Hébreux
> Hébreux  >
13 Verses | Page 1 / 1 |  
(Version Louis Segond 1910)

Versions
Comparer
(⁎)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


8. 1  
Le point capital de ce qui vient d'être dit, c'est que nous avons un tel souverain sacrificateur, qui s'est assis à la droite du trône de la majesté divine dans les cieux,

Cela étant dit, l'essentiel est que nous avons ainsi un grand prêtre qui s'est assis à la droite du trône de la majesté divine dans les cieux, (⁎)

*****

Κεφάλαιον δὲ ἐπὶ τοῖς λεγομένοις, τοιοῦτον ἔχομεν ἀρχιερέα, ὃς ἐκάθισεν ἐν δεξιᾷ τοῦ θρόνου τῆς μεγαλωσύνης ἐν τοῖς οὐρανοῖς, (Ⅲ)

*****

Capitulum autem super ea quæ dicuntur : Talem habemus pontificem, qui consedit in dextera sedis magnitudinis in cælis, (Ⅳ)

*****

Or la somme de ce que nous disons, c’est que nous avons un tel souverain sacrificateur qui s’est assis à la droite du trône de la majesté dans les cieux, (Ⅵ)

*****

Or l’abrégé de notre discours, [c’est que] nous avons un tel souverain Sacrificateur qui est assis à la droite du trône de la Majesté [de Dieu] dans les Cieux, (Ⅶ)

*****

8. 2  
comme ministre du sanctuaire et du véritable tabernacle, qui a été dressé par le Seigneur et non par un homme.

comme ministre du sanctuaire et du vrai tabernacle, qui a été dressé par le Seigneur, et non par un homme. (⁎)

*****

τῶν ἁγίων λειτουργὸς καὶ τῆς σκηνῆς τῆς ἀληθινῆς, ἣν ἔπηξεν ὁ κύριος, ⸀οὐκ ἄνθρωπος. (Ⅲ)

*****

sanctorum minister, et tabernaculi veri, quod fixit Dominus, et non homo. (Ⅳ)

*****

ministre des lieux saints et du vrai tabernacle que le Seigneur a dressé, non pas l’homme. (Ⅵ)

*****

Ministre du Sanctuaire, et du vrai Tabernacle, que le Seigneur a dressé et non pas les hommes. (Ⅶ)

*****

8. 3  
Tout souverain sacrificateur est établi pour présenter des offrandes et des sacrifices; d'où il est nécessaire que celui-ci ait aussi quelque chose a présenter.

Car tout grand prêtre est établi pour offrir des oblations et des sacrifices; d'où il est nécessaire que lui aussi ait quelque chose à offrir. (⁎)

*****

πᾶς γὰρ ἀρχιερεὺς εἰς τὸ προσφέρειν δῶρά τε καὶ θυσίας καθίσταται· ὅθεν ἀναγκαῖον ἔχειν τι καὶ τοῦτον ὃ προσενέγκῃ. (Ⅲ)

*****

Omnis enim pontifex ad offerendum munera, et hostias constituitur : unde necesse est et hunc habere aliquid, quod offerat. (Ⅳ)

*****

Car tout souverain sacrificateur est établi pour offrir des dons et des sacrifices; c’est pourquoi il était nécessaire que celui-ci aussi eût quelque chose à offrir. (Ⅵ)

*****

Car tout souverain Sacrificateur est ordonné pour offrir des dons et des sacrifices, c’est pourquoi il est nécessaire que celui-ci aussi ait eu quelque chose pour offrir. (Ⅶ)

*****

8. 4  
S'il était sur la terre, il ne serait pas même sacrificateur, puisque là sont ceux qui présentent des offrandes selon la loi

S'il était sur la terre, il ne serait pas même prêtre, puisqu'il s'y trouve des prêtres chargés d'offrir les oblations selon la Loi, (⁎)

*****

εἰ μὲν ⸀οὖν ἦν ἐπὶ γῆς, οὐδ’ ἂν ἦν ἱερεύς, ⸀ὄντων τῶν προσφερόντων κατὰ ⸀νόμον τὰ δῶρα· (Ⅲ)

*****

Si ergo esset super terram, nec esset sacerdos : cum essent qui offerent secundum legem munera, (Ⅳ)

*****

Si donc il était sur la terre, il ne serait pas sacrificateur, puisqu’il y a ceux qui offrent des dons selon la loi, (Ⅵ)

*****

Vu même que s’il était sur la terre il ne serait pas Sacrificateur, pendant qu’il y aurait des Sacrificateurs qui offrent des dons selon la Loi ; (Ⅶ)

*****

8. 5  
(lesquels célèbrent un culte, image et ombre des choses célestes, selon que Moïse en fut divinement averti lorsqu'il allait construire le tabernacle: Aie soin, lui fut-il dit, de faire tout d'après le modèle qui t'a été montré sur la montagne).

— lesquels célèbrent un culte qui n'est qu'une image et une ombre des choses célestes, comme Moïse en fut divinement averti lorsqu'il dut construire le tabernacle : " Regarde, dit le Seigneur, tu feras tout d'après le modèle qui t'a été montré sur la montagne. " (⁎)

*****

(οἵτινες ὑποδείγματι καὶ σκιᾷ λατρεύουσιν τῶν ἐπουρανίων, καθὼς κεχρημάτισται Μωϋσῆς μέλλων ἐπιτελεῖν τὴν σκηνήν, Ὅρα γάρ, φησίν, ποιήσεις πάντα κατὰ τὸν τύπον τὸν δειχθέντα σοι ἐν τῷ ὄρει)· (Ⅲ)

*****

qui exemplari, et umbræ deserviunt cælestium. Sicut responsum est Moysi, cum consummaret tabernaculum : Vide (inquit) omnia facito secundum exemplar, quod tibi ostensum est in monte. (Ⅳ)

*****

lesquels servent la figure et l’ombre des choses célestes: comme Moïse, quand il allait construire le tabernacle, a été averti divinement; car: «Prends garde», dit-il, «à faire toutes choses selon le modèle qui t’a été montré sur la montagne». (Ⅵ)

*****

Lesquels font le service dans le lieu qui n’est que l’image et l’ombre des choses célestes, selon que Dieu le dit à Moïse, quand il devait achever le Tabernacle : Or prends garde, lui dit-il, de faire toutes choses selon le modèle qui t’a été montré sur la montagne. (Ⅶ)

*****

8. 6  
Mais maintenant il a obtenu un ministère d'autant supérieur qu'il est le médiateur d'une alliance plus excellente, qui a été établie sur de meilleures promesses.

Mais notre grand prêtre a reçu un ministère d'autant plus élevé, qu'il est médiateur d'une alliance supérieure et fondée sur de meilleures promesses. (⁎)

*****

⸀νυνὶ δὲ διαφορωτέρας τέτυχεν λειτουργίας, ὅσῳ καὶ κρείττονός ἐστιν διαθήκης μεσίτης, ἥτις ἐπὶ κρείττοσιν ἐπαγγελίαις νενομοθέτηται. (Ⅲ)

*****

Nunc autem melius sortitus est ministerium, quanto et melioris testamenti mediator est, quod in melioribus repromissionibus sancitum est. (Ⅳ)

*****

Or maintenant Christ a obtenu un ministère d’autant plus excellent, qu’il est médiateur d’une meilleure alliance qui est établie sur de meilleures promesses; (Ⅵ)

*****

Mais maintenant [notre souverain Sacrificateur] a obtenu un ministère d’autant plus excellent, qu’il est Médiateur d’une plus excellente alliance, qui est établie sous de meilleures promesses. (Ⅶ)

*****

8. 7  
En effet, si la première alliance avait été sans défaut, il n'aurait pas été question de la remplacer par une seconde.

En effet, si la première alliance avait été sans défaut, il n'y aurait pas eu lieu de lui en substituer une seconde. (⁎)

*****

Εἰ γὰρ ἡ πρώτη ἐκείνη ἦν ἄμεμπτος, οὐκ ἂν δευτέρας ἐζητεῖτο τόπος· (Ⅲ)

*****

Nam si illud prius culpa vacasset, non utique secundi locus inquireretur. (Ⅳ)

*****

car si cette première alliance avait été irréprochable, il n’eût jamais été cherché de lieu pour une seconde; (Ⅵ)

*****

Parce que s’il n’y eût eu rien à redire dans la première, il n’eût jamais été cherché de lieu à une seconde. (Ⅶ)

*****

8. 8  
Car c'est avec l'expression d'un blâme que le Seigneur dit à Israël: Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, Où je ferai avec la maison d'Israël et la maison de Juda Une alliance nouvelle,

Car c'est bien un blâme que Dieu exprime, quand il leur dit : " Voici, dit le Seigneur, que les jours viennent où je contracterai une alliance nouvelle avec la maison d'Israël et avec la maison de Juda; (⁎)

*****

μεμφόμενος γὰρ ⸀αὐτοὺς λέγει· Ἰδοὺ ἡμέραι ἔρχονται, λέγει κύριος, καὶ συντελέσω ἐπὶ τὸν οἶκον Ἰσραὴλ καὶ ἐπὶ τὸν οἶκον Ἰούδα διαθήκην καινήν, (Ⅲ)

*****

Vituperans enim eos dicit : Ecce dies venient, dicit Dominus : et consummabo super domum Israël, et super domum Juda, testamentum novum, (Ⅳ)

*****

car, en censurant, il leur dit: «Voici, des jours viennent, dit le Seigneur, et je conclurai, pour la maison d’Israël et pour la maison de Juda, une nouvelle alliance, (Ⅵ)

*****

Car en censurant [les Juifs, Dieu] leur dit : Voici, les jours viendront, dit le Seigneur, que je traiterai avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda une Nouvelle alliance : (Ⅶ)

*****

8. 9  
Non comme l'alliance que je traitai avec leurs pères, Le jour où je les saisis par la main Pour les faire sortir du pays d'Égypte; Car ils n'ont pas persévéré dans mon alliance, Et moi aussi je ne me suis pas soucié d'eux, dit le Seigneur.

non pas une alliance comme celle que je fis avec leurs pères, au jour où je les pris par la main pour les faire sortir de la terre d'Egypte. Puisqu'ils n'ont pas persévéré dans mon alliance, moi aussi je les ai délaissés, dit le Seigneur. (⁎)

*****

οὐ κατὰ τὴν διαθήκην ἣν ἐποίησα τοῖς πατράσιν αὐτῶν ἐν ἡμέρᾳ ἐπιλαβομένου μου τῆς χειρὸς αὐτῶν ἐξαγαγεῖν αὐτοὺς ἐκ γῆς Αἰγύπτου, ὅτι αὐτοὶ οὐκ ἐνέμειναν ἐν τῇ διαθήκῃ μου, κἀγὼ ἠμέλησα αὐτῶν, λέγει κύριος. (Ⅲ)

*****

non secundum testamentum quod feci patribus eorum in die qua apprehendi manum eorum ut educerem illos de terra Ægypti : quoniam ipsi non permanserunt in testamento meo : et ego neglexi eos, dicit Dominus. (Ⅳ)

*****

non selon l’alliance que j’ai faite avec leurs pères, au jour où je les pris par la main pour les tirer du pays d’Égypte; car ils n’ont pas persévéré dans mon alliance, et moi je les ai délaissés, dit le Seigneur. (Ⅵ)

*****

Non selon l’alliance que je traitai avec leurs pères, le jour que je les pris par la main pour les tirer du pays d’Egypte, car ils n’ont point persévéré dans mon alliance ; c’est pourquoi je les ai méprisés, dit le Seigneur. (Ⅶ)

*****

8. 10  
Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur coeur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple.

Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël après ces jours-là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leur esprit et je les écrirai dans leur cœur; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. (⁎)

*****

ὅτι αὕτη ἡ διαθήκη ἣν διαθήσομαι τῷ οἴκῳ Ἰσραὴλ μετὰ τὰς ἡμέρας ἐκείνας, λέγει κύριος, διδοὺς νόμους μου εἰς τὴν διάνοιαν αὐτῶν, καὶ ἐπὶ καρδίας αὐτῶν ἐπιγράψω αὐτούς, καὶ ἔσομαι αὐτοῖς εἰς θεόν καὶ αὐτοὶ ἔσονταί μοι εἰς λαόν. (Ⅲ)

*****

Quia hoc est testamentum quod disponam domui Israël post dies illos, dicit Dominus : dando leges meas in mentem eorum, et in corde eorum superscribam eas : et ero eis in Deum, et ipsi erunt mihi in populum : (Ⅳ)

*****

Car c’est ici l’alliance que j’établirai pour la maison d’Israël après ces jours-là, dit le Seigneur: En mettant mes lois dans leur entendement, je les écrirai aussi sur leurs cœurs, et je leur serai pour Dieu, et ils me seront pour peuple, (Ⅵ)

*****

Mais voici l’alliance que je traiterai après ces jours-là avec la maison d’Israël, dit le Seigneur, [c’est que] je mettrai mes lois dans leur entendement, et je les écrirai dans leur cœur ; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. (Ⅶ)

*****

8. 11  
Aucun n'enseignera plus son concitoyen, Ni aucun son frère, en disant: Connais le Seigneur! Car tous me connaîtront, Depuis le plus petit jusqu'au plus grand d'entre eux;

Aucun d'eux n'enseignera plus son frère, disant : Connais le Seigneur ! car tous me connaîtront, depuis le plus petit d'entre eux jusqu'au plus grand. (⁎)

*****

καὶ οὐ μὴ διδάξωσιν ἕκαστος τὸν πολίτην αὐτοῦ καὶ ἕκαστος τὸν ἀδελφὸν αὐτοῦ, λέγων· Γνῶθι τὸν κύριον, ὅτι πάντες εἰδήσουσίν με ἀπὸ ⸀μικροῦ ἕως μεγάλου αὐτῶν. (Ⅲ)

*****

et non docebit unusquisque proximum suum, et unusquisque fratrem suum, dicens : Cognosce Dominum : quoniam omnes scient me a minore usque ad majorem eorum : (Ⅳ)

*****

et ils n’enseigneront point chacun son concitoyen et chacun son frère, disant: Connais le Seigneur; car ils me connaîtront tous, depuis le plus petit jusqu’au plus grand d’entre eux; (Ⅵ)

*****

Et chacun n’enseignera point son prochain, ni chacun son frère, en disant : connais le Seigneur ; parce qu’ils me connaîtront tous, depuis le plus petit jusqu’au plus grand d’entre eux. (Ⅶ)

*****

8. 12  
Parce que je pardonnerai leurs iniquités, Et que je ne me souviendrai plus de leurs péchés.

Je pardonnerai leurs iniquités, et je ne me souviendrai plus de leurs péchés. " (⁎)

*****

ὅτι ἵλεως ἔσομαι ταῖς ἀδικίαις αὐτῶν, καὶ τῶν ἁμαρτιῶν ⸀αὐτῶν οὐ μὴ μνησθῶ ἔτι. (Ⅲ)

*****

quia propitius ero iniquitatibus eorum, et peccatorum eorum jam non memorabor. (Ⅳ)

*****

car je serai clément à l’égard de leurs injustices, et je ne me souviendrai plus jamais de leurs péchés ni de leurs iniquités». (Ⅵ)

*****

Car je serai apaisé par rapport à leurs injustices, et je ne me souviendrai plus de leurs péchés, ni de leurs iniquités. (Ⅶ)

*****

8. 13  
En disant: une alliance nouvelle, il a déclaré la première ancienne; or, ce qui est ancien, ce qui a vieilli, est près de disparaître.

— En disant : "Une alliance nouvelle", Dieu a déclaré la première vieillie; or, ce qui est devenu ancien, ce qui est vieilli, est près de disparaître. (⁎)

*****

ἐν τῷ λέγειν Καινὴν πεπαλαίωκεν τὴν πρώτην, τὸ δὲ παλαιούμενον καὶ γηράσκον ἐγγὺς ἀφανισμοῦ. (Ⅲ)

*****

Dicendo autem novum : veteravit prius. Quod autem antiquatur, et senescit, prope interitum est. (Ⅳ)

*****

En disant: «une nouvelle», il a rendu ancienne la première: or ce qui devient ancien et qui vieillit, est près de disparaître. (Ⅵ)

*****

En disant une nouvelle [alliance], il envieillit la première : or, ce qui devient vieux et ancien, est près d’être aboli. (Ⅶ)

*****



Page: 1

Chapitre 8

| | | | | | | 8| | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥