1 Corinthiens
> 1 Corinthiens  >
58 Verses | Page 2 / 2
(Version Grecque)

Versions
Comparer
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


15. 51  
ἰδοὺ μυστήριον ὑμῖν λέγω· ⸀πάντες οὐ κοιμηθησόμεθα πάντες δὲ ἀλλαγησόμεθα,

Voici un mystère que je vous révèle : Nous ne nous endormirons pas tous, mais tous nous serons changés, (⁎)

*****

Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, (Ⅰ)

*****

Ecce mysterium vobis dico : omnes quidem resurgemus, sed non omnes immutabimur. (Ⅳ)

*****

Voici, je vous dis un mystère: Nous ne nous endormirons pas tous, mais nous serons tous changés: (Ⅵ)

*****

Voici, je vous dis un mystère : nous ne dormirons pas tous, mais nous serons tous transmués ; (Ⅶ)

*****

Voici, je vous dis un mystère: Nous ne mourrons pas tous, mais nous serons tous changés, (Ⅷ)

*****

15. 52  
ἐν ἀτόμῳ, ἐν ῥιπῇ ὀφθαλμοῦ, ἐν τῇ ἐσχάτῃ σάλπιγγι· σαλπίσει γάρ, καὶ οἱ νεκροὶ ἐγερθήσονται ἄφθαρτοι, καὶ ἡμεῖς ἀλλαγησόμεθα.

en un instant, en un clin d'œil, au son de la dernière trompette, car la trompette retentira et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. (⁎)

*****

en un instant, en un clin d'oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. (Ⅰ)

*****

In momento, in ictu oculi, in novissima tuba : canet enim tuba, et mortui resurgent incorrupti : et nos immutabimur. (Ⅳ)

*****

en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette, car la trompette sonnera et les morts seront ressuscités incorruptibles, et nous, nous serons changés. (Ⅵ)

*****

En un moment, et en un clin d’œil, à la dernière trompette, car la trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous serons transmués. (Ⅶ)

*****

En un moment, en un clin d'œil, à la dernière trompette; car la trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous serons changés. (Ⅷ)

*****

15. 53  
δεῖ γὰρ τὸ φθαρτὸν τοῦτο ἐνδύσασθαι ἀφθαρσίαν καὶ τὸ θνητὸν τοῦτο ἐνδύσασθαι ἀθανασίαν.

Car il faut que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l'immortalité. (⁎)

*****

Car il faut que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l'immortalité. (Ⅰ)

*****

Oportet enim corruptibile hoc induere incorruptionem : et mortale hoc induere immortalitatem. (Ⅳ)

*****

Car il faut que ce corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce mortel revête l’immortalité. (Ⅵ)

*****

Car il faut que ce corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce mortel revête l’immortalité. (Ⅶ)

*****

Car il faut que ce corps corruptible soit revêtu de l'incorruptibilité, et que ce corps mortel soit revêtu de l'immortalité. (Ⅷ)

*****

15. 54  
ὅταν δὲ τὸ ⸂φθαρτὸν τοῦτο ἐνδύσηται ἀφθαρσίαν καὶ τὸ⸃ θνητὸν τοῦτο ἐνδύσηται ⸀ἀθανασίαν, τότε γενήσεται ὁ λόγος ὁ γεγραμμένος· Κατεπόθη ὁ θάνατος εἰς νῖκος.

Lors que ce corps corruptible aura revêtu l'incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l'immortalité, alors s'accomplira la parole qui est écrite : " La mort a été engloutie pour la victoire. " (⁎)

*****

Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l'incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l'immortalité, alors s'accomplira la parole qui est écrite: La mort a été engloutie dans la victoire. (Ⅰ)

*****

Cum autem mortale hoc induerit immortalitatem, tunc fiet sermo, qui scriptus est : Absorpta est mors in victoria. (Ⅳ)

*****

Or quand ce corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite: «La mort a été engloutie en victoire». (Ⅵ)

*****

Or quand ce corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce mortel aura revêtu l’immortalité, alors cette parole de l’Ecriture sera accomplie : la mort est détruite par la victoire. (Ⅶ)

*****

Or, quand ce corps corruptible aura été revêtu de l'incorruptibilité, et que ce corps mortel aura été revêtu de l'immortalité, alors cette parole de l'Écriture sera accomplie: La mort est engloutie en victoire. (Ⅷ)

*****

15. 55  
ποῦ σου, θάνατε, τὸ ⸂νῖκος; ποῦ σου, θάνατε, τὸ κέντρον⸃;

" O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon? " (⁎)

*****

O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon? (Ⅰ)

*****

Ubi est mors victoria tua ? ubi est mors stimulus tuus ? (Ⅳ)

*****

«Où est, ô mort, ton aiguillon? où est, ô mort, ta victoire?» (Ⅵ)

*****

Où [est], ô mort, ton aiguillon ? où [est], ô sépulcre, ta victoire ? (Ⅶ)

*****

O mort! où est ton aiguillon? O enfer! où est ta victoire? (Ⅷ)

*****

15. 56  
τὸ δὲ κέντρον τοῦ θανάτου ἡ ἁμαρτία, ἡ δὲ δύναμις τῆς ἁμαρτίας ὁ νόμος·

Or l'aiguillon de la mort, c'est le péché et la puissance du péché, c'est la loi. (⁎)

*****

L'aiguillon de la mort, c'est le péché; et la puissance du péché, c'est la loi. (Ⅰ)

*****

Stimulus autem mortis peccatum est : virtus vero peccati lex. (Ⅳ)

*****

Or l’aiguillon de la mort, c’est le péché; et la puissance du péché, c’est la loi. (Ⅵ)

*****

Or l’aiguillon de la mort, c’est le péché ; et la puissance du péché, c’est la Loi. (Ⅶ)

*****

Or, l'aiguillon de la mort, c'est le péché; et la puissance du péché, c'est la loi. (Ⅷ)

*****

15. 57  
τῷ δὲ θεῷ χάρις τῷ διδόντι ἡμῖν τὸ νῖκος διὰ τοῦ κυρίου ἡμῶν Ἰησοῦ Χριστοῦ.

Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous a donné la victoire par Notre-Seigneur Jésus-Christ ! (⁎)

*****

Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ! (Ⅰ)

*****

Deo autem gratias, qui dedit nobis victoriam per Dominum nostrum Jesum Christum. (Ⅳ)

*****

Mais grâces à Dieu, qui nous donne la victoire par notre seigneur Jésus Christ! (Ⅵ)

*****

Mais grâces à Dieu, qui nous a donné la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ. (Ⅶ)

*****

Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous a donné la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ. (Ⅷ)

*****

15. 58  
Ὥστε, ἀδελφοί μου ἀγαπητοί, ἑδραῖοι γίνεσθε, ἀμετακίνητοι, περισσεύοντες ἐν τῷ ἔργῳ τοῦ κυρίου πάντοτε, εἰδότες ὅτι ὁ κόπος ὑμῶν οὐκ ἔστιν κενὸς ἐν κυρίῳ.

Ainsi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, travaillant de plus en plus à l'œuvre du Seigneur, sachant que votre travail n'est pas vain dans le Seigneur. (⁎)

*****

Ainsi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, travaillant de mieux en mieux à l'oeuvre du Seigneur, sachant que votre travail ne sera pas vain dans le Seigneur. (Ⅰ)

*****

Itaque fratres mei dilecti, stabiles estote, et immobiles : abundantes in opere Domini semper, scientes quod labor vester non est inanis in Domino. (Ⅳ)

*****

Ainsi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, abondant toujours dans l’œuvre du Seigneur, sachant que votre travail n’est pas vain dans le Seigneur. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, vous appliquant toujours avec un nouveau zèle à l’œuvre du Seigneur ; sachant que votre travail ne vous sera pas inutile auprès du Seigneur. (Ⅶ)

*****

C'est pourquoi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, abondant toujours dans l'œuvre du Seigneur, sachant que votre travail n'est pas vain dans le Seigneur. (Ⅷ)

*****



Page: << 2

Chapitre 15

| | | | | | | | | | | | | | 15| |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥