car vous êtes le sceau de mon apostolat dans le Seigneur. (Ⅰ)

*****

εἰ ἄλλοις οὐκ εἰμὶ ἀπόστολος, ἀλλά γε ὑμῖν εἰμι, ἡ γὰρ σφραγίς ⸂μου τῆς⸃ ἀποστολῆς ὑμεῖς ἐστε ἐν κυρίῳ. (Ⅲ)

*****

Et si aliis non sum Apostolus, sed tamen vobis sum : nam signaculum apostolatus mei vos estis in Domino. (Ⅳ)

*****

Si je ne suis pas apôtre pour d’autres, je le suis pour vous du moins; car vous êtes le sceau de mon apostolat dans le Seigneur. (Ⅵ)

*****

Si je ne suis pas apôtre pour les autres, je le suis au moins pour vous; car vous êtes le sceau de mon apostolat dans le Seigneur. (Ⅷ)

*****

9. 3  
C’est là mon apologie envers ceux qui me condamnent.

Voilà ma réponse à mes détracteurs. (⁎)

*****

C'est là ma défense contre ceux qui m'accusent. (Ⅰ)

*****

Ἡ ἐμὴ ἀπολογία τοῖς ἐμὲ ἀνακρίνουσίν ⸂ἐστιν αὕτη⸃. (Ⅲ)

*****

Mea defensio apud eos qui me interrogant, hæc est : (Ⅳ)

*****

C’est ici ma défense auprès de ceux qui m’interrogent. (Ⅵ)

*****

C'est là ma défense contre ceux qui m'accusent. (Ⅷ)

*****

9. 4  
N’avons-nous pas le pouvoir de manger et de boire ?

N'avons-nous pas le droit de manger et de boire? (⁎)

*****

N'avons-nous pas le droit de manger et de boire? (Ⅰ)

*****

μὴ οὐκ ἔχομεν ἐξουσίαν φαγεῖν καὶ ⸀πεῖν; (Ⅲ)

*****

Numquid non habemus potestatem manducandi et bibendi ? (Ⅳ)

*****

N’avons-nous pas le droit de manger et de boire? (Ⅵ)

*****

N'avons-nous pas le droit de manger et de boire? (Ⅷ)

*****

9. 5  
N’avons-nous pas le pouvoir de mener avec nous une sœur femme, ainsi que les autres Apôtres, et les frères du Seigneur, et Céphas ?

N'avons-nous pas le droit de mener avec nous une sœur, comme font les autres Apôtres, et les frères du Seigneur, et Céphas? (⁎)

*****

N'avons-nous pas le droit de mener avec nous une soeur qui soit notre femme, comme font les autres apôtres, et les frères du Seigneur, et Céphas? (Ⅰ)

*****

μὴ οὐκ ἔχομεν ἐξουσίαν ἀδελφὴν γυναῖκα περιάγειν, ὡς καὶ οἱ λοιποὶ ἀπόστολοι καὶ οἱ ἀδελφοὶ τοῦ κυρίου καὶ Κηφᾶς; (Ⅲ)

*****

numquid non habemus potestatem mulierem sororem circumducendi sicut et ceteri Apostoli, et fratres Domini, et Cephas ? (Ⅳ)

*****

N’avons-nous pas le droit de mener avec nous une sœur comme femme, comme font aussi les autres apôtres, et les frères du Seigneur, et Céphas? (Ⅵ)

*****

N'avons-nous pas le droit de mener partout avec nous une sœur notre épouse, comme les autres apôtres, et les frères du Seigneur, et Céphas? (Ⅷ)

*****

9. 6  
N’y a-t-il que Barnabas et moi qui n’ayons pas le pouvoir de ne point travailler ?

Ou bien sommes-nous les seuls, Barnabé et moi, qui n'ayons pas le droit de ne point travailler? (⁎)

*****

Ou bien, est-ce que moi seul et Barnabas nous n'avons pas le droit de ne point travailler? (Ⅰ)

*****

ἢ μόνος ἐγὼ καὶ Βαρναβᾶς οὐκ ἔχομεν ἐξουσίαν ⸀μὴ ἐργάζεσθαι; (Ⅲ)

*****

aut ego solus, et Barnabas, non habemus potestatem hoc operandi ? (Ⅳ)

*****

N’y a-t-il que moi et Barnabas qui n’ayons pas le droit de ne pas travailler? (Ⅵ)

*****

Ou, n'y a-t-il que moi seul et Barnabas, qui n'ayons pas le droit de ne point travailler? (Ⅷ)

*****

9. 7  
Qui est-ce qui va jamais à la guerre à ses dépens ? qui est-ce qui plante la vigne, et ne mange point de son fruit ? qui est-ce qui paît le troupeau, et ne mange pas du lait du troupeau ?

Qui a jamais porté les armes à ses propres frais? Qui est-ce qui plante une vigne pour n'en pas manger le fruit? Qui est-ce qui fait paître un troupeau, sans se nourrir de son lait? (⁎)

*****

Qui jamais fait le service militaire à ses propres frais? Qui est-ce qui plante une vigne, et n'en mange pas le fruit? Qui est-ce qui fait paître un troupeau, et ne se nourrit pas du lait du troupeau? (Ⅰ)

*****

τίς στρατεύεται ἰδίοις ὀψωνίοις ποτέ; τίς φυτεύει ἀμπελῶνα καὶ ⸂τὸν καρπὸν⸃ αὐτοῦ οὐκ ἐσθίει; ⸀τίς ποιμαίνει ποίμνην καὶ ἐκ τοῦ γάλακτος τῆς ποίμνης οὐκ ἐσθίει; (Ⅲ)

*****

Quis militat suis stipendiis umquam ? quis plantat vineam, et de fructu ejus non edit ? quis pascit gregem, et de lacte gregis non manducat ? (Ⅳ)

*****

Qui jamais va à la guerre à ses propres dépens? Qui plante une vigne et n’en mange pas le fruit? Ou qui paît un troupeau et ne mange pas du lait du troupeau? (Ⅵ)

*****

Qui est-ce qui va jamais à la guerre à sa propre solde? Qui plante une vigne, et ne mange pas de son fruit? Ou, qui paît un troupeau, et ne mange pas du lait du troupeau? (Ⅷ)

*****

9. 8  
Dis-je ces choses selon l’homme ? la loi ne dit-elle pas aussi la même chose ?

Est-ce selon l'homme que je dis ces choses, et la Loi ne les dit-elle pas aussi? (⁎)

*****

Ces choses que je dis, n'existent-elles que dans les usages des hommes? la loi ne les dit-elle pas aussi? (Ⅰ)

*****

Μὴ κατὰ ἄνθρωπον ταῦτα λαλῶ ἢ ⸂καὶ ὁ νόμος ταῦτα οὐ⸃ λέγει; (Ⅲ)

*****

Numquid secundum hominem hæc dico ? an et lex hæc non dicit ? (Ⅳ)

*****

Est-ce que je dis ces choses selon l’homme? Ou la loi aussi ne dit-elle pas ces choses? (Ⅵ)

*****

Dis-je ceci selon la coutume des hommes? La loi ne le dit-elle pas aussi? (Ⅷ)

*****

9. 9  
Car il est écrit dans la Loi de Moise : tu n’emmuselleras point le bœuf qui foule le grain. [Or] Dieu a-t-il soin des bœufs ?

Car il est écrit dans la loi de Moïse : " Tu ne muselleras pas la bouche du bœuf qui foule le grain. " Dieu se met-il en peine des bœufs? (⁎)

*****

Car il est écrit dans la loi de Moïse: Tu n'emmuselleras point le boeuf quand il foule le grain. Dieu se met-il en peine des boeufs, (Ⅰ)

*****

ἐν γὰρ τῷ Μωϋσέως νόμῳ γέγραπται· Οὐ ⸀κημώσεις βοῦν ἀλοῶντα. μὴ τῶν βοῶν μέλει τῷ θεῷ, (Ⅲ)

*****

Scriptum est enim in lege Moysi : Non alligabis os bovi trituranti. Numquid de bobus cura est Deo ? (Ⅳ)

*****

Car dans la loi de Moïse il est écrit: «Tu n’emmuselleras pas le bœuf qui foule le grain». Dieu s’occupe-t-il des bœufs? (Ⅵ)

*****

Car il est écrit dans la loi de Moïse: Tu n'emmuselleras point le bœuf qui foule le grain. Est-ce des bœufs que Dieu prend soin? (Ⅷ)

*****

9. 10  
Et n’est-ce pas entièrement pour nous qu’il a dit ces choses ; certes elles sont écrites pour nous ; car celui qui laboure, doit labourer avec espérance ; et celui qui foule le blé, [le foule] avec espérance d’en être participant.

N'est-ce pas absolument à cause de nous qu'il parle ainsi? Oui, c'est à cause de nous que cela a été écrit; celui qui laboure doit labourer avec espérance, et celui qui foule le grain doit le fouler dans l'espérance d'y avoir part. (⁎)

*****

ou parle-t-il uniquement à cause de nous? Oui, c'est à cause de nous qu'il a été écrit que celui qui laboure doit labourer avec espérance, et celui qui foule le grain fouler avec l'espérance d'y avoir part. (Ⅰ)

*****

ἢ δι’ ἡμᾶς πάντως λέγει; δι’ ἡμᾶς γὰρ ἐγράφη, ὅτι ⸂ὀφείλει ἐπ’ ἐλπίδι⸃ ὁ ἀροτριῶν ἀροτριᾶν, καὶ ὁ ἀλοῶν ⸂ἐπ’ ἐλπίδι τοῦ μετέχειν⸃. (Ⅲ)

*****

an propter nos utique hoc dicit ? Nam propter nos scripta sunt : quoniam debet in spe qui arat, arare : et qui triturat, in spe fructus percipiendi. (Ⅳ)

*****

ou parle-t-il entièrement pour nous? Car c’est pour nous que cela est écrit, que celui qui laboure doit labourer avec espérance, et que celui qui foule le grain doit le fouler dans l’espérance d’y avoir part. (Ⅵ)

*****

Ou n'est-ce pas réellement pour nous qu'il a dit cela? C'est pour nous qu'il a écrit que celui qui laboure, doit labourer avec espérance, et celui qui foule le grain, le fouler avec espérance d'avoir part à ce qu'il espère. (Ⅷ)

*****

9. 11  
Si nous avons semé des biens spirituels, est-ce une grande chose que nous recueillions de vos biens charnels ?

Si nous avons semé parmi vous les biens spirituels, est-ce une si grosse affaire que nous moissonnions de vos biens matériels? (⁎)

*****

Si nous avons semé parmi vous les biens spirituels, est-ce une grosse affaire si nous moissonnons vos biens temporels. (Ⅰ)

*****

εἰ ἡμεῖς ὑμῖν τὰ πνευματικὰ ἐσπείραμεν, μέγα εἰ ἡμεῖς ὑμῶν τὰ σαρκικὰ θερίσομεν; (Ⅲ)

*****

Si nos vobis spiritualia seminavimus, magnum est si nos carnalia vestra metamus ? (Ⅳ)

*****

Si nous avons semé pour vous des biens spirituels, est-ce beaucoup que nous moissonnions de vos biens charnels? (Ⅵ)

*****

Si nous avons semé pour vous les choses spirituelles, est-ce beaucoup que nous moissonnions de vous les charnelles? (Ⅷ)

*****

9. 12  
Et si d’autres usent de ce pouvoir à votre égard, pourquoi n’en userions-nous pas plutôt qu’eux ? cependant nous n’avons point usé de ce pouvoir, mais au contraire nous supportons toutes sortes d’incommodités, afin de ne donner aucun empêchement à l’Evangile de Christ.

Si d'autres usent de ce droit sur vous, pourquoi pas plutôt nous-mêmes ! Cependant nous n'avons pas usé de ce droit; mais nous supportons tout, afin de ne pas créer d'obstacle à l'Evangile du Christ. (⁎)

*****

Si d'autres jouissent de ce droit sur vous, n'est-ce pas plutôt à nous d'en jouir? Mais nous n'avons point usé de ce droit; au contraire, nous souffrons tout, afin de ne pas créer d'obstacle à l'Évangile de Christ. (Ⅰ)

*****

εἰ ἄλλοι τῆς ⸂ὑμῶν ἐξουσίας⸃ μετέχουσιν, οὐ μᾶλλον ἡμεῖς; Ἀλλ’ οὐκ ἐχρησάμεθα τῇ ἐξουσίᾳ ταύτῃ, ἀλλὰ πάντα στέγομεν ἵνα μή ⸂τινα ἐγκοπὴν⸃ δῶμεν τῷ εὐαγγελίῳ τοῦ Χριστοῦ. (Ⅲ)

*****

Si alii potestatis vestræ participes sunt, quare non potius nos ? Sed non usi sumus hac potestate : sed omnia sustinemus, ne quod offendiculum demus Evangelio Christi. (Ⅳ)

*****

Si d’autres ont part à ce droit sur vous, ne l’avons-nous pas bien plus? Mais nous n’avons pas usé de ce droit, mais nous supportons tout, afin de ne mettre aucun obstacle à l’évangile du Christ. (Ⅵ)

*****

Si d'autres usent de ce droit sur vous, n'en userions-nous pas plutôt? Cependant, nous n'avons point usé de ce droit, au contraire, nous souffrons tout, afin de n'apporter aucun obstacle à l'Évangile de Christ. (Ⅷ)

*****

9. 13  
Ne savez-vous pas que ceux qui s’emploient aux choses sacrées, mangent de ce qui est sacré ; et que ceux qui servent à l’autel, participent à l’autel ?

Ne savez-vous pas que ceux qui remplissent les fonctions sacrées vivent du temple, et que ceux qui servent à l'autel ont part à l'autel? (⁎)

*****

Ne savez-vous pas que ceux qui remplissent les fonctions sacrées sont nourris par le temple, que ceux qui servent à l'autel ont part à l'autel? (Ⅰ)

*****

οὐκ οἴδατε ὅτι οἱ τὰ ἱερὰ ἐργαζόμενοι ⸀τὰ ἐκ τοῦ ἱεροῦ ἐσθίουσιν, οἱ τῷ θυσιαστηρίῳ ⸀παρεδρεύοντες τῷ θυσιαστηρίῳ συμμερίζονται; (Ⅲ)

*****

Nescitis quoniam qui in sacrario operantur quæ de sacrario sunt, edunt : et qui altari deserviunt, cum altari participant ? (Ⅳ)

*****

Ne savez-vous pas que ceux qui s’emploient aux choses sacrées mangent de ce qui vient du temple; que ceux qui servent à l’autel ont leur part de l’autel? (Ⅵ)

*****

Ne savez-vous pas que ceux qui font le service sacré, mangent des choses sacrées, et que ceux qui servent à l'autel, ont part à l'autel? (Ⅷ)

*****

9. 14  
Le Seigneur a ordonné tout de même que ceux qui annoncent l’Evangile, vivent de l’Evangile.

De même aussi le Seigneur a ordonné à ceux qui annoncent l'Evangile de vivre de l'Evangile. (⁎)

*****

De même aussi, le Seigneur a ordonné à ceux qui annoncent l'Évangile de vivre de l'Évangile. (Ⅰ)

*****

οὕτως καὶ ὁ κύριος διέταξεν τοῖς τὸ εὐαγγέλιον καταγγέλλουσιν ἐκ τοῦ εὐαγγελίου ζῆν. (Ⅲ)

*****

Ita et Dominus ordinavit iis qui Evangelium annuntiant, de Evangelio vivere. (Ⅳ)

*****

De même aussi, le Seigneur a ordonné à ceux qui annoncent l’évangile, de vivre de l’évangile. (Ⅵ)

*****

De même aussi, le Seigneur a ordonné à ceux qui annoncent l'Évangile, de vivre de l'Évangile. (Ⅷ)

*****

9. 15  
Cependant je ne me suis point prévalu d’aucune de ces choses, et je n’écris pas même ceci afin qu’on en use de cette manière envers moi, car j’aimerais mieux mourir, que de voir que quelqu’un anéantît ma gloire.

Pour moi, je n'ai fait valoir aucun de ces droits, et ce n'est pas afin de les réclamer en ma faveur que j'écris ceci : il me vaudrait mieux mourir que de me laisser enlever ce titre de gloire. (⁎)

*****

Pour moi, je n'ai usé d'aucun de ces droits, et ce n'est pas afin de les réclamer en ma faveur que j'écris ainsi; car j'aimerais mieux mourir que de me laisser enlever ce sujet de gloire. (Ⅰ)

*****

Ἐγὼ δὲ ⸂οὐ κέχρημαι οὐδενὶ⸃ τούτων. οὐκ ἔγραψα δὲ ταῦτα ἵνα οὕτως γένηται ἐν ἐμοί, καλὸν γάρ μοι μᾶλλον ἀποθανεῖν ἤ—τὸ καύχημά μου ⸂οὐδεὶς κενώσει⸃. (Ⅲ)

*****

Ego autem nullo horum usus sum. Non autem scripsi hæc ut ita fiant in me : bonum est enim mihi magis mori, quam ut gloriam meam quis evacuet. (Ⅳ)

*****

Mais moi je n’ai usé d’aucune de ces choses, et je n’ai pas écrit ceci, afin qu’il en soit fait ainsi à mon égard; car il serait bon pour moi de mourir, plutôt que de voir quelqu’un anéantir ma gloire. (Ⅵ)

*****

Mais pour moi, je n'ai usé d'aucun de ces droits, et je n'écris point ceci, afin d'obtenir rien de semblable; car j'aimerais mieux mourir, que si quelqu'un m'ôtait ce sujet de gloire. (Ⅷ)

*****

9. 16  
Car encore que j’évangélise, je n’ai pas de quoi m’en glorifier ; parce que la nécessité m’en est imposée ; et malheur à moi, si je n’évangélise pas !

Si j'annonce l'Evangile, ce n'est pas pour moi une gloire, c'est une obligation qui m'incombe, et malheur à moi si je n'annonce pas l'Evangile ! (⁎)

*****

Si j'annonce l'Évangile, ce n'est pas pour moi un sujet de gloire, car la nécessité m'en est imposée, et malheur à moi si je n'annonce pas l'Évangile! (Ⅰ)

*****

ἐὰν γὰρ εὐαγγελίζωμαι, οὐκ ἔστιν μοι καύχημα, ἀνάγκη γάρ μοι ἐπίκειται· οὐαὶ ⸀γάρ μοί ἐστιν ἐὰν μὴ ⸀εὐαγγελίσωμαι. (Ⅲ)

*****

Nam si evangelizavero, non est mihi gloria : necessitas enim mihi incumbit : væ enim mihi est, si non evangelizavero. (Ⅳ)

*****

Car, si j’évangélise, je n’ai pas de quoi me glorifier, car c’est une nécessité qui m’est imposée, car malheur à moi si je n’évangélise pas. (Ⅵ)

*****

Car si je prêche l'Évangile, je n'ai pas sujet de m'en glorifier, parce que la nécessité m'en est imposée; et malheur à moi, si je ne prêche pas l'Évangile! (Ⅷ)

*****

9. 17  
Mais si je le fais de bon cœur, j’en aurai la récompense ; mais si c’est à regret, je ne fais que m’acquitter de la commission qui m’en a été donnée.

Si je le faisais de mon propre gré, je mériterais une récompense; mais je le fais par ordre, alors c'est une charge qui m'est confiée. (⁎)

*****

Si je le fais de bon coeur, j'en ai la récompense; mais si je le fais malgré moi, c'est une charge qui m'est confiée. (Ⅰ)

*****

εἰ γὰρ ἑκὼν τοῦτο πράσσω, μισθὸν ἔχω· εἰ δὲ ἄκων, οἰκονομίαν πεπίστευμαι. (Ⅲ)

*****

Si enim volens hoc ago, mercedem habeo : si autem invitus, dispensatio mihi credita est. (Ⅳ)

*****

Car, si je fais cela volontairement, j’en ai un salaire; mais si c’est malgré moi, une administration m’est confiée. (Ⅵ)

*****

Que si je le fais de bon gré, j'en ai la récompense; mais si c'est à regret, l'administration ne m'en est pas moins confiée. (Ⅷ)

*****

9. 18  
Quelle récompense en ai-je donc ? c’est qu’en prêchant l’Evangile, je prêche l’Evangile de Christ sans apporter aucune dépense, afin que je n’abuse pas de mon pouvoir dans l’Evangile.

Quelle est donc ma récompense? C'est que prêchant l'Evangile je l'offre gratuitement, sans user de mon droit de prédicateur de l'Evangile. (⁎)

*****

Quelle est donc ma récompense? C'est d'offrir gratuitement l'Évangile que j'annonce, sans user de mon droit de prédicateur de l'Évangile. (Ⅰ)

*****

τίς οὖν ⸀μού ἐστιν ὁ μισθός; ἵνα εὐαγγελιζόμενος ἀδάπανον θήσω τὸ ⸀εὐαγγέλιον, εἰς τὸ μὴ καταχρήσασθαι τῇ ἐξουσίᾳ μου ἐν τῷ εὐαγγελίῳ. (Ⅲ)

*****

Quæ est ergo merces mea ? ut Evangelium prædicans, sine sumptu ponam Evangelium, ut non abutar potestate mea in Evangelio.\ (Ⅳ)

*****

Quel est donc mon salaire? C’est que, en évangélisant, je rends l’évangile exempt de frais, pour ne pas user comme d’une chose à moi de mon droit dans l’évangile. (Ⅵ)

*****

Quelle récompense ai-je donc? C'est qu'en prêchant l'Évangile, j'établirai l'Évangile de Christ sans qu'il en coûte rien, et sans me prévaloir de mon droit dans l'Évangile. (Ⅷ)

*****

9. 19  
Car bien que je sois en liberté à l’égard de tous, je me suis pourtant asservi à tous, afin de gagner plus de personnes.

Car, quoique libre à l'égard de tous, je me suis fait le serviteur de tous, afin d'en gagner un plus grand nombre. (⁎)

*****

Car, bien que je sois libre à l'égard de tous, je me suis rendu le serviteur de tous, afin de gagner le plus grand nombre. (Ⅰ)

*****

Ἐλεύθερος γὰρ ὢν ἐκ πάντων πᾶσιν ἐμαυτὸν ἐδούλωσα, ἵνα τοὺς πλείονας κερδήσω· (Ⅲ)

*****

Nam cum liber essem ex omnibus, omnium me servum feci, ut plures lucrifacerem. (Ⅳ)

*****

Car, étant libre à l’égard de tous, je me suis asservi à tous, afin de gagner le plus de gens; (Ⅵ)

*****

Car, quoique je sois libre à l'égard de tous, je me suis assujetti à tous, afin d'en gagner un plus grand nombre. (Ⅷ)

*****

9. 20  
Et je me suis fait aux Juifs comme Juif, afin de gagner les Juifs ; à ceux qui sont sous la Loi, comme si j’étais sous la Loi, afin de gagner ceux qui sont sous la Loi ;

Avec les Juifs, j'ai été comme Juif, afin de gagner les Juifs; (⁎)

*****

Avec les Juifs, j'ai été comme Juif, afin de gagner les Juifs; avec ceux qui sont sous la loi, comme sous la loi (quoique je ne sois pas moi-même sous la loi), afin de gagner ceux qui sont sous la loi; (Ⅰ)

*****

καὶ ἐγενόμην τοῖς Ἰουδαίοις ὡς Ἰουδαῖος, ἵνα Ἰουδαίους κερδήσω· τοῖς ὑπὸ νόμον ὡς ὑπὸ νόμον, ⸂μὴ ὢν αὐτὸς ὑπὸ νόμον⸃, ἵνα τοὺς ὑπὸ νόμον κερδήσω· (Ⅲ)

*****

Et factus sum Judæis tamquam Judæus, ut Judæos lucrarer : (Ⅳ)

*****

et pour les Juifs, je suis devenu comme Juif, afin de gagner les Juifs; pour ceux qui étaient sous la loi, comme si j’étais sous la loi, n’étant pas moi-même sous la loi, afin de gagner ceux qui étaient sous la loi; (Ⅵ)

*****

J'ai été comme Juif avec les Juifs, afin de gagner les Juifs; comme sous la loi avec ceux qui sont sous la loi, afin de gagner ceux qui sont sous la loi; (Ⅷ)

*****

9. 21  
A ceux qui sont sans Loi, comme si j’étais sans Loi (quoique je ne sois point sans Loi quant à Dieu, mais je suis sous la Loi de Christ,) afin de gagner ceux qui sont sans Loi.

avec ceux qui sont sous la Loi, comme si j'étais sous la Loi (quoique je ne sois pas assujetti à la Loi), afin de gagner ceux qui sont sous la Loi; avec ceux qui sont sans la Loi, comme si j'étais sans la Loi, (quoique je ne sois pas sans la loi de Dieu, étant sous la loi du Christ), afin de gagner ceux qui sont sans loi. (⁎)

*****

avec ceux qui sont sans loi, comme sans loi (quoique je ne sois point sans la loi de Dieu, étant sous la loi de Christ), afin de gagner ceux qui sont sans loi. (Ⅰ)

*****

τοῖς ἀνόμοις ὡς ἄνομος, μὴ ὢν ἄνομος ⸀θεοῦ ἀλλ’ ἔννομος ⸀Χριστοῦ, ἵνα ⸀κερδάνω ⸀τοὺς ἀνόμους· (Ⅲ)

*****

iis qui sub lege sunt, quasi sub lege essem (cum ipse non essem sub lege) ut eos qui sub lege erant, lucrifacerem : iis qui sine lege erant, tamquam sine lege essem (cum sine lege Dei non essem : sed in lege essem Christi) ut lucrifacerem eos qui sine lege erant. (Ⅳ)

*****

pour ceux qui étaient sans loi, comme si j’étais sans loi (non que je sois sans loi quant à Dieu, mais je suis justement soumis à Christ), afin de gagner ceux qui étaient sans loi. (Ⅵ)

*****

Comme sans loi, avec ceux qui sont sans loi (quoique je ne sois point sans loi à l'égard de Dieu, puisque je suis sous la loi de Christ), afin de gagner ceux qui sont sans loi. (Ⅷ)

*****

9. 22  
Je me suis fait comme faible aux faibles, afin de gagner les faibles ; je me suis fait toutes choses à tous, afin qu’absolument j’en sauve quelques-uns.

Je me suis fait faible avec les faibles, afin de gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous afin de les sauver tous. (⁎)

*****

J'ai été faible avec les faibles, afin de gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous, afin d'en sauver de toute manière quelques-uns. (Ⅰ)

*****

ἐγενόμην τοῖς ⸀ἀσθενέσιν ἀσθενής, ἵνα τοὺς ἀσθενεῖς κερδήσω· τοῖς πᾶσιν ⸀γέγονα πάντα, ἵνα πάντως τινὰς σώσω. (Ⅲ)

*****

Factus sum infirmis infirmus, ut infirmos lucrifacerem. Omnibus omnia factus sum, ut omnes facerem salvos. (Ⅳ)

*****

Je suis devenu pour les faibles comme faible, afin de gagner les faibles; je suis devenu toutes choses pour tous, afin que de toute manière j’en sauve quelques-uns. (Ⅵ)

*****

J'ai été comme faible avec les faibles, afin de gagner les faibles; je me suis fait tout à tous, afin d'en sauver de toute manière quelques-uns. (Ⅷ)

*****

9. 23  
Et je fais cela à cause de l’Evangile, afin que j’en sois fait aussi participant avec les autres.

Je fais tout à cause de l'Évangile, afin d'y avoir part. (⁎)

*****

Je fais tout à cause de l'Évangile, afin d'y avoir part. (Ⅰ)

*****

⸀πάντα δὲ ποιῶ διὰ τὸ εὐαγγέλιον, ἵνα συγκοινωνὸς αὐτοῦ γένωμαι. (Ⅲ)

*****

Omnia autem facio propter Evangelium : ut particeps ejus efficiar. (Ⅳ)

*****

Et je fais toutes choses à cause de l’évangile, afin que je sois coparticipant avec lui. (Ⅵ)

*****

Et je fais cela à cause de l'Évangile, afin d'y avoir part. (Ⅷ)

*****

9. 24  
Ne savez-vous pas que quand on court dans la lice, tous courent bien, mais un seul remporte le prix ? courez [donc] tellement que vous le remportiez.

Ne le savez-vous pas? Dans les courses du stade, tous courent, mais un seul emporte le prix. Courez de même, afin de le remporter. (⁎)

*****

Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans le stade courent tous, mais qu'un seul remporte le prix? Courez de manière à le remporter. (Ⅰ)

*****

Οὐκ οἴδατε ὅτι οἱ ἐν σταδίῳ τρέχοντες πάντες μὲν τρέχουσιν, εἷς δὲ λαμβάνει τὸ βραβεῖον; οὕτως τρέχετε ἵνα καταλάβητε. (Ⅲ)

*****

Nescitis quod ii qui in stadio currunt, omnes quidem currunt, sed unus accipit bravium ? Sic currite ut comprehendatis. (Ⅳ)

*****

Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans la lice courent tous, mais un seul reçoit le prix? Courez de telle manière que vous le remportiez. (Ⅵ)

*****

Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans la lice, courent tous, mais un seul remporte le prix? Courez de telle sorte que vous le remportiez. (Ⅷ)

*****

9. 25  
Or quiconque lutte, vit entièrement de régime ; et quant à ceux-là, ils le font pour avoir une couronne corruptible ; mais nous, pour en avoir une incorruptible.

Quiconque veut lutter, s'abstient de tout : eux pour une couronne périssable; nous, pour une impérissable. (⁎)

*****

Tous ceux qui combattent s'imposent toute espèce d'abstinences, et ils le font pour obtenir une couronne corruptible; mais nous, faisons-le pour une couronne incorruptible. (Ⅰ)

*****

πᾶς δὲ ὁ ἀγωνιζόμενος πάντα ἐγκρατεύεται, ἐκεῖνοι μὲν οὖν ἵνα φθαρτὸν στέφανον λάβωσιν, ἡμεῖς δὲ ἄφθαρτον. (Ⅲ)

*****

Omnis autem qui in agone contendit, ab omnibus se abstinet, et illi quidem ut corruptibilem coronam accipiant : nos autem incorruptam. (Ⅳ)

*****

Or quiconque combat dans l’arène vit de régime en toutes choses; eux donc, afin de recevoir une couronne corruptible; mais nous, afin d’en recevoir une incorruptible. (Ⅵ)

*****

Tout homme qui combat, s'abstient de tout; et ces gens-là le font pour avoir une couronne corruptible, mais nous pour une incorruptible. (Ⅷ)

*****

9. 26  
Je cours donc, [mais] non pas sans savoir comment ; je combats, [mais] non pas comme battant l’air.

Pour moi, je cours de même, non comme à l'aventure; je frappe, non pas comme battant l'air. (⁎)

*****

Moi donc, je cours, non pas comme à l'aventure; je frappe, non pas comme battant l'air. (Ⅰ)

*****

ἐγὼ τοίνυν οὕτως τρέχω ὡς οὐκ ἀδήλως, οὕτως πυκτεύω ὡς οὐκ ἀέρα δέρων· (Ⅲ)

*****

Ego igitur sic curro, non quasi in incertum : sic pugno, non quasi aërem verberans : (Ⅳ)

*****

Moi donc je cours ainsi, non comme ne sachant pas vers quel but; je combats ainsi, non comme battant l’air; (Ⅵ)

*****

Je cours donc, non à l'aventure; je frappe, mais non pas en l'air; (Ⅷ)

*****

9. 27  
Mais je mortifie mon corps, et je me le soumets ; de peur qu’après avoir prêché aux autres, je ne sois trouvé moi-même en quelque sorte non recevable.

Mais je traite durement mon corps et je le tiens en servitude, de peur qu'après avoir prêché aux autres, je ne sois moi-même réprouvé. (⁎)

*****

Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d'être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres. (Ⅰ)

*****

ἀλλὰ ὑπωπιάζω μου τὸ σῶμα καὶ δουλαγωγῶ, μή πως ἄλλοις κηρύξας αὐτὸς ἀδόκιμος γένωμαι. (Ⅲ)

*****

sed castigo corpus meum, et in servitutem redigo : ne forte cum aliis prædicaverim, ipse reprobus efficiar. (Ⅳ)

*****

mais je mortifie mon corps et je l’asservis, de peur qu’après avoir prêché à d’autres, je ne sois moi-même réprouvé. (Ⅵ)

*****

Mais je traite durement mon corps, et je le tiens assujetti, de peur qu'après avoir prêché aux autres, je ne sois moi-même réprouvé. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 9

| | | | | | | | 9| | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥