2 Corinthiens
Onelittleangel > > 2 Corinthiens  >
(18 Verses | Page 1 / 1)
Version David Martin




Versions
Comparer
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅷ)

10. 1  
Au reste, moi Paul, je vous prie par la douceur et la débonnaireté de Christ, moi qui m’humilie lorsque je suis en votre présence, mais qui étant absent suis hardi à votre égard.

Moi, Paul, je vous invite par la douceur et la bonté du Christ, — moi " qui ai l'air humble quand je suis au milieu de vous, mais qui suis hardi avec vous quand je suis absent ! " — (⁎)

*****

Moi Paul, je vous prie, par la douceur et la bonté de Christ, -moi, humble d'apparence quand je suis au milieu de vous, et plein de hardiesse à votre égard quand je suis éloigné, - (Ⅰ)

*****

Αὐτὸς δὲ ἐγὼ Παῦλος παρακαλῶ ὑμᾶς διὰ τῆς πραΰτητος καὶ ἐπιεικείας τοῦ Χριστοῦ, ὃς κατὰ πρόσωπον μὲν ταπεινὸς ἐν ὑμῖν, ἀπὼν δὲ θαρρῶ εἰς ὑμᾶς· (Ⅲ)

*****

Ipse autem ego Paulus obsecro vos per mansuetudinem et modestiam Christi, qui in facie quidem humilis sum inter vos, absens autem confido in vos. (Ⅳ)

*****

Or moi-même, Paul, je vous exhorte par la douceur et la débonnaireté du Christ, moi qui, présent, quant à l’apparence suis chétif au milieu de vous, mais qui, absent, use de hardiesse envers vous…; (Ⅵ)

*****

Au reste, moi Paul, je vous prie, par la douceur et la bonté de Christ, moi qui suis humble en votre présence, mais qui suis plein de hardiesse envers vous, quand je suis absent; (Ⅷ)

*****

10. 2  
Je vous prie, dis-je, que lorsque je serai présent il ne faille point que j’use de hardiesse, par cette assurance de laquelle je me propose de me porter hardiment envers quelques-uns, qui nous regardent comme marchant selon la chair.

je vous en prie, que je n'aie pas, quand je serai présent, à user de cette hardiesse, avec l'assurance que je me propose de montrer contre certaines gens qui se figurent que nous marchons selon la chair. (⁎)

*****

je vous prie, lorsque je serai présent, de ne pas me forcer à recourir avec assurance à cette hardiesse, dont je me propose d'user contre quelques-uns qui nous regardent comme marchant selon la chair. (Ⅰ)

*****

δέομαι δὲ τὸ μὴ παρὼν θαρρῆσαι τῇ πεποιθήσει ᾗ λογίζομαι τολμῆσαι ἐπί τινας τοὺς λογιζομένους ἡμᾶς ὡς κατὰ σάρκα περιπατοῦντας. (Ⅲ)

*****

Rogo autem vos ne præsens audeam per eam confidentiam, qua existimor audere in quosdam, qui arbitrantur nos tamquam secundum carnem ambulemus. (Ⅳ)

*****

mais je vous supplie que, lorsque je serai présent, je n’use pas de hardiesse avec cette assurance avec laquelle je pense que je prendrai sur moi d’agir envers quelques-uns qui pensent que nous marchons selon la chair. (Ⅵ)

*****

Je vous prie, quand je serai présent, que je ne sois pas obligé de me servir avec confiance de cette hardiesse, avec laquelle j'ai dessein d'agir contre quelques-uns qui nous regardent comme marchant selon la chair. (Ⅷ)

*****

10. 3  
Mais en marchant en la chair, nous ne combattons pas selon la chair.

Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. (⁎)

*****

Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. (Ⅰ)

*****

ἐν σαρκὶ γὰρ περιπατοῦντες οὐ κατὰ σάρκα στρατευόμεθα— (Ⅲ)

*****

In carne enim ambulantes, non secundum carnem militamus. (Ⅳ)

*****

Car, en marchant dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair; (Ⅵ)

*****

Car quoique nous marchions dans la chair, nous ne combattons point selon la chair. (Ⅷ)

*****

10. 4  
Car les armes de notre guerre ne sont pas charnelles, mais elles sont puissantes [par la vertu de] Dieu, pour la destruction des forteresses ;

Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; elles sont puissantes devant Dieu pour renverser des forteresses. Nous renversons les raisonnements (⁎)

*****

Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. (Ⅰ)

*****

τὰ γὰρ ὅπλα τῆς στρατείας ἡμῶν οὐ σαρκικὰ ἀλλὰ δυνατὰ τῷ θεῷ πρὸς καθαίρεσιν ὀχυρωμάτων—λογισμοὺς καθαιροῦντες (Ⅲ)

*****

Nam arma militiæ nostræ non carnalia sunt, sed potentia Deo ad destructionem munitionum, consilia destruentes, (Ⅳ)

*****

car les armes de notre guerre ne sont pas charnelles, mais puissantes par Dieu pour la destruction des forteresses, (Ⅵ)

*****

En effet, nos armes de guerre ne sont pas charnelles, mais elles sont puissantes en Dieu, pour renverser les forteresses, (Ⅷ)

*****

10. 5  
Détruisant les conseils, et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et amenant toute pensée prisonnière à l’obéissance de Christ ;

et toute hauteur qui s'élève contre la science de Dieu, et nous assujettissons tout pensée à l'obéissance du Christ. (⁎)

*****

Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s'élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de Christ. (Ⅰ)

*****

καὶ πᾶν ὕψωμα ἐπαιρόμενον κατὰ τῆς γνώσεως τοῦ θεοῦ, καὶ αἰχμαλωτίζοντες πᾶν νόημα εἰς τὴν ὑπακοὴν τοῦ Χριστοῦ, (Ⅲ)

*****

et omnem altitudinem extollentem se adversus scientiam Dei, et in captivitatem redigentes omnem intellectum in obsequium Christi, (Ⅳ)

*****

détruisant les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et amenant toute pensée captive à l’obéissance du Christ, (Ⅵ)

*****

Pour détruire les raisonnements et toute hauteur qui s'élève contre la connaissance de Dieu, et pour amener toute pensée captive à l'obéissance de Christ; (Ⅷ)

*****

10. 6  
Et ayant la vengeance toute prête contre toute désobéissance, après que votre obéissance aura été entière.

Nous sommes prêts aussi à punir toute désobéissance, lorsque, de votre côté, votre obéissance sera complète. (⁎)

*****

Nous sommes prêts aussi à punir toute désobéissance, lorsque votre obéissance sera complète. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐν ἑτοίμῳ ἔχοντες ἐκδικῆσαι πᾶσαν παρακοήν, ὅταν πληρωθῇ ὑμῶν ἡ ὑπακοή. (Ⅲ)

*****

et in promptu habentes ulcisci omnem inobedientiam, cum impleta fuerit vestra obedientia.\ (Ⅳ)

*****

et étant prêts à tirer vengeance de toute désobéissance, après que votre obéissance aura été rendue complète. (Ⅵ)

*****

Et nous sommes prêts à punir toute désobéissance, lorsque votre obéissance sera complète. (Ⅷ)

*****

10. 7  
Considérez-vous les choses selon l’apparence ? Si quelqu’un se confie en soi-même d’être à Christ ; qu’il pense encore cela en soi-même, que comme il est à Christ, nous aussi nous [sommes] à Christ.

Vous regardez à l'air ! Eh bien, si quelqu'un se persuade qu'il est au Christ, qu'il se dise de lui-même, à son tour, que s'il appartient au Christ, nous aussi nous lui appartenons. (⁎)

*****

Vous regardez à l'apparence! Si quelqu'un se persuade qu'il est de Christ, qu'il se dise bien en lui-même que, comme il est de Christ, nous aussi nous sommes de Christ. (Ⅰ)

*****

Τὰ κατὰ πρόσωπον βλέπετε. εἴ τις πέποιθεν ἑαυτῷ Χριστοῦ εἶναι, τοῦτο λογιζέσθω πάλιν ⸀ἐφ’ ἑαυτοῦ ὅτι καθὼς αὐτὸς Χριστοῦ οὕτως καὶ ⸀ἡμεῖς. (Ⅲ)

*****

Quæ secundum faciem sunt, videte. Si quis confidit sibi Christi se esse, hoc cogitet iterum apud se : quia sicut ipse Christi est, ita et nos. (Ⅳ)

*****

Considérez-vous les choses selon l’apparence? Si quelqu’un a la confiance en lui-même d’être à Christ, qu’il pense encore ceci en lui-même, que, comme lui-même est à Christ, ainsi nous aussi nous sommes à Christ. (Ⅵ)

*****

Regardez-vous aux apparences? Si quelqu'un est persuadé en lui-même qu'il appartient à Christ, qu'il se dise aussi en lui-même, que comme il appartient à Christ, nous lui appartenons aussi. (Ⅷ)

*****

10. 8  
Car si même je veux me glorifier davantage de notre puissance, laquelle le Seigneur nous a donnée pour l’édification, et non pas pour votre destruction, je n’en recevrai point de honte ;

Si même je me glorifiais encore un peu plus de l'autorité que le Seigneur m'a donnée pour votre édification, et non pour votre destruction, je n'en aurais pas de confusion, (⁎)

*****

Et quand même je me glorifierais un peu trop de l'autorité que le Seigneur nous a donnée pour votre édification et non pour votre destruction, je ne saurais en avoir honte, (Ⅰ)

*****

ἐάν ⸀τε ⸀γὰρ περισσότερόν τι καυχήσωμαι περὶ τῆς ἐξουσίας ἡμῶν, ἧς ἔδωκεν ὁ ⸀κύριος εἰς οἰκοδομὴν καὶ οὐκ εἰς καθαίρεσιν ὑμῶν, οὐκ αἰσχυνθήσομαι, (Ⅲ)

*****

Nam etsi amplius aliquid gloriatus fuero de potestate nostra, quam dedit nobis Dominus in ædificationem, et non in destructionem vestram, non erubescam. (Ⅳ)

*****

Car si même je me glorifiais un peu plus de notre autorité que le Seigneur nous a donnée pour l’édification et non pas pour votre destruction, je ne serais pas confus; (Ⅵ)

*****

Et quand même je me glorifierais encore davantage de la puissance que le Seigneur nous a donnée pour l'édification, et non pour votre destruction, je n'en recevrais point de honte; (Ⅷ)

*****

10. 9  
Afin qu’il ne semble pas que je veuille vous épouvanter par mes Lettres.

afin de ne pas paraître vouloir vous intimider par mes lettres. (⁎)

*****

afin que je ne paraisse pas vouloir vous intimider par mes lettres. (Ⅰ)

*****

ἵνα μὴ δόξω ὡς ἂν ἐκφοβεῖν ὑμᾶς διὰ τῶν ἐπιστολῶν· (Ⅲ)

*****

Ut autem non existimer tamquam terrere vos per epistolas : (Ⅳ)

*****

— afin que je ne paraisse pas comme si je vous effrayais par mes lettres. (Ⅵ)

*****

Afin qu'on ne croie pas que je veuille vous intimider par mes lettres. (Ⅷ)

*****

10. 10  
Car mes Lettres (disent-ils) sont bien graves et fortes, mais la présence du corps est faible, et la parole est méprisable.

Car " ses lettres, dit-on, sont sévères et fortes; mais, quand il est présent, c'est un homme faible et sa parole est méprisable. " — (⁎)

*****

Car, dit-on, ses lettres sont sévères et fortes; mais, présent en personne, il est faible, et sa parole est méprisable. (Ⅰ)

*****

ὅτι Αἱ ⸂ἐπιστολαὶ μέν⸃, φησίν, βαρεῖαι καὶ ἰσχυραί, ἡ δὲ παρουσία τοῦ σώματος ἀσθενὴς καὶ ὁ λόγος ἐξουθενημένος. (Ⅲ)

*****

quoniam quidem epistolæ, inquiunt, graves sunt et fortes : præsentia autem corporis infirma, et sermo contemptibilis : (Ⅳ)

*****

Car ses lettres, dit-on, sont graves et fortes, mais sa présence personnelle est faible et sa parole méprisable. (Ⅵ)

*****

Car ses lettres, dit-on, sont sévères et fortes; mais quand il est présent, sa personne est faible, et sa parole méprisable. (Ⅷ)

*****

10. 11  
Que celui qui est tel, considère que tels que nous sommes de parole par nos Lettres, étant absents, tels aussi [nous sommes] de fait, étant présents.

Que celui qui parle de la sorte se dise bien que tels nous sommes de loin en paroles dans nos lettres, tels nous sommes en effet devant vous. (⁎)

*****

Que celui qui parle de la sorte considère que tels nous sommes en paroles dans nos lettres, étant absents, tels aussi nous sommes dans nos actes, étant présents. (Ⅰ)

*****

τοῦτο λογιζέσθω ὁ τοιοῦτος, ὅτι οἷοί ἐσμεν τῷ λόγῳ δι’ ἐπιστολῶν ἀπόντες, τοιοῦτοι καὶ παρόντες τῷ ἔργῳ. (Ⅲ)

*****

hoc cogitet qui ejusmodi est, quia quales sumus verbo per epistolas absentes, tales et præsentes in facto.\ (Ⅳ)

*****

Qu’un tel homme estime que, tels que nous sommes en parole par nos lettres, étant absents, tels aussi nous sommes de fait, étant présents. (Ⅵ)

*****

Que celui qui parle ainsi, considère que tels que nous sommes en paroles dans nos lettres, étant absents, tels aussi nous sommes en œuvres, étant présents. (Ⅷ)

*****

10. 12  
Car nous n’osons pas nous joindre ni nous comparer à quelques-uns, qui se recommandent eux-mêmes ; mais ils ne comprennent pas qu’ils se mesurent eux-mêmes par eux-mêmes, et qu’ils se comparent eux-mêmes à eux-mêmes.

Nous n'avons pas la hardiesse de nous égaler ou de nous comparer à certaines gens qui se recommandent eux-mêmes. Mais, en se mesurant à leur propre mesure et en se comparant eux-mêmes à eux-mêmes, ils manquent d'intelligence. (⁎)

*****

Nous n'osons pas nous égaler ou nous comparer à quelques-uns de ceux qui se recommandent eux-mêmes. Mais, en se mesurant à leur propre mesure et en se comparant à eux-mêmes, ils manquent d'intelligence. (Ⅰ)

*****

Οὐ γὰρ τολμῶμεν ἐγκρῖναι ἢ συγκρῖναι ἑαυτούς τισιν τῶν ἑαυτοὺς συνιστανόντων· ἀλλὰ αὐτοὶ ἐν ἑαυτοῖς ἑαυτοὺς μετροῦντες καὶ συγκρίνοντες ἑαυτοὺς ἑαυτοῖς οὐ συνιᾶσιν. (Ⅲ)

*****

Non enim audemus inserere, aut comparare nos quibusdam, qui seipsos commendant : sed ipsi in nobis nosmetipsos metientes, et comparantes nosmetipsos nobis. (Ⅳ)

*****

Car nous n’osons pas nous ranger parmi quelques-uns qui se recommandent eux-mêmes, ou nous comparer à eux; mais eux, se mesurant eux-mêmes par eux-mêmes, et se comparant eux-mêmes à eux-mêmes, ne sont pas intelligents; (Ⅵ)

*****

Car nous n'osons pas nous égaler ou nous comparer à quelques-uns, qui se recommandent eux-mêmes; mais en se mesurant eux-mêmes par eux-mêmes, et en se comparant eux-mêmes avec eux-mêmes, ils se montrent sans intelligence. (Ⅷ)

*****

10. 13  
Mais pour nous, nous ne nous glorifierons point de ce qui n’est pas de notre mesure ; mais selon la mesure réglée, laquelle mesure Dieu nous a départie, [nous nous glorifierons] d’être parvenus même jusqu’à vous.

Pour nous, nous ne nous glorifions pas hors de mesure, mais selon la mesure du champ d'action que Dieu nous a assigné, pour nous faire arriver jusqu'à vous : — (⁎)

*****

Pour nous, nous ne voulons pas nous glorifier hors de toute mesure; nous prendrons, au contraire, pour mesure les limites du partage que Dieu nous a assigné, de manière à nous faire venir aussi jusqu'à vous. (Ⅰ)

*****

ἡμεῖς δὲ ⸀οὐκ εἰς τὰ ἄμετρα καυχησόμεθα, ἀλλὰ κατὰ τὸ μέτρον τοῦ κανόνος οὗ ἐμέρισεν ἡμῖν ὁ θεὸς μέτρου, ἐφικέσθαι ἄχρι καὶ ὑμῶν— (Ⅲ)

*****

Nos autem non in immensum gloriabimur, sed secundum mensuram regulæ, qua mensus est nobis Deus, mensuram pertingendi usque ad vos. (Ⅳ)

*****

mais nous, nous ne nous glorifierons pas dans ce qui est au delà de notre mesure, mais selon la mesure de la règle que le Dieu de mesure nous a départie pour parvenir aussi jusqu’à vous. (Ⅵ)

*****

Mais pour nous, nous ne nous glorifierons point outre mesure; mais dans la mesure du partage que Dieu nous a assigné, pour parvenir jusqu'à vous. (Ⅷ)

*****

10. 14  
Car nous ne nous étendons pas nous-mêmes plus qu’il ne faut, comme si nous n’étions point parvenus jusqu’à vous ; vu que nous sommes parvenus même jusqu’à vous par la prédication de l’Évangile de Christ.

car nous ne dépassons pas nos limites, comme si nous n'étions pas parvenus jusqu'à vous, et nous sommes réellement venus jusqu'à vous avec l'Evangile du Christ. (⁎)

*****

Nous ne dépassons point nos limites, comme si nous n'étions pas venus jusqu'à vous; car c'est bien jusqu'à vous que nous sommes arrivés avec l'Évangile de Christ. (Ⅰ)

*****

οὐ γὰρ ὡς μὴ ἐφικνούμενοι εἰς ὑμᾶς ὑπερεκτείνομεν ἑαυτούς, ἄχρι γὰρ καὶ ὑμῶν ἐφθάσαμεν ἐν τῷ εὐαγγελίῳ τοῦ Χριστοῦ— (Ⅲ)

*****

Non enim quasi non pertingentes ad vos, superextendimus nos : usque ad vos enim pervenimus in Evangelio Christi. (Ⅳ)

*****

Car nous ne nous étendons pas nous-mêmes plus qu’il ne faut, comme si nous ne parvenions pas jusqu’à vous, (car nous sommes arrivés même jusqu’à vous dans la prédication de l’évangile du Christ,) (Ⅵ)

*****

Car nous ne nous étendons pas trop loin, comme si nous n'étions pas parvenus jusqu'à vous, puisque nous y sommes parvenus avec l'Évangile de Christ. (Ⅷ)

*****

10. 15  
Ne nous glorifiant point dans ce qui n’est point de notre mesure, [c’est-à-dire], dans les travaux d’autrui ; mais nous avons espérance que votre foi venant à croître en vous, nous serons amplement accrus dans ce qui nous a été départi selon la mesure réglée ;

— Ce n'est pas outre mesure, pour les travaux d'autrui que nous nous glorifions; et nous avons l'espérance que, lorsque votre foi aura fait des progrès, nous grandirons de plus en plus parmi vous, en suivant les limites qui nous sont assignées, (⁎)

*****

Ce n'est pas hors de toute mesure, ce n'est pas des travaux d'autrui, que nous nous glorifions; mais c'est avec l'espérance, si votre foi augmente, de grandir encore d'avantage parmi vous, selon les limites qui nous sont assignées, (Ⅰ)

*****

οὐκ εἰς τὰ ἄμετρα καυχώμενοι ἐν ἀλλοτρίοις κόποις, ἐλπίδα δὲ ἔχοντες αὐξανομένης τῆς πίστεως ὑμῶν ἐν ὑμῖν μεγαλυνθῆναι κατὰ τὸν κανόνα ἡμῶν εἰς περισσείαν, (Ⅲ)

*****

Non in immensum gloriantes in alienis laboribus : spem autem habentes crescentis fidei vestræ, in vobis magnificari secundum regulam nostram in abundantiam, (Ⅳ)

*****

ne nous glorifiant pas dans ce qui est au delà de notre mesure, dans les travaux d’autrui, mais ayant espérance, votre foi s’accroissant, d’être abondamment agrandis au milieu de vous, selon notre règle, (Ⅵ)

*****

Nous ne nous glorifions pas outre mesure, c'est-à-dire dans les travaux des autres; mais nous espérons que votre foi étant augmentée, nous nous étendrons beaucoup plus loin, dans le partage qui nous est assigné; (Ⅷ)

*****

10. 16  
Jusques à évangéliser dans les lieux qui sont au delà de vous ; et non pas à nous glorifier dans ce qui a été départi aux autres selon la mesure réglée, dans les choses déjà toutes préparées.

de manière à prêcher l'Evangile dans les pays qui sont au delà du vôtre, sans entrer dans le partage d'autrui, pour nous glorifier des travaux faits par d'autres. (⁎)

*****

et d'annoncer l'Évangile au delà de chez vous, sans nous glorifier de ce qui a été fait dans les limites assignées à d'autres. (Ⅰ)

*****

εἰς τὰ ὑπερέκεινα ὑμῶν εὐαγγελίσασθαι, οὐκ ἐν ἀλλοτρίῳ κανόνι εἰς τὰ ἕτοιμα καυχήσασθαι. (Ⅲ)

*****

etiam in illa, quæ ultra vos sunt, evangelizare, non in aliena regula in iis quæ præparata sunt gloriari. (Ⅳ)

*****

pour évangéliser dans les lieux qui sont au delà de vous, non pas pour nous glorifier dans la règle d’autrui, des choses déjà toutes préparées. (Ⅵ)

*****

Pour prêcher l'Évangile dans les pays qui sont au-delà du vôtre; sans nous glorifier de ce qui a déjà été fait dans le partage des autres. (Ⅷ)

*****

10. 17  
Mais que celui qui se glorifie, se glorifie au Seigneur.

Toutefois " que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur. " (⁎)

*****

Que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur. (Ⅰ)

*****

Ὁ δὲ καυχώμενος ἐν κυρίῳ καυχάσθω· (Ⅲ)

*****

Qui autem gloriatur, in Domino glorietur. (Ⅳ)

*****

Mais que celui qui se glorifie, se glorifie dans le Seigneur; (Ⅵ)

*****

Toutefois que celui qui se glorifie, se glorifie dans le Seigneur. (Ⅷ)

*****

10. 18  
Car ce n’est pas celui qui se loue soi-même, qui est approuvé, mais c’est celui que le Seigneur loue.

Car ce n'est pas celui qui se recommande lui-même qui est un homme éprouvé; c'est celui que le Seigneur recommande. (⁎)

*****

Car ce n'est pas celui qui se recommande lui-même qui est approuvé, c'est celui que le Seigneur recommande. (Ⅰ)

*****

οὐ γὰρ ὁ ἑαυτὸν ⸀συνιστάνων, ἐκεῖνός ἐστιν δόκιμος, ἀλλὰ ὃν ὁ κύριος συνίστησιν. (Ⅲ)

*****

Non enim qui seipsum commendat, ille probatus est : sed quem Deus commendat. (Ⅳ)

*****

car ce n’est pas celui qui se recommande lui-même qui est approuvé, mais celui que le Seigneur recommande. (Ⅵ)

*****

Car ce n'est pas celui qui se recommande lui-même, qui est approuvé, mais celui que le Seigneur recommande. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 10

| | | | | | | | | 10| | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥