Judith
> Judith  >
31 Verses | Page 1 / 1
(Version Crampon)


Afficher / Cacher


16. 1  
Alors Judith chanta ce cantique au Seigneur, en disant :
- Tunc cantavit canticum hoc Domino Judith, dicens : (Ⅳ)
16. 2  
" Célébrez le Seigneur au son des tambourins, chantez le Seigneur avec les cymbales, modulez en son honneur un cantique nouveau, exaltez et acclamez son nom.
- Incipite Domino in tympanis ;/ cantate Domino in cymbalis ;/ modulamini illi psalmum novum :/ exaltate, et invocate nomen ejus./ (Ⅳ)
16. 3  
Le Seigneur met fin aux guerres; le Seigneur est son nom !
- Dominus conterens bella,/ Dominus nomen est illi./ (Ⅳ)
16. 4  
Il a dressé son camp au milieu de son peuple, pour nous délivrer des mains de tous nos ennemis.
- Qui posuit castra sua in medio populi sui,/ ut eriperet nos de manu omnium inimicorum nostrorum./ (Ⅳ)
16. 5  
Assur est venu des montagnes, du côté de l'Aquilon, avec les myriades de ses guerriers; leur multitude arrêtait les torrents, et leurs chevaux couvraient les vallées.
- Venit Assur ex montibus ab aquilone/ in multitudine fortitudinis suæ :/ cujus multitudo obturavit torrentes,/ et equi eorum cooperuerunt valles./ (Ⅳ)
16. 6  
Il se promettait de ravager par le feu mon territoire, d'immoler par l'épée mes jeunes gens, de faire de mes enfants un butin, de mes vierges des captives.
- Dixit se incensurum fines meos,/ et juvenes meos occisurum gladio ;/ infantes meos dare in prædam,/ et virgines in captivitatem./ (Ⅳ)
16. 7  
Mais le Seigneur tout-puissant l'a couvert d'ignominie; il l'a livré aux mains d'une femme, et elle en a triomphé.
- Dominus autem omnipotens nocuit eum,/ et tradidit eum in manus feminæ, et confodit eum./ (Ⅳ)
16. 8  
Leur héros n'est point tombé sous les coups des jeunes gens; les géants à haute stature ne se sont pas mesurés avec lui. C'est Judith, la fille de Mérari, qui l'a renversé par la beauté de son visage.
- Non enim cecidit potens eorum a juvenibus,/ nec filii Titan percusserunt eum,/ nec excelsi gigantes opposuerunt se illi :/ sed Judith filia Merari in specie faciei suæ dissolvit eum./ (Ⅳ)
16. 9  
Elle s'est dépouillée des vêtements de son veuvage; elle s'est parée de ses vêtements de fête, pour le triomphe des enfants d'Israël;
- Exuit enim se vestimento viduitatis,/ et induit se vestimento lætitiæ/ in exultatione filiorum Israël./ (Ⅳ)
16. 10  
elle a fait couler sur son visage une huile parfumée, elle a disposé sous le turban les boucles de sa chevelure. Elle a revêtu une robe neuve pour le séduire.
- Unxit faciem suam unguento,/ et colligavit cincinnos suos mitra ;/ accepit stolam novam ad decipiendum illum./ (Ⅳ)
16. 11  
L'éclat de sa chaussure a ébloui ses yeux, sa beauté a rendu son âme captive, et elle lui a tranché la tête avec l'épée.
- Sandalia ejus rapuerunt oculos ejus ;/ pulchritudo ejus captivam fecit animam ejus :/ amputavit pugione cervicem ejus./ (Ⅳ)
16. 12  
Les Perses ont frémi de sa vaillance, les Mèdes de son audace;
- Horruerunt Persæ constantiam ejus,/ et Medi audaciam ejus./ (Ⅳ)
16. 13  
le camp des Assyriens a retenti de hurlements; quand se sont montrés les miens, exténués et desséchés par la soif.
- Tunc ululaverunt castra Assyriorum,/ quando apparuerunt humiles mei, arescentes in siti./ (Ⅳ)
16. 14  
Des fils de jeunes femmes les ont transpercés et les ont tués comme des enfants qui s'enfuient. Ils ont péri dans le combat, devant la face du Seigneur mon Dieu.
- Filii puellarum compunxerunt eos,/ et sicut pueros fugientes occiderunt eos :/ perierunt in prælio a facie Domini Dei mei./ (Ⅳ)
16. 15  
Chantons un cantique au Seigneur, chantons au Seigneur un cantique nouveau :
- Hymnum cantemus Domino ;/ hymnum novum cantemus Deo nostro./ (Ⅳ)
16. 16  
Maître souverain, Seigneur, vous êtes grand, et magnifique dans votre puissance, et nul ne peut vous surpasser.
- Adonai Domine, magnus es tu,/ et præclarus in virtute tua :/ et quem superare nemo potest./ (Ⅳ)
16. 17  
Que toutes vos créatures vous servent, parce que vous avez parlé, et tout a été fait; vous avez envoyé votre esprit, et tout a été créé, et nul ne peut résister à votre voix.
- Tibi serviat omnis creatura tua,/ quia dixisti, et facta sunt ;/ misisti spiritum tuum, et creata sunt :/ et non est qui resistat voci tuæ./ (Ⅳ)
16. 18  
Les montagnes, ainsi que les eaux, sont agitées sur leurs bases, les pierres se fondent comme la cire, devant votre face;
- Montes a fundamentis movebuntur cum aquis ;/ petræ, sicut cera, liquescent ante faciem tuam./ (Ⅳ)
16. 19  
mais ceux qui vous craignent sont grands devant vous en toutes choses.
- Qui autem timent te,/ magni erunt apud te per omnia./ (Ⅳ)
16. 20  
Malheur à la nation qui s'élève contre mon peuple ! Car le Seigneur, le Tout-Puissant, se vengera d'elle, il la visitera au jour du jugement,
- Væ genti insurgenti super genus meum :/ Dominus enim omnipotens vindicabit in eis ;/ in die judicii visitabit illos./ (Ⅳ)
16. 21  
il livrera leur chair au feu et aux vers, afin qu'ils brûlent et qu'ils éprouvent ce supplice éternellement. "
- Dabit enim ignem et vermes in carnes eorum,/ ut urantur et sentiant usque in sempiternum.]\ (Ⅳ)
16. 22  
Après cette victoire, tout le peuple se rendit à Jérusalem pour adorer le Seigneur et, aussitôt qu'ils furent purifiés, ils offrirent tous les holocaustes et acquittèrent leurs vœux et leurs promesses.
- Et factum est post hæc, omnis populus post victoriam venit in Jerusalem adorare Dominum : et mox ut purificati sunt, obtulerunt omnes holocausta, et vota, et repromissiones suas. (Ⅳ)
16. 23  
Judith offrit toutes les armes d'Holoferne, que le peuple lui avait données, et le rideau qu'elle avait elle-même enlevé du lit, en anathème d'oubli.
- Porro Judith universa vasa bellica Holofernis, quæ dedit illi populus, et conopeum quod ipsa sustulerat de cubili ipsius, obtulit in anathema oblivionis. (Ⅳ)
16. 24  
Tout le peuple était dans l'allégresse en face du sanctuaire, et la joie de cette victoire fut célébrée avec Judith pendant trois mois.
- Erat autem populus jucundus secundum faciem sanctorum : et per tres menses gaudium hujus victoriæ celebratum est cum Judith. (Ⅳ)
16. 25  
Ces jours de fête étant passés, chacun retourna dans sa maison; Judith fut honorée dans Béthulie, et elle jouit d'un grand renom dans tout le paysd'Israël.
- Post dies autem illos, unusquisque rediit in domum suam : et Judith magna facta est in Bethulia, et præclarior erat universæ terræ Israël. (Ⅳ)
16. 26  
Joignant au courage la chasteté, elle ne connut point d'homme le reste de sa vie, depuis la mort de Manassès, son mari.
- Erat enim virtuti castitas adjuncta, ita ut non cognosceret virum omnibus diebus vitæ suæ, ex quo defunctus est Manasses vir ejus. (Ⅳ)
16. 27  
Les jours de fête, elle paraissait magnifiquement parée.
- Erat autem, diebus festis, procedens cum magna gloria. (Ⅳ)
16. 28  
Après avoir demeuré cent cinq ans dans la maison de son mari et donné la liberté à sa servante, elle mourut et fut inhumée à Béthulie avec son mari;
- Mansit autem in domo viri sui annos centum quinque, et dimisit abram suam liberam : et defuncta est ac sepulta cum viro suo in Bethulia. (Ⅳ)
16. 29  
et tout le peuple la pleura pendant sept jours.
- Luxitque illam omnis populus diebus septem. (Ⅳ)
16. 30  
Dans tout le cours de sa vie et après sa mort, il n'y eut personne, pendant de longues années, qui troubla la paix d'Israël.
- In omni autem spatio vitæ ejus non fuit qui perturbaret Israël, et post mortem ejus annis multis. (Ⅳ)
16. 31  
Le jour de fête institué en souvenir de cette victoire est compté par les Hébreux au nombre des saints jours, et il est célébré par les Juifs depuis ce temps-là jusqu'aujourd'hui.
- Dies autem victoriæ hujus festivitatis ab Hebræis in numero sanctorum dierum accipitur, et colitur a Judæis ex illo tempore usque in præsentem diem. (Ⅳ)


Page: 1

Chapitre 16

| | | | | | | | | | | | | | | 16|







Home