Ruth
Onelittleangel > > Ruth  >
(23 Verses | Page 1 / 1)
Version J.N. Darby




Versions
Comparer
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

2. 1  
Et Naomi avait un ami de son mari, homme puissant et riche, de la famille d’Élimélec, et son nom était Boaz.

Noémi avait un parent tin côté de son mari; C'était un homme puissant et riche, de la famille d'Elimélech et son nom était Booz. (⁎)

*****

Naomi avait un parent de son mari. C'était un homme puissant et riche, de la famille d'Élimélec, et qui se nommait Boaz. (Ⅰ)

*****

καὶ τη̨̃ Νωεμιν ἀνὴρ γνώριμος τω̨̃ ἀνδρὶ αὐτη̃ς ὁ δὲ ἀνὴρ δυνατὸς ἰσχύι ἐκ τη̃ς συγγενείας Αβιμελεχ καὶ ὄνομα αὐτω̨̃ Βοος (Ⅲ)

*****

Erat autem viro Elimelech consanguineus, homo potens, et magnarum opum, nomine Booz. (Ⅳ)

*****

‫ 1  ׃2   ולנעמי *מידע **מודע לאישה איש גבור חיל ממשפחת אלימלך ושמו בעז ‬ (Ⅴ)

*****

Or le mari de Nahomi avait là un parent, homme fort et vaillant, de la famille d’Eli-mélec, qui avait nom Booz. (Ⅶ)

*****

Or le mari de Naomi avait un parent qui était un homme puissant et riche, de la famille d'Élimélec; son nom était Booz. (Ⅷ)

*****

2. 2  
Et Ruth, la Moabite, dit à Naomi: Je te prie, j’irai aux champs, et je glanerai parmi les épis, à la suite de celui aux yeux duquel je trouverai grâce. Et elle lui dit: Va, ma fille.

Ruth, la Moabite, dit à Noémi : "je voudrais bien aller aux champs glaner des épis derrière celui aux yeux duquel j'aurai trouvé grâce." Elle lui répondit: "Va, ma fille." (⁎)

*****

Ruth la Moabite dit à Naomi: Laisse-moi, je te prie, aller glaner des épis dans le champ de celui aux yeux duquel je trouverai grâce. Elle lui répondit: Va, ma fille. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν Ρουθ ἡ Μωαβι̃τις πρὸς Νωεμιν πορευθω̃ δὴ εἰς ἀγρὸν καὶ συνάξω ἐν τοι̃ς στάχυσιν κατόπισθεν οὑ̃ ἐὰν εὕρω χάριν ἐν ὀφθαλμοι̃ς αὐτου̃ εἰ̃πεν δὲ αὐτη̨̃ πορεύου θύγατερ (Ⅲ)

*****

Dixitque Ruth Moabitis ad socrum suam : Si jubes, vadam in agrum, et colligam spicas quæ fugerint manus metentium, ubicumque clementis in me patrisfamilias reperero gratiam. Cui illa respondit : Vade, filia mea. (Ⅳ)

*****

‫ 2  ׃2   ותאמר רות המואביה אל נעמי אלכה נא השדה ואלקטה‪[Q]‬‪[n]‬‪[p]‬ בשבלים‪[Q]‬‪[n]‬‪[p]‬ אחר אשר אמצא חן בעיניו ותאמר לה לכי בתי ‬ (Ⅴ)

*****

Et Ruth la Moabite dit à Nahomi : Je te prie que j’aille aux champs, et je glanerai quelques épis après celui devant lequel j’aurai trouvé grâce. Et elle lui répondit : Va, ma fille. (Ⅶ)

*****

Et Ruth, la Moabite, dit à Naomi: Laisse-moi aller aux champs, et glaner des épis après celui aux yeux duquel j'aurai trouvé grâce. Et elle lui répondit: Va, ma fille. (Ⅷ)

*****

2. 3  
Et elle s’en alla, et entra, et glana dans un champ après les moissonneurs; et il se rencontra fortuitement que c’était la portion de champ de Boaz, qui était de la famille d’Élimélec.

Ruth s'en alla et vint glaner dans un champ derrière les moissonneurs; et il se rencontra qu'elle arriva dans la pièce de terre qui appartenait à Booz, qui était de la famille d'Elimélech. (⁎)

*****

Elle alla glaner dans un champ, derrière les moissonneurs. Et il se trouva par hasard que la pièce de terre appartenait à Boaz, qui était de la famille d'Élimélec. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐπορεύθη καὶ συνέλεξεν ἐν τω̨̃ ἀγρω̨̃ κατόπισθεν τω̃ν θεριζόντων καὶ περιέπεσεν περιπτώματι τη̨̃ μερίδι του̃ ἀγρου̃ Βοος του̃ ἐκ συγγενείας Αβιμελεχ (Ⅲ)

*****

Abiit itaque et colligebat spicas post terga metentium. Accidit autem ut ager ille haberet dominum nomine Booz, qui erat de cognatione Elimelech. (Ⅳ)

*****

‫ 3  ׃2   ותלך ותבוא ותלקט בשדה אחרי הקצרים ויקר מקרה חלקת השדה לבעז אשר ממשפחת אלימלך ‬ (Ⅴ)

*****

Elle s’en alla donc et entra dans un champ, et glana après les moissonneurs ; et il arriva qu’elle se rencontra dans un champ qui appartenait à Booz, lequel [était] de la famille d’Eli-mélec. (Ⅶ)

*****

Elle s'en alla donc, et vint glaner dans un champ, derrière les moissonneurs. Et il se rencontra qu'elle était dans une portion du champ de Booz, de la famille d'Élimélec. (Ⅷ)

*****

2. 4  
Et voici, Boaz vint de Bethléhem; et il dit aux moissonneurs: L’Éternel soit avec vous! Et ils lui dirent: L’Éternel te bénisse!

Et voilà que Booz vint de Bethléem, et il dit aux moissonneurs : " Yahweh soit avec vous !" Ils lui répondirent: "Yahweh te bénisse !" (⁎)

*****

Et voici, Boaz vint de Bethléhem, et il dit aux moissonneurs: Que l'Éternel soit avec vous! Ils lui répondirent: Que l'Éternel te bénisse! (Ⅰ)

*****

καὶ ἰδοὺ Βοος ἠ̃λθεν ἐκ Βαιθλεεμ καὶ εἰ̃πεν τοι̃ς θερίζουσιν κύριος μεθ' ὑμω̃ν καὶ εἰ̃πον αὐτω̨̃ εὐλογήσαι σε κύριος (Ⅲ)

*****

Et ecce, ipse veniebat de Bethlehem, dixitque messoribus : Dominus vobiscum. Qui responderunt ei : Benedicat tibi Dominus. (Ⅳ)

*****

‫ 4  ׃2   והנה בעז בא מבית לחם ויאמר לקוצרים יהוה עמכם ויאמרו לו יברכך יהוה ‬ (Ⅴ)

*****

Or voici, Booz vint de Bethléhem, et il dit aux moissonneurs : L’Eternel soit avec vous ; et ils lui répondirent : L’Eternel te bénisse. (Ⅶ)

*****

Et voici, Booz vint de Bethléhem, et dit aux moissonneurs: Que l'Éternel soit avec vous! Et ils lui répondirent: Que l'Éternel te bénisse! (Ⅷ)

*****

2. 5  
Et Boaz dit à son serviteur qui était établi sur les moissonneurs: A qui est cette jeune femme?

Et Booz dit à son serviteur établi sur les moissonneurs : (⁎)

*****

Et Boaz dit à son serviteur chargé de surveiller les moissonneurs: A qui est cette jeune femme? (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν Βοος τω̨̃ παιδαρίω̨ αὐτου̃ τω̨̃ ἐφεστω̃τι ἐπὶ τοὺς θερίζοντας τίνος ἡ νεα̃νις αὕτη (Ⅲ)

*****

Dixitque Booz juveni, qui messoribus præerat : Cujus est hæc puella ? (Ⅳ)

*****

‫ 5  ׃2   ויאמר בעז לנערו הנצב על הקוצרים למי הנערה הזאת ‬ (Ⅴ)

*****

Puis Booz dit à son serviteur qui avait charge sur les moissonneurs : A qui est cette jeune fille ? (Ⅶ)

*****

Puis Booz dit à son serviteur, chef des moissonneurs: A qui est cette jeune fille? (Ⅷ)

*****

2. 6  
Et le serviteur qui était établi sur les moissonneurs répondit et dit: C’est la jeune Moabite qui est revenue avec Naomi des champs de Moab;

"A qui est cette jeune fille?" Le serviteur établi sur les moissonneurs répondit : "C'est une jeune Moabite, qui est revenue avec Noémi des champs de Moab. (⁎)

*****

Le serviteur chargé de surveiller les moissonneurs répondit: C'est une jeune femme Moabite, qui est revenue avec Naomi du pays de Moab. (Ⅰ)

*****

καὶ ἀπεκρίθη τὸ παιδάριον τὸ ἐφεστὸς ἐπὶ τοὺς θερίζοντας καὶ εἰ̃πεν ἡ παι̃ς ἡ Μωαβι̃τίς ἐστιν ἡ ἀποστραφει̃σα μετὰ Νωεμιν ἐξ ἀγρου̃ Μωαβ (Ⅲ)

*****

Cui respondit : Hæc est Moabitis, quæ venit cum Noëmi, de regione Moabitide, (Ⅳ)

*****

‫ 6  ׃2   ויען הנער הנצב על הקוצרים ויאמר נערה מואביה היא השבה עם נעמי משדה מואב ‬ (Ⅴ)

*****

Et le serviteur qui avait charge sur les moissonneurs, répondit, et dit : C’est une jeune femme Moabite, qui est venue avec Nahomi du pays de Moab. (Ⅶ)

*****

Et le serviteur, chef des moissonneurs, répondit et dit: C'est une jeune femme moabite, qui est revenue avec Naomi de la campagne de Moab; (Ⅷ)

*****

2. 7  
et elle nous a dit: Permettez que je glane et que je ramasse entre les gerbes, après les moissonneurs. Et elle est venue, et est demeurée depuis le matin jusqu’à cette heure; ce qu’elle a été assise dans la maison est peu de chose.

Elle nous a dit: Laissez-moi glaner et ramasser des épis entre les gerbes, derrière les moissonneurs, Et, depuis ce matin qu'elle est arrivée, jusqu'à présent, elle a été debout, et ce repos qu'elle prend dans la maison est court." (⁎)

*****

Elle a dit: Permettez-moi de glaner et de ramasser des épis entre les gerbes, derrière les moissonneurs. Et depuis ce matin qu'elle est venue, elle a été debout jusqu'à présent, et ne s'est reposée qu'un moment dans la maison. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν συλλέξω δὴ καὶ συνάξω ἐν τοι̃ς δράγμασιν ὄπισθεν τω̃ν θεριζόντων καὶ ἠ̃λθεν καὶ ἔστη ἀπὸ πρωίθεν καὶ ἕως ἑσπέρας οὐ κατέπαυσεν ἐν τω̨̃ ἀγρω̨̃ μικρόν (Ⅲ)

*****

et rogavit ut spicas colligeret remanentes, sequens messorum vestigia : et de mane usque nunc stat in agro, et ne ad momentum quidem domum reversa est. (Ⅳ)

*****

‫ 7  ׃2   ותאמר אלקטה נא ואספתי בעמרים אחרי הקוצרים ותבוא ותעמוד מאז הבקר ועד עתה זה שבתה הבית מעט ‬ (Ⅴ)

*****

Et elle nous a dit : Je vous prie que je glane, et que j’amasse quelques poignées après les moissonneurs ; étant donc entrée elle est demeurée depuis le matin jusqu’à cette heure. C’est là le peu de temps qu’elle a demeuré en la maison. (Ⅶ)

*****

Et elle nous a dit: Laissez-moi glaner, je vous prie; je ramasserai des épis entre les gerbes derrière les moissonneurs. Et elle est venue, et elle a été debout depuis le matin jusqu'à présent, et ne s'est reposée qu'un moment dans la maison. (Ⅷ)

*****

2. 8  
Et Boaz dit à Ruth: Tu entends, n’est-ce pas, ma fille? ne va pas glaner dans un autre champ, et ne t’en va pas non plus d’ici, mais tiens-toi ici auprès de mes jeunes filles.

Booz dit à Ruth : "Ecoute, ma fille, ne va pas glaner dons un autre champ; ne t'éloigne pas d'ici, et reste ainsi avec mes servantes. (⁎)

*****

Boaz dit à Ruth: Écoute, ma fille, ne va pas glaner dans un autre champ; ne t'éloigne pas d'ici, et reste avec mes servantes. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν Βοος πρὸς Ρουθ οὐκ ἤκουσας θύγατερ μὴ πορευθη̨̃ς ἐν ἀγρω̨̃ συλλέξαι ἑτέρω̨ καὶ σὺ οὐ πορεύση̨ ἐντευ̃θεν ὡ̃δε κολλήθητι μετὰ τω̃ν κορασίων μου (Ⅲ)

*****

Et ait Booz ad Ruth : Audi, filia, ne vadas in alterum agrum ad colligendum, nec recedas ab hoc loco : sed jungere puellis meis, (Ⅳ)

*****

‫ 8  ׃2   ויאמר בעז אל רות הלוא שמעת בתי אל תלכי ללקט בשדה אחר וגם לא תעבורי מזה וכה תדבקין עם נערתי ‬ (Ⅴ)

*****

Alors Booz dit à Ruth : Ecoute, ma fille, : ne va point glaner dans un autre champ, et même ne sors point d’ici ; et ne bouge point d’ici d’auprès de mes jeunes filles. (Ⅶ)

*****

Alors Booz dit à Ruth: Écoute, ma fille, ne va pas glaner dans un autre champ; et même ne sors point d'ici, et reste avec mes servantes; (Ⅷ)

*****

2. 9  
Aie les yeux sur le champ qu’on moissonne, et va après elles. N’ai-je pas commandé aux jeunes hommes de ne pas te toucher? Et si tu as soif, tu iras aux vases, et tu boiras de ce que puisent les jeunes hommes.

Regarde le champ que l'on moissonnera, et va derrière elles. N'ai-je pas défendu aux serviteurs de te toucher? Et quand tu auras soif, tu iras aux cruches, et tu boiras de ce que les serviteurs auront puisé." (⁎)

*****

Regarde où l'on moissonne dans le champ, et va après elles. J'ai défendu à mes serviteurs de te toucher. Et quand tu auras soif, tu iras aux vases, et tu boiras de ce que les serviteurs auront puisé. (Ⅰ)

*****

οἱ ὀφθαλμοί σου εἰς τὸν ἀγρόν οὑ̃ ἐὰν θερίζωσιν καὶ πορεύση̨ κατόπισθεν αὐτω̃ν ἰδοὺ ἐνετειλάμην τοι̃ς παιδαρίοις του̃ μὴ ἅψασθαί σου καὶ ὅ τι διψήσεις καὶ πορευθήση̨ εἰς τὰ σκεύη καὶ πίεσαι ὅθεν ἂν ὑδρεύωνται τὰ παιδάρια (Ⅲ)

*****

et ubi messuerint, sequere. Mandavi enim pueris meis, ut nemo molestus sit tibi : sed etiam si sitieris, vade ad sarcinulas, et bibe aquas, de quibus et pueri bibunt. (Ⅳ)

*****

‫ 9  ׃2   עיניך בשדה אשר יקצרון והלכת‪[Q]‬‪[n]‬‪[v]‬ אחריהן הלוא צויתי את הנערים לבלתי נגעך וצמת והלכת אל הכלים ושתית מאשר ישאבון הנערים ‬ (Ⅴ)

*****

Regarde le champ où l’on moissonnera, et va après elles ; n’ai-je pas défendu à mes garçons de te toucher ? et si tu as soif, va aux vaisseaux, et bois de ce que les garçons auront puisé. (Ⅶ)

*****

Regarde le champ où l'on moissonnera, et va après elles. Voici, j'ai défendu à mes serviteurs de te toucher. Et si tu as soif, tu iras boire à la cruche, de ce que les serviteurs auront puisé. (Ⅷ)

*****

2. 10  
Et elle tomba sur sa face, et se prosterna contre terre, et lui dit: Pourquoi ai-je trouvé grâce à tes yeux, que tu me reconnaisses, et je suis une étrangère?

Alors, tombant sur sa face, elle se prosterna contre terre et lui dit : "Comment ai-je trouvé grâce à tes yeux, pour que tu t'intéresses à moi, qui suis une étrangère?" (⁎)

*****

Alors elle tomba sur sa face et se prosterna contre terre, et elle lui dit: Comment ai-je trouvé grâce à tes yeux, pour que tu t'intéresses à moi, à moi qui suis une étrangère? (Ⅰ)

*****

καὶ ἔπεσεν ἐπὶ πρόσωπον αὐτη̃ς καὶ προσεκύνησεν ἐπὶ τὴν γη̃ν καὶ εἰ̃πεν πρὸς αὐτόν τί ὅτι εὑ̃ρον χάριν ἐν ὀφθαλμοι̃ς σου του̃ ἐπιγνω̃ναί με καὶ ἐγώ εἰμι ξένη (Ⅲ)

*****

Quæ cadens in faciem suam et adorans super terram, dixit ad eum : Unde mihi hoc, ut invenirem gratiam ante oculos tuos, et nosse me dignareris peregrinam mulierem ? (Ⅳ)

*****

‫ 10 ׃2   ותפל על פניה ותשתחו ארצה ותאמר אליו מדוע מצאתי חן בעיניך להכירני ואנכי‪[Q]‬‪[n]‬‪[p]‬ נכריה ‬ (Ⅴ)

*****

Alors elle tomba le visage contre terre, et se prosterna, et lui dit : Comment ai-je trouvé grâce devant toi, que tu me connaisses, vu que je suis étrangère ? (Ⅶ)

*****

Alors elle se jeta sur sa face, se prosterna contre terre, et lui dit: Comment ai-je trouvé grâce à tes yeux, que tu me reconnaisses, moi qui suis étrangère? (Ⅷ)

*****

2. 11  
Et Boaz répondit et lui dit: Tout ce que tu as fait pour ta belle-mère après la mort de ton mari, m’a été rapporté, et comment tu as quitté ton père et ta mère, et le pays de ta naissance, et tu es venue vers un peuple que tu ne connaissais pas auparavant.

Booz lui répondit : "On m'a rapporté tout ce que tu as fait pour ta belle-mère après la mort de ton mari, et comment tu as quitté ton père et ta mère et le pays de ta naissance, et tu es venue vers un peuple que tu ne connaissais pas auparavant. (⁎)

*****

Boaz lui répondit: On m'a rapporté tout ce que tu as fait pour ta belle-mère depuis la mort de ton mari, et comment tu as quitté ton père et ta mère et le pays de ta naissance, pour aller vers un peuple que tu ne connaissais point auparavant. (Ⅰ)

*****

καὶ ἀπεκρίθη Βοος καὶ εἰ̃πεν αὐτη̨̃ ἀπαγγελία̨ ἀπηγγέλη μοι ὅσα πεποίηκας μετὰ τη̃ς πενθερα̃ς σου μετὰ τὸ ἀποθανει̃ν τὸν ἄνδρα σου καὶ πω̃ς κατέλιπες τὸν πατέρα σου καὶ τὴν μητέρα σου καὶ τὴν γη̃ν γενέσεώς σου καὶ ἐπορεύθης πρὸς λαὸν ὃν οὐκ ἤ̨δεις ἐχθὲς καὶ τρίτης (Ⅲ)

*****

Cui ille respondit : Nuntiata sunt mihi omnia quæ feceris socrui tuæ post mortem viri tui : et quod reliqueris parentes tuos, et terram in qua nata es, et veneris ad populum, quem antea nesciebas. (Ⅳ)

*****

‫ 11 ׃2   ויען בעז ויאמר לה הגד הגד לי כל אשר עשית את חמותך אחרי מות אישך ותעזבי אביך‪[Q]‬‪[n]‬‪[p]‬ ואמך וארץ מולדתך ותלכי אל עם אשר לא ידעת תמול שלשום ‬ (Ⅴ)

*****

Booz répondit, et lui dit : Tout ce que tu as fait à ta belle-mère, depuis que ton mari est mort, m’a été exactement rapporté ; [et] comment tu as laissé ton père, et ta mère, et le pays de ta naissance, et tu es venue vers un peuple que tu n’avais point connu auparavant. (Ⅶ)

*****

Booz répondit, et lui dit: Tout ce que tu as fait à ta belle-mère, depuis la mort de ton mari, m'a été entièrement rapporté, comment tu as laissé ton père, et ta mère, et le pays de ta naissance, et comment tu es venue vers un peuple que tu ne connaissais point hier, ni avant. (Ⅷ)

*****

2. 12  
Que l’Éternel récompense ton œuvre, et que ton salaire soit entier de la part de l’Éternel, le Dieu d’Israël, sous les ailes duquel tu es venue t’abriter!

Que Yahweh te rende ce que tu as fait, et que la récompense soit pleine, de la part de Yahweh, le Dieu d'Israël, sous les ailes duquel tu es venue te réfugier !" (⁎)

*****

Que l'Éternel te rende ce que tu as fait, et que ta récompense soit entière de la part de l'Éternel, le Dieu d'Israël, sous les ailes duquel tu es venue te réfugier! (Ⅰ)

*****

ἀποτείσαι κύριος τὴν ἐργασίαν σου καὶ γένοιτο ὁ μισθός σου πλήρης παρὰ κυρίου θεου̃ Ισραηλ πρὸς ὃν ἠ̃λθες πεποιθέναι ὑπὸ τὰς πτέρυγας αὐτου̃ (Ⅲ)

*****

Reddat tibi Dominus pro opere tuo, et plenam mercedem recipias a Domino Deo Israël, ad quem venisti, et sub cujus confugisti alas. (Ⅳ)

*****

‫ 12 ׃2   ישלם יהוה פעלך ותהי משכרתך שלמה מעם יהוה אלהי ישראל אשר באת לחסות תחת כנפיו ‬ (Ⅴ)

*****

L’Eternel récompense ton œuvre, et que ton salaire soit entier de la part de l’Eternel le Dieu d’Israël, sous les ailes duquel tu t’es venue retirer. (Ⅶ)

*****

Que l'Éternel te rende ce que tu as fait! et que ta récompense soit entière de la part de l'Éternel, le Dieu d'Israël, sous les ailes duquel tu es venue te réfugier! (Ⅷ)

*****

2. 13  
Et elle dit: Mon seigneur, que je trouve grâce à tes yeux! car tu m’as consolée, et tu as parlé au cœur de ta servante, et pourtant je ne suis pas comme une de tes servantes.

Et elle dit : "Oh ! que je trouve grâce à tes yeux, mon seigneur! Car tu m'as consolée, et tu as parlé au coeur de la servante, bien que je ne sois pas même comme l'une de tes servantes." (⁎)

*****

Et elle dit: Oh! que je trouve grâce à tes yeux, mon seigneur! Car tu m'as consolée, et tu as parlé au coeur de ta servante. Et pourtant je ne suis pas, moi, comme l'une de tes servantes. (Ⅰ)

*****

ἡ δὲ εἰ̃πεν εὕροιμι χάριν ἐν ὀφθαλμοι̃ς σου κύριε ὅτι παρεκάλεσάς με καὶ ὅτι ἐλάλησας ἐπὶ καρδίαν τη̃ς δούλης σου καὶ ἰδοὺ ἐγὼ ἔσομαι ὡς μία τω̃ν παιδισκω̃ν σου (Ⅲ)

*****

Quæ ait : Inveni gratiam apud oculos tuos, domine mi, qui consolatus es me, et locutus es ad cor ancillæ tuæ, quæ non sum similis unius puellarum tuarum. (Ⅳ)

*****

‫ 13 ׃2   ותאמר אמצא חן בעיניך אדני כי נחמתני וכי דברת על לב שפחתך ואנכי לא אהיה כאחת שפחתיך ‬ (Ⅴ)

*****

Et elle dit : Monseigneur, je trouve grâce devant toi, car tu m’as consolée, et tu as parlé selon le cœur de ta servante ; et cependant je ne suis point autant que l’une de tes servantes. (Ⅶ)

*****

Et elle dit: Mon seigneur, je trouve grâce à tes yeux; car tu m'as consolée, et tu as parlé selon le cœur de ta servante, bien que je ne sois pas, moi, comme l'une de tes servantes. (Ⅷ)

*****

2. 14  
Et, au temps du repas, Boaz lui dit: Approche-toi ici, et mange du pain, et trempe ton morceau dans le vinaigre. Et elle s’assit à côté des moissonneurs, et il lui tendit du grain rôti; et elle mangea, et fut rassasiée, et en laissa de reste.

Au moment du repas, Booz dit à Ruth : "Approche, mange du pain et trempe ton morceau dans le vinaigre." Elle s'assit à côté des moissonneurs; Booz lui donna du grain rôti; elle mangea et se rassasia, et elle garda le reste; ensuite elle se leva peur glaner. (⁎)

*****

Au moment du repas, Boaz dit à Ruth: Approche, mange du pain, et trempe ton morceau dans le vinaigre. Elle s'assit à côté des moissonneurs. On lui donna du grain rôti; elle mangea et se rassasia, et elle garda le reste. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν αὐτη̨̃ Βοος ἤδη ὥρα̨ του̃ φαγει̃ν πρόσελθε ὡ̃δε καὶ φάγεσαι τω̃ν ἄρτων καὶ βάψεις τὸν ψωμόν σου ἐν τω̨̃ ὄξει καὶ ἐκάθισεν Ρουθ ἐκ πλαγίων τω̃ν θεριζόντων καὶ ἐβούνισεν αὐτη̨̃ Βοος ἄλφιτον καὶ ἔφαγεν καὶ ἐνεπλήσθη καὶ κατέλιπεν (Ⅲ)

*****

Dixitque ad eam Booz : Quando hora vescendi fuerit, veni huc, et comede panem, et intinge buccellam tuam in aceto. Sedit itaque ad messorum latus, et congessit polentam sibi, comeditque et saturata est, et tulit reliquias. (Ⅳ)

*****

‫ 14 ׃2   ויאמר לה בעז לעת האכל גשי הלם ואכלת מן הלחם וטבלת פתך בחמץ ותשב מצד הקוצרים ויצבט לה קלי ותאכל ותשבע ותתר ‬ (Ⅴ)

*****

Booz lui dit encore à l’heure du repas : Approche-toi d’ici, et mange du pain, et trempe ton morceau dans le vinaigre ; et elle s’assit à côté des moissonneurs, et il lui donna du grain rôti, et elle en mangea, et fut rassasiée, et serra le reste. (Ⅶ)

*****

Booz lui dit encore, au temps du repas: Approche-toi d'ici, et mange du pain, et trempe ton morceau dans le vinaigre. Elle s'assit donc à côté des moissonneurs, et il lui donna du grain rôti, et elle en mangea, et fut rassasiée, et elle en garda un reste. (Ⅷ)

*****

2. 15  
Et elle se leva pour glaner; et Boaz commanda à ses jeunes hommes, disant: Qu’elle glane même entre les gerbes, et ne lui en faites pas de reproche;

Et Booz donna cet ordre à ses serviteurs : "qu'elle glane aussi entre les gerbes, et ne lui faites pas de honte ; (⁎)

*****

Puis elle se leva pour glaner. Boaz donna cet ordre à ses serviteurs: Qu'elle glane aussi entre les gerbes, et ne l'inquiétez pas, (Ⅰ)

*****

καὶ ἀνέστη του̃ συλλέγειν καὶ ἐνετείλατο Βοος τοι̃ς παιδαρίοις αὐτου̃ λέγων καί γε ἀνὰ μέσον τω̃ν δραγμάτων συλλεγέτω καὶ μὴ καταισχύνητε αὐτήν (Ⅲ)

*****

Atque inde surrexit, ut spicas ex more colligeret. Præcepit autem Booz pueris suis, dicens : Etiamsi vobiscum metere voluerit, ne prohibeatis eam : (Ⅳ)

*****

‫ 15 ׃2   ותקם ללקט ויצו בעז את נעריו לאמר גם בין העמרים תלקט ולא תכלימוה ‬ (Ⅴ)

*****

Puis elle se leva pour glaner ; et Booz commanda à ses garçons, en disant : Qu’elle glane même entre les javelles, et ne lui faites point de honte. (Ⅶ)

*****

Puis elle se leva pour glaner. Et Booz donna cet ordre à ses serviteurs: Qu'elle glane même entre les gerbes, et ne lui faites point de honte; (Ⅷ)

*****

2. 16  
et vous tirerez aussi pour elle quelques épis des poignées, et vous les laisserez; et elle les glanera, et vous ne l’en reprendrez pas.

et même vous tirerez pour elle quelques épis des javelles, que vous laisserez par terre, afin qu'elle les ramasse, et vous ne lui ferez point de reproches." (⁎)

*****

et même vous ôterez pour elle des gerbes quelques épis, que vous la laisserez glaner, sans lui faire de reproches. (Ⅰ)

*****

καὶ βαστάζοντες βαστάξατε αὐτη̨̃ καί γε παραβάλλοντες παραβαλει̃τε αὐτη̨̃ ἐκ τω̃ν βεβουνισμένων καὶ ἄφετε καὶ συλλέξει καὶ οὐκ ἐπιτιμήσετε αὐτη̨̃ (Ⅲ)

*****

et de vestris quoque manipulis projicite de industria, et remanere permittite, ut absque rubore colligat, et colligentem nemo corripiat. (Ⅳ)

*****

‫ 16 ׃2   וגם של תשלו לה מן הצבתים ועזבתם ולקטה ולא תגערו בה ‬ (Ⅴ)

*****

Et même vous lui laisserez, comme par mégarde, quelques poignées ; vous les lui laisserez, et elle les recueillera, et vous ne [l’en] censurerez point. (Ⅶ)

*****

Et même, vous tirerez pour elle des gerbes quelques épis que vous lui laisserez glaner, et vous ne la gronderez point. (Ⅷ)

*****

2. 17  
Et elle glana dans le champ jusqu’au soir, et elle battit ce qu’elle avait glané, et il y eut environ un épha d’orge.

Elle glana dans le champ jusqu'au soir, et elle battit ce qu'elle avait glané ; il y eut environ un épha d'orge. (⁎)

*****

Elle glana dans le champ jusqu'au soir, et elle battit ce qu'elle avait glané. Il y eut environ un épha d'orge. (Ⅰ)

*****

καὶ συνέλεξεν ἐν τω̨̃ ἀγρω̨̃ ἕως ἑσπέρας καὶ ἐρράβδισεν ἃ συνέλεξεν καὶ ἐγενήθη ὡς οιφι κριθω̃ν (Ⅲ)

*****

Collegit ergo in agro usque ad vesperam : et quæ collegerat virga cædens et excutiens, invenit hordei quasi ephi mensuram, id est, tres modios. (Ⅳ)

*****

‫ 17 ׃2   ותלקט בשדה עד הערב ותחבט את אשר לקטה ויהי כאיפה שערים ‬ (Ⅴ)

*****

Elle glana donc au champ jusqu’au soir, et elle battit ce quelle avait recueilli, et il y eut environ un Epha d’orge. (Ⅶ)

*****

Elle glana donc dans le champ jusqu'au soir; et elle battit ce qu'elle avait recueilli, et il y en eut environ un épha d'orge. (Ⅷ)

*****

2. 18  
Et elle le chargea sur elle, et vint à la ville; et sa belle-mère vit ce qu’elle avait glané. Et elle sortit ce qu’elle avait laissé de reste après avoir été rassasiée, et le lui donna.

Elle l'emporta et revint à la ville, et sa belle-mère vit ce qu'elle avait glané. Elle tira aussi ce qu'elle avait gardé de reste après son repas, et le donna. (⁎)

*****

Elle l'emporta et rentra dans la ville, et sa belle-mère vit ce qu'elle avait glané. Elle sortit aussi les restes de son repas, et les lui donna. (Ⅰ)

*****

καὶ ἠ̃ρεν καὶ εἰση̃λθεν εἰς τὴν πόλιν καὶ εἰ̃δεν ἡ πενθερὰ αὐτη̃ς ἃ συνέλεξεν καὶ ἐξενέγκασα Ρουθ ἔδωκεν αὐτη̨̃ ἃ κατέλιπεν ἐξ ὡ̃ν ἐνεπλήσθη (Ⅲ)

*****

Quos portans reversa est in civitatem, et ostendit socrui suæ : insuper protulit, et dedit ei de reliquiis cibi sui, quo saturata fuerat. (Ⅳ)

*****

‫ 18 ׃2   ותשא ותבוא העיר ותרא חמותה את אשר לקטה ותוצא ותתן לה את אשר הותרה משבעה ‬ (Ⅴ)

*****

Et elle l’emporta, et vint en la ville ; et sa belle-mère vit ce qu’elle avait glané. Elle tira aussi ce qu’elle avait serré de ce qu’elle avait eu de reste après qu’elle eut été rassasiée, et elle le lui donna. (Ⅶ)

*****

Et elle l'emporta, et rentra à la ville; et sa belle-mère vit ce qu'elle avait glané. Elle sortit aussi ce qu'elle avait gardé de reste, après avoir été rassasiée, et elle le lui donna. (Ⅷ)

*****

2. 19  
Et sa belle-mère lui dit: Où as-tu glané aujourd’hui, et où as-tu travaillé? Béni soit celui qui t’a reconnue! Et elle raconta à sa belle-mère chez qui elle avait travaillé, et dit: Le nom de l’homme chez qui j’ai travaillé aujourd’hui est Boaz.

Sa belle-mère lui dit : "Où as-tu glané aujourd'hui, et où as-tu travaillé? Béni soit celui qui s'est intéressé à toi !" Et Ruth fit connaître à sa belle-mère chez qui elle avait travaillé, en disant : "L'homme chez qui j'ai travaillé aujourd'hui s'appelle Booz." (⁎)

*****

Sa belle-mère lui dit: Où as-tu glané aujourd'hui, et où as-tu travaillé? Béni soit celui qui s'est intéressé à toi! Et Ruth fit connaître à sa belle mère chez qui elle avait travaillé: L'homme chez qui j'ai travaillé aujourd'hui, dit-elle, s'appelle Boaz. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν αὐτη̨̃ ἡ πενθερὰ αὐτη̃ς που̃ συνέλεξας σήμερον καὶ που̃ ἐποίησας εἴη ὁ ἐπιγνούς σε εὐλογημένος καὶ ἀπήγγειλεν Ρουθ τη̨̃ πενθερα̨̃ αὐτη̃ς που̃ ἐποίησεν καὶ εἰ̃πεν τὸ ὄνομα του̃ ἀνδρός μεθ' οὑ̃ ἐποίησα σήμερον Βοος (Ⅲ)

*****

Dixitque ei socrus sua : Ubi hodie collegisti, et ubi fecisti opus ? sit benedictus qui misertus est tui. Indicavitque ei apud quem fuisset operata : et nomen dixit viri, quod Booz vocaretur. (Ⅳ)

*****

‫ 19 ׃2   ותאמר לה חמותה איפה לקטת היום ואנה עשית יהי מכירך ברוך ותגד לחמותה את אשר עשתה עמו ותאמר שם האיש אשר עשיתי עמו היום בעז ‬ (Ⅴ)

*****

Alors sa belle-mère lui dit : Où as-tu glané aujourd’hui, et où as-tu fait [ceci] ? Béni soit celui qui t’a reconnue. Et elle déclara à sa belle-mère chez qui elle avait fait cela, et dit : L’homme chez qui j’ai fait ceci aujourd’hui, s’appelle Booz. (Ⅶ)

*****

Alors sa belle-mère lui dit: Où as-tu glané aujourd'hui, et où as-tu travaillé? Béni soit celui qui t'a reconnue! Et elle raconta à sa belle-mère chez qui elle avait travaillé, et lui dit: L'homme chez qui j'ai travaillé aujourd'hui s'appelle Booz. (Ⅷ)

*****

2. 20  
Et Naomi dit à sa belle-fille: Béni soit-il de l’Éternel, qui n’a pas discontinué sa bonté envers les vivants et envers les morts! Et Naomi lui dit: L’homme nous est proche parent, il est de ceux qui ont sur nous le droit de rachat.

Noémi dit à sa belle-fille : "Qu'il soit béni de Yahweh de ce qu'il n'a pas cessé d'être miséricordieux envers les vivants, aussi bien qu'envers ceux qui sont morts!" Noémi lui dit encore : "Cet homme est pour nous un proche parent et l'un de ceux qui ont sur nous droit de rachat." (⁎)

*****

Naomi dit à sa belle-fille: Qu'il soit béni de l'Éternel, qui se montre miséricordieux pour les vivants comme il le fut pour ceux qui sont morts! Cet homme est notre parent, lui dit encore Naomi, il est de ceux qui ont sur nous droit de rachat. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν Νωεμιν τη̨̃ νύμφη̨ αὐτη̃ς εὐλογητός ἐστιν τω̨̃ κυρίω̨ ὅτι οὐκ ἐγκατέλιπεν τὸ ἔλεος αὐτου̃ μετὰ τω̃ν ζώντων καὶ μετὰ τω̃ν τεθνηκότων καὶ εἰ̃πεν αὐτη̨̃ Νωεμιν ἐγγίζει ἡμι̃ν ὁ ἀνὴρ ἐκ τω̃ν ἀγχιστευόντων ἡμα̃ς ἐστιν (Ⅲ)

*****

Cui respondit Noëmi : Benedictus sit a Domino : quoniam eamdem gratiam, quam præbuerat vivis, servavit et mortuis. Rursumque ait : Propinquus noster est homo. (Ⅳ)

*****

‫ 20 ׃2   ותאמר נעמי לכלתה ברוך הוא ליהוה אשר לא עזב חסדו את החיים ואת המתים ותאמר לה נעמי קרוב לנו האיש מגאלנו הוא ‬ (Ⅴ)

*****

Et Nahomi dit à sa belle-fille : Béni soit-il de l’Eternel, puisqu’il a la même bonté pour les vivants [qu’il avait eue] pour les morts. Et Nahomi lui dit : Cet homme nous est proche parent, et il est un de ceux qui ont le droit de retrait lignager. (Ⅶ)

*****

Et Naomi dit à sa belle-fille: Qu'il soit béni de l'Éternel, puisqu'il a la même bonté pour les vivants qu'il avait eue pour les morts! Et Naomi lui dit: Cet homme est notre parent, et de ceux qui ont sur nous le droit de rachat. (Ⅷ)

*****

2. 21  
Et Ruth, la Moabite, dit: Même il m’a dit: Tiens-toi près de mes jeunes hommes jusqu’à ce qu’ils aient achevé toute la moisson que j’ai.

Ruth, la Moabite, dit : Il m'a dit encore: Reste avec mes serviteurs jusqu'à ce qu'ils aient achevé toute ma moisson." (⁎)

*****

Ruth la Moabite ajouta: Il m'a dit aussi: Reste avec mes serviteurs, jusqu'à ce qu'ils aient achevé toute ma moisson. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν Ρουθ πρὸς τὴν πενθερὰν αὐτη̃ς καί γε ὅτι εἰ̃πεν πρός με μετὰ τω̃ν παιδαρίων μου προσκολλήθητι ἕως ἂν τελέσωσιν ὅλον τὸν ἀμητόν ὃς ὑπάρχει μοι (Ⅲ)

*****

Et ait Ruth : Hoc quoque, inquit, præcepit mihi, ut tamdiu messoribus ejus jungerer, donec omnes segetes meterentur. (Ⅳ)

*****

‫ 21 ׃2   ותאמר רות המואביה גם כי אמר אלי עם הנערים אשר לי תדבקין עד אם כלו את כל הקציר אשר לי ‬ (Ⅴ)

*****

Et Ruth la Moabite dit : Et même il m’a dit : Ne bouge point d’avec les garçons qui m’appartiennent, jusqu’à ce qu’ils aient achevé toute la moisson qui m’appartient. (Ⅶ)

*****

Alors Ruth, la Moabite, ajouta: Il m'a dit aussi: Reste avec mes serviteurs, jusqu'à ce qu'ils aient achevé toute ma moisson. (Ⅷ)

*****

2. 22  
Et Naomi dit à Ruth, sa belle-fille: Il est bon, ma fille, que tu sortes avec ses jeunes filles, et qu’on ne te rencontre pas dans un autre champ.

Et Noémi dit à Ruth, sa belle-fille : "Il est bon, ma fille, que tu sortes avec ses servantes, afin qu'on ne te maltraite pas dans un antre champ." (⁎)

*****

Et Naomi dit à Ruth, sa belle-fille: Il est bon, ma fille, que tu sortes avec ses servantes, et qu'on ne te rencontre pas dans un autre champ. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν Νωεμιν πρὸς Ρουθ τὴν νύμφην αὐτη̃ς ἀγαθόν θύγατερ ὅτι ἐπορεύθης μετὰ τω̃ν κορασίων αὐτου̃ καὶ οὐκ ἀπαντήσονταί σοι ἐν ἀγρω̨̃ ἑτέρω̨ (Ⅲ)

*****

Cui dixit socrus : Melius est, filia mea, ut cum puellis ejus exeas ad metendum, ne in alieno agro quispiam resistat tibi. (Ⅳ)

*****

‫ 22 ׃2   ותאמר נעמי אל רות כלתה טוב בתי כי תצאי עם נערותיו ולא יפגעו בך בשדה אחר ‬ (Ⅴ)

*****

Et Nahomi dit à Ruth sa belle-fille : Ma fille, il est bon que tu sortes avec ses jeunes filles, et qu’on ne te rencontre point dans un autre champ. (Ⅶ)

*****

Et Naomi dit à Ruth, sa belle-fille: Ma fille, il est bon que tu sortes avec ses servantes, et qu'on ne te rencontre pas dans un autre champ. (Ⅷ)

*****

2. 23  
Et elle se tint auprès des jeunes filles de Boaz, pour glaner, jusqu’à ce que la moisson des orges et la moisson des froments fût achevée; et elle habitait avec sa belle-mère.

Elle resta donc avec les servantes de Booz pour glaner, jusqu'à la fin de la moisson des orges et de la moisson du froment; et elle demeurait avec sa belle-mère. (⁎)

*****

Elle resta donc avec les servantes de Boaz, pour glaner, jusqu'à la fin de la moisson des orges et de la moisson du froment. Et elle demeurait avec sa belle-mère. (Ⅰ)

*****

καὶ προσεκολλήθη Ρουθ τοι̃ς κορασίοις Βοος συλλέγειν ἕως οὑ̃ συνετέλεσεν τὸν θερισμὸν τω̃ν κριθω̃ν καὶ τω̃ν πυρω̃ν καὶ ἐκάθισεν μετὰ τη̃ς πενθερα̃ς αὐτη̃ς (Ⅲ)

*****

Juncta est itaque puellis Booz : et tamdiu cum eis messuit, donec hordea et triticum in horreis conderentur. (Ⅳ)

*****

‫ 23 ׃2   ותדבק בנערות בעז ללקט עד כלות קציר השערים וקציר החטים ותשב את חמותה ‬ (Ⅴ)

*****

Elle ne bougea donc point d’avec les jeunes filles de Booz, afin de glaner, jusqu’à ce que la moisson des orges et la moisson des froments fût achevée, puis elle se tint avec sa belle-mère. (Ⅶ)

*****

Elle s'attacha donc aux servantes de Booz, pour glaner jusqu'à la fin de la moisson des orges et de la moisson des froments; et elle demeurait avec sa belle-mère. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 2

| 2| | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥