Le voyage nocturne (al-isra)
Onelittleangel > >  
(112 Verses | Page 2 / 3)
Version Malek Chebel




Versions
Comparer
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅱ)
(Ⅳ)

17. 50  
Dis : Soyez des pierres ou du fer…

Qul koonoo hijaratan aw hadeedan (⁎)

*****

Réponds-leur : « Oui, vous le serez ! Que vous soyez de pierre ou de fer, (Ⅰ)

*****

Dis[-leur] : « [Que vous] soyez pierre ou fer (Ⅱ)

*****

۞ قُلْ كُونُوا حِجَارَةً أَوْ حَدِيدًا (Ⅳ)

*****

17. 51  
…ou encore toute autre chose qui pousserait dans vos cœurs ! Ils demanderont : Qui nous fera revenir ? Dis : Celui qui vous a fait naître une première fois. Ils secoueront la tête en ta direction et diront : Quand ? Réponds : Qui sait ? Peut-être prochainement.

Aw khalqan mimma yakburu fee sudoorikum fasayaqooloona man yuAAeeduna quli allathee fatarakum awwala marratin fasayunghidoona ilayka ruoosahum wayaqooloona mata huwa qul AAasa an yakoona qareeban (⁎)

*****

ou de toute autre matière que vous puissiez concevoir ! » – « Mais qui nous fera revenir ? », rétorqueront-ils. Dis-leur : « Celui qui vous a pour la première fois créés ! » Sceptiques, ils hocheront leurs têtes et te diront : « Mais quand cela aura-t-il lieu ? » Réponds-leur : « Il se peut que cela soit imminent. » (Ⅰ)

*****

ou n’importe quelle chose plus grande [que la pierre ou plus dur que le fer] que vous vous imaginiez en votre cœur, [vous serez ressuscités] ». Ils disent : « Qui donc nous fera revenir ? » Dis : « Celui qui vous a créés une première fois ». Ils secouent la tête [devant ta parole, ils se moquent] et disent : « Quand cela [arrivera-t-il] ? » Dis : « Il se peut que ce soit proche. (Ⅱ)

*****

أَوْ خَلْقًا مِّمَّا يَكْبُرُ فِي صُدُورِكُمْ ۚ فَسَيَقُولُونَ مَن يُعِيدُنَا ۖ قُلِ الَّذِي فَطَرَكُمْ أَوَّلَ مَرَّةٍ ۚ فَسَيُنْغِضُونَ إِلَيْكَ رُءُوسَهُمْ وَيَقُولُونَ مَتَىٰ هُوَ ۖ قُلْ عَسَىٰ أَن يَكُونَ قَرِيبًا (Ⅳ)

*****

17. 52  
Et quand Il vous appellera à Lui, vous Lui répondrez en chantant Sa louange, car il vous semblera n’être restés sur terre que peu de temps.

Yawma yadAAookum fatastajeeboona bihamdihi watathunnoona in labithtum illa qaleelan (⁎)

*****

Le jour où Dieu vous appellera, vous Lui répondrez aussitôt en Le glorifiant, pensant n’être restés dans vos tombes que très peu de temps. (Ⅰ)

*****

Le Jour où Il vous appellera, vous Lui répondrez en Le glorifiant. Vous penserez n’être restés [sur la terre et dans vos tombes] que peu de temps ». (Ⅱ)

*****

يَوْمَ يَدْعُوكُمْ فَتَسْتَجِيبُونَ بِحَمْدِهِ وَتَظُنُّونَ إِن لَّبِثْتُمْ إِلَّا قَلِيلًا (Ⅳ)

*****

17. 53  
Dis à Mes serviteurs : Qu’ils prononcent de belles paroles, car Satan est prompt à s’immiscer entre eux. Satan est l’ennemi déclaré de l’homme.

Waqul liAAibadee yaqooloo allatee hiya ahsanu inna alshshaytana yanzaghu baynahum inna alshshaytana kana lilinsani AAaduwwan mubeenan (⁎)

*****

Dis à Mes serviteurs d’employer dans leurs propos des mots aimables, de peur que Satan ne sème entre eux la discorde, car Satan est l’ennemi mortel de l’homme. (Ⅰ)

*****

[Prophète !] Dis à Mes serviteurs et adorateurs d’exprimer les meilleures paroles, car le Diable sème (veut semer) discorde [et corruption] parmi eux. Le Diable est certes, pour l’homme, un ennemi déclaré. (Ⅱ)

*****

وَقُل لِّعِبَادِي يَقُولُوا الَّتِي هِيَ أَحْسَنُ ۚ إِنَّ الشَّيْطَانَ يَنزَغُ بَيْنَهُمْ ۚ إِنَّ الشَّيْطَانَ كَانَ لِلْإِنسَانِ عَدُوًّا مُّبِينًا (Ⅳ)

*****

17. 54  
Votre Seigneur est Celui qui vous connaît le mieux. Il peut vous accorder Sa miséricorde, comme Il peut vous tourmenter. Nous ne t’avons pas envoyé à eux comme garant.

Rabbukum aAAlamu bikum in yasha yarhamkum aw in yasha yuAAaththibkum wama arsalnaka AAalayhim wakeelan (⁎)

*****

Votre Seigneur vous connaît mieux que quiconque. Il vous fera miséricorde, s’Il veut ; ou, s’Il veut, vous punira. Nous ne t’avons pas envoyé ô Prophète pour assurer leur protection. (Ⅰ)

*****

Votre Seigneur vous connaît bien. S’Il veut, Il vous fera miséricorde, et s’Il veut, Il vous châtiera [en raison de vos péchés obstinés]. Nous ne t’avons pas envoyé [ô Prophète,] auprès d’eux pour être leur mandataire (répondant). (Ⅱ)

*****

رَّبُّكُمْ أَعْلَمُ بِكُمْ ۖ إِن يَشَأْ يَرْحَمْكُمْ أَوْ إِن يَشَأْ يُعَذِّبْكُمْ ۚ وَمَا أَرْسَلْنَاكَ عَلَيْهِمْ وَكِيلًا (Ⅳ)

*****

17. 55  
Ton Seigneur est Celui qui connaît le mieux ceux qui sont dans les cieux et sur terre. De fait, Nous avons accordé Notre préférence à certains prophètes. À David, Nous avons donné les psaumes.

Warabbuka aAAlamu biman fee alssamawati waalardi walaqad faddalna baAAda alnnabiyyeena AAala baAAdin waatayna dawooda zabooran (⁎)

*****

Ton Seigneur connaît mieux que quiconque ce que renferment les Cieux et la Terre. Nous avons établi une hiérarchie entre les prophètes, et donné à David des Psaumes. (Ⅰ)

*****

Et ton Seigneur connaît parfaitement ceux qui sont dans les cieux et [sur] la terre. Nous avons donné la précellence à certains Prophètes par rapport aux autres. Et à David Nous avons conféré le Livre (Zabour). (Ⅱ)

*****

وَرَبُّكَ أَعْلَمُ بِمَن فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ ۗ وَلَقَدْ فَضَّلْنَا بَعْضَ النَّبِيِّينَ عَلَىٰ بَعْضٍ ۖ وَآتَيْنَا دَاوُودَ زَبُورًا (Ⅳ)

*****

17. 56  
Dis : Invoquez ceux que vous prétendez être des dieux en dehors de Lui. Ils ne peuvent ni écarter de vous le mal, ni le modifier.

Quli odAAu allatheena zaAAamtum min doonihi fala yamlikoona kashfa alddurri AAankum wala tahweelan (⁎)

*****

Dis : « Invoquez ceux que vous prétendez être des divinités en dehors de Dieu. Ils ne peuvent ni vous guérir du mal ni vous en préserver. » (Ⅰ)

*****

Dis [aux idolâtres] : « Invoquez ceux que vous prétendez [être des dieux] en dehors de Lui (DIEU) ; ils ne peuvent écarter de vous le malheur ni le changer ». (Ⅱ)

*****

قُلِ ادْعُوا الَّذِينَ زَعَمْتُم مِّن دُونِهِ فَلَا يَمْلِكُونَ كَشْفَ الضُّرِّ عَنكُمْ وَلَا تَحْوِيلًا (Ⅳ)

*****

17. 57  
Ceux-là mêmes qui sont invoqués cherchent le moyen de se rapprocher de leur Seigneur. Ils sollicitent Sa miséricorde et redoutent plus que tout Son tourment, car, en effet, le châtiment de ton Seigneur est le plus redouté.

Olaika allatheena yadAAoona yabtaghoona ila rabbihimu alwaseelata ayyuhum aqrabu wayarjoona rahmatahu wayakhafoona AAathabahu inna AAathaba rabbika kana mahthooran (⁎)

*****

Or, ceux qu’ils invoquent recherchent eux-mêmes à l’envi le moyen de se rapprocher le plus de leur Seigneur, espérant Sa miséricorde et redoutant Son châtiment. En vérité, le châtiment de ton Seigneur est redoutable. (Ⅰ)

*****

Ceux qu’ils invoquent recherchent [eux-mêmes] le moyen de se rapprocher, à qui mieux, le plus de leur Seigneur. Ils espèrent Sa miséricorde et craignent Son châtiment. Le châtiment de ton Seigneur mérite bien d’être craint. (Ⅱ)

*****

أُولَٰئِكَ الَّذِينَ يَدْعُونَ يَبْتَغُونَ إِلَىٰ رَبِّهِمُ الْوَسِيلَةَ أَيُّهُمْ أَقْرَبُ وَيَرْجُونَ رَحْمَتَهُ وَيَخَافُونَ عَذَابَهُ ۚ إِنَّ عَذَابَ رَبِّكَ كَانَ مَحْذُورًا (Ⅳ)

*****

17. 58  
Il n’est aucune cité que Nous ne détruirions ou punissions d’un châtiment extrême avant le jour de la résurrection. Tout cela est inscrit immuablement dans le Livre.

Wain min qaryatin illa nahnu muhlikooha qabla yawmi alqiyamati aw muAAaththibooha AAathaban shadeedan kana thalika fee alkitabi mastooran (⁎)

*****

Il n’est point de cité injuste que Nous ne fassions périr, avant le Jour de la Résurrection, ou dont Nous ne soumettions les habitants à de terribles châtiments, sans que cela soit tracé dans le Livre de toute éternité. (Ⅰ)

*****

Il n’est point de cité [avec la population criminelle ou personne pervertisseuse] que Nous ne fassions périr ou que Nous ne la châtions d’un châtiment sévère avant le Jour de la résurrection. Cela est bien écrit dans le Livre (la Table Gardée). (Ⅱ)

*****

وَإِن مِّن قَرْيَةٍ إِلَّا نَحْنُ مُهْلِكُوهَا قَبْلَ يَوْمِ الْقِيَامَةِ أَوْ مُعَذِّبُوهَا عَذَابًا شَدِيدًا ۚ كَانَ ذَٰلِكَ فِي الْكِتَابِ مَسْطُورًا (Ⅳ)

*****

17. 59  
Rien ne Nous empêche d’envoyer Nos signes sinon que les Anciens les traitèrent de mensonges. Ainsi, pour l’évidence, Nous envoyâmes la chamelle aux Thamoud, mais ils la tuèrent. Nous n’envoyons Nos signes que pour faire peur.

Wama manaAAana an nursila bialayati illa an kaththaba biha alawwaloona waatayna thamooda alnnaqata mubsiratan fathalamoo biha wama nursilu bialayati illa takhweefan (⁎)

*****

Rien ne Nous empêche d’envoyer des miracles, si ce n’est que les anciens les avaient déjà traités de mensonges. Nous avions bien apporté aux Thamûd la chamelle qui était un vrai miracle, mais ils la tuèrent injustement. Du reste, Nous n’envoyons les miracles qu’à titre d’avertissement. (Ⅰ)

*****

Rien ne Nous empêche d’envoyer les signes [miraculeux] sinon (mais) les anciens les ont traités de mensonges. Nous avons donné aux Thamoud la chamelle qui était [un signe] clair, mais ils l’ont lésée (blessée, tuée). Nous n’envoyons les signes [miraculeux] qu’à titre d’avertissement [final]. (Ⅱ)

*****

وَمَا مَنَعَنَا أَن نُّرْسِلَ بِالْآيَاتِ إِلَّا أَن كَذَّبَ بِهَا الْأَوَّلُونَ ۚ وَآتَيْنَا ثَمُودَ النَّاقَةَ مُبْصِرَةً فَظَلَمُوا بِهَا ۚ وَمَا نُرْسِلُ بِالْآيَاتِ إِلَّا تَخْوِيفًا (Ⅳ)

*****

17. 60  
Et lorsque Nous te dîmes : Ton Seigneur cerne les hommes. Et Nous n’avons voulu de la vision que tu as eue de l’arbre maudit dans le Coran que comme une épreuve. Mais cela ne fait qu’exciter et amplifier leur rébellion.

Waith qulna laka inna rabbaka ahata bialnnasi wama jaAAalna alrruya allatee araynaka illa fitnatan lilnnasi waalshshajarata almalAAoonata fee alqurani wanukhawwifuhum fama yazeeduhum illa tughyanan kabeeran (⁎)

*****

Rappelle-toi que Nous n’avons cessé de te dire que ton Seigneur contrôle souverainement les hommes. Quant à la vision que Nous t’avons montrée, elle ne l’a été qu’à titre de tentation pour les hommes, tout comme l’arbre maudit mentionné dans le Coran. Mais plus Nous les menaçons, plus leur rébellion s’aggrave. (Ⅰ)

*****

[Rappelle au monde] lorsque Nous t’avons dit que ton Seigneur cerne (maîtrise) les hommes. Et la vision que Nous t’avons fait voir n’était que pour éprouver les hommes. [Il en est] de même de l’arbre maudit mentionné dans le Coran. Nous leur signalons [aux gens malhonnêtes] le danger, mais [s’ils s’obstinent] cela ne fait qu’augmenter une grande rébellion [qui règne en eux]. (Ⅱ)

*****

وَإِذْ قُلْنَا لَكَ إِنَّ رَبَّكَ أَحَاطَ بِالنَّاسِ ۚ وَمَا جَعَلْنَا الرُّؤْيَا الَّتِي أَرَيْنَاكَ إِلَّا فِتْنَةً لِّلنَّاسِ وَالشَّجَرَةَ الْمَلْعُونَةَ فِي الْقُرْآنِ ۚ وَنُخَوِّفُهُمْ فَمَا يَزِيدُهُمْ إِلَّا طُغْيَانًا كَبِيرًا (Ⅳ)

*****

17. 61  
Et lorsque Nous fîmes injonction aux anges : Prosternez-vous devant Adam !, ils se prosternèrent tous, excepté Iblis, qui dit : Vais-je me prosterner devant celui que Tu as créé d’argile ?

Waith qulna lilmalaikati osjudoo liadama fasajadoo illa ibleesa qala aasjudu liman khalaqta teenan (⁎)

*****

Rappelle-toi que, lorsque Nous avions dit aux anges : « Prosternez-vous devant Adam ! », ils se prosternèrent tous, à l’exception de Satan qui dit : « Vais-je me prosterner devant celui que Tu as créé d’argile ? » (Ⅰ)

*****

Et [rappelez-vous] lorsque Nous avons dit aux anges : « Prosternez-vous devant Adam », ils se sont prosternés sauf Iblîs (Satan) qui dit [à DIEU] : « Me prosternerais-je devant celui que Tu as créé d’argile (matière) ? » (Ⅱ)

*****

وَإِذْ قُلْنَا لِلْمَلَائِكَةِ اسْجُدُوا لِآدَمَ فَسَجَدُوا إِلَّا إِبْلِيسَ قَالَ أَأَسْجُدُ لِمَنْ خَلَقْتَ طِينًا (Ⅳ)

*****

17. 62  
Il ajouta : Cet être auquel Tu octroies plus de considération qu’à moi-même. Si Tu me donnes un répit jusqu’au jour de la résurrection, je briderai sa descendance, à l’exception d’un petit nombre.

Qala araaytaka hatha allathee karramta AAalayya lain akhkhartani ila yawmi alqiyamati laahtanikanna thurriyyatahu illa qaleelan (⁎)

*****

» Vois-Tu cet être que Tu honores plus que moi ?, ajouta-t-il. Si Tu reportes mon supplice jusqu’au Jour du Jugement dernier, je dominerai à coup sûr toute sa progéniture, excepté un petit nombre d’entre eux ! » (Ⅰ)

*****

[Satan] dit : « Vois-tu cet être que Tu honores par-dessus moi ? Si Tu m’accordes un sursis jusqu’au Jour de la résurrection, je mettrai la bride à sa descendance (j’essayerai de les dévoyer et les exterminer en les remorquant par mes tentations) sauf un petit nombre (tous les croyants sincères, les élus, les Imâms, les Prophètes) ». (Ⅱ)

*****

قَالَ أَرَأَيْتَكَ هَٰذَا الَّذِي كَرَّمْتَ عَلَيَّ لَئِنْ أَخَّرْتَنِ إِلَىٰ يَوْمِ الْقِيَامَةِ لَأَحْتَنِكَنَّ ذُرِّيَّتَهُ إِلَّا قَلِيلًا (Ⅳ)

*****

17. 63  
Va-t-en, dit Dieu, ceux qui te suivront, la géhenne sera votre rétribution, une rétribution conséquente.

Qala ithhab faman tabiAAaka minhum fainna jahannama jazaokum jazaan mawfooran (⁎)

*****

– « Va-t’en ! C’est reporté !, lui dit le Seigneur. La Géhenne sera une ample rétribution pour toi et pour ceux qui te suivront de sa descendance ! (Ⅰ)

*****

[DIEU] dit : « Va ! Celui d’entre [ses descendants] qui te suivra, en vérité, votre châtiment sera l’Enfer, un châtiment abondant (nécessaire et suffisant). (Ⅱ)

*****

قَالَ اذْهَبْ فَمَن تَبِعَكَ مِنْهُمْ فَإِنَّ جَهَنَّمَ جَزَاؤُكُمْ جَزَاءً مَّوْفُورًا (Ⅳ)

*****

17. 64  
Suborne de ta voix qui tu veux parmi eux ! Fonds sur eux avec tes chevaux et tes soldats, participe à leurs biens et aux enfants et donne-leur de tes promesses. Mais les promesses que Satan fait ne sont qu’une illusion.

Waistafziz mani istataAAta minhum bisawtika waajlib AAalayhim bikhaylika warajlika washarikhum fee alamwali waalawladi waAAidhum wama yaAAiduhumu alshshaytanu illa ghurooran (⁎)

*****

Ébranles-en qui tu pourras par ta voix ! Lance contre eux ta cavalerie et ta piétaille ! Associe-toi à eux dans leurs biens et leur progéniture ! Fais miroiter à leurs yeux tes promesses ! Mais les promesses du Diable ne sont que des chimères ! (Ⅰ)

*****

Attire par ta voix ceux d’entre eux que tu pourras ; lance sur eux ta cavalerie et tes fantassins. Associe-toi à eux dans [leurs] biens et [leurs] enfants. Fais-leur des promesses. [Sachez que] Satan ne leur promet que des [séduisantes] tromperies. (Ⅱ)

*****

وَاسْتَفْزِزْ مَنِ اسْتَطَعْتَ مِنْهُم بِصَوْتِكَ وَأَجْلِبْ عَلَيْهِم بِخَيْلِكَ وَرَجِلِكَ وَشَارِكْهُمْ فِي الْأَمْوَالِ وَالْأَوْلَادِ وَعِدْهُمْ ۚ وَمَا يَعِدُهُمُ الشَّيْطَانُ إِلَّا غُرُورًا (Ⅳ)

*****

17. 65  
Tu n’as aucune puissance sur Mes serviteurs, Ton Seigneur leur suffit amplement comme défenseur.

Inna AAibadee laysa laka AAalayhim sultanun wakafa birabbika wakeelan (⁎)

*****

Cependant, tu n’auras aucun pouvoir sur Mes fidèles serviteurs, car ton Seigneur leur suffira comme Protecteur. » (Ⅰ)

*****

Quant à Mes serviteurs [pratiquants et sincères, Mes adorateurs pieux], tu n’as aucun pouvoir sur eux. Ton Seigneur [leur] suffira comme protecteur ». (Ⅱ)

*****

إِنَّ عِبَادِي لَيْسَ لَكَ عَلَيْهِمْ سُلْطَانٌ ۚ وَكَفَىٰ بِرَبِّكَ وَكِيلًا (Ⅳ)

*****

17. 66  
Votre Seigneur est Celui qui pousse vos navires sur la mer de façon à quémander un peu de Ses faveurs. Il est à votre égard tout miséricordieux.

Rabbukumu allathee yuzjee lakumu alfulka fee albahri litabtaghoo min fadlihi innahu kana bikum raheeman (⁎)

*****

C’est votre Seigneur qui fait voguer pour vous le vaisseau sur la mer, pour vous faire bénéficier de Ses largesses, car Il est Plein de miséricorde à votre égard. (Ⅰ)

*****

[hommes !] Votre Seigneur est Celui qui, pour vous, fait voguer le vaisseau sur la mer, pour que vous recherchiez Ses dons. Il est miséricordieux envers vous [Il vous accorde les biens]. (Ⅱ)

*****

رَّبُّكُمُ الَّذِي يُزْجِي لَكُمُ الْفُلْكَ فِي الْبَحْرِ لِتَبْتَغُوا مِن فَضْلِهِ ۚ إِنَّهُ كَانَ بِكُمْ رَحِيمًا (Ⅳ)

*****

17. 67  
Si un malheur vous atteint alors que vous êtes en mer, ceux que vous priez vous abandonnent, sauf Lui. Mais lorsqu’Il vous sauve en vous ramenant à terre, voilà que vous vous détournez de Lui. Décidément, l’homme est très ingrat.

Waitha massakumu alddurru fee albahri dalla man tadAAoona illa iyyahu falamma najjakum ila albarri aAAradtum wakana alinsanu kafooran (⁎)

*****

Et si un danger vous menace en mer, vous ne trouverez plus trace de ceux que vous invoquiez en dehors de Lui. Mais une fois qu’Il vous a ramenés à terre sains et saufs, vous vous détournez aussitôt de Lui, car l’homme a toujours été ingrat. (Ⅰ)

*****

[Impies,...] quand un malheur vous touche en mer, tous ceux (les idoles) que vous invoquiez au lieu de [DIEU] s’évanouissent. Puis, quand Il vous sauve [et vous ramène] à terre, vous vous détournez [de Lui]. L’homme [en soi, non-éduqué] est ingrat. (Ⅱ)

*****

وَإِذَا مَسَّكُمُ الضُّرُّ فِي الْبَحْرِ ضَلَّ مَن تَدْعُونَ إِلَّا إِيَّاهُ ۖ فَلَمَّا نَجَّاكُمْ إِلَى الْبَرِّ أَعْرَضْتُمْ ۚ وَكَانَ الْإِنسَانُ كَفُورًا (Ⅳ)

*****

17. 68  
Êtes-vous sûrs qu’Il ne fera pas céder sous vos pas un pan entier de la terre ou qu’Il ne déclenchera pas sur vous un ouragan, de sorte que vous ne trouviez aucun protecteur ?

Afaamintum an yakhsifa bikum janiba albarri aw yursila AAalaykum hasiban thumma la tajidoo lakum wakeelan (⁎)

*****

Êtes-vous sûrs que Dieu ne vous fera pas engloutir par un pan de terre ou qu’Il ne déchaînera pas contre vous une tempête de pierres, sans nul espoir de secours ? (Ⅰ)

*****

Etes-vous sûrs qu’Il ne vous engloutira pas dans une faille de la terre ou ne déchaînera pas contre vous un ouragan [de sable à cause de vos péchés] ? Et alors vous ne trouverez pas pour vous un protecteur. (Ⅱ)

*****

أَفَأَمِنتُمْ أَن يَخْسِفَ بِكُمْ جَانِبَ الْبَرِّ أَوْ يُرْسِلَ عَلَيْكُمْ حَاصِبًا ثُمَّ لَا تَجِدُوا لَكُمْ وَكِيلًا (Ⅳ)

*****

17. 69  
Êtes-vous sûrs qu’Il ne vous remettra pas de nouveau au cœur du danger et qu’Il ne vous enverra pas un vent violent, de sorte que vous soyez engloutis pour prix de votre incroyance et que vous ne trouviez plus personne pour vous prêter secours contre Nous ?

Am amintum an yuAAeedakum feehi taratan okhra fayursila AAalaykum qasifan mina alrreehi fayughriqakum bima kafartum thumma la tajidoo lakum AAalayna bihi tabeeAAan (⁎)

*****

Ou bien êtes-vous sûrs qu’Il ne vous ramènera pas une deuxième fois en mer, qu’Il n’y soulèvera pas une tempête furieuse et qu’Il ne vous fera pas engloutir pour prix de votre impiété, sans que vous puissiez exercer contre Nous aucun recours ? (Ⅰ)

*****

Ou bien êtes-vous sûrs qu’Il ne vous ramènera pas [en mer] une seconde fois et ne déchaînera pas contre vous un vent brisant tout et qu’Il ne vous fera pas noyer pour votre ingratitude [et votre transgression] ? Et alors vous ne trouverez personne pour vous défendre contre Nous. (Ⅱ)

*****

أَمْ أَمِنتُمْ أَن يُعِيدَكُمْ فِيهِ تَارَةً أُخْرَىٰ فَيُرْسِلَ عَلَيْكُمْ قَاصِفًا مِّنَ الرِّيحِ فَيُغْرِقَكُم بِمَا كَفَرْتُمْ ۙ ثُمَّ لَا تَجِدُوا لَكُمْ عَلَيْنَا بِهِ تَبِيعًا (Ⅳ)

*****

17. 70  
De fait, Nous avons particulièrement honoré les fils d’Adam. Nous les avons transportés sur terre et sur mer. Nous les avons dotés de tous Nos bienfaits. Nous les avons privilégiés, ô combien ! par rapport à toutes Nos autres créatures.

Walaqad karramna banee adama wahamalnahum fee albarri waalbahri warazaqnahum mina alttayyibati wafaddalnahum AAala katheerin mimman khalaqna tafdeelan (⁎)

*****

Certes, Nous avons honoré les fils d’Adam. Nous les avons portés sur terre et sur mer. Nous leur avons procuré d’agréables nourritures. Nous leur avons donné la préférence sur beaucoup d’autres de Nos créatures. (Ⅰ)

*****

Nous avons effectivement honoré les enfants d’Adam (tous les hommes), Nous les avons portés sur terre et sur mer, leur avons donné ce qui est pur et agréable, et leur avons donné précellence sur un très grand nombre [d’êtres] que Nous avons créés. (Ⅱ)

*****

۞ وَلَقَدْ كَرَّمْنَا بَنِي آدَمَ وَحَمَلْنَاهُمْ فِي الْبَرِّ وَالْبَحْرِ وَرَزَقْنَاهُم مِّنَ الطَّيِّبَاتِ وَفَضَّلْنَاهُمْ عَلَىٰ كَثِيرٍ مِّمَّنْ خَلَقْنَا تَفْضِيلًا (Ⅳ)

*****

17. 71  
Le jour où Nous appellerons tous les hommes, via leurs guides : celui qui recevra son livre dans la main droite, celui-là, et tous ceux comme lui, liront leur livre et ne seront pas lésés, fût-ce d’une miette.

Yawma nadAAoo kulla onasin biimamihim faman ootiya kitabahu biyameenihi faolaika yaqraoona kitabahum wala yuthlamoona fateelan (⁎)

*****

Le jour où, par la voix de leurs chefs, Nous ferons comparaître tous les groupements humains, ceux auxquels sera remis leur bilan dans la main droite en prendront connaissance avec plaisir et ne seront même pas lésés d’un fil ; (Ⅰ)

*****

Le Jour où Nous appellerons chaque groupement d’hommes par leur Imâm[, Livre et Prophète], ceux à qui sera remis leur livret [des actions] dans la main droite, ceux-là liront leur livret [joyeusement] et ne seront pas d’un brin lésés. (Ⅱ)

*****

يَوْمَ نَدْعُو كُلَّ أُنَاسٍ بِإِمَامِهِمْ ۖ فَمَنْ أُوتِيَ كِتَابَهُ بِيَمِينِهِ فَأُولَٰئِكَ يَقْرَءُونَ كِتَابَهُمْ وَلَا يُظْلَمُونَ فَتِيلًا (Ⅳ)

*****

17. 72  
Celui qui aura été aveugle en cette vie le sera d’autant plus dans la vie dernière, et plus égaré encore.

Waman kana fee hathihi aAAma fahuwa fee alakhirati aAAma waadallu sabeelan (⁎)

*****

mais quiconque aura été aveugle ici-bas le sera également dans l’au-delà, et il y perdra encore davantage sa voie. (Ⅰ)

*****

Quiconque aura été aveugle ici-bas (celui qui, par les péchés et les injustices, s’aveugle sur les signes et la vérité), il sera aveugle dans l’au-delà et plus égaré de la voie. (Ⅱ)

*****

وَمَن كَانَ فِي هَٰذِهِ أَعْمَىٰ فَهُوَ فِي الْآخِرَةِ أَعْمَىٰ وَأَضَلُّ سَبِيلًا (Ⅳ)

*****

17. 73  
Ils ont failli te détourner de ce que Nous t’avons révélé au point d’inventer une autre voie contre Nous. C’est alors qu’ils te prendraient pour confident.

Wain kadoo layaftinoonaka AAani allathee awhayna ilayka litaftariya AAalayna ghayrahu waithan laittakhathooka khaleelan (⁎)

*****

Il s’en est fallu de peu que leur tentation ne te fît abandonner ce que Nous t’avons révélé, dans l’espoir de t’amener à forger de fausses révélations et à Nous les imputer, moyennant quoi ils t’auraient adopté pour ami intime. (Ⅰ)

*****

Ils (pécheurs, impies, idolâtres, polythéistes obstinés, etc.) ont failli te détourner [ô Prophète,] de ce que Nous t’avons révélé, [dans l’espoir] que tu prétendrais contre Nous autre que cela (cette révélation), et ils t’auraient alors pris pour [leur] intime ami. (Ⅱ)

*****

وَإِن كَادُوا لَيَفْتِنُونَكَ عَنِ الَّذِي أَوْحَيْنَا إِلَيْكَ لِتَفْتَرِيَ عَلَيْنَا غَيْرَهُ ۖ وَإِذًا لَّاتَّخَذُوكَ خَلِيلًا (Ⅳ)

*****

17. 74  
Si Nous n’avions fortifié tes bases, tu aurais peut-être penché vers eux insensiblement.

Walawla an thabbatnaka laqad kidta tarkanu ilayhim shayan qaleelan (⁎)

*****

Et si Nous ne t’avions pas apporté Notre soutien, tu aurais failli leur faire un tant soit peu confiance. (Ⅰ)

*****

Si Nous ne t’avions affermi, tu aurais failli pencher un peu vers eux. (Ⅱ)

*****

وَلَوْلَا أَن ثَبَّتْنَاكَ لَقَدْ كِدتَّ تَرْكَنُ إِلَيْهِمْ شَيْئًا قَلِيلًا (Ⅳ)

*****

17. 75  
Auquel cas, Nous t’aurions fait goûter une double ration de la vie ici-bas et le double de la mort. Tu n’aurais plus trouvé, ensuite, de secours contre Nous.

Ithan laathaqnaka diAAfa alhayati wadiAAfa almamati thumma la tajidu laka AAalayna naseeran (⁎)

*****

Et Nous t’aurions alors fait goûter le double des tourments de la vie et le double des tourments de la mort, sans espoir pour toi de trouver contre Nous un quelconque secours. (Ⅰ)

*****

Alors Nous t’aurions fait goûter le double [effet en] cette vie et le double [après] la mort (dans la vie future). Et tu n’aurais trouvé de secours contre Nous. (Ⅱ)

*****

إِذًا لَّأَذَقْنَاكَ ضِعْفَ الْحَيَاةِ وَضِعْفَ الْمَمَاتِ ثُمَّ لَا تَجِدُ لَكَ عَلَيْنَا نَصِيرًا (Ⅳ)

*****

17. 76  
Même s’ils te provoquaient en vue de t’éloigner de cette terre, ils n’y seraient demeurés que peu de temps après ton départ.

Wain kadoo layastafizzoonaka mina alardi liyukhrijooka minha waithan la yalbathoona khilafaka illa qaleelan (⁎)

*****

Ils ont failli t’obliger à quitter le pays. Mais si tu l’avais quitté, ils n’y seraient pas restés longtemps après toi, (Ⅰ)

*****

Ils ont failli te déstabiliser dans le pays afin de t’en chasser ; mais dans ce cas, ils n’y seraient demeurés après toi que très peu [de temps]. (Ⅱ)

*****

وَإِن كَادُوا لَيَسْتَفِزُّونَكَ مِنَ الْأَرْضِ لِيُخْرِجُوكَ مِنْهَا ۖ وَإِذًا لَّا يَلْبَثُونَ خِلَافَكَ إِلَّا قَلِيلًا (Ⅳ)

*****

17. 77  
En vertu même de la tradition que Nous avons envoyée avant toi par le biais de nos prophètes. Tu ne trouveras à cette tradition rien qui puisse être changé.

Sunnata man qad arsalna qablaka min rusulina wala tajidu lisunnatina tahweelan (⁎)

*****

conformément à Notre loi, déjà connue de Nos prophètes avant toi et à laquelle il ne sera porté aucun changement. (Ⅰ)

*****

C’est [Notre] loi envers Nos prophètes que Nous avons envoyés avant toi, et tu ne trouveras pas de changement dans Notre loi. (Ⅱ)

*****

سُنَّةَ مَن قَدْ أَرْسَلْنَا قَبْلَكَ مِن رُّسُلِنَا ۖ وَلَا تَجِدُ لِسُنَّتِنَا تَحْوِيلًا (Ⅳ)

*****

17. 78  
Accomplis le rite de la prière entre le déclin du soleil et l’obscurité nocturne. Quant à la récitation du Coran, à l’aube, elle a lieu devant témoins.

Aqimi alssalata lidulooki alshshamsi ila ghasaqi allayli waqurana alfajri inna qurana alfajri kana mashhoodan (⁎)

*****

Acquitte-toi de la salât du déclin du soleil jusqu’à la tombée de la nuit, sans oublier de réciter une partie du Coran à l’aube, car la récitation du Coran à l’aube ne se passe jamais sans témoins. (Ⅰ)

*****

Accomplis la Prière quand le soleil décline jusqu’à l’obscurité [totale] de la nuit ; [fais] aussi une lecture à l’aube (accomplis la Prière à l’aube, récite du Coran), car la lecture (la Prière, la récitation du Coran) à l’aube a des témoins [anges]. (Ⅱ)

*****

أَقِمِ الصَّلَاةَ لِدُلُوكِ الشَّمْسِ إِلَىٰ غَسَقِ اللَّيْلِ وَقُرْآنَ الْفَجْرِ ۖ إِنَّ قُرْآنَ الْفَجْرِ كَانَ مَشْهُودًا (Ⅳ)

*****

17. 79  
Quand arrive la nuit, ménage-toi une veille supplémentaire pour prier de manière renouvelée, peut-être ton Seigneur t’enverra-t-Il en un lieu digne de louange.

Wamina allayli fatahajjad bihi nafilatan laka AAasa an yabAAathaka rabbuka maqaman mahmoodan (⁎)

*****

Et de la nuit consacre une partie à des prières surérogatoires, car ton Seigneur, en te ressuscitant, t’accorde un rang digne de louange. (Ⅰ)

*****

La nuit, fais une veille [pour lire le Coran et pour la prière], c’est un acte de piété surérogatoire pour toi, afin que ton Seigneur te ressuscite en t’assignant un rang digne de louange. (Ⅱ)

*****

وَمِنَ اللَّيْلِ فَتَهَجَّدْ بِهِ نَافِلَةً لَّكَ عَسَىٰ أَن يَبْعَثَكَ رَبُّكَ مَقَامًا مَّحْمُودًا (Ⅳ)

*****

17. 80  
Dis : Mon Seigneur, mets-moi en conformité avec la sincérité et fais-moi sortir en conformité avec la sincérité. Accorde-moi dans Ta faveur une puissante protection.

Waqul rabbi adkhilnee mudkhala sidqin waakhrijnee mukhraja sidqin waijAAal lee min ladunka sultanan naseeran (⁎)

*****

Dis : « Seigneur ! Fais que j’entame ma mission en homme véridique et que je l’achève en homme véridique ! Accorde-moi Ton appui et viens à mon secours ! » (Ⅰ)

*****

Dis : « Seigneur, fais que j’entre par une entrée de vérité [et sincérité] et que je sorte par une sortie de vérité [et sincérité] ; et accorde-moi, venant de Toi, un pouvoir [de compétence] bénéficiant de [Ton] secours ». (Ⅱ)

*****

وَقُل رَّبِّ أَدْخِلْنِي مُدْخَلَ صِدْقٍ وَأَخْرِجْنِي مُخْرَجَ صِدْقٍ وَاجْعَل لِّي مِن لَّدُنكَ سُلْطَانًا نَّصِيرًا (Ⅳ)

*****

17. 81  
Et dis : Le vrai est venu, tandis que le faux-semblant s’est dissous. Le faux-semblant ne peut que disparaître.

Waqul jaa alhaqqu wazahaqa albatilu inna albatila kana zahooqan (⁎)

*****

Dis encore : « Voici que la Vérité est venue et que l’erreur a disparu ! » Certes, l’erreur est vouée à disparaître. (Ⅰ)

*****

Et dis : « Le vrai est venu, le faux a disparu, car le faux est destiné à disparaître ». (Ⅱ)

*****

وَقُلْ جَاءَ الْحَقُّ وَزَهَقَ الْبَاطِلُ ۚ إِنَّ الْبَاطِلَ كَانَ زَهُوقًا (Ⅳ)

*****

17. 82  
Et Nous ne révélons du Coran que ce qui est guérison et miséricorde pour les croyants, tandis que les infidèles verront leurs pertes augmenter.

Wanunazzilu mina alqurani ma huwa shifaon warahmatun lilmumineena wala yazeedu alththalimeena illa khasaran (⁎)

*****

Ce Coran que Nous révélons et qui apporte aux croyants guérison et miséricorde ne fait, en réalité, qu’aggraver la ruine des méchants. (Ⅰ)

*****

Nous faisons descendre (révélons) par le Coran ce qui est une guérison (un remède) et une miséricorde [et un bien particulier] pour les croyants, et il ne fait qu’accroître la perte des injustes [qui rejettent obstinément le don qui leur est octroyé]. (Ⅱ)

*****

وَنُنَزِّلُ مِنَ الْقُرْآنِ مَا هُوَ شِفَاءٌ وَرَحْمَةٌ لِّلْمُؤْمِنِينَ ۙ وَلَا يَزِيدُ الظَّالِمِينَ إِلَّا خَسَارًا (Ⅳ)

*****

17. 83  
Et lorsque Nous comblons l’homme de Nos bienfaits, il s’en éloigne et prend les chemins de travers, mais lorsque Nous le couvrons de Notre mal, il est tout attristé.

Waitha anAAamna AAala alinsani aAArada wanaa bijanibihi waitha massahu alshsharru kana yaoosan (⁎)

*****

Quand Nous accordons quelques bienfaits à l’homme, il se détourne et s’éloigne de Nous ; mais quand un malheur l’effleure, il se laisse gagner par le désespoir. (Ⅰ)

*****

Quand Nous comblons l’homme de bienfaits, il (l’homme ingrat, etc.) [s’enfle d’orgueil diabolique et] tourne le dos et s’éloigne [présomptueux]. Et quand les malheurs (résultats de ses malhonnêtetés) l’atteignent, il est profondément désespéré. (Ⅱ)

*****

وَإِذَا أَنْعَمْنَا عَلَى الْإِنسَانِ أَعْرَضَ وَنَأَىٰ بِجَانِبِهِ ۖ وَإِذَا مَسَّهُ الشَّرُّ كَانَ يَئُوسًا (Ⅳ)

*****

17. 84  
Dis : Chacun de vous fait selon ses dispositions propres, mais votre Seigneur est mieux informé de ce qu’il convient en matière de droit chemin.

Qul kullun yaAAmalu AAala shakilatihi farabbukum aAAlamu biman huwa ahda sabeelan (⁎)

*****

Dis : « Chacun agit à sa manière ; mais votre Seigneur connaît parfaitement celui qui suit le meilleur chemin. » (Ⅰ)

*****

Dis : « Chacun agit à sa guise (suivant l’état d’esprit, de cœur et de corps qu’il s’est créé), et votre Seigneur connaît très bien celui qui est sur [le] plus bon chemin ». (Ⅱ)

*****

قُلْ كُلٌّ يَعْمَلُ عَلَىٰ شَاكِلَتِهِ فَرَبُّكُمْ أَعْلَمُ بِمَنْ هُوَ أَهْدَىٰ سَبِيلًا (Ⅳ)

*****

17. 85  
Ils t’interrogeront sur l’âme. Réponds : L’âme relève de la décision de mon Seigneur et vous n’êtes informés à cet égard que de très peu.

Wayasaloonaka AAani alrroohi quli alrroohu min amri rabbee wama ooteetum mina alAAilmi illa qaleelan (⁎)

*****

Ils t’interrogent sur l’âme. Dis-leur : « L’âme relève de l’ordre exclusif de mon Seigneur et, en fait de science, vous n’avez reçu que bien peu de chose. » (Ⅰ)

*****

[Prophète ! Les hommes] t’interrogent au sujet de l’esprit (l’âme). Dis : « L’esprit (l’âme) relève de l’Ordre de mon Seigneur, et il ne vous [en] est accordé qu’une miette de science ». (Ⅱ)

*****

وَيَسْأَلُونَكَ عَنِ الرُّوحِ ۖ قُلِ الرُّوحُ مِنْ أَمْرِ رَبِّي وَمَا أُوتِيتُم مِّنَ الْعِلْمِ إِلَّا قَلِيلًا (Ⅳ)

*****

17. 86  
Et si Nous le voulions, Nous ferions disparaître ce que Nous t’avons révélé et tu n’y trouverais à cet égard aucun protecteur.

Walain shina lanathhabanna biallathee awhayna ilayka thumma la tajidu laka bihi AAalayna wakeelan (⁎)

*****

Si Nous le voulions, Nous retirerions tout ce que Nous t’avons révélé, et tu ne trouverais alors personne pour te défendre contre Nous, (Ⅰ)

*****

Et si Nous voulions, Nous retirerions ce que Nous t’avons révélé et tu n’y trouverais par la suite pour toi aucun protecteur contre Nous (Ⅱ)

*****

وَلَئِن شِئْنَا لَنَذْهَبَنَّ بِالَّذِي أَوْحَيْنَا إِلَيْكَ ثُمَّ لَا تَجِدُ لَكَ بِهِ عَلَيْنَا وَكِيلًا (Ⅳ)

*****

17. 87  
Hormis une miséricorde de ton Seigneur, dont la bénédiction est sur toi immense.

Illa rahmatan min rabbika inna fadlahu kana AAalayka kabeeran (⁎)

*****

excepté la grâce même de ton Seigneur, car Sa grâce à ton égard n’a point de limite. (Ⅰ)

*****

sinon une miséricorde [et un don] de ton Seigneur, car Sa grâce sur toi [qui as la plus haute dignité étant dévoué absolu] est [éternellement] grande. (Ⅱ)

*****

إِلَّا رَحْمَةً مِّن رَّبِّكَ ۚ إِنَّ فَضْلَهُ كَانَ عَلَيْكَ كَبِيرًا (Ⅳ)

*****

17. 88  
Dis : Même si les humains et les djinns s’unissaient pour obtenir un Coran pareil, ils ne le pourraient, même s’ils se soutenaient les uns les autres.

Qul laini ijtamaAAati alinsu waaljinnu AAala an yatoo bimithli hatha alqurani la yatoona bimithlihi walaw kana baAAduhum libaAAdin thaheeran (⁎)

*****

Dis-leur : « Si les hommes et les djinns se concertaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient y parvenir, même s’ils se prêtaient mutuellement assistance. » (Ⅰ)

*****

Dis : « Si les hommes et les djinns s’unissaient pour produire le pareil de ce Coran, ils n’y parviendraient pas, même en se soutenant les uns les autres ». (Ⅱ)

*****

قُل لَّئِنِ اجْتَمَعَتِ الْإِنسُ وَالْجِنُّ عَلَىٰ أَن يَأْتُوا بِمِثْلِ هَٰذَا الْقُرْآنِ لَا يَأْتُونَ بِمِثْلِهِ وَلَوْ كَانَ بَعْضُهُمْ لِبَعْضٍ ظَهِيرًا (Ⅳ)

*****

17. 89  
De fait, Nous avons mis dans ce Coran des métaphores de toutes sortes, mais la plupart des hommes s’obstinent à ne pas les accepter.

Walaqad sarrafna lilnnasi fee hatha alqurani min kulli mathalin faaba aktharu alnnasi illa kufooran (⁎)

*****

Nous avons proposé aux hommes, dans ce Coran, toutes sortes d’exemples ; mais la plupart des hommes refusent de se départir de leur impiété. (Ⅰ)

*****

Nous avons exposé en détail, pour les hommes, dans ce Coran, de tous les exemples [et leçons nécessaires et suffisantes] ; [mais] les hommes, [en raison de leurs péchés, etc.] pour la plupart, refusent [tout] sauf d’être impies [ou ne font que nier]. (Ⅱ)

*****

وَلَقَدْ صَرَّفْنَا لِلنَّاسِ فِي هَٰذَا الْقُرْآنِ مِن كُلِّ مَثَلٍ فَأَبَىٰ أَكْثَرُ النَّاسِ إِلَّا كُفُورًا (Ⅳ)

*****

17. 90  
Ils disent : Nous ne croirons en toi que lorsque tu nous auras fait jaillir une source de terre…

Waqaloo lan numina laka hatta tafjura lana mina alardi yanbooAAan (⁎)

*****

Ils disent : « Nous ne croirons pas en toi, à moins que tu ne fasses jaillir pour nous une source du sol ; (Ⅰ)

*****

Et [les impies, hautins, hypocrites, etc.] disent : « Nous ne te croirons [Prophète !] à moins que tu ne fasses jaillir de terre une source [abondante d’eau, en ce désert,] pour nous, (Ⅱ)

*****

وَقَالُوا لَن نُّؤْمِنَ لَكَ حَتَّىٰ تَفْجُرَ لَنَا مِنَ الْأَرْضِ يَنبُوعًا (Ⅳ)

*****

17. 91  
…ou que tu auras une palmeraie et un vignoble dans lesquels tu feras jaillir des ruisseaux en abondance…

Aw takoona laka jannatun min nakheelin waAAinabin fatufajjira alanhara khilalaha tafjeeran (⁎)

*****

ou que tu n’aies un jardin de palmiers et de vignes, entre lesquels tu feras couler des ruisseaux en abondance ; (Ⅰ)

*****

ou que tu aies un jardin de palmiers et de vignes et y fasses jaillir des ruisseaux jaillissants, (Ⅱ)

*****

أَوْ تَكُونَ لَكَ جَنَّةٌ مِّن نَّخِيلٍ وَعِنَبٍ فَتُفَجِّرَ الْأَنْهَارَ خِلَالَهَا تَفْجِيرًا (Ⅳ)

*****

17. 92  
…ou que tu feras descendre sur nous le ciel par morceaux, comme tu le prétends, et que tu viendras ensuite avec Dieu et les anges en cortège…

Aw tusqita alssamaa kama zaAAamta AAalayna kisafan aw tatiya biAllahi waalmalaikati qabeelan (⁎)

*****

ou que tu ne fasses tomber sur nous, comme tu le prétends, des fragments du ciel ; ou que tu n’amènes devant nous Dieu et les anges ; (Ⅰ)

*****

ou que tu fasses tomber, comme tu [le] prétends, le ciel par fragments sur nous, ou que tu amènes DIEU et les groupes des anges [en face de nous], (Ⅱ)

*****

أَوْ تُسْقِطَ السَّمَاءَ كَمَا زَعَمْتَ عَلَيْنَا كِسَفًا أَوْ تَأْتِيَ بِاللَّهِ وَالْمَلَائِكَةِ قَبِيلًا (Ⅳ)

*****

17. 93  
…ou que tu auras une maison très ornée ou que tu monteras au ciel. Du reste, nous ne croirons à ton ascension que lorsque tu feras descendre sur nous un Livre que tu liras… Dis : Grandeur divine ! Ne suis-je pas qu’un être humain, un Messager ?

Aw yakoona laka baytun min zukhrufin aw tarqa fee alssamai walan numina liruqiyyika hatta tunazzila AAalayna kitaban naqraohu qul subhana rabbee hal kuntu illa basharan rasoolan (⁎)

*****

ou encore que tu n’aies une maison ornée de dorures ; ou que tu n’escalades le ciel. Et encore nous ne croirons à ton escalade que si tu nous en ramènes un livre que nous puissions tous lire. » Réponds-leur : « Gloire à mon Seigneur ! Suis-je donc autre chose qu’un être humain envoyé comme Prophète ? » (Ⅰ)

*****

ou qu’il y ait pour toi une maison [ornée] de dorures ou que tu montes au ciel ! Et encore nous ne croirons pas à ta montée [au ciel] à moins que tu ne fasses descendre sur nous un livre que nous lisions ! Dis[-leur] : « Gloire et Pureté à mon Seigneur, est-ce que je suis autre qu’un être humain prophète [de DIEU] ? » (Ⅱ)

*****

أَوْ يَكُونَ لَكَ بَيْتٌ مِّن زُخْرُفٍ أَوْ تَرْقَىٰ فِي السَّمَاءِ وَلَن نُّؤْمِنَ لِرُقِيِّكَ حَتَّىٰ تُنَزِّلَ عَلَيْنَا كِتَابًا نَّقْرَؤُهُ ۗ قُلْ سُبْحَانَ رَبِّي هَلْ كُنتُ إِلَّا بَشَرًا رَّسُولًا (Ⅳ)

*****

17. 94  
Rien n’empêche les gens de croire lorsque la bonne direction leur fut envoyée, sinon de dire : Allah a-t-il envoyé un être humain comme prophète ?

Wama manaAAa alnnasa an yuminoo ith jaahumu alhuda illa an qaloo abaAAatha Allahu basharan rasoolan (⁎)

*****

Rien n’empêche les hommes de croire quand la bonne voie leur est indiquée, si ce n’est cette question qu’ils posent : « Comment Dieu peut-Il envoyer un simple mortel comme Messager ? » (Ⅰ)

*****

Qu’est-ce qui a empêché ces hommes de croire, lorsque le guide leur est parvenu, si ce n’est qu’[à cause de leurs injustices obstinées] ils ont dit : « Est-ce que DIEU envoie un être humain [comme] Prophète ? » (Ⅱ)

*****

وَمَا مَنَعَ النَّاسَ أَن يُؤْمِنُوا إِذْ جَاءَهُمُ الْهُدَىٰ إِلَّا أَن قَالُوا أَبَعَثَ اللَّهُ بَشَرًا رَّسُولًا (Ⅳ)

*****

17. 95  
Dis : S’il y avait des anges sur terre, qui évoluaient en toute quiétude, Nous leur aurions fait descendre du ciel un ange comme envoyé.

Qul law kana fee alardi malaikatun yamshoona mutmainneena lanazzalna AAalayhim mina alssamai malakan rasoolan (⁎)

*****

Dis-leur : « Si les anges vivaient en permanence sur la Terre, c’est un ange que Nous leur aurions envoyé comme messager. » (Ⅰ)

*****

Dis[-leur] : « S’il y avait sur terre des anges marchant (installés) en toute sécurité, assurément Nous leur enverrions du ciel un ange-prophète ». (Ⅱ)

*****

قُل لَّوْ كَانَ فِي الْأَرْضِ مَلَائِكَةٌ يَمْشُونَ مُطْمَئِنِّينَ لَنَزَّلْنَا عَلَيْهِم مِّنَ السَّمَاءِ مَلَكًا رَّسُولًا (Ⅳ)

*****

17. 96  
Dis : Allah suffit pour être témoin entre vous et moi. Il est à l’égard de Ses serviteurs très informé et fort occupé à les observer.

Qul kafa biAllahi shaheedan baynee wabaynakum innahu kana biAAibadihi khabeeran baseeran (⁎)

*****

Dis-leur : « Dieu me suffira comme Témoin entre vous et moi, car Il a une claire vision de Ses créatures et Il en est parfaitement Informé. » (Ⅰ)

*****

Dis[-leur] : « DIEU suffit pour témoin (DIEU est le meilleur témoin) entre vous et moi, car, Il connaît [absolument et] voit parfaitement Ses serviteurs ». (Ⅱ)

*****

قُلْ كَفَىٰ بِاللَّهِ شَهِيدًا بَيْنِي وَبَيْنَكُمْ ۚ إِنَّهُ كَانَ بِعِبَادِهِ خَبِيرًا بَصِيرًا (Ⅳ)

*****

17. 97  
Celui qui est orienté par Allah vers le bien est le mieux orienté. Ceux qu’Allah a décidé de perdre, tu ne leur trouveras aucun refuge possible, en dehors de Lui. Nous les rassemblerons le jour de la résurrection sur leur face, aveugles, sourds et muets, et leur séjour sera la géhenne. Aussi, chaque fois que le feu commencera à faiblir, Nous le rallumerons pour eux.

Waman yahdi Allahu fahuwa almuhtadi waman yudlil falan tajida lahum awliyaa min doonihi wanahshuruhum yawma alqiyamati AAala wujoohihim AAumyan wabukman wasumman mawahum jahannamu kullama khabat zidnahum saAAeeran (⁎)

*****

Celui que Dieu guide, c’est celui-là qui est le mieux guidé. Mais ceux qu’Il égare, tu ne leur trouveras point d’alliés en dehors de Lui. Au Jour de la Résurrection, Nous les rassemblerons tous, face contre terre, aveugles, sourds et muets. Et leur refuge sera la Géhenne, dont Nous rallumerons la flamme chaque fois qu’elle tendra à s’éteindre. (Ⅰ)

*****

Celui que DIEU guide est bien guidé. [Mais] ceux qu’Il laisse s’égarer (en conséquences de leurs péchés et de leurs injustices obstinés), tu ne leur trouveras pas de protecteurs [et guides sincères] autre que Lui ; le Jour de la résurrection, Nous les rassemblerons sur leur face, aveugles, muets et sourds ; l’Enfer (résultat de leurs actes) sera leur demeure ; chaque fois que [le Feu] s’affaiblira, Nous leur ajouterons une flamme ardente (ils sentiront plus leurs mauvaises actions). (Ⅱ)

*****

وَمَن يَهْدِ اللَّهُ فَهُوَ الْمُهْتَدِ ۖ وَمَن يُضْلِلْ فَلَن تَجِدَ لَهُمْ أَوْلِيَاءَ مِن دُونِهِ ۖ وَنَحْشُرُهُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ عَلَىٰ وُجُوهِهِمْ عُمْيًا وَبُكْمًا وَصُمًّا ۖ مَّأْوَاهُمْ جَهَنَّمُ ۖ كُلَّمَا خَبَتْ زِدْنَاهُمْ سَعِيرًا (Ⅳ)

*****

17. 98  
Telle est leur rétubution, du fait qu’ils ont nié Nos signes et dit : Si nous étions ossements en décomposition, serions-nous de nouveau ressuscités ?

Thalika jazaohum biannahum kafaroo biayatina waqaloo aitha kunna AAithaman warufatan ainna lamabAAoothoona khalqan jadeedan (⁎)

*****

Telle sera leur sanction pour avoir renié Nos preuves en disant : « Est-ce possible qu’une fois réduits en ossements et en poussière nous puissions être rappelés une nouvelle fois à la vie ? » (Ⅰ)

*****

Tel sera leur châtiment pour avoir rejeté Nos signes [et Nos versets obstinément, et devenir des pervertisseurs] et avoir dit : « Quand nous serons [devenus] ossements et poussière, serons-nous ressuscités en une nouvelle création ? » (Ⅱ)

*****

ذَٰلِكَ جَزَاؤُهُم بِأَنَّهُمْ كَفَرُوا بِآيَاتِنَا وَقَالُوا أَإِذَا كُنَّا عِظَامًا وَرُفَاتًا أَإِنَّا لَمَبْعُوثُونَ خَلْقًا جَدِيدًا (Ⅳ)

*****

17. 99  
Ne voient-ils pas qu’Allah, qui a créé les cieux et la terre, est en mesure de créer leur semblable ? Il leur a prescrit un terme sur lequel il n’est pas de doute. Cependant, les injustes ne croient qu’à l’infidélité.

Awalam yaraw anna Allaha allathee khalaqa alssamawati waalarda qadirun AAala an yakhluqa mithlahum wajaAAala lahum ajalan la rayba feehi faaba alththalimoona illa kufooran (⁎)

*****

Quoi ! Ne pensent-ils pas que Dieu qui a créé les Cieux et la Terre soit aussi capable de créer des êtres semblables à eux ? Il leur a fixé un terme indubitable, mais les injustes s’obstinent dans leur négation. (Ⅰ)

*****

Eh quoi ! N’ont-ils pas vu que c’est DIEU qui a créé les cieux et la terre et peut créer pareils à eux (les recréer ou les ressusciter) ? Il leur a fixé un terme sur lequel il n’y a aucun doute, mais les injustes [ont détruit leur propre intelligence et leur âme saine et] n’admettent que [leur] impiété [ou, ne font que nier la résurrection]. (Ⅱ)

*****

۞ أَوَلَمْ يَرَوْا أَنَّ اللَّهَ الَّذِي خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ قَادِرٌ عَلَىٰ أَن يَخْلُقَ مِثْلَهُمْ وَجَعَلَ لَهُمْ أَجَلًا لَّا رَيْبَ فِيهِ فَأَبَى الظَّالِمُونَ إِلَّا كُفُورًا (Ⅳ)

*****



Page: << 2

17 





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥