La lumière (an-nûr)
Onelittleangel > >  
(65 Verses | Page 2 / 2)
Version Arabe
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
Version ArabeAfficher
(⁎)Afficher | Cacher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅱ)Afficher | Cacher
(Ⅵ)Afficher | Cacher


24.50
أَفِي قُلُوبِهِم مَّرَضٌ أَمِ ارْتَابُوا أَمْ يَخَافُونَ أَن يَحِيفَ اللَّهُ عَلَيْهِمْ وَرَسُولُهُ ۚ بَلْ أُولَٰئِكَ هُمُ الظَّالِمُونَ

Afee quloobihim maradun ami irtaboo am yakhafoona an yaheefa Allahu AAalayhim warasooluhu bal olaika humu alththalimoona (⁎)

Seraient-ils atteints d’un mal au cœur ? Seraient-ils rongés par le doute ou craindraient-ils d’être brimés par Dieu et Son Prophète ? Non ! Ces gens-là sont plutôt, eux, les injustes. (Ⅰ)

Y a-t-il une maladie dans leurs cœurs ? est-ce qu’ils doutent ? craignent-ils que DIEU et Son prophète ne les oppriment ? Ils sont, plutôt, injustes. (Ⅱ)

Y a-t-il quelque maladie dans leur cœur ? Doutent-ils ? Craignent-ils qu’Allah et Son Prophète ne se défient d’eux  ? Ce ne sont là que des injustes ! (Ⅵ)

24.51
إِنَّمَا كَانَ قَوْلَ الْمُؤْمِنِينَ إِذَا دُعُوا إِلَى اللَّهِ وَرَسُولِهِ لِيَحْكُمَ بَيْنَهُمْ أَن يَقُولُوا سَمِعْنَا وَأَطَعْنَا ۚ وَأُولَٰئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ

Innama kana qawla almumineena itha duAAoo ila Allahi warasoolihi liyahkuma baynahum an yaqooloo samiAAna waataAAna waolaika humu almuflihoona (⁎)

La seule réponse qu’il sied aux croyants de donner quand ils sont convoqués devant Dieu et Son Prophète pour que celui-ci juge leurs différends, est de dire : « Nous avons entendu et nous obéissons ! » Ce sont ceux-là les bienheureux, (Ⅰ)

Tandis que, la seule parole des croyants, lorsqu’ils sont invités à [venir vers] DIEU et [s’adresser] à Son prophète, pour que [le Prophète] juge entre eux, consiste à dire : « Entendu, nous obéissons », ce sont eux qui réussiront [et auront la félicité]. (Ⅱ)

Car les paroles des croyants quand ils en appellent à Allah et à Son prophète, c’est de dire : Nous avons entendu et nous obéissons. Tels sont les bienheureux ! (Ⅵ)

24.52
وَمَن يُطِعِ اللَّهَ وَرَسُولَهُ وَيَخْشَ اللَّهَ وَيَتَّقْهِ فَأُولَٰئِكَ هُمُ الْفَائِزُونَ

Waman yutiAAi Allaha warasoolahu wayakhsha Allaha wayattaqhi faolaika humu alfaizoona (⁎)

car ceux qui obéissent à Dieu et à Son Prophète, qui craignent Dieu et Le redoutent, ceux-là sont sûrs de réussir. (Ⅰ)

Ceux qui obéissent à DIEU et à Son prophète, ceux qui craignent [révérenciellement] DIEU et sont pieux envers Lui, ceux-là auront le succès. (Ⅱ)

Ceux qui obéissent à Allah et à Son messager, ceux qui craignent Allah et qui sont très pieux, ceux-là sont les vrais gagnants. (Ⅵ)

24.53
۞ وَأَقْسَمُوا بِاللَّهِ جَهْدَ أَيْمَانِهِمْ لَئِنْ أَمَرْتَهُمْ لَيَخْرُجُنَّ ۖ قُل لَّا تُقْسِمُوا ۖ طَاعَةٌ مَّعْرُوفَةٌ ۚ إِنَّ اللَّهَ خَبِيرٌ بِمَا تَعْمَلُونَ

Waaqsamoo biAllahi jahda aymanihim lain amartahum layakhrujunna qul la tuqsimoo taAAatun maAAroofatun inna Allaha khabeerun bima taAAmaloona (⁎)

Ils jurent par Dieu, de la façon la plus solennelle, que si tu leur ordonnes d’aller au combat, ils s’exécuteront sans tarder. Dis-leur : « Inutile de jurer ; ce qui compte, c’est d’obéir ! Dieu est parfaitement au courant de ce que vous faites ! » (Ⅰ)

Ils (les hypocrites,...) ont juré par DIEU en serment le plus insistant que, si tu leur en donnais l’ordre, ils partiraient [au combat sur le chemin de DIEU]. Dis[-leur] : « Ne jurez pas, car l’obéissance connue [ou, il ne vous est demandé qu’une obéissance pratique conforme aux enseignements divins]. DIEU connaît bien vos agissements ». (Ⅱ)

Ils ont juré en utilisant le nom d’Allah, sans façon. Leur foi, disent-ils, fait qu’ils obéiraient si tu leur donnais l’ordre d’aller au combat. Dis-leur : Ne jurez pas. Votre obéissance est bien connue ! Allah est au courant de ce que vous faites. (Ⅵ)

24.54
قُلْ أَطِيعُوا اللَّهَ وَأَطِيعُوا الرَّسُولَ ۖ فَإِن تَوَلَّوْا فَإِنَّمَا عَلَيْهِ مَا حُمِّلَ وَعَلَيْكُم مَّا حُمِّلْتُمْ ۖ وَإِن تُطِيعُوهُ تَهْتَدُوا ۚ وَمَا عَلَى الرَّسُولِ إِلَّا الْبَلَاغُ الْمُبِينُ

Qul ateeAAoo Allaha waateeAAoo alrrasoola fain tawallaw fainnama AAalayhi ma hummila waAAalaykum ma hummiltum wain tuteeAAoohu tahtadoo wama AAala alrrasooli illa albalaghu almubeena (⁎)

Dis-leur : « Obéissez à Dieu, obéissez au Prophète ! » S’ils refusent d’obéir, le Prophète aura, au moins, assumé sa responsabilité. À vous d’assumer la vôtre ! Si vous lui obéissez, vous serez bien guidés. La mission du Prophète consiste uniquement à vous transmettre le Message en toute clarté. (Ⅰ)

Dis : « Obéissez à DIEU et au Prophète. Si vous tournez le dos, il (le Prophète) n’est responsable que de ce dont il est chargé, et vous assumez ce dont vous êtes chargés. Si vous lui obéissez, vous serez bien guidés. Au Prophète n’incombe que la communication explicite [du message de DIEU] ». (Ⅱ)

Dis : Obéissez plutôt à Allah et à Son prophète. Et s’ils refusent, il leur incombe d’assumer ce qu’ils font et il t’incombe, à toi, d’assumer ce que tu fais. Si en revanche vous obéissez, vous serez bien guidés, le Prophète ne pouvant être tenu responsable que pour la parole véridique qu’il transmet. (Ⅵ)

24.55
وَعَدَ اللَّهُ الَّذِينَ آمَنُوا مِنكُمْ وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَيَسْتَخْلِفَنَّهُمْ فِي الْأَرْضِ كَمَا اسْتَخْلَفَ الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ وَلَيُمَكِّنَنَّ لَهُمْ دِينَهُمُ الَّذِي ارْتَضَىٰ لَهُمْ وَلَيُبَدِّلَنَّهُم مِّن بَعْدِ خَوْفِهِمْ أَمْنًا ۚ يَعْبُدُونَنِي لَا يُشْرِكُونَ بِي شَيْئًا ۚ وَمَن كَفَرَ بَعْدَ ذَٰلِكَ فَأُولَٰئِكَ هُمُ الْفَاسِقُونَ

WaAAada Allahu allatheena amanoo minkum waAAamiloo alssalihati layastakhlifannahum fee alardi kama istakhlafa allatheena min qablihim walayumakkinanna lahum deenahumu allathee irtada lahum walayubaddilannahum min baAAdi khawfihim amnan yaAAbudoonanee la yushrikoona bee shayan waman kafara baAAda thalika faolaika humu alfasiqoona (⁎)

À ceux d’entre vous qui croient et font œuvres pies, Dieu a promis de faire d’eux des vicaires sur Terre, comme Il l’avait fait de ceux qui les ont précédés, d’affermir le culte qu’il Lui a plu de leur faire professer et de transformer leur crainte en sécurité. Qu’ils M’adorent donc sans rien M’associer, et ceux qui, après cela, renieront leur foi seront de véritables scélérats ! (Ⅰ)

DIEU a promis à ceux de vous qui [étant honnêtes] croient [en Lui] et travaillent bien [utile à eux-mêmes, à la société humaine et pour la cause de DIEU] d’en faire [Ses] lieutenants sur la terre comme Il fit pour leurs devanciers, de raffermir leur religion qu’Il agrée et de substituer à leur peur une sûreté. [Ces hommes] M’adoreront, ne M’associeront rien. [Mais] ceux qui, par la suite, deviennent impies, seront pervers. (Ⅱ)

Allah a promis à ceux qui, parmi vous, croient et font de bonnes actions de leur faire hériter cette terre comme Il l’a fait pour ceux qui étaient avant eux. Il affermira plus encore leur religion, celle qu’Il a agréée pour eux. Il rétablira la sécurité dans leurs cœurs après qu’ils auront éprouvé une peur. Qu’ils M’adorent et qu’ils ne M’associent aucun rival ! Ceux qui après cela demeurent infidèles sont les véritables pervers. (Ⅵ)

24.56
وَأَقِيمُوا الصَّلَاةَ وَآتُوا الزَّكَاةَ وَأَطِيعُوا الرَّسُولَ لَعَلَّكُمْ تُرْحَمُونَ

Waaqeemoo alssalata waatoo alzzakata waateeAAoo alrrasoola laAAallakum turhamoona (⁎)

Observez la salât ! Acquittez-vous de la zakât ! Obéissez au Prophète ! Peut-être vous sera-t-il ainsi fait miséricorde. (Ⅰ)

Observez la Prière, donnez l’Aumône et obéissez au Prophète afin que vous soyez admis en [la] miséricorde [de DIEU]. (Ⅱ)

Priez et faites l’aumône. Obéissez au Prophète, car alors – peut-être – bénéficierez-vous de la miséricorde divine. (Ⅵ)

24.57
لَا تَحْسَبَنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا مُعْجِزِينَ فِي الْأَرْضِ ۚ وَمَأْوَاهُمُ النَّارُ ۖ وَلَبِئْسَ الْمَصِيرُ

La tahsabanna allatheena kafaroo muAAjizeena fee alardi wamawahumu alnnaru walabisa almaseeru (⁎)

Ne crois pas que les infidèles puissent jamais tenir Dieu en échec sur Terre ! Leur refuge éternel sera l’Enfer, et quel affreux destin sera le leur ! (Ⅰ)

Ne pense pas que les impies paralyseront [l’autorité de DIEU] sur terre. Le Feu (résultat de leurs injustices délibérées) sera leur asile. Quelle désagréable fin ! (Ⅱ)

Ne crois pas que ceux qui sont infidèles sur terre pourront rendre impuissant [le Seigneur] ! Leur sort sera le feu, quel funeste destin ! (Ⅵ)

24.58
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لِيَسْتَأْذِنكُمُ الَّذِينَ مَلَكَتْ أَيْمَانُكُمْ وَالَّذِينَ لَمْ يَبْلُغُوا الْحُلُمَ مِنكُمْ ثَلَاثَ مَرَّاتٍ ۚ مِّن قَبْلِ صَلَاةِ الْفَجْرِ وَحِينَ تَضَعُونَ ثِيَابَكُم مِّنَ الظَّهِيرَةِ وَمِن بَعْدِ صَلَاةِ الْعِشَاءِ ۚ ثَلَاثُ عَوْرَاتٍ لَّكُمْ ۚ لَيْسَ عَلَيْكُمْ وَلَا عَلَيْهِمْ جُنَاحٌ بَعْدَهُنَّ ۚ طَوَّافُونَ عَلَيْكُم بَعْضُكُمْ عَلَىٰ بَعْضٍ ۚ كَذَٰلِكَ يُبَيِّنُ اللَّهُ لَكُمُ الْآيَاتِ ۗ وَاللَّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ

Ya ayyuha allatheena amanoo liyastathinkumu allatheena malakat aymanukum waallatheena lam yablughoo alhuluma minkum thalatha marratin min qabli salati alfajri waheena tadaAAoona thiyabakum mina alththaheerati wamin baAAdi salati alAAishai thalathu AAawratin lakum laysa AAalaykum wala AAalayhim junahun baAAdahunna tawwafoona AAalaykum baAAdukum AAala baAAdin kathalika yubayyinu Allahu lakumu alayati waAllahu AAaleemun hakeemun (⁎)

Ô vous qui croyez ! Que vos serviteurs et vos enfants encore impubères sollicitent votre permission avant de pénétrer dans vos appartements, aux heures suivantes : avant la prière de l’aube, à midi quand vous vous déshabillez pour la sieste et après la prière du soir. Ce sont là trois moments réservés à votre intimité, en dehors desquels libre à vous qui vivez sous le même toit de circuler et de vous rendre les uns chez les autres. C’est ainsi que Dieu vous expose clairement Ses préceptes. Il est Omniscient et Sage. (Ⅰ)

Croyants, [même] ceux que vous possédez [conformément à la loi de DIEU] et ceux des vôtres qui n’ont pas encore atteint la puberté vous demandent la permission [d’entrer chez vous] à trois moments [de la journée] : avant la Prière de l’aube, à midi lorsque vous déposez vos vêtements et après la Prière de la nuit. Ce sont les trois moments d’intimités pour vous [père et mère], en dehors desquels vous n’encourrez nul reproche et eux non plus, en circulant [sans cette permission] pour vous rendre les uns chez les autres. DIEU vous explique ainsi les versets. DIEU est Omniscient et Sage. (Ⅱ)

Ô vous les croyants, que vos captifs et les mineurs parmi vous vous demandent votre permission avant d’entrer à trois moments, à la mi-journée : avant la prière de l’aube, quand vous quittez vos vêtements, à la mi-journée, et après la dernière prière. Ce sont là les trois moments où vous pouvez être nus. En dehors de ces trois moments, nul reproche n’est fait aux uns et aux autres, ni à vous-mêmes, si vous vous rendez visite mutuellement. Allah vous expose Ses signes, car Il est omniscient et sage. (Ⅵ)

24.59
وَإِذَا بَلَغَ الْأَطْفَالُ مِنكُمُ الْحُلُمَ فَلْيَسْتَأْذِنُوا كَمَا اسْتَأْذَنَ الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ ۚ كَذَٰلِكَ يُبَيِّنُ اللَّهُ لَكُمْ آيَاتِهِ ۗ وَاللَّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ

Waitha balagha alatfalu minkumu alhuluma falyastathinoo kama istathana allatheena min qablihim kathalika yubayyinu Allahu lakum ayatihi waAllahu AAaleemun hakeemun (⁎)

Lorsque vos enfants atteignent leur puberté, ils seront tenus de demander la permission avant d’entrer chez vous à l’instar de leurs aînés. C’est ainsi que Dieu vous expose clairement Ses préceptes. Il est Omniscient et Sage. (Ⅰ)

Et quand vos enfants atteignent la puberté, ils devront demander [avant d’entrer chez vous] la permission comme demandaient la permission ceux qui étaient avant eux. DIEU vous explique Ses versets. DIEU est Omniscient, Sage. (Ⅱ)

Et lorsque vos enfants atteignent l’âge de la puberté, qu’ils demandent l’autorisation d’entrer, comme elle a été demandée par ceux qui les ont précédés. C’est aussi de cette manière qu’Allah vous fait la démonstration de Ses signes. Allah est Celui qui sait, Celui qui est sage. (Ⅵ)

24.60
وَالْقَوَاعِدُ مِنَ النِّسَاءِ اللَّاتِي لَا يَرْجُونَ نِكَاحًا فَلَيْسَ عَلَيْهِنَّ جُنَاحٌ أَن يَضَعْنَ ثِيَابَهُنَّ غَيْرَ مُتَبَرِّجَاتٍ بِزِينَةٍ ۖ وَأَن يَسْتَعْفِفْنَ خَيْرٌ لَّهُنَّ ۗ وَاللَّهُ سَمِيعٌ عَلِيمٌ

WaalqawaAAidu mina alnnisai allatee la yarjoona nikahan falaysa AAalayhinna junahun an yadaAAna thiyabahunna ghayra mutabarrijatin bizeenatin waan yastaAAfifna khayrun lahunna waAllahu sameeAAun AAaleemun (⁎)

Les femmes en retour d’âge et qui n’espèrent plus se marier peuvent alléger leur tenue, sans toutefois dépasser les limites de la décence. Mais il est préférable qu’elles évitent une pareille tenue. Dieu entend et sait tout. (Ⅰ)

Et quant aux femmes ménopausées qui n’espèrent plus le mariage, nul reproche à elles si elles laissent tomber leur voile sans pour autant essayer de se faire remarquer par quelques parures [ou attraits]. Si elles observent la continence c’est mieux pour elles. DIEU entend tout [et Il est] Omniscient. (Ⅱ)

Quant aux règles qui président aux femmes ayant atteint la ménopause et ne souhaitant pas se remarier, nul grief ne leur est fait si elles déposent leur voile, mais sans exhiber leurs atours. Cependant, il est préférable pour elles d’être chastes. Allah est Celui qui voit et qui sait. (Ⅵ)

24.61
لَّيْسَ عَلَى الْأَعْمَىٰ حَرَجٌ وَلَا عَلَى الْأَعْرَجِ حَرَجٌ وَلَا عَلَى الْمَرِيضِ حَرَجٌ وَلَا عَلَىٰ أَنفُسِكُمْ أَن تَأْكُلُوا مِن بُيُوتِكُمْ أَوْ بُيُوتِ آبَائِكُمْ أَوْ بُيُوتِ أُمَّهَاتِكُمْ أَوْ بُيُوتِ إِخْوَانِكُمْ أَوْ بُيُوتِ أَخَوَاتِكُمْ أَوْ بُيُوتِ أَعْمَامِكُمْ أَوْ بُيُوتِ عَمَّاتِكُمْ أَوْ بُيُوتِ أَخْوَالِكُمْ أَوْ بُيُوتِ خَالَاتِكُمْ أَوْ مَا مَلَكْتُم مَّفَاتِحَهُ أَوْ صَدِيقِكُمْ ۚ لَيْسَ عَلَيْكُمْ جُنَاحٌ أَن تَأْكُلُوا جَمِيعًا أَوْ أَشْتَاتًا ۚ فَإِذَا دَخَلْتُم بُيُوتًا فَسَلِّمُوا عَلَىٰ أَنفُسِكُمْ تَحِيَّةً مِّنْ عِندِ اللَّهِ مُبَارَكَةً طَيِّبَةً ۚ كَذَٰلِكَ يُبَيِّنُ اللَّهُ لَكُمُ الْآيَاتِ لَعَلَّكُمْ تَعْقِلُونَ

Laysa AAala alaAAma harajun wala AAala alaAAraji harajun wala AAala almareedi harajun wala AAala anfusikum an takuloo min buyootikum aw buyooti abaikum aw buyooti ommahatikum aw buyooti ikhwanikum aw buyooti akhawatikum aw buyooti aAAmamikum aw buyooti AAammatikum aw buyooti akhwalikum aw buyooti khalatikum aw ma malaktum mafatihahu aw sadeeqikum laysa AAalaykum junahun an takuloo jameeAAan aw ashtatan faitha dakhaltum buyootan fasallimoo AAala anfusikum tahiyyatan min AAindi Allahi mubarakatan tayyibatan kathalika yubayyinu Allahu lakumu alayati laAAallakum taAAqiloona (⁎)

Aucun grief n’est à faire à l’aveugle, au boiteux, au malade ni à vous-mêmes si vous prenez vos repas en commun, dans vos propres demeures, ou dans celles de vos pères, de vos mères, de vos frères, de vos sœurs, de vos oncles paternels, de vos tantes paternelles, de vos oncles maternels, de vos tantes maternelles, dans une maison dont vous assurez la gestion ou celle d’un ami. Libre à vous de prendre vos repas en commun ou séparément. En pénétrant dans une demeure, saluez-vous mutuellement au nom de Dieu. C’est là un usage béni et agréé par le Seigneur, et c’est ainsi que Dieu vous expose clairement Ses préceptes, afin de vous amener à réfléchir ! (Ⅰ)

Nul grief à l’aveugle, au boiteux, au malade, non plus à vous-mêmes de manger chez vous ou chez vos pères ou vos mères ou vos frères ou vos sœurs ou vos oncles paternels ou vos tantes paternelles ou vos oncles maternels ou vos tantes maternelles ou dans [les maisons] dont vous possédez les clefs ou [chez] vos amis. Nul grief à vous, non plus, de manger ensemble ou à part. Quand vous entrez dans une maison, saluez-vous mutuellement des salutations venant de DIEU, bénies et pures et agréables. DIEU vous explique ainsi les versets [et les signes] afin que vous raisonniez. (Ⅱ)

Il n’est fait aucun reproche à un aveugle, ni à un boiteux, ni à un malade, ni à vous-mêmes, si vous mangez dans vos maisons, dans les maisons de vos pères et de vos mères, dans celles de vos frères et sœurs, dans celles de vos oncles paternels ou maternels, et dans celles de vos tantes paternelles ou maternelles. Il ne vous sera pas tenu rigueur non plus si vous mangez dans les lieux dont vous possédez les clés ou chez un ami. Nul grief non plus, que vous le fassiez séparément ou en groupe. En revanche, lorsque vous franchissez le seuil d’une demeure, adressez-vous les uns les autres une salutation venant d’Allah, bénie et chaleureuse. Ainsi Allah vous montre-t-Il Ses signes, pour autant que vous raisonniez. (Ⅵ)

24.62
إِنَّمَا الْمُؤْمِنُونَ الَّذِينَ آمَنُوا بِاللَّهِ وَرَسُولِهِ وَإِذَا كَانُوا مَعَهُ عَلَىٰ أَمْرٍ جَامِعٍ لَّمْ يَذْهَبُوا حَتَّىٰ يَسْتَأْذِنُوهُ ۚ إِنَّ الَّذِينَ يَسْتَأْذِنُونَكَ أُولَٰئِكَ الَّذِينَ يُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَرَسُولِهِ ۚ فَإِذَا اسْتَأْذَنُوكَ لِبَعْضِ شَأْنِهِمْ فَأْذَن لِّمَن شِئْتَ مِنْهُمْ وَاسْتَغْفِرْ لَهُمُ اللَّهَ ۚ إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ

Innama almuminoona allatheena amanoo biAllahi warasoolihi waitha kanoo maAAahu AAala amrin jamiAAin lam yathhaboo hatta yastathinoohu inna allatheena yastathinoonaka olaika allatheena yuminoona biAllahi warasoolihi faitha istathanooka libaAAdi shanihim fathan liman shita minhum waistaghfir lahumu Allaha inna Allaha ghafoorun raheemun (⁎)

Les vrais croyants sont ceux qui ont foi en Dieu et en Son Prophète et qui, ayant débattu avec le Prophète une question d’intérêt général, ne le quittent qu’avec sa permission. Ceux qui sollicitent ton autorisation avant de se retirer, voilà ceux qui ont vraiment foi en Dieu et en Son Prophète. S’ils te demandent congé pour vaquer à une affaire personnelle, accorde-le à qui tu voudras. Implore pour eux l’indulgence du Seigneur, car Il est Clément et Miséricordieux ! (Ⅰ)

Les croyants [sincères] sont ceux qui croient en DIEU et à Son prophète. Quand ils sont avec lui pour un travail [qui doit être réalisé en] commun, ils ne partent qu’après lui en avoir demandé la permission. Ceux qui [sincèrement] te demandent [ô Prophète] la permission, ceux-là croient en DIEU et à Son prophète. S’ils te demandent la permission de [partir pour] une affaire personnelle, permets à qui tu veux et, implore pour eux le pardon de DIEU, car DIEU pardonne, Il est Miséricordieux [vous accorde les biens]. (Ⅱ)

Les croyants sont ceux qui croient en Allah et en Son messager. Lorsqu’ils se trouvent en sa compagnie, réunis dans un but commun, ils requièrent son autorisation avant de vaquer à quelque occupation particulière. Ceux qui te demandent la permission de s’isoler sont ceux-là mêmes qui croient en Allah et à Son messager. S’ils te demandent de se retirer pour une affaire particulière, donne ta permission à qui tu veux parmi eux, et demande l’indulgence d’Allah. Allah est Celui qui pardonne et qui est miséricordieux. (Ⅵ)

24.63
لَّا تَجْعَلُوا دُعَاءَ الرَّسُولِ بَيْنَكُمْ كَدُعَاءِ بَعْضِكُم بَعْضًا ۚ قَدْ يَعْلَمُ اللَّهُ الَّذِينَ يَتَسَلَّلُونَ مِنكُمْ لِوَاذًا ۚ فَلْيَحْذَرِ الَّذِينَ يُخَالِفُونَ عَنْ أَمْرِهِ أَن تُصِيبَهُمْ فِتْنَةٌ أَوْ يُصِيبَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ

La tajAAaloo duAAaa alrrasooli baynakum kaduAAai baAAdikum baAAdan qad yaAAlamu Allahu allatheena yatasallaloona minkum liwathan falyahthari allatheena yukhalifoona AAan amrihi an tuseebahum fitnatun aw yuseebahum AAathabun aleemun (⁎)

N’interpellez pas le Prophète comme vous vous interpellez entre vous ! Par ailleurs, Dieu connaît trop bien ceux d’entre vous qui se dissimulent les uns derrière les autres pour se retirer en douceur. Que ceux qui désobéissent aux ordres du Seigneur prennent garde d’être frappés par un malheur ou d’être accablés par un châtiment cruel, (Ⅰ)

Ne traitez pas l’appel du Prophète comme un appel que vous vous adresseriez les uns aux autres. DIEU connaît ceux d’entre vous qui se dérobent secrètement. Que ceux qui s’opposent à ses ordres prennent garde (attendent) qu’une épreuve [difficile] ne les atteigne, ou que ne les atteigne un dur châtiment. (Ⅱ)

N’appelez pas le Prophète comme vous le faites entre vous, de manière familière. Allah connaît ceux qui se cachent et qui se placent derrière les autres. Il avertit ceux qui désobéissent à Son ordre, au risque de subir un grand désordre ou un châtiment douloureux. (Ⅵ)

24.64
أَلَا إِنَّ لِلَّهِ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ ۖ قَدْ يَعْلَمُ مَا أَنتُمْ عَلَيْهِ وَيَوْمَ يُرْجَعُونَ إِلَيْهِ فَيُنَبِّئُهُم بِمَا عَمِلُوا ۗ وَاللَّهُ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمٌ

Ala inna lillahi ma fee alssamawati waalardi qad yaAAlamu ma antum AAalayhi wayawma yurjaAAoona ilayhi fayunabbiohum bima AAamiloo waAllahu bikulli shayin AAaleemun (⁎)

car tout ce qui est dans les Cieux et sur la Terre n’appartient qu’à Dieu Seul qui est au fait de vos pensées les plus intimes et qui, le jour où les hommes seront ramenés à Lui, leur redira tout ce qu’ils ont fait sur Terre. La science de Dieu n’a point de limite. (Ⅰ)

Sachez bien qu’en vérité, à DIEU appartient tout ce qui est dans les cieux et [sur] la terre [l’existence, les sciences et les lois de toutes les choses]. Il sait bien l’état [et l’intention] dans le[s]quel[s] vous êtes. Le Jour où [les hommes] seront ramenés devant Lui, Il les informera de ce qu’ils auront travaillé. DIEU est Omniscient. (Ⅱ)

À Allah n’appartient-il pas ce qui se trouve dans les cieux et sur terre ? Allah sait dans quel état vous êtes. De surcroît, lorsqu’ils reviennent devant Lui, il leur dira exactement ce qu’ils ont fait, car de toute chose Allah est savant. (Ⅵ)


Page:  1 |2

Menu livre ↑