Les appartements (al-hujûrat)
>  
19 Verses | Page 1 / 1
(Arabe classique)


Afficher / Cacher
(Ⅰ)
(Ⅱ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


49. 0  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ
- Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (Ⅰ)
- Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅱ)
-  [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ (Ⅴ)
- Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux (Ⅵ)
- Au nom de Dieu, le Tout miséricorde, le Miséricordieux (Ⅶ)
- Au nom d’Allah, le Bienfaiteur miséricordieux. (Ⅷ)
49. 1  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تُقَدِّمُوا بَيْنَ يَدَيِ اللَّهِ وَرَسُولِهِ ۖ وَاتَّقُوا اللَّهَ ۚ إِنَّ اللَّهَ سَمِيعٌ عَلِيمٌ
- Ya ayyuha allatheena amanoo la tuqaddimoo bayna yadayi Allahi warasoolihi waittaqoo Allaha inna Allaha sameeAAun AAaleemun (Ⅰ)
- Ô croyants ! N’anticipez pas sur les ordres de Dieu et de Son Prophète ! Craignez Dieu ! Dieu entend tout et sait tout. (Ⅱ)
- Croyants, ne devancez pas DIEU et Son prophète [dans votre vie, vos initiatives] ; craignez (observez les ordres de) DIEU. DIEU Entend tout [et Il est] Omniscient. (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم يا أيها الذين آمنوا لا تقدموا بين يدي الله ورسوله واتقوا الله إن الله سميع عليم (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ يٰأَيُّهَا الَّذينَ ءامَنوا لا تُقَدِّموا بَينَ يَدَىِ اللَّهِ وَرَسولِهِ ۖ وَاتَّقُوا اللَّهَ ۚ إِنَّ اللَّهَ سَميعٌ عَليمٌ (Ⅴ)
- Ô vous les croyants, ne devancez pas les ordres d’Allah et de Son envoyé. Craignez plutôt Allah, Il est Celui qui entend et qui sait. (Ⅵ)
- Vous qui croyez, n’anticipez pas sur l’instance de Dieu et de Son Envoyé. Prémunissez-vous envers Dieu — Dieu est Entendant, Connaissant. (Ⅶ)
- A) O vous qui croyez !, ne devancez pas [l'ordre] d’Allah et de son Apôtre ! B) O vous qui croyez !, ne vous donnez point le pas (?) sur Allah et son Apôtre ! Soyez pieux envers Allah ! En vérité, Allah est audient et omniscient. (Ⅷ)
49. 2  
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَرْفَعُوا أَصْوَاتَكُمْ فَوْقَ صَوْتِ النَّبِيِّ وَلَا تَجْهَرُوا لَهُ بِالْقَوْلِ كَجَهْرِ بَعْضِكُمْ لِبَعْضٍ أَن تَحْبَطَ أَعْمَالُكُمْ وَأَنتُمْ لَا تَشْعُرُونَ
- Ya ayyuha allatheena amanoo la tarfaAAoo aswatakum fawqa sawti alnnabiyyi wala tajharoo lahu bialqawli kajahri baAAdikum libaAAdin an tahbata aAAmalukum waantum la tashAAuroona (Ⅰ)
- Ô croyants ! Ne couvrez pas de votre voix celle du Prophète, et ne haussez pas le ton devant lui, comme vous le faites entre vous, si vous ne voulez pas perdre, à votre insu, le bénéfice de vos œuvres. (Ⅱ)
- Croyants, n’élevez pas vos voix au-dessus de la voix du Prophète, ne haussez pas le ton en lui parlant comme vous haussez [vos voix] les uns avec les autres, sinon vos actions échoueront sans que vous vous en rendiez compte. (Ⅲ)
- يا أيها الذين آمنوا لا ترفعوا أصواتكم فوق صوت النبي ولا تجهروا له بالقول كجهر بعضكم لبعض أن تحبط أعمالكم وأنتم لا تشعرون (Ⅳ)
- يٰأَيُّهَا الَّذينَ ءامَنوا لا تَرفَعوا أَصوٰتَكُم فَوقَ صَوتِ النَّبِىِّ وَلا تَجهَروا لَهُ بِالقَولِ كَجَهرِ بَعضِكُم لِبَعضٍ أَن تَحبَطَ أَعمٰلُكُم وَأَنتُم لا تَشعُرونَ (Ⅴ)
- Ô vous qui croyez, n’élevez pas la voix au-dessus de celle du Prophète. Ne parlez pas devant lui en haussant le ton comme si vous le faisiez entre vous, car, ce faisant, vos bonnes actions risquent de s’atténuer sans que vous le réalisiez. (Ⅵ)
- Vous qui croyez, ne couvrez pas de votre voix celle du Prophète, ne haussez pas le ton devant lui comme vous le faites entre vous, sans quoi vos actions crèveraient sans que vous en preniez conscience (Ⅶ)
- O vous qui croyez !, n’élevez point la voix au-dessus de la voix du Prophète ! Ne lui adressez point la parole d’une voix haute, comme vous le faites entre vous ! [Vous risqueriez] que vaines deviennent vos [bonnes] actions, sans que vous [le] pressentiez. (Ⅷ)
49. 3  
إِنَّ الَّذِينَ يَغُضُّونَ أَصْوَاتَهُمْ عِندَ رَسُولِ اللَّهِ أُولَٰئِكَ الَّذِينَ امْتَحَنَ اللَّهُ قُلُوبَهُمْ لِلتَّقْوَىٰ ۚ لَهُم مَّغْفِرَةٌ وَأَجْرٌ عَظِيمٌ
- Inna allatheena yaghuddoona aswatahum AAinda rasooli Allahi olaika allatheena imtahana Allahu quloobahum lilttaqwa lahum maghfiratun waajrun AAatheemun (Ⅰ)
- Ceux qui baissent la voix en s’adressant au Prophète sont ceux dont Dieu a éprouvé les cœurs pour y faire naître Sa crainte révérencielle. Ceux-là seront pardonnés et largement récompensés. (Ⅱ)
- Ceux qui baissent la voix devant le Prophète de DIEU sont ceux dont le cœur a été rendu pur par DIEU en vue de la piété. A eux le pardon et une magnifique récompense. (Ⅲ)
- إن الذين يغضون أصواتهم عند رسول الله أولئك الذين امتحن الله قلوبهم للتقوى لهم مغفرة وأجر عظيم (Ⅳ)
- إِنَّ الَّذينَ يَغُضّونَ أَصوٰتَهُم عِندَ رَسولِ اللَّهِ أُولٰئِكَ الَّذينَ امتَحَنَ اللَّهُ قُلوبَهُم لِلتَّقوىٰ ۚ لَهُم مَغفِرَةٌ وَأَجرٌ عَظيمٌ (Ⅴ)
- Ceux, en revanche, qui parlent avec modération devant le Prophète sont les mêmes qu’Allah a disposés de façon à cultiver la piété dans les cœurs. Ils seront largement pardonnés et auront une récompense immense. (Ⅵ)
- ceux qui étouffent leur voix devant l’Envoyé de Dieu, c’est que Dieu a éprouvé leur cœur à force de se prémunir. Ils auront indulgence et salaire magnifique (Ⅶ)
- Ceux qui, devant l’Apôtre d’Allah, baissent la voix, ceux-là sont ceux dont Allah a soumis les cœurs à examen, en vue de la piété. A eux [, dans la Vie Dernière], pardon et rétribution immense. (Ⅷ)
49. 4  
إِنَّ الَّذِينَ يُنَادُونَكَ مِن وَرَاءِ الْحُجُرَاتِ أَكْثَرُهُمْ لَا يَعْقِلُونَ
- Inna allatheena yunadoonaka min warai alhujurati aktharuhum la yaAAqiloona (Ⅰ)
- Ceux qui t’interpellent de l’extérieur de tes appartements manquent pour la plupart de savoir-vivre. (Ⅱ)
- Ceux qui t’appellent à [très] haute voix de l’extérieur de [tes] chambres, [sont des gens qui,] pour la plupart, ne raisonnent pas. (Ⅲ)
- إن الذين ينادونك من وراء الحجرات أكثرهم لا يعقلون (Ⅳ)
- إِنَّ الَّذينَ يُنادونَكَ مِن وَراءِ الحُجُرٰتِ أَكثَرُهُم لا يَعقِلونَ (Ⅴ)
- Ceux qui t’appellent bruyamment derrière les parois de tes appartements sont, pour la plupart, des ignorants. (Ⅵ)
- ceux qui t’appellent du dehors des appartements le font pour la plupart faute de raisonner (Ⅶ)
- [Prophète !,] la plupart de ceux qui t’interpellent, de l’extérieur de tes appartements, ne sont pas raisonnables. (Ⅷ)
49. 5  
وَلَوْ أَنَّهُمْ صَبَرُوا حَتَّىٰ تَخْرُجَ إِلَيْهِمْ لَكَانَ خَيْرًا لَّهُمْ ۚ وَاللَّهُ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
- Walaw annahum sabaroo hatta takhruja ilayhim lakana khayran lahum waAllahu ghafoorun raheemun (Ⅰ)
- Il aurait mieux valu pour eux d’attendre que tu sortes à leur rencontre. Mais Dieu est Clément et Miséricordieux. (Ⅱ)
- Mieux vaudrait pour eux de patienter que tu sortes à leur rencontre. DIEU pardonne [et Il est] Très-Miséricordieux. (Ⅲ)
- ولو أنهم صبروا حتى تخرج إليهم لكان خيرا لهم والله غفور رحيم (Ⅳ)
- وَلَو أَنَّهُم صَبَروا حَتّىٰ تَخرُجَ إِلَيهِم لَكانَ خَيرًا لَهُم ۚ وَاللَّهُ غَفورٌ رَحيمٌ (Ⅴ)
- Si au moins ils avaient patienté jusqu’à ce que tu sortes de chez toi pour les rejoindre. Ce serait bien mieux pour eux, mais Allah est Celui qui pardonne et qui est miséricordieux. (Ⅵ)
- s’ils patientaient jusqu’à ce que tu sortes les trouver, mieux pour eux cela vaudrait — Dieu est Tout pardon, Miséricordieux. (Ⅶ)
- S’ils patientaient jusqu’à ce que tu sortes vers eux, cela vaudrait mieux pour eux. Allah est absoluteur et miséricordieux. (Ⅷ)
49. 6  
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِن جَاءَكُمْ فَاسِقٌ بِنَبَإٍ فَتَبَيَّنُوا أَن تُصِيبُوا قَوْمًا بِجَهَالَةٍ فَتُصْبِحُوا عَلَىٰ مَا فَعَلْتُمْ نَادِمِينَ
- Ya ayyuha allatheena amanoo in jaakum fasiqun binabain fatabayyanoo an tuseeboo qawman bijahalatin fatusbihoo AAala ma faAAaltum nadimeena (Ⅰ)
- Ô vous qui croyez ! Si un homme pervers vous apporte une nouvelle, vérifiez-en la teneur, de crainte de faire du tort à des innocents, par ignorance, et d’en éprouver ensuite des remords. (Ⅱ)
- Croyants, si un pervers vous apporte une nouvelle, examinez-la, [de peur] de porter atteinte, à votre insu, à des personnes et de risquer ainsi de regretter ce que vous aurez fait. (Ⅲ)
- يا أيها الذين آمنوا إن جاءكم فاسق بنبإ فتبينوا أن تصيبوا قوما بجهالة فتصبحوا على ما فعلتم نادمين (Ⅳ)
- يٰأَيُّهَا الَّذينَ ءامَنوا إِن جاءَكُم فاسِقٌ بِنَبَإٍ فَتَبَيَّنوا أَن تُصيبوا قَومًا بِجَهٰلَةٍ فَتُصبِحوا عَلىٰ ما فَعَلتُم نٰدِمينَ (Ⅴ)
- Ô vous qui croyez, si quelqu’un de mauvaise intention vient vous voir avec une nouvelle quelconque, étudiez-la d’abord et déterminez si cela ne lèse personne, car alors vous risquez de regretter votre geste. (Ⅵ)
- — Vous qui croyez, si un scélérat vous livre une information, tirez-la au clair, de peur de tomber sur des gens par ignorance, et de devoir ensuite le regretter. (Ⅶ)
- O vous qui croyez !, si un Pervers vient à vous avec une nouvelle, voyez bien clair, de crainte d’atteindre, à votre insu, des gens [amis] et de vous trouver vous repentir de ce que vous aurez fait ! (Ⅷ)
49. 7  
وَاعْلَمُوا أَنَّ فِيكُمْ رَسُولَ اللَّهِ ۚ لَوْ يُطِيعُكُمْ فِي كَثِيرٍ مِّنَ الْأَمْرِ لَعَنِتُّمْ وَلَٰكِنَّ اللَّهَ حَبَّبَ إِلَيْكُمُ الْإِيمَانَ وَزَيَّنَهُ فِي قُلُوبِكُمْ وَكَرَّهَ إِلَيْكُمُ الْكُفْرَ وَالْفُسُوقَ وَالْعِصْيَانَ ۚ أُولَٰئِكَ هُمُ الرَّاشِدُونَ
- WaiAAlamoo anna feekum rasoola Allahi law yuteeAAukum fee katheerin mina alamri laAAanittum walakinna Allaha habbaba ilaykumu aleemana wazayyanahu fee quloobikum wakarraha ilaykumu alkufra waalfusooqa waalAAisyana olaika humu alrrashidoona (Ⅰ)
- Sachez que l’Envoyé de Dieu est parmi vous. S’il écoutait trop souvent ce que vous lui racontez, vous seriez aux prises avec de grosses difficultés. Mais Dieu vous a fait aimer la foi qu’Il a embellie dans vos cœurs, tandis qu’Il vous a fait détester l’impiété, la perversité et la désobéissance. Ce sont ceux-là les bien-guidés (Ⅱ)
- Sachez que le Prophète de DIEU est parmi vous. S’il vous obéissait dans maintes affaires, vous seriez en difficultés. Mais DIEU vous fait aimer la croyance, Il vous la fait trouver belle en vos cœurs, Il vous fait détester l’impiété, la perversité et la rébellion. Voilà les biens guidés. (Ⅲ)
- واعلموا أن فيكم رسول الله لو يطيعكم في كثير من الأمر لعنتم ولكن الله حبب إليكم الإيمان وزينه في قلوبكم وكره إليكم الكفر والفسوق والعصيان أولئك هم الراشدون (Ⅳ)
- وَاعلَموا أَنَّ فيكُم رَسولَ اللَّهِ ۚ لَو يُطيعُكُم فى كَثيرٍ مِنَ الأَمرِ لَعَنِتُّم وَلٰكِنَّ اللَّهَ حَبَّبَ إِلَيكُمُ الإيمٰنَ وَزَيَّنَهُ فى قُلوبِكُم وَكَرَّهَ إِلَيكُمُ الكُفرَ وَالفُسوقَ وَالعِصيانَ ۚ أُولٰئِكَ هُمُ الرّٰشِدونَ (Ⅴ)
- Sachez que vous avez parmi vous un envoyé d’Allah. Or, s’il avait obéi à beaucoup de vos injonctions, vous auriez été perdus. Mais Allah a préféré vous montrer la foi sous son meilleur jour, Il l’a embellie à vos yeux et, en même temps, Il a enlaidi l’incrédulité, la dépravation et la désobéissance. Ces gens-là se révéleront par leur rectitude, (Ⅵ)
- Songez qu’il y a parmi vous l’Envoyé de Dieu et que s’il vous suivait sur le gros de la décision, mal vous en aurait pris. Mais Dieu vous a fait aimer la foi et l’a dorée dans votre cœur autant qu’Il vous fait détester le déni, la scélératesse, la rébellion. Tels sont les êtres de droiture (Ⅶ)
- Sachez que si l’Apôtre qui est parmi vous vous obéissait, dans mainte affaire, vous en souffririez dommage ! Mais Allah vous a fait aimer la foi et Il l’a parée en vos cœurs, tandis qu’Il vous a fait détester l’infidélité, la perversité et la désobéissance. Ceux-là sont ceux allant selon la rectitude. (Ⅷ)
49. 8  
فَضْلًا مِّنَ اللَّهِ وَنِعْمَةً ۚ وَاللَّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ
- Fadlan mina Allahi waniAAmatan waAllahu AAaleemun hakeemun (Ⅰ)
- par la grâce et la générosité de Dieu, car Dieu est Omniscient et Sage. (Ⅱ)
- C’est une grâce et un bienfait de DIEU. DIEU est Omniscient [et] Sage. (Ⅲ)
- فضلا من الله ونعمة والله عليم حكيم (Ⅳ)
- فَضلًا مِنَ اللَّهِ وَنِعمَةً ۚ وَاللَّهُ عَليمٌ حَكيمٌ (Ⅴ)
- qui est une faveur divine et un bienfait. Allah est Celui qui sait, Il est le Sage. (Ⅵ)
- par la grâce et le bienfait de Dieu — Dieu est Connaissant et Sage. (Ⅶ)
- Faveur et bienfait d’Allah ! Allah est omniscient et sage. (Ⅷ)
49. 9  
وَإِن طَائِفَتَانِ مِنَ الْمُؤْمِنِينَ اقْتَتَلُوا فَأَصْلِحُوا بَيْنَهُمَا ۖ فَإِن بَغَتْ إِحْدَاهُمَا عَلَى الْأُخْرَىٰ فَقَاتِلُوا الَّتِي تَبْغِي حَتَّىٰ تَفِيءَ إِلَىٰ أَمْرِ اللَّهِ ۚ فَإِن فَاءَتْ فَأَصْلِحُوا بَيْنَهُمَا بِالْعَدْلِ وَأَقْسِطُوا ۖ إِنَّ اللَّهَ يُحِبُّ الْمُقْسِطِينَ
- Wain taifatani mina almumineena iqtataloo faaslihoo baynahuma fain baghat ihdahuma AAala alokhra faqatiloo allatee tabghee hatta tafeea ila amri Allahi fain faat faaslihoo baynahuma bialAAadli waaqsitoo inna Allaha yuhibbu almuqsiteena (Ⅰ)
- Si deux groupes de croyants en viennent aux mains, réconciliez-les ! Mais si l’un d’eux se montre intransigeant, combattez alors l’agresseur jusqu’à ce qu’il s’incline devant l’ordre de Dieu. S’il s’y conforme, réconciliez-les avec justice et impartialité, car Dieu aime les gens équitables. (Ⅱ)
- Si deux groupes de croyants se combattent, rétablissez la paix entre eux. Si l’un d’eux outrepasse [les droits de] l’autre, combattez l’agresseur jusqu’à ce qu’il s’incline devant l’ordre de DIEU. Puis, s’il s’incline, établissez entre eux une paix juste. Soyez équitables. DIEU aime ceux qui sont équitables. (Ⅲ)
- وإن طائفتان من المؤمنين اقتتلوا فأصلحوا بينهما فإن بغت إحداهما على الأخرى فقاتلوا التي تبغي حتى تفيء إلى أمر الله فإن فاءت فأصلحوا بينهما بالعدل وأقسطوا إن الله يحب المقسطين (Ⅳ)
- وَإِن طائِفَتانِ مِنَ المُؤمِنينَ اقتَتَلوا فَأَصلِحوا بَينَهُما ۖ فَإِن بَغَت إِحدىٰهُما عَلَى الأُخرىٰ فَقٰتِلُوا الَّتى تَبغى حَتّىٰ تَفيءَ إِلىٰ أَمرِ اللَّهِ ۚ فَإِن فاءَت فَأَصلِحوا بَينَهُما بِالعَدلِ وَأَقسِطوا ۖ إِنَّ اللَّهَ يُحِبُّ المُقسِطينَ (Ⅴ)
- Si deux clans issus du rang des croyants se combattent, établissez la concorde entre eux. Si l’un des clans persévère dans sa provocation, combattez celui qui en est responsable jusqu’au moment où il s’en remet à l’ordre normal d’Allah. Si cette partie reconnaît ses torts et cherche à s’amender, la réconciliation entre eux doit être menée dans un esprit de justice et d’équité, car Allah aime les gens équitables. (Ⅵ)
- — Si deux partis d’entre les croyants se combattent, eh bien ! réconcilie-les. Si l’un d’eux avait commis un passe-droit au détriment de l’autre, combattez le coupable jusqu’à ce qu’il fasse retour au commandement de Dieu. Alors, s’il fait retour, eh bien ! réconciliez les uns et les autres dans la justice : soyez équitables, Dieu aime ceux qui opèrent dans l’équité. (Ⅶ)
- Si deux partis de Croyants se combattent, rétablissez entre eux la concorde ! Si l’un d’eux persiste en sa rébellion contre l’autre, combattez [le parti] qui est rebelle, jusqu’à ce qu’il s’incline devant l’ordre d’Allah ! S’il s’incline, établissez la concorde entre eux, avec justice, et soyez équitables ! Allah aime ceux qui pratiquent l’équité. (Ⅷ)
49. 10  
إِنَّمَا الْمُؤْمِنُونَ إِخْوَةٌ فَأَصْلِحُوا بَيْنَ أَخَوَيْكُمْ ۚ وَاتَّقُوا اللَّهَ لَعَلَّكُمْ تُرْحَمُونَ
- Innama almuminoona ikhwatun faaslihoo bayna akhawaykum waittaqoo Allaha laAAallakum turhamoona (Ⅰ)
- Les croyants ne sont-ils pas des frères ? Réconciliez donc vos frères et craignez Dieu, afin de mériter Sa miséricorde. (Ⅱ)
- Les croyants sont frères. Etablissez la paix entre vos frères et craignez [soyez pieux] (observez les ordres de) DIEU afin que vous soyez admis en [Sa] miséricorde. (Ⅲ)
- إنما المؤمنون إخوة فأصلحوا بين أخويكم واتقوا الله لعلكم ترحمون (Ⅳ)
- إِنَّمَا المُؤمِنونَ إِخوَةٌ فَأَصلِحوا بَينَ أَخَوَيكُم ۚ وَاتَّقُوا اللَّهَ لَعَلَّكُم تُرحَمونَ (Ⅴ)
- Les croyants sont des frères. Il faut réconcilier les frères entre eux et craignez Allah, peut-être ferez-vous l’objet de Sa miséricorde. (Ⅵ)
- Les croyants ne sont que des frères. Donc, réconciliez vos frères. Prémunissez-vous envers Dieu dans l’espoir d’entrer vous-mêmes en Sa miséricorde. (Ⅶ)
- Les Croyants sont seulement des frères. Établissez donc la concorde entre vos frères et soyez pieux envers Allah ! Peut-être vous sera-t-il fait miséricorde. (Ⅷ)
49. 11  
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا يَسْخَرْ قَوْمٌ مِّن قَوْمٍ عَسَىٰ أَن يَكُونُوا خَيْرًا مِّنْهُمْ وَلَا نِسَاءٌ مِّن نِّسَاءٍ عَسَىٰ أَن يَكُنَّ خَيْرًا مِّنْهُنَّ ۖ وَلَا تَلْمِزُوا أَنفُسَكُمْ وَلَا تَنَابَزُوا بِالْأَلْقَابِ ۖ بِئْسَ الِاسْمُ الْفُسُوقُ بَعْدَ الْإِيمَانِ ۚ وَمَن لَّمْ يَتُبْ فَأُولَٰئِكَ هُمُ الظَّالِمُونَ
- Ya ayyuha allatheena amanoo la yaskhar qawmun min qawmin AAasa an yakoonoo khayran minhum wala nisaon min nisain AAasa an yakunna khayran minhunna wala talmizoo anfusakum wala tanabazoo bialalqabi bisa alismu alfusooqu baAAda aleemani waman lam yatub faolaika humu alththalimoona (Ⅰ)
- Ô vous qui croyez ! Ne vous moquez pas les uns des autres, car parfois ceux qui sont tournés en dérision valent mieux que ceux qui les raillent. Que les femmes ne se moquent pas non plus les unes des autres, car, là encore, les raillées sont parfois meilleures que leurs railleuses. Ne vous dénigrez pas et ne vous donnez pas de sobriquets injurieux. Quel vilain caractère que la « perversion » qui s’allie mal avec la foi ! Ceux qui ne se repentent pas sont les vrais injustes. (Ⅱ)
- Croyants, qu’un groupe ne raille pas un [autre] groupe ; il se peut que ceux-ci valent mieux que ceux qui raillent. Les femmes non plus [ne doivent pas railler] les autres femmes ; il se peut que celles-ci valent-elles mieux que celles qui raillent. Ne vous dénigrez pas et ne vous appelez pas les uns les autres par des surnoms [injurieux]. Comme est mauvais le mot "pervers" une fois qu’on a la croyance ; et ceux qui ne se repentent pas sont injustes. (Ⅲ)
- يا أيها الذين آمنوا لا يسخر قوم من قوم عسى أن يكونوا خيرا منهم ولا نساء من نساء عسى أن يكن خيرا منهن ولا تلمزوا أنفسكم ولا تنابزوا بالألقاب بئس الاسم الفسوق بعد الإيمان ومن لم يتب فأولئك هم الظالمون (Ⅳ)
- يٰأَيُّهَا الَّذينَ ءامَنوا لا يَسخَر قَومٌ مِن قَومٍ عَسىٰ أَن يَكونوا خَيرًا مِنهُم وَلا نِساءٌ مِن نِساءٍ عَسىٰ أَن يَكُنَّ خَيرًا مِنهُنَّ ۖ وَلا تَلمِزوا أَنفُسَكُم وَلا تَنابَزوا بِالأَلقٰبِ ۖ بِئسَ الِاسمُ الفُسوقُ بَعدَ الإيمٰنِ ۚ وَمَن لَم يَتُب فَأُولٰئِكَ هُمُ الظّٰلِمونَ (Ⅴ)
- Ô vous les croyants ! Qu’aucun groupe parmi vous ne tourne en dérision un autre groupe, car ils sont peut-être meilleurs. Que les femmes ne tournent pas en dérision d’autres femmes, au risque que les secondes soient meilleures que les premières. Ne vous calomniez d’aucune manière, pas plus d’injures que de sobriquets. Pas de déviation après la rectitude de la foi, car ceux qui ne se repentent pas, ceux-là seront véritablement les injustes. (Ⅵ)
- Vous qui croyez, qu’un groupe n’en prenne pas un autre en raillerie : qui sait si l’autre ne vaut pas mieux que lui ? Et non plus que les femmes ne le fassent d’autres femmes : qui sait si ces dernières ne valent pas mieux qu’elles ? Entre vous, pas de mimique hostile. Ne vous donnez pas de surnoms injurieux. Fi du nom de « scélératesse » une fois dans la croyance. Quiconque ne se repentirait pas... voilà les injustes. (Ⅶ)
- O vous qui croyez !, que certains ne se moquent pas de certains [autres] : peut-être les moqués sont-ils meilleurs que les moqueurs. Que les femmes ne se moquent point d’ [autres] femmes : peut-être les moquées sont-elles meilleures que les moqueuses. Ne vous calomniez point et ne vous vexez point par des appellations [injurieuses] ! Combien détestable est le nom de « pervers » après [qu’on a reçu] la foi ! Ceux qui ne reviendront pas [de leur faute], ceux-là seront les Injustes. (Ⅷ)
49. 12  
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اجْتَنِبُوا كَثِيرًا مِّنَ الظَّنِّ إِنَّ بَعْضَ الظَّنِّ إِثْمٌ ۖ وَلَا تَجَسَّسُوا وَلَا يَغْتَب بَّعْضُكُم بَعْضًا ۚ أَيُحِبُّ أَحَدُكُمْ أَن يَأْكُلَ لَحْمَ أَخِيهِ مَيْتًا فَكَرِهْتُمُوهُ ۚ وَاتَّقُوا اللَّهَ ۚ إِنَّ اللَّهَ تَوَّابٌ رَّحِيمٌ
- Ya ayyuha allatheena amanoo ijtaniboo katheeran mina alththanni inna baAAda alththanni ithmun wala tajassasoo wala yaghtab baAAdukum baAAdan ayuhibbu ahadukum an yakula lahma akheehi maytan fakarihtumoohu waittaqoo Allaha inna Allaha tawwabun raheemun (Ⅰ)
- Ô croyants ! Évitez de trop conjecturer sur les autres, car il est des conjectures qui sont de vrais péchés. Ne vous épiez pas les uns les autres ! Ne médisez pas les uns des autres ! Lequel d’entre vous voudrait manger la chair de son frère mort ? Non ! Vous en auriez horreur ! Craignez donc Dieu ! Il est Indulgent et Miséricordieux. (Ⅱ)
- Croyants, évitez de trop conjecturer [sur autrui], certaines conjectures sont péchés. N’espionnez pas. Ne médisez pas les uns des autres. Qui de vous aimerait manger la chair de son frère mort ? Vous l’abhorreriez. Craignez [pieusement, observez les ordres de] DIEU. DIEU est Celui qui agrée les repentirs [et Il est] Miséricordieux [et accorde aux croyants sincères les biens particuliers]. (Ⅲ)
- يا أيها الذين آمنوا اجتنبوا كثيرا من الظن إن بعض الظن إثم ولا تجسسوا ولا يغتب بعضكم بعضا أيحب أحدكم أن يأكل لحم أخيه ميتا فكرهتموه واتقوا الله إن الله تواب رحيم (Ⅳ)
- يٰأَيُّهَا الَّذينَ ءامَنُوا اجتَنِبوا كَثيرًا مِنَ الظَّنِّ إِنَّ بَعضَ الظَّنِّ إِثمٌ ۖ وَلا تَجَسَّسوا وَلا يَغتَب بَعضُكُم بَعضًا ۚ أَيُحِبُّ أَحَدُكُم أَن يَأكُلَ لَحمَ أَخيهِ مَيتًا فَكَرِهتُموهُ ۚ وَاتَّقُوا اللَّهَ ۚ إِنَّ اللَّهَ تَوّابٌ رَحيمٌ (Ⅴ)
- Ô vous les croyants, éloignez-vous promptement du soupçon, car il est des soupçons qui confinent au péché. Ne vous espionnez pas mutuellement ! Ne médisez pas les uns des autres ! Y a-t-il quelqu’un parmi vous qui aimerait manger la chair de son frère mort ? Vous le détesteriez ! Craignez Allah, car Allah est Celui qui revient [vers le repentant], Il est le Miséricordieux. (Ⅵ)
- Vous qui croyez, évitez l’excès de conjecture. Une part de la conjecture est péché. Ne vous espionnez pas. Ne profitez pas de l’absence l’un de l’autre pour médire : l’un de vous aimerait-il manger de la chair de son frère mort ? Vous auriez cela en horreur. Prémunissez-vous envers Dieu. — Dieu est Enclin-au-repentir, Miséricordieux. (Ⅶ)
- O vous qui croyez !, évitez de trop conjecturer [sur autrui] ! Certaines conjectures sont péchés. N’espionnez pas ! N’intriguez pas les uns contre les autres ! L’un de vous aimerait-il à manger la chair de son frère mort ? Vous l’auriez en horreur ! Soyez pieux envers Allah ! En vérité, Allah est révocateur et miséricordieux. (Ⅷ)
49. 13  
يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنَّا خَلَقْنَاكُم مِّن ذَكَرٍ وَأُنثَىٰ وَجَعَلْنَاكُمْ شُعُوبًا وَقَبَائِلَ لِتَعَارَفُوا ۚ إِنَّ أَكْرَمَكُمْ عِندَ اللَّهِ أَتْقَاكُمْ ۚ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ خَبِيرٌ
- Ya ayyuha alnnasu inna khalaqnakum min thakarin waontha wajaAAalnakum shuAAooban waqabaila litaAAarafoo inna akramakum AAinda Allahi atqakum inna Allaha AAaleemun khabeerun (Ⅰ)
- Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous vous avons répartis en peuples et en tribus, pour que vous fassiez connaissance entre vous. En vérité, le plus méritant d’entre vous auprès de Dieu est le plus pieux. Dieu est Omniscient et bien Informé. (Ⅱ)
- Hommes, Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle et vous avons répartis en peuples et en tribus pour que vous vous connaissiez entre vous. Devant DIEU, le plus noble [et le plus digne] c’est le plus pieux [et vertueux] d’[entre] vous. DIEU est Omniscient [et Il] Connaît tout. (Ⅲ)
- يا أيها الناس إنا خلقناكم من ذكر وأنثى وجعلناكم شعوبا وقبائل لتعارفوا إن أكرمكم عند الله أتقاكم إن الله عليم خبير (Ⅳ)
- يٰأَيُّهَا النّاسُ إِنّا خَلَقنٰكُم مِن ذَكَرٍ وَأُنثىٰ وَجَعَلنٰكُم شُعوبًا وَقَبائِلَ لِتَعارَفوا ۚ إِنَّ أَكرَمَكُم عِندَ اللَّهِ أَتقىٰكُم ۚ إِنَّ اللَّهَ عَليمٌ خَبيرٌ (Ⅴ)
- Ô vous les hommes, Nous vous avons créés à partir d’un mâle et d’une femelle. De vous, Nous avons fait des peuples et des tribus afin que vous vous reconnaissiez. Votre dignité aux yeux de Dieu, c’est votre piété. Dieu est savant, le Très-Informé. (Ⅵ)
- — Humains, Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle. Si Nous avons fait de vous des peuples et des tribus, c’est en vue de votre connaissance mutuelle. Le plus digne au regard de Dieu, c’est celui qui se prémunit davantage — Dieu est Connaissant, Informé. (Ⅶ)
- Hommes !, Nous vous avons créés [à partir] d’un mâle et d’une femelle et Nous vous avons constitués en confédérations et en tribus, pour que vous vous connaissiez. Le plus noble d’entre vous, aux yeux d'Allah, est [néanmoins] le plus pieux. Allah est omniscient et bien informé. (Ⅷ)
49. 14  
۞ قَالَتِ الْأَعْرَابُ آمَنَّا ۖ قُل لَّمْ تُؤْمِنُوا وَلَٰكِن قُولُوا أَسْلَمْنَا وَلَمَّا يَدْخُلِ الْإِيمَانُ فِي قُلُوبِكُمْ ۖ وَإِن تُطِيعُوا اللَّهَ وَرَسُولَهُ لَا يَلِتْكُم مِّنْ أَعْمَالِكُمْ شَيْئًا ۚ إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
- Qalati alaAArabu amanna qul lam tuminoo walakin qooloo aslamna walamma yadkhuli aleemanu fee quloobikum wain tuteeAAoo Allaha warasoolahu la yalitkum min aAAmalikum shayan inna Allaha ghafoorun raheemun (Ⅰ)
- Les nomades affirment : « Nous croyons en Dieu ! » Dis-leur : « Vous n’avez pas encore la foi ! Dites plutôt : “Nous nous sommes seulement soumis”, car la foi n’a pas encore pénétré dans vos cœurs. Mais si vous obéissez à Dieu et à Son Prophète, Il ne vous lésera en rien dans vos œuvres, car Dieu est Clément et Miséricordieux. » (Ⅱ)
- Les Bédouins [d’une région qui n’avaient pas la croyance, vinrent auprès du Prophète et] dirent : « Nous croyons [en DIEU] ». Dis[-leur] : « Vous n’avez pas la croyance, dites plutôt nous nous sommes simplement soumis, mais la croyance n’est pas [encore] entrée en vos cœurs. Si vous obéissez à DIEU et à Son prophète, DIEU ne diminuera rien de [récompenses de] vos actions. DIEU pardonne [et Il est] Miséricordieux [qui accorde aux croyants sincères les biens particuliers] ». (Ⅲ)
- قالت الأعراب آمنا قل لم تؤمنوا ولكن قولوا أسلمنا ولما يدخل الإيمان في قلوبكم وإن تطيعوا الله ورسوله لا يلتكم من أعمالكم شيئا إن الله غفور رحيم (Ⅳ)
- ۞ قالَتِ الأَعرابُ ءامَنّا ۖ قُل لَم تُؤمِنوا وَلٰكِن قولوا أَسلَمنا وَلَمّا يَدخُلِ الإيمٰنُ فى قُلوبِكُم ۖ وَإِن تُطيعُوا اللَّهَ وَرَسولَهُ لا يَلِتكُم مِن أَعمٰلِكُم شَيـًٔا ۚ إِنَّ اللَّهَ غَفورٌ رَحيمٌ (Ⅴ)
- Les Bédouins ont dit : Nous avons cru ! Dis-leur : Ne dites pas : nous avons cru, mais nous nous soumettons. Le jour où la foi pénétrera vos cœurs et où vous obéirez à Allah et à Son envoyé, aucune de vos bonnes actions ne vous sera défalquée. Allah est Celui qui pardonne, Il est le Miséricordieux. (Ⅵ)
- Les Bédouins disent : « Nous croyons ». Dis : « Vous ne croyez pas. Dites plutôt : “ Nous nous soumettons ”, tant que la foi n’a pas encore pénétré votre cœur. Cependant, si vous obéissez à Dieu et à Son Envoyé, Il ne vous frustrera pas de vos actions » — Dieu est Tout pardon, Miséricordieux. (Ⅶ)
- Les Bédouins ont dit : « Nous croyons (’âmannâ). » Dis[-leur] : « Vous ne croyez pas !, mais dites : « Nous nous sommes convertis à l’Islam (’aslamnâ). » La foi (’îmân) n’est pas encore entrée en vos cœurs. Si vous obéissez à Allah et à Son Apôtre, [Allah] ne vous rognera rien de vos [bonnes] actions. Allah est absoluteur et miséricordieux. » (Ⅷ)
49. 15  
إِنَّمَا الْمُؤْمِنُونَ الَّذِينَ آمَنُوا بِاللَّهِ وَرَسُولِهِ ثُمَّ لَمْ يَرْتَابُوا وَجَاهَدُوا بِأَمْوَالِهِمْ وَأَنفُسِهِمْ فِي سَبِيلِ اللَّهِ ۚ أُولَٰئِكَ هُمُ الصَّادِقُونَ
- Innama almuminoona allatheena amanoo biAllahi warasoolihi thumma lam yartaboo wajahadoo biamwalihim waanfusihim fee sabeeli Allahi olaika humu alssadiqoona (Ⅰ)
- Les vrais croyants sont ceux qui ont foi en Dieu et en Son Prophète, sans plus jamais connaître de doute, et qui mettent leurs biens et leurs personnes au service de Dieu. Tels sont les croyants sincères. (Ⅱ)
- Les croyants sont ceux qui croient en DIEU et en Son prophète, qui par la suite ne doutent pas, et combattent (travaillent), corps et biens, sur le chemin de DIEU. Ceux-là sont véridiques (sincères). (Ⅲ)
- إنما المؤمنون الذين آمنوا بالله ورسوله ثم لم يرتابوا وجاهدوا بأموالهم وأنفسهم في سبيل الله أولئك هم الصادقون (Ⅳ)
- إِنَّمَا المُؤمِنونَ الَّذينَ ءامَنوا بِاللَّهِ وَرَسولِهِ ثُمَّ لَم يَرتابوا وَجٰهَدوا بِأَموٰلِهِم وَأَنفُسِهِم فى سَبيلِ اللَّهِ ۚ أُولٰئِكَ هُمُ الصّٰدِقونَ (Ⅴ)
- Les vrais croyants sont ceux qui ont cru en Allah et en Son prophète, qui n’ont pas douté et qui sacrifient leurs biens et leur propre personne au service d’Allah. Tels sont [les croyants] véridiques. (Ⅵ)
- — Les croyants sont seulement ceux qui croient en Dieu et à Son Envoyé, bien mieux, ne doutent pas, et font effort de leurs biens et de leur personne sur le chemin de Dieu — Voilà les véridiques. (Ⅶ)
- Les Croyants sont seulement ceux qui ont reçu la foi en Allah et en Son Apôtre, [qui] ensuite n’ont point été pris de doute et [qui] ont mené combat de leurs biens et de leurs personnes, dans le Chemin d’Allah. Ceux-là sont les Véridiques. (Ⅷ)
49. 16  
قُلْ أَتُعَلِّمُونَ اللَّهَ بِدِينِكُمْ وَاللَّهُ يَعْلَمُ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الْأَرْضِ ۚ وَاللَّهُ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمٌ
- Qul atuAAallimoona Allaha bideenikum waAllahu yaAAlamu ma fee alssamawati wama fee alardi waAllahu bikulli shayin AAaleemun (Ⅰ)
- Dis-leur : « Allez-vous apprendre à Dieu votre religion, alors qu’Il connaît tout ce qui est dans les Cieux et sur la Terre ? Dieu n’embrasse-t-Il pas de Sa science toute chose ? » (Ⅱ)
- Dis [à ces Bédouins] : « Apprendrez-vous à DIEU votre religion quand DIEU connaît tout ce qui est dans les cieux et sur la terre ? » Et DIEU est Omniscient. (Ⅲ)
- قل أتعلمون الله بدينكم والله يعلم ما في السماوات وما في الأرض والله بكل شيء عليم (Ⅳ)
- قُل أَتُعَلِّمونَ اللَّهَ بِدينِكُم وَاللَّهُ يَعلَمُ ما فِى السَّمٰوٰتِ وَما فِى الأَرضِ ۚ وَاللَّهُ بِكُلِّ شَيءٍ عَليمٌ (Ⅴ)
- Dis : Allez-vous apprendre à Allah ce qu’est votre religion, alors qu’Allah sait ce qu’il y a au ciel et sur terre ? Allah est au courant de tout. (Ⅵ)
- — Dis : « Allez-vous apprendre à Dieu quelle est votre religion, quand Dieu connaît ce qu’il y a dans les cieux et sur la terre, et que Dieu est de toute chose Informé ? » (Ⅶ)
- Dis [encore] : « Apprendrez-vous à Allah [ce qu’est vraiment] votre religion, alors qu’Allah sait ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Allah, de toute chose, est omniscient. » (Ⅷ)
49. 17  
يَمُنُّونَ عَلَيْكَ أَنْ أَسْلَمُوا ۖ قُل لَّا تَمُنُّوا عَلَيَّ إِسْلَامَكُم ۖ بَلِ اللَّهُ يَمُنُّ عَلَيْكُمْ أَنْ هَدَاكُمْ لِلْإِيمَانِ إِن كُنتُمْ صَادِقِينَ
- Yamunnoona AAalayka an aslamoo qul la tamunnoo AAalayya islamakum bali Allahu yamunnu AAalaykum an hadakum lileemani in kuntum sadiqeena (Ⅰ)
- Ils te rappellent leur conversion à l’islam comme si c’était un service qu’ils t’auraient rendu. Dis-leur : « Ne vous targuez pas ainsi de votre conversion. Ce serait plutôt à Dieu de vous rappeler la grâce qu’Il vous a faite en vous guidant vers la foi, si toutefois vous êtes sincères. » (Ⅱ)
- Ils te rappellent comme une faveur [qu’ils t’auraient faite] leur soumission [à la Religion de DIEU]. Dis[-leur] : « Ne me rappelez pas votre soumission comme une faveur. C’est DIEU qui vous a accordé la grâce en vous guidant vers la croyance, si toutefois vous êtes sincères ». (Ⅲ)
- يمنون عليك أن أسلموا قل لا تمنوا علي إسلامكم بل الله يمن عليكم أن هداكم للإيمان إن كنتم صادقين (Ⅳ)
- يَمُنّونَ عَلَيكَ أَن أَسلَموا ۖ قُل لا تَمُنّوا عَلَىَّ إِسلٰمَكُم ۖ بَلِ اللَّهُ يَمُنُّ عَلَيكُم أَن هَدىٰكُم لِلإيمٰنِ إِن كُنتُم صٰدِقينَ (Ⅴ)
- Ils pensent t’avoir accordé une faveur particulière de s’être rendus à l’islam. Dis-leur : Vous ne faites aucune faveur à Allah d’être devenus musulmans, c’est au contraire Allah qui vous a inspirés pour aller dans cette direction, pour autant que vous soyez sincères. (Ⅵ)
- Ils te font comme une largesse de s’être soumis. Dis : « Votre soumission n’était pas pour moi largesse. Bien plutôt c’est Dieu qui vous en ferait une de vous avoir guidés à la foi, si vous êtes véridiques » (Ⅶ)
- [Les Bédouins, ô Prophète !,] te rappellent comme un bienfait de s’être convertis à l’Islam (’aslama). Dis[-leur] : « Ne rappelez point comme un bienfait votre conversion à l’Islam ! C’est tout au contraire Allah qui vous a accordé un bienfait en vous dirigeant vers la foi, si vous êtes véridiques. (Ⅷ)
49. 18  
إِنَّ اللَّهَ يَعْلَمُ غَيْبَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ ۚ وَاللَّهُ بَصِيرٌ بِمَا تَعْمَلُونَ
- Inna Allaha yaAAlamu ghayba alssamawati waalardi waAllahu baseerun bima taAAmaloona (Ⅰ)
- Dieu connaît parfaitement le mystère des Cieux et de la Terre, et Il a une claire vision de tout ce que vous faites. (Ⅱ)
- DIEU connaît tout ce qui est suprasensible dans les cieux et sur la terre. DIEU voit parfaitement ce que vous faites. (Ⅲ)
- إن الله يعلم غيب السماوات والأرض والله بصير بما تعملون (Ⅳ)
- إِنَّ اللَّهَ يَعلَمُ غَيبَ السَّمٰوٰتِ وَالأَرضِ ۚ وَاللَّهُ بَصيرٌ بِما تَعمَلونَ (Ⅴ)
- Car Allah connaît la part invisible des cieux et de la terre. Allah observe tout ce que vous faites. (Ⅵ)
- Dieu connaît le mystère des cieux et de la terre. Sur tout ce que vous faites Il est Clairvoyant. (Ⅶ)
- Allah sait l’Inconnaissable des cieux et de la terre. Allah est clairvoyant sur ce que vous faites. » (Ⅷ)


Page: 1

49 







Home