Al-hijr..
Onelittleangel > >  
(100 Verses | Page 2 / 3)
Version Arabe
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
Version ArabeAfficher
(⁎)Afficher | Cacher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅱ)Afficher | Cacher
(Ⅵ)Afficher | Cacher


15.50
وَأَنَّ عَذَابِي هُوَ الْعَذَابُ الْأَلِيمُ

Wa anna AAathabee huwa alAAathabu alaleemu (⁎)

et que, quand Je sévis, Je le fais avec rigueur. (Ⅰ)

mais [quant aux coupables têtus] Mon châtiment sera un douloureux châtiment. (Ⅱ)

…et Mon châtiment est le châtiment le plus terrible. (Ⅵ)

15.51
وَنَبِّئْهُمْ عَن ضَيْفِ إِبْرَاهِيمَ

Wanabbihum AAan dayfi ibraheema (⁎)

Rappelle-leur l’histoire des hôtes d’Abraham, (Ⅰ)

Informe-les [serviteurs] au sujet des hôtes d’Abraham, (Ⅱ)

Informe-les au sujet des hôtes d’Abraham. (Ⅵ)

15.52
إِذْ دَخَلُوا عَلَيْهِ فَقَالُوا سَلَامًا قَالَ إِنَّا مِنكُمْ وَجِلُونَ

Ith dakhaloo AAalayhi faqaloo salaman qala inna minkum wajiloona (⁎)

qui s’étaient introduits chez lui en le saluant. « En vérité, vous me faites peur ! », leur dit-il. (Ⅰ)

lorsqu’ils entrèrent chez lui et [lui] dirent : "Salut (paix) !" Il dit : « Nous avons peur de vous ». (Ⅱ)

Lorsqu’ils pénétrèrent chez lui en disant : Salutations à toi, il leur dit : Nous voilà effrayés à cause de vous ! (Ⅵ)

15.53
قَالُوا لَا تَوْجَلْ إِنَّا نُبَشِّرُكَ بِغُلَامٍ عَلِيمٍ

Qaloo la tawjal inna nubashshiruka bighulamin AAaleemin (⁎)

– « N’aie crainte !, dirent les hôtes. Nous venons t’annoncer une bonne nouvelle, celle de la naissance d’un garçon plein de savoir. » (Ⅰ)

Ils dirent : « N’aie pas peur ! Nous t’annonçons une bonne nouvelle, [la naissance] d’un garçon doué de connaissance ». (Ⅱ)

Ils rétorquèrent aussitôt : Non, il n’est pas nécessaire d’être effrayé, nous venons t’annoncer l’arrivée d’un fils prodige. (Ⅵ)

15.54
قَالَ أَبَشَّرْتُمُونِي عَلَىٰ أَن مَّسَّنِيَ الْكِبَرُ فَبِمَ تُبَشِّرُونَ

Qala abashshartumoonee AAala an massaniya alkibaru fabima tubashshirooni (⁎)

– « Et vous m’annoncez cette bonne nouvelle, dit Abraham, au moment où je ne suis plus qu’un vieillard ? Quelle étrange annonce ! » (Ⅰ)

[Abraham] dit : « M’annoncez-vous cette bonne nouvelle alors que la vieillesse m’a atteint ? Que [m’]annoncez-vous là ? » (Ⅱ)

Il dit : Vous m’annoncez cette nouvelle au moment où la vieillesse m’atteint. Que m’annoncez-vous donc ? (Ⅵ)

15.55
قَالُوا بَشَّرْنَاكَ بِالْحَقِّ فَلَا تَكُن مِّنَ الْقَانِطِينَ

Qaloo bashsharnaka bialhaqqi fala takun mina alqaniteena (⁎)

– « Nous t’annonçons la vérité. Ne sois donc point de ceux qui désespèrent ! », dirent-ils. (Ⅰ)

Ils dirent : « Nous t’annonçons une bonne nouvelle en [toute] vérité. Ne sois point du nombre de ceux qui désespèrent ». (Ⅱ)

Ils rétorquèrent : Nous t’annonçons cela en toute vérité. Ne sois pas de ceux qui désespèrent ! (Ⅵ)

15.56
قَالَ وَمَن يَقْنَطُ مِن رَّحْمَةِ رَبِّهِ إِلَّا الضَّالُّونَ

Qala waman yaqnatu min rahmati rabbihi illa alddalloona (⁎)

– « Mais qui désespérerait de la grâce de son Seigneur, reprit Abraham, hormis les égarés ? » (Ⅰ)

[Abraham] dit : « Qui est-ce qui désespère de la miséricorde [et des dons] de son Seigneur hormis les égarés ? » (Ⅱ)

Il dit : Il n’y a que les égarés pour désespérer de la grâce divine. (Ⅵ)

15.57
قَالَ فَمَا خَطْبُكُمْ أَيُّهَا الْمُرْسَلُونَ

Qala fama khatbukum ayyuha almursaloona (⁎)

Et il ajouta : « Quel est le but de votre visite, ô messagers ? » (Ⅰ)

Il [leur] dit : « Quelle est votre mission importante, ô messagers ? » (Ⅱ)

Quelle demande avez-vous, ô envoyés ? leur dit-il. (Ⅵ)

15.58
قَالُوا إِنَّا أُرْسِلْنَا إِلَىٰ قَوْمٍ مُّجْرِمِينَ

Qaloo inna orsilna ila qawmin mujrimeena (⁎)

– « Nous sommes envoyés, dirent-ils, pour sévir contre un peuple criminel. (Ⅰ)

Ils dirent : « Nous sommes envoyés vers un peuple criminel ; (Ⅱ)

Nous sommes envoyés à un peuple criminel. (Ⅵ)

15.59
إِلَّا آلَ لُوطٍ إِنَّا لَمُنَجُّوهُمْ أَجْمَعِينَ

Illa ala lootin inna lamunajjoohum ajmaAAeena (⁎)

Seule la famille de Loth sera épargnée tout entière, (Ⅰ)

exception faite de la famille de Lout (Lot) que nous sauverons toute, (Ⅱ)

À l’exception de la famille de Loth, que nous sauverons entièrement… (Ⅵ)

15.60
إِلَّا امْرَأَتَهُ قَدَّرْنَا ۙ إِنَّهَا لَمِنَ الْغَابِرِينَ

Illa imraatahu qaddarna innaha lamina alghabireena (⁎)

excepté sa femme. » Nous avions décidé, en effet, qu’elle serait du nombre des réprouvés. (Ⅰ)

sauf sa femme ». Nous avions déterminé qu’elle serait du nombre de ceux qui resteraient en arrière [serait exterminée]. (Ⅱ)

…sauf sa femme : Nous avons décrété qu’elle ferait partie des perdants. (Ⅵ)

15.61
فَلَمَّا جَاءَ آلَ لُوطٍ الْمُرْسَلُونَ

Falamma jaa ala lootin almursaloona (⁎)

Et lorsque les messagers se présentèrent chez la famille de Loth, (Ⅰ)

Puis lorsque les messagers vinrent chez la famille de Lout (Lot). (Ⅱ)

Lorsque les Messagers se présentèrent devant la famille de Loth, (Ⅵ)

15.62
قَالَ إِنَّكُمْ قَوْمٌ مُّنكَرُونَ

Qala innakum qawmun munkaroona (⁎)

ce dernier leur dit : « Votre visite me surprend, étrangers ! » (Ⅰ)

[Lout leur] dit : « Vous êtes des inconnus ». (Ⅱ)

Celui-ci leur dit : Vous êtes un peuple d’inconnus. (Ⅵ)

15.63
قَالُوا بَلْ جِئْنَاكَ بِمَا كَانُوا فِيهِ يَمْتَرُونَ

Qaloo bal jinaka bima kanoo feehi yamtaroona (⁎)

– « Ne sois pas surpris, dirent-ils, nous venons réaliser ce dont ton peuple a toujours douté. (Ⅰ)

Ils dirent : « Nous venons avec ce (le châtiment) dont [les criminels de ton peuple] doutaient, (Ⅱ)

Du tout, dirent-ils, nous apportons ce sur quoi ils doutaient. (Ⅵ)

15.64
وَأَتَيْنَاكَ بِالْحَقِّ وَإِنَّا لَصَادِقُونَ

Waataynaka bialhaqqi wainna lasadiqoona (⁎)

Nous t’apportons la Vérité et nous sommes de bonne foi. (Ⅰ)

nous t’apportons la vérité, nous sommes véridiques. (Ⅱ)

Et nous sommes venus à toi munis d’une Vérité, car nous sommes sincères. (Ⅵ)

15.65
فَأَسْرِ بِأَهْلِكَ بِقِطْعٍ مِّنَ اللَّيْلِ وَاتَّبِعْ أَدْبَارَهُمْ وَلَا يَلْتَفِتْ مِنكُمْ أَحَدٌ وَامْضُوا حَيْثُ تُؤْمَرُونَ

Faasri biahlika biqitAAin mina allayli waittabiAA adbarahum wala yaltafit minkum ahadun waimdoo haythu tumaroona (⁎)

Sauve-toi avec les membres de ta famille à la fin de la nuit ! Tiens-toi derrière eux et veille à ce qu’aucun d’entre vous ne se retourne ! Dirigez-vous là où il vous sera ordonné ! » (Ⅰ)

Pars, avec ta famille, dans une partie de la nuit. Marche derrière eux (les membres de ta famille) et que nul d’entre vous ne se retourne. Allez où il vous sera ordonné ». (Ⅱ)

Pars donc avec ta famille, nuitamment, et suis leurs pas sans que personne d’entre vous se retourne. Portez-vous là où il vous sera indiqué. (Ⅵ)

15.66
وَقَضَيْنَا إِلَيْهِ ذَٰلِكَ الْأَمْرَ أَنَّ دَابِرَ هَٰؤُلَاءِ مَقْطُوعٌ مُّصْبِحِينَ

Waqadayna ilayhi thalika alamra anna dabira haolai maqtooAAun musbiheena (⁎)

Et Nous lui signifiâmes alors cet arrêt, à savoir que son peuple serait anéanti, à la pointe du jour, jusqu’au dernier. (Ⅰ)

Nous avisâmes [Lout] de cette décision : le matin, ces gens-là (les criminels) seront exterminés jusqu’au dernier. (Ⅱ)

Nous lui annonçâmes cet édit, car au matin ce peuple sera anéanti jusqu’au dernier. (Ⅵ)

15.67
وَجَاءَ أَهْلُ الْمَدِينَةِ يَسْتَبْشِرُونَ

Wajaa ahlu almadeenati yastabshiroona (⁎)

Les gens de la ville étaient déjà chez Loth, tout joyeux. (Ⅰ)

Les habitants [criminels] de la ville vinrent joyeux [chez Lout en quête de nouvelles]. (Ⅱ)

Mais les gens de la ville se présentèrent alors, réjouis. (Ⅵ)

15.68
قَالَ إِنَّ هَٰؤُلَاءِ ضَيْفِي فَلَا تَفْضَحُونِ

Qala inna haolai dayfee fala tafdahooni (⁎)

Loth leur dit : « Ces gens sont mes hôtes. Ne me déshonorez pas ! (Ⅰ)

Il [leur] dit : « Ceux-ci sont mes hôtes, ne me déshonorez pas. (Ⅱ)

Loth dit : Tous ceux-là sont mes hôtes. Ne me déshonorez pas ! (Ⅵ)

15.69
وَاتَّقُوا اللَّهَ وَلَا تُخْزُونِ

Waittaqoo Allaha wala tukhzooni (⁎)

Craignez Dieu ! Épargnez-moi cette honte ! » (Ⅰ)

Craignez [pieusement] DIEU, et ne me couvrez pas de honte ». (Ⅱ)

Craignez Dieu et évitez de m’humilier. (Ⅵ)

15.70
قَالُوا أَوَلَمْ نَنْهَكَ عَنِ الْعَالَمِينَ

Qaloo awalam nanhaka AAani alAAalameena (⁎)

– « Ne t’avons-nous pas défendu, répliquèrent-ils, de recevoir des étrangers chez toi ? » (Ⅰ)

Ils dirent : « Ne t’avions-nous pas interdit de [recevoir du] monde ? » (Ⅱ)

Ils lui dirent : Ne t’avons-nous pas interdit de t’occuper des mondes ? (Ⅵ)

15.71
قَالَ هَٰؤُلَاءِ بَنَاتِي إِن كُنتُمْ فَاعِلِينَ

Qala haolai banatee in kuntum faAAileena (⁎)

– « Voici mes filles en mariage, reprit Loth, si vous tenez à assouvir vos désirs ! » (Ⅰ)

Il dit : « Voici mes filles, si vous voulez faire quelque chose ». (Ⅱ)

Voici mes filles, dit-il, si vous cherchez à commettre un acte [inavouable]. (Ⅵ)

15.72
لَعَمْرُكَ إِنَّهُمْ لَفِي سَكْرَتِهِمْ يَعْمَهُونَ

LaAAamruka innahum lafee sakratihim yaAAmahoona (⁎)

Mais ces gens, dans leur délire, avaient perdu tout contrôle sur eux-mêmes. (Ⅰ)

Par ta vie [ô Prophète !] ils erraient égarés dans leur ivresse [de culpabilité]. (Ⅱ)

Par ta vie, voilà bien des gens que l’ivresse aveugle ! (Ⅵ)

15.73
فَأَخَذَتْهُمُ الصَّيْحَةُ مُشْرِقِينَ

Faakhathathumu alssayhatu mushriqeena (⁎)

Aussi furent-ils saisis par le cri terrifiant au lever du jour. (Ⅰ)

Au lever du soleil le Cri les saisit. (Ⅱ)

Un cri terrible les saisit très tôt. (Ⅵ)

15.74
فَجَعَلْنَا عَالِيَهَا سَافِلَهَا وَأَمْطَرْنَا عَلَيْهِمْ حِجَارَةً مِّن سِجِّيلٍ

FajaAAalna AAaliyaha safilaha waamtarna AAalayhim hijaratan min sijjeelin (⁎)

Et Nous mîmes alors la ville sens dessus dessous et Nous fîmes pleuvoir sur elle des pierres brûlantes d’argile. (Ⅰ)

Nous renversâmes [la ville] de fond en comble et Nous fîmes pleuvoir sur eux des pierres d’argile dure. (Ⅱ)

Nous avons détruit la cité maudite, avant de la bombarder d’une nuée de pierres d’argile. (Ⅵ)

15.75
إِنَّ فِي ذَٰلِكَ لَآيَاتٍ لِّلْمُتَوَسِّمِينَ

Inna fee thalika laayatin lilmutawassimeena (⁎)

Il y a bien en cela des signes pour ceux qui savent en méditer la leçon. (Ⅰ)

Ce sont des signes [et leçons] pour ceux qui savent observer. (Ⅱ)

Voilà bien des signes explicites pour ceux qui observent. (Ⅵ)

15.76
وَإِنَّهَا لَبِسَبِيلٍ مُّقِيمٍ

Wainnaha labisabeelin muqeemin (⁎)

Les ruines de cette ville sont encore visibles sur un chemin bien fréquenté. (Ⅰ)

[Cette ville] est sur un chemin connu [des caravaniers]. (Ⅱ)

Elle était en ruine sur un chemin pratiqué par tous. (Ⅵ)

15.77
إِنَّ فِي ذَٰلِكَ لَآيَةً لِّلْمُؤْمِنِينَ

Inna fee thalika laayatan lilmumineena (⁎)

N’y a-t-il pas là un véritable signe pour les croyants ? (Ⅰ)

En cela réside un signe pour les croyants. (Ⅱ)

En cela, il est des versets explicites pour les croyants. (Ⅵ)

15.78
وَإِن كَانَ أَصْحَابُ الْأَيْكَةِ لَظَالِمِينَ

Wain kana ashabu alaykati lathalimeena (⁎)

Les habitants d’al-Ayka étaient également injustes. (Ⅰ)

Et les habitants d’al-Aykah (la forêt touffue, le pays de Shucayb) furent injustes. (Ⅱ)

Dès lors que les partisans d’Al-Ayka étaient injustes, (Ⅵ)

15.79
فَانتَقَمْنَا مِنْهُمْ وَإِنَّهُمَا لَبِإِمَامٍ مُّبِينٍ

Faintaqamna minhum wainnahuma labiimamin mubeenin (⁎)

Aussi les avons-Nous châtiés. Et leur cité al-Ayka, comme l’autre Sodome, se trouve sur un chemin bien fréquenté. (Ⅰ)

Nous avons tiré vengeance d’eux (leur avons montré une partie de résultat de leur mauvais actes en ce monde). Ces deux [cités] sont sur un chemin bien évident [que vous connaissez]. (Ⅱ)

Nous nous sommes vengés à leurs dépens. Les deux cités formaient un bel exemple. (Ⅵ)

15.80
وَلَقَدْ كَذَّبَ أَصْحَابُ الْحِجْرِ الْمُرْسَلِينَ

Walaqad kaththaba ashabu alhijri almursaleena (⁎)

Quant aux habitants de Hijr qui avaient traité les prophètes de menteurs (Ⅰ)

Et les habitants de Hijr (les Thamouds) aussi ont nié les Prophètes. (Ⅱ)

Quant aux hommes de Hijr, ils ont traité Nos envoyés de menteurs ! (Ⅵ)

15.81
وَآتَيْنَاهُمْ آيَاتِنَا فَكَانُوا عَنْهَا مُعْرِضِينَ

Waataynahum ayatina fakanoo AAanha muAArideena (⁎)

et qui s’étaient détournés de Nos signes, quand Nous les leur avions fait parvenir, (Ⅰ)

Nous leur avions fait parvenir Nos signes, [mais] ils s’en étaient détournés. (Ⅱ)

Nous leur avons envoyé Nos signes de manière répétée, mais ils s’en sont détournés. (Ⅵ)

15.82
وَكَانُوا يَنْحِتُونَ مِنَ الْجِبَالِ بُيُوتًا آمِنِينَ

Wakanoo yanhitoona mina aljibali buyootan amineena (⁎)

se contentant de creuser leurs demeures dans le roc des montagnes en toute sécurité, (Ⅰ)

Ils se creusaient des maisons dans les montagnes [s’imaginant être] en sécurité [totale, tandis qu’ils étaient hautin, transgresseurs et injustes]. (Ⅱ)

Tranquillement, ils creusèrent des grottes pour habiter dans les montagnes. (Ⅵ)

15.83
فَأَخَذَتْهُمُ الصَّيْحَةُ مُصْبِحِينَ

Faakhathathumu alssayhatu musbiheena (⁎)

eux aussi furent saisis par le cri terrifiant au lever du jour, (Ⅰ)

Mais [à cause de leurs crimes et de leurs injustices] le matin le Cri les saisit. (Ⅱ)

Mais un cri terrible les a atteints de bon matin. (Ⅵ)

15.84
فَمَا أَغْنَىٰ عَنْهُم مَّا كَانُوا يَكْسِبُونَ

Fama aghna AAanhum ma kanoo yaksiboona (⁎)

et tout ce qu’ils possédaient ne leur a en rien servi. (Ⅰ)

et leurs [mauvais] acquis ne leur servit à rien. (Ⅱ)

Inutile, donc, ce qu’ils possédaient. (Ⅵ)

15.85
وَمَا خَلَقْنَا السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ وَمَا بَيْنَهُمَا إِلَّا بِالْحَقِّ ۗ وَإِنَّ السَّاعَةَ لَآتِيَةٌ ۖ فَاصْفَحِ الصَّفْحَ الْجَمِيلَ

Wama khalaqna alssamawati waalarda wama baynahuma illa bialhaqqi wainna alssaAAata laatiyatun faisfahi alssafha aljameela (⁎)

Nous n’avons créé les Cieux, la Terre et les espaces interstellaires qu’en toute vérité. L’Heure du Jugement approche, fais donc preuve d’une noble indulgence, (Ⅰ)

Nous n’avons créé les cieux et la terre et tout ce qui est entre eux que par la vérité [et la justice] et, [l’injustice des hommes n’est nullement admise,] l’Heure [du jugement dernier] viendra. [Ô Prophète !] Pardonne d’un beau pardon indulgent. (Ⅱ)

Nous n’avons créé les cieux et la terre, et tout ce qui se trouve entre eux, qu’en vertu du principe du vrai. Quant à l’Heure, elle se produira. Accorde un beau pardon. (Ⅵ)

15.86
إِنَّ رَبَّكَ هُوَ الْخَلَّاقُ الْعَلِيمُ

Inna rabbaka huwa alkhallaqu alAAaleemu (⁎)

car c’est ton Seigneur qui est le Créateur et le Connaisseur par excellence. (Ⅰ)

Ton Seigneur, c’est Lui le Créateur, [Il est] Omniscient. (Ⅱ)

Ton Seigneur est, à coup sûr, le Créateur, le plus savant. (Ⅵ)

15.87
وَلَقَدْ آتَيْنَاكَ سَبْعًا مِّنَ الْمَثَانِي وَالْقُرْآنَ الْعَظِيمَ

Walaqad ataynaka sabAAan mina almathanee waalqurana alAAatheema (⁎)

Nous t’avons donné les sept versets qu’on répète à chaque salât, ainsi que le Coran sublime. (Ⅰ)

Nous t’avons donné les sept [versets] qu’on répète (Al-Fâtiha) et le Coran sublime. (Ⅱ)

Nous t’avons donné les sept versets fondamentaux, ainsi que le Coran sublime. (Ⅵ)

15.88
لَا تَمُدَّنَّ عَيْنَيْكَ إِلَىٰ مَا مَتَّعْنَا بِهِ أَزْوَاجًا مِّنْهُمْ وَلَا تَحْزَنْ عَلَيْهِمْ وَاخْفِضْ جَنَاحَكَ لِلْمُؤْمِنِينَ

La tamuddanna AAaynayka ila ma mattaAAna bihi azwajan minhum wala tahzan AAalayhim waikhfid janahaka lilmumineena (⁎)

Ne te laisse donc pas éblouir par les richesses dont Nous avons doté quelques couples parmi les impies ! Ne t’afflige point à leur sujet ! Sois bienveillant à l’égard des croyants ! (Ⅰ)

Ne porte pas tes regards vers les biens dont Nous faisons jouir les [différents] groupes [d’impies, etc.] d’entre eux, ne t’afflige pas au sujet [des impies, athées, irréligieux, etc.], mais baisse plutôt ton aile [protectrice] sur les croyants (Ⅱ)

Ne jette aucun regard de convoitise sur les avantages dont Nous avons doté tel ou tel couple parmi eux. Ne t’attriste pas pour eux et réserve ta mansuétude pour les seuls croyants. (Ⅵ)

15.89
وَقُلْ إِنِّي أَنَا النَّذِيرُ الْمُبِينُ

Waqul innee ana alnnatheeru almubeenu (⁎)

Dis : « Je suis l’avertisseur explicite. » (Ⅰ)

et dis : « Je suis l’avertisseur explicite [qui vous communique clairement les enseignements et vous appelle à DIEU] ». (Ⅱ)

Et dis : Je suis celui qui informe et qui explicite. (Ⅵ)

15.90
كَمَا أَنزَلْنَا عَلَى الْمُقْتَسِمِينَ

Kama anzalna AAala almuqtasimeena (⁎)

De même Nous avons infligé un châtiment aux dissociateurs (Ⅰ)

[Nous châtierons les impies, injustes, hypocrites, etc.] de même que Nous avons infligé [un châtiment] aux diviseurs (conjurés) (Ⅱ)

De la même manière, Nous l’avons révélé à ceux qui se sont jurés mutuellement et qui se sont divisés. (Ⅵ)

15.91
الَّذِينَ جَعَلُوا الْقُرْآنَ عِضِينَ

Allatheena jaAAaloo alqurana AAideena (⁎)

qui ont qualifié le Coran de « fragments décousus » ! (Ⅰ)

qui ont fait du Coran des fractions diverses [selon leur passion diabolique, pour engendrer des discordes]. (Ⅱ)

Ceux qui mirent le Coran en pièces. (Ⅵ)

15.92
فَوَرَبِّكَ لَنَسْأَلَنَّهُمْ أَجْمَعِينَ

Fawarabbika lanasalannahum ajmaAAeena (⁎)

Par ton Seigneur ! Nous les soumettrons tous à un interrogatoire sévère (Ⅰ)

Par ton Seigneur ! Nous leur demanderons à tous (Ⅱ)

Par ton Seigneur, Nous aurons à les interroger tous… (Ⅵ)

15.93
عَمَّا كَانُوا يَعْمَلُونَ

AAamma kanoo yaAAmaloona (⁎)

au sujet de leurs agissements. (Ⅰ)

[de rendre compte] de leurs actes. (Ⅱ)

…sur ce qu’ils faisaient. (Ⅵ)

15.94
فَاصْدَعْ بِمَا تُؤْمَرُ وَأَعْرِضْ عَنِ الْمُشْرِكِينَ

FaisdaAA bima tumaru waaAArid AAani almushrikeena (⁎)

Proclame donc hautement les ordres que tu as reçus et détourne-toi des idolâtres ! (Ⅰ)

Expose [clairement] ce qui t’est ordonné et détourne-toi des gens qui associent [des idoles à DIEU]. (Ⅱ)

Proclame tout ce dont tu as été ordonné et éloigne-toi de ceux qui associent d’autres divinités à Dieu. (Ⅵ)

15.95
إِنَّا كَفَيْنَاكَ الْمُسْتَهْزِئِينَ

Inna kafaynaka almustahzieena (⁎)

En vérité, Nous Nous chargeons des persifleurs, (Ⅰ)

Nous te suffisons contre les railleurs (Ⅱ)

Nous t’avons défendu contre les railleurs. (Ⅵ)

15.96
الَّذِينَ يَجْعَلُونَ مَعَ اللَّهِ إِلَٰهًا آخَرَ ۚ فَسَوْفَ يَعْلَمُونَ

Allatheena yajAAaloona maAAa Allahi ilahan akhara fasawfa yaAAlamoona (⁎)

ceux qui associent une autre divinité au Seigneur et qui seront un jour mis en face de leurs erreurs ! (Ⅰ)

qui placent un autre "dieu" à côté de DIEU. Ils vont connaître [leur faute]. (Ⅱ)

Ceux qui mettent d’autres divinités à côté de Dieu. Mais, au final, ils sauront. (Ⅵ)

15.97
وَلَقَدْ نَعْلَمُ أَنَّكَ يَضِيقُ صَدْرُكَ بِمَا يَقُولُونَ

Walaqad naAAlamu annaka yadeequ sadruka bima yaqooloona (⁎)

Nous savons bien que leurs dénigrements t’oppressent le cœur. (Ⅰ)

Nous savons que ta poitrine (ton cœur) se resserre en entendant ce qu’ils disent. (Ⅱ)

Nous savons que ta poitrine est oppressée de ce qu’ils profèrent. (Ⅵ)

15.98
فَسَبِّحْ بِحَمْدِ رَبِّكَ وَكُن مِّنَ السَّاجِدِينَ

Fasabbih bihamdi rabbika wakun mina alssajideena (⁎)

Célèbre donc les louanges de ton Seigneur et sois du nombre de Ses adorateurs ! (Ⅰ)

Glorifie le Seigneur par Sa louange et sois de ceux qui se prosternent [devant le Seigneur]. (Ⅱ)

Glorifie les louanges de ton Seigneur et sois parmi ceux qui se prosternent, (Ⅵ)

15.99
وَاعْبُدْ رَبَّكَ حَتَّىٰ يَأْتِيَكَ الْيَقِينُ

WaoAAbud rabbaka hatta yatiyaka alyaqeenu (⁎)

Et adore ton Seigneur jusqu’à ce que te parvienne la certitude ! (Ⅰ)

Et adore ton Seigneur jusqu’à ce que vienne à toi la certitude [éternelle]. (Ⅱ)

et adore ton Seigneur jusqu’à ce que la certitude te parvienne. (Ⅵ)


Page:  1 |2

Menu livre ↑