2 Corinthiens
> 2 Corinthiens  >
15 Verses | Page 1 / 1
(Version Crampon)

Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


9. 1  
Pour ce qui est de l'assistance destinée aux saints, il est superflu de vous en écrire;

Il est superflu que je vous écrive touchant l'assistance destinée aux saints. (Ⅰ)

*****

Περὶ μὲν γὰρ τῆς διακονίας τῆς εἰς τοὺς ἁγίους περισσόν μοί ἐστιν τὸ γράφειν ὑμῖν, (Ⅲ)

*****

Nam de ministerio, quod fit in sanctos ex abundanti est mihi scribere vobis. (Ⅳ)

*****

Car pour ce qui est du service envers les saints, il est superflu que je vous en écrive; (Ⅵ)

*****

Car de vous écrire touchant la collecte qui se fait pour les Saints, ce me serait une chose superflue. (Ⅶ)

*****

Il serait superflu de vous écrire, au sujet de l'assistance qu'on destine aux Saints. (Ⅷ)

*****

9. 2  
car je connais votre bonne volonté, et je m'en fais gloire pour vous auprès des Macédoniens, leur disant que, dès l'année passée, l'Achaïe est prête. Ce zèle dont vous donnez l'exemple en a stimulé un grand nombre.

Je connais, en effet, votre bonne volonté, dont je me glorifie pour vous auprès des Macédoniens, en déclarant que l'Achaïe est prête depuis l'année dernière; et ce zèle de votre part a stimulé le plus grand nombre. (Ⅰ)

*****

οἶδα γὰρ τὴν προθυμίαν ὑμῶν ἣν ὑπὲρ ὑμῶν καυχῶμαι Μακεδόσιν ὅτι Ἀχαΐα παρεσκεύασται ἀπὸ πέρυσι, καὶ ⸀τὸ ὑμῶν ζῆλος ἠρέθισε τοὺς πλείονας. (Ⅲ)

*****

Scio enim promptum animum vestrum : pro quo de vobis glorior apud Macedones. Quoniam et Achaia parata est ab anno præterito, et vestra æmulatio provocavit plurimos. (Ⅳ)

*****

car je connais votre promptitude, au sujet de laquelle je me glorifie de vous auprès des Macédoniens, leur disant que l’Achaïe est prête dès l’année passée; et le zèle de chez vous a excité la généralité des frères; (Ⅵ)

*****

Vu que je sais la promptitude de votre zèle, en quoi je me glorifie de vous devant ceux de Macédoine, [leur faisant entendre] que l’Achaïe est prête dès l’année passée ; et votre zèle en a excité plusieurs. (Ⅶ)

*****

Car je connais votre bonne volonté; au sujet de laquelle je me glorifie de vous auprès des Macédoniens, leur disant que l'Achaïe est prête depuis l'année passée; et votre zèle a excité celui du plus grand nombre. (Ⅷ)

*****

9. 3  
Toutefois, je vous ai envoyé les frères, afin que l'éloge que j'ai fait de vous ne soit pas démenti sur ce point, et que vous soyez prêts, comme j'ai affirmé que le seriez.

J'envoie les frères, afin que l'éloge que nous avons fait de vous ne soit pas réduit à néant sur ce point-là, et que vous soyez prêts, comme je l'ai dit. (Ⅰ)

*****

ἔπεμψα δὲ τοὺς ἀδελφούς, ἵνα μὴ τὸ καύχημα ἡμῶν τὸ ὑπὲρ ὑμῶν κενωθῇ ἐν τῷ μέρει τούτῳ, ἵνα καθὼς ἔλεγον παρεσκευασμένοι ἦτε, (Ⅲ)

*****

Misi autem fratres : ut ne quod gloriamur de vobis, evacuetur in hac parte, ut (quemadmodum dixi) parati sitis : (Ⅳ)

*****

mais j’ai envoyé les frères, afin que ce en quoi nous nous sommes glorifiés de vous ne soit pas mis à néant à cet égard, afin que, comme je l’ai dit, vous soyez prêts, (Ⅵ)

*****

Or j’ai envoyé ces frères, afin que ce en quoi je me suis glorifié de vous, ne soit pas vain en cette occasion, et que vous soyez prêts, comme j’ai dit. (Ⅶ)

*****

Toutefois j'ai envoyé nos frères, afin que nous ne nous soyons pas glorifiés de vous en vain à cet égard, et que vous soyez prêts, comme je l'ai dit; (Ⅷ)

*****

9. 4  
Prenez-y garde : si des Macédoniens venaient avec moi et ne vous trouvaient pas prêts, quelle confusion pour moi, — pour ne pas dire pour vous, — dans une telle assurance !

Je ne voudrais pas, si les Macédoniens m'accompagnent et ne vous trouvent pas prêts, que cette assurance tournât à notre confusion, pour ne pas dire à la vôtre. (Ⅰ)

*****

μή πως ἐὰν ἔλθωσιν σὺν ἐμοὶ Μακεδόνες καὶ εὕρωσιν ὑμᾶς ἀπαρασκευάστους καταισχυνθῶμεν ἡμεῖς, ἵνα μὴ ⸀λέγωμεν ὑμεῖς, ἐν τῇ ὑποστάσει ⸀ταύτῃ. (Ⅲ)

*****

ne cum venerint Macedones mecum, et invenerint vos imparatos, erubescamus nos (ut non dicamus vos) in hac substantia. (Ⅳ)

*****

de peur que si des Macédoniens venaient avec moi et ne vous trouvaient pas prêts, nous (pour ne pas dire vous), nous ne fussions confus de cette assurance. (Ⅵ)

*****

De peur que ceux de Macédoine venant avec moi, et ne vous trouvant pas prêts, nous n’ayons de la honte, (pour ne pas dire vous-mêmes) de l’assurance avec laquelle nous nous sommes glorifiés de vous. (Ⅶ)

*****

De peur que, si les Macédoniens venaient avec moi, et ne vous trouvaient pas prêts, cela ne tournât à notre confusion, pour ne pas dire à la vôtre, sur ce sujet dont nous nous sommes glorifiés. (Ⅷ)

*****

9. 5  
J'ai donc jugé nécessaire de prier nos frères de nous devancer chez vous, et d'organiser à temps votre libéralité déjà promise, afin qu'elle soit prête, mais comme une libéralité, et non comme une lésinerie.

J'ai donc jugé nécessaire d'inviter les frères à se rendre auparavant chez vous, et à s'occuper de votre libéralité déjà promise, afin qu'elle soit prête, de manière à être une libéralité, et non un acte d'avarice. (Ⅰ)

*****

ἀναγκαῖον οὖν ἡγησάμην παρακαλέσαι τοὺς ἀδελφοὺς ἵνα προέλθωσιν ⸀εἰς ὑμᾶς καὶ προκαταρτίσωσι τὴν ⸀προεπηγγελμένην εὐλογίαν ὑμῶν, ταύτην ἑτοίμην εἶναι οὕτως ὡς εὐλογίαν καὶ μὴ ὡς πλεονεξίαν. (Ⅲ)

*****

Necessarium ergo existimavi rogare fratres, ut præveniant ad vos, et præparent repromissam benedictionem hanc paratam esse sic, quasi benedictionem, non tamquam avaritiam.\ (Ⅳ)

*****

J’ai donc estimé nécessaire de prier les frères d’aller au préalable vers vous, et de compléter d’avance votre libéralité, annoncée d’avance, afin qu’elle soit ainsi prête comme une libéralité et non comme une chose extorquée. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi j’ai estimé qu’il était nécessaire de prier les frères d’aller premièrement vers vous, et d’achever de préparer votre bénéficence que vous avez déjà promise ; afin qu’elle soit prête comme une bénéficence, et non pas comme une chicheté. (Ⅶ)

*****

J'ai donc estimé nécessaire de prier les frères d'aller d'avance chez vous, et d'achever de préparer la libéralité que vous avez déjà promise, afin qu'elle soit prête comme une libéralité, et non comme le fruit de l'avarice. (Ⅷ)

*****

9. 6  
Je vous le dis, celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment.

Sachez-le, celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment. (Ⅰ)

*****

Τοῦτο δέ, ὁ σπείρων φειδομένως φειδομένως καὶ θερίσει, καὶ ὁ σπείρων ἐπ’ εὐλογίαις ἐπ’ εὐλογίαις καὶ θερίσει. (Ⅲ)

*****

Hoc autem dico : qui parce seminat, parce et metet : et qui seminat in benedictionibus, de benedictionibus et metet. (Ⅳ)

*****

Or je dis ceci: Celui qui sème chichement moissonnera aussi chichement, et celui qui sème libéralement moissonnera aussi libéralement. (Ⅵ)

*****

Or je vous dis ceci : que celui qui sème chichement, recueillera aussi chichement ; et que celui qui sème libéralement, recueillera aussi libéralement. (Ⅶ)

*****

Au reste: Celui qui sème chichement moissonnera chichement, et celui qui sème abondamment moissonnera aussi abondamment. (Ⅷ)

*****

9. 7  
Que chacun donne, comme il l'a résolu en son cœur, non avec regret ni par contrainte; car " Dieu aime celui qui donne avec joie. "

Que chacun donne comme il l'a résolu en son coeur, sans tristesse ni contrainte; car Dieu aime celui qui donne avec joie. (Ⅰ)

*****

ἕκαστος καθὼς ⸀προῄρηται τῇ καρδίᾳ, μὴ ἐκ λύπης ἢ ἐξ ἀνάγκης· ἱλαρὸν γὰρ δότην ἀγαπᾷ ὁ θεός. (Ⅲ)

*****

Unusquisque, prout destinavit in corde suo, non ex tristitia, aut ex necessitate : hilarem enim datorem diligit Deus. (Ⅳ)

*****

Que chacun fasse selon qu’il se l’est proposé dans son cœur, non à regret, ou par contrainte, car Dieu aime celui qui donne joyeusement. (Ⅵ)

*****

[Mais] que chacun [contribue] selon qu’il se l’est proposé en son cœur, non point à regret, ou par contrainte ; car Dieu aime celui qui donne gaiement. (Ⅶ)

*****

Que chacun donne selon qu'il l'a résolu en son cœur, non à regret, ni par contrainte; car Dieu aime celui qui donne avec joie. (Ⅷ)

*****

9. 8  
Il est puissant pour vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, ayant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, il vous en reste encore abondamment pour toute espèce de bonnes œuvres,

Et Dieu peut vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, vous ayez encore en abondance pour toute bonne oeuvre, (Ⅰ)

*****

⸀δυνατεῖ δὲ ὁ θεὸς πᾶσαν χάριν περισσεῦσαι εἰς ὑμᾶς, ἵνα ἐν παντὶ πάντοτε πᾶσαν αὐτάρκειαν ἔχοντες περισσεύητε εἰς πᾶν ἔργον ἀγαθόν· (Ⅲ)

*****

Potens est autem Deus omnem gratiam abundare facere in vobis : ut in omnibus semper omnem sufficientiam habentes, abundetis in omne opus bonum, (Ⅳ)

*****

Mais Dieu est puissant pour faire abonder toute grâce envers vous, afin qu’ayant toujours en toutes choses tout ce qui suffit, vous abondiez pour toute bonne œuvre, (Ⅵ)

*****

Et Dieu est puissant pour faire abonder toute grâce en vous, afin qu’ayant toujours tout ce qui suffit en toute chose, vous soyez abondants en toute bonne œuvre : (Ⅶ)

*****

Et Dieu est puissant pour vous combler de toutes sortes de grâces, afin qu'ayant toujours tout ce qui vous est nécessaire, vous abondiez en toutes sortes de bonnes œuvres, (Ⅷ)

*****

9. 9  
selon qu'il est écrit : " Avec largesse, il a donné aux pauvres; sa justice subsiste à jamais. "

selon qu'il est écrit: Il a fait des largesses, il a donné aux indigents; Sa justice subsiste à jamais. (Ⅰ)

*****

(καθὼς γέγραπται· Ἐσκόρπισεν, ἔδωκεν τοῖς πένησιν, ἡ δικαιοσύνη αὐτοῦ μένει εἰς τὸν αἰῶνα· (Ⅲ)

*****

sicut scriptum est : Dispersit, dedit pauperibus : justitia ejus manet in sæculum sæculi. (Ⅳ)

*****

selon qu’il est écrit: «Il a répandu, il a donné aux pauvres, sa justice demeure éternellement». (Ⅵ)

*****

Selon ce qui est écrit : il a répandu, il a donné aux pauvres ; sa justice demeure éternellement. (Ⅶ)

*****

Selon qu'il est écrit: Il a répandu, il a donné aux pauvres; sa justice demeure éternellement. (Ⅷ)

*****

9. 10  
Celui qui fournit la semence au semeur et du pain pour sa nourriture, vous fournira la semence à vous aussi, et la multipliera, et il fera croître les fruits de votre justice;

Celui qui Fournit de la semence au semeur, Et du pain pour sa nourriture, vous fournira et vous multipliera la semence, et il augmentera les fruits de votre justice. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ ἐπιχορηγῶν ⸀σπόρον τῷ σπείροντι καὶ ἄρτον εἰς βρῶσιν ⸀χορηγήσει καὶ ⸀πληθυνεῖ τὸν σπόρον ὑμῶν καὶ ⸀αὐξήσει τὰ γενήματα τῆς δικαιοσύνης ὑμῶν·) (Ⅲ)

*****

Qui autem administrat semen seminanti : et panem ad manducandum præstabit, et multiplicabit semen vestrum, et augebit incrementa frugum justitiæ vestræ : (Ⅳ)

*****

Or celui qui fournit de la semence au semeur et du pain à manger, fournira et multipliera votre semence, et augmentera les fruits de votre justice, (Ⅵ)

*****

Or celui qui fournit de la semence au semeur, veuille aussi vous donner du pain à manger, et multiplier votre semence, et augmenter les revenus de votre justice. (Ⅶ)

*****

Or, Celui qui fournit la semence au semeur, et du pain pour sa nourriture, vous donnera et multipliera votre semence et augmentera les fruits de votre justice; (Ⅷ)

*****

9. 11  
et vous serez ainsi enrichis à tous égards, pour donner d'un cœur simple ce qui, recueilli par nous, fera offrir à Dieu des actions de grâces.

Vous serez de la sorte enrichis à tous égards pour toute espèce de libéralités qui, par notre moyen, feront offrir à Dieu des actions de grâces. (Ⅰ)

*****

ἐν παντὶ πλουτιζόμενοι εἰς πᾶσαν ἁπλότητα, ἥτις κατεργάζεται δι’ ἡμῶν εὐχαριστίαν τῷ θεῷ— (Ⅲ)

*****

ut in omnibus locupletati abundetis in omnem simplicitatem, quæ operatur per nos gratiarum actionem Deo. (Ⅳ)

*****

étant de toute manière enrichis pour une entière libéralité, qui produit par nous des actions de grâces à Dieu. (Ⅵ)

*****

Etant pleinement enrichis pour [exercer] une parfaite libéralité, laquelle fait que nous en rendons grâces à Dieu. (Ⅶ)

*****

Afin que vous soyez enrichis en toute manière, pour accomplir toutes sortes de libéralités, qui fassent rendre à Dieu par nous des actions de grâces. (Ⅷ)

*****

9. 12  
Car la dispensation de cette libéralité ne pourvoit pas seulement en abondance aux besoins des saints, mais elle est encore une riche source de nombreuses actions de grâces envers Dieu.

Car le secours de cette assistance non seulement pourvoit aux besoins des saints, mais il est encore une source abondante de nombreuses actions de grâces envers Dieu. (Ⅰ)

*****

ὅτι ἡ διακονία τῆς λειτουργίας ταύτης οὐ μόνον ἐστὶν προσαναπληροῦσα τὰ ὑστερήματα τῶν ἁγίων, ἀλλὰ καὶ περισσεύουσα διὰ πολλῶν εὐχαριστιῶν τῷ θεῷ— (Ⅲ)

*****

Quoniam ministerium hujus officii non solum supplet ea quæ desunt sanctis, sed etiam abundat per multas gratiarum actiones in Domino, (Ⅳ)

*****

Parce que l’administration de cette charge, non seulement comble les besoins des saints, mais aussi abonde par beaucoup d’actions de grâces rendues à Dieu; (Ⅵ)

*****

Car l’administration de cette oblation n’est pas seulement suffisante pour subvenir aux nécessités des Saints, mais elle abonde aussi de telle sorte, que plusieurs ont de quoi en rendre grâces à Dieu. (Ⅶ)

*****

Car l'administration de cette offrande non seulement pourvoit aux besoins des Saints, mais encore elle abonde en actions de grâces que plusieurs rendront à Dieu. (Ⅷ)

*****

9. 13  
A cause de la vertu éprouvée que cette offrande montre en vous, ils glorifient Dieu de votre obéissance dans la profession de l'Evangile du Christ, et de la simplicité avec laquelle vous faites part de vos dons à eux et à tous.

En considération de ce secours dont ils font l'expérience, ils glorifient Dieu de votre obéissance dans la profession de l'Évangile de Christ, et de la libéralité de vos dons envers eux et envers tous; (Ⅰ)

*****

διὰ τῆς δοκιμῆς τῆς διακονίας ταύτης δοξάζοντες τὸν θεὸν ἐπὶ τῇ ὑποταγῇ τῆς ὁμολογίας ὑμῶν εἰς τὸ εὐαγγέλιον τοῦ Χριστοῦ καὶ ἁπλότητι τῆς κοινωνίας εἰς αὐτοὺς καὶ εἰς πάντας, (Ⅲ)

*****

per probationem ministerii hujus, glorificantes Deum in obedientia confessionis vestræ, in Evangelium Christi, et simplicitate communicationis in illos, et in omnes, (Ⅳ)

*****

puisque, par l’expérience qu’ils font de ce service, ils glorifient Dieu pour la soumission dont vous faites profession à l’égard de l’évangile du Christ, et pour la libéralité de vos dons envers eux et envers tous, (Ⅵ)

*****

Glorifiant Dieu pour l’épreuve qu’ils font de cette assistance, en ce que vous vous soumettez à l’Évangile de Christ ; et de votre prompte et libérale communication envers eux, et envers tous. (Ⅶ)

*****

Ils glorifient Dieu pour l'épreuve qu'ils font, dans cette assistance, de la soumission que vous faites profession d'avoir pour l'Évangile de Christ, et de la libéralité sincère dont vous usez envers eux, et envers tous; (Ⅷ)

*****

9. 14  
Ils prient aussi pour vous, vous aimant d'un tendre amour, à cause de la grâce éminente que Dieu a mise en vous.

ils prient pour vous, parce qu'ils vous aiment à cause de la grâce éminente que Dieu vous a faite. (Ⅰ)

*****

καὶ αὐτῶν δεήσει ὑπὲρ ὑμῶν ἐπιποθούντων ὑμᾶς διὰ τὴν ὑπερβάλλουσαν χάριν τοῦ θεοῦ ἐφ’ ὑμῖν. (Ⅲ)

*****

et in ipsorum obsecratione pro vobis, desiderantium vos propter eminentem gratiam Dei in vobis. (Ⅳ)

*****

et par les supplications qu’ils font pour vous, étant animés d’une ardente affection envers vous, à cause de la surabondante grâce de Dieu qui repose sur vous. (Ⅵ)

*****

Ils prient Dieu pour vous, et ils vous aiment très affectueusement à cause de la grâce excellente que Dieu vous a accordée. (Ⅶ)

*****

Et ils prient pour vous, vous aimant affectueusement, à cause de l'excellente grâce que Dieu vous a faite. (Ⅷ)

*****

9. 15  
Grâces soient rendues à Dieu pour son don ineffable !

Grâces soient rendues à Dieu pour son don ineffable! (Ⅰ)

*****

⸀χάρις τῷ θεῷ ἐπὶ τῇ ἀνεκδιηγήτῳ αὐτοῦ δωρεᾷ. (Ⅲ)

*****

Gratias Deo super inenarrabili dono ejus. (Ⅳ)

*****

Grâces à Dieu pour son don inexprimable! (Ⅵ)

*****

Or grâces soient rendues à Dieu à cause de son don inexprimable. (Ⅶ)

*****

Or, grâces soient rendues à Dieu de son don ineffable! (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 9

| | | | | | | | 9| | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥