Judith
> Judith  >
18 Verses | Page 1 / 1
(Version Crampon)


Afficher / Cacher


14. 1  
Alors Judith dit à tout le peuple : " Ecoutez-moi, mes frères, suspendez cette tête au haut de nos murailles.
- Dixit autem Judith ad omnem populum : Audite me, fratres : suspendite caput hoc super muros nostros : (Ⅳ)
14. 2  
Et, quand le soleil sera levé, que chacun prenne ses armes; puis sortez avec impétuosité, non pour descendre seulement dans la vallée, mais comme pour faire une attaque générale.
- et erit, cum exierit sol, accipiat unusquisque arma sua, et exite cum impetu, non ut descendatis deorsum, sed quasi impetum facientes. (Ⅳ)
14. 3  
Il faudra bien alors que les avant-postes s'enfuient vers leur général, afin de le réveiller pour le combat.
- Tunc exploratores necesse erit ut fugiant ad principem suum excitandum ad pugnam. (Ⅳ)
14. 4  
Et lorsque leurs chefs auront couru à la tente d'Holoferne et qu'ils le trouveront décapité, baigné dans son sang, l'épouvante s'emparera d'eux.
- Cumque duces eorum cucurrerint ad tabernaculum Holofernis, et invenerint eum truncum in suo sanguine volutatum, decidet super eos timor. (Ⅳ)
14. 5  
Et lorsque vous les verrez fuir, mettez-vous hardiment à leur poursuite, car le Seigneur les écrasera sous vos yeux. "
- Cumque cognoveritis fugere eos, ite post illos securi, quoniam Dominus conteret eos sub pedibus vestris. (Ⅳ)
14. 6  
Alors Achior, voyant la puissance qu'exerçait le Dieu d'Israël, abandonna le culte des nations; il crut en Dieu, se circoncit, et fut incorporé au peuple d'Israël, ainsi que tous ses descendants, jusqu'au temps présent.
- Tunc Achior, videns virtutem quam fecit Deus Israël, relicto gentilitatis ritu, credidit Deo, et circumcidit carnem præputii sui, et appositus est ad populum Israël, et omnis successio generis ejus usque in hodiernum diem.\ (Ⅳ)
14. 7  
Dès que le jour parut, les habitants de Béthulie suspendirent aux murailles la tête d'Holoferne, et, chaque homme ayant pris ses armes, ils sortirent de la ville avec un grand tumulte et de grands cris.
- Mox autem ut ortus est dies, suspenderunt super muros caput Holofernis, accepitque unusquisque vir arma sua, et egressi sunt cum grandi strepitu et ululatu. (Ⅳ)
14. 8  
Les avant-postes s'en étant aperçus coururent à la tente d'Holoferne.
- Quod videntes exploratores, ad tabernaculum Holofernis cucurrerunt. (Ⅳ)
14. 9  
Ceux qui étaient dans la tente vinrent et firent du bruit à la porte de la chambre à coucher pour l'éveiller, augmentant à dessein le tumulte, afin qu'Holoferne fût tiré de son sommeil par tout ce bruit, sans qu'un des siens eût besoin de le réveiller.
- Porro hi qui in tabernaculo erant, venientes, et ante ingressum cubiculi perstrepentes, excitandi gratia, inquietudinem arte moliebantur, ut non ab excitantibus, sed a sonantibus Holofernes evigilaret. (Ⅳ)
14. 10  
Car personne n'osait, ni en frappant, ni en entrant, ouvrir la porte de la chambre à coucher du plus grand des Assyriens.
- Nullus enim audebat cubiculum virtutis Assyriorum pulsando aut intrando aperire. (Ⅳ)
14. 11  
Mais ses généraux, ses commandants et tous les officiers de l'armée du roi des Assyriens étant venus, dirent aux chambellans :
- Sed cum venissent ejus duces ac tribuni, et universi majores exercitus regis Assyriorum, dixerunt cubiculariis : (Ⅳ)
14. 12  
" Entrez et éveillez-le, car ces rats sont sortis de leurs trous et ont osé nous provoquer au combat. "
- Intrate, et excitate illum, quoniam egressi mures de cavernis suis, ausi sunt provocare nos ad prælium. (Ⅳ)
14. 13  
Alors, Vagao, étant entré dans la chambre, s'arrêta devant le rideau, et il frappa des mains, car il s'imaginait que son maître dormait avec Judith.
- Tunc ingressus Vagao cubiculum ejus, stetit ante cortinam, et plausum fecit manibus suis : suspicabatur enim illum cum Judith dormire. (Ⅳ)
14. 14  
Mais quand, prêtant l'oreille, il n'entendit aucun des mouvements d'un homme qui eût été couché là, il s'approcha du rideau et, l'ayant levé, il aperçut le cadavre d'Holoferne étendu par terre, sans tête, et baigné dans son sang. Aussitôt il jeta un grand cri, en pleurant, et déchira ses vêtements.
- Sed cum nullum motum jacentis sensu aurium caperet, accessit proximans ad cortinam, et elevans eam, vidensque cadaver absque capite Holofernis in suo sanguine tabefactum jacere super terram, exclamavit voce magna cum fletu, et scidit vestimenta sua. (Ⅳ)
14. 15  
Et, étant entré dans la tente de Judith, il ne la trouva pas. Il sortit en toute hâte vers le peuple,
- Et ingressus tabernaculum Judith, non invenit eam, et exiliit foras ad populum, (Ⅳ)
14. 16  
et dit : " Une seule femme juive a mis la confusion dans la maison du roi Nabuchodonosor; voici qu'Holoferne est étendu par terre, et sa tête n'est plus avec son corps ! "
- et dixit : Una mulier hebræa fecit confusionem in domo regis Nabuchodonosor : ecce enim Holofernes jacet in terra, et caput ejus non est in illo. (Ⅳ)
14. 17  
En entendant ces paroles, tous les princes de l'armée des Assyriens déchirèrent leurs vêtements, une crainte et une frayeur extrêmes s'emparèrent d'eux, leurs esprits furent bouleversés,
- Quod cum audissent principes virtutis Assyriorum, sciderunt omnes vestimenta sua, et intolerabilis timor et tremor cecidit super eos, et turbati sunt animi eorum valde. (Ⅳ)
14. 18  
et une clameur indicible retentit au milieu de leur camp.
- Et factus est clamor incomparabilis in medio castrorum eorum. (Ⅳ)


Page: 1

Chapitre 14

| | | | | | | | | | | | | 14| | |







Home