L’agenouillée (al-jatiya)
>  
38 Verses | Page 1 / 1
(Arabe classique)


Afficher / Cacher
(Ⅰ)
(Ⅱ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


45. 0  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ
- Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (Ⅰ)
- Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅱ)
-  [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ (Ⅴ)
- Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux (Ⅵ)
- Au nom de Dieu, le Tout miséricorde, le Miséricordieux (Ⅶ)
- Au nom d’Allah, le Bienfaiteur miséricordieux. (Ⅷ)
45. 1  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ حم
- Hameem (Ⅰ)
- Hâ - Mîm. (Ⅱ)
- H. M. (Hâ. Mîm.) (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم حم (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ حم (Ⅴ)
- Ha. Mim. (Ⅵ)
- H M (Ⅶ)
- Ḥ. M. (Ⅷ)
45. 2  
تَنزِيلُ الْكِتَابِ مِنَ اللَّهِ الْعَزِيزِ الْحَكِيمِ
- Tanzeelu alkitabi mina Allahi alAAazeezi alhakeemi (Ⅰ)
- La révélation du Livre émane de Dieu, le Tout-Puissant, le Sage. (Ⅱ)
- [Voici la] descente (la révélation) du Livre venant de DIEU, le Puissant, le Sage. (Ⅲ)
- تنزيل الكتاب من الله العزيز الحكيم (Ⅳ)
- تَنزيلُ الكِتٰبِ مِنَ اللَّهِ العَزيزِ الحَكيمِ (Ⅴ)
- Cette révélation du Livre émane d’Allah, le Tout-Puissant, le Sage. (Ⅵ)
- La descente de l’Écrit procède de Dieu Tout-Puissant et Sage (Ⅶ)
- La révélation (tanzîl) de l’Écriture émane d’Allah, le Puissant, le Sage. (Ⅷ)
45. 3  
إِنَّ فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ لَآيَاتٍ لِّلْمُؤْمِنِينَ
- Inna fee alssamawati waalardi laayatin lilmumineena (Ⅰ)
- En vérité, il y a dans les Cieux et la Terre des signes pour ceux qui ont la foi. (Ⅱ)
- Il y a dans les cieux et [sur] la terre des signes pour les croyants. (Ⅲ)
- إن في السماوات والأرض لآيات للمؤمنين (Ⅳ)
- إِنَّ فِى السَّمٰوٰتِ وَالأَرضِ لَءايٰتٍ لِلمُؤمِنينَ (Ⅴ)
- De fait, il y a dans les cieux et sur terre des signes explicites pour les croyants. (Ⅵ)
- aux cieux et sur la terre il est assurément des signes pour les croyants (Ⅶ)
- En vérité, dans les cieux et [sur] la terre sont certes des signes pour les Croyants. (Ⅷ)
45. 4  
وَفِي خَلْقِكُمْ وَمَا يَبُثُّ مِن دَابَّةٍ آيَاتٌ لِّقَوْمٍ يُوقِنُونَ
- Wafee khalqikum wama yabuththu min dabbatin ayatun liqawmin yooqinoona (Ⅰ)
- Votre propre création et la multiplicité des espèces animales constituent aussi des signes pour ceux qui croient avec certitude. (Ⅱ)
- Et dans votre propre création et dans les animaux qu’Il dissémine [sur la terre], il y a [aussi] des signes pour les hommes doués de certitude (bon cœur). (Ⅲ)
- وفي خلقكم وما يبث من دابة آيات لقوم يوقنون (Ⅳ)
- وَفى خَلقِكُم وَما يَبُثُّ مِن دابَّةٍ ءايٰتٌ لِقَومٍ يوقِنونَ (Ⅴ)
- Dans votre création même et dans la multiplicité des bêtes, il y a des signes explicites pour le peuple qui croit fermement [en Dieu]. (Ⅵ)
- et dans votre propre création, dans la multiplication des animaux, il est des signes pour un peuple capable de certitude (Ⅶ)
- En votre création et en ce qu’Il fait pulluler de [toute] bête, sont des signes pour un peuple qui est convaincu. (Ⅷ)
45. 5  
وَاخْتِلَافِ اللَّيْلِ وَالنَّهَارِ وَمَا أَنزَلَ اللَّهُ مِنَ السَّمَاءِ مِن رِّزْقٍ فَأَحْيَا بِهِ الْأَرْضَ بَعْدَ مَوْتِهَا وَتَصْرِيفِ الرِّيَاحِ آيَاتٌ لِّقَوْمٍ يَعْقِلُونَ
- Waikhtilafi allayli waalnnahari wama anzala Allahu mina alssamai min rizqin faahya bihi alarda baAAda mawtiha watasreefi alrriyahi ayatun liqawmin yaAAqiloona (Ⅰ)
- L’alternance de la nuit et du jour, les pluies bienfaisantes que Dieu fait descendre du ciel pour faire revivre la terre après sa mort, ainsi que la variation des vents sont autant de preuves pour des gens qui raisonnent. (Ⅱ)
- L’alternance [ou le cycle] du jour et de la nuit, [la pluie] que DIEU fait descendre du ciel comme subsistance pour faire revivre la terre naguère morte et le déchaînement des vents sont des signes [qui permettent de conclure à l’existence de DIEU] pour les hommes qui raisonnent (qui réfléchissent). (Ⅲ)
- واختلاف الليل والنهار وما أنزل الله من السماء من رزق فأحيا به الأرض بعد موتها وتصريف الرياح آيات لقوم يعقلون (Ⅳ)
- وَاختِلٰفِ الَّيلِ وَالنَّهارِ وَما أَنزَلَ اللَّهُ مِنَ السَّماءِ مِن رِزقٍ فَأَحيا بِهِ الأَرضَ بَعدَ مَوتِها وَتَصريفِ الرِّيٰحِ ءايٰتٌ لِقَومٍ يَعقِلونَ (Ⅴ)
- L’alternance de la nuit et du jour, ce qu’Allah a fait descendre du ciel pour arroser la terre et la réanimer après qu’elle se fut desséchée, le régime des vents et leur emploi, sont des preuves magistrales pour un peuple qui raisonne. (Ⅵ)
- et aussi dans l’alternance de la nuit et du jour, et dans ce que Dieu fait descendre du ciel comme attribution, pour en faire revivre la terre après qu’elle soit morte, et dans la modulation des vents, il est des signes pour un peuple capable de raison. (Ⅶ)
- [De même], dans l’opposition de la nuit et du jour, dans la pluie qu’Allah fait descendre du ciel, par laquelle Il fait revivre la terre après sa mort, dans le déchaînement des vents, sont [aussi] des signes pour un peuple qui raisonne. (Ⅷ)
45. 6  
تِلْكَ آيَاتُ اللَّهِ نَتْلُوهَا عَلَيْكَ بِالْحَقِّ ۖ فَبِأَيِّ حَدِيثٍ بَعْدَ اللَّهِ وَآيَاتِهِ يُؤْمِنُونَ
- Tilka ayatu Allahi natlooha AAalayka bialhaqqi fabiayyi hadeethin baAAda Allahi waayatihi yuminoona (Ⅰ)
- Ce sont là des versets de Dieu que Nous te récitons en toute vérité. En quel autre discours croiront-ils s’ils restent insensibles à la Parole de Dieu et à Ses preuves ? (Ⅱ)
- Ce sont les versets de DIEU que Nous te récitons en [toute] vérité. [Si les irréligieux, incroyants, athées, impies,... ne croient pas à ces versets,] en quel discours autre que la parole de DIEU et Ses versets croiront-ils ? (Ⅲ)
- تلك آيات الله نتلوها عليك بالحق فبأي حديث بعد الله وآياته يؤمنون (Ⅳ)
- تِلكَ ءايٰتُ اللَّهِ نَتلوها عَلَيكَ بِالحَقِّ ۖ فَبِأَىِّ حَديثٍ بَعدَ اللَّهِ وَءايٰتِهِ يُؤمِنونَ (Ⅴ)
- Tels sont les versets d’Allah que Nous te récitons en toute vérité. À quels autres signes, et à quels arguments après ceux d’Allah, vont-ils croire ? (Ⅵ)
- Ce sont là des signes de Dieu, Nous te les énonçons dans le Vrai. — A quel langage, hors Dieu et Ses signes, pourraient-ils croire ? (Ⅶ)
- Ces signes d’Allah Nous te les communiquons au moyen de la Vérité. Après [ceux d’] Allah, en quel discours et en quels signes croiront-ils ? (Ⅷ)
45. 7  
وَيْلٌ لِّكُلِّ أَفَّاكٍ أَثِيمٍ
- Waylun likulli affakin atheemin (Ⅰ)
- Malheur à tout fieffé pécheur (Ⅱ)
- Malheur à tout imposteur pécheur [abusif] (Ⅲ)
- ويل لكل أفاك أثيم (Ⅳ)
- وَيلٌ لِكُلِّ أَفّاكٍ أَثيمٍ (Ⅴ)
- Malheur à tout pervers qui se rend coupable de mensonge. (Ⅵ)
- Malheur à tout imposteur et pécheur (Ⅶ)
- Malheur à tout calomniateur plein de péchés (Ⅷ)
45. 8  
يَسْمَعُ آيَاتِ اللَّهِ تُتْلَىٰ عَلَيْهِ ثُمَّ يُصِرُّ مُسْتَكْبِرًا كَأَن لَّمْ يَسْمَعْهَا ۖ فَبَشِّرْهُ بِعَذَابٍ أَلِيمٍ
- YasmaAAu ayati Allahi tutla AAalayhi thumma yusirru mustakbiran kaan lam yasmaAAha fabashshirhu biAAathabin aleemin (Ⅰ)
- qui, lorsqu’il entend réciter les versets de Dieu, s’enferme dans son dédain, comme s’il ne les avait pas entendus. Annonce-lui un châtiment douloureux ! (Ⅱ)
- qui entend réciter les versets de DIEU et s’obstine [dans son injustice] étant orgueilleux [et vaniteux] comme s’il ne les avait pas entendus. Annonce-lui le douloureux châtiment [en raison d’avoir corrompu son propre cœur et ceux des autres]. (Ⅲ)
- يسمع آيات الله تتلى عليه ثم يصر مستكبرا كأن لم يسمعها فبشره بعذاب أليم (Ⅳ)
- يَسمَعُ ءايٰتِ اللَّهِ تُتلىٰ عَلَيهِ ثُمَّ يُصِرُّ مُستَكبِرًا كَأَن لَم يَسمَعها ۖ فَبَشِّرهُ بِعَذابٍ أَليمٍ (Ⅴ)
- Il entend les versets d’Allah, mais, orgueilleux, il feint de ne pas les entendre. Informe-le du tourment cruel qui l’attend. (Ⅵ)
- qui s’entend énoncer les signes de Dieu, et puis s’obstine en sa superbe comme s’il ne les avait pas entendus !... — Fais-lui l’annonce d’un châtiment douloureux (Ⅶ)
- qui entend les signes d’Allah qui lui sont communiqués, puis [qui] s’obstine en son orgueil comme s’il ne les avait point entendus ! Annonce-lui un tourment cruel ! (Ⅷ)
45. 9  
وَإِذَا عَلِمَ مِنْ آيَاتِنَا شَيْئًا اتَّخَذَهَا هُزُوًا ۚ أُولَٰئِكَ لَهُمْ عَذَابٌ مُّهِينٌ
- Waitha AAalima min ayatina shayan ittakhathaha huzuwan olaika lahum AAathabun muheenun (Ⅰ)
- Retient-il quelques-uns de Nos versets, il s’emploie à les tourner en dérision. À ceux-là est réservé un châtiment avilissant, (Ⅱ)
- S’il prend connaissance avec quelques-uns de Nos versets [et de Nos signes], il les tourne en dérision ! Ces gens-là subiront un châtiment avilissant. (Ⅲ)
- وإذا علم من آياتنا شيئا اتخذها هزوا أولئك لهم عذاب مهين (Ⅳ)
- وَإِذا عَلِمَ مِن ءايٰتِنا شَيـًٔا اتَّخَذَها هُزُوًا ۚ أُولٰئِكَ لَهُم عَذابٌ مُهينٌ (Ⅴ)
- Et lorsqu’il apprend quelques-uns de Nos versets, il les tourne en dérision. Ceux-là auront un châtiment humiliant. (Ⅵ)
- ... ou s’il prend connaissance d’une parcelle de Nos signes, les tourne en dérision ! — Ceux-là peuvent s’attendre à un châtiment de vilenie (Ⅶ)
- [Malheur à] ceux qui, ayant su quelques-uns de Nos signes, les prennent en raillerie. Ceux-là auront un tourment avilissant. (Ⅷ)
45. 10  
مِّن وَرَائِهِمْ جَهَنَّمُ ۖ وَلَا يُغْنِي عَنْهُم مَّا كَسَبُوا شَيْئًا وَلَا مَا اتَّخَذُوا مِن دُونِ اللَّهِ أَوْلِيَاءَ ۖ وَلَهُمْ عَذَابٌ عَظِيمٌ
- Min waraihim jahannamu wala yughnee AAanhum ma kasaboo shayan wala ma ittakhathoo min dooni Allahi awliyaa walahum AAathabun AAatheemun (Ⅰ)
- car la Géhenne est à leurs trousses, et ni les richesses qu’ils ont amassées ni les maîtres qu’ils se sont donnés, en dehors de Dieu, ne leur porteront secours. Un terrible châtiment les attend. (Ⅱ)
- L’Enfer (résultat total de leur acte) les suit. Leurs acquis [injustes] ne leur serviront à rien ni ce qu’ils ont pris pour protecteurs au lieu de DIEU. A eux un grand châtiment. (Ⅲ)
- من ورائهم جهنم ولا يغني عنهم ما كسبوا شيئا ولا ما اتخذوا من دون الله أولياء ولهم عذاب عظيم (Ⅳ)
- مِن وَرائِهِم جَهَنَّمُ ۖ وَلا يُغنى عَنهُم ما كَسَبوا شَيـًٔا وَلا مَا اتَّخَذوا مِن دونِ اللَّهِ أَولِياءَ ۖ وَلَهُم عَذابٌ عَظيمٌ (Ⅴ)
- Ils auront la géhenne derrière eux et rien de ce qu’ils ont possédé ne leur servira, ni les dieux qu’ils se sont donnés comme protecteurs en dehors d’Allah. Un châtiment terrible les attend. (Ⅵ)
- — La Géhenne les talonne ; de rien ne leur serviront leurs acquis, non plus que cela qu’ils se seront donné comme protecteurs en place de Dieu — Ils subiront un châtiment terrible. (Ⅶ)
- Derrière eux sera la Géhenne. Tout ce qu’ils posséderont ne leur servira de rien, non plus que [les Faux Dieux] qu’ils auront pris comme patrons en dehors d’Allah. Ils auront un tourment redoutable. (Ⅷ)
45. 11  
هَٰذَا هُدًى ۖ وَالَّذِينَ كَفَرُوا بِآيَاتِ رَبِّهِمْ لَهُمْ عَذَابٌ مِّن رِّجْزٍ أَلِيمٌ
- Hatha hudan waallatheena kafaroo biayati rabbihim lahum AAathabun min rijzin aleemin (Ⅰ)
- Ce Coran est une bonne direction, et ceux qui récusent les versets de leur Seigneur subiront le supplice d’un châtiment douloureux. (Ⅱ)
- Voici un guide. Ceux (pécheurs, injustes, impies, polythéistes, athées... obstinés) qui rejettent les signes [et les versets] de leur Seigneur, à eux le douloureux châtiment. (Ⅲ)
- هذا هدى والذين كفروا بآيات ربهم لهم عذاب من رجز أليم (Ⅳ)
- هٰذا هُدًى ۖ وَالَّذينَ كَفَروا بِـٔايٰتِ رَبِّهِم لَهُم عَذابٌ مِن رِجزٍ أَليمٌ (Ⅴ)
- Tel est le droit chemin. Ceux qui nient les versets de leur Seigneur recevront un châtiment cruel. (Ⅵ)
- — Voici guidance. Quiconque aura dénié les signes de son Seigneur subira un châtiment d’une atroce furie. (Ⅶ)
- Ceci est Direction et ceux qui seront incrédules en les signes de leur Seigneur auront un tourment d’horreur cruelle. (Ⅷ)
45. 12  
۞ اللَّهُ الَّذِي سَخَّرَ لَكُمُ الْبَحْرَ لِتَجْرِيَ الْفُلْكُ فِيهِ بِأَمْرِهِ وَلِتَبْتَغُوا مِن فَضْلِهِ وَلَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ
- Allahu allathee sakhkhara lakumu albahra litajriya alfulku feehi biamrihi walitabtaghoo min fadlihi walaAAallakum tashkuroona (Ⅰ)
- C’est Dieu qui vous a soumis la mer pour permettre aux vaisseaux de voguer sur ses flots, par Son ordre, et afin que vous alliez en quête de Ses faveurs. Peut-être Lui en serez-vous reconnaissants. (Ⅱ)
- DIEU est Celui qui a mis à votre service la mer pour qu’y vogue le bateau, par Son ordre, et pour que vous alliez en quête de Sa grâce, afin que vous soyez reconnaissants. (Ⅲ)
- الله الذي سخر لكم البحر لتجري الفلك فيه بأمره ولتبتغوا من فضله ولعلكم تشكرون (Ⅳ)
- ۞ اللَّهُ الَّذى سَخَّرَ لَكُمُ البَحرَ لِتَجرِىَ الفُلكُ فيهِ بِأَمرِهِ وَلِتَبتَغوا مِن فَضلِهِ وَلَعَلَّكُم تَشكُرونَ (Ⅴ)
- Allah est Celui qui vous a rendu docile la mer, afin que, par Son ordre, les navires puissent y naviguer, que vous cherchiez à Lui plaire et que vous Lui soyez reconnaissants ! (Ⅵ)
- — C’est Dieu qui a mis à votre service la mer pour qu’à Son ordre y courent les navires et que vous y quêtiez un peu de Sa grâce… — Ah ! si vous étiez reconnaissants ! (Ⅶ)
- Allah est Celui qui vous a soumis la mer pour qu’y vogue le navire, sur Son ordre, et pour que vous recherchiez un peu de Sa faveur. Peut-être serez-vous reconnaissants ! (Ⅷ)
45. 13  
وَسَخَّرَ لَكُم مَّا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الْأَرْضِ جَمِيعًا مِّنْهُ ۚ إِنَّ فِي ذَٰلِكَ لَآيَاتٍ لِّقَوْمٍ يَتَفَكَّرُونَ
- Wasakhkhara lakum ma fee alssamawati wama fee alardi jameeAAan minhu inna fee thalika laayatin liqawmin yatafakkaroona (Ⅰ)
- Et Il vous a soumis tout ce qui est dans les Cieux et tout ce qui est dans la Terre, car tout procède de Lui. N’y a-t-il pas en cela des signes pour des gens qui réfléchissent ? (Ⅱ)
- Il a mis à votre service ce qui se trouve dans les cieux et sur la terre, le tout dépend de Lui. Ce sont là des signes pour ceux qui réfléchissent. (Ⅲ)
- وسخر لكم ما في السماوات وما في الأرض جميعا منه إن في ذلك لآيات لقوم يتفكرون (Ⅳ)
- وَسَخَّرَ لَكُم ما فِى السَّمٰوٰتِ وَما فِى الأَرضِ جَميعًا مِنهُ ۚ إِنَّ فى ذٰلِكَ لَءايٰتٍ لِقَومٍ يَتَفَكَّرونَ (Ⅴ)
- Il vous a rendu docile tout ce qui se trouve dans les cieux et sur terre. Car, tout procède de Lui. En cela, il y a des signes évidents pour un peuple qui réfléchit. (Ⅵ)
- — ... mis à votre service ce qu’il y a dans le ciel, ce qu’il y a sur la terre, tout cela de Lui procédant — En quoi résident des signes pour un peuple capable de réfléchir. (Ⅶ)
- [C’est Lui qui] vous a soumis ce qui est dans les cieux. Ce qui est sur la terre, tout entier, vient de Lui. En vérité, en cela sont certes des signes pour un peuple qui réfléchit. (Ⅷ)
45. 14  
قُل لِّلَّذِينَ آمَنُوا يَغْفِرُوا لِلَّذِينَ لَا يَرْجُونَ أَيَّامَ اللَّهِ لِيَجْزِيَ قَوْمًا بِمَا كَانُوا يَكْسِبُونَ
- Qul lillatheena amanoo yaghfiroo lillatheena la yarjoona ayyama Allahi liyajziya qawman bima kanoo yaksiboona (Ⅰ)
- Dis à ceux qui croient de pardonner à ceux qui n’espèrent rien des journées de Dieu. C’est Dieu Lui-même qui les rétribuera selon leurs œuvres, (Ⅱ)
- Dis aux croyants de pardonner à ceux qui n’espèrent pas les journées de DIEU. Il rétribuera tout peuple [et individu] pour ce qu’ils se seront acquis. (Ⅲ)
- قل للذين آمنوا يغفروا للذين لا يرجون أيام الله ليجزي قوما بما كانوا يكسبون (Ⅳ)
- قُل لِلَّذينَ ءامَنوا يَغفِروا لِلَّذينَ لا يَرجونَ أَيّامَ اللَّهِ لِيَجزِىَ قَومًا بِما كانوا يَكسِبونَ (Ⅴ)
- Dis aux croyants de pardonner à ceux qui n’espèrent rien des jours d’Allah. Dieu y rétribuera les hommes selon leurs œuvres. (Ⅵ)
- Dis à ceux qui croient d’être indulgents à ceux qui ne comptent pas sur les journées de Dieu, de sorte qu’Il rétribue Lui-même tout peuple de ses acquis. (Ⅶ)
- Dis à ceux qui croient de pardonner à ceux qui n’attendent point les Jours d’Allah, afin qu’[Allah] récompense [ces] gens pour ce qu’ils se sont acquis ! (Ⅷ)
45. 15  
مَنْ عَمِلَ صَالِحًا فَلِنَفْسِهِ ۖ وَمَنْ أَسَاءَ فَعَلَيْهَا ۖ ثُمَّ إِلَىٰ رَبِّكُمْ تُرْجَعُونَ
- Man AAamila salihan falinafsihi waman asaa faAAalayha thumma ila rabbikum turjaAAoona (Ⅰ)
- car quiconque accomplit de bonnes actions le fait dans son propre intérêt ; et quiconque fait le mal en subira les conséquences. Et c’est à votre Seigneur que vous serez tous ramenés. (Ⅱ)
- Quiconque fait le bien le fait pour lui-même, quiconque fait le mal le fait contre lui-même. Vous serez ramenés vers votre Seigneur [et jugés]. (Ⅲ)
- من عمل صالحا فلنفسه ومن أساء فعليها ثم إلى ربكم ترجعون (Ⅳ)
- مَن عَمِلَ صٰلِحًا فَلِنَفسِهِ ۖ وَمَن أَساءَ فَعَلَيها ۖ ثُمَّ إِلىٰ رَبِّكُم تُرجَعونَ (Ⅴ)
- Celui qui accomplit de bonnes œuvres les comptabilisera à son profit ; celui qui commet de mauvaises actions le fera à son détriment. Après quoi, votre retour se fera vers votre Seigneur. (Ⅵ)
- Qui effectue une œuvre salutaire, c’est pour soi-même ; qui fait le mal, c’est contre soi-même ; et puis à votre Seigneur il sera de vous fait retour. (Ⅶ)
- Quiconque fait œuvre pie, [le fait] pour soi et quiconque fait le mal, [le fait] contre soi. Plus tard, vers votre Seigneur, vous serez ramenés. (Ⅷ)
45. 16  
وَلَقَدْ آتَيْنَا بَنِي إِسْرَائِيلَ الْكِتَابَ وَالْحُكْمَ وَالنُّبُوَّةَ وَرَزَقْنَاهُم مِّنَ الطَّيِّبَاتِ وَفَضَّلْنَاهُمْ عَلَى الْعَالَمِينَ
- Walaqad atayna banee israeela alkitaba waalhukma waalnnubuwwata warazaqnahum mina alttayyibati wafaddalnahum AAala alAAalameena (Ⅰ)
- Nous avons donné aux fils d’Israël l’Écriture, la sagesse et la prophétie. Nous les avons pourvus d’une nourriture agréable et Nous en avons fait un peuple élu entre tous. (Ⅱ)
- Nous avons donné aux fils de Jacob [qui furent pieux,] l’Ecriture, la sagesse et la prophétie. Nous leur avons attribué des choses pures et agréables et les avons privilégiés par rapport aux mondes [de leur époque], (Ⅲ)
- ولقد آتينا بني إسرائيل الكتاب والحكم والنبوة ورزقناهم من الطيبات وفضلناهم على العالمين (Ⅳ)
- وَلَقَد ءاتَينا بَنى إِسرٰءيلَ الكِتٰبَ وَالحُكمَ وَالنُّبُوَّةَ وَرَزَقنٰهُم مِنَ الطَّيِّبٰتِ وَفَضَّلنٰهُم عَلَى العٰلَمينَ (Ⅴ)
- Nous avons donné aux fils d’Israël le Livre, la sagesse et la prophétie. Nous les avons dotés de tous les biens et Nous les avons privilégiés par rapport aux autres peuples. (Ⅵ)
- Oui, Nous avons donné aux Fils d’Israël l’Écriture et la norme et la prophétie ; Nous leur avons attribué des choses bonnes — Nous les avons privilégiés sur les univers (Ⅶ)
- Nous avons certes donné aux Fils d’Israël l’Écriture, l’Illumination (ḥukm) et la Prophétie. Nous leur avons attribué de bonnes nourritures et les avons élevés au-dessus du monde (‘âlamîn). (Ⅷ)
45. 17  
وَآتَيْنَاهُم بَيِّنَاتٍ مِّنَ الْأَمْرِ ۖ فَمَا اخْتَلَفُوا إِلَّا مِن بَعْدِ مَا جَاءَهُمُ الْعِلْمُ بَغْيًا بَيْنَهُمْ ۚ إِنَّ رَبَّكَ يَقْضِي بَيْنَهُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ فِيمَا كَانُوا فِيهِ يَخْتَلِفُونَ
- Waataynahum bayyinatin mina alamri fama ikhtalafoo illa min baAAdi ma jaahumu alAAilmu baghyan baynahum inna rabbaka yaqdee baynahum yawma alqiyamati feema kanoo feehi yakhtalifoona (Ⅰ)
- Nous leur avons apporté des preuves évidentes concernant Notre Ordre. Et ce ne fut qu’après avoir reçu la science qu’ils se sont divisés par esprit de rivalité. Ton Seigneur tranchera leur différend au Jour du Jugement dernier. (Ⅱ)
- Nous leur avons donné des preuves concernant l’Ordre (la Prophétie et la Religion). [Les impies, etc.] ne divergèrent, par suite de rivalité [et d’injustice qui régnait] entre eux, qu’après que la science (la preuve) leur fut venue ; ton Seigneur jugera entre eux, le Jour de la résurrection, [et tranchera] leurs différends. (Ⅲ)
- وآتيناهم بينات من الأمر فما اختلفوا إلا من بعد ما جاءهم العلم بغيا بينهم إن ربك يقضي بينهم يوم القيامة فيما كانوا فيه يختلفون (Ⅳ)
- وَءاتَينٰهُم بَيِّنٰتٍ مِنَ الأَمرِ ۖ فَمَا اختَلَفوا إِلّا مِن بَعدِ ما جاءَهُمُ العِلمُ بَغيًا بَينَهُم ۚ إِنَّ رَبَّكَ يَقضى بَينَهُم يَومَ القِيٰمَةِ فيما كانوا فيهِ يَختَلِفونَ (Ⅴ)
- Nous leur avons donné des preuves manifestes de Notre ordre. Ils ne se divisèrent qu’après avoir reçu la science. Au jour de la résurrection, ton Seigneur tranchera leur différend. (Ⅵ)
- Nous leur avons apporté des preuves pertinentes. Ils entrèrent en divergence après que la connaissance leur fut venue, et par impudence réciproque. Ton Seigneur tranchera entre eux au Jour de la résurrection sur l’ob­jet de leur différend (Ⅶ)
- Nous leur avons donné des preuves de l’Ordre. [Mais] poussés par une mutuelle insolence, ils ne se sont opposés qu’après que la Science fût venue à eux. Ton Seigneur décidera entre eux, au Jour de la Résurrection, au sujet de ce sur quoi ils s’opposaient. (Ⅷ)
45. 18  
ثُمَّ جَعَلْنَاكَ عَلَىٰ شَرِيعَةٍ مِّنَ الْأَمْرِ فَاتَّبِعْهَا وَلَا تَتَّبِعْ أَهْوَاءَ الَّذِينَ لَا يَعْلَمُونَ
- Thumma jaAAalnaka AAala shareeAAatin mina alamri faittabiAAha wala tattabiAA ahwaa allatheena la yaAAlamoona (Ⅰ)
- Nous t’avons ensuite placé sur la Voie légale qui procède de Notre Ordre. Applique-toi à la suivre ! Ne suis pas les passions de ceux qui ne savent pas, (Ⅱ)
- Nous t’avons ensuite mis sur une voie parfaite de l’Ordre. Suis-la. Ne suis pas les passions de ceux qui ne savent pas. (Ⅲ)
- ثم جعلناك على شريعة من الأمر فاتبعها ولا تتبع أهواء الذين لا يعلمون (Ⅳ)
- ثُمَّ جَعَلنٰكَ عَلىٰ شَريعَةٍ مِنَ الأَمرِ فَاتَّبِعها وَلا تَتَّبِع أَهواءَ الَّذينَ لا يَعلَمونَ (Ⅴ)
- Nous t’avons ensuite placé sur une voie qui relève de Notre ordre. Suis-la et ne suis pas les vains désirs de ceux qui ne savent point. (Ⅵ)
- De plus Nous t’avons mis sur une voie pertinente. Suis-la. Ne suis pas les passions de ceux qui ne savent point (Ⅶ)
- Ensuite, Nous t’avons placé sur une voie [procédant] de l’Ordre. Suis-la donc et ne suis point les doctrines pernicieuses de ceux qui ne savent pas ! (Ⅷ)
45. 19  
إِنَّهُمْ لَن يُغْنُوا عَنكَ مِنَ اللَّهِ شَيْئًا ۚ وَإِنَّ الظَّالِمِينَ بَعْضُهُمْ أَوْلِيَاءُ بَعْضٍ ۖ وَاللَّهُ وَلِيُّ الْمُتَّقِينَ
- Innahum lan yughnoo AAanka mina Allahi shayan wainna alththalimeena baAAduhum awliyao baAAdin waAllahu waliyyu almuttaqeena (Ⅰ)
- et qui ne peuvent t’être d’aucun secours contre Dieu. Certes, les injustes sont solidaires les uns des autres ; mais Dieu est le Protecteur des croyants. (Ⅱ)
- Ces gens [qui ne savent pas] ne te seront d’aucune utilité auprès de DIEU. Les injustes sont amis les uns des autres. [Mais] DIEU est le Protecteur [Ami et Guide] des hommes pieux. (Ⅲ)
- إنهم لن يغنوا عنك من الله شيئا وإن الظالمين بعضهم أولياء بعض والله ولي المتقين (Ⅳ)
- إِنَّهُم لَن يُغنوا عَنكَ مِنَ اللَّهِ شَيـًٔا ۚ وَإِنَّ الظّٰلِمينَ بَعضُهُم أَولِياءُ بَعضٍ ۖ وَاللَّهُ وَلِىُّ المُتَّقينَ (Ⅴ)
- Ils ne seront pour toi d’aucun secours auprès d’Allah. En réalité, les injustes se soutiennent mutuellement, Allah étant, Lui, le recours de ceux qui Le craignent. (Ⅵ)
- ils ne peuvent en rien te dispenser de Dieu. Les injustes se protègent les uns les autres, c’est des prémunis que Dieu se fait le Protecteur. (Ⅶ)
- [Ces Incrédules] ne te serviront à rien contre Allah. Les Injustes sont des patrons les uns pour les autres, tandis qu'Allah est le patron de ceux qui sont pieux. (Ⅷ)
45. 20  
هَٰذَا بَصَائِرُ لِلنَّاسِ وَهُدًى وَرَحْمَةٌ لِّقَوْمٍ يُوقِنُونَ
- Hatha basairu lilnnasi wahudan warahmatun liqawmin yooqinoona (Ⅰ)
- Ce Coran est une source de lumière pour les hommes, un guide et une miséricorde pour les gens qui croient avec certitude. (Ⅱ)
- Ceci (le Coran ou la Religion) constitue pour les hommes une source de clarté [parfaite], un guide et une grâce pour les hommes doués de certitude (bon cœur). (Ⅲ)
- هذا بصائر للناس وهدى ورحمة لقوم يوقنون (Ⅳ)
- هٰذا بَصٰئِرُ لِلنّاسِ وَهُدًى وَرَحمَةٌ لِقَومٍ يوقِنونَ (Ⅴ)
- Ce [Coran] est une source de lumière pour les hommes, une voie droite et une miséricorde pour un peuple qui est sincèrement croyant. (Ⅵ)
- Voici des éclairs pour les humains, et une guidance, une miséricorde pour un peuple capable de certitude. (Ⅶ)
- Ceci est clairvoyance pour les Hommes, Direction et Miséricorde pour un peuple qui est convaincu. (Ⅷ)
45. 21  
أَمْ حَسِبَ الَّذِينَ اجْتَرَحُوا السَّيِّئَاتِ أَن نَّجْعَلَهُمْ كَالَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ سَوَاءً مَّحْيَاهُمْ وَمَمَاتُهُمْ ۚ سَاءَ مَا يَحْكُمُونَ
- Am hasiba allatheena ijtarahoo alssayyiati an najAAalahum kaallatheena amanoo waAAamiloo alssalihati sawaan mahyahum wamamatuhum saa ma yahkumoona (Ⅰ)
- Ceux qui commettent de mauvaises actions pensent-ils que Nous allons les traiter, dans leur vie et dans leur mort, comme ceux qui croient et font le bien ? Comme ils jugent mal ! (Ⅱ)
- Est-ce que ceux qui commettent les mauvaises actions comptent-ils que Nous allons les traiter comme ceux qui croient [en DIEU] et font bon travail [utile aux hommes], dans leur vie et dans leur mort ? Comme ils en jugent mal ! (Ⅲ)
- أم حسب الذين اجترحوا السيئات أن نجعلهم كالذين آمنوا وعملوا الصالحات سواء محياهم ومماتهم ساء ما يحكمون (Ⅳ)
- أَم حَسِبَ الَّذينَ اجتَرَحُوا السَّيِّـٔاتِ أَن نَجعَلَهُم كَالَّذينَ ءامَنوا وَعَمِلُوا الصّٰلِحٰتِ سَواءً مَحياهُم وَمَماتُهُم ۚ ساءَ ما يَحكُمونَ (Ⅴ)
- À moins que ceux qui ont commis de mauvaises actions ne pensent que, à leur mort, Nous leur réserverons un traitement semblable à celui des bons croyants. C’est là une grosse erreur de jugement ! (Ⅵ)
- ... Ou bien croient-ils, en rapaces du mal, que Nous les traiterons comme ceux qui croyaient, effectuaient les œuvres salutaires, et qu’il en sera également (pour les uns et les autres) dans la vie et dans la mort ? — Funeste jugement ! (Ⅶ)
- Ceux qui commettent les œuvres mauvaises estiment-ils que Nous les traiterons à égalité, en leur vie et en leur mort, avec ceux qui auront cru et auront pratiqué les œuvres pies ? Combien mauvais est leur jugement ! (Ⅷ)
45. 22  
وَخَلَقَ اللَّهُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ بِالْحَقِّ وَلِتُجْزَىٰ كُلُّ نَفْسٍ بِمَا كَسَبَتْ وَهُمْ لَا يُظْلَمُونَ
- Wakhalaqa Allahu alssamawati waalarda bialhaqqi walitujza kullu nafsin bima kasabat wahum la yuthlamoona (Ⅰ)
- Dieu a créé, en toute vérité, les Cieux et la Terre, afin que chaque âme soit rétribuée selon ses acquis, sans que personne ne soit lésé. (Ⅱ)
- DIEU a créé les cieux et la terre en toute vérité pour que chaque âme soit rétribuée selon ce qu’elle aura acquis, [les peuples et les individus,] ne seront nullement traités injustement. (Ⅲ)
- وخلق الله السماوات والأرض بالحق ولتجزى كل نفس بما كسبت وهم لا يظلمون (Ⅳ)
- وَخَلَقَ اللَّهُ السَّمٰوٰتِ وَالأَرضَ بِالحَقِّ وَلِتُجزىٰ كُلُّ نَفسٍ بِما كَسَبَت وَهُم لا يُظلَمونَ (Ⅴ)
- Allah a créé les cieux et la terre selon un principe de vérité : chaque âme ne recevra que ce dont elle s’est acquittée et aucune ne sera lésée. (Ⅵ)
- Dieu a créé les cieux et la terre dans le Vrai, de sorte que toute âme soit rétribuée à raison de ses acquis : l’on ne sera nullement lésé. (Ⅶ)
- Allah a créé les cieux et la terre, avec sérieux, pour que chaque âme soit récompensée de ce qu’elle se sera acquis et ils ne seront pas lésés. (Ⅷ)
45. 23  
أَفَرَأَيْتَ مَنِ اتَّخَذَ إِلَٰهَهُ هَوَاهُ وَأَضَلَّهُ اللَّهُ عَلَىٰ عِلْمٍ وَخَتَمَ عَلَىٰ سَمْعِهِ وَقَلْبِهِ وَجَعَلَ عَلَىٰ بَصَرِهِ غِشَاوَةً فَمَن يَهْدِيهِ مِن بَعْدِ اللَّهِ ۚ أَفَلَا تَذَكَّرُونَ
- Afaraayta mani ittakhatha ilahahu hawahu waadallahu Allahu AAala AAilmin wakhatama AAala samAAihi waqalbihi wajaAAala AAala basarihi ghishawatan faman yahdeehi min baAAdi Allahi afala tathakkaroona (Ⅰ)
- Que penses-tu de celui qui prend sa passion pour sa propre divinité, et que Dieu égare malgré la science qu’il a reçue, en scellant son ouïe et son cœur et en lui mettant un bandeau sur les yeux ? Qui pourra donc, en dehors de Dieu, guider cet égaré ? Y avez-vous réfléchi ? (Ⅱ)
- [Ne] vois-tu [pas] l’homme qui [obstinément] prend sa passion [diabolique] pour dieu ? et DIEU l’improuve (et le délaisse) en connaissance de cause, Il lui ferme l’oreille et le cœur et lui met un voile sur les yeux (résultat de mauvais actes obstinés de l’individu). Qui d’autre que DIEU le guidera-t-il ? Ne réfléchissez-vous pas ? (Ⅲ)
- أفرأيت من اتخذ إلهه هواه وأضله الله على علم وختم على سمعه وقلبه وجعل على بصره غشاوة فمن يهديه من بعد الله أفلا تذكرون (Ⅳ)
- أَفَرَءَيتَ مَنِ اتَّخَذَ إِلٰهَهُ هَوىٰهُ وَأَضَلَّهُ اللَّهُ عَلىٰ عِلمٍ وَخَتَمَ عَلىٰ سَمعِهِ وَقَلبِهِ وَجَعَلَ عَلىٰ بَصَرِهِ غِشٰوَةً فَمَن يَهديهِ مِن بَعدِ اللَّهِ ۚ أَفَلا تَذَكَّرونَ (Ⅴ)
- Que penses-tu de celui qui a pris sa passion pour Dieu ? Allah l’a égaré sciemment. Il a scellé son ouïe et son cœur. Il a voilé sa vue. Qui va le guider en dehors d’Allah ? Pensez-vous à cela ? (Ⅵ)
- Ne vois-tu pas, celui qui érige en divinité sa passion, et que Dieu égare en connaissance de cause, lui posant un sceau sur l’ouïe et sur le cœur, et une taie sur les yeux, qui le guiderait, à défaut de Dieu ? — Alors ! ne méditez-vous pas ? (Ⅶ)
- Que penses-tu ? Celui qui, de sa divinité, a fait sa perdition, celui qu’Allah, sciemment, a égaré, dont Il a scellé l’ouïe et le cœur et sur les yeux duquel Il a placé un bandeau, celui-là, qui le dirigera en dehors d’Allah ? Eh quoi ! ne s’amenderont-ils point ? (Ⅷ)
45. 24  
وَقَالُوا مَا هِيَ إِلَّا حَيَاتُنَا الدُّنْيَا نَمُوتُ وَنَحْيَا وَمَا يُهْلِكُنَا إِلَّا الدَّهْرُ ۚ وَمَا لَهُم بِذَٰلِكَ مِنْ عِلْمٍ ۖ إِنْ هُمْ إِلَّا يَظُنُّونَ
- Waqaloo ma hiya illa hayatuna alddunya namootu wanahya wama yuhlikuna illa alddahru wama lahum bithalika min AAilmin in hum illa yathunnoona (Ⅰ)
- Ils disent : « Il n’y a d’autre vie pour nous que celle d’ici-bas. Nous mourons et nous vivons, et seul le temps nous fait périr. » Mais ils ne possèdent aucune preuve pour étayer ce qu’ils avancent, se contentant d’émettre de simples conjectures. (Ⅱ)
- [Les irréligieux, incroyants, impies, athées, idolâtres,...] disent : « Il n’y a que la vie d’ici-bas, nous vivons et nous mourons. C’est le temps qui nous fait périr ! » Mais ils n’en ont pas une science, ils ne font que conjecturer. (Ⅲ)
- وقالوا ما هي إلا حياتنا الدنيا نموت ونحيا وما يهلكنا إلا الدهر وما لهم بذلك من علم إن هم إلا يظنون (Ⅳ)
- وَقالوا ما هِىَ إِلّا حَياتُنَا الدُّنيا نَموتُ وَنَحيا وَما يُهلِكُنا إِلَّا الدَّهرُ ۚ وَما لَهُم بِذٰلِكَ مِن عِلمٍ ۖ إِن هُم إِلّا يَظُنّونَ (Ⅴ)
- Ils ont dit : Ce n’est là que notre vie. Nous vivons et nous mourrons. Et seul le temps qui passe nous porte préjudice. Mais ils n’ont aucune connaissance en la matière. Ils ne font que spéculer. (Ⅵ)
- Ils disent aussi : « Nous n’avons à nous que cette vie d’ici-bas, pour vivre et mourir. Seul le temps nous anéantit ». Mais de cela ils n’ont aucune science : ils se bornent à conjecturer (Ⅶ)
- [Les Impies] ont dit : « Il n’existe que cette Vie Immédiate. Nous mourons et nous vivons et seule la Fatalité nous fait périr. » De cela ils n’ont nulle science. Ils ne font que conjecturer. (Ⅷ)
45. 25  
وَإِذَا تُتْلَىٰ عَلَيْهِمْ آيَاتُنَا بَيِّنَاتٍ مَّا كَانَ حُجَّتَهُمْ إِلَّا أَن قَالُوا ائْتُوا بِآبَائِنَا إِن كُنتُمْ صَادِقِينَ
- Waitha tutla AAalayhim ayatuna bayyinatin ma kana hujjatahum illa an qaloo itoo biabaina in kuntum sadiqeena (Ⅰ)
- Lorsque Nos versets leur sont clairement exposés, ils ne trouvent d’autre argument que celui-ci : « Ramenez-nous donc nos ancêtres, si ce que vous dites est vrai ! » (Ⅱ)
- Quand on leur récite Nos versets clairs [relatant la vie future], leur seul argument est de dire : « Faites revenir nos pères [à la vie] si vous dites vrai ! » (Ⅲ)
- وإذا تتلى عليهم آياتنا بينات ما كان حجتهم إلا أن قالوا ائتوا بآبائنا إن كنتم صادقين (Ⅳ)
- وَإِذا تُتلىٰ عَلَيهِم ءايٰتُنا بَيِّنٰتٍ ما كانَ حُجَّتَهُم إِلّا أَن قالُوا ائتوا بِـٔابائِنا إِن كُنتُم صٰدِقينَ (Ⅴ)
- Et lorsque Nos versets explicites leur sont récités, ils avancent comme argutie : Ramenez-nous nos ancêtres si vous êtes véridiques ! (Ⅵ)
- et quand Nos signes leur sont récités comme preuves, leur argument se réduit à dire ; « Faites revenir nos pères, si vous dites vrai ! » (Ⅶ)
- Quand Nos claires aya leur sont communiquées, ils n’ont d’autre argument que d’objecter : « Ramenez-nous nos pères, si vous êtes véridiques ! » (Ⅷ)
45. 26  
قُلِ اللَّهُ يُحْيِيكُمْ ثُمَّ يُمِيتُكُمْ ثُمَّ يَجْمَعُكُمْ إِلَىٰ يَوْمِ الْقِيَامَةِ لَا رَيْبَ فِيهِ وَلَٰكِنَّ أَكْثَرَ النَّاسِ لَا يَعْلَمُونَ
- Quli Allahu yuhyeekum thumma yumeetukum thumma yajmaAAukum ila yawmi alqiyamati la rayba feehi walakinna akthara alnnasi la yaAAlamoona (Ⅰ)
- Réponds-leur : « Dieu vous donne la vie, puis vous fera mourir, puis vous réunira le Jour de la Résurrection dont l’arrivée ne fait pas l’ombre d’un doute. » Mais la plupart des hommes n’en ont pas connaissance. (Ⅱ)
- Dis[-leur] : « DIEU vous fait vivre et Il vous fait mourir et le Jour de la résurrection qui est indubitable Il vous rassemblera, mais [les hommes,] pour la plupart, [à cause de leurs injustices] ne savent pas ». (Ⅲ)
- قل الله يحييكم ثم يميتكم ثم يجمعكم إلى يوم القيامة لا ريب فيه ولكن أكثر الناس لا يعلمون (Ⅳ)
- قُلِ اللَّهُ يُحييكُم ثُمَّ يُميتُكُم ثُمَّ يَجمَعُكُم إِلىٰ يَومِ القِيٰمَةِ لا رَيبَ فيهِ وَلٰكِنَّ أَكثَرَ النّاسِ لا يَعلَمونَ (Ⅴ)
- Réponds-leur : Allah vous fait naître et mourir. Il vous rassemblera le jour de la résurrection. Il n’y a aucun doute là-dessus, mais la plupart des gens l’ignorent. (Ⅵ)
- Dis : « C’est Dieu qui vous fait vivre, et puis vous fait mourir et puis vous rassemble pour le Jour de la résurrection ». — Pas de doute sur ce Jour-là, mais la plupart des humains ne savent pas. (Ⅶ)
- Réponds[-leur] : « Allah vous donne la vie. Ensuite Il vous fera mourir, puis Il vous réunira pour le Jour indubitable de la Résurrection. » Mais la plupart des Hommes ne savent pas. (Ⅷ)
45. 27  
وَلِلَّهِ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ ۚ وَيَوْمَ تَقُومُ السَّاعَةُ يَوْمَئِذٍ يَخْسَرُ الْمُبْطِلُونَ
- Walillahi mulku alssamawati waalardi wayawma taqoomu alssaAAatu yawmaithin yakhsaru almubtiloona (Ⅰ)
- Le Royaume des Cieux et de la Terre appartient au Seigneur. Le jour où l’Heure du Jugement sonnera, ce jour-là sera celui de la perte des négateurs. (Ⅱ)
- A DIEU appartient la royauté des cieux et de la terre. Le Jour où l’Heure aura lieu, ce Jour-là, les partisans du faux (idolâtres, etc.) seront perdants. (Ⅲ)
- ولله ملك السماوات والأرض ويوم تقوم الساعة يومئذ يخسر المبطلون (Ⅳ)
- وَلِلَّهِ مُلكُ السَّمٰوٰتِ وَالأَرضِ ۚ وَيَومَ تَقومُ السّاعَةُ يَومَئِذٍ يَخسَرُ المُبطِلونَ (Ⅴ)
- À Allah appartient la royauté des cieux et de la terre, et lorsque l’Heure sera annoncée, ce jour-là, les imposteurs seront perdants. (Ⅵ)
- A Dieu la royauté du ciel et de la terre ! Le Jour où l’Heure se lèvera, ce Jour-là perdants seront les sectateurs du faux (Ⅶ)
- Allah possède la Royauté des Cieux et de la Terre et, au jour où se dressera l’Heure, ce jour-là, les Tenants du Faux seront perdants (Ⅷ)
45. 28  
وَتَرَىٰ كُلَّ أُمَّةٍ جَاثِيَةً ۚ كُلُّ أُمَّةٍ تُدْعَىٰ إِلَىٰ كِتَابِهَا الْيَوْمَ تُجْزَوْنَ مَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ
- Watara kulla ommatin jathiyatan kullu ommatin tudAAa ila kitabiha alyawma tujzawna ma kuntum taAAmaloona (Ⅰ)
- On verra alors chaque communauté agenouillée. Et chaque communauté sera invitée à se rendre devant son bilan, car, ce jour-là, vous serez rétribués selon vos œuvres. (Ⅱ)
- Tu verras chaque communauté agenouillée. Chaque communauté sera appelée vers son livre. Aujourd’hui vous serez rétribués selon vos actes. (Ⅲ)
- وترى كل أمة جاثية كل أمة تدعى إلى كتابها اليوم تجزون ما كنتم تعملون (Ⅳ)
- وَتَرىٰ كُلَّ أُمَّةٍ جاثِيَةً ۚ كُلُّ أُمَّةٍ تُدعىٰ إِلىٰ كِتٰبِهَا اليَومَ تُجزَونَ ما كُنتُم تَعمَلونَ (Ⅴ)
- Tu verras alors chaque communauté agenouillée très humblement. Chaque communauté sera appelée vers son Livre et chacune d’elles sera rétribuée en fonction de ce qu’elle aura fait. (Ⅵ)
- tu verras chaque communauté assise sur ses talons, chacune sera confrontée avec son écrit : « Vous allez en ce Jour être rétribués de ce que vous pratiquiez ». (Ⅶ)
- et tu verras chaque communauté agenouillée. Chaque communauté sera appelée vers son rôle [et il sera dit à ses membres] : « Aujourd’hui, vous allez être récompensés de ce que vous faisiez. (Ⅷ)
45. 29  
هَٰذَا كِتَابُنَا يَنطِقُ عَلَيْكُم بِالْحَقِّ ۚ إِنَّا كُنَّا نَسْتَنسِخُ مَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ
- Hatha kitabuna yantiqu AAalaykum bialhaqqi inna kunna nastansikhu ma kuntum taAAmaloona (Ⅰ)
- Voici notre livre ! Il témoigne contre vous en toute justice, car Nous enregistrions toutes vos actions. (Ⅱ)
- Voici Notre Livre [d’une part, et votre livret de l’autre] qui vous parle [montre vos actes] en [toute] vérité. Nous enregistrions tous ce que vous faisiez. (Ⅲ)
- هذا كتابنا ينطق عليكم بالحق إنا كنا نستنسخ ما كنتم تعملون (Ⅳ)
- هٰذا كِتٰبُنا يَنطِقُ عَلَيكُم بِالحَقِّ ۚ إِنّا كُنّا نَستَنسِخُ ما كُنتُم تَعمَلونَ (Ⅴ)
- Voilà notre Livre qui témoignera en votre faveur sans commettre d’erreur, dès lors que toutes vos actions y sont consignées. (Ⅵ)
- Voici Notre Écrit, qui prononce sur vous le Vrai. Nous faisions tenir registre de ce que vous pratiquiez ». (Ⅶ)
- Voici Notre rôle : il parle contre vous avec vérité. Nous enregistrions ce que vous faisiez. » (Ⅷ)
45. 30  
فَأَمَّا الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ فَيُدْخِلُهُمْ رَبُّهُمْ فِي رَحْمَتِهِ ۚ ذَٰلِكَ هُوَ الْفَوْزُ الْمُبِينُ
- Faamma allatheena amanoo waAAamiloo alssalihati fayudkhiluhum rabbuhum fee rahmatihi thalika huwa alfawzu almubeenu (Ⅰ)
- Ceux qui auront cru et pratiqué le bien, leur Seigneur les recevra au sein de Sa miséricorde. Et ce sera pour eux le comble de la félicité. (Ⅱ)
- Ceux qui ont cru [en DIEU] et fait bon travail [utile à eux-mêmes, à la société humaine et pour la cause de DIEU], leur Seigneur les admettra en Sa miséricorde, c’est le succès éclatant. (Ⅲ)
- فأما الذين آمنوا وعملوا الصالحات فيدخلهم ربهم في رحمته ذلك هو الفوز المبين (Ⅳ)
- فَأَمَّا الَّذينَ ءامَنوا وَعَمِلُوا الصّٰلِحٰتِ فَيُدخِلُهُم رَبُّهُم فى رَحمَتِهِ ۚ ذٰلِكَ هُوَ الفَوزُ المُبينُ (Ⅴ)
- Ceux qui ont fait du bien et qui se sont acquittés de bonnes actions, Dieu les admettra dans Sa miséricorde et c’est là le succès le plus éclatant. (Ⅵ)
- Quant aux croyants, à ceux qui effectuent l’œuvre salutaire, leur Seigneur les fera entrer dans Sa miséricorde — C’est le triomphe éclatant ! (Ⅶ)
- Ceux qui auront cru et accompli les œuvres pies, leur Seigneur les fera entrer dans Sa miséricorde et c’est là le Succès évident. (Ⅷ)
45. 31  
وَأَمَّا الَّذِينَ كَفَرُوا أَفَلَمْ تَكُنْ آيَاتِي تُتْلَىٰ عَلَيْكُمْ فَاسْتَكْبَرْتُمْ وَكُنتُمْ قَوْمًا مُّجْرِمِينَ
- Waamma allatheena kafaroo afalam takun ayatee tutla AAalaykum faistakbartum wakuntum qawman mujrimeena (Ⅰ)
- Quant aux impies, Dieu leur dira : « Ne vous a-t-on pas récité Nos versets ? Mais vous les avez traités avec dédain, pour être du nombre des criminels. (Ⅱ)
- Mais [il sera dit à] ceux qui furent impies [athées, idolâtres, injustes, pécheurs obstinés,...] : « Mes versets ne vous étaient-ils pas récités [et Mes signes montrés] ? Mais vous avez été orgueilleux [injustement] et vous étiez des gens criminels ». (Ⅲ)
- وأما الذين كفروا أفلم تكن آياتي تتلى عليكم فاستكبرتم وكنتم قوما مجرمين (Ⅳ)
- وَأَمَّا الَّذينَ كَفَروا أَفَلَم تَكُن ءايٰتى تُتلىٰ عَلَيكُم فَاستَكبَرتُم وَكُنتُم قَومًا مُجرِمينَ (Ⅴ)
- Tandis que les incroyants s’entendront dire : N’avez-vous pas entendu Nos versets et n’avez-vous pas eu une attitude hautaine en les écoutant ? N’étiez-vous pas un peuple de criminels ? (Ⅵ)
- — Quant aux dénégateurs : « Mes signes ne vous étaient-ils pas énoncés ? Mais vous faisiez les superbes : vous étiez un peuple de crime (Ⅶ)
- A ceux qui auront été infidèles, [il sera dit] : « Et quoi ! Nos aya ne vous étaient-elles pas communiquées ? Vous avez été cependant orgueilleux et avez été un peuple coupable. » (Ⅷ)
45. 32  
وَإِذَا قِيلَ إِنَّ وَعْدَ اللَّهِ حَقٌّ وَالسَّاعَةُ لَا رَيْبَ فِيهَا قُلْتُم مَّا نَدْرِي مَا السَّاعَةُ إِن نَّظُنُّ إِلَّا ظَنًّا وَمَا نَحْنُ بِمُسْتَيْقِنِينَ
- Waitha qeela inna waAAda Allahi haqqun waalssaAAatu la rayba feeha qultum ma nadree ma alssaAAatu in nathunnu illa thannan wama nahnu bimustayqineena (Ⅰ)
- Et lorsqu’on vous disait : “La promesse de Dieu doit s’accomplir, et l’Heure du Jugement ne fait pas l’ombre d’un doute”, vous répliquiez : “Nous ne savons pas ce qu’est l’Heure. Tout au plus, nous n’en avons qu’une idée assez vague, sans aucune certitude.”«  (Ⅱ)
- [Lorsqu’]il affirmait : « La promesse de DIEU est vraie ; et [quant à] l’Heure, il n’y a aucun doute à son sujet ». Mais vous [les impies, etc. à cause de vos injustices, vous] disiez : « Nous ne savons pas ce qu’est l’Heure, nous ne faisons que conjecturer, nous n’avons aucune certitude ! » (Ⅲ)
- وإذا قيل إن وعد الله حق والساعة لا ريب فيها قلتم ما ندري ما الساعة إن نظن إلا ظنا وما نحن بمستيقنين (Ⅳ)
- وَإِذا قيلَ إِنَّ وَعدَ اللَّهِ حَقٌّ وَالسّاعَةُ لا رَيبَ فيها قُلتُم ما نَدرى مَا السّاعَةُ إِن نَظُنُّ إِلّا ظَنًّا وَما نَحنُ بِمُستَيقِنينَ (Ⅴ)
- Et lorsqu’on vous disait : La promesse d’Allah sera tenue et l’Heure ne peut être récusée, vous répondiez : L’Heure, qu’est-ce donc ? N’est-ce pas une simple hypothèse ? De toute façon, nous n’en avons aucune certitude ! (Ⅵ)
- lorsqu’on disait : “ La promesse de Dieu, c’est le Vrai, l’Heure ne fait pas de doute ”, vous disiez : “ Nous ne savons ce que c’est que l’Heure ; nous nous en tenons à la conjecture ; nous n’avons cure de la certitude ” » (Ⅶ)
- Quand on [vous] a dit : « La promesse d’Allah est vérité et l’Heure n’est pas objet de doute ! », vous avez répondu : « Nous ne savons pas ce qu’est l’Heure. Nous ne faisons que conjecture et ne sommes pas convaincus. » (Ⅷ)
45. 33  
وَبَدَا لَهُمْ سَيِّئَاتُ مَا عَمِلُوا وَحَاقَ بِهِم مَّا كَانُوا بِهِ يَسْتَهْزِئُونَ
- Wabada lahum sayyiatu ma AAamiloo wahaqa bihim ma kanoo bihi yastahzioona (Ⅰ)
- C’est alors que leurs mauvaises actions leur apparaîtront dans toute leur laideur, et que les châtiments qu’ils tournaient en dérision les cerneront de toutes parts. (Ⅱ)
- Alors leur apparaîtront les conséquences de leurs [mauvais] actes, et ce dont ils se moquaient les envahira. (Ⅲ)
- وبدا لهم سيئات ما عملوا وحاق بهم ما كانوا به يستهزئون (Ⅳ)
- وَبَدا لَهُم سَيِّـٔاتُ ما عَمِلوا وَحاقَ بِهِم ما كانوا بِهِ يَستَهزِءونَ (Ⅴ)
- Ressortiront alors leurs mauvaises actions et l’évidence de ce qu’ils faisaient auparavant et dont ils se moquaient. Tout cela leur apparaîtra. (Ⅵ)
- alors éclatera sur eux la méchanceté de leurs actions, et les étreindra cela même dont ils s’étaient raillés (Ⅶ)
- [Alors] leur apparaîtront les mauvaises actions accomplies par eux et ils seront entourés par le Châtiment dont ils se raillaient. (Ⅷ)
45. 34  
وَقِيلَ الْيَوْمَ نَنسَاكُمْ كَمَا نَسِيتُمْ لِقَاءَ يَوْمِكُمْ هَٰذَا وَمَأْوَاكُمُ النَّارُ وَمَا لَكُم مِّن نَّاصِرِينَ
- Waqeela alyawma nansakum kama naseetum liqaa yawmikum hatha wamawakumu alnnaru wama lakum min nasireena (Ⅰ)
- » Aujourd’hui, leur sera-t-il dit, vous serez rejetés dans l’oubli, comme vous avez oublié le jour de votre comparution devant Nous. Aussi votre asile sera-t-il l’Enfer, sans que vous puissiez bénéficier d’aucun secours ! (Ⅱ)
- Il [leur] sera dit : « Aujourd’hui Nous vous oublions comme vous avez oublié la rencontre du Jour que voici. Votre asile est le Feu et vous n’avez personne pour [vous] secourir. (Ⅲ)
- وقيل اليوم ننساكم كما نسيتم لقاء يومكم هذا ومأواكم النار وما لكم من ناصرين (Ⅳ)
- وَقيلَ اليَومَ نَنسىٰكُم كَما نَسيتُم لِقاءَ يَومِكُم هٰذا وَمَأوىٰكُمُ النّارُ وَما لَكُم مِن نٰصِرينَ (Ⅴ)
- Nous vous oublions aujourd’hui tout comme vous avez oublié le Jour de cette rencontre. Votre refuge final est le feu et nul n’est en mesure de vous secourir. (Ⅵ)
- il sera dit : « De ce Jour, Nous vous oublions comme vous avez oublié la rencontre de ce Jour bien vôtre. D’asile vous n’aurez que le Feu ; vous n’aurez pas de secourants (Ⅶ)
- Et il [leur] sera dit : « Aujourd’hui Nous vous oublions comme vous avez oublié la venue de votre Jour que voici. Votre refuge est le Feu et vous n’avez personne pour vous secourir. (Ⅷ)
45. 35  
ذَٰلِكُم بِأَنَّكُمُ اتَّخَذْتُمْ آيَاتِ اللَّهِ هُزُوًا وَغَرَّتْكُمُ الْحَيَاةُ الدُّنْيَا ۚ فَالْيَوْمَ لَا يُخْرَجُونَ مِنْهَا وَلَا هُمْ يُسْتَعْتَبُونَ
- Thalikum biannakumu ittakhathtum ayati Allahi huzuwan wagharratkumu alhayatu alddunya faalyawma la yukhrajoona minha wala hum yustaAAtaboona (Ⅰ)
- Cela, pour avoir tourné en dérision les versets de Dieu et pour vous être laissés séduire par les plaisirs de ce monde. » Dorénavant, rien ne viendra les arracher à l’Enfer ni aucune de leurs excuses ne sera plus acceptée. (Ⅱ)
- Cela parce que vous avez pris en dérision les versets [et les signes] de DIEU, et [parce] que la vie d’ici-bas vous a trompés [abusivement] ». Ce Jour-là, on ne les fera pas sortir de là (de l’Enfer, résultat de leurs actes exécrables) et, ils ne seront pas ceux qu’on cherche [leur] consentement. (Ⅲ)
- ذلكم بأنكم اتخذتم آيات الله هزوا وغرتكم الحياة الدنيا فاليوم لا يخرجون منها ولا هم يستعتبون (Ⅳ)
- ذٰلِكُم بِأَنَّكُمُ اتَّخَذتُم ءايٰتِ اللَّهِ هُزُوًا وَغَرَّتكُمُ الحَيوٰةُ الدُّنيا ۚ فَاليَومَ لا يُخرَجونَ مِنها وَلا هُم يُستَعتَبونَ (Ⅴ)
- En raison de la moquerie avec laquelle vous avez accueilli les versets d’Allah et pour les séductions de la vie ici-bas auxquelles vous avez consenti. Vous ne sortirez plus de la géhenne et Nous ne vous demanderons pas de revenir sur vos actions. (Ⅵ)
- cela parce que vous avez pris en dérision les signes de Dieu, et que vous a séduits la vie de ce bas monde ». De ce Jour-là ils ne pourront sortir (de l’Enfer) ; ni même se disculper ne pourront. (Ⅶ)
- Cela est la récompense de ce que vous avez pris Nos signes en raillerie, de ce que la Vie Immédiate vous a abusés. » En ce jour, ils ne seront pas mis en dehors de [la Géhenne] et ils ne seront pas appelés à résipiscence. (Ⅷ)
45. 36  
فَلِلَّهِ الْحَمْدُ رَبِّ السَّمَاوَاتِ وَرَبِّ الْأَرْضِ رَبِّ الْعَالَمِينَ
- Falillahi alhamdu rabbi alssamawati warabbi alardi rabbi alAAalameena (Ⅰ)
- Louange à Dieu, Seigneur des Cieux, Seigneur de la Terre, Seigneur de l’Univers ! (Ⅱ)
- Louange à DIEU, Seigneur des cieux, Seigneur de la terre, Seigneur des mondes. (Ⅲ)
- فلله الحمد رب السماوات ورب الأرض رب العالمين (Ⅳ)
- فَلِلَّهِ الحَمدُ رَبِّ السَّمٰوٰتِ وَرَبِّ الأَرضِ رَبِّ العٰلَمينَ (Ⅴ)
- Louange à Allah, Seigneur des cieux, Seigneur de la terre, Seigneur des mondes. (Ⅵ)
- A Dieu la louange, Seigneur des cieux, Seigneur de la terre, Seigneur des univers (Ⅶ)
- Louange à Allah, Seigneur des Cieux, Seigneur de la Terre, Seigneur des Mondes ! (Ⅷ)
45. 37  
وَلَهُ الْكِبْرِيَاءُ فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ ۖ وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ
- Walahu alkibriyao fee alssamawati waalardi wahuwa alAAazeezu alhakeemu (Ⅰ)
- À Lui la grandeur dans les Cieux et sur la Terre. Il est le Tout-Puissant, Il est le Sage. (Ⅱ)
- A Lui la grandeur dans les cieux et sur la terre. Il est le Puissant honoré, le Sage. (Ⅲ)
- وله الكبرياء في السماوات والأرض وهو العزيز الحكيم (Ⅳ)
- وَلَهُ الكِبرِياءُ فِى السَّمٰوٰتِ وَالأَرضِ ۖ وَهُوَ العَزيزُ الحَكيمُ (Ⅴ)
- À Lui la Majesté dans les cieux et sur terre. Il est le Puissant, le Sage. (Ⅵ)
- à Lui la majesté aux cieux et sur la terre. Il est le Tout-Puissant, le Sage. (Ⅶ)
- A Lui la grandeur dans les cieux et [sur] la terre ! Il est le Puissant, le Sage. (Ⅷ)


Page: 1

45 







Home