Le récit (al-qaças)
Onelittleangel > >  
(89 Verses | Page 2 / 2)
Version Malek Chebel




Versions
Comparer
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅱ)
(Ⅳ)

28. 50  
S’ils ne te répondent pas, sache qu’ils ne font que suivre leurs mauvais penchants. Qui est plus égaré que celui qui suit ses penchants sans être guidé par Dieu. Non, Dieu n’oriente pas dans la bonne direction le peuple des injustes.

Fain lam yastajeeboo laka faiAAlam annama yattabiAAoona ahwaahum waman adallu mimmani ittabaAAa hawahu bighayri hudan mina Allahi inna Allaha la yahdee alqawma alththalimeena (⁎)

*****

S’ils ne répondent pas à ton appel, sache alors qu’ils ne font que céder à leurs passions. Or, qui est plus égaré que celui qui se laisse dominer par ses passions sans être guidé par Dieu ? Mais Dieu ne guide point les injustes. (Ⅰ)

*****

S’ils ne te répondent pas sache qu’ils [ne] suivent [que] leurs passions [diaboliques]. Qui est plus égaré que celui qui suit sa passion sans aucun guide venu de DIEU ? DIEU ne guide pas les hommes injustes [obstinés]. (Ⅱ)

*****

فَإِن لَّمْ يَسْتَجِيبُوا لَكَ فَاعْلَمْ أَنَّمَا يَتَّبِعُونَ أَهْوَاءَهُمْ ۚ وَمَنْ أَضَلُّ مِمَّنِ اتَّبَعَ هَوَاهُ بِغَيْرِ هُدًى مِّنَ اللَّهِ ۚ إِنَّ اللَّهَ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الظَّالِمِينَ (Ⅳ)

*****

28. 51  
De fait, Nous leur avons transmis la Parole, espérant par là qu’ils réfléchissent.

Walaqad wassalna lahumu alqawla laAAallahum yatathakkaroona (⁎)

*****

Nous leur avons fait parvenir la Parole le Coran, afin qu’ils se souviennent. (Ⅰ)

*****

Nous leur avons fait parvenir [les versets l’un après l’autre et] la Parole (le Coran) afin qu’ils se souviennent (y prennent conseil). (Ⅱ)

*****

۞ وَلَقَدْ وَصَّلْنَا لَهُمُ الْقَوْلَ لَعَلَّهُمْ يَتَذَكَّرُونَ (Ⅳ)

*****

28. 52  
Car les prédécesseurs à qui Nous avons donné le Livre continuent à y croire.

Allatheena ataynahumu alkitaba min qablihi hum bihi yuminoona (⁎)

*****

Ceux que Nous avions initiés aux Écritures avant le Coran croient à ce Livre, (Ⅰ)

*****

Ceux [qui sont honnêtes, ont le cœur purifié et] à qui Nous avons donné le Livre avant lui (avant le Coran) croient à lui (au Coran). (Ⅱ)

*****

الَّذِينَ آتَيْنَاهُمُ الْكِتَابَ مِن قَبْلِهِ هُم بِهِ يُؤْمِنُونَ (Ⅳ)

*****

28. 53  
Et lorsqu’il leur est récité, ils disent aussitôt : Nous y croyons, car il est la Vérité de notre Seigneur, d’autant que nous Lui étions soumis avant cela.

Waitha yutla AAalayhim qaloo amanna bihi innahu alhaqqu min rabbina inna kunna min qablihi muslimeena (⁎)

*****

et quand on le leur récite, ils disent : « Nous y croyons, parce qu’il exprime la vérité émanant de Notre Seigneur. Et nous étions, avant cette révélation, déjà totalement soumis. » (Ⅰ)

*****

Et lorsqu’il leur est récité, ils disent : « Nous y croyons. C’est bien la vérité venant de notre Seigneur, nous étions déjà soumis (obéissants sincères aux enseignements de DIEU) ». (Ⅱ)

*****

وَإِذَا يُتْلَىٰ عَلَيْهِمْ قَالُوا آمَنَّا بِهِ إِنَّهُ الْحَقُّ مِن رَّبِّنَا إِنَّا كُنَّا مِن قَبْلِهِ مُسْلِمِينَ (Ⅳ)

*****

28. 54  
Ceux-là recevront un double salaire, pour la constance qu’ils manifestent, pour répondre au mal par le bien et parce qu’ils sacrifient une partie des biens dont ils ont été dotés.

Olaika yutawna ajrahum marratayni bima sabaroo wayadraoona bialhasanati alssayyiata wamimma razaqnahum yunfiqoona (⁎)

*****

Voilà ceux qui seront rémunérés doublement, parce qu’ils font preuve d’endurance, répondent au mal par le bien, donnent en aumône une partie de ce que Nous leur avons attribué, (Ⅰ)

*****

Ils recevront deux fois leur récompense pour avoir été endurants [dans leur sincère croyance en DIEU] ; ils repoussent le mal par le bien, dépensent [sur Notre chemin] de ce que Nous leur avons donné. (Ⅱ)

*****

أُولَٰئِكَ يُؤْتَوْنَ أَجْرَهُم مَّرَّتَيْنِ بِمَا صَبَرُوا وَيَدْرَءُونَ بِالْحَسَنَةِ السَّيِّئَةَ وَمِمَّا رَزَقْنَاهُمْ يُنفِقُونَ (Ⅳ)

*****

28. 55  
Et lorsqu’ils entendent de vaines paroles, ils s’en écartent en disant : Nous avons nos actes et vous avez les vôtres. Salut sur vous ! Nous ne frayons pas avec les ignorants.

Waitha samiAAoo allaghwa aAAradoo AAanhu waqaloo lana aAAmaluna walakum aAAmalukum salamun AAalaykum la nabtaghee aljahileena (⁎)

*****

et se détournent, quand ils entendent un discours frivole, en disant : « À nous notre manière d’agir, et à vous la vôtre ! Que la paix soit avec vous ! Nous ne voulons pas engager de discussion avec des ignorants ! » (Ⅰ)

*****

Quand ils entendent des futilités, ils s’en détournent et disent [aux malfaiteurs] : « Nous aurons [le résultat de] nos actes, vous aurez [celui de] vos actes, salut à vous (on va voir). Nous ne recherchons pas [la controverse avec] les ignorants ». (Ⅱ)

*****

وَإِذَا سَمِعُوا اللَّغْوَ أَعْرَضُوا عَنْهُ وَقَالُوا لَنَا أَعْمَالُنَا وَلَكُمْ أَعْمَالُكُمْ سَلَامٌ عَلَيْكُمْ لَا نَبْتَغِي الْجَاهِلِينَ (Ⅳ)

*****

28. 56  
Tu n’as pas vocation à conduire seulement ceux que tu aimes, mais Allah guide ceux qu’Il aime. Il est très informé sur ceux qui prennent le bon chemin.

Innaka la tahdee man ahbabta walakinna Allaha yahdee man yashao wahuwa aAAlamu bialmuhtadeena (⁎)

*****

Prophète ! Tu ne peux remettre dans le droit chemin un être que tu aimes. Mais seul Dieu dirige qui Il veut, car Il est le mieux à même de connaître ceux qui sont les bien-guidés. (Ⅰ)

*****

Tu ne guides pas, toi, ceux que tu aimes, mais DIEU guide qui Il veut ; Il connaît parfaitement ceux qui sont guidés (leur état actuel, leur passé, leur avenir...). (Ⅱ)

*****

إِنَّكَ لَا تَهْدِي مَنْ أَحْبَبْتَ وَلَٰكِنَّ اللَّهَ يَهْدِي مَن يَشَاءُ ۚ وَهُوَ أَعْلَمُ بِالْمُهْتَدِينَ (Ⅳ)

*****

28. 57  
Ils rétorquent : Si nous te suivons dans ce bon chemin, nous serons privés de notre terre. Ne nous leur avions-nous pas permis d’accéder à un sanctuaire sûr où se déversent toutes sortes de fruits en vertu de Notre générosité. Mais la plupart ne le savent pas.

Waqaloo in nattabiAAi alhuda maAAaka nutakhattaf min ardina awalam numakkin lahum haraman aminan yujba ilayhi thamaratu kulli shayin rizqan min ladunna walakinna aktharahum la yaAAlamoona (⁎)

*****

» Si nous suivons avec toi la bonne direction, disent les idolâtres, nous serons expulsés de nos terres. » Mais ne les avons-Nous pas installés dans une enceinte sacrée et sûre, où sont acheminées, par un effet de Notre grâce, toutes sortes de produits pour leur subsistance ? Seulement la plupart d’entre eux l’ignorent. (Ⅰ)

*****

[Quelques-uns des impies,...] disent : « Si nous suivons le bon chemin avec toi, nous serons arrachés de notre terre [par les impies hostiles] ! » Eh bien, ne les avons-Nous pas logés dans un sanctuaire sûr où sont apportés les fruits de toutes catégories comme dons de Notre part ? Mais la plupart d’entre eux [à cause de leur orgueil diabolique et de leur injustice] ne le savent pas. (Ⅱ)

*****

وَقَالُوا إِن نَّتَّبِعِ الْهُدَىٰ مَعَكَ نُتَخَطَّفْ مِنْ أَرْضِنَا ۚ أَوَلَمْ نُمَكِّن لَّهُمْ حَرَمًا آمِنًا يُجْبَىٰ إِلَيْهِ ثَمَرَاتُ كُلِّ شَيْءٍ رِّزْقًا مِّن لَّدُنَّا وَلَٰكِنَّ أَكْثَرَهُمْ لَا يَعْلَمُونَ (Ⅳ)

*****

28. 58  
Combien de cités avons-Nous détruites en raison de leur faste ? Voici les demeures où personne n’habite plus ou presque, et c’est Nous qui en avons hérité.

Wakam ahlakna min qaryatin batirat maAAeeshataha fatilka masakinuhum lam tuskan min baAAdihim illa qaleelan wakunna nahnu alwaritheena (⁎)

*****

Combien de cités, dont les habitants vivaient dans l’opulence, n’avons-Nous pas anéanties pour leur ingratitude ? Voyez leurs demeures, devenues presque désertes, après leur mort. Et c’est Nous qui en fûmes l’Héritier suprême. (Ⅰ)

*****

Que [d’individus et] de cités qui devinrent ingrats [ivres et rebelles alors qu’ils vivaient] dans l’abondance avons-Nous fait périr [à cause de leur corruption]. Voilà derrière eux leurs demeures ne sont habitées que très peu. Nous en sommes l’héritier (la terre et les biens appartiennent à DIEU). (Ⅱ)

*****

وَكَمْ أَهْلَكْنَا مِن قَرْيَةٍ بَطِرَتْ مَعِيشَتَهَا ۖ فَتِلْكَ مَسَاكِنُهُمْ لَمْ تُسْكَن مِّن بَعْدِهِمْ إِلَّا قَلِيلًا ۖ وَكُنَّا نَحْنُ الْوَارِثِينَ (Ⅳ)

*****

28. 59  
Cela étant, ton Seigneur n’a rien détruit en termes de cités sans avoir envoyé préalablement en son sein un messager pour leur réciter Nos versets. Et si Nous avions détruit des cités, c’est qu’elles étaient injustes.

Wama kana rabbuka muhlika alqura hatta yabAAatha fee ommiha rasoolan yatloo AAalayhim ayatina wama kunna muhlikee alqura illa waahluha thalimoona (⁎)

*****

Ton Seigneur n’anéantit jamais les cités avant d’envoyer dans leur métropole un messager pour leur réciter Nos versets, car Nous n’avons à anéantir que les cités dont les habitants sont injustes. (Ⅰ)

*****

[Il est vrai que] ton Seigneur n’a jamais fait périr les [habitants des] cités avant d’avoir envoyé dans leur métropole un Prophète leur réciter Nos versets, et Nous n’avons jamais fait périr les cités sauf celles dont les habitants [se sont opposés aux enseignements célestes et] ont été injustes [et corrupteurs]. (Ⅱ)

*****

وَمَا كَانَ رَبُّكَ مُهْلِكَ الْقُرَىٰ حَتَّىٰ يَبْعَثَ فِي أُمِّهَا رَسُولًا يَتْلُو عَلَيْهِمْ آيَاتِنَا ۚ وَمَا كُنَّا مُهْلِكِي الْقُرَىٰ إِلَّا وَأَهْلُهَا ظَالِمُونَ (Ⅳ)

*****

28. 60  
Du reste, tout ce qui vous est offert n’est que le reflet de la vie immédiate, avec ses vaines parures, car c’est auprès d’Allah que se trouve le bien le plus immuable. Pour autant que vous raisonniez.

Wama ooteetum min shayin famataAAu alhayati alddunya wazeenatuha wama AAinda Allahi khayrun waabqa afala taAAqiloona (⁎)

*****

Tous les biens qui vous ont été impartis sur Terre ne sont que jouissance éphémère et vaine parure, alors que ce qui est auprès de Dieu est plus précieux et plus durable. Finirez-vous donc par le comprendre ? (Ⅰ)

*****

Toute chose [matérielle] à vous accorder [n’]est [que] jouissance éphémère et parure d’ici-bas, tandis que ce qui est auprès de DIEU est mieux et perdurable. Eh quoi, ne ferez-vous pas usage de votre intelligence [pure] ? (Ⅱ)

*****

وَمَا أُوتِيتُم مِّن شَيْءٍ فَمَتَاعُ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا وَزِينَتُهَا ۚ وَمَا عِندَ اللَّهِ خَيْرٌ وَأَبْقَىٰ ۚ أَفَلَا تَعْقِلُونَ (Ⅳ)

*****

28. 61  
Celui à qui une belle promesse a été faite et qui la reçoit effectivement est-il semblable à celui que Nous gratifions de quelques jouissances terrestres, mais qui, au jour de la résurrection, sera parmi les gens qui comparaîtront [devant Nous] ?

Afaman waAAadnahu waAAdan hasanan fahuwa laqeehi kaman mattaAAnahu mataAAa alhayati alddunya thumma huwa yawma alqiyamati mina almuhdareena (⁎)

*****

Celui à qui Nous avons fait une belle promesse, dont il verra à coup sûr l’accomplissement, peut-il être comparé à celui à qui Nous avons accordé quelques brèves jouissances de ce bas monde et qui aura, ensuite, des comptes à rendre au Jour de la Résurrection ? (Ⅰ)

*****

Eh quoi, celui à qui Nous avons promis une belle promesse [à cause de ses bonnes actions] et qui la verra s’accomplir est-il comparable à celui à qui Nous avons accordé [uniquement] la jouissance d’ici-bas et qui [en raison de ses mauvaises actions] comparaîtra [devant le châtiment] le Jour de la résurrection ? (Ⅱ)

*****

أَفَمَن وَعَدْنَاهُ وَعْدًا حَسَنًا فَهُوَ لَاقِيهِ كَمَن مَّتَّعْنَاهُ مَتَاعَ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا ثُمَّ هُوَ يَوْمَ الْقِيَامَةِ مِنَ الْمُحْضَرِينَ (Ⅳ)

*****

28. 62  
Ce jour-là, Il les interpellera de la sorte : Où sont ceux que vous prétendiez être Mes associés ?

Wayawma yunadeehim fayaqoolu ayna shurakaiya allatheena kuntum tazAAumoona (⁎)

*****

Le jour où Dieu les appellera, Il leur dira : « Où sont donc ceux que vous prétendiez être Mes associés ? » (Ⅰ)

*****

Le Jour où Il les appellera (les idolâtres, etc.), disant : « Où sont ceux que vous prétendiez être Mes associés ? » (Ⅱ)

*****

وَيَوْمَ يُنَادِيهِمْ فَيَقُولُ أَيْنَ شُرَكَائِيَ الَّذِينَ كُنتُمْ تَزْعُمُونَ (Ⅳ)

*****

28. 63  
Ceux contre qui la Parole se concrétisera diront : Ô Seigneur, ceux qui nous ont dévoyés, nous les avions dévoyés comme nous nous sommes dévoyés nous-mêmes. Nous plaidons notre innocence devant Toi, car ce n’est pas nous qu’ils adoraient.

Qala allatheena haqqa AAalayhimu alqawlu rabbana haolai allatheena aghwayna aghwaynahum kama ghawayna tabarrana ilayka ma kanoo iyyana yaAAbudoona (⁎)

*****

Alors ceux qui auront mérité le châtiment diront : « Seigneur ! Voilà ceux que nous avons égarés comme nous nous sommes égarés nous-mêmes. Nous les désavouons devant Toi. Ce n’est pas nous qu’ils adoraient ! » (Ⅰ)

*****

Ceux qui devront subir le châtiment diront : « Seigneur, voici ceux que nous avons dévoyés (séduis) ; nous les avons dévoyés comme nous [nous] étions dévoyés [à cause de nos mauvaises actions obstinées]. Nous [les] désavouons devant Toi : ce n’est pas nous qu’ils adoraient ! » (Ⅱ)

*****

قَالَ الَّذِينَ حَقَّ عَلَيْهِمُ الْقَوْلُ رَبَّنَا هَٰؤُلَاءِ الَّذِينَ أَغْوَيْنَا أَغْوَيْنَاهُمْ كَمَا غَوَيْنَا ۖ تَبَرَّأْنَا إِلَيْكَ ۖ مَا كَانُوا إِيَّانَا يَعْبُدُونَ (Ⅳ)

*****

28. 64  
Il leur sera dit : Appelez les dieux que vous avez associés à Allah ! Ils les appelleront, mais ceux-ci ne répondront pas. C’est alors qu’ils verront les tourments, si au moins ils avaient suivi le bon chemin.

Waqeela odAAoo shurakaakum fadaAAawhum falam yastajeeboo lahum waraawoo alAAathaba law annahum kanoo yahtadoona (⁎)

*****

Et on dira aux négateurs : « Appelez vos associés ! » Et ils les appelleront sans recevoir de réponse. Alors, mis en face du châtiment, ils regretteront de n’avoir pas suivi le droit chemin. (Ⅰ)

*****

Et il sera dit [aux idolâtres, etc.] : « Appelez vos associés [idoles, etc.] ». Ils les appelleront, mais ils ne leur répondront pas ; et ils verront [tous] le châtiment, [ils avoueront] qu’ils auraient dû suivre le bon chemin. (Ⅱ)

*****

وَقِيلَ ادْعُوا شُرَكَاءَكُمْ فَدَعَوْهُمْ فَلَمْ يَسْتَجِيبُوا لَهُمْ وَرَأَوُا الْعَذَابَ ۚ لَوْ أَنَّهُمْ كَانُوا يَهْتَدُونَ (Ⅳ)

*****

28. 65  
Le jour où Dieu les appellera : Qu’avez-vous répondu aux messagers ?

Wayawma yunadeehim fayaqoolu matha ajabtumu almursaleena (⁎)

*****

Le jour où Dieu les appellera, Il leur demandera : « Qu’avez-vous répondu aux prophètes ? » (Ⅰ)

*****

Et le Jour où Il les appellera et [leur] dira : « Qu’avez-vous répondu aux Prophètes ? » (Ⅱ)

*****

وَيَوْمَ يُنَادِيهِمْ فَيَقُولُ مَاذَا أَجَبْتُمُ الْمُرْسَلِينَ (Ⅳ)

*****

28. 66  
Ce jour-là, tous les récits leur paraîtront hermétiques ; ils ne s’interrogeront plus à ce sujet.

FaAAamiyat AAalayhimu alanbao yawmaithin fahum la yatasaaloona (⁎)

*****

Mais, ce jour-là, ils seront à court d’arguments et ne pourront même pas s’interroger mutuellement. (Ⅰ)

*****

Ce Jour-là, les arguments [susceptibles d’être utilisés pour leur défense] seront obscurs et ils ne s’interrogeront pas [les uns les autres ; ou, ils n’auront pas la réponse]. (Ⅱ)

*****

فَعَمِيَتْ عَلَيْهِمُ الْأَنبَاءُ يَوْمَئِذٍ فَهُمْ لَا يَتَسَاءَلُونَ (Ⅳ)

*****

28. 67  
Tandis que celui qui se sera repenti, qui aura cru, qui aura accompli de bonnes actions, celui-là sera peut-être parmi les bienheureux.

Faamma man taba waamana waAAamila salihan faAAasa an yakoona mina almufliheena (⁎)

*****

Quant à celui qui se sera repenti, qui aura cru et fait œuvre pie, celui-là pourra espérer être du nombre des bienheureux. (Ⅰ)

*****

Mais, celui qui [sincèrement] se sera repenti, aura cru [en DIEU] et fait bon travail [utile à la société humaine et pour la cause de DIEU], il sera au nombre de ceux qui réussissent. (Ⅱ)

*****

فَأَمَّا مَن تَابَ وَآمَنَ وَعَمِلَ صَالِحًا فَعَسَىٰ أَن يَكُونَ مِنَ الْمُفْلِحِينَ (Ⅳ)

*****

28. 68  
Ton Seigneur crée ce qu’Il veut. Il choisit pour eux, car ils sont dépourvus de choix. Gloire à Allah, Lui qui est plus élevé que les dieux qu’on Lui associe.

Warabbuka yakhluqu ma yashao wayakhtaru ma kana lahumu alkhiyaratu subhana Allahi wataAAala AAamma yushrikoona (⁎)

*****

Ton Seigneur crée ce qu’Il veut et choisit pour les hommes ce qu’ils ne sauraient eux-mêmes choisir. Gloire à Dieu ! Il est bien au-dessus de ce qu’on Lui associe ! (Ⅰ)

*****

Ton Seigneur crée ce qu’Il veut et Il choisit [ce qu’Il veut]. Il ne leur appartient pas [aux injustes] de choisir (déterminer quelque chose). Gloire et Pureté à DIEU. Il transcende [infiniment] ce qu’on Lui associe. (Ⅱ)

*****

وَرَبُّكَ يَخْلُقُ مَا يَشَاءُ وَيَخْتَارُ ۗ مَا كَانَ لَهُمُ الْخِيَرَةُ ۚ سُبْحَانَ اللَّهِ وَتَعَالَىٰ عَمَّا يُشْرِكُونَ (Ⅳ)

*****

28. 69  
Ton Seigneur sait ce que cèlent leurs cœurs et ce qu’ils révèlent.

Warabbuka yaAAlamu ma tukinnu sudooruhum wama yuAAlinoona (⁎)

*****

Ton Seigneur connaît les pensées que recèlent leurs cœurs, ainsi que celles qu’ils divulguent. (Ⅰ)

*****

Ton Seigneur connaît ce que cachent leurs cœurs et ce qu’ils divulguent. (Ⅱ)

*****

وَرَبُّكَ يَعْلَمُ مَا تُكِنُّ صُدُورُهُمْ وَمَا يُعْلِنُونَ (Ⅳ)

*****

28. 70  
Il est Allah, il n’y a pas d’autres dieux que Lui. À Lui toute la louange en cette première vie et dans la vie future. À Lui le jugement, et c’est à Lui que vous reviendrez.

Wahuwa Allahu la ilaha illa huwa lahu alhamdu fee aloola waalakhirati walahu alhukmu wailayhi turjaAAoona (⁎)

*****

Il est Dieu ! Il n’est point de divinité en dehors de Lui ! À Lui la louange en ce monde et dans la vie future ! C’est à Lui qu’appartient le Jugement suprême et c’est à Lui que vous ferez retour. (Ⅰ)

*****

Il est DIEU. Nul n’est dieu que Lui. A Lui [sont adressées] les louanges dans la vie présente et [dans la vie] future. A Lui est l’autorité [et le jugement]. Vers Lui vous serez ramenés [et jugés]. (Ⅱ)

*****

وَهُوَ اللَّهُ لَا إِلَٰهَ إِلَّا هُوَ ۖ لَهُ الْحَمْدُ فِي الْأُولَىٰ وَالْآخِرَةِ ۖ وَلَهُ الْحُكْمُ وَإِلَيْهِ تُرْجَعُونَ (Ⅳ)

*****

28. 71  
Dis : Que penseriez-vous si Allah établissait au-dessus de vous une nuit durable, et cela jusqu’au jour de la résurrection ? Y a-t-il d’autre dieu qu’Allah pour vous prodiguer Sa lueur ? Ne l’entendez-vous pas ?

Qul araaytum in jaAAala Allahu AAalaykumu allayla sarmadan ila yawmi alqiyamati man ilahun ghayru Allahi yateekum bidiyain afala tasmaAAoona (⁎)

*****

Dis-leur : « Que diriez-vous si Dieu vous avait plongés dans une nuit sans fin jusqu’au Jour du Jugement dernier ? Quelle divinité autre que Dieu aurait pu vous redonner la lumière ? Quand pourrez-vous le comprendre ? » (Ⅰ)

*****

Dis : « Que diriez-vous si DIEU étendait en permanence la nuit sur vous jusqu’au Jour de la résurrection, quel autre dieu que DIEU vous apporterait une lumière ? Eh quoi ! vous n’entendez pas ? » (Ⅱ)

*****

قُلْ أَرَأَيْتُمْ إِن جَعَلَ اللَّهُ عَلَيْكُمُ اللَّيْلَ سَرْمَدًا إِلَىٰ يَوْمِ الْقِيَامَةِ مَنْ إِلَٰهٌ غَيْرُ اللَّهِ يَأْتِيكُم بِضِيَاءٍ ۖ أَفَلَا تَسْمَعُونَ (Ⅳ)

*****

28. 72  
Dis : Que penseriez-vous si Allah établissait sur vous un jour sans fin, et cela jusqu’au jour de la résurrection ? Quel autre dieu, hormis Allah, pour vous assurer une nuit destinée au repos. Ne voyez-vous pas ?

Qul araaytum in jaAAala Allahu AAalaykumu alnnahara sarmadan ila yawmi alqiyamati man ilahun ghayru Allahi yateekum bilaylin taskunoona feehi afala tubsiroona (⁎)

*****

Dis-leur : « Et que diriez-vous si Dieu avait étendu sur vous un jour sans fin jusqu’au Jugement dernier ? Quelle divinité autre que Dieu aurait pu vous ramener la nuit pour votre repos ? Ne le voyez-vous donc pas ? » (Ⅰ)

*****

Dis : « Que diriez-vous si DIEU étendait en permanence le jour sur vous jusqu’au Jour de la résurrection, quel autre dieu que DIEU vous apporterait une nuit où [vous pourriez] vous reposer ? Eh quoi ! n’observez-vous pas ? » (Ⅱ)

*****

قُلْ أَرَأَيْتُمْ إِن جَعَلَ اللَّهُ عَلَيْكُمُ النَّهَارَ سَرْمَدًا إِلَىٰ يَوْمِ الْقِيَامَةِ مَنْ إِلَٰهٌ غَيْرُ اللَّهِ يَأْتِيكُم بِلَيْلٍ تَسْكُنُونَ فِيهِ ۖ أَفَلَا تُبْصِرُونَ (Ⅳ)

*****

28. 73  
Par Sa miséricorde, l’alternance de la nuit et du jour vous a été offerte pour que vous y trouviez votre demeure et la recherche de Ses bienfaits, peut-être saurez-vous Lui montrer de la gratitude.

Wamin rahmatihi jaAAala lakumu allayla waalnnahara litaskunoo feehi walitabtaghoo min fadlihi walaAAallakum tashkuroona (⁎)

*****

Mais Dieu, par un effet de Sa miséricorde, a institué la nuit et le jour, pour vous permettre à la fois de vous reposer et d’aller à la recherche de Ses faveurs. Peut-être Lui en serez-vous reconnaissants. (Ⅰ)

*****

Par Sa miséricorde, Il a établi la nuit pour vous reposer et le jour pour vous mettre en quête de Sa grâce afin que vous [en] soyez reconnaissants. (Ⅱ)

*****

وَمِن رَّحْمَتِهِ جَعَلَ لَكُمُ اللَّيْلَ وَالنَّهَارَ لِتَسْكُنُوا فِيهِ وَلِتَبْتَغُوا مِن فَضْلِهِ وَلَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ (Ⅳ)

*****

28. 74  
Et le jour où Il les appellera, Il leur dira : Où sont les dieux que vous prétendiez être Mes associés ?

Wayawma yunadeehim fayaqoolu ayna shurakaiya allatheena kuntum tazAAumoona (⁎)

*****

Le Jour de leur comparution, Dieu leur dira : « Où sont les associés que vous prétendiez Me donner ? » (Ⅰ)

*****

Le Jour où Il appellera [les idolâtres, polythéistes,...], Il dira : « Où sont ceux que vous prétendiez être Mes associés ? » (Ⅱ)

*****

وَيَوْمَ يُنَادِيهِمْ فَيَقُولُ أَيْنَ شُرَكَائِيَ الَّذِينَ كُنتُمْ تَزْعُمُونَ (Ⅳ)

*****

28. 75  
Nous extrairons de chaque communauté un témoin et Nous dirons : Apportez donc votre preuve ! Ils sauront alors que le Vrai appartient à Allah et que ce dont ils se réclamaient les a abandonnés.

WanazaAAna min kulli ommatin shaheedan faqulna hatoo burhanakum faAAalimoo anna alhaqqa lillahi wadalla AAanhum ma kanoo yaftaroona (⁎)

*****

Et Nous ferons sortir un témoin de chaque communauté, et leur dirons : « Apportez vos preuves ! » C’est alors qu’ils comprendront que la Vérité n’appartient qu’à Dieu et qu’ils verront leurs illusions s’évanouir. (Ⅰ)

*****

Nous ferons surgir un témoin de chaque communauté et dirons : « Apportez donc votre preuve ». Alors ils sauront que la vérité est à DIEU, et loin d’eux s’évanouit ce qu’ils auront mensongèrement inventé. (Ⅱ)

*****

وَنَزَعْنَا مِن كُلِّ أُمَّةٍ شَهِيدًا فَقُلْنَا هَاتُوا بُرْهَانَكُمْ فَعَلِمُوا أَنَّ الْحَقَّ لِلَّهِ وَضَلَّ عَنْهُم مَّا كَانُوا يَفْتَرُونَ (Ⅳ)

*****

28. 76  
En vérité, Coré était du peuple de Moïse, mais il se rebella contre lui. Nous l’avions en effet doté de tant de trésors que les clés des coffres qui les contenaient auraient été trop lourdes pour une cohorte d’hommes robustes. Son peuple lui dit : Ne te réjouis pas trop vite, car Dieu n’aime pas ceux qui se réjouissent [avec excès].

Inna qaroona kana min qawmi moosa fabagha AAalayhim waataynahu mina alkunoozi ma inna mafatihahu latanooo bialAAusbati olee alquwwati ith qala lahu qawmuhu la tafrah inna Allaha la yuhibbu alfariheena (⁎)

*****

En vérité, Coré appartenait au peuple de Moïse ; mais sa violence envers ses congénères ne connut point de limite le jour où Nous lui donnâmes tant de trésors que les clefs en étaient trop lourdes à porter pour une bande d’hommes pourtant très forts. Son peuple lui disait : « Ne te réjouis pas trop ! Dieu n’aime pas les gens pleins de gloriole. (Ⅰ)

*****

Qâroun (Coré) était du peuple de Moïse, mais il fut outrancier envers lui (envers le peuple). Nous lui avions donné des trésors dont les clefs étaient bien lourdes pour une troupe d’hommes robustes. Son peuple lui dit : « N’exulte pas [trop], DIEU n’aime pas ceux qui exultent [abusivement]. (Ⅱ)

*****

۞ إِنَّ قَارُونَ كَانَ مِن قَوْمِ مُوسَىٰ فَبَغَىٰ عَلَيْهِمْ ۖ وَآتَيْنَاهُ مِنَ الْكُنُوزِ مَا إِنَّ مَفَاتِحَهُ لَتَنُوءُ بِالْعُصْبَةِ أُولِي الْقُوَّةِ إِذْ قَالَ لَهُ قَوْمُهُ لَا تَفْرَحْ ۖ إِنَّ اللَّهَ لَا يُحِبُّ الْفَرِحِينَ (Ⅳ)

*****

28. 77  
Cherche plutôt dans ce que Dieu t’a donné, pour mériter ta dernière demeure, mais n’oublie pas la part de cette vie ici-bas. Fais le bien sur cette terre comme Dieu l’a fait pour toi. N’accepte pas le désordre sur terre, car Dieu n’aime pas les semeurs de désordre.

Waibtaghi feema ataka Allahu alddara alakhirata wala tansa naseebaka mina alddunya waahsin kama ahsana Allahu ilayka wala tabghi alfasada fee alardi inna Allaha la yuhibbu almufsideena (⁎)

*****

Emploie plutôt les richesses que Dieu t’a accordées pour gagner l’ultime demeure, sans pour autant renoncer à ta part de bonheur dans ce monde. Sois bon envers les autres comme Dieu l’a été envers toi ! Ne favorise pas la corruption sur la Terre, car Dieu n’aime pas les corrupteurs. » (Ⅰ)

*****

Recherche, dans ce que DIEU t’a donné, la demeure (vie) future. N’oublie pas ta part [de la vie] d’ici-bas. Fais du bien comme DIEU t’a fait du bien. Ne recherche pas la corruption sur la terre, car DIEU n’aime pas ceux qui sèment la corruption ». (Ⅱ)

*****

وَابْتَغِ فِيمَا آتَاكَ اللَّهُ الدَّارَ الْآخِرَةَ ۖ وَلَا تَنسَ نَصِيبَكَ مِنَ الدُّنْيَا ۖ وَأَحْسِن كَمَا أَحْسَنَ اللَّهُ إِلَيْكَ ۖ وَلَا تَبْغِ الْفَسَادَ فِي الْأَرْضِ ۖ إِنَّ اللَّهَ لَا يُحِبُّ الْمُفْسِدِينَ (Ⅳ)

*****

28. 78  
Il dit : Ce que je possède en matière de science, je ne le dois qu’à moi-même. Coré ne savait-il pas que Dieu avait anéanti des générations entières avant lui, plus puissantes qu’il ne pouvait l’être de par la force et de par le nombre ? Mais les criminels ne seront pas interrogés sur leurs méfaits.

Qala innama ooteetuhu AAala AAilmin AAindee awalam yaAAlam anna Allaha qad ahlaka min qablihi mina alqurooni man huwa ashaddu minhu quwwatan waaktharu jamAAan wala yusalu AAan thunoobihimu almujrimoona (⁎)

*****

Mais Coré répondait : « Ce que j’ai, je le dois uniquement à la science que je possède. » Ne savait-il donc pas que Dieu avait déjà détruit avant lui tant de générations d’hommes plus redoutables que lui par leur force et leur nombre ? Mais les criminels ne seront même pas interrogés sur leurs péchés. (Ⅰ)

*****

[Coré] dit : « Je ne dois qu’à ma science ce qui m’est donné ! » Eh quoi, ne savait-il pas que DIEU a déjà fait périr, [dans] des siècles [révolus et des générations passées], des gens [injustes et hautains] plus forts que lui et plus riches [et plus importants par le nombre] ? [Mais à l’arrivée du châtiment] les criminels ne sont pas questionnés sur leurs péchés. (Ⅱ)

*****

قَالَ إِنَّمَا أُوتِيتُهُ عَلَىٰ عِلْمٍ عِندِي ۚ أَوَلَمْ يَعْلَمْ أَنَّ اللَّهَ قَدْ أَهْلَكَ مِن قَبْلِهِ مِنَ الْقُرُونِ مَنْ هُوَ أَشَدُّ مِنْهُ قُوَّةً وَأَكْثَرُ جَمْعًا ۚ وَلَا يُسْأَلُ عَن ذُنُوبِهِمُ الْمُجْرِمُونَ (Ⅳ)

*****

28. 79  
Il sortit vers son peuple, habillé de ses plus beaux vêtements. Ceux qui préféraient la vie terrestre dirent : Si seulement nous étions dotés de la même richesse que Coré, car en effet il jouit d’une condition extraordinaire.

Fakharaja AAala qawmihi fee zeenatihi qala allatheena yureedoona alhayata alddunya ya layta lana mithla ma ootiya qaroonu innahu lathoo haththin AAatheemin (⁎)

*****

Coré se présenta un jour devant son peuple avec tout son faste, ce qui poussa ceux qui voulaient jouir de la vie présente à dire : « Si seulement nous possédions des richesses semblables à celles de Coré ! Il a vraiment une chance extraordinaire ! » (Ⅰ)

*****

[Coré] sortit, dans ses fastes, devant son peuple. Et ceux qui [ne] désiraient [que le clinquant de] la vie d’ici-bas dirent : « Ah, si nous avions la même [richesse] que ce qui est accordé à Coré ; certes, il dispose d’une grande fortune (il est le plus heureux du monde) ! » (Ⅱ)

*****

فَخَرَجَ عَلَىٰ قَوْمِهِ فِي زِينَتِهِ ۖ قَالَ الَّذِينَ يُرِيدُونَ الْحَيَاةَ الدُّنْيَا يَا لَيْتَ لَنَا مِثْلَ مَا أُوتِيَ قَارُونُ إِنَّهُ لَذُو حَظٍّ عَظِيمٍ (Ⅳ)

*****

28. 80  
Mais ceux qui détenaient la science dirent : Malheur à vous ! La récompense de Dieu est bien meilleure pour celui qui a cru et qui s’est acquitté de bonnes œuvres. Et seuls les persévérants la recevront.

Waqala allatheena ootoo alAAilma waylakum thawabu Allahi khayrun liman amana waAAamila salihan wala yulaqqaha illa alssabiroona (⁎)

*****

– « Malheureux que vous êtes, leur répliquèrent ceux qui avaient reçu la science. La récompense de Dieu est bien meilleure pour celui qui croit et pratique les bonnes œuvres. » Mais une telle récompense n’échoit qu’à ceux qui sont constants dans l’épreuve. (Ⅰ)

*****

Tandis que ceux à qui le savoir a été donné [leur] dirent : « Malheur à vous ! La récompense de DIEU est meilleure pour celui qui croit [en DIEU] et travaille bien [utile à lui-même, à la société humaine et pour la cause de DIEU]. Et elle ne sera reçue [ou, conçue] que par les endurants [sur le chemin de DIEU] ». (Ⅱ)

*****

وَقَالَ الَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ وَيْلَكُمْ ثَوَابُ اللَّهِ خَيْرٌ لِّمَنْ آمَنَ وَعَمِلَ صَالِحًا وَلَا يُلَقَّاهَا إِلَّا الصَّابِرُونَ (Ⅳ)

*****

28. 81  
Nous engloutîmes sous terre Coré et sa maison, et aucun groupe de partisans ne vint le sauver, hormis Dieu. Mais il ne fut pas secouru.

Fakhasafna bihi wabidarihi alarda fama kana lahu min fiatin yansuroonahu min dooni Allahi wama kana mina almuntasireena (⁎)

*****

Nous fîmes alors engloutir par la terre Coré et son palais, et sa suite fut impuissante à le secourir contre Dieu, pas plus qu’il ne put se secourir lui-même. (Ⅰ)

*****

Nous l’engloutîmes [Coré], lui et sa maison, dans la terre. Il n’eut pas un clan pour l’aider contre [le châtiment de] DIEU ; il ne pût se secourir lui-même. (Ⅱ)

*****

فَخَسَفْنَا بِهِ وَبِدَارِهِ الْأَرْضَ فَمَا كَانَ لَهُ مِن فِئَةٍ يَنصُرُونَهُ مِن دُونِ اللَّهِ وَمَا كَانَ مِنَ الْمُنتَصِرِينَ (Ⅳ)

*****

28. 82  
Au matin, ceux qui hier encore espéraient prendre sa place s’écrièrent : Il semble que Dieu facilite les biens à qui Il veut parmi Ses serviteurs. Si Dieu avait voulu nous priver de Ses bienfaits, Il nous aurait fait engloutir par la terre. Tout porte à croire que les incroyants ne seront pas les bienheureux.

Waasbaha allatheena tamannaw makanahu bialamsi yaqooloona waykaanna Allaha yabsutu alrrizqa liman yashao min AAibadihi wayaqdiru lawla an manna Allahu AAalayna lakhasafa bina waykaannahu la yuflihu alkafiroona (⁎)

*****

Et ceux qui, la veille, souhaitaient être à sa place se mirent le lendemain à dire : « Il est vrai que Dieu prodigue Ses richesses ou les restreint à qui Il veut parmi Ses serviteurs. Et si Dieu ne S’était pas montré bienveillant envers nous, Il nous aurait sûrement fait engloutir. Il est donc certain que les négateurs ne pourront jamais réussir ! » (Ⅰ)

*****

Et ceux qui, la veille, avaient envié sa place, se disaient : « Voyez donc, DIEU accorde largement ou mesure [Ses] dons à qui Il veut parmi Ses serviteurs. Si DIEU n’était pas bienveillant envers nous, Il nous aurait fait engloutir. Voyez donc, les impies [hautains, injustes etc.] ne prospéreront pas ». (Ⅱ)

*****

وَأَصْبَحَ الَّذِينَ تَمَنَّوْا مَكَانَهُ بِالْأَمْسِ يَقُولُونَ وَيْكَأَنَّ اللَّهَ يَبْسُطُ الرِّزْقَ لِمَن يَشَاءُ مِنْ عِبَادِهِ وَيَقْدِرُ ۖ لَوْلَا أَن مَّنَّ اللَّهُ عَلَيْنَا لَخَسَفَ بِنَا ۖ وَيْكَأَنَّهُ لَا يُفْلِحُ الْكَافِرُونَ (Ⅳ)

*****

28. 83  
Telle est la dernière demeure, Nous la préparons à ceux qui évitent sur terre toute conduite hautaine et tout désordre. La fin appartient à ceux qui craignent Dieu.

Tilka alddaru alakhiratu najAAaluha lillatheena la yureedoona AAuluwwan fee alardi wala fasadan waalAAaqibatu lilmuttaqeena (⁎)

*****

Cette dernière demeure, Nous la réservons à ceux qui ne veulent être, sur Terre, ni altiers ni corrupteurs. Et ce sont ceux qui craignent leur Seigneur qui auront la fin la plus heureuse. (Ⅰ)

*****

Nous réservons la [bonne] demeure (la vie) future (le Paradis), à ceux (croyants pratiquants) qui ne veulent nullement être hautains sur la terre ni [y] semer la corruption. La fin heureuse appartient à ceux qui sont pieux. (Ⅱ)

*****

تِلْكَ الدَّارُ الْآخِرَةُ نَجْعَلُهَا لِلَّذِينَ لَا يُرِيدُونَ عُلُوًّا فِي الْأَرْضِ وَلَا فَسَادًا ۚ وَالْعَاقِبَةُ لِلْمُتَّقِينَ (Ⅳ)

*****

28. 84  
Celui qui accomplit une bonne action obtiendra bien mieux que celle-ci ; celui qui commet une mauvaise action, celui-là aura, comme tous ses semblables, la rétribution pour le mal qu’ils auront fait.

Man jaa bialhasanati falahu khayrun minha waman jaa bialssayyiati fala yujza allatheena AAamiloo alssayyiati illa ma kanoo yaAAmaloona (⁎)

*****

Celui qui se présentera avec une bonne action en sera récompensé au-delà de ce qu’elle mérite. Quant à celui qui se présentera avec une mauvaise action, qu’il sache que ceux qui auront commis le mal n’en seront rétribués que selon les fautes qu’ils auront commises. (Ⅰ)

*****

Quelqu’un qui apportera une bonne action, aura [une récompense] meilleure [que son action]. Quiconque apportera (commettra) une mauvaise action, eh bien, ceux qui commettent de mauvaises actions ne seront rétribués (châtiés) que selon ce qu’ils auront commis. (Ⅱ)

*****

مَن جَاءَ بِالْحَسَنَةِ فَلَهُ خَيْرٌ مِّنْهَا ۖ وَمَن جَاءَ بِالسَّيِّئَةِ فَلَا يُجْزَى الَّذِينَ عَمِلُوا السَّيِّئَاتِ إِلَّا مَا كَانُوا يَعْمَلُونَ (Ⅳ)

*****

28. 85  
Celui qui t’a rendu obligatoire le Coran te ramènera au lieu du retour. Dis : Mon Seigneur est mieux informé de celui qui est venu avec la bonne direction et de celui qui s’est trouvé dans un égarement explicite.

Inna allathee farada AAalayka alqurana laradduka ila maAAadin qul rabbee aAAlamu man jaa bialhuda waman huwa fee dalalin mubeenin (⁎)

*****

En vérité, Celui qui t’a prescrit le Coran te ramènera sûrement là où tu aspires à faire retour. Dis : « Mon Seigneur connaît mieux que quiconque celui qui prêche la vérité et celui qui se trouve dans un égarement évident. » (Ⅰ)

*****

[Prophète !] Celui (ton Seigneur) qui t’a prescrit le Coran, te ramènera au [noble] lieu de retour (la plus noble vie paradisiaque). Dis : « Mon Seigneur connaît parfaitement celui qui est dans la bonne voie et celui qui est dans un égarement manifeste ». (Ⅱ)

*****

إِنَّ الَّذِي فَرَضَ عَلَيْكَ الْقُرْآنَ لَرَادُّكَ إِلَىٰ مَعَادٍ ۚ قُل رَّبِّي أَعْلَمُ مَن جَاءَ بِالْهُدَىٰ وَمَنْ هُوَ فِي ضَلَالٍ مُّبِينٍ (Ⅳ)

*****

28. 86  
Tu n’espérais pas que le Livre te serait envoyé sans que cela procède d’une miséricorde de ton Seigneur. Ne sois donc pas un auxiliaire pour les incroyants.

Wama kunta tarjoo an yulqa ilayka alkitabu illa rahmatan min rabbika fala takoonanna thaheeran lilkafireena (⁎)

*****

Tu n’espérais point que le Livre te serait révélé. Et s’il l’a été, c’est uniquement par un effet de la miséricorde de ton Seigneur. Ne soutiens donc jamais les infidèles. (Ⅰ)

*****

Tu n’imaginais pas que le Livre te serait révélé ; ce ne fut que par une miséricorde (un don) de ton Seigneur. Ne prête pas main-forte aux impies ; (Ⅱ)

*****

وَمَا كُنتَ تَرْجُو أَن يُلْقَىٰ إِلَيْكَ الْكِتَابُ إِلَّا رَحْمَةً مِّن رَّبِّكَ ۖ فَلَا تَكُونَنَّ ظَهِيرًا لِّلْكَافِرِينَ (Ⅳ)

*****

28. 87  
Qu’ils ne te détournent pas des versets d’Allah après qu’ils t’ont été annoncés. Prie ton Seigneur et ne sois pas de ceux qui Lui associent d’autres dieux.

Wala yasuddunnaka AAan ayati Allahi baAAda ith onzilat ilayka waodAAu ila rabbika wala takoonanna mina almushrikeena (⁎)

*****

Ne te laisse pas détourner par eux des versets de Dieu, maintenant qu’ils te sont parvenus ! Invite les hommes au culte de Dieu, et ne sois pas du nombre des idolâtres ! (Ⅰ)

*****

qu’ils ne te détournent pas des versets [et des signes] de DIEU une fois qu’ils te sont révélés. Appelle [les hommes] à ton Seigneur et ne sois jamais du nombre de (ne te concentre pas sur) ceux qui [Lui] donnent des associés. (Ⅱ)

*****

وَلَا يَصُدُّنَّكَ عَنْ آيَاتِ اللَّهِ بَعْدَ إِذْ أُنزِلَتْ إِلَيْكَ ۖ وَادْعُ إِلَىٰ رَبِّكَ ۖ وَلَا تَكُونَنَّ مِنَ الْمُشْرِكِينَ (Ⅳ)

*****

28. 88  
N’invoque aucune autre divinité à côté d’Allah. Il n’y a pas d’autres dieux que Lui et toute chose est amenée à périr, excepté Sa face. À Lui le jugement, à Lui le retour.

Wala tadAAu maAAa Allahi ilahan akhara la ilaha illa huwa kullu shayin halikun illa wajhahu lahu alhukmu wailayhi turjaAAoona (⁎)

*****

Et n’invoque nulle autre divinité que Dieu ! Il n’est de divinité que Lui ! Tout est voué à périr, excepté la Face du Seigneur. C’est à Lui qu’appartient le pouvoir suprême et c’est à Lui que vous ferez retour. (Ⅰ)

*****

A côté de (avec) DIEU n’invoque aucun [être comme] dieu (divinité). Nul n’est dieu que Lui. Toute chose périt sauf Sa face. A Lui est le jugement. Vers Lui vous serez [tous] ramenés [et jugés]. (Ⅱ)

*****

وَلَا تَدْعُ مَعَ اللَّهِ إِلَٰهًا آخَرَ ۘ لَا إِلَٰهَ إِلَّا هُوَ ۚ كُلُّ شَيْءٍ هَالِكٌ إِلَّا وَجْهَهُ ۚ لَهُ الْحُكْمُ وَإِلَيْهِ تُرْجَعُونَ (Ⅳ)

*****



Page: << 2

28 





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥