Les abeilles (an-nahl)
Onelittleangel > >  
(129 Verses | Page 3 / 3)
Version Malek Chebel




Versions
Comparer
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅱ)
(Ⅳ)

16. 100  
Son pouvoir s’exerce sur ceux qui se détournent de Dieu et qui Lui associent d’autres divinités.

Innama sultanuhu AAala allatheena yatawallawnahu waallatheena hum bihi mushrikoona (⁎)

*****

Son pouvoir ne s’exerce que sur ceux qui en font leur protecteur et qui deviennent des associateurs à cause de lui. (Ⅰ)

*****

[Satan] n’a pouvoir que sur ceux qui le prennent comme maître (qui se préparent à sa domination) et ceux qui donnent des associés [à DIEU]. (Ⅱ)

*****

إِنَّمَا سُلْطَانُهُ عَلَى الَّذِينَ يَتَوَلَّوْنَهُ وَالَّذِينَ هُم بِهِ مُشْرِكُونَ (Ⅳ)

*****

16. 101  
Et si Nous avons substitué tel verset à tel autre verset, Allah étant le mieux placé pour savoir ce qu’Il fait, ils disent : Te voilà faussaire ! Mais le plus grand nombre d’entre eux n’en sait rien.

Waitha baddalna ayatan makana ayatin waAllahu aAAlamu bima yunazzilu qaloo innama anta muftarin bal aktharuhum la yaAAlamoona (⁎)

*****

Lorsque Nous substituons un verset à un autre – et qui mieux que Dieu connaît ce qu’Il révèle ? –, les idolâtres s’écrient : « Tu n’es qu’un faussaire ! », alors que la plupart d’entre eux n’ont aucune connaissance en la matière. (Ⅰ)

*****

Quand Nous changeons l’emplacement d’un verset en un autre - DIEU sait bien ce qu’Il révèle - [les impies] disent : « Tu inventes ! » Mais non ! Ce sont eux qui, pour la plupart [à cause de leurs injustices et manque de croyance] ne savent pas. (Ⅱ)

*****

وَإِذَا بَدَّلْنَا آيَةً مَّكَانَ آيَةٍ ۙ وَاللَّهُ أَعْلَمُ بِمَا يُنَزِّلُ قَالُوا إِنَّمَا أَنتَ مُفْتَرٍ ۚ بَلْ أَكْثَرُهُمْ لَا يَعْلَمُونَ (Ⅳ)

*****

16. 102  
Dis-leur : C’est l’Esprit saint [Gabriel] qui l’a révélé, directement d’Allah, avec la vérité afin que ceux qui ont cru puissent affirmer leur foi. C’est aussi une bonne direction pour les musulmans, et une excellente nouvelle.

Qul nazzalahu roohu alqudusi min rabbika bialhaqqi liyuthabbita allatheena amanoo wahudan wabushra lilmuslimeena (⁎)

*****

Réponds-leur : « C’est le Saint-Esprit Jibrîl qui l’a transmis de la part de ton Seigneur en toute vérité, pour conforter la foi de ceux qui croient, et comme guide et bonne nouvelle pour les musulmans. » (Ⅰ)

*****

Dis : « C’est l’Esprit saint (Gabriel) qui l’a apporté et il vient de la part du Seigneur, en toute vérité, pour raffermir [dans leurs convictions] ceux qui croient et qu’il soit un guide et une bonne nouvelle aux soumis [à DIEU] ». (Ⅱ)

*****

قُلْ نَزَّلَهُ رُوحُ الْقُدُسِ مِن رَّبِّكَ بِالْحَقِّ لِيُثَبِّتَ الَّذِينَ آمَنُوا وَهُدًى وَبُشْرَىٰ لِلْمُسْلِمِينَ (Ⅳ)

*****

16. 103  
Nous avons appris en effet ce qu’ils disent, à savoir qu’un mortel l’instruit en cette matière. Mais la langue de celui auquel ils pensent est trop fruste, alors qu’il s’agit là d’une langue arabe claire et explicite.

Walaqad naAAlamu annahum yaqooloona innama yuAAallimuhu basharun lisanu allathee yulhidoona ilayhi aAAjamiyyun wahatha lisanun AAarabiyyun mubeenun (⁎)

*****

Nous savons bien que les négateurs disent : « C’est un simple mortel qui l’instruit ! » Mais celui qu’ils visent parle une langue étrangère, alors que ce Coran est en langue arabe bien claire. (Ⅰ)

*****

Nous savons bien que [certains impies, idolâtres, etc.] disent : « Celui qui l’instruit n’est qu’un homme ! » La langue de celui auquel ils font allusion est étrangère (non arabe) alors que celle-ci est une langue arabe explicite. (Ⅱ)

*****

وَلَقَدْ نَعْلَمُ أَنَّهُمْ يَقُولُونَ إِنَّمَا يُعَلِّمُهُ بَشَرٌ ۗ لِّسَانُ الَّذِي يُلْحِدُونَ إِلَيْهِ أَعْجَمِيٌّ وَهَٰذَا لِسَانٌ عَرَبِيٌّ مُّبِينٌ (Ⅳ)

*****

16. 104  
Ceux qui ne croient pas aux versets d’Allah, Allah ne les oriente pas dans la bonne direction et ils recevront un châtiment douloureux.

Inna allatheena la yuminoona biayati Allahi la yahdeehimu Allahu walahum AAathabun aleemun (⁎)

*****

En vérité, Dieu ne mettra pas sur la bonne voie ceux qui ne croient pas à Ses versets, et un châtiment douloureux leur sera infligé. (Ⅰ)

*****

Ceux [de cœur malsain] qui ne croient pas (s’opposent) aux versets [et aux signes] de DIEU, DIEU ne les guidera pas [par contrainte] et ils subiront un châtiment douloureux. (Ⅱ)

*****

إِنَّ الَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ بِآيَاتِ اللَّهِ لَا يَهْدِيهِمُ اللَّهُ وَلَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ (Ⅳ)

*****

16. 105  
Inventer des mensonges ? Ce sont ceux qui ne croient pas aux signes d’Allah. Tels sont les menteurs.

Innama yaftaree alkathiba allatheena la yuminoona biayati Allahi waolaika humu alkathiboona (⁎)

*****

Ceux qui forgent le mensonge sont ceux qui ne croient pas aux versets de Dieu, et ce sont ceux-là les vrais menteurs. (Ⅰ)

*****

Seuls inventent des mensonges [à propos de la Religion] ceux qui ne croient pas aux versets [ni aux signes] de DIEU ; ce sont eux les menteurs. (Ⅱ)

*****

إِنَّمَا يَفْتَرِي الْكَذِبَ الَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ بِآيَاتِ اللَّهِ ۖ وَأُولَٰئِكَ هُمُ الْكَاذِبُونَ (Ⅳ)

*****

16. 106  
Celui qui nie l’existence d’Allah après avoir cru – à moins qu’il n’ait été contraint en ayant pour lui-même la quiétude d’un cœur nourri de foi – et celui qui ouvre sa poitrine à l’incroyance, ceux-là subiront la colère d’Allah et recevront un lourd châtiment.

Man kafara biAllahi min baAAdi eemanihi illa man okriha waqalbuhu mutmainnun bialeemani walakin man sharaha bialkufri sadran faAAalayhim ghadabun mina Allahi walahum AAathabun AAatheemun (⁎)

*****

Quiconque renie Dieu après avoir cru – à moins d’y être contraint tout en demeurant fidèle intérieurement à sa foi –, ainsi que ceux qui ouvrent délibérément leur cœur à l’impiété, ceux-là, la colère de Dieu s’abattra sur eux et ils seront voués à un terrible châtiment, (Ⅰ)

*****

Ceux qui renient DIEU après avoir cru [en Lui] - pas celui qui y serait contraint et dont le cœur reste sûr de la croyance, mais celui dont la poitrine s’ouvre à l’incrédulité - sur eux s’abattra le courroux (la punition) de DIEU et ils subiront un immense châtiment. (Ⅱ)

*****

مَن كَفَرَ بِاللَّهِ مِن بَعْدِ إِيمَانِهِ إِلَّا مَنْ أُكْرِهَ وَقَلْبُهُ مُطْمَئِنٌّ بِالْإِيمَانِ وَلَٰكِن مَّن شَرَحَ بِالْكُفْرِ صَدْرًا فَعَلَيْهِمْ غَضَبٌ مِّنَ اللَّهِ وَلَهُمْ عَذَابٌ عَظِيمٌ (Ⅳ)

*****

16. 107  
Cela pour avoir préféré la vie ici-bas, avec ses artifices, à la vie future. Allah n’oriente pas dans la bonne direction les nations impies.

Thalika biannahumu istahabboo alhayata alddunya AAala alakhirati waanna Allaha la yahdee alqawma alkafireena (⁎)

*****

pour avoir préféré la vie d’ici-bas à celle de l’au-delà, car Dieu ne dirige pas les négateurs. (Ⅰ)

*****

C’est parce qu’ils ont préféré [abusivement et illicitement] la vie d’ici-bas à la vie future ; DIEU ne guide pas les gens impies [idolâtres, hypocrites, polythéistes obstinés]. (Ⅱ)

*****

ذَٰلِكَ بِأَنَّهُمُ اسْتَحَبُّوا الْحَيَاةَ الدُّنْيَا عَلَى الْآخِرَةِ وَأَنَّ اللَّهَ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الْكَافِرِينَ (Ⅳ)

*****

16. 108  
Ceux-ci ont reçu une marque sur leurs cœurs, leurs oreilles et leurs yeux. Ils sont les plus grands étourdis.

Olaika allatheena tabaAAa Allahu AAala quloobihim wasamAAihim waabsarihim waolaika humu alghafiloona (⁎)

*****

Voilà ceux dont Dieu a scellé le cœur, l’ouïe et la vue ! Voilà ceux qui sont inconscients ! (Ⅰ)

*****

Voilà ceux dont [à cause de leurs injustices obstinées] DIEU a fermé le cœur, les oreilles et les yeux, et voilà les gens inattentifs (ils ont terni leur âme). (Ⅱ)

*****

أُولَٰئِكَ الَّذِينَ طَبَعَ اللَّهُ عَلَىٰ قُلُوبِهِمْ وَسَمْعِهِمْ وَأَبْصَارِهِمْ ۖ وَأُولَٰئِكَ هُمُ الْغَافِلُونَ (Ⅳ)

*****

16. 109  
Aucun doute là-dessus. Ils seront les grands perdants dans la vie future.

La jarama annahum fee alakhirati humu alkhasiroona (⁎)

*****

Et nul doute que, dans la vie future, ce sont ceux-là qui seront les vrais perdants ! (Ⅰ)

*****

Sans aucun doute, ce sont eux qui seront les perdants dans la vie future. (Ⅱ)

*****

لَا جَرَمَ أَنَّهُمْ فِي الْآخِرَةِ هُمُ الْخَاسِرُونَ (Ⅳ)

*****

16. 110  
Ceux qui ont émigré, après qu’ils eurent été éprouvés, puis qui ont combattu avec pugnacité, recevront après tout cela de la part de ton Seigneur un grand pardon et une miséricorde.

Thumma inna rabbaka lillatheena hajaroo min baAAdi ma futinoo thumma jahadoo wasabaroo inna rabbaka min baAAdiha laghafoorun raheemun (⁎)

*****

Quant à ceux qui ont émigré après avoir été persécutés, et qui ont ensuite combattu et enduré, ton Seigneur sera à leur égard Plein de sollicitude et de bienveillance, (Ⅰ)

*****

Mais ceux qui, après s’être trompés [reviennent ; ou, ceux qui après avoir subi des persécutions], émigrent, combattent (travaillent) et patientent [sur le chemin de DIEU], ton Seigneur, après cela, est plein de pardon et de miséricorde, (Ⅱ)

*****

ثُمَّ إِنَّ رَبَّكَ لِلَّذِينَ هَاجَرُوا مِن بَعْدِ مَا فُتِنُوا ثُمَّ جَاهَدُوا وَصَبَرُوا إِنَّ رَبَّكَ مِن بَعْدِهَا لَغَفُورٌ رَّحِيمٌ (Ⅳ)

*****

16. 111  
Le jour où chaque âme viendra défendre sa cause, afin d’être rétribuée à la mesure de ses œuvres. Aucune ne sera lésée.

Yawma tatee kullu nafsin tujadilu AAan nafsiha watuwaffa kullu nafsin ma AAamilat wahum la yuthlamoona (⁎)

*****

le jour où chaque âme viendra plaider sa propre cause, et où tout un chacun recevra l’exacte rétribution de ses actes, sans que nul ne soit lésé. (Ⅰ)

*****

le Jour où chaque âme viendra défendre sa propre cause et sera rétribuée de ses actes et personne ne sera lésé. (Ⅱ)

*****

۞ يَوْمَ تَأْتِي كُلُّ نَفْسٍ تُجَادِلُ عَن نَّفْسِهَا وَتُوَفَّىٰ كُلُّ نَفْسٍ مَّا عَمِلَتْ وَهُمْ لَا يُظْلَمُونَ (Ⅳ)

*****

16. 112  
Allah a donné comme parabole l’exemple d’une cité sûre et paisible, une cité opulente où abondaient de partout les biens de la subsistance, mais elle se révéla ingrate à l’égard des bienfaits d’Allah. C’est alors qu’Allah, pour la punir, fit connaître à ses habitants les affres de la faim et une grande peur.

Wadaraba Allahu mathalan qaryatan kanat aminatan mutmainnatan yateeha rizquha raghadan min kulli makanin fakafarat bianAAumi Allahi faathaqaha Allahu libasa aljooAAi waalkhawfi bima kanoo yasnaAAoona (⁎)

*****

Dieu propose la parabole d’une cité qui vivait dans la paix et la tranquillité, et vers laquelle coulaient à flots des richesses de toutes parts. Or, elle méconnut les bienfaits de son Seigneur, qui, en punition de ses méfaits, lui fit connaître les affres de la faim et de la peur. (Ⅰ)

*****

DIEU propose la parabole d’une cité qui réjouissait de la sécurité et de la tranquillité, sa subsistance lui venait en abondance de tout lieu ; mais [dont la population] a nié [et a méconnu] les bienfaits de DIEU ; DIEU enveloppa [ses habitants] de faim et de peur à cause de ce (les injustices) qu’ils commettaient. (Ⅱ)

*****

وَضَرَبَ اللَّهُ مَثَلًا قَرْيَةً كَانَتْ آمِنَةً مُّطْمَئِنَّةً يَأْتِيهَا رِزْقُهَا رَغَدًا مِّن كُلِّ مَكَانٍ فَكَفَرَتْ بِأَنْعُمِ اللَّهِ فَأَذَاقَهَا اللَّهُ لِبَاسَ الْجُوعِ وَالْخَوْفِ بِمَا كَانُوا يَصْنَعُونَ (Ⅳ)

*****

16. 113  
Un Messager s’éleva en leur sein, mais ils le traitèrent d’imposteur. Un mal terrible les surprit, injustes qu’ils étaient.

Walaqad jaahum rasoolun minhum fakaththaboohu faakhathahumu alAAathabu wahum thalimoona (⁎)

*****

Un prophète issu d’eux-mêmes est bien venu les avertir, mais ils l’ont traité d’imposteur, et c’est ainsi que le châtiment les saisit en pleine iniquité. (Ⅰ)

*****

Un Prophète [issu] d’eux leur est venu, ils l’ont traité de menteur. Le châtiment les saisit car ils étaient injustes [obstinés]. (Ⅱ)

*****

وَلَقَدْ جَاءَهُمْ رَسُولٌ مِّنْهُمْ فَكَذَّبُوهُ فَأَخَذَهُمُ الْعَذَابُ وَهُمْ ظَالِمُونَ (Ⅳ)

*****

16. 114  
Mangez de ce qu’Allah vous a prodigué en termes de nourriture licite et agréable. Remerciez Allah pour Ses bienfaits si vous êtes parmi ceux qui Le vénèrent.

Fakuloo mimma razaqakumu Allahu halalan tayyiban waoshkuroo niAAmata Allahi in kuntum iyyahu taAAbudoona (⁎)

*****

Mangez de ce que Dieu vous a attribué de licite et d’agréable ! Remerciez Dieu pour Ses bienfaits, si c’est bien Lui que vous adorez ! (Ⅰ)

*****

[hommes,] nourrissez-vous de ce que DIEU vous a octroyé [de nourritures] licites pures et salutaires (agréable). Soyez reconnaissants à DIEU de [Ses] bienfaits si c’est Lui que vous adorez. (Ⅱ)

*****

فَكُلُوا مِمَّا رَزَقَكُمُ اللَّهُ حَلَالًا طَيِّبًا وَاشْكُرُوا نِعْمَتَ اللَّهِ إِن كُنتُمْ إِيَّاهُ تَعْبُدُونَ (Ⅳ)

*****

16. 115  
Il vous a interdit la bête morte, le sang, la chair du porc et tout ce qui a été immolé à un autre dieu qu’Allah. Cependant, celui qui est contraint d’en manger et qui ne le fait pas par envie de transgresser ou de sortir de la règle commune, Allah le lui pardonnera, étant Celui qui pardonne et qui est miséricordieux.

Innama harrama AAalaykumu almaytata waalddama walahma alkhinzeeri wama ohilla lighayri Allahi bihi famani idturra ghayra baghin wala AAadin fainna Allaha ghafoorun raheemun (⁎)

*****

Il vous interdit seulement la bête morte, le sang, la viande de porc, ainsi que celle de tout animal sur lequel on aura invoqué un autre nom que Celui de Dieu. Mais celui qui serait contraint d’en manger sans esprit de rébellion et sans excès, Dieu sera pour lui Indulgent et Miséricordieux. (Ⅰ)

*****

[DIEU] vous a interdit la bête morte [de mort naturelle, ou égorgée sans observer la loi divine], le sang, la viande de porc, et [la viande de] toute bête [même de chair licite] sur laquelle on aura invoqué [en l’égorgeant] un autre nom que celui de DIEU. Mais si quelqu’un serait contraint [d’en manger] sans pour cela être rebelle ni transgresseur, DIEU pardonnera [et Il est] Très-Miséricordieux. (Ⅱ)

*****

إِنَّمَا حَرَّمَ عَلَيْكُمُ الْمَيْتَةَ وَالدَّمَ وَلَحْمَ الْخِنزِيرِ وَمَا أُهِلَّ لِغَيْرِ اللَّهِ بِهِ ۖ فَمَنِ اضْطُرَّ غَيْرَ بَاغٍ وَلَا عَادٍ فَإِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ (Ⅳ)

*****

16. 116  
Ne dites pas par complaisance de la langue : Ceci est pur, halal, ceci est impur !, haram, vous imputeriez à Allah des mensonges. Ceux qui imputent des mensonges à Allah ne seront pas les vainqueurs.

Wala taqooloo lima tasifu alsinatukumu alkathiba hatha halalun wahatha haramun litaftaroo AAala Allahi alkathiba inna allatheena yaftaroona AAala Allahi alkathiba la yuflihoona (⁎)

*****

Ne dites pas au gré de vos caprices : « Ceci est licite, et cela est illicite ! », en attribuant ainsi à Dieu des mensonges. En vérité, ceux qui attribuent des mensonges à Dieu ne connaîtront jamais le bonheur ! (Ⅰ)

*****

Ne dites pas, selon les mensonges que profèrent vos langues : « Ceci est licite, cela est illicite » pour inventer un mensonge contre DIEU. Ceux qui inventent le mensonge contre DIEU ne prospéreront pas. (Ⅱ)

*****

وَلَا تَقُولُوا لِمَا تَصِفُ أَلْسِنَتُكُمُ الْكَذِبَ هَٰذَا حَلَالٌ وَهَٰذَا حَرَامٌ لِّتَفْتَرُوا عَلَى اللَّهِ الْكَذِبَ ۚ إِنَّ الَّذِينَ يَفْتَرُونَ عَلَى اللَّهِ الْكَذِبَ لَا يُفْلِحُونَ (Ⅳ)

*****

16. 117  
Ils prendront peut-être un plaisir immédiat, mais ils auront un châtiment terrible.

MataAAun qaleelun walahum AAathabun aleemun (⁎)

*****

Piètre jouissance au regard du terrible châtiment qui les attend ! (Ⅰ)

*****

[Ce sera pour eux] une éphémère jouissance [au début], et ils auront [par la suite] un dur châtiment [correctif]. (Ⅱ)

*****

مَتَاعٌ قَلِيلٌ وَلَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ (Ⅳ)

*****

16. 118  
Aux juifs, Nous avons prescrit les mêmes interdits que Nous t’avons énoncés auparavant. Nous ne les avons point lésés ; ils se sont lésés eux-mêmes.

WaAAala allatheena hadoo harramna ma qasasna AAalayka min qablu wama thalamnahum walakin kanoo anfusahum yathlimoona (⁎)

*****

Nous avons interdit aux adeptes du judaïsme ce que Nous t’avons déjà relaté. Et Nous n’avons pas été injustes envers eux ; ce sont eux qui l’ont été envers eux-mêmes. (Ⅰ)

*****

Nous avons interdit aux Juifs ce que Nous t’avons précédemment mentionné. Nous ne les avons pas lésés, ils se sont lésés eux-mêmes. (Ⅱ)

*****

وَعَلَى الَّذِينَ هَادُوا حَرَّمْنَا مَا قَصَصْنَا عَلَيْكَ مِن قَبْلُ ۖ وَمَا ظَلَمْنَاهُمْ وَلَٰكِن كَانُوا أَنفُسَهُمْ يَظْلِمُونَ (Ⅳ)

*****

16. 119  
Quant à ceux qui, sans le savoir, ont commis de mauvaises actions avant de craindre Dieu et qui ont ensuite accompli de bonnes actions, ton Seigneur saura être indulgent à leur égard. Il est le Miséricordieux.

Thumma inna rabbaka lillatheena AAamiloo alssooa bijahalatin thumma taboo min baAAdi thalika waaslahoo inna rabbaka min baAAdiha laghafoorun raheemun (⁎)

*****

Cependant, le pardon de Dieu est acquis à ceux qui font le mal par ignorance et qui, par la suite, se repentent et s’amendent, car ton Seigneur est Plein de clémence et d’indulgence. (Ⅰ)

*****

Mais ton Seigneur, pour ceux qui ont péché par ignorance et puis se repentent et s’amendent (accomplissent les bonnes actions), ton Seigneur, après cela, pardonne [et Il est] Miséricordieux [et accorde aux croyants des biens particuliers]. (Ⅱ)

*****

ثُمَّ إِنَّ رَبَّكَ لِلَّذِينَ عَمِلُوا السُّوءَ بِجَهَالَةٍ ثُمَّ تَابُوا مِن بَعْدِ ذَٰلِكَ وَأَصْلَحُوا إِنَّ رَبَّكَ مِن بَعْدِهَا لَغَفُورٌ رَّحِيمٌ (Ⅳ)

*****

16. 120  
Abraham était à lui seul le guide parfait d’une communauté qui se soumettait à Dieu. Il était hanif et n’a pas été de ceux qui associaient d’autres divinités à Dieu.

Inna ibraheema kana ommatan qanitan lillahi haneefan walam yaku mina almushrikeena (⁎)

*****

Abraham était un patriarche, un modèle de dévouement à Dieu et un pur monothéiste qui ne s’est jamais compromis avec les idolâtres. (Ⅰ)

*****

Abraham était un guide [et modèle, choisi par DIEU ; ou, il représentait tout une communauté] obéissant [et humble] devant DIEU, pur (dévoué à Lui) et il n’était nullement de ceux qui donnent des associés [à DIEU]. (Ⅱ)

*****

إِنَّ إِبْرَاهِيمَ كَانَ أُمَّةً قَانِتًا لِّلَّهِ حَنِيفًا وَلَمْ يَكُ مِنَ الْمُشْرِكِينَ (Ⅳ)

*****

16. 121  
Reconnaissant qu’il était de la gratification qui lui a été accordée par Dieu. Il l’a choisi et Il l’a conduit dans le bon chemin.

Shakiran lianAAumihi ijtabahu wahadahu ila siratin mustaqeemin (⁎)

*****

Il rendait grâce à Dieu pour Ses bienfaits, et Dieu l’avait élu et guidé vers une voie de rectitude. (Ⅰ)

*****

Il était reconnaissant [envers DIEU] pour Ses bienfaits. [DIEU] le choisit et le guida vers (sur) la voie droite. (Ⅱ)

*****

شَاكِرًا لِّأَنْعُمِهِ ۚ اجْتَبَاهُ وَهَدَاهُ إِلَىٰ صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ (Ⅳ)

*****

16. 122  
Nous l’avons entouré ici-bas de tout le bien nécessaire et il sera parmi les justes dans la vie future.

Waataynahu fee alddunya hasanatan wainnahu fee alakhirati lamina alssaliheena (⁎)

*****

Nous l’avons comblé de faveurs en ce monde et il sera dans l’autre au nombre des saints. (Ⅰ)

*****

Nous lui avons donné en ce monde une belle part et, dans l’autre, il est parmi les saints vertueux [et les Prophètes]. (Ⅱ)

*****

وَآتَيْنَاهُ فِي الدُّنْيَا حَسَنَةً ۖ وَإِنَّهُ فِي الْآخِرَةِ لَمِنَ الصَّالِحِينَ (Ⅳ)

*****

16. 123  
Après quoi, Nous t’avons révélé de suivre le rite d’Abraham. Il a été un hanif et, à ce titre, n’a jamais associé d’autres divinités à Dieu.

Thumma awhayna ilayka ani ittabiAA millata ibraheema haneefan wama kana mina almushrikeena (⁎)

*****

Puis Nous t’avons révélé : « Suis le culte d’Abraham, ce pur monothéiste qui ne s’est jamais compromis avec les païens. » (Ⅰ)

*****

Puis Nous t’avons révélé [Prophète !] : « Suis [et parachève en restant dans la même voie de] la pure religion d’Abraham (voué exclusivement à DIEU) et il n’était pas du nombre de ceux qui donnent des associés [à DIEU] ». (Ⅱ)

*****

ثُمَّ أَوْحَيْنَا إِلَيْكَ أَنِ اتَّبِعْ مِلَّةَ إِبْرَاهِيمَ حَنِيفًا ۖ وَمَا كَانَ مِنَ الْمُشْرِكِينَ (Ⅳ)

*****

16. 124  
Il a été créé un sabbat pour ceux qui le récusaient. Au jour de la résurrection, ton Seigneur leur imputera ce sur quoi ils étaient en opposition.

Innama juAAila alssabtu AAala allatheena ikhtalafoo feehi wainna rabbaka layahkumu baynahum yawma alqiyamati feema kanoo feehi yakhtalifoona (⁎)

*****

En vérité, le Sabbat n’a été imposé qu’à ceux qui furent en désaccord à son sujet. Ton Seigneur tranchera sûrement leurs différends au Jour dernier. (Ⅰ)

*****

[L’interdiction concernant] le sabbat [n’]a été instituée [qu’]à ceux qui se livraient à des controverses à son sujet. Certainement, ton Seigneur jugera entre eux, le Jour de la résurrection, ce sur quoi ils étaient en différend. (Ⅱ)

*****

إِنَّمَا جُعِلَ السَّبْتُ عَلَى الَّذِينَ اخْتَلَفُوا فِيهِ ۚ وَإِنَّ رَبَّكَ لَيَحْكُمُ بَيْنَهُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ فِيمَا كَانُوا فِيهِ يَخْتَلِفُونَ (Ⅳ)

*****

16. 125  
Appelle-les au bon chemin de ton Seigneur en usant de sagesse et d’exhortation généreuse. Ne les sollicite qu’en employant de bonnes paroles, car ton Seigneur est très au courant sur celui qui a perdu son chemin, comme Il est le plus informé sur ceux qui ont pris le droit chemin.

OdAAu ila sabeeli rabbika bialhikmati waalmawAAithati alhasanati wajadilhum biallatee hiya ahsanu inna rabbaka huwa aAAlamu biman dalla AAan sabeelihi wahuwa aAAlamu bialmuhtadeena (⁎)

*****

Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux. Du reste, c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’écarte de Sa Voie, comme Il connaît le mieux ceux qui sont bien guidés. (Ⅰ)

*****

Appelle au chemin de ton Seigneur par la Sagesse et une belle exhortation. Discute avec eux de la meilleure façon. Ton Seigneur connaît le mieux celui qui s’égare hors de Son chemin et Il connaît ceux qui [se] sont bien guidés. (Ⅱ)

*****

ادْعُ إِلَىٰ سَبِيلِ رَبِّكَ بِالْحِكْمَةِ وَالْمَوْعِظَةِ الْحَسَنَةِ ۖ وَجَادِلْهُم بِالَّتِي هِيَ أَحْسَنُ ۚ إِنَّ رَبَّكَ هُوَ أَعْلَمُ بِمَن ضَلَّ عَن سَبِيلِهِ ۖ وَهُوَ أَعْلَمُ بِالْمُهْتَدِينَ (Ⅳ)

*****

16. 126  
Si vous veniez à châtier quelqu’un, faites-le à la hauteur du dommage que vous avez subi. En revanche, si vous êtes patients, la patience est le meilleur des régimes pour ceux qui le peuvent.

Wain AAaqabtum faAAaqiboo bimithli ma AAooqibtum bihi walain sabartum lahuwa khayrun lilssabireena (⁎)

*****

Si vous devez exercer des représailles, que cela soit à la mesure de l’offense subie ; mais si vous pardonnez, cela vaudra mieux pour ceux qui sont capables de se dominer. (Ⅰ)

*****

Si vous infligez une punition [à l’agresseur], qu’elle soit égale au tort que vous avez subi. Mais si vous patientez [sur le chemin de DIEU], ce sera mieux pour ceux qui patientent. (Ⅱ)

*****

وَإِنْ عَاقَبْتُمْ فَعَاقِبُوا بِمِثْلِ مَا عُوقِبْتُم بِهِ ۖ وَلَئِن صَبَرْتُمْ لَهُوَ خَيْرٌ لِّلصَّابِرِينَ (Ⅳ)

*****

16. 127  
Sois patient, car il n’est de patience que par la grâce d’Allah. Ne t’afflige surtout pas pour les incroyants et ne sois pas inquiet des ruses qu’ils ourdissent.

Waisbir wama sabruka illa biAllahi wala tahzan AAalayhim wala taku fee dayqin mimma yamkuroona (⁎)

*****

Sois patient ! Mais tu n’y parviendras qu’avec l’aide de Dieu. Ne t’afflige donc pas au sujet des négateurs, et ne te laisse pas envahir par l’angoisse à cause de leur perfidie, (Ⅰ)

*****

Fais preuve de patience [dans le chemin de DIEU]. Ta patience n’est qu’à [l’aide de] DIEU. Ne t’attriste pas à leur sujet (au sujet du châtiment que les impies, idolâtres etc. vont subir en raison de leurs injustices) et ne sois pas affligé à cause de leurs manigances. (Ⅱ)

*****

وَاصْبِرْ وَمَا صَبْرُكَ إِلَّا بِاللَّهِ ۚ وَلَا تَحْزَنْ عَلَيْهِمْ وَلَا تَكُ فِي ضَيْقٍ مِّمَّا يَمْكُرُونَ (Ⅳ)

*****

16. 128  
Allah est aux côtés de ceux qui Le craignent et de ceux qui font le bien.

Inna Allaha maAAa allatheena ittaqaw waallatheena hum muhsinoona (⁎)

*****

car Dieu est avec ceux qui Le craignent et qui accomplissent des œuvres salutaires ! (Ⅰ)

*****

DIEU est avec ceux qui sont pieux et ceux qui [dévoués à Lui] font le bien. (Ⅱ)

*****

إِنَّ اللَّهَ مَعَ الَّذِينَ اتَّقَوا وَّالَّذِينَ هُم مُّحْسِنُونَ (Ⅳ)

*****



Page: << 3





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥