Jacques
Onelittleangel > > Jacques  >
(17 Verses | Page 1 / 1)
Version Latine




Versions
Comparer
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

4. 1  
Unde bella et lites in vobis ? nonne hinc : ex concupiscentiis vestris, quæ militant in membris vestris ?

D'où viennent les guerres et les luttes parmi vous? N'est-ce pas de vos passions qui combattent dans vos membres? (⁎)

*****

D'où viennent les luttes, et d'ou viennent les querelles parmi vous? N'est-ce pas de vos passions qui combattent dans vos membres? (Ⅰ)

*****

Πόθεν πόλεμοι καὶ ⸀πόθεν μάχαι ἐν ὑμῖν; οὐκ ἐντεῦθεν, ἐκ τῶν ἡδονῶν ὑμῶν τῶν στρατευομένων ἐν τοῖς μέλεσιν ὑμῶν; (Ⅲ)

*****

D’où viennent les guerres, et d’où les batailles parmi vous? N’est-ce pas de cela, de vos voluptés qui combattent dans vos membres? (Ⅵ)

*****

D’où viennent parmi vous les disputes et les querelles ? n’est-ce point de vos voluptés, qui combattent dans vos membres ? (Ⅶ)

*****

4. 2  
concupiscitis, et non habetis : occiditis, et zelatis : et non potestis adipisci : litigatis, et belligeratis, et non habetis, propter quod non postulatis.

Vous convoitez, et vous n'avez pas ; vous êtes meurtriers, vous êtes jaloux, et vous n'arrivez pas à obtenir; vous êtes dans un état de lutte et de guerre; et vous n'obtenez pas, parce que vous ne demandez pas; (⁎)

*****

Vous convoitez, et vous ne possédez pas; vous êtes meurtriers et envieux, et vous ne pouvez pas obtenir; vous avez des querelles et des luttes, et vous ne possédez pas, parce que vous ne demandez pas. (Ⅰ)

*****

ἐπιθυμεῖτε, καὶ οὐκ ἔχετε· φονεύετε καὶ ζηλοῦτε, καὶ οὐ δύνασθε ἐπιτυχεῖν· μάχεσθε καὶ πολεμεῖτε. οὐκ ἔχετε διὰ τὸ μὴ αἰτεῖσθαι ὑμᾶς· (Ⅲ)

*****

Vous convoitez, et vous n’avez pas; vous tuez et vous avez d’ardents désirs, et vous ne pouvez obtenir; vous contestez et vous faites la guerre; vous n’avez pas, parce que vous ne demandez pas; (Ⅵ)

*****

Vous convoitez, et vous n’avez point [ce que vous désirez] ; vous avez une envie mortelle, vous êtes jaloux, et vous ne pouvez obtenir [ce que vous enviez] ; vous vous querellez, et vous disputez, et vous n’avez point [ce que vous désirez], parce que vous ne le demandez point. (Ⅶ)

*****

4. 3  
Petitis, et non accipitis : eo quod male petatis : ut in concupiscentiis vestris insumatis.

vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, avec l'intention de satisfaire vos passions. (⁎)

*****

Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions. (Ⅰ)

*****

αἰτεῖτε καὶ οὐ λαμβάνετε, διότι κακῶς αἰτεῖσθε, ἵνα ἐν ταῖς ἡδοναῖς ὑμῶν δαπανήσητε. (Ⅲ)

*****

vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, afin de le dépenser pour vos voluptés. (Ⅵ)

*****

Vous demandez, et vous ne recevez point ; parce que vous demandez mal, [et] afin de l’employer dans vos voluptés. (Ⅶ)

*****

4. 4  
Adulteri, nescitis quia amicitia hujus mundi inimica est Dei ? quicumque ergo voluerit amicus esse sæculi hujus, inimicus Dei constituitur.

Adultères, ne savez-vous pas que l'amitié du monde c'est l'inimitié contre Dieu? Quiconque veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu. (⁎)

*****

Adultères que vous êtes! ne savez-vous pas que l'amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu. (Ⅰ)

*****

⸀μοιχαλίδες, οὐκ οἴδατε ὅτι ἡ φιλία τοῦ κόσμου ἔχθρα τοῦ θεοῦ ἐστιν; ὃς ⸀ἐὰν οὖν βουληθῇ φίλος εἶναι τοῦ κόσμου, ἐχθρὸς τοῦ θεοῦ καθίσταται. (Ⅲ)

*****

Adultères, ne savez-vous pas que l’amitié du monde est inimitié contre Dieu? Quiconque donc voudra être ami du monde, se constitue ennemi de Dieu. (Ⅵ)

*****

Hommes et femmes adultères, ne savez-vous pas que l’amitié du monde est inimitié contre Dieu ? celui donc qui voudra être ami du monde, se rend ennemi de Dieu. (Ⅶ)

*****

4. 5  
An putatis quia inaniter Scriptura dicat : Ad invidiam concupiscit spiritus qui habitat in vobis ?

Ou bien pensez-vous que l'Ecriture dise en vain " C'est jusqu'à la jalousie que vous aime l'Esprit qu'il a mis en vous? " (⁎)

*****

Croyez-vous que l'Écriture parle en vain? C'est avec jalousie que Dieu chérit l'esprit qu'il a fait habiter en nous. (Ⅰ)

*****

ἢ δοκεῖτε ὅτι κενῶς ἡ γραφὴ λέγει· Πρὸς φθόνον ἐπιποθεῖ τὸ πνεῦμα ὃ ⸀κατῴκισεν ἐν ἡμῖν; (Ⅲ)

*****

Ou pensez-vous que l’écriture parle en vain? L’Esprit qui demeure en nous, désire-t-il avec envie? (Ⅵ)

*****

Pensez-vous que l’Ecriture parle en vain ; l’Esprit qui a habité en nous, vous inspire-t-il l’envie ? (Ⅶ)

*****

4. 6  
majorem autem dat gratiam. Propter quod dicit : Deus superbis resistit, humilibus autem dat gratiam.

Mais il donne une grâce d'autant plus grande, selon ce que dit l'Ecriture : " Dieu résiste aux orgueilleux, et il accorde sa grâce aux humbles. " (⁎)

*****

Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente; c'est pourquoi l'Écriture dit: Dieu résiste aux l'orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles. (Ⅰ)

*****

μείζονα δὲ δίδωσιν χάριν· διὸ λέγει· Ὁ θεὸς ὑπερηφάνοις ἀντιτάσσεται ταπεινοῖς δὲ δίδωσιν χάριν. (Ⅲ)

*****

Mais il donne une plus grande grâce. C’est pourquoi il dit: «Dieu résiste aux orgueilleux, mais il donne la grâce aux humbles». (Ⅵ)

*****

Il vous donne au contraire une plus grande grâce ; c’est pourquoi [l’Ecriture] dit : Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles. (Ⅶ)

*****

4. 7  
Subditi ergo estote Deo, resistite autem diabolo, et fugiet a vobis.

Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il s'enfuira de vous. (⁎)

*****

Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous. (Ⅰ)

*****

ὑποτάγητε οὖν τῷ θεῷ· ἀντίστητε δὲ τῷ διαβόλῳ, καὶ φεύξεται ἀφ’ ὑμῶν· (Ⅲ)

*****

Soumettez-vous donc à Dieu. Résistez au diable, et il s’enfuira de vous. (Ⅵ)

*****

Soumettez-vous donc à Dieu. Résistez au Démon, et il s’enfuira de vous. (Ⅶ)

*****

4. 8  
Appropinquate Deo, et appropinquabit vobis. Emundate manus, peccatores : et purificate corda, duplices animo.

Approchez-vous de Dieu, et il s'approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs; purifiez vos coeurs, hommes à l'âme double. (⁎)

*****

Approchez-vous de Dieu, et il s'approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs; purifiez vos coeurs, hommes irrésolus. (Ⅰ)

*****

ἐγγίσατε τῷ θεῷ, καὶ ⸀ἐγγιεῖ ὑμῖν. καθαρίσατε χεῖρας, ἁμαρτωλοί, καὶ ἁγνίσατε καρδίας, δίψυχοι. (Ⅲ)

*****

Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs, et purifiez vos cœurs, vous qui êtes doubles de cœur. (Ⅵ)

*****

Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous ; pécheurs, nettoyez vos mains ; et vous qui êtes doubles de cœur, purifiez vos cœurs. (Ⅶ)

*****

4. 9  
Miseri estote, et lugete, et plorate : risus vester in luctum convertatur, et gaudium in mœrorem.

Sentez votre misère; prenez le deuil, et pleurez que votre rire se change en pleurs, et votre joie en tristesse. (⁎)

*****

Sentez votre misère; soyez dans le deuil et dans les larmes; que votre rire se change en deuil, et votre joie en tristesse. (Ⅰ)

*****

ταλαιπωρήσατε καὶ πενθήσατε καὶ κλαύσατε· ὁ γέλως ὑμῶν εἰς πένθος ⸀μετατραπήτω καὶ ἡ χαρὰ εἰς κατήφειαν· (Ⅲ)

*****

Sentez vos misères, et menez deuil et pleurez. Que votre rire se change en deuil, et votre joie en tristesse. (Ⅵ)

*****

Sentez vos misères, et lamentez, et pleurez ; que votre ris se change en pleurs, et votre joie en tristesse. (Ⅶ)

*****

4. 10  
Humiliamini in conspectu Domini, et exaltabit vos.

Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera. Frères, ne dites point de mal les uns des autres. (⁎)

*****

Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera. (Ⅰ)

*****

ταπεινώθητε ἐνώπιον ⸀κυρίου, καὶ ὑψώσει ὑμᾶς. (Ⅲ)

*****

Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera. (Ⅵ)

*****

Humiliez-vous en la présence du Seigneur, et il vous élèvera. (Ⅶ)

*****

4. 11  
Nolite detrahere alterutrum fratres. Qui detrahit fratri, aut qui judicat fratrem suum, detrahit legi, et judicat legem. Si autem judicas legem, non es factor legis, sed judex.

Celui qui parle mal de son frère ou qui juge son frère, parle mal de la loi et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu n'es plus un observateur de la loi, mais tu t'en fais juge. (⁎)

*****

Ne parlez point mal les uns des autres, frères. Celui qui parle mal d'un frère, ou qui juge son frère, parle mal de la loi et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu n'es pas observateur de la loi, mais tu en es juge. (Ⅰ)

*****

Μὴ καταλαλεῖτε ἀλλήλων, ἀδελφοί· ὁ καταλαλῶν ἀδελφοῦ ⸀ἢ κρίνων τὸν ἀδελφὸν αὐτοῦ καταλαλεῖ νόμου καὶ κρίνει νόμον· εἰ δὲ νόμον κρίνεις, οὐκ εἶ ποιητὴς νόμου ἀλλὰ κριτής. (Ⅲ)

*****

Ne parlez pas l’un contre l’autre, frères. Celui qui parle contre son frère ou qui juge son frère, parle contre la loi et juge la loi. Or si tu juges la loi, tu n’es pas un observateur de la loi, mais un juge. (Ⅵ)

*****

Mes frères ne médisez point les uns des autres ; celui qui médit de son frère, et qui condamne son frère, médit de la Loi, et condamne la Loi ; or si tu condamnes la Loi, tu n’es point l’observateur de la Loi, mais le juge. (Ⅶ)

*****

4. 12  
Unus est legislator et judex, qui potest perdere et liberare.\

Il n'y a qu'un seul législateur et qu'un seul juge, celui qui a la puissance de sauver et de perdre. Mais qui es-tu, toi qui juges le prochain? (⁎)

*****

Un seul est législateur et juge, c'est celui qui peut sauver et perdre; mais toi, qui es-tu, qui juges le prochain? (Ⅰ)

*****

εἷς ⸀ἐστιν νομοθέτης ⸂καὶ κριτής⸃, ὁ δυνάμενος σῶσαι καὶ ἀπολέσαι· σὺ δὲ τίς εἶ, ⸂ὁ κρίνων⸃ τὸν ⸀πλησίον; (Ⅲ)

*****

Un seul est législateur et juge, celui qui peut sauver et détruire; mais toi, qui es-tu qui juges ton prochain? (Ⅵ)

*****

Il n’y a qu’un seul Législateur, qui peut sauver et qui peut perdre ; [mais] toi qui es-tu, qui condamnes les autres ? (Ⅶ)

*****

4. 13  
Tu autem quis es, qui judicas proximum ? Ecce nunc qui dicitis : Hodie, aut crastino ibimus in illam civitatem, et faciemus ibi quidem annum, et mercabimur, et lucrum faciemus :

Eh bien donc vous qui dites : " Aujourd'hui ou demain nous irons dans telle ville, nous y séjournerons une année, nous trafiquerons, et nous ferons des profits ", (⁎)

*****

A vous maintenant, qui dites: Aujourd'hui ou demain nous irons dans telle ville, nous y passerons une année, nous trafiquerons, et nous gagnerons! (Ⅰ)

*****

Ἄγε νῦν οἱ λέγοντες· Σήμερον ⸀ἢ αὔριον ⸀πορευσόμεθα εἰς τήνδε τὴν πόλιν καὶ ⸀ποιήσομεν ἐκεῖ ⸀ἐνιαυτὸν καὶ ⸀ἐμπορευσόμεθα καὶ ⸀κερδήσομεν· (Ⅲ)

*****

À vous maintenant, qui dites: Aujourd’hui ou demain nous irons dans telle ou telle ville, et nous y passerons une année, et nous trafiquerons et nous gagnerons, (Ⅵ)

*****

Or maintenant, vous qui dites : Allons aujourd’hui ou demain en une telle ville, et demeurons là un an, et y trafiquons et gagnons ; (Ⅶ)

*****

4. 14  
qui ignoratis quid erit in crastino.

- vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain; - car qu'est-ce que votre vie? (⁎)

*****

Vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain! car, qu'est-ce votre vie? Vous êtes une vapeur qui paraît pour un peu de temps, et qui ensuite disparaît. (Ⅰ)

*****

οἵτινες οὐκ ἐπίστασθε ⸀τὸ τῆς αὔριον ⸀ποία ἡ ζωὴ ὑμῶν· ἀτμὶς γάρ ⸀ἐστε ⸀ἡ πρὸς ὀλίγον φαινομένη, ⸀ἔπειτα καὶ ἀφανιζομένη· (Ⅲ)

*****

vous qui ne savez pas ce qui arrivera le jour de demain; (car qu’est-ce que votre vie? car elle n’est qu’une vapeur paraissant pour un peu de temps et puis disparaissant;) (Ⅵ)

*****

(Qui toutefois ne savez pas ce qui arrivera le lendemain car qu’est-ce que votre vie ? ce n’est certes qu’une vapeur qui parait pour un peu de temps, et qui ensuite s’évanouit ;) (Ⅶ)

*****

4. 15  
Quæ est enim vita vestra ? vapor est ad modicum parens, et deinceps exterminabitur ; pro eo ut dicatis : Si Dominus voluerit. Et : Si vixerimus, faciemus hoc, aut illud.

Vous êtes une vapeur qui paraît un instant et s'évanouit ensuite : - au lieu de dire : " Si le Seigneur le veut ", ou : " Si nous sommes en vie, nous ferons ceci ou cela. " (⁎)

*****

Vous devriez dire, au contraire: Si Dieu le veut, nous vivrons, et nous ferons ceci ou cela. (Ⅰ)

*****

ἀντὶ τοῦ λέγειν ὑμᾶς· Ἐὰν ὁ κύριος ⸀θελήσῃ, καὶ ⸀ζήσομεν καὶ ⸀ποιήσομεν τοῦτο ἢ ἐκεῖνο. (Ⅲ)

*****

au lieu de dire: Si le Seigneur le veut et si nous vivons, nous ferons aussi ceci ou cela. (Ⅵ)

*****

Au lieu que vous deviez dire : si le Seigneur le veut, et si nous vivons, nous ferons ceci, ou cela. (Ⅶ)

*****

4. 16  
Nunc autem exsultatis in superbiis vestris. Omnis exsultatio talis, maligna est.

Mais maintenant vous vous vantez dans votre présomption. Toute jactance de cette sorte est mauvaise. (⁎)

*****

Mais maintenant vous vous glorifiez dans vos pensées orgueilleuses. C'est chose mauvaise que de se glorifier de la sorte. (Ⅰ)

*****

νῦν δὲ καυχᾶσθε ἐν ταῖς ἀλαζονείαις ὑμῶν· πᾶσα καύχησις τοιαύτη πονηρά ἐστιν. (Ⅲ)

*****

Mais maintenant vous vous glorifiez dans vos vanteries. Toute jactance pareille est mauvaise. (Ⅵ)

*****

Mais maintenant vous vous vantez en vos pensées orgueilleuses ; toute vanterie de cette nature est mauvaise. (Ⅶ)

*****

4. 17  
Scienti igitur bonum facere, et non facienti, peccatum est illi.

Celui donc qui sait faire ce qui est bien et qui ne le fait pas, commet un péché. (⁎)

*****

Celui donc qui sait faire ce qui est bien, et qui ne le fait pas, commet un péché. (Ⅰ)

*****

εἰδότι οὖν καλὸν ποιεῖν καὶ μὴ ποιοῦντι, ἁμαρτία αὐτῷ ἐστιν. (Ⅲ)

*****

Pour celui donc qui sait faire le bien et qui ne le fait pas, pour lui c’est pécher. (Ⅵ)

*****

Il y a donc du péché en celui qui sait faire le bien, et qui ne le fait pas. (Ⅶ)

*****



Page: 1

Chapitre 4

| | | 4| |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥