Baruch
Onelittleangel > > Baruch  >
(37 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon
A- | A | A+ | T+

Versions
Comparer

4. 1  
La sagesse, c'est le livre des commandements de Dieu, et la loi qui subsiste à jamais; tous ceux qui s'y attacheront arriveront à la vie, mais ceux qui l'abandonneront iront à la mort.

Hic liber mandatorum Dei,/ et lex quæ est in æternum :/ omnes qui tenent eam pervenient ad vitam :/ qui autem dereliquerunt eam, in mortem./ (Ⅳ)

*****

4. 2  
Reviens, ô Jacob, et embrasse-la; marche à la splendeur de sa lumière.

Convertere, Jacob, et apprehende eam :/ ambula per viam ad splendorem ejus contra lumen ejus./ (Ⅳ)

*****

4. 3  
Ne donne pas ta gloire à un autre, ni tes avantages à une nation étrangère.

Ne tradas alteri gloriam tuam,/ et dignitatem tuam genti alienæ./ (Ⅳ)

*****

4. 4  
Heureux sommes-nous, ô Israël, parce que ce qui plaît à Dieu nous a été révélé.

Beati sumus, Israël,/ quia quæ Deo placent manifesta sunt nobis.]\ (Ⅳ)

*****

4. 5  
Prends Courage, ô mon peuple, souvenir d'Israël!

Animæquior esto, populus Dei, memorabilis Israël :/ (Ⅳ)

*****

4. 6  
Vous avez été vendus aux nations, non pour la ruine; mais parce que vous avez excité la colère de Dieu, vous avez été livrés aux oppresseurs.

venundati estis gentibus non in perditionem :/ sed propter quod in ira ad iracundiam provocastis Deum,/ traditi estis adversariis./ (Ⅳ)

*****

4. 7  
Car vous avez irrité Celui qui vous a faits, en offrant des sacrifices aux démons, et non à Dieu.

Exacerbastis enim eum qui fecit vos, Deum æternum,/ immolantes dæmoniis, et non Deo./ (Ⅳ)

*****

4. 8  
Vous avez oublié Celui qui vous a nourris, Dieu éternel, et vous avez contristé celle qui vous a élevés, Jérusalem.

Obliti enim estis Deum qui nutrivit vos,/ et contristastis nutricem vestram Jerusalem./ (Ⅳ)

*****

4. 9  
Car elle a vu fondre sur vous la colère de Dieu, et elle a dit: Ecoutez, voisines de Sion, car Dieu m'a envoyé un grand deuil.

Vidit enim iracundiam a Deo venientem vobis, et dixit :/ Audite, confines Sion :/ adduxit enim mihi Deus luctum magnum./ (Ⅳ)

*****

4. 10  
J'ai vu la captivité de mes fils et de mes filles, que l'Eternel a fait venir sur eux.

Vidi enim captivitatem populi mei,/ filiorum meorum et filiarum,/ quam superduxit illis Æternus./ (Ⅳ)

*****

4. 11  
Je les avais nourris dans la joie, et je les ai laissés partir dans les larmes et le deuil.

Nutrivi enim illos cum jucunditate ;/ dimisi autem illos cum fletu et luctu./ (Ⅳ)

*****

4. 12  
Que nul ne se réjouisse en me voyant veuve, et délaissée d'un grand nombre! Je suis déserte à cause des péchés de mes fils, parce qu'ils se sont détournés de la loi de Dieu,

Nemo gaudeat super me viduam et desolatam :/ a multis derelicta sum propter peccata filiorum meorum,/ quia declinaverunt a lege Dei./ (Ⅳ)

*****

4. 13  
qu'ils ont méconnu ses commandements, qu'ils n'ont pas marché dans la voie des préceptes de Dieu, et n'ont pas suivi les sentiers de la discipline, selon sa justice.

Justitias autem ipsius nescierunt,/ nec ambulaverunt per vias mandatorum Dei,/ neque per semitas veritatis ejus cum justitia ingressi sunt./ (Ⅳ)

*****

4. 14  
Qu'elles viennent, les voisines de Sion! Souvenez-vous de la captivité de mes fils et de mes filles, que l'Eternel a amenée sur eux.

Veniant confines Sion,/ et memorentur captivitatem filiorum et filiarum mearum,/ quam superduxit illis Æternus./ (Ⅳ)

*****

4. 15  
Car il a fait venir contre eux une nation lointaine, une nation cruelle, au langage barbare,

Adduxit enim super illos gentem de longinquo,/ gentem improbam, et alterius linguæ,/ (Ⅳ)

*****

4. 16  
qui n'a eu ni respect pour le vieillard, ni compassion pour l'enfant, qui a emmené les bien-aimés de la veuve, et m'a laissée seule, privée de mes filles.

qui non sunt reveriti senem,/ neque puerorum miserti sunt,/ et abduxerunt dilectos viduæ,/ et a filiis unicam desolaverunt./ (Ⅳ)

*****

4. 17  
Et moi comment pourrais-je vous secourir?

Ego autem, quid possum adjuvare vos ?/ (Ⅳ)

*****

4. 18  
Celui qui a fait venir ces maux sur vous, c'est lui qui vous tirera de la main de vos ennemis.

qui enim adduxit super vos mala,/ ipse vos eripiet de manibus inimicorum vestrorum./ (Ⅳ)

*****

4. 19  
Allez, mes fils, allez; pour moi, je reste seule!

Ambulate, filii, ambulate :/ ego enim derelicta sum sola./ (Ⅳ)

*****

4. 20  
J'ai quitté la robe des jours heureux; j'ai revêtu le sac de ma supplication; je crierai au Très-Haut tous les jours de ma vie.

Exui me stola pacis,/ indui autem me sacco obsecrationis,/ et clamabo ad Altissimum in diebus meis./ (Ⅳ)

*****

4. 21  
Courage, mes fils; criez au Seigneur, et il vous arrachera à la puissance, aux mains de vos ennemis.

Animæquiores estote, filii ; clamate ad Dominum,/ et eripiet vos de manu principum inimicorum./ (Ⅳ)

*****

4. 22  
J'attends de l'Eternel votre délivrance, et la joie me vient, de la part du Saint, pour la miséricorde qui vous viendra bientôt de l'Eternel, votre Sauveur.

Ego enim speravi in æternum salutem vestram,/ et venit mihi gaudium a Sancto, super misericordia/ quæ veniet vobis ab æterno salutari nostro./ (Ⅳ)

*****

4. 23  
Je vous ai laissés partir dans les larmes et le deuil; mais Dieu vous ramènera à moi dans la joie et l'allégresse, pour toujours.

Emisi enim vos cum luctu et ploratu :/ reducet autem vos mihi Dominus/ cum gaudio et jucunditate in sempiternum./ (Ⅳ)

*****

4. 24  
Comme les voisines de Sion ont vu votre captivité, ainsi elles verront bientôt votre délivrance de la part de Dieu, laquelle vous viendra avec une grande gloire et un grand éclat de l'Eternel.

Sicut enim viderunt vicinæ Sion captivitatem vestram a Deo,/ sic videbunt et in celeritate salutem vestram a Deo,/ quæ superveniet vobis cum honore magno et splendore æterno./ (Ⅳ)

*****

4. 25  
Mes fils, supportez avec patience la colère de Dieu qui est venue sur vous; votre ennemi vous a persécutés; mais bientôt vous verrez sa ruine, et mettrez le pied sur son cou.

Filii, patienter sustinete iram quæ supervenit vobis :/ persecutus est enim te inimicus tuus :/ sed cito videbis perditionem ipsius,/ et super cervices ipsius ascendes./ (Ⅳ)

*****

4. 26  
Mes fils les plus délicats ont marché par d'âpres chemins; ils ont été enlevés comme un troupeau volé par l'ennemi.

Delicati mei ambulaverunt vias asperas :/ ducti sunt enim ut grex direptus ab inimicis./ (Ⅳ)

*****

4. 27  
Courage, mes fils, et criez au Seigneur: car Celui qui a fait venir sur vous ces maux se souviendra de vous.

Animæquiores estote, filii, et proclamate ad Dominum :/ erit enim memoria vestra ab eo qui duxit vos./ (Ⅳ)

*****

4. 28  
Car, comme votre pensée a été de vous éloigner de Dieu, revenus à lui, vous mettrez dix fois plus d'ardeur à le chercher.

Sicut enim fuit sensus vester ut erraretis a Deo,/ decies tantum iterum convertentes requiretis eum :/ (Ⅳ)

*****

4. 29  
Car Celui qui a fait venir sur vous le malheur, vous amènera, en vous sauvant, une joie éternelle.

qui enim induxit vobis mala,/ ipse rursum adducet vobis sempiternam jucunditatem cum salute vestra.]\ (Ⅳ)

*****

4. 30  
Courage, Jérusalem; celui qui t'a donné son nom, te consolera.

Animæquior esto, Jerusalem :/ exhortatur enim te, qui te nominavit./ (Ⅳ)

*****

4. 31  
Malheureux ceux qui t'ont maltraitée, et se sont réjouis de ta chute!

Nocentes peribunt, qui te vexaverunt :/ et qui gratulati sunt in tua ruina, punientur./ (Ⅳ)

*****

4. 32  
Malheureuses les villes où tes fils ont été esclaves! Malheureuse celle qui les a reçus!

Civitates quibus servierunt filii tui, punientur,/ et quæ accepit filios tuos./ (Ⅳ)

*****

4. 33  
De même qu'elle s'est réjouie de ta ruine et qu'elle a triomphé de ta chute, ainsi elle s'attristera de sa propre dévastation.

Sicut enim gavisa est in tua ruina, et lætata est in casu tuo,/ sic contristabitur in sua desolatione,/ (Ⅳ)

*****

4. 34  
Je lui ôterai la joie que lui causaient ses nombreux habitants, et sa jactance sera changée en deuil.

et amputabitur exsultatio multitudinis ejus,/ et gaudimonium ejus erit in luctum./ (Ⅳ)

*****

4. 35  
Un feu viendra sur elle de la part de l'Eternel, pour de longs jours, et elle sera pendant longtemps le séjour des esprits mauvais.

Ignis enim superveniet ei ab Æterno in longiturnis diebus,/ et habitabitur a dæmoniis in multitudine temporis./ (Ⅳ)

*****

4. 36  
Regarde du côté de l'Orient, ô Jérusalem, et vois la joie qui te vient de la part de Dieu.

Circumspice, Jerusalem, ad orientem,/ et vide jucunditatem a Deo tibi venientem./ (Ⅳ)

*****

4. 37  
Car voici qu'ils reviennent, tes fils que tu as vus partir, ils reviennent tous ensemble de l'Orient à l'Occident à la voix du Saint, se réjouissant de la gloire de Dieu.

Ecce enim veniunt filii tui, quos dimisisti dispersos :/ veniunt collecti ab oriente usque ad occidentem, in verbo Sancti,/ gaudentes in honorem Dei.] (Ⅳ)

*****



Page: 1

Chapitre 4

| | | 4| | |

Baruch>>