Les poètes (ach-chû’ara)
>  
228 Verses | Page 1 / 5
(Version Malek Chebel)


Afficher / Cacher
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅱ)
(Ⅳ)


26. 0  
Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux
- Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (⁎)
- Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅰ)
-  [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. (Ⅱ)
- بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ (Ⅳ)
26. 1  
Ta. Sin. Mim.
- Taseenmeem (⁎)
- Tâ - Sîn - Mîm. (Ⅰ)
- T. S. M. (Tâ. Sîn. Mîm.) (Ⅱ)
- بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ طسم (Ⅳ)
26. 2  
Tels sont les versets du Livre clair.
- Tilka ayatu alkitabi almubeeni (⁎)
- Voici les versets du Livre évident. (Ⅰ)
- Voici les versets du Livre explicite. (Ⅱ)
- تِلْكَ آيَاتُ الْكِتَابِ الْمُبِينِ (Ⅳ)
26. 3  
Il se pourrait que tu éprouves du chagrin à les voir si peu croyants.
- LaAAallaka bakhiAAun nafsaka alla yakoonoo mumineena (⁎)
- Vas-tu te consumer de chagrin parce qu’ils ne sont pas croyants ? (Ⅰ)
- Peut-être te consumes-tu de ce qu’ils (les gens malhonnêtes, impies, idolâtres, hypocrites, polythéistes, etc.) ne deviennent pas croyants [honnêtes et sincères]. (Ⅱ)
- لَعَلَّكَ بَاخِعٌ نَّفْسَكَ أَلَّا يَكُونُوا مُؤْمِنِينَ (Ⅳ)
26. 4  
Si Nous le désirons, Nous leur révélerons un signe du ciel de sorte que leurs nuques se plieront devant lui.
- In nasha nunazzil AAalayhim mina alssamai ayatan fathallat aAAnaquhum laha khadiAAeena (⁎)
- Si Nous l’avions voulu, Nous aurions fait descendre du Ciel un prodige devant lequel ils auraient humblement courbé l’échine. (Ⅰ)
- Si Nous voulions, Nous leur ferions descendre, du ciel, un verset [un signe ou un miracle] devant lequel leurs nuques (leurs têtes) se seraient [forcément et humblement] courbées (rabaissées). (Ⅱ)
- إِن نَّشَأْ نُنَزِّلْ عَلَيْهِم مِّنَ السَّمَاءِ آيَةً فَظَلَّتْ أَعْنَاقُهُمْ لَهَا خَاضِعِينَ (Ⅳ)
26. 5  
Et ils ne reçoivent aucun rappel du Miséricordieux sans qu’ils s’en détournent.
- Wama yateehim min thikrin mina alrrahmani muhdathin illa kanoo AAanhu muAArideena (⁎)
- Mais aucun nouveau rappel du Miséricordieux ne leur parvient sans qu’ils s’en détournent (Ⅰ)
- [A cause de leurs injustices obstinées, de leur mauvais état de cœur et d’esprit] aucun rappel nouveau ne leur vient de [DIEU] Miséricordieux sans qu’ils s’en détournent. (Ⅱ)
- وَمَا يَأْتِيهِم مِّن ذِكْرٍ مِّنَ الرَّحْمَٰنِ مُحْدَثٍ إِلَّا كَانُوا عَنْهُ مُعْرِضِينَ (Ⅳ)
26. 6  
Ils ont traité cela de mensonge ! Mais les nouvelles de ce qu’ils raillaient ne tarderont pas à leur être annoncées.
- Faqad kaththaboo fasayateehim anbao ma kanoo bihi yastahzioona (⁎)
- en criant au mensonge ; bientôt ils auront des nouvelles de ce qu’ils tournent en dérision. (Ⅰ)
- Ils [l’]ont traité de mensonge [et se sont opposés au Rappel]. Bientôt leur viendront des nouvelles de ce dont ils se moquaient. (Ⅱ)
- فَقَدْ كَذَّبُوا فَسَيَأْتِيهِمْ أَنبَاءُ مَا كَانُوا بِهِ يَسْتَهْزِئُونَ (Ⅳ)
26. 7  
Ou alors ne regardent-ils pas la terre et toutes les paires de plantes généreuses que Nous y avons fait pousser ?
- Awalam yaraw ila alardi kam anbatna feeha min kulli zawjin kareemin (⁎)
- Que n’observent-ils la Terre et la grande variété d’espèces de plantes bienfaisantes que Nous y faisons pousser ? (Ⅰ)
- N’ont-ils pas regardé (vu) la terre (ce qui est sur la terre, leurs sciences, leurs lois etc.) ? Combien Nous y avons fait croître de couples [de plantes...] généreuses. (Ⅱ)
- أَوَلَمْ يَرَوْا إِلَى الْأَرْضِ كَمْ أَنبَتْنَا فِيهَا مِن كُلِّ زَوْجٍ كَرِيمٍ (Ⅳ)
26. 8  
Il y a en cela des signes évidents, mais la plupart d’entre eux ne sont pas croyants.
- Inna fee thalika laayatan wama kana aktharuhum mumineena (⁎)
- Il y a vraiment là un signe ; mais la plupart d’entre eux ne croient pas. (Ⅰ)
- Il y a là un signe [qui permet de conclure à l’existence de DIEU Unique], mais la plupart d’entre eux [à cause de leurs injustices] n’étaient guère croyants [ou, ne croyaient pas]. (Ⅱ)
- إِنَّ فِي ذَٰلِكَ لَآيَةً ۖ وَمَا كَانَ أَكْثَرُهُم مُّؤْمِنِينَ (Ⅳ)
26. 9  
Car ton Seigneur est vraiment le Majestueux, le Miséricordieux.
- Wainna rabbaka lahuwa alAAazeezu alrraheemu (⁎)
- Certes, ton Seigneur est le Tout-Puissant et le Tout-Clément. (Ⅰ)
- En vérité, ton Seigneur est le Puissant honoré, le Très-Miséricordieux. (Ⅱ)
- وَإِنَّ رَبَّكَ لَهُوَ الْعَزِيزُ الرَّحِيمُ (Ⅳ)
26. 10  
Et lorsque ton Seigneur appela Moïse : Va auprès du peuple des injustes !
- Waith nada rabbuka moosa ani iti alqawma alththalimeena (⁎)
- Souviens-toi lorsque ton Seigneur appela Moïse et lui dit : « Va trouver ce peuple pervers, (Ⅰ)
- Quand ton Seigneur appela Moïse : « Va [annoncer les vérités] à ce peuple injuste, (Ⅱ)
- وَإِذْ نَادَىٰ رَبُّكَ مُوسَىٰ أَنِ ائْتِ الْقَوْمَ الظَّالِمِينَ (Ⅳ)
26. 11  
Le peuple de Pharaon va-t-il être pieux ?
- Qawma firAAawna ala yattaqoona (⁎)
- ce peuple de Pharaon, pour voir pourquoi ils ne craignent pas le Seigneur. » (Ⅰ)
- [les gens du] peuple de Pharaon » ; ne veulent-ils pas être pieux [envers DIEU] ? (Ⅱ)
- قَوْمَ فِرْعَوْنَ ۚ أَلَا يَتَّقُونَ (Ⅳ)
26. 12  
Il lui dit : Ô, mon Dieu, j’ai peur qu’ils ne me traitent de menteur,
- Qala rabbi innee akhafu an yukaththibooni (⁎)
- – « Seigneur, dit Moïse, je crains qu’ils ne me traitent de menteur, (Ⅰ)
- [Moïse] dit : « Seigneur, je crains qu’ils ne me traitent de menteur. (Ⅱ)
- قَالَ رَبِّ إِنِّي أَخَافُ أَن يُكَذِّبُونِ (Ⅳ)
26. 13  
que ma poitrine ne soit oppressée et que ma langue ne refuse de se déployer. Demande plutôt à Aaron. 
- Wayadeequ sadree wala yantaliqu lisanee faarsil ila haroona (⁎)
- et de me sentir le cœur oppressé au point de ne pouvoir m’exprimer. Envoie plutôt Aaron ! (Ⅰ)
- Et ma poitrine (mon cœur) se resserre, ma langue n’articule pas [bien les mots]. Envoie [avec moi] Aaron [mon frère, pour m’aider]. (Ⅱ)
- وَيَضِيقُ صَدْرِي وَلَا يَنطَلِقُ لِسَانِي فَأَرْسِلْ إِلَىٰ هَارُونَ (Ⅳ)
26. 14  
Ils me tiennent en inimitié à cause de mon crime ; je crains qu’ils ne me tuent.
- Walahum AAalayya thanbun faakhafu an yaqtulooni (⁎)
- Au surplus, ils ont un crime à me reprocher et je crains qu’ils ne me mettent à mort. » (Ⅰ)
- Ils ont une infraction à me reprocher, j’ai peur qu’ils ne me tuent ». (Ⅱ)
- وَلَهُمْ عَلَيَّ ذَنبٌ فَأَخَافُ أَن يَقْتُلُونِ (Ⅳ)
26. 15  
Pas du tout ! Partez tous deux avec Nos signes. Nous serons près de vous, à vous écouter.
- Qala kalla faithhaba biayatina inna maAAakum mustamiAAoona (⁎)
- – « Il n’en sera rien, dit le Seigneur. Partez tous les deux munis de Nos signes. Nous serons avec vous et Nous écouterons. (Ⅰ)
- [DIEU] dit : « Non point, partez [tous les deux] avec Nos signes ; Nous sommes avec vous [et] Nous entendons [les dires]. (Ⅱ)
- قَالَ كَلَّا ۖ فَاذْهَبَا بِآيَاتِنَا ۖ إِنَّا مَعَكُم مُّسْتَمِعُونَ (Ⅳ)
26. 16  
Allez voir Pharaon et dites-lui : Nous sommes les envoyés du Maître des mondes.
- Fatiya firAAawna faqoola inna rasoolu rabbi alAAalameena (⁎)
- Allez donc tous deux auprès de Pharaon, et dites-lui : “Nous sommes les messagers du Maître de l’Univers, (Ⅰ)
- Allez auprès de Pharaon et dites : "Nous sommes les Prophètes du Seigneur des mondes, (Ⅱ)
- فَأْتِيَا فِرْعَوْنَ فَقُولَا إِنَّا رَسُولُ رَبِّ الْعَالَمِينَ (Ⅳ)
26. 17  
Renvoie avec nous les fils d’Israël !
- An arsil maAAana banee israeela (⁎)
- pour que tu renvoies avec nous les fils d’Israël.” » (Ⅰ)
- renvoie (laisse partir) avec nous les enfants de Jacob" ». (Ⅱ)
- أَنْ أَرْسِلْ مَعَنَا بَنِي إِسْرَائِيلَ (Ⅳ)
26. 18  
Pharaon dit à Moïse : Nous ne t’avons pas élevé parmi nous comme un enfant adoptif, tandis que tu passais ici de nombreuses années de ta vie ?
- Qala alam nurabbika feena waleedan walabithta feena min AAumurika sineena (⁎)
- Pharaon dit à Moïse : « Ne t’avons-nous pas élevé tout enfant parmi nous ? N’as-tu pas passé plusieurs années parmi nous ? (Ⅰ)
- [Pharaon] dit [à Moïse] : « Ne t’avons-nous pas élevé chez nous [lorsque tu étais] tout enfant ? [n’]es-tu [pas] resté chez nous des années de ta vie ? (Ⅱ)
- قَالَ أَلَمْ نُرَبِّكَ فِينَا وَلِيدًا وَلَبِثْتَ فِينَا مِنْ عُمُرِكَ سِنِينَ (Ⅳ)
26. 19  
Et commis l’acte que tu as commis. Tu fais partie des ingrats !
- WafaAAalta faAAlataka allatee faAAalta waanta mina alkafireena (⁎)
- C’est à ce moment-là qu’en ingrat tu as commis le forfait que tu connais. » (Ⅰ)
- Et tu as commis l’acte que tu as commis (tu as tué quelqu’un des nôtres). Et [voilà que] tu es du nombre des ingrats ». (Ⅱ)
- وَفَعَلْتَ فَعْلَتَكَ الَّتِي فَعَلْتَ وَأَنتَ مِنَ الْكَافِرِينَ (Ⅳ)
26. 20  
Moïse dit : Oui, en effet, j’ai commis cet acte alors que je faisais partie des sans-jugement.
- Qala faAAaltuha ithan waana mina alddalleena (⁎)
- – « C’est vrai, répondit Moïse. Je l’ai commis quand j’étais encore du nombre des égarés. (Ⅰ)
- [Moïse] dit : « Je l’ai fait quand j’étais du nombre des ignorants (je ne savais pas que mon coup allait le tuer). (Ⅱ)
- قَالَ فَعَلْتُهَا إِذًا وَأَنَا مِنَ الضَّالِّينَ (Ⅳ)
26. 21  
J’ai pris peur et je vous ai fuis. Seulement voilà : mon Seigneur m’a inspiré cette sagesse et me voilà parmi Ses envoyés.
- Fafarartu minkum lamma khiftukum fawahaba lee rabbee hukman wajaAAalanee mina almursaleena (⁎)
- Et je me suis enfui par crainte de vous. Aujourd’hui, mon Seigneur m’a donné la sagesse et m’a mis au rang des prophètes. (Ⅰ)
- Je vous ai fui quand j’ai eu peur de vous. Et mon Seigneur m’a donné la sagesse et Il m’a élu au nombre des Prophètes. (Ⅱ)
- فَفَرَرْتُ مِنكُمْ لَمَّا خِفْتُكُمْ فَوَهَبَ لِي رَبِّي حُكْمًا وَجَعَلَنِي مِنَ الْمُرْسَلِينَ (Ⅳ)
26. 22  
Quant aux bienfaits que tu dis m’avoir accordés, justifient-ils que tu mettes en servitude les fils d’Israël ?
- Watilka niAAmatun tamunnuha AAalayya an AAabbadta banee israeela (⁎)
- Est-ce là le bienfait que tu me rappelles, alors que tu gardes les fils d’Israël en esclavage ? » (Ⅰ)
- Est-ce là un bienfait [de ta part] que tu me rappelles [avec reproche], alors que tu as asservi les enfants de Jacob ? » (Ⅱ)
- وَتِلْكَ نِعْمَةٌ تَمُنُّهَا عَلَيَّ أَنْ عَبَّدتَّ بَنِي إِسْرَائِيلَ (Ⅳ)
26. 23  
Pharaon dit : Mais qu’est-ce donc que le Maître des mondes ?
- Qala firAAawnu wama rabbu alAAalameena (⁎)
- – « Qui donc est ce Seigneur de l’Univers ? », demanda Pharaon. (Ⅰ)
- Pharaon dit : « Et qu’est-ce le Seigneur des mondes ? » (Ⅱ)
- قَالَ فِرْعَوْنُ وَمَا رَبُّ الْعَالَمِينَ (Ⅳ)
26. 24  
Moïse dit : Il est le Maître des cieux et de la terre et de ce qui se trouve dans leur espace intermédiaire, pour autant que vous en soyez convaincu !
- Qala rabbu alssamawati waalardi wama baynahuma in kuntum mooqineena (⁎)
- – « C’est, reprit Moïse, le Seigneur des Cieux, de la Terre et des espaces interstellaires, pour peu que vous ayez la foi ! » (Ⅰ)
- [Moïse] dit : « [C’est le] Seigneur des cieux, de la terre et de ce qui est entre eux, si [toutefois] vous en avez la certitude ». (Ⅱ)
- قَالَ رَبُّ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَمَا بَيْنَهُمَا ۖ إِن كُنتُم مُّوقِنِينَ (Ⅳ)
26. 25  
Pharaon dit à son entourage : Entendez-vous cela ?
- Qala liman hawlahu ala tastamiAAoona (⁎)
- – « Avez-vous entendu ? », dit Pharaon à son entourage. (Ⅰ)
- [Pharaon] dit à son entourage : « N’entendez-vous pas [ce que dit cet homme] ? » (Ⅱ)
- قَالَ لِمَنْ حَوْلَهُ أَلَا تَسْتَمِعُونَ (Ⅳ)
26. 26  
Votre Dieu et celui de vos ancêtres ! dit encore Moïse !
- Qala rabbukum warabbu abaikumu alawwaleena (⁎)
- – « Oui, répliqua Moïse, c’est votre Maître et Celui de vos premiers ancêtres. » (Ⅰ)
- [Moïse] dit : « [Il est] votre Seigneur et le Seigneur de vos premiers ancêtres ». (Ⅱ)
- قَالَ رَبُّكُمْ وَرَبُّ آبَائِكُمُ الْأَوَّلِينَ (Ⅳ)
26. 27  
Pharaon dit : Ce messager, celui qui vous a été envoyé, est assurément un fou !
- Qala inna rasoolakumu allathee orsila ilaykum lamajnoonun (⁎)
- – « Ce prophète qu’on vous envoie, dit Pharaon, est un vrai possédé ! » (Ⅰ)
- [Pharaon] dit : « Ce Prophète qui vous est envoyé est un fou ! » (Ⅱ)
- قَالَ إِنَّ رَسُولَكُمُ الَّذِي أُرْسِلَ إِلَيْكُمْ لَمَجْنُونٌ (Ⅳ)
26. 28  
Moïse dit : Il est le Maître de l’Orient et de l’Occident, ainsi que de tout ce qui se trouve entre eux, si toutefois vous réfléchissiez !
- Qala rabbu almashriqi waalmaghribi wama baynahuma in kuntum taAAqiloona (⁎)
- – « Oui, continua Moïse, c’est le Seigneur de l’Orient et de l’Occident et de ce qui les sépare, si seulement vous vouliez y réfléchir. » (Ⅰ)
- [Moïse] continua : « [Il est le] Seigneur de l’orient, de l’occident et de ce qui est entre eux, si [toutefois] vous raisonnez ». (Ⅱ)
- قَالَ رَبُّ الْمَشْرِقِ وَالْمَغْرِبِ وَمَا بَيْنَهُمَا ۖ إِن كُنتُمْ تَعْقِلُونَ (Ⅳ)
26. 29  
Pharaon dit : Si tu te donnes un autre dieu que moi-même, je ferai de toi un prisonnier.
- Qala laini ittakhathta ilahan ghayree laajAAalannaka mina almasjooneena (⁎)
- – « Si tu adores une autre divinité que moi, je te jetterai en prison », s’écria Pharaon. (Ⅰ)
- [Pharaon] dit : « Si tu adoptes un autre dieu que moi, je te mettrai parmi les prisonniers ». (Ⅱ)
- قَالَ لَئِنِ اتَّخَذْتَ إِلَٰهًا غَيْرِي لَأَجْعَلَنَّكَ مِنَ الْمَسْجُونِينَ (Ⅳ)
26. 30  
Même si je te révélais quelque chose d’éclatant ?
- Qala awalaw jituka bishayin mubeenin (⁎)
- – « Et si je t’apportais, dit Moïse, une preuve éclatante ? » (Ⅰ)
- [Moïse] dit : « Et même si je t’apportais quelque chose (une preuve) évidente ? » (Ⅱ)
- قَالَ أَوَلَوْ جِئْتُكَ بِشَيْءٍ مُّبِينٍ (Ⅳ)
26. 31  
Pharaon dit : Annonce, pour voir si tu es véridique !
- Qala fati bihi in kunta mina alssadiqeena (⁎)
- – « Apporte-la donc, répliqua Pharaon, si tu es véridique ! » (Ⅰ)
- [Pharaon] dit : « Apporte-la, si tu dis vrai ». (Ⅱ)
- قَالَ فَأْتِ بِهِ إِن كُنتَ مِنَ الصَّادِقِينَ (Ⅳ)
26. 32  
Moïse lança son bâton, qui se transforma aussitôt en un gros serpent.
- Faalqa AAasahu faitha hiya thuAAbanun mubeenun (⁎)
- Moïse jeta alors son bâton qui se transforma aussitôt en vrai serpent. (Ⅰ)
- [Moïse] jeta son bâton ce fut un vrai serpent. (Ⅱ)
- فَأَلْقَىٰ عَصَاهُ فَإِذَا هِيَ ثُعْبَانٌ مُّبِينٌ (Ⅳ)
26. 33  
Il retira sa main, et la voilà toute blanche aux yeux des convives.
- WanazaAAa yadahu faitha hiya baydao lilnnathireena (⁎)
- Puis il étendit sa main qui apparut toute blanche aux assistants. (Ⅰ)
- Et il tira sa main et voilà qu’elle fut blanche [brillante] devant les yeux de [tous] ceux qui [la] regardaient. (Ⅱ)
- وَنَزَعَ يَدَهُ فَإِذَا هِيَ بَيْضَاءُ لِلنَّاظِرِينَ (Ⅳ)
26. 34  
Pharaon dit aux membres du conseil qui l’entouraient : Voilà un expert en magie !
- Qala lilmalai hawlahu inna hatha lasahirun AAaleemun (⁎)
- » Quel magicien extraordinaire !, dit Pharaon à son entourage. (Ⅰ)
- [Pharaon] dit aux notables de son entourage : « C’est un magicien très savant. (Ⅱ)
- قَالَ لِلْمَلَإِ حَوْلَهُ إِنَّ هَٰذَا لَسَاحِرٌ عَلِيمٌ (Ⅳ)
26. 35  
Il cherche à vous chasser de vos terres avec sa magie, qu’ordonnez-vous ?
- Yureedu an yukhrijakum min ardikum bisihrihi famatha tamuroona (⁎)
- Il veut vous expulser de votre pays au moyen de sa sorcellerie. Que prescrivez-vous » ? (Ⅰ)
- Il veut vous chasser du pays par sa magie. Que décidez-vous ? » (Ⅱ)
- يُرِيدُ أَن يُخْرِجَكُم مِّنْ أَرْضِكُم بِسِحْرِهِ فَمَاذَا تَأْمُرُونَ (Ⅳ)
26. 36  
Ils répondirent : Fais-le attendre, lui et son frère, et envoie dans les cités des assistants…
- Qaloo arjih waakhahu waibAAath fee almadaini hashireena (⁎)
- – « Remets-le à plus tard, lui et son frère, dirent-ils, et envoie dans les villes des messagers, (Ⅰ)
- Ils dirent : « Fais-les attendre [lui] et son frère et envoie des sergents dans les villes (Ⅱ)
- قَالُوا أَرْجِهْ وَأَخَاهُ وَابْعَثْ فِي الْمَدَائِنِ حَاشِرِينَ (Ⅳ)
26. 37  
…qui amèneront tout magicien de valeur.
- Yatooka bikulli sahharin AAaleemin (⁎)
- pour t’amener les magiciens les plus habiles. » (Ⅰ)
- pour t’amener tout [grand] magicien savant ». (Ⅱ)
- يَأْتُوكَ بِكُلِّ سَحَّارٍ عَلِيمٍ (Ⅳ)
26. 38  
Tous les magiciens furent ainsi réunis en un jour déterminé.
- FajumiAAa alssaharatu limeeqati yawmin maAAloomin (⁎)
- Et les magiciens furent ainsi réunis au jour et au moment fixés. (Ⅰ)
- Les magiciens furent réunis à l’heure déterminée du jour connu. (Ⅱ)
- فَجُمِعَ السَّحَرَةُ لِمِيقَاتِ يَوْمٍ مَّعْلُومٍ (Ⅳ)
26. 39  
On demanda aux gens s’ils voulaient se réunir.
- Waqeela lilnnasi hal antum mujtamiAAoona (⁎)
- Et il fut dit aux gens : « Voudriez-vous vous réunir, (Ⅰ)
- Et on (Pharaon) dit aux hommes : « Vous rassemblerez-vous [le jour fixé] ? (Ⅱ)
- وَقِيلَ لِلنَّاسِ هَلْ أَنتُم مُّجْتَمِعُونَ (Ⅳ)
26. 40  
Peut-être suivrons-nous le chemin des magiciens, s’ils sont vainqueurs !
- LaAAallana nattabiAAu alssaharata in kanoo humu alghalibeena (⁎)
- afin que nous suivions les magiciens, si ce sont eux les vainqueurs ? » (Ⅰ)
- afin que nous suivions les magiciens, si ce sont eux les vainqueurs ». (Ⅱ)
- لَعَلَّنَا نَتَّبِعُ السَّحَرَةَ إِن كَانُوا هُمُ الْغَالِبِينَ (Ⅳ)
26. 41  
Et lorsque les magiciens se furent réunis, ils dirent à Pharaon : Aurons-nous un salaire si nous gagnons ?
- Falamma jaa alssaharatu qaloo lifirAAawna ainna lana laajran in kunna nahnu alghalibeena (⁎)
- Et lorsque les magiciens arrivèrent, ils demandèrent à Pharaon : « Aurons-nous une récompense, si nous sommes les vainqueurs ? » (Ⅰ)
- Lorsque les magiciens arrivèrent ils dirent à Pharaon : « Aurons-nous une récompense [considérable] si nous sommes vainqueurs ? » (Ⅱ)
- فَلَمَّا جَاءَ السَّحَرَةُ قَالُوا لِفِرْعَوْنَ أَئِنَّ لَنَا لَأَجْرًا إِن كُنَّا نَحْنُ الْغَالِبِينَ (Ⅳ)
26. 42  
Oui, répondit-il. De plus, vous serez parmi mes proches.
- Qala naAAam wainnakum ithan lamina almuqarrabeena (⁎)
- – « Assurément, répondit Pharaon, et vous ferez aussi partie de mon entourage. » (Ⅰ)
- [Pharaon] dit : « Oui, vous serez de [mes] proches ». (Ⅱ)
- قَالَ نَعَمْ وَإِنَّكُمْ إِذًا لَّمِنَ الْمُقَرَّبِينَ (Ⅳ)
26. 43  
Moïse leur dit : Jetez donc ce que vous avez décidé de jeter.
- Qala lahum moosa alqoo ma antum mulqoona (⁎)
- – « Jetez ce que vous avez à jeter », leur dit Moïse. (Ⅰ)
- Moïse leur dit : « Jetez ce que vous avez à jeter ». (Ⅱ)
- قَالَ لَهُم مُّوسَىٰ أَلْقُوا مَا أَنتُم مُّلْقُونَ (Ⅳ)
26. 44  
Ils lancèrent leurs cordes et leurs bâtons en disant à Pharaon : Par la puissance de Pharaon, nous serons certes les vainqueurs !
- Faalqaw hibalahum waAAisiyyahum waqaloo biAAizzati firAAawna inna lanahnu alghaliboona (⁎)
- Ils jetèrent leurs cordes et leurs bâtons en disant : « Par la puissance de Pharaon ! C’est nous qui serons les vainqueurs ! » (Ⅰ)
- Ils jetèrent leurs cordes et leurs bâtons en disant : « Par la puissance de Pharaon ! nous serons vainqueurs ! » (Ⅱ)
- فَأَلْقَوْا حِبَالَهُمْ وَعِصِيَّهُمْ وَقَالُوا بِعِزَّةِ فِرْعَوْنَ إِنَّا لَنَحْنُ الْغَالِبُونَ (Ⅳ)
26. 45  
Mais Moïse lança aussitôt son bâton, qui happa leurs apparitions.
- Faalqa moosa AAasahu faitha hiya talqafu ma yafikoona (⁎)
- Après quoi, Moïse jeta son bâton ; et celui-ci happa aussitôt tous leurs artifices. (Ⅰ)
- Puis Moïse jeta son bâton et voici qu’il happait ce qu’ils avaient fallacieusement produit. (Ⅱ)
- فَأَلْقَىٰ مُوسَىٰ عَصَاهُ فَإِذَا هِيَ تَلْقَفُ مَا يَأْفِكُونَ (Ⅳ)
26. 46  
Les magiciens tombèrent à terre, prosternés.
- Faolqiya alssaharatu sajideena (⁎)
- Les magiciens tombèrent alors prosternés, (Ⅰ)
- Alors les magiciens tombèrent prosternés (Ⅱ)
- فَأُلْقِيَ السَّحَرَةُ سَاجِدِينَ (Ⅳ)
26. 47  
Ils dirent : Nous croyons au Seigneur des mondes !
- Qaloo amanna birabbi alAAalameena (⁎)
- en disant : « Nous croyons au Seigneur de l’Univers, (Ⅰ)
- [et] dirent : « Nous croyons au Seigneur des mondes, (Ⅱ)
- قَالُوا آمَنَّا بِرَبِّ الْعَالَمِينَ (Ⅳ)
26. 48  
Le Dieu de Moïse et d’Aaron.
- Rabbi moosa waharoona (⁎)
- le Dieu de Moïse et d’Aaron ! » (Ⅰ)
- au Seigneur de Moïse et d’Aaron ». (Ⅱ)
- رَبِّ مُوسَىٰ وَهَارُونَ (Ⅳ)
26. 49  
Pharaon les interpella : Vous avez cru en Lui avant que je ne vous en donne le droit. Il est donc votre maître en magie. Vous le saurez très vite : je vous couperai les mains et les pieds du côté inverse. Je vous ferai tous crucifier.
- Qala amantum lahu qabla an athana lakum innahu lakabeerukumu allathee AAallamakumu alssihra falasawfa taAAlamoona laoqattiAAanna aydiyakum waarjulakum min khilafin walaosallibannakum ajmaAAeena (⁎)
- – « Vous avez donc cru en lui, s’écria Pharaon, avant que je ne vous y autorise ? Il est donc votre chef qui vous a appris la magie ! Vous ne tarderez pas à apprendre que je vais vous faire couper une main d’un côté et un pied de l’autre et que je vous ferai tous crucifier. » (Ⅰ)
- [Pharaon] dit : « Vous avez cru en lui avant que je ne vous [y] autorise ? [Moïse] est donc votre maître qui vous a enseigné la magie, mais vous allez voir. Je vous couperai mains et pieds opposés et vous crucifierai tous ». (Ⅱ)
- قَالَ آمَنتُمْ لَهُ قَبْلَ أَنْ آذَنَ لَكُمْ ۖ إِنَّهُ لَكَبِيرُكُمُ الَّذِي عَلَّمَكُمُ السِّحْرَ فَلَسَوْفَ تَعْلَمُونَ ۚ لَأُقَطِّعَنَّ أَيْدِيَكُمْ وَأَرْجُلَكُم مِّنْ خِلَافٍ وَلَأُصَلِّبَنَّكُمْ أَجْمَعِينَ (Ⅳ)


Page: 1

26 







Home