Les abeilles (an-nahl)
>  
129 Verses | Page 1 / 3
(Arabe classique)


Afficher / Cacher
(Ⅰ)
(Ⅱ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


16. 0  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ
- Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (Ⅰ)
- Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅱ)
-  [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ (Ⅴ)
- Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux (Ⅵ)
- Au nom de Dieu, le Tout miséricorde, le Miséricordieux (Ⅶ)
- Au nom d’Allah, le Bienfaiteur miséricordieux. (Ⅷ)
16. 1  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ أَتَىٰ أَمْرُ اللَّهِ فَلَا تَسْتَعْجِلُوهُ ۚ سُبْحَانَهُ وَتَعَالَىٰ عَمَّا يُشْرِكُونَ
- Ata amru Allahi fala tastaAAjiloohu subhanahu wataAAala AAamma yushrikoona (Ⅰ)
- L’ordre de Dieu s’accomplira. Ne cherchez pas à en précipiter l’avènement ! Gloire à Dieu ! Il est infiniment au-dessus de ce qu’on peut Lui associer ! (Ⅱ)
- L’ordre de DIEU arrive, ne le hâtez pas. Gloire à Lui ! Il transcende ce que [les idolâtres Lui] associent. (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم أتى أمر الله فلا تستعجلوه سبحانه وتعالى عما يشركون (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ أَتىٰ أَمرُ اللَّهِ فَلا تَستَعجِلوهُ ۚ سُبحٰنَهُ وَتَعٰلىٰ عَمّا يُشرِكونَ (Ⅴ)
- Le décret d’Allah est arrivé, ne le précipitez point. Gloire au Seigneur, et grandeur au-delà de ce que vous Lui associez. (Ⅵ)
- Il arrive, le décret de Dieu ! ne le précipitez pas ! Glorifié soit le Transcendant, tellement au-dessus de ce qu’on Lui associe ! (Ⅶ)
- L’Ordre d’Allah va venir. N’en appelez donc point la prompte arrivée ! Combien Il est plus glorieux et plus auguste que ce que [les Infidèles] Lui associent ! (Ⅷ)
16. 2  
يُنَزِّلُ الْمَلَائِكَةَ بِالرُّوحِ مِنْ أَمْرِهِ عَلَىٰ مَن يَشَاءُ مِنْ عِبَادِهِ أَنْ أَنذِرُوا أَنَّهُ لَا إِلَٰهَ إِلَّا أَنَا فَاتَّقُونِ
- Yunazzilu almalaikata bialrroohi min amrihi AAala man yashao min AAibadihi an anthiroo annahu la ilaha illa ana faittaqooni (Ⅰ)
- Il fait descendre, par Son ordre, les anges chargés de la révélation, auprès de qui Il veut parmi Ses serviteurs, pour qu’ils donnent cet avertissement aux hommes : « Il n’y a d’autre divinité que Moi, et c’est Moi que vous devez craindre ! » (Ⅱ)
- Il fait descendre les anges avec l’Esprit [saint], par Son ordre, sur qui Il veut parmi Ses serviteurs pour annoncer [aux hommes] : nul n’est dieu que Moi, craignez-Moi pieusement[, évitez les péchés et l’impiété]. (Ⅲ)
- ينزل الملائكة بالروح من أمره على من يشاء من عباده أن أنذروا أنه لا إله إلا أنا فاتقون (Ⅳ)
- يُنَزِّلُ المَلٰئِكَةَ بِالرّوحِ مِن أَمرِهِ عَلىٰ مَن يَشاءُ مِن عِبادِهِ أَن أَنذِروا أَنَّهُ لا إِلٰهَ إِلّا أَنا۠ فَاتَّقونِ (Ⅴ)
- Il fait descendre les anges en les dotant de Son souffle, et cela sur celui qu’Il veut, en leur demandant d’avertir qu’il n’y a d’autres dieux qu’Allah. Craignez-Moi ! (Ⅵ)
- Lui qui fait descendre des anges avec l’Esprit, de Sa sphère sur celui qu’Il veut parmi Ses adorateurs : « Donnez l’alarme : il n’est de dieu que Moi ; prémunissez-vous donc envers Moi ! » (Ⅶ)
- Il fait descendre les Anges, avec l’Esprit [émanant] de Son Ordre, sur qui Il veut parmi Ses serviteurs, [en disant] : « Avertissez qu’il n’est nulle divinité sauf Moi ! Soyez donc pieux envers Moi ! » (Ⅷ)
16. 3  
خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ بِالْحَقِّ ۚ تَعَالَىٰ عَمَّا يُشْرِكُونَ
- Khalaqa alssamawati waalarda bialhaqqi taAAala AAamma yushrikoona (Ⅰ)
- Il a créé les Cieux et la Terre en toute vérité ! Il est infiniment au-dessus de ce qu’on peut Lui associer ! (Ⅱ)
- Il a créé les cieux et la terre en toute vérité [et sagesse]. Il transcende ce que [les idolâtres Lui] associent. (Ⅲ)
- خلق السماوات والأرض بالحق تعالى عما يشركون (Ⅳ)
- خَلَقَ السَّمٰوٰتِ وَالأَرضَ بِالحَقِّ ۚ تَعٰلىٰ عَمّا يُشرِكونَ (Ⅴ)
- Il a créé les cieux et la terre avec la vérité. Il s’élève au-dessus de ce qu’on Lui associe. (Ⅵ)
- Il a créé les cieux et la terre dans le Vrai, Lui tellement au-dessus de ce qu’on Lui associe ! (Ⅶ)
- Il a créé les cieux et la terre, avec sérieux. Combien Il est plus auguste que ce que [les Infidèles] Lui associent ! (Ⅷ)
16. 4  
خَلَقَ الْإِنسَانَ مِن نُّطْفَةٍ فَإِذَا هُوَ خَصِيمٌ مُّبِينٌ
- Khalaqa alinsana min nutfatin faitha huwa khaseemun mubeenun (Ⅰ)
- Il a créé l’homme d’une goutte de sperme, et voilà que cet homme est devenu un disputeur acharné. (Ⅱ)
- [DIEU] a créé l’homme d’une goutte de sperme et [si l’homme commet des péchés et des injustices] le voilà devenu un adversaire [qui dispute]. (Ⅲ)
- خلق الإنسان من نطفة فإذا هو خصيم مبين (Ⅳ)
- خَلَقَ الإِنسٰنَ مِن نُطفَةٍ فَإِذا هُوَ خَصيمٌ مُبينٌ (Ⅴ)
- Il a créé l’Homme d’une goutte de sperme, avant qu’il ne devienne un contestataire évident, un querelleur. (Ⅵ)
- Il a créé l’homme d’une goutte de liquide : et voilà l’homme contestataire déclaré ! (Ⅶ)
- Il a créé l’Homme d’une goutte de sperme et voici que celui-ci est un disputeur déclaré. (Ⅷ)
16. 5  
وَالْأَنْعَامَ خَلَقَهَا ۗ لَكُمْ فِيهَا دِفْءٌ وَمَنَافِعُ وَمِنْهَا تَأْكُلُونَ
- WaalanAAama khalaqaha lakum feeha difon wamanafiAAu waminha takuloona (Ⅰ)
- De même qu’Il a créé pour vous les bestiaux qui vous procurent de chauds vêtements, ainsi que d’autres profits et certains aliments. (Ⅱ)
- Il a créé les bestiaux pour vous : vous y trouverez [les matières premières pour fabriquer] des vêtements, [en tirer] des profits [et services], et vous en nourrir. (Ⅲ)
- والأنعام خلقها لكم فيها دفء ومنافع ومنها تأكلون (Ⅳ)
- وَالأَنعٰمَ خَلَقَها ۗ لَكُم فيها دِفءٌ وَمَنٰفِعُ وَمِنها تَأكُلونَ (Ⅴ)
- Et les troupeaux, Il les a créés pour vous ; vous en retirez des vêtements chauds et bien d’autres bienfaits. Et de ces mêmes troupeaux, vous trouverez de quoi manger. (Ⅵ)
- et les troupeaux, Il les a créés pour vous, afin que vous en tiriez tiédeur, avantages, et que vous en mangiez (Ⅶ)
- Les chameaux ont, par Lui, été créés pour vous. Pour vous s’y trouvent vêture et utilités et nourriture dont vous mangez ; (Ⅷ)
16. 6  
وَلَكُمْ فِيهَا جَمَالٌ حِينَ تُرِيحُونَ وَحِينَ تَسْرَحُونَ
- Walakum feeha jamalun heena tureehoona waheena tasrahoona (Ⅰ)
- Ces animaux sont aussi l’objet de votre fierté, qu’ils soient au bercail ou au pâturage. (Ⅱ)
- Vous y trouverez un beau spectacle quand vous les ramenez le soir [au bercail], et quand vous les conduirez le matin [vers le pâturage]. (Ⅲ)
- ولكم فيها جمال حين تريحون وحين تسرحون (Ⅳ)
- وَلَكُم فيها جَمالٌ حينَ تُريحونَ وَحينَ تَسرَحونَ (Ⅴ)
- Vous les trouverez beaux quand vous les ramènerez, le soir, et lorsque vous les relâcherez pour le pâturage. (Ⅵ)
- et qu’une beauté vôtre s’en dégage, quand vous les ramenez le soir, ou les pacagez (Ⅶ)
- pour vous ils sont orgueil quand vous revenez le soir ou partez le matin ; (Ⅷ)
16. 7  
وَتَحْمِلُ أَثْقَالَكُمْ إِلَىٰ بَلَدٍ لَّمْ تَكُونُوا بَالِغِيهِ إِلَّا بِشِقِّ الْأَنفُسِ ۚ إِنَّ رَبَّكُمْ لَرَءُوفٌ رَّحِيمٌ
- Watahmilu athqalakum ila baladin lam takoonoo baligheehi illa bishiqqi alanfusi inna rabbakum laraoofun raheemun (Ⅰ)
- Ils assurent également le transport de vos fardeaux vers des contrées lointaines que vous ne pourriez atteindre qu’au prix de pénibles efforts. En vérité, Dieu est Bienveillant et Compatissant. (Ⅱ)
- Ils portent vos fardeaux à des pays que vous n’atteindrez qu’avec peine. En vérité, votre Seigneur est Clément [et] Très-Miséricordieux. (Ⅲ)
- وتحمل أثقالكم إلى بلد لم تكونوا بالغيه إلا بشق الأنفس إن ربكم لرءوف رحيم (Ⅳ)
- وَتَحمِلُ أَثقالَكُم إِلىٰ بَلَدٍ لَم تَكونوا بٰلِغيهِ إِلّا بِشِقِّ الأَنفُسِ ۚ إِنَّ رَبَّكُم لَرَءوفٌ رَحيمٌ (Ⅴ)
- Et ils portent vos fardeaux vers un pays que vous n’atteindriez qu’à grand-peine. Votre Seigneur est pour vous magnanime et miséricordieux. (Ⅵ)
- et qu’ils portent vos fardeaux en pays où vous ne parviendriez qu’à grand labeur des personnes… — Comme votre Seigneur est Tendre, Miséricordieux ! (Ⅶ)
- ils portent vos fardeaux vers une contrée que vous n’atteindriez qu’avec peine. En vérité, votre Seigneur est bienveillant et miséricordieux. (Ⅷ)
16. 8  
وَالْخَيْلَ وَالْبِغَالَ وَالْحَمِيرَ لِتَرْكَبُوهَا وَزِينَةً ۚ وَيَخْلُقُ مَا لَا تَعْلَمُونَ
- Waalkhayla waalbighala waalhameera litarkabooha wazeenatan wayakhluqu ma la taAAlamoona (Ⅰ)
- Il a créé aussi les chevaux, les mulets et les ânes qui vous servent à la fois de montures et d’apparat. Et Il crée d’autres choses dont vous ne soupçonnez même pas la nature ! (Ⅱ)
- [Il a créé] les chevaux, les mulets et les ânes : ils vous servent de montures et d’apparat. Et [DIEU] a créé encore [d’autres êtres] que vous ne savez pas. (Ⅲ)
- والخيل والبغال والحمير لتركبوها وزينة ويخلق ما لا تعلمون (Ⅳ)
- وَالخَيلَ وَالبِغالَ وَالحَميرَ لِتَركَبوها وَزينَةً ۚ وَيَخلُقُ ما لا تَعلَمونَ (Ⅴ)
- Il a créé les chevaux, les mulets et les ânes pour que vous les montiez, et pour l’apparat. Il crée ce que vous ne savez pas. (Ⅵ)
- — ... et les chevaux, les mulets, les ânes pour les monter et pour l’apparat — Et Il crée d’autres choses que vous ne savez pas… (Ⅶ)
- Il a créé le cheval, le mulet, l’âne pour que vous les montiez et comme apparat. Et Il crée [encore] ce que vous ne savez point. (Ⅷ)
16. 9  
وَعَلَى اللَّهِ قَصْدُ السَّبِيلِ وَمِنْهَا جَائِرٌ ۚ وَلَوْ شَاءَ لَهَدَاكُمْ أَجْمَعِينَ
- WaAAala Allahi qasdu alssabeeli waminha jairun walaw shaa lahadakum ajmaAAeena (Ⅰ)
- Dieu tient à montrer la Voie droite, bien que certains s’obstinent à suivre des voies tortueuses. Or, si Dieu le voulait, Il vous guiderait tous jusqu’au dernier. (Ⅱ)
- Il appartient à DIEU [par Sa grâce, de montrer] le droit chemin [aux hommes] car il en est qui (les autres chemins) dévient. S’Il voulait, Il vous guiderait tous [par force, sur le droit chemin]. (Ⅲ)
- وعلى الله قصد السبيل ومنها جائر ولو شاء لهداكم أجمعين (Ⅳ)
- وَعَلَى اللَّهِ قَصدُ السَّبيلِ وَمِنها جائِرٌ ۚ وَلَو شاءَ لَهَدىٰكُم أَجمَعينَ (Ⅴ)
- C’est Allah qui vous oriente sur le bon chemin. Certains s’en éloignent. S’Il l’avait voulu, Il vous aurait tous bien orientés. (Ⅵ)
- Sur Dieu s’axe le chemin ; d’aucuns en dévient ; si Dieu voulait, Il vous guiderait tous jusqu’au dernier... (Ⅶ)
- A Allah incombe le Droit Chemin dont certains se détachent. S’Il avait voulu, Il vous aurait tous dirigés. (Ⅷ)
16. 10  
هُوَ الَّذِي أَنزَلَ مِنَ السَّمَاءِ مَاءً ۖ لَّكُم مِّنْهُ شَرَابٌ وَمِنْهُ شَجَرٌ فِيهِ تُسِيمُونَ
- Huwa allathee anzala mina alssamai maan lakum minhu sharabun waminhu shajarun feehi tuseemoona (Ⅰ)
- C’est Lui qui, du ciel, vous envoie de l’eau dont vous faites votre boisson et qui fait croître des pâturages pour vos troupeaux. (Ⅱ)
- C’est Lui qui fait descendre du ciel une eau dont une partie vous sert de boisson, une autre à [la croissance] des plantes [qui servent] de pâturages [à vos troupeaux]. (Ⅲ)
- هو الذي أنزل من السماء ماء لكم منه شراب ومنه شجر فيه تسيمون (Ⅳ)
- هُوَ الَّذى أَنزَلَ مِنَ السَّماءِ ماءً ۖ لَكُم مِنهُ شَرابٌ وَمِنهُ شَجَرٌ فيهِ تُسيمونَ (Ⅴ)
- C’est Lui qui, du ciel, fait descendre de l’eau qui vous sert de boisson et grâce à laquelle poussent des arbustes et des plantes où vous faites paître vos troupeaux. (Ⅵ)
- C’est Lui qui fait descendre du ciel une eau dont une part sert de boisson, une autre fait croître la broussaille où l’on lâche les chameaux (Ⅶ)
- C’est Lui qui a fait descendre du ciel une eau dont vous tirez de quoi boire et dont [vivent] des arbustes où est une nourriture par vous donnée [à vos troupeaux]. (Ⅷ)
16. 11  
يُنبِتُ لَكُم بِهِ الزَّرْعَ وَالزَّيْتُونَ وَالنَّخِيلَ وَالْأَعْنَابَ وَمِن كُلِّ الثَّمَرَاتِ ۗ إِنَّ فِي ذَٰلِكَ لَآيَةً لِّقَوْمٍ يَتَفَكَّرُونَ
- Yunbitu lakum bihi alzzarAAa waalzzaytoona waalnnakheela waalaAAnaba wamin kulli alththamarati inna fee thalika laayatan liqawmin yatafakkaroona (Ⅰ)
- Grâce à cette eau, Il fait encore pousser les céréales, les oliviers, les palmiers, les vignes et toutes sortes d’arbres fruitiers. C’est là, en vérité, un signe pour ceux qui savent réfléchir ! (Ⅱ)
- Avec elle (l’eau) Il fait pousser pour vous des céréales, des oliviers, des palmiers, des vignes et tous les [arbres et] fruits. C’est un signe [qui permet de conclure à l’existence de DIEU et attirent les humains à L’adorer] pour les hommes qui réfléchissent. (Ⅲ)
- ينبت لكم به الزرع والزيتون والنخيل والأعناب ومن كل الثمرات إن في ذلك لآية لقوم يتفكرون (Ⅳ)
- يُنبِتُ لَكُم بِهِ الزَّرعَ وَالزَّيتونَ وَالنَّخيلَ وَالأَعنٰبَ وَمِن كُلِّ الثَّمَرٰتِ ۗ إِنَّ فى ذٰلِكَ لَءايَةً لِقَومٍ يَتَفَكَّرونَ (Ⅴ)
- D’elle, Il fait pousser pour vous les cultures, les oliviers, les palmiers, les vignes et aussi toutes sortes de fruits. Il y a en cela véritablement des signes pour un peuple qui réfléchit. (Ⅵ)
- pour vous Il fait pousser la céréale, l’olivier, les palmiers, les vignes et de tous les fruits — En quoi réside un signe pour ceux capables de réfléchir (Ⅶ)
- Par [cette eau], Il fait pousser pour vous les céréales, l’olivier, le palmier, la vigne et toutes sortes de fruits. En vérité, en cela est certes un signe pour un peuple qui réfléchit. (Ⅷ)
16. 12  
وَسَخَّرَ لَكُمُ اللَّيْلَ وَالنَّهَارَ وَالشَّمْسَ وَالْقَمَرَ ۖ وَالنُّجُومُ مُسَخَّرَاتٌ بِأَمْرِهِ ۗ إِنَّ فِي ذَٰلِكَ لَآيَاتٍ لِّقَوْمٍ يَعْقِلُونَ
- Wasakhkhara lakumu allayla waalnnahara waalshshamsa waalqamara waalnnujoomu musakhkharatun biamrihi inna fee thalika laayatin liqawmin yaAAqiloona (Ⅰ)
- Il a mis aussi à votre service la nuit et le jour, le Soleil et la Lune. Et les étoiles sont aussi soumises à Son ordre. Que de signes à méditer pour ceux qui savent réfléchir ! (Ⅱ)
- Il a mis à votre service la nuit et le jour, le soleil et la lune. Les étoiles aussi [vous] sont soumises sur Son ordre. Ce sont des signes [à faire connaître DIEU] pour les hommes qui raisonnent. (Ⅲ)
- وسخر لكم الليل والنهار والشمس والقمر والنجوم مسخرات بأمره إن في ذلك لآيات لقوم يعقلون (Ⅳ)
- وَسَخَّرَ لَكُمُ الَّيلَ وَالنَّهارَ وَالشَّمسَ وَالقَمَرَ ۖ وَالنُّجومُ مُسَخَّرٰتٌ بِأَمرِهِ ۗ إِنَّ فى ذٰلِكَ لَءايٰتٍ لِقَومٍ يَعقِلونَ (Ⅴ)
- Pour vous, Il a assujetti la nuit et le jour, le soleil et la lune. Et à Son ordre sont assujetties les étoiles. Il y a en cela des signes éloquents pour un peuple qui raisonne. (Ⅵ)
- Il a mis à votre service la nuit et le jour, le soleil et la lune, et les étoiles, qui vous servent sur Son ordre — En quoi réside un signe pour ceux capables de raisonner (Ⅶ)
- Il a assujetti pour vous la nuit, le jour, le soleil et la lune, et les étoiles sont soumises à Son Ordre. En vérité, en cela sont certes des signes pour un peuple qui raisonne. (Ⅷ)
16. 13  
وَمَا ذَرَأَ لَكُمْ فِي الْأَرْضِ مُخْتَلِفًا أَلْوَانُهُ ۗ إِنَّ فِي ذَٰلِكَ لَآيَةً لِّقَوْمٍ يَذَّكَّرُونَ
- Wama tharaa lakum fee alardi mukhtalifan alwanuhu inna fee thalika laayatan liqawmin yaththakkaroona (Ⅰ)
- Et les multiples choses aux couleurs si variées que Dieu a répandues pour vous sur la Terre, ne sont-elles pas un autre signe pour des gens qui raisonnent ? (Ⅱ)
- [Il a mis à votre service] ce qu’Il a créé [et disséminé] pour vous sur terre avec des couleurs [et des formes] diverses. C’est un signe pour les hommes qui se rappellent [les vérités concernant la création]. (Ⅲ)
- وما ذرأ لكم في الأرض مختلفا ألوانه إن في ذلك لآية لقوم يذكرون (Ⅳ)
- وَما ذَرَأَ لَكُم فِى الأَرضِ مُختَلِفًا أَلوٰنُهُ ۗ إِنَّ فى ذٰلِكَ لَءايَةً لِقَومٍ يَذَّكَّرونَ (Ⅴ)
- Il a fait aussi pour vous tout ce qui est sur terre, aux multiples couleurs. En cela, il est des signes éloquents pour un peuple qui réfléchit. (Ⅵ)
- et tout ce qu’il propage sur la terre de varié par les sortes — En quoi réside un signe pour ceux capables de méditer (Ⅶ)
- En ce qu’Il a disséminé sur la terre, de différentes couleurs, en cela, en vérité, est certes un signe pour un peuple qui s’édifie. (Ⅷ)
16. 14  
وَهُوَ الَّذِي سَخَّرَ الْبَحْرَ لِتَأْكُلُوا مِنْهُ لَحْمًا طَرِيًّا وَتَسْتَخْرِجُوا مِنْهُ حِلْيَةً تَلْبَسُونَهَا وَتَرَى الْفُلْكَ مَوَاخِرَ فِيهِ وَلِتَبْتَغُوا مِن فَضْلِهِ وَلَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ
- Wahuwa allathee sakhkhara albahra litakuloo minhu lahman tariyyan watastakhrijoo minhu hilyatan talbasoonaha watara alfulka mawakhira feehi walitabtaghoo min fadlihi walaAAallakum tashkuroona (Ⅰ)
- C’est Lui qui a mis à votre service la mer dont vous tirez une chair fraîche pour vous en nourrir et de beaux joyaux pour votre parure. Et l’on voit aussi les vaisseaux y fendre les flots pour vous permettre d’aller à la recherche des bienfaits du Seigneur. Peut-être Lui en serez-vous reconnaissants ? (Ⅱ)
- C’est Lui qui a mis la mer à votre service pour vous en fournir une nourriture de chair fraîche, et pour que vous en extrayiez les joyaux que vous portez. Vous y voyez les bateaux fendre les eaux, c’est pour que vous alliez chercher [les biens accordés] par Sa grâce et afin que vous [en] soyez reconnaissants. (Ⅲ)
- وهو الذي سخر البحر لتأكلوا منه لحما طريا وتستخرجوا منه حلية تلبسونها وترى الفلك مواخر فيه ولتبتغوا من فضله ولعلكم تشكرون (Ⅳ)
- وَهُوَ الَّذى سَخَّرَ البَحرَ لِتَأكُلوا مِنهُ لَحمًا طَرِيًّا وَتَستَخرِجوا مِنهُ حِليَةً تَلبَسونَها وَتَرَى الفُلكَ مَواخِرَ فيهِ وَلِتَبتَغوا مِن فَضلِهِ وَلَعَلَّكُم تَشكُرونَ (Ⅴ)
- Il est Celui qui a assujetti pour vous la mer de façon que vous y préleviez une chair tendre et que vous en sortiez les ornements dont vous avez besoin pour vos parures. Vous verrez des vaisseaux qui vogueront sur l’eau en quête d’une part de Sa bonté. Peut-être serez-vous reconnaissants. (Ⅵ)
- c’est Lui qui a mis à votre service la mer, pour vous en fournir un manger de chair fraîche, et que vous en tiriez joyaux à revêtir : voyez les bateaux la fendre, — et que vous alliez quêter quelque peu de Sa grâce, et que vous en soyez peut-être reconnaissants... (Ⅶ)
- C’est Lui qui a assujetti la mer pour que vous mangiez une chair fraîche [issue] d’elle et en tiriez des joyaux que vous portez, pour que vous y voyiez le vaisseau y voguer et que vous y recherchiez [un peu] de Sa faveur. Peut-être serez-vous reconnaissants. (Ⅷ)
16. 15  
وَأَلْقَىٰ فِي الْأَرْضِ رَوَاسِيَ أَن تَمِيدَ بِكُمْ وَأَنْهَارًا وَسُبُلًا لَّعَلَّكُمْ تَهْتَدُونَ
- Waalqa fee alardi rawasiya an tameeda bikum waanharan wasubulan laAAallakum tahtadoona (Ⅰ)
- Il a implanté des montagnes dans la terre pour l’empêcher de vaciller sous vos pieds, de même qu’Il y a créé des rivières et des sentiers pour que vous puissiez vous guider. (Ⅱ)
- Il a érigé les montagnes sur la terre pour éviter des mouvements qui vous seraient nuisibles. Et [Il a créé] des rivières et des chemins afin que vous vous guidiez. (Ⅲ)
- وألقى في الأرض رواسي أن تميد بكم وأنهارا وسبلا لعلكم تهتدون (Ⅳ)
- وَأَلقىٰ فِى الأَرضِ رَوٰسِىَ أَن تَميدَ بِكُم وَأَنهٰرًا وَسُبُلًا لَعَلَّكُم تَهتَدونَ (Ⅴ)
- Il a posé sur terre des montagnes à la stabilité requise, des fleuves et des voies de passage, dans l’espoir que vous preniez le bon chemin. (Ⅵ)
- — Il a lancé sur la terre des ancrages, pour qu’elle ne bouge sous vos pas, et des fleuves et des chemins pour que bien vous vous guidiez (Ⅶ)
- Il a jeté sur la terre des [montagnes] immobiles [de peur] qu’elle ne branle avec vous. [Il y a mis] des rivières, des chemins [par lesquels] peut-être vous vous dirigerez (Ⅷ)
16. 16  
وَعَلَامَاتٍ ۚ وَبِالنَّجْمِ هُمْ يَهْتَدُونَ
- WaAAalamatin wabialnnajmi hum yahtadoona (Ⅰ)
- Il a établi d’autres points de repère, dont les étoiles qui permettent aux hommes de se diriger. (Ⅱ)
- Et [Il a mis] des points de repère, et [les hommes] se guident grâce aux étoiles. (Ⅲ)
- وعلامات وبالنجم هم يهتدون (Ⅳ)
- وَعَلٰمٰتٍ ۚ وَبِالنَّجمِ هُم يَهتَدونَ (Ⅴ)
- Ainsi que des points de repère fondés sur les astres, pour bien vous orienter. (Ⅵ)
- et des repères, tels que les voyageurs se guident sur les étoiles... (Ⅶ)
- et des repères alors que, par les astres, ils se dirigent. (Ⅷ)
16. 17  
أَفَمَن يَخْلُقُ كَمَن لَّا يَخْلُقُ ۗ أَفَلَا تَذَكَّرُونَ
- Afaman yakhluqu kaman la yakhluqu afala tathakkaroona (Ⅰ)
- Peut-on comparer Celui qui crée à celui qui ne peut rien créer ? Ne saisissez-vous donc pas la différence ? (Ⅱ)
- Est-ce que Celui qui crée [donne l’existence et la vie] est comme celui qui ne crée pas ? Est-ce que vous n’allez pas vous rappeler [les vérités] ? (Ⅲ)
- أفمن يخلق كمن لا يخلق أفلا تذكرون (Ⅳ)
- أَفَمَن يَخلُقُ كَمَن لا يَخلُقُ ۗ أَفَلا تَذَكَّرونَ (Ⅴ)
- Croyez-vous que celui qui crée est semblable à celui qui ne crée pas ? Pensez-vous à cela ? (Ⅵ)
- Alors Celui qui crée serait comme qui ne crée pas ! — N’allez-vous pas méditer ? (Ⅶ)
- Eh quoi ! Celui qui crée est-Il comme ceux qui ne créent pas ? Eh quoi ! ne vous amenderez-vous point ? (Ⅷ)
16. 18  
وَإِن تَعُدُّوا نِعْمَةَ اللَّهِ لَا تُحْصُوهَا ۗ إِنَّ اللَّهَ لَغَفُورٌ رَّحِيمٌ
- Wain taAAuddoo niAAmata Allahi la tuhsooha inna Allaha laghafoorun raheemun (Ⅰ)
- Si vous essayiez de compter les bienfaits de Dieu, vous ne sauriez les dénombrer. En vérité, Dieu est Plein de mansuétude et de clémence. (Ⅱ)
- Si vous énumérez les bienfaits de DIEU, vous ne saurez les dénombrer [tous]. DIEU pardonne [et Il est] Très-Miséricordieux (vous accorde les biens). (Ⅲ)
- وإن تعدوا نعمة الله لا تحصوها إن الله لغفور رحيم (Ⅳ)
- وَإِن تَعُدّوا نِعمَةَ اللَّهِ لا تُحصوها ۗ إِنَّ اللَّهَ لَغَفورٌ رَحيمٌ (Ⅴ)
- Si vous cherchez à dénombrer les bienfaits d’Allah, vous ne saurez le faire, tant ils sont nombreux. Allah est Celui qui pardonne, Il est le Miséricordieux. (Ⅵ)
- — Si vous dénombriez le bienfait de Dieu, vous ne pourriez en faire le compte. — Dieu est Tout pardon, Miséricordieux (Ⅶ)
- Si vous comptiez les bienfaits de votre Seigneur, vous ne sauriez les dénombrer. En vérité, Allah est certes absoluteur et miséricordieux. (Ⅷ)
16. 19  
وَاللَّهُ يَعْلَمُ مَا تُسِرُّونَ وَمَا تُعْلِنُونَ
- WaAllahu yaAAlamu ma tusirroona wama tuAAlinoona (Ⅰ)
- Il est parfaitement Informé de ce que vous dissimulez et de ce que vous divulguez. (Ⅱ)
- DIEU sait ce que vous cachez et ce que vous divulguez. (Ⅲ)
- والله يعلم ما تسرون وما تعلنون (Ⅳ)
- وَاللَّهُ يَعلَمُ ما تُسِرّونَ وَما تُعلِنونَ (Ⅴ)
- Mais Allah sait ce que vous cachez et ce que vous dévoilez. (Ⅵ)
- Dieu sait ce que vous tenez secret comme ce que vous publiez. (Ⅶ)
- Allah sait ce que vous célez et ce que vous divulguez. (Ⅷ)
16. 20  
وَالَّذِينَ يَدْعُونَ مِن دُونِ اللَّهِ لَا يَخْلُقُونَ شَيْئًا وَهُمْ يُخْلَقُونَ
- Waallatheena yadAAoona min dooni Allahi la yakhluqoona shayan wahum yukhlaqoona (Ⅰ)
- Quant aux idoles que les négateurs invoquent en dehors de Dieu, non seulement elles n’ont rien créé, mais elles-mêmes sont créées. (Ⅱ)
- [Les idoles] que [les idolâtres] invoquent à la place de DIEU, ne créent rien, elles-mêmes, elles sont créées (ne sont que des objets créés par DIEU). (Ⅲ)
- والذين يدعون من دون الله لا يخلقون شيئا وهم يخلقون (Ⅳ)
- وَالَّذينَ يَدعونَ مِن دونِ اللَّهِ لا يَخلُقونَ شَيـًٔا وَهُم يُخلَقونَ (Ⅴ)
- Et ceux qui vénèrent d’autres dieux en dehors d’Allah ne créent absolument rien, mais ils sont créés. (Ⅵ)
- Ceux qu’on invoque en place de Dieu ne sauraient rien créer : ce sont eux qui sont créés (Ⅶ)
- Ces divinités qu’ils prient en dehors d’Allah n’ont rien créé, mais ont été créées : (Ⅷ)
16. 21  
أَمْوَاتٌ غَيْرُ أَحْيَاءٍ ۖ وَمَا يَشْعُرُونَ أَيَّانَ يُبْعَثُونَ
- Amwatun ghayru ahyain wama yashAAuroona ayyana yubAAathoona (Ⅰ)
- Objets inertes et dépourvus d’âme, elles ne savent même pas quand leurs adorateurs seront ressuscités. (Ⅱ)
- [Elles sont] mortes (inertes) [et, intrinsèquement] ne sont pas capables d’être vivantes, et elles ne savent pas quand [leurs adorateurs (les idolâtres)] seront ressuscités. (Ⅲ)
- أموات غير أحياء وما يشعرون أيان يبعثون (Ⅳ)
- أَموٰتٌ غَيرُ أَحياءٍ ۖ وَما يَشعُرونَ أَيّانَ يُبعَثونَ (Ⅴ)
- Ils sont plutôt morts que vivants, ignorant jusqu’au moment où ils seront ressuscités. (Ⅵ)
- des morts, non des vivants, et n’ayant pas conscience de quand ils seront ressuscités ! (Ⅶ)
- mortes et non pas vivantes, elles ne savent quand elles seront ressuscitées. (Ⅷ)
16. 22  
إِلَٰهُكُمْ إِلَٰهٌ وَاحِدٌ ۚ فَالَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ بِالْآخِرَةِ قُلُوبُهُم مُّنكِرَةٌ وَهُم مُّسْتَكْبِرُونَ
- Ilahukum ilahun wahidun faallatheena la yuminoona bialakhirati quloobuhum munkiratun wahum mustakbiroona (Ⅰ)
- Votre Dieu est un Dieu Unique. Ceux qui ne croient pas à la vie future ont un cœur négateur et ils sont pétris de gloriole ! (Ⅱ)
- [Hommes,] votre DIEU est [un seul et même] DIEU [Il est] Unique. Ceux qui [à cause de leurs péchés, leurs injustices et manque de croyance] ne croient pas à la vie future, leurs cœurs refusent à reconnaître [la vérité] et sont remplis d’orgueil [injuste]. (Ⅲ)
- إلهكم إله واحد فالذين لا يؤمنون بالآخرة قلوبهم منكرة وهم مستكبرون (Ⅳ)
- إِلٰهُكُم إِلٰهٌ وٰحِدٌ ۚ فَالَّذينَ لا يُؤمِنونَ بِالءاخِرَةِ قُلوبُهُم مُنكِرَةٌ وَهُم مُستَكبِرونَ (Ⅴ)
- Votre Dieu est un seul Dieu. Ceux qui ne croient pas à la vie dernière, leur cœur répugne à tout. Ils sont pleins d’orgueil. (Ⅵ)
- Votre dieu est un Dieu Unique. Ceux qui ne croient pas à la vie dernière, c’est que leur cœur dit non, à force de superbe (Ⅶ)
- Votre Divinité est une divinité unique. Ceux qui ne croient pas en la [Vie] Dernière, en leur cœur, le dénient et ils sont pleins d’orgueil. (Ⅷ)
16. 23  
لَا جَرَمَ أَنَّ اللَّهَ يَعْلَمُ مَا يُسِرُّونَ وَمَا يُعْلِنُونَ ۚ إِنَّهُ لَا يُحِبُّ الْمُسْتَكْبِرِينَ
- La jarama anna Allaha yaAAlamu ma yusirroona wama yuAAlinoona innahu la yuhibbu almustakbireena (Ⅰ)
- Nul doute que Dieu connaît parfaitement ce qu’ils dissimulent et ce qu’ils étalent au grand jour. En vérité, Dieu n’aime pas les gens pleins de gloriole. (Ⅱ)
- Assurément DIEU sait ce qu’ils (les idolâtres, les impies, etc.) cachent et ce qu’ils divulguent. [DIEU] n’aime pas ceux qui sont enflés d’orgueil [injuste]. (Ⅲ)
- لا جرم أن الله يعلم ما يسرون وما يعلنون إنه لا يحب المستكبرين (Ⅳ)
- لا جَرَمَ أَنَّ اللَّهَ يَعلَمُ ما يُسِرّونَ وَما يُعلِنونَ ۚ إِنَّهُ لا يُحِبُّ المُستَكبِرينَ (Ⅴ)
- Sans aucun doute, Allah sait ce qu’ils cachent et ce qu’ils révèlent, car Il n’aime pas ceux qui s’enflent d’orgueil. (Ⅵ)
- or Dieu sait sans aucun doute ce qu’ils tiennent secret comme ce qu’ils publient. Il n’aime pas les superbes. (Ⅶ)
- Nul doute qu’Allah ne sache ce qu’ils cèlent et ce qu’ils divulguent Il n’aime point les Orgueilleux. (Ⅷ)
16. 24  
وَإِذَا قِيلَ لَهُم مَّاذَا أَنزَلَ رَبُّكُمْ ۙ قَالُوا أَسَاطِيرُ الْأَوَّلِينَ
- Waitha qeela lahum matha anzala rabbukum qaloo asateeru alawwaleena (Ⅰ)
- Quand on leur demande : « Qu’a révélé votre Seigneur ? », ils répondent : « Des histoires anciennes ! » (Ⅱ)
- Quand on leur dit : « Qu’a révélé votre Seigneur ? » Ils disent : « Des contes [fallacieux] des Anciens ! » (Ⅲ)
- وإذا قيل لهم ماذا أنزل ربكم قالوا أساطير الأولين (Ⅳ)
- وَإِذا قيلَ لَهُم ماذا أَنزَلَ رَبُّكُم ۙ قالوا أَسٰطيرُ الأَوَّلينَ (Ⅴ)
- Et lorsqu’on leur dit : Qu’est-ce que votre Seigneur a révélé ?, ils disent : Des fables anciennes. (Ⅵ)
- Quand on leur dit : « Qu’a fait descendre votre Seigneur ? », ils disent : « Fables d’Anciens ! » (Ⅶ)
- Et quand on leur demande : « Qu’a fait descendre votre Seigneur ? », ils répondent : « Des histoires des Anciens ! » (Ⅷ)
16. 25  
لِيَحْمِلُوا أَوْزَارَهُمْ كَامِلَةً يَوْمَ الْقِيَامَةِ ۙ وَمِنْ أَوْزَارِ الَّذِينَ يُضِلُّونَهُم بِغَيْرِ عِلْمٍ ۗ أَلَا سَاءَ مَا يَزِرُونَ
- Liyahmiloo awzarahum kamilatan yawma alqiyamati wamin awzari allatheena yudilloonahum bighayri AAilmin ala saa ma yaziroona (Ⅰ)
- Qu’ils portent donc, au Jour de la Résurrection, tout le poids de leurs propres péchés, ainsi qu’une partie des péchés de ceux qu’ils auront égarés dans leur ignorance. Et quel terrible fardeau sera le leur ! (Ⅱ)
- Qu’ils portent donc le fardeau de tous leurs péchés le Jour de la résurrection et une part du fardeau de ceux qu’ils égarent par leur ignorance [diabolique]. Quel mauvais fardeau ils portent ! (Ⅲ)
- ليحملوا أوزارهم كاملة يوم القيامة ومن أوزار الذين يضلونهم بغير علم ألا ساء ما يزرون (Ⅳ)
- لِيَحمِلوا أَوزارَهُم كامِلَةً يَومَ القِيٰمَةِ ۙ وَمِن أَوزارِ الَّذينَ يُضِلّونَهُم بِغَيرِ عِلمٍ ۗ أَلا ساءَ ما يَزِرونَ (Ⅴ)
- Qu’ils assument donc tous leurs méfaits, le jour de la résurrection, ainsi que les méfaits de ceux qu’ils ont détournés sans qu’ils le sachent. Quelle mauvaise charge que celle-là ! (Ⅵ)
- de sorte qu’ils porteront leur charge entière au Jour de la résurrection, avec en outre une part de la charge de ceux qu’ils auront égarés sans la moindre science. — Funeste chargement, n’est-il pas vrai ? (Ⅶ)
- Qu’ils portent leur faix, complètement, au Jour de la Résurrection, et [une partie] du faix de ceux qu’ils égarent sans savoir ! O combien détestable est ce dont ils se chargent ! (Ⅷ)
16. 26  
قَدْ مَكَرَ الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ فَأَتَى اللَّهُ بُنْيَانَهُم مِّنَ الْقَوَاعِدِ فَخَرَّ عَلَيْهِمُ السَّقْفُ مِن فَوْقِهِمْ وَأَتَاهُمُ الْعَذَابُ مِنْ حَيْثُ لَا يَشْعُرُونَ
- Qad makara allatheena min qablihim faata Allahu bunyanahum mina alqawaAAidi fakharra AAalayhimu alssaqfu min fawqihim waatahumu alAAathabu min haythu la yashAAuroona (Ⅰ)
- Leurs devanciers eurent également recours à la perfidie. Aussi Dieu sapa-t-Il les fondements de leur édifice, dont le toit s’écroula sur leurs têtes, causant leur perte sans qu’ils l’aient pressentie. (Ⅱ)
- Ceux qui ont vécu avant eux ont usé de stratagèmes [perfides], DIEU frappa leurs édifices à la base et le toit [de leurs bâtisses] s’effondra sur eux et le châtiment leur arriva d’où ils ne s’y attendaient pas. (Ⅲ)
- قد مكر الذين من قبلهم فأتى الله بنيانهم من القواعد فخر عليهم السقف من فوقهم وأتاهم العذاب من حيث لا يشعرون (Ⅳ)
- قَد مَكَرَ الَّذينَ مِن قَبلِهِم فَأَتَى اللَّهُ بُنيٰنَهُم مِنَ القَواعِدِ فَخَرَّ عَلَيهِمُ السَّقفُ مِن فَوقِهِم وَأَتىٰهُمُ العَذابُ مِن حَيثُ لا يَشعُرونَ (Ⅴ)
- Ceux qui les ont précédés ont ourdi un mauvais stratagème. Allah a détruit leur construction à partir de ses fondations. Le toit s’est écroulé sur eux, tandis que les tourments leur sont venus de là où ils ne l’imaginaient pas. (Ⅵ)
- — Leurs devanciers avaient bien usé de stratagèmes. Dieu s’en prit à leur construction par les bases : de dessus eux les toits s’effondrèrent sur leur tête, tandis que le châtiment les frappait par où ils s’attendaient le moins (Ⅶ)
- Ceux qui furent avant eux ont ourdi [une machination]. [Mais] Allah a frappé leur édifice en ses bases. Sur eux le toit s’est écroulé et le Tourment est venu à eux par où ils ne [le] devinaient pas. (Ⅷ)
16. 27  
ثُمَّ يَوْمَ الْقِيَامَةِ يُخْزِيهِمْ وَيَقُولُ أَيْنَ شُرَكَائِيَ الَّذِينَ كُنتُمْ تُشَاقُّونَ فِيهِمْ ۚ قَالَ الَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ إِنَّ الْخِزْيَ الْيَوْمَ وَالسُّوءَ عَلَى الْكَافِرِينَ
- Thumma yawma alqiyamati yukhzeehim wayaqoolu ayna shurakaiya allatheena kuntum tushaqqoona feehim qala allatheena ootoo alAAilma inna alkhizya alyawma waalssooa AAala alkafireena (Ⅰ)
- Puis, le Jour de la Résurrection, Dieu les couvrira d’opprobre et leur demandera : « Où sont donc Mes associés à propos desquels vous faisiez sécession ? » C’est alors que ceux qui auront reçu la science diront : « Ce jour n’apporte aux négateurs qu’ignominie et malheur ! » (Ⅱ)
- Le Jour de la résurrection, Il les couvrira d’ignominie et [leur] dira : « Où sont [les idoles] que vous M’associiez et au sujet desquelles vous étiez en divergence [entre vous et avec les croyants] ? » [Et] ceux qui ont reçu la science diront : « Ignominie et malheur tombent aujourd’hui sur les impies ». (Ⅲ)
- ثم يوم القيامة يخزيهم ويقول أين شركائي الذين كنتم تشاقون فيهم قال الذين أوتوا العلم إن الخزي اليوم والسوء على الكافرين (Ⅳ)
- ثُمَّ يَومَ القِيٰمَةِ يُخزيهِم وَيَقولُ أَينَ شُرَكاءِىَ الَّذينَ كُنتُم تُشٰقّونَ فيهِم ۚ قالَ الَّذينَ أوتُوا العِلمَ إِنَّ الخِزىَ اليَومَ وَالسّوءَ عَلَى الكٰفِرينَ (Ⅴ)
- Ensuite, au jour de la résurrection, couverts d’opprobre, [ils s’entendront dire] : Où sont donc mes associés avec lesquels vous n’étiez pas d’accord ? Ceux qui ont été dotés de science diront : La honte et le mépris sont sur les incrédules ! (Ⅵ)
- bien pis ! au Jour de la résurrection, Dieu les confondra, disant : « Où sont-ils, Mes associés, à propos desquels vous faisiez sécession ? » Alors diront ceux dotés de science : « Voici qu’en ce Jour confusion et malheur accablent les dénégateurs ». (Ⅶ)
- Plus tard, au Jour de la Résurrection, [Allah] les couvrira d’opprobre et dira : « Où sont Mes Associés au sujet desquels vous étiez en divergence ? » Ceux qui auront reçu la Science diront : « L’opprobre et la honte sont aujourd’hui sur les Infidèles (Ⅷ)
16. 28  
الَّذِينَ تَتَوَفَّاهُمُ الْمَلَائِكَةُ ظَالِمِي أَنفُسِهِمْ ۖ فَأَلْقَوُا السَّلَمَ مَا كُنَّا نَعْمَلُ مِن سُوءٍ ۚ بَلَىٰ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ بِمَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ
- Allatheena tatawaffahumu almalaikatu thalimee anfusihim faalqawoo alssalama ma kunna naAAmalu min sooin bala inna Allaha AAaleemun bima kuntum taAAmaloona (Ⅰ)
- Et c’est ainsi que ceux à qui les anges auront ôté la vie, alors qu’ils étaient encore en état d’injustice envers eux-mêmes, se soumettront, en disant : « Nous ne faisions aucun mal ! » – « Mais si !, leur sera-t-il dit. Dieu sait parfaitement ce que vous faisiez. (Ⅱ)
- [Voilà les impies, les idolâtres,...] que les anges [de la mort] reçoivent alors qu’ils se sont fait tort à eux-mêmes ; ils feront leur soumission : « Nous ne faisions pas de mal ! » [Il leur sera dit :] « Mais si ! DIEU sait bien ce que vous faisiez. (Ⅲ)
- الذين تتوفاهم الملائكة ظالمي أنفسهم فألقوا السلم ما كنا نعمل من سوء بلى إن الله عليم بما كنتم تعملون (Ⅳ)
- الَّذينَ تَتَوَفّىٰهُمُ المَلٰئِكَةُ ظالِمى أَنفُسِهِم ۖ فَأَلقَوُا السَّلَمَ ما كُنّا نَعمَلُ مِن سوءٍ ۚ بَلىٰ إِنَّ اللَّهَ عَليمٌ بِما كُنتُم تَعمَلونَ (Ⅴ)
- À ceux auxquels les anges ôtent la vie parce qu’ils étaient injustes envers eux-mêmes, ils disent alors : Salam ! Nous ne commettions aucun mal. Mais Allah est au courant de ce que vous faisiez. (Ⅵ)
- Ceux qu’auront recouvrés les anges en état d’iniquité contre eux-mêmes, eh bien ! ils auront beau lancer leur reddition : « Nous ne faisions pas le moindre mal... » — Mais si ! Dieu est Connaissant de vos agissements. (Ⅶ)
- que les Anges rappellent (tawaffā), injustes envers eux-mêmes ! » [Ceux-ci] crieront : « Salut ! Nous ne faisions nul mal [sur terre] ». — « Si ! », [leur sera-t-il dit], « Allah sait très bien ce que vous faisiez. (Ⅷ)
16. 29  
فَادْخُلُوا أَبْوَابَ جَهَنَّمَ خَالِدِينَ فِيهَا ۖ فَلَبِئْسَ مَثْوَى الْمُتَكَبِّرِينَ
- Faodkhuloo abwaba jahannama khalideena feeha falabisa mathwa almutakabbireena (Ⅰ)
- Franchissez donc les portes de l’Enfer qui constituera votre demeure éternelle ! » Combien est lugubre la demeure des arrogants ! (Ⅱ)
- Entrez par les portes de l’Enfer (résultat de vos crimes), [vous] y demeurerez [perpétuellement] ». Quel désagréable asile pour ceux qui ont été orgueilleux (injustes). (Ⅲ)
- فادخلوا أبواب جهنم خالدين فيها فلبئس مثوى المتكبرين (Ⅳ)
- فَادخُلوا أَبوٰبَ جَهَنَّمَ خٰلِدينَ فيها ۖ فَلَبِئسَ مَثوَى المُتَكَبِّرينَ (Ⅴ)
- Entrez par les portes de la géhenne et restez-y éternellement ! Quel détestable séjour que celui des orgueilleux. (Ⅵ)
- — « Eh bien ! entrez par les portes de la Géhenne, et cela pour l’éternité ». — Lugubre asile pour les outrecuidants ! (Ⅶ)
- Franchissez les portes de la Géhenne où vous serez éternellement. » Certes, quel détestable séjour pour les Orgueilleux ! (Ⅷ)
16. 30  
۞ وَقِيلَ لِلَّذِينَ اتَّقَوْا مَاذَا أَنزَلَ رَبُّكُمْ ۚ قَالُوا خَيْرًا ۗ لِّلَّذِينَ أَحْسَنُوا فِي هَٰذِهِ الدُّنْيَا حَسَنَةٌ ۚ وَلَدَارُ الْآخِرَةِ خَيْرٌ ۚ وَلَنِعْمَ دَارُ الْمُتَّقِينَ
- Waqeela lillatheena ittaqaw matha anzala rabbukum qaloo khayran lillatheena ahsanoo fee hathihi alddunya hasanatun waladaru alakhirati khayrun walaniAAma daru almuttaqeena (Ⅰ)
- Et à ceux qui auront craint Dieu il sera demandé : « Qu’a révélé votre Seigneur ? » – « Un bienfait ! », répondront-ils. C’est ainsi que ceux qui font le bien auront une belle récompense ici-bas, mais leur récompense dans la dernière demeure sera bien meilleure. Quel excellent séjour sera celui de ceux qui craignent le Seigneur ! (Ⅱ)
- Il sera dit à ceux qui ont été pieux : « Qu’a révélé votre Seigneur ? » Ils diront : « [Il a révélé] un bien ». Ceux qui œuvre un bien en la vie d’ici-bas, auront une belle [récompense] et le séjour dans la vie future est [encore] meilleur. Heureux et agréable est le séjour de ceux qui sont pieux. (Ⅲ)
- وقيل للذين اتقوا ماذا أنزل ربكم قالوا خيرا للذين أحسنوا في هذه الدنيا حسنة ولدار الآخرة خير ولنعم دار المتقين (Ⅳ)
- ۞ وَقيلَ لِلَّذينَ اتَّقَوا ماذا أَنزَلَ رَبُّكُم ۚ قالوا خَيرًا ۗ لِلَّذينَ أَحسَنوا فى هٰذِهِ الدُّنيا حَسَنَةٌ ۚ وَلَدارُ الءاخِرَةِ خَيرٌ ۚ وَلَنِعمَ دارُ المُتَّقينَ (Ⅴ)
- On demandera à ceux qui ont craint [Dieu] : Qu’a fait descendre votre Seigneur ? Ils répondront aussitôt : un bien. Ceux qui ont fait du bien en cette vie ici-bas recevront un plus grand bien dans la vie dernière. Mais la dernière demeure est meilleure encore. Agréable sera la maison des gens qui ont été pieux ! (Ⅵ)
- — Et il sera dit à ceux qui s’étaient prémunis : « Qu’a fait descendre votre Seigneur ? » Ils diront : « Pour le mieux ! Aux bel-agissants bienfait dans l’ici-bas, et mieux encore dans la dernière demeure ! » — Heureuse la demeure des prémunis ! (Ⅶ)
- A ceux qui sont pieux, Il demandera : « Qu’a fait descendre votre Seigneur ? » et ils répondront : « Un bienfait ! » A ceux qui auront fait le bien en cette [Vie] Immédiate, appartiendra une belle [vie, mais] le séjour de la [Vie] Dernière est certes meilleur. Combien agréable sera certes le séjour des Pieux ! (Ⅷ)
16. 31  
جَنَّاتُ عَدْنٍ يَدْخُلُونَهَا تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ ۖ لَهُمْ فِيهَا مَا يَشَاءُونَ ۚ كَذَٰلِكَ يَجْزِي اللَّهُ الْمُتَّقِينَ
- Jannatu AAadnin yadkhuloonaha tajree min tahtiha alanharu lahum feeha ma yashaoona kathalika yajzee Allahu almuttaqeena (Ⅰ)
- Et c’est aux jardins d’Éden, sous lesquels coulent des rivières, qu’ils auront accès, et c’est là où tous leurs désirs seront satisfaits, car c’est ainsi que Dieu récompense ceux qui Le craignent, (Ⅱ)
- [Ceux qui sont pieux vivront dans] les jardins d’Eden où coulent des rivières [de bienfaits et de bonheurs] et ils obtiendront là tout ce qu’ils désirent. C’est la rétribution que DIEU accorde aux hommes pieux (obéissants aux ordres de DIEU). (Ⅲ)
- جنات عدن يدخلونها تجري من تحتها الأنهار لهم فيها ما يشاءون كذلك يجزي الله المتقين (Ⅳ)
- جَنّٰتُ عَدنٍ يَدخُلونَها تَجرى مِن تَحتِهَا الأَنهٰرُ ۖ لَهُم فيها ما يَشاءونَ ۚ كَذٰلِكَ يَجزِى اللَّهُ المُتَّقينَ (Ⅴ)
- Des jardins d’Éden dans lesquels ils entreront. En dessous, des rivières couleront et ils y trouveront tout ce qu’ils désirent. C’est ainsi qu’Allah récompense ceux qui le craignent. (Ⅵ)
- — Dans les jardins d’Eden ils entreront, de sous lesquels des ruisseaux coulent. Ils y auront de tout à leur volonté — C’est ainsi que Dieu rétribue les prémunis (Ⅶ)
- Ils entreront dans les Jardins d’Eden sous lesquels des ruisseaux couleront. Là, ils auront ce qu’ils voudront. Ainsi Allah récompensera les Pieux ! (Ⅷ)
16. 32  
الَّذِينَ تَتَوَفَّاهُمُ الْمَلَائِكَةُ طَيِّبِينَ ۙ يَقُولُونَ سَلَامٌ عَلَيْكُمُ ادْخُلُوا الْجَنَّةَ بِمَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ
- Allatheena tatawaffahumu almalaikatu tayyibeena yaqooloona salamun AAalaykumu odkhuloo aljannata bima kuntum taAAmaloona (Ⅰ)
- et auxquels les anges de la mort, quand ils viendront les cueillir en état de pureté, diront : « Que la paix soit avec vous ! Entrez au Paradis en récompense des bonnes actions que vous avez accomplies ! » (Ⅱ)
- [Quand] les anges rappellent [à DIEU] ceux qui sont purs [bons, pieux et adorateurs de DIEU] ils leur diront : « Salâm à vous (Paix sur vous) ! Entrez au Paradis, en [récompense de bonnes actions] que vous faisiez [sur terre] ». (Ⅲ)
- الذين تتوفاهم الملائكة طيبين يقولون سلام عليكم ادخلوا الجنة بما كنتم تعملون (Ⅳ)
- الَّذينَ تَتَوَفّىٰهُمُ المَلٰئِكَةُ طَيِّبينَ ۙ يَقولونَ سَلٰمٌ عَلَيكُمُ ادخُلُوا الجَنَّةَ بِما كُنتُم تَعمَلونَ (Ⅴ)
- Ceux dont les anges auront rappelé les âmes et qui étaient bons leur diront : Salam ‘alaïkum puis : Entrez au paradis en raison du bien que vous avez fait. (Ⅵ)
- — Ceux qu’auront recouvrés les anges en état de bonté, ils leur diront : « Salut sur vous, entrez au Jardin, par cela même que vous faisiez... » (Ⅶ)
- que les Anges rappelleront, heureux, en disant : « Salut sur vous ! Entrez dans le Jardin pour prix de ce que vous faisiez ! » (Ⅷ)
16. 33  
هَلْ يَنظُرُونَ إِلَّا أَن تَأْتِيَهُمُ الْمَلَائِكَةُ أَوْ يَأْتِيَ أَمْرُ رَبِّكَ ۚ كَذَٰلِكَ فَعَلَ الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ ۚ وَمَا ظَلَمَهُمُ اللَّهُ وَلَٰكِن كَانُوا أَنفُسَهُمْ يَظْلِمُونَ
- Hal yanthuroona illa an tatiyahumu almalaikatu aw yatiya amru rabbika kathalika faAAala allatheena min qablihim wama thalamahumu Allahu walakin kanoo anfusahum yathlimoona (Ⅰ)
- Qu’attendent donc les infidèles pour se convertir ? Que les anges viennent les cueillir ou que s’accomplisse l’ordre de ton Seigneur ? Telle a été la conduite de leurs prédécesseurs que Dieu n’a point lésés, mais qui se sont fait du tort à eux-mêmes, (Ⅱ)
- [Mais, les impies, ceux qui font des mauvais plannings, etc.] attendent-ils que les anges les surprennent, ou que survienne l’ordre de ton Seigneur ? C’est ce que faisaient leurs prédécesseurs. DIEU ne les a pas lésés, ils se lésaient eux-mêmes, (Ⅲ)
- هل ينظرون إلا أن تأتيهم الملائكة أو يأتي أمر ربك كذلك فعل الذين من قبلهم وما ظلمهم الله ولكن كانوا أنفسهم يظلمون (Ⅳ)
- هَل يَنظُرونَ إِلّا أَن تَأتِيَهُمُ المَلٰئِكَةُ أَو يَأتِىَ أَمرُ رَبِّكَ ۚ كَذٰلِكَ فَعَلَ الَّذينَ مِن قَبلِهِم ۚ وَما ظَلَمَهُمُ اللَّهُ وَلٰكِن كانوا أَنفُسَهُم يَظلِمونَ (Ⅴ)
- Qu’attendent-ils d’autre, sinon que les anges viennent à eux et que l’ordre divin leur parvienne ? C’est ainsi que ceux qui ont précédé ont agi, sans qu’ils soient lésés ou contraints par Allah, alors qu’ils étaient injustes envers eux-mêmes. (Ⅵ)
- ... Attendent-ils seulement que leur arrivent les anges, ou le décret de ton Seigneur ? Ainsi leurs devanciers s’étaient-ils comportés, non que Dieu leur fût inique, mais eux l’étaient contre eux-mêmes (Ⅶ)
- Qu’attendent [les Incrédules] sinon que viennent les Anges ou que vienne l’Ordre de ton Seigneur ! Ainsi firent ceux qui furent avant eux. Allah n’a point lésé ceux-ci, mais ils se lésaient eux- mêmes [en appelant sur eux le châtiment]. (Ⅷ)
16. 34  
فَأَصَابَهُمْ سَيِّئَاتُ مَا عَمِلُوا وَحَاقَ بِهِم مَّا كَانُوا بِهِ يَسْتَهْزِئُونَ
- Faasabahum sayyiatu ma AAamiloo wahaqa bihim ma kanoo bihi yastahzioona (Ⅰ)
- au point que les maux issus de leurs actes se sont retournés contre eux et que le châtiment dont ils se moquaient les cerna de toutes parts. (Ⅱ)
- les conséquences des actes qu’ils ont commis retombent sur eux et ce [Feu de leurs actions] dont ils se moquaient les envahit. (Ⅲ)
- فأصابهم سيئات ما عملوا وحاق بهم ما كانوا به يستهزئون (Ⅳ)
- فَأَصابَهُم سَيِّـٔاتُ ما عَمِلوا وَحاقَ بِهِم ما كانوا بِهِ يَستَهزِءونَ (Ⅴ)
- Les conséquences néfastes de ce qu’ils ont fait les ont atteints, tout comme cela même qu’ils tournaient en dérision les cernera de toutes parts. (Ⅵ)
- de sorte que les rattrapa la méchanceté de leurs actions ; les assiégea cela même dont ils s’étaient raillés. (Ⅶ)
- Les maux [issus] de ce qu’ils firent les atteindront et ce dont ils se raillaient les touchera de toutes parts. (Ⅷ)
16. 35  
وَقَالَ الَّذِينَ أَشْرَكُوا لَوْ شَاءَ اللَّهُ مَا عَبَدْنَا مِن دُونِهِ مِن شَيْءٍ نَّحْنُ وَلَا آبَاؤُنَا وَلَا حَرَّمْنَا مِن دُونِهِ مِن شَيْءٍ ۚ كَذَٰلِكَ فَعَلَ الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ ۚ فَهَلْ عَلَى الرُّسُلِ إِلَّا الْبَلَاغُ الْمُبِينُ
- Waqala allatheena ashrakoo law shaa Allahu ma AAabadna min doonihi min shayin nahnu wala abaona wala harramna min doonihi min shayin kathalika faAAala allatheena min qablihim fahal AAala alrrusuli illa albalaghu almubeenu (Ⅰ)
- » Si Dieu l’avait voulu, disent les polythéistes, nous n’aurions adoré que Lui, nous et nos ancêtres, et nous n’aurions rien déclaré interdit sans Lui ! » C’est ainsi que se comportaient ceux qui les ont précédés ; mais la mission des prophètes ne se limite-t-elle pas à transmettre le Message en toute clarté ? (Ⅱ)
- Et ceux qui associent [les idoles à DIEU] disent : « Si DIEU l’avait voulu, nous n’aurions rien adoré en dehors de Lui, nous ni nos pères ; nous n’aurions rien interdit sans Son autorisation ! » C’est ce que disaient leurs devanciers. Incombe-t-il aux Prophètes sinon la communication claire [de la parole de DIEU] ? (Ⅲ)
- وقال الذين أشركوا لو شاء الله ما عبدنا من دونه من شيء نحن ولا آباؤنا ولا حرمنا من دونه من شيء كذلك فعل الذين من قبلهم فهل على الرسل إلا البلاغ المبين (Ⅳ)
- وَقالَ الَّذينَ أَشرَكوا لَو شاءَ اللَّهُ ما عَبَدنا مِن دونِهِ مِن شَيءٍ نَحنُ وَلا ءاباؤُنا وَلا حَرَّمنا مِن دونِهِ مِن شَيءٍ ۚ كَذٰلِكَ فَعَلَ الَّذينَ مِن قَبلِهِم ۚ فَهَل عَلَى الرُّسُلِ إِلَّا البَلٰغُ المُبينُ (Ⅴ)
- Ceux qui ont associé quelqu’un d’autre à Dieu diront : Si le Seigneur l’avait voulu, nous n’aurions pas vénéré un autre dieu en dehors de Lui pas plus nous que nos pères. Nous n’aurions pas plus déclaré sacré quoi que ce soit en dehors de Lui. Telle est l’attitude de ceux qui ont été avant eux. Y a-t-il d’autre obligation pour les envoyés que de transmettre le message le plus explicite ? (Ⅵ)
- Les associants disent encore : « Si Dieu l’avait voulu, nous n’aurions rien adoré que Lui, nous, ni nos pères, non plus que nous n’aurions sans Lui rien interdit ». Ainsi leurs devanciers s’étaient-ils comportés. Mais quoi ! incombe-t-il aux envoyés rien d’autre que la communication explicite ? (Ⅶ)
- Ceux qui auront donné à Allah des Associés diront : « Si Allah avait voulu, ni nous ni nos pères n’aurions rien adoré en dehors de Lui. Nous n’aurions rien déclaré sacré en dehors de Lui. » Ainsi firent ceux qui furent avant eux. Qu’est-ce qui incombe aux Apôtres hormis la Communication explicite ? (Ⅷ)
16. 36  
وَلَقَدْ بَعَثْنَا فِي كُلِّ أُمَّةٍ رَّسُولًا أَنِ اعْبُدُوا اللَّهَ وَاجْتَنِبُوا الطَّاغُوتَ ۖ فَمِنْهُم مَّنْ هَدَى اللَّهُ وَمِنْهُم مَّنْ حَقَّتْ عَلَيْهِ الضَّلَالَةُ ۚ فَسِيرُوا فِي الْأَرْضِ فَانظُرُوا كَيْفَ كَانَ عَاقِبَةُ الْمُكَذِّبِينَ
- Walaqad baAAathna fee kulli ommatin rasoolan ani oAAbudoo Allaha waijtaniboo alttaghoota faminhum man hada Allahu waminhum man haqqat AAalayhi alddalalatu faseeroo fee alardi faonthuroo kayfa kana AAaqibatu almukaththibeena (Ⅰ)
- En vérité, Nous avons envoyé un prophète à chaque communauté avec le message suivant : « Adorez Dieu et éloignez-vous du culte des idoles ! » Et si certaines de ces communautés ont suivi la Voie du Seigneur, d’autres ont préféré le chemin de l’erreur. Allez donc de par le monde et voyez quelle a été la fin de ceux qui criaient au mensonge ! (Ⅱ)
- Nous avons envoyé un Prophète dans chaque communauté [pour dire aux hommes] : « Adorez DIEU et évitez le Tâghout (idole, gouverneur, personne, chose diaboliques) ». Il en est que DIEU a guidés et d’autres [les injustes obstinés] ont "mérité" l’égarement. Parcourez la terre et voyez quelle a été la fin de ceux qui niaient [les Prophètes]. (Ⅲ)
- ولقد بعثنا في كل أمة رسولا أن اعبدوا الله واجتنبوا الطاغوت فمنهم من هدى الله ومنهم من حقت عليه الضلالة فسيروا في الأرض فانظروا كيف كان عاقبة المكذبين (Ⅳ)
- وَلَقَد بَعَثنا فى كُلِّ أُمَّةٍ رَسولًا أَنِ اعبُدُوا اللَّهَ وَاجتَنِبُوا الطّٰغوتَ ۖ فَمِنهُم مَن هَدَى اللَّهُ وَمِنهُم مَن حَقَّت عَلَيهِ الضَّلٰلَةُ ۚ فَسيروا فِى الأَرضِ فَانظُروا كَيفَ كانَ عٰقِبَةُ المُكَذِّبينَ (Ⅴ)
- Nous avons envoyé à chaque communauté un prophète afin que chacune d’elle vénère Allah et s’éloigne des Taghout. Il y a celles qu’Allah a conduites sur le bon chemin et celles qui ont cherché à être égarées. Allez de par la terre et voyez comment on finit lorsqu’on traite de mensonges les révélations. (Ⅵ)
- Aussi bien avons-Nous mandé à chaque nation un envoyé : « Adorez Dieu, éloignez-vous de l’idole ». Or il en était parmi eux que Dieu guida sur la voie de rectitude, et d’autres pour qui l’égarement fut inéluctable. Cheminez donc par la terre et voyez quelles suites éprouvèrent ceux qui Nous ont démentis... (Ⅶ)
- Nous avons certes envoyé, dans chaque communauté, un Apôtre [qui dit] : « Adorez Allah et évitez at-Tâghout ! » Parmi les membres de cette communauté, il en est qu’Allah dirigea et il en est sur qui s’appesantit l’égarement. Parcourez la terre et voyez ce que fut la fin de ceux qui crièrent au mensonge ! (Ⅷ)
16. 37  
إِن تَحْرِصْ عَلَىٰ هُدَاهُمْ فَإِنَّ اللَّهَ لَا يَهْدِي مَن يُضِلُّ ۖ وَمَا لَهُم مِّن نَّاصِرِينَ
- In tahris AAala hudahum fainna Allaha la yahdee man yudillu wama lahum min nasireena (Ⅰ)
- Quoique tu fasses pour leur montrer la bonne voie, sache que Dieu ne guide pas ceux qui s’égarent, et qu’il n’y a personne pour les secourir. (Ⅱ)
- [Prophète !] Même si tu tiens ardemment à les mettre sur la bonne voie, DIEU ne guide pas [forcément et par contrainte] ceux qui s’égarent [obstinément] et ils n’auront pas de soutiens [sincères]. (Ⅲ)
- إن تحرص على هداهم فإن الله لا يهدي من يضل وما لهم من ناصرين (Ⅳ)
- إِن تَحرِص عَلىٰ هُدىٰهُم فَإِنَّ اللَّهَ لا يَهدى مَن يُضِلُّ ۖ وَما لَهُم مِن نٰصِرينَ (Ⅴ)
- Et si tu désires fortement qu’ils soient remis sur le bon chemin, Allah n’oriente pas dans le chemin celui qu’Il a fait perdre, pas plus qu’ils n’auront de protecteurs. (Ⅵ)
- Pour opiniâtre que tu sois à les guider, Dieu, assurément, ne guide pas celui qu’Il égare. Et ceux-là ne peuvent avoir de secourants... (Ⅶ)
- Si tu ambitionnes de diriger les Incrédules [c'est inutile], car celui qu’Allah égare ne saurait être dirigé et n’a aucun auxiliaire. (Ⅷ)
16. 38  
وَأَقْسَمُوا بِاللَّهِ جَهْدَ أَيْمَانِهِمْ ۙ لَا يَبْعَثُ اللَّهُ مَن يَمُوتُ ۚ بَلَىٰ وَعْدًا عَلَيْهِ حَقًّا وَلَٰكِنَّ أَكْثَرَ النَّاسِ لَا يَعْلَمُونَ
- Waaqsamoo biAllahi jahda aymanihim la yabAAathu Allahu man yamootu bala waAAdan AAalayhi haqqan walakinna akthara alnnasi la yaAAlamoona (Ⅰ)
- Ils jurent par les serments les plus solennels que Dieu ne ressuscitera point les morts. Bien au contraire ! C’est une véritable promesse qu’Il a faite, mais la plupart des hommes ne s’en doutent guère. (Ⅱ)
- Ils ont juré par DIEU, en insistant sur leurs serments : « DIEU ne ressuscitera pas les morts ! » Si ! [Il ressuscitera les morts et] c’est une promesse de Sa part en toute vérité ; mais les hommes, pour la plupart [à cause de leurs injustices et manque de croyance] ne savent pas. (Ⅲ)
- وأقسموا بالله جهد أيمانهم لا يبعث الله من يموت بلى وعدا عليه حقا ولكن أكثر الناس لا يعلمون (Ⅳ)
- وَأَقسَموا بِاللَّهِ جَهدَ أَيمٰنِهِم ۙ لا يَبعَثُ اللَّهُ مَن يَموتُ ۚ بَلىٰ وَعدًا عَلَيهِ حَقًّا وَلٰكِنَّ أَكثَرَ النّاسِ لا يَعلَمونَ (Ⅴ)
- Ils jurent par Allah, à la mesure de leur croyance, qu’Allah ne ressuscite pas ce qu’Il fait mourir. Bien au contraire, une promesse de vérité leur a été faite, mais la plupart des hommes ne le savent pas. (Ⅵ)
- Ils affirment par Dieu, du plus grave de leurs serments : « Dieu ne ressuscite pas les morts ». Mais si ! en vertu d’une promesse du Vrai qui L’engage… — Seulement la plupart des hommes ne le savent pas (Ⅶ)
- Ils ont juré par Allah, en leurs plus solennels serments : « Allah ne ressuscitera point qui est mort !» Si ! [C'est là] une promesse qui, par Lui, devra être réalisée — mais la plupart des Hommes ne savent point —, (Ⅷ)
16. 39  
لِيُبَيِّنَ لَهُمُ الَّذِي يَخْتَلِفُونَ فِيهِ وَلِيَعْلَمَ الَّذِينَ كَفَرُوا أَنَّهُمْ كَانُوا كَاذِبِينَ
- Liyubayyina lahumu allathee yakhtalifoona feehi waliyaAAlama allatheena kafaroo annahum kanoo kathibeena (Ⅰ)
- Il les ressuscitera pour les éclairer sur l’objet de leurs divergences, et pour que les négateurs sachent qu’ils ont été des menteurs. (Ⅱ)
- [Il les ressuscitera] pour qu’Il leur expose ce sur quoi ils étaient en différend (résultat de leurs injustices), et pour que les impies sachent qu’ils ont été menteurs. (Ⅲ)
- ليبين لهم الذي يختلفون فيه وليعلم الذين كفروا أنهم كانوا كاذبين (Ⅳ)
- لِيُبَيِّنَ لَهُمُ الَّذى يَختَلِفونَ فيهِ وَلِيَعلَمَ الَّذينَ كَفَروا أَنَّهُم كانوا كٰذِبينَ (Ⅴ)
- Il leur montrera ce sur quoi ils se sont disputés, de façon que les mécréants sachent qu’ils étaient des menteurs. (Ⅵ)
- ... afin d’élucider pour eux l’objet de leurs divergences à Son endroit, et que les dénégateurs sachent qu’ils ont menti... (Ⅶ)
- pour leur montrer ce sur quoi ils s’opposent et pour que les Infidèles sachent qu’ils furent des menteurs. (Ⅷ)
16. 40  
إِنَّمَا قَوْلُنَا لِشَيْءٍ إِذَا أَرَدْنَاهُ أَن نَّقُولَ لَهُ كُن فَيَكُونُ
- Innama qawluna lishayin itha aradnahu an naqoola lahu kun fayakoonu (Ⅰ)
- Lorsque Nous voulons une chose, il suffit que Nous disions : « Sois ! », et la chose est. (Ⅱ)
- Quand Nous voulons [qu’]une chose [soit], Nous disons seulement : « Sois ! » elle est. (Ⅲ)
- إنما قولنا لشيء إذا أردناه أن نقول له كن فيكون (Ⅳ)
- إِنَّما قَولُنا لِشَيءٍ إِذا أَرَدنٰهُ أَن نَقولَ لَهُ كُن فَيَكونُ (Ⅴ)
- Car, lorsque Nous voulons quelque chose, Nous lui disons : Sois ! Et cette chose est ! (Ⅵ)
- Car Nous n’avons à dire à une chose, si Nous la voulons, que : « Sois », et elle est... (Ⅶ)
- Quand Nous voulons une chose, Notre unique parole, à son propos, est : « Sois ! » et [cette chose] est. (Ⅷ)
16. 41  
وَالَّذِينَ هَاجَرُوا فِي اللَّهِ مِن بَعْدِ مَا ظُلِمُوا لَنُبَوِّئَنَّهُمْ فِي الدُّنْيَا حَسَنَةً ۖ وَلَأَجْرُ الْآخِرَةِ أَكْبَرُ ۚ لَوْ كَانُوا يَعْلَمُونَ
- Waallatheena hajaroo fee Allahi min baAAdi ma thulimoo lanubawwiannahum fee alddunya hasanatan walaajru alakhirati akbaru law kanoo yaAAlamoona (Ⅰ)
- Ceux qui ont émigré pour la Cause de Dieu, après avoir subi des injustices, Nous leur affecterons un séjour agréable en ce monde, et leur rétribution dans la vie future sera encore plus belle. Mais le savent-ils ? (Ⅱ)
- Et ceux qui ont émigré pour [la cause de] DIEU, après avoir subi des injustices, Nous les installerons en un lieu agréable en la vie présente, et la récompense [qui sera décernée] dans la vie future sera encore plus magnifique. S’ils savent (qu’ils sachent) ! (Ⅲ)
- والذين هاجروا في الله من بعد ما ظلموا لنبوئنهم في الدنيا حسنة ولأجر الآخرة أكبر لو كانوا يعلمون (Ⅳ)
- وَالَّذينَ هاجَروا فِى اللَّهِ مِن بَعدِ ما ظُلِموا لَنُبَوِّئَنَّهُم فِى الدُّنيا حَسَنَةً ۖ وَلَأَجرُ الءاخِرَةِ أَكبَرُ ۚ لَو كانوا يَعلَمونَ (Ⅴ)
- Quant à ceux qui ont émigré en raison de leur foi en Allah et qui ont connu l’oppression, Nous leur réserverons une demeure agréable. La récompense dans la vie future sera encore meilleure, pour autant qu’ils le sachent. (Ⅵ)
- Ceux qui firent exode pour la cause de Dieu après avoir subi l’iniquité, Nous leur affecterons beau site dans le monde, et plus grand encore sera le salaire de la vie dernière… — Ah ! s’ils savaient ! (Ⅶ)
- Ceux qui ont émigré pour Allah, après avoir subi injustice, seront certes rétablis par Nous, en la [Vie] Immédiate, en une belle [position. Mais] la rétribution de la [Vie] Dernière est certes plus grande : s’ils pouvaient savoir ! (Ⅷ)
16. 42  
الَّذِينَ صَبَرُوا وَعَلَىٰ رَبِّهِمْ يَتَوَكَّلُونَ
- Allatheena sabaroo waAAala rabbihim yatawakkaloona (Ⅰ)
- Ces gens-là avaient fait preuve de patience et avaient placé leur confiance dans leur Seigneur. (Ⅱ)
- [Les émigrés pour la cause de DIEU sont] ceux qui ont patienté [sur le chemin de DIEU] et s’en sont remis à leur Seigneur. (Ⅲ)
- الذين صبروا وعلى ربهم يتوكلون (Ⅳ)
- الَّذينَ صَبَروا وَعَلىٰ رَبِّهِم يَتَوَكَّلونَ (Ⅴ)
- Ceux-là même qui font preuve de constance et qui s’en remettent à leur Seigneur. (Ⅵ)
- ... eux qui s’arment de patience, font confiance à leur Seigneur. (Ⅶ)
- [Ceux] qui furent constants et qui sur leur Seigneur s’appuyaient. (Ⅷ)
16. 43  
وَمَا أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ إِلَّا رِجَالًا نُّوحِي إِلَيْهِمْ ۚ فَاسْأَلُوا أَهْلَ الذِّكْرِ إِن كُنتُمْ لَا تَعْلَمُونَ
- Wama arsalna min qablika illa rijalan noohee ilayhim faisaloo ahla alththikri in kuntum la taAAlamoona (Ⅰ)
- Nous n’avons envoyé avant toi que des hommes auxquels Nous avons fait des révélations. Interrogez à leur sujet, si vous ne le savez pas déjà, ceux qui détiennent les Écritures. (Ⅱ)
- [Prophète ! L’ensemble des Prophètes] que Nous avons envoyé avant toi n’étaient [eux non plus] que des hommes à qui Nous avions fait une révélation. Interrogez [à leur sujet], si vous ne le savez [déjà], les gens du Rappel (Livre). (Ⅲ)
- وما أرسلنا من قبلك إلا رجالا نوحي إليهم فاسألوا أهل الذكر إن كنتم لا تعلمون (Ⅳ)
- وَما أَرسَلنا مِن قَبلِكَ إِلّا رِجالًا نوحى إِلَيهِم ۚ فَسـَٔلوا أَهلَ الذِّكرِ إِن كُنتُم لا تَعلَمونَ (Ⅴ)
- Ceux que Nous avons envoyés avant toi étaient des hommes à qui Nous avions révélé des Écritures. Interroge donc ceux qui s’en souviennent, si vous ne savez pas… (Ⅵ)
- Avant toi Nous n’avons mandé que des hommes à qui Nous révélions… — Interrogez donc là-dessus les gens du Rappel, si vous ne savez pas (Ⅶ)
- Avant toi, [Prophète !,] Nous n’avons envoyé que des hommes auxquels Nous adressions la Révélation. Si vous ne savez pas, interrogez les Détenteurs de l’Édification ! (Ⅷ)
16. 44  
بِالْبَيِّنَاتِ وَالزُّبُرِ ۗ وَأَنزَلْنَا إِلَيْكَ الذِّكْرَ لِتُبَيِّنَ لِلنَّاسِ مَا نُزِّلَ إِلَيْهِمْ وَلَعَلَّهُمْ يَتَفَكَّرُونَ
- Bialbayyinati waalzzuburi waanzalna ilayka alththikra litubayyina lilnnasi ma nuzzila ilayhim walaAAallahum yatafakkaroona (Ⅰ)
- Ces prophètes étaient munis de preuves irréfutables et des Écritures. Et à toi aussi, Nous envoyons ce Coran, afin que tu expliques clairement aux hommes ce qui leur a été révélé. Peut-être seront-ils amenés à y réfléchir. (Ⅱ)
- [Les Prophètes ont apporté] les preuves évidentes et les Ecritures. Et Nous t’avons révélé le Rappel (le Coran) pour que tu exposes à tous les hommes [et toutes les communautés] ce qui leur a été révélé, afin qu’ils réfléchissent. (Ⅲ)
- بالبينات والزبر وأنزلنا إليك الذكر لتبين للناس ما نزل إليهم ولعلهم يتفكرون (Ⅳ)
- بِالبَيِّنٰتِ وَالزُّبُرِ ۗ وَأَنزَلنا إِلَيكَ الذِّكرَ لِتُبَيِّنَ لِلنّاسِ ما نُزِّلَ إِلَيهِم وَلَعَلَّهُم يَتَفَكَّرونَ (Ⅴ)
- …ce qu’étaient les preuves et les Livres sacrés. Nous t’avons révélé ce Livre afin que tu montres aux hommes ce qui leur a été destiné. Peut-être réfléchiront-ils ! (Ⅵ)
- — ... munis des preuves et des textes. Et Nous avons fait vers toi descendre le Rappel pour que tu explicites aux humains ce qui à plusieurs reprises était vers eux descendu : Nous les engagions ainsi à réfléchir. (Ⅶ)
- [Nous les avons envoyés] avec les Preuves et les Écritures (zubur), alors que Nous avons fait descendre vers toi l’Édification pour que tu montres aux Hommes ce qu’on a fait descendre vers eux. Peut-être réfléchiront-ils. (Ⅷ)
16. 45  
أَفَأَمِنَ الَّذِينَ مَكَرُوا السَّيِّئَاتِ أَن يَخْسِفَ اللَّهُ بِهِمُ الْأَرْضَ أَوْ يَأْتِيَهُمُ الْعَذَابُ مِنْ حَيْثُ لَا يَشْعُرُونَ
- Afaamina allatheena makaroo alssayyiati an yakhsifa Allahu bihimu alarda aw yatiyahumu alAAathabu min haythu la yashAAuroona (Ⅰ)
- Ceux qui ont recours à des procédés perfides, sont-ils sûrs que Dieu ne les fera pas engloutir par la terre, ou qu’un malheur ne s’abattra pas sur eux au moment où ils s’y attendront le moins ? (Ⅱ)
- [Les pécheurs hostiles au Coran,] ceux qui ourdissent de mauvais desseins (qui font de mauvais plannings) sont-ils à l’abri de ce que DIEU les engloutisse dans la terre ou que le châtiment les frappe d’où ils ne se doutent pas ? (Ⅲ)
- أفأمن الذين مكروا السيئات أن يخسف الله بهم الأرض أو يأتيهم العذاب من حيث لا يشعرون (Ⅳ)
- أَفَأَمِنَ الَّذينَ مَكَرُوا السَّيِّـٔاتِ أَن يَخسِفَ اللَّهُ بِهِمُ الأَرضَ أَو يَأتِيَهُمُ العَذابُ مِن حَيثُ لا يَشعُرونَ (Ⅴ)
- Quant à ceux qui s’entourent de subterfuges, ne savent-ils pas qu’Allah peut ouvrir la terre devant eux et les y plonger, alors qu’ils ne s’y attendent pas ? (Ⅵ)
- Peuvent-ils s’assurer, ces fauteurs de noirs stratagèmes, que Dieu ne va pas les abîmer dans la terre, les frapper d’un châtiment par où ils s’y attendent le moins (Ⅶ)
- Ceux qui ont machiné le mal sont-ils à l’abri qu’Allah les enfouisse en la terre, — ou bien que le Tourment les frappe par où ils ne devinent point, (Ⅷ)
16. 46  
أَوْ يَأْخُذَهُمْ فِي تَقَلُّبِهِمْ فَمَا هُم بِمُعْجِزِينَ
- Aw yakhuthahum fee taqallubihim fama hum bimuAAjizeena (Ⅰ)
- Ou qu’Il ne les surprendra pas en pleine activité, sans qu’ils puissent en atténuer les rigueurs ? (Ⅱ)
- ou [sont-ils à l’abri de ce] qu’Il les saisisse [par le châtiment] dans leurs allées et venues [leur situation pompeuse, etc.] sans qu’ils puissent échapper [à la remontrance], (Ⅲ)
- أو يأخذهم في تقلبهم فما هم بمعجزين (Ⅳ)
- أَو يَأخُذَهُم فى تَقَلُّبِهِم فَما هُم بِمُعجِزينَ (Ⅴ)
- Ou qu’Il les prend au moment de leurs agissements, sans qu’ils puissent réagir ? (Ⅵ)
- ou les saisir par leur agitation même, incapables qu’ils sont d’infirmer (Ⅶ)
- — ou bien qu’Il les frappe durant leur activité sans qu’ils puissent le repousser, (Ⅷ)
16. 47  
أَوْ يَأْخُذَهُمْ عَلَىٰ تَخَوُّفٍ فَإِنَّ رَبَّكُمْ لَرَءُوفٌ رَّحِيمٌ
- Aw yakhuthahum AAala takhawwufin fainna rabbakum laraoofun raheemun (Ⅰ)
- Ou encore qu’Il ne les saisira pas dans un moment de terreur ? Mais votre Seigneur est Plein de bienveillance et de mansuétude. (Ⅱ)
- ou [sont-ils à l’abri de ce] qu’Il les surprenne [graduellement] dans leur effroi ? [Mais vraiment] votre Seigneur est Clément [et] Très-Miséricordieux. (Ⅲ)
- أو يأخذهم على تخوف فإن ربكم لرءوف رحيم (Ⅳ)
- أَو يَأخُذَهُم عَلىٰ تَخَوُّفٍ فَإِنَّ رَبَّكُم لَرَءوفٌ رَحيمٌ (Ⅴ)
- Ou qu’Il les surprend dans leur crainte, même si votre Seigneur est magnanime et miséricordieux ? (Ⅵ)
- ou les saisir après un long déclin, car votre Seigneur est Tendre et Miséricordieux ? (Ⅶ)
- — ou bien qu’Il les frappe dans un état de crainte ? Votre Seigneur en effet (sic) est certes bienveillant et miséricordieux. (Ⅷ)
16. 48  
أَوَلَمْ يَرَوْا إِلَىٰ مَا خَلَقَ اللَّهُ مِن شَيْءٍ يَتَفَيَّأُ ظِلَالُهُ عَنِ الْيَمِينِ وَالشَّمَائِلِ سُجَّدًا لِّلَّهِ وَهُمْ دَاخِرُونَ
- Awa lam yaraw ila ma khalaqa Allahu min shayin yatafayyao thilaluhu AAani alyameeni waalshshamaili sujjadan lillahi wahum dakhiroona (Ⅰ)
- N’ont-ils pas remarqué que les ombres de toute chose que Dieu a créée s’allongent à droite et à gauche, en signe d’adoration et d’humilité devant Lui ? (Ⅱ)
- N’ont-ils point vu que les ombres de toutes les choses que DIEU a créées [comme signes, permettent de conclure à l’existence d’un Créateur ? ils] changent de place à droite et à gauche [dans un état] de "prosternation" devant DIEU et en toute humilité. (Ⅲ)
- أولم يروا إلى ما خلق الله من شيء يتفيأ ظلاله عن اليمين والشمائل سجدا لله وهم داخرون (Ⅳ)
- أَوَلَم يَرَوا إِلىٰ ما خَلَقَ اللَّهُ مِن شَيءٍ يَتَفَيَّؤُا۟ ظِلٰلُهُ عَنِ اليَمينِ وَالشَّمائِلِ سُجَّدًا لِلَّهِ وَهُم دٰخِرونَ (Ⅴ)
- N’ont-ils pas constaté que tout ce qu’Allah a créé oriente son ombre à droite et à gauche en guise d’humble prosternation devant Allah ? (Ⅵ)
- N’ont-ils pas vu, de toute chose par Dieu créée, les ombres se rabattre de la droite et de la gauche, se prosternant vers Dieu, dans la soumission ? (Ⅶ)
- Eh quoi ! n’ont-ils pas vu, avec humilité, que toute chose créée par Allah a son ombre qui s’allonge à droite et à gauche, prosternée devant Allah ? (Ⅷ)
16. 49  
وَلِلَّهِ يَسْجُدُ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الْأَرْضِ مِن دَابَّةٍ وَالْمَلَائِكَةُ وَهُمْ لَا يَسْتَكْبِرُونَ
- Walillahi yasjudu ma fee alssamawati wama fee alardi min dabbatin waalmalaikatu wahum la yastakbiroona (Ⅰ)
- Tous les êtres vivants, dans les Cieux et sur la Terre, se prosternent devant le Seigneur, ainsi que les anges sans le moindre orgueil, (Ⅱ)
- Tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, tout être vivant et les anges, se prosternent devant DIEU, sans qu’ils s’enflent d’orgueil. (Ⅲ)
- ولله يسجد ما في السماوات وما في الأرض من دابة والملائكة وهم لا يستكبرون (Ⅳ)
- وَلِلَّهِ يَسجُدُ ما فِى السَّمٰوٰتِ وَما فِى الأَرضِ مِن دابَّةٍ وَالمَلٰئِكَةُ وَهُم لا يَستَكبِرونَ (Ⅴ)
- Devant Allah se prosterne tout ce qui se trouve aux cieux et sur terre, animaux ou anges. Ils ne peuvent se montrer orgueilleux. (Ⅵ)
- de même vers Dieu se prosterne tout ce qui est aux cieux et sur la terre ; de l’animal aux anges, (tous) abdiquent l’orgueil (Ⅶ)
- Devant Allah se prosterne tout animal qui est dans les cieux et sur la terre, ainsi que les Anges qui ne montrent pas d’orgueil. (Ⅷ)


Page: 1

16 







Home