Le fer (al-hadid)
>  
30 Verses | Page 1 / 1
(Arabe classique)


Afficher / Cacher
(Ⅰ)
(Ⅱ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


57. 0  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ
- Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (Ⅰ)
- Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅱ)
-  [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ (Ⅴ)
- Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux (Ⅵ)
- Au nom de Dieu, le Tout miséricorde, le Miséricordieux (Ⅶ)
- Au nom d’Allah, le Bienfaiteur miséricordieux. (Ⅷ)
57. 1  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ سَبَّحَ لِلَّهِ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ ۖ وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ
- Sabbaha lillahi ma fee alssamawati waalardi wahuwa alAAazeezu alhakeemu (Ⅰ)
- Tout ce qui est dans les Cieux et sur la Terre célèbre la gloire du Seigneur. C’est Lui le Puissant, le Sage (Ⅱ)
- [Tout] ce qui est dans les cieux (mondes célestes) et sur la terre (monde terrestre) glorifie DIEU et [indique qu’]Il est le Puissant honoré, le Sage. (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم سبح لله ما في السماوات والأرض وهو العزيز الحكيم (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ سَبَّحَ لِلَّهِ ما فِى السَّمٰوٰتِ وَالأَرضِ ۖ وَهُوَ العَزيزُ الحَكيمُ (Ⅴ)
- Tout ce qui se trouve aux cieux et sur terre célèbre les louanges d’Allah, le plus puissant, le plus sage. (Ⅵ)
- Tout ce qui est aux cieux et sur la terre exalte la transcendance de Dieu : c’est Lui le Tout-Puissant, le Sage (Ⅶ)
- Ce qui est dans les cieux et [sur] la terre glorifie Allah. Il est le Puissant, le Sage. (Ⅷ)
57. 2  
لَهُ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ ۖ يُحْيِي وَيُمِيتُ ۖ وَهُوَ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ
- Lahu mulku alssamawati waalardi yuhyee wayumeetu wahuwa AAala kulli shayin qadeerun (Ⅰ)
- à qui appartient le Royaume des Cieux et de la Terre, qui est l’Auteur de la vie et de la mort et dont la puissance n’a point de limite. (Ⅱ)
- A Lui appartient la royauté des cieux et de la terre. Il fait vivre et mourir. Il est Puissant sur toute chose. (Ⅲ)
- له ملك السماوات والأرض يحيي ويميت وهو على كل شيء قدير (Ⅳ)
- لَهُ مُلكُ السَّمٰوٰتِ وَالأَرضِ ۖ يُحيۦ وَيُميتُ ۖ وَهُوَ عَلىٰ كُلِّ شَيءٍ قَديرٌ (Ⅴ)
- À Lui revient de droit la souveraineté sur les cieux et sur la terre. Il fait vivre et Il fait mourir. Il est tout-puissant à l’endroit de toute chose. (Ⅵ)
- à Lui la royauté des cieux et de la terre, Il fait vivre et mourir, Il est Omnipotent (Ⅶ)
- A Lui la Royauté des cieux et de la terre. Il fait vivre et fait mourir. Sur toute chose, Il est omnipotent. (Ⅷ)
57. 3  
هُوَ الْأَوَّلُ وَالْآخِرُ وَالظَّاهِرُ وَالْبَاطِنُ ۖ وَهُوَ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمٌ
- Huwa alawwalu waalakhiru waalththahiru waalbatinu wahuwa bikulli shayin AAaleemun (Ⅰ)
- Il est le Premier et le Dernier, l’Apparent et le Caché ; Il est l’Omniscient. (Ⅱ)
- Il est le Premier et le Dernier, l’Apparent et le Caché, Il est Omniscient. (Ⅲ)
- هو الأول والآخر والظاهر والباطن وهو بكل شيء عليم (Ⅳ)
- هُوَ الأَوَّلُ وَالءاخِرُ وَالظّٰهِرُ وَالباطِنُ ۖ وَهُوَ بِكُلِّ شَيءٍ عَليمٌ (Ⅴ)
- Il est le Premier, Il est le Dernier. Il est le Visible, Il est l’Invisible. Il sait tout sur toute chose. (Ⅵ)
- Lui, l’Initial et le Final, le Manifeste et le Caché ; Lui, Connaissant de toute chose (Ⅶ)
- Il est le Premier et le Dernier, l’Apparent et le Caché. De toute chose, Il est omniscient. (Ⅷ)
57. 4  
هُوَ الَّذِي خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ فِي سِتَّةِ أَيَّامٍ ثُمَّ اسْتَوَىٰ عَلَى الْعَرْشِ ۚ يَعْلَمُ مَا يَلِجُ فِي الْأَرْضِ وَمَا يَخْرُجُ مِنْهَا وَمَا يَنزِلُ مِنَ السَّمَاءِ وَمَا يَعْرُجُ فِيهَا ۖ وَهُوَ مَعَكُمْ أَيْنَ مَا كُنتُمْ ۚ وَاللَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ بَصِيرٌ
- Huwa allathee khalaqa alssamawati waalarda fee sittati ayyamin thumma istawa AAala alAAarshi yaAAlamu ma yaliju fee alardi wama yakhruju minha wama yanzilu mina alssamai wama yaAAruju feeha wahuwa maAAakum ayna ma kuntum waAllahu bima taAAmaloona baseerun (Ⅰ)
- C’est Lui qui a créé les Cieux et la Terre en six jours et qui ensuite S’est établi sur le Trône. Il connaît ce qui pénètre dans la terre et ce qui en sort, ce qui descend du ciel et ce qui y monte. Où que vous soyez, Il est toujours avec vous et Il a une claire vision de tout ce que vous faites. (Ⅱ)
- Il a créé les cieux et la terre en six Jours puis Il a manifesté la plénitude [de Sa volonté] sur le Trône. Il sait ce qui entre dans la terre et ce qui en sort, ce qui descend du ciel et ce qui y monte. Il est avec vous, où que vous soyez. DIEU voit (sait) parfaitement tout ce que vous faites. (Ⅲ)
- هو الذي خلق السماوات والأرض في ستة أيام ثم استوى على العرش يعلم ما يلج في الأرض وما يخرج منها وما ينزل من السماء وما يعرج فيها وهو معكم أين ما كنتم والله بما تعملون بصير (Ⅳ)
- هُوَ الَّذى خَلَقَ السَّمٰوٰتِ وَالأَرضَ فى سِتَّةِ أَيّامٍ ثُمَّ استَوىٰ عَلَى العَرشِ ۚ يَعلَمُ ما يَلِجُ فِى الأَرضِ وَما يَخرُجُ مِنها وَما يَنزِلُ مِنَ السَّماءِ وَما يَعرُجُ فيها ۖ وَهُوَ مَعَكُم أَينَ ما كُنتُم ۚ وَاللَّهُ بِما تَعمَلونَ بَصيرٌ (Ⅴ)
- Il a créé les cieux et la terre en six jours, avant de s’établir sur le Trône. Il sait parfaitement ce qui pénètre la terre et ce qui en sort. Il sait ce qui descend du ciel et ce qui y monte. Il est proche de vous partout où vous êtes. Allah observe de très près ce que vous faites. (Ⅵ)
- C’est Lui qui a créé les cieux et la terre en six jours ; puis Il s’installa sur le Trône, d’où il connaît tout ce qui entre dans la terre et tout ce qui en sort, qui descend du ciel et qui y monte ; avec vous Il est où que vous soyez ; sur tout ce que vous faites Dieu est Clairvoyant (Ⅶ)
- C’est Lui qui créa les cieux et la terre en six jours, puis [qui] s’assit en majesté sur le Trône. Il sait ce qui pénètre dans la terre et ce qui en sort, ce qui descend du ciel et ce qui s’y élève. Il est avec vous, où que vous soyez. Allah, sur ce que vous faites, est clairvoyant. (Ⅷ)
57. 5  
لَّهُ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ ۚ وَإِلَى اللَّهِ تُرْجَعُ الْأُمُورُ
- Lahu mulku alssamawati waalardi waila Allahi turjaAAu alomooru (Ⅰ)
- La souveraineté des Cieux et de la Terre Lui appartient, et c’est à Lui que tout fera retour. (Ⅱ)
- A Lui appartient la royauté des cieux et de la terre. Et les affaires seront ramenées (présentées) à DIEU [et jugées]. (Ⅲ)
- له ملك السماوات والأرض وإلى الله ترجع الأمور (Ⅳ)
- لَهُ مُلكُ السَّمٰوٰتِ وَالأَرضِ ۚ وَإِلَى اللَّهِ تُرجَعُ الأُمورُ (Ⅴ)
- À Lui appartient la royauté des cieux et de la terre. À Allah revient le dernier mot en toute chose. (Ⅵ)
- A Lui la royauté des cieux et de la terre — C’est à Dieu que de toute chose il est fait retour. (Ⅶ)
- A Lui la Royauté des cieux et de la terre. Vers Allah sont ramenés les Ordres. (Ⅷ)
57. 6  
يُولِجُ اللَّيْلَ فِي النَّهَارِ وَيُولِجُ النَّهَارَ فِي اللَّيْلِ ۚ وَهُوَ عَلِيمٌ بِذَاتِ الصُّدُورِ
- Yooliju allayla fee alnnahari wayooliju alnnahara fee allayi wahuwa AAaleemun bithati alssudoori (Ⅰ)
- Il insère la nuit dans le jour et le jour dans la nuit, et Il a une connaissance parfaite de ce que recèlent les cœurs. (Ⅱ)
- Il introduit la nuit dans le jour et le jour dans la nuit, Il connaît ce qu’il y a dans les poitrines (les secrets des cœurs). (Ⅲ)
- يولج الليل في النهار ويولج النهار في الليل وهو عليم بذات الصدور (Ⅳ)
- يولِجُ الَّيلَ فِى النَّهارِ وَيولِجُ النَّهارَ فِى الَّيلِ ۚ وَهُوَ عَليمٌ بِذاتِ الصُّدورِ (Ⅴ)
- Il fait pénétrer la nuit dans le jour et fait pénétrer le jour dans la nuit. Il est informé de ce que renferment les cœurs. (Ⅵ)
- Il fait entrer la nuit dans le jour, Il fait entrer le jour dans la nuit ; c’est Lui le Connaissant de l’être des poitrines. (Ⅶ)
- Il fait pénétrer la nuit dans le jour et Il fait pénétrer le jour dans la nuit. Il est omniscient des pensées des cœurs. (Ⅷ)
57. 7  
آمِنُوا بِاللَّهِ وَرَسُولِهِ وَأَنفِقُوا مِمَّا جَعَلَكُم مُّسْتَخْلَفِينَ فِيهِ ۖ فَالَّذِينَ آمَنُوا مِنكُمْ وَأَنفَقُوا لَهُمْ أَجْرٌ كَبِيرٌ
- Aminoo biAllahi warasoolihi waanfiqoo mimma jaAAalakum mustakhlafeena feehi faallatheena amanoo minkum waanfaqoo lahum ajrun kabeerun (Ⅰ)
- Croyez en Dieu et en Son Prophète ! Donnez en aumône une partie des biens dont Il a fait de vous les dépositaires, car ceux d’entre vous qui ont la foi et qui font l’aumône auront une magnifique récompense. (Ⅱ)
- Croyez en DIEU et en Son prophète. Dépensez en aumône une part [des biens et des richesses] dont Il vous a fait lieutenants (possesseurs par succession). [Car] ceux de vous qui croient et dépensent [sur le chemin de DIEU] auront une récompense éminente. (Ⅲ)
- آمنوا بالله ورسوله وأنفقوا مما جعلكم مستخلفين فيه فالذين آمنوا منكم وأنفقوا لهم أجر كبير (Ⅳ)
- ءامِنوا بِاللَّهِ وَرَسولِهِ وَأَنفِقوا مِمّا جَعَلَكُم مُستَخلَفينَ فيهِ ۖ فَالَّذينَ ءامَنوا مِنكُم وَأَنفَقوا لَهُم أَجرٌ كَبيرٌ (Ⅴ)
- Croyez en Allah et en Son prophète. Faites une aumône de ce dont Il vous a fait hériter. Car ceux parmi vous qui croient en Dieu et qui font l’aumône recevront une immense récompense. (Ⅵ)
- Croyez en Dieu et à Son Envoyé. Faites dépense sur quoi Il vous a conféré lieutenance. Ceux d’entre vous qui auront cru et fait dépense auront un salaire éminent. (Ⅶ)
- Croyez en Allah et [en] Son Apôtre ! Faites dépense [en aumône] sur ce dont Il vous a fait les derniers détenteurs : ceux, parmi vous, qui auront cru et fait dépense auront grande rétribution. (Ⅷ)
57. 8  
وَمَا لَكُمْ لَا تُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ ۙ وَالرَّسُولُ يَدْعُوكُمْ لِتُؤْمِنُوا بِرَبِّكُمْ وَقَدْ أَخَذَ مِيثَاقَكُمْ إِن كُنتُم مُّؤْمِنِينَ
- Wama lakum la tuminoona biAllahi waalrrasoolu yadAAookum lituminoo birabbikum waqad akhatha meethaqakum in kuntum mumineena (Ⅰ)
- Qu’avez-vous à ne pas croire en Dieu, alors que le Prophète ne cesse de vous convier à vous soumettre à votre Seigneur, Qui a déjà pris acte de votre engagement, si toutefois vous êtes sincères ? (Ⅱ)
- Pourquoi ne pas croire en DIEU alors que le Prophète vous invite à croire en [Lui, votre Créateur,] votre Seigneur - et qu’Il a déjà pris [acte] de votre engagement - si vous êtes [sincèrement disposés à être] croyants. (Ⅲ)
- وما لكم لا تؤمنون بالله والرسول يدعوكم لتؤمنوا بربكم وقد أخذ ميثاقكم إن كنتم مؤمنين (Ⅳ)
- وَما لَكُم لا تُؤمِنونَ بِاللَّهِ ۙ وَالرَّسولُ يَدعوكُم لِتُؤمِنوا بِرَبِّكُم وَقَد أَخَذَ ميثٰقَكُم إِن كُنتُم مُؤمِنينَ (Ⅴ)
- Qu’avez-vous à ne pas croire en Allah et en Son Prophète, alors même que celui-ci vous invite à le faire et qu’il a conclu un pacte pour vous, dès lors que vous êtes croyants ? (Ⅵ)
- Qu’avez-vous à ne pas croire en Dieu ? Alors que l’Envoyé vous appelle à croire en votre Seigneur : aussi bien en a-t-il reçu de vous l’engagement, si vous êtes croyants. (Ⅶ)
- Si vous êtes croyants, qu’avez-vous à ne point croire en Allah, alors que l’Apôtre vous appelle à croire en votre Seigneur et que Celui-ci a conclu alliance avec vous ? (Ⅷ)
57. 9  
هُوَ الَّذِي يُنَزِّلُ عَلَىٰ عَبْدِهِ آيَاتٍ بَيِّنَاتٍ لِّيُخْرِجَكُم مِّنَ الظُّلُمَاتِ إِلَى النُّورِ ۚ وَإِنَّ اللَّهَ بِكُمْ لَرَءُوفٌ رَّحِيمٌ
- Huwa allathee yunazzilu AAala AAabdihi ayatin bayyinatin liyukhrijakum mina alththulumati ila alnnoori wainna Allaha bikum laraoofun raheemun (Ⅰ)
- C’est Lui qui révèle à Son Serviteur des versets d’une clarté limpide, afin de vous tirer des ténèbres vers la lumière, car Dieu est envers vous Plein de compassion et de mansuétude. (Ⅱ)
- C’est Lui qui fait descendre (révèle) à Son serviteur et adorateur (le Prophète) de clairs [et édifiants] versets pour vous mener des ténèbres à la lumière ; et DIEU est Clément pour vous [et Il est] Très-Miséricordieux (vous accorde les biens). (Ⅲ)
- هو الذي ينزل على عبده آيات بينات ليخرجكم من الظلمات إلى النور وإن الله بكم لرءوف رحيم (Ⅳ)
- هُوَ الَّذى يُنَزِّلُ عَلىٰ عَبدِهِ ءايٰتٍ بَيِّنٰتٍ لِيُخرِجَكُم مِنَ الظُّلُمٰتِ إِلَى النّورِ ۚ وَإِنَّ اللَّهَ بِكُم لَرَءوفٌ رَحيمٌ (Ⅴ)
- C’est Lui qui fait descendre sur Son serviteur des signes clairs et explicites afin de vous conduire des grandes obscurités jusqu’à la lumière. À votre égard Allah est très clément, très miséricordieux. (Ⅵ)
- C’est Lui qui fait descendre sur Son serviteur des signes explicites, pour vous faire sortir des ténèbres au jour. — Dieu vous est Tendre et Miséricordieux. (Ⅶ)
- C’est Lui qui fait descendre sur Son serviteur de claires aya pour vous faire sortir des Ténèbres vers la Lumière. En vérité, Allah est certes indulgent envers vous et miséricordieux. (Ⅷ)
57. 10  
وَمَا لَكُمْ أَلَّا تُنفِقُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ وَلِلَّهِ مِيرَاثُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ ۚ لَا يَسْتَوِي مِنكُم مَّنْ أَنفَقَ مِن قَبْلِ الْفَتْحِ وَقَاتَلَ ۚ أُولَٰئِكَ أَعْظَمُ دَرَجَةً مِّنَ الَّذِينَ أَنفَقُوا مِن بَعْدُ وَقَاتَلُوا ۚ وَكُلًّا وَعَدَ اللَّهُ الْحُسْنَىٰ ۚ وَاللَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ خَبِيرٌ
- Wama lakum alla tunfiqoo fee sabeeli Allahi walillahi meerathu alssamawati waalardi la yastawee minkum man anfaqa min qabli alfathi waqatala olaika aAAthamu darajatan mina allatheena anfaqoo min baAAdu waqataloo wakullan waAAada Allahu alhusna waAllahu bima taAAmaloona khabeerun (Ⅰ)
- Qu’avez-vous à ne pas faire dépense de vos biens pour la Cause de Dieu à qui revient l’héritage des Cieux et de la Terre ? Cependant, on ne saurait confondre ceux d’entre vous qui ont fait dépense de leurs biens et combattu avant la victoire – et qui, de ce fait, ont mérité un rang supérieur – avec ceux qui ont attendu, pour offrir leurs biens et s’engager dans le combat que la victoire ait eu lieu ! Néanmoins, Dieu a promis aux uns et aux autres la plus belle récompense, car Dieu est parfaitement Informé de ce que vous faites. (Ⅱ)
- Et qu’avez-vous [donc] à ne pas dépenser sur le chemin de DIEU alors qu’à DIEU appartient l’héritage des cieux et de la terre ? Ceux de vous qui dépensent et combattent [sur le chemin de DIEU] avant la victoire ne sont pas égaux à ceux qui dépensent et combattent [après], [les premiers] auront un plus haut rang [que les deuxièmes]. DIEU a promis [respectivement, aux uns et aux autres] de belles récompenses. DIEU connaît parfaitement ce que vous faites. (Ⅲ)
- وما لكم ألا تنفقوا في سبيل الله ولله ميراث السماوات والأرض لا يستوي منكم من أنفق من قبل الفتح وقاتل أولئك أعظم درجة من الذين أنفقوا من بعد وقاتلوا وكلا وعد الله الحسنى والله بما تعملون خبير (Ⅳ)
- وَما لَكُم أَلّا تُنفِقوا فى سَبيلِ اللَّهِ وَلِلَّهِ ميرٰثُ السَّمٰوٰتِ وَالأَرضِ ۚ لا يَستَوى مِنكُم مَن أَنفَقَ مِن قَبلِ الفَتحِ وَقٰتَلَ ۚ أُولٰئِكَ أَعظَمُ دَرَجَةً مِنَ الَّذينَ أَنفَقوا مِن بَعدُ وَقٰتَلوا ۚ وَكُلًّا وَعَدَ اللَّهُ الحُسنىٰ ۚ وَاللَّهُ بِما تَعمَلونَ خَبيرٌ (Ⅴ)
- Qu’avez-vous donc à ne pas consentir des aumônes dans la voie d’Allah, alors qu’Allah a en héritage les cieux et la terre ? Ne peuvent être égaux ceux qui ont fait des dépenses et qui ont combattu avant et après la victoire. Ceux qui ont combattu et fait des dépenses avant la victoire seront mis dans une position nettement supérieure à celle des autres. Mais tous recevront la belle promesse qui leur a été faite par Allah. Allah est au courant de tout ce que vous faites. (Ⅵ)
- Qu’avez-vous à ne point faire dépense sur le chemin de Dieu, quand à Dieu revient l’héritage des cieux et de la terre ? Ils ne sont point à égalité, parmi vous, ceux qui, dès avant le succès, firent dépense et combattirent. Ceux-là montent à un plus haut degré que ceux qui n’ont qu’après coup fait dépense et combattu. A chacun cependant Dieu a promis la splendeur — Dieu sur toutes vos actions est Informé. (Ⅶ)
- Qu’avez-vous à ne point faire dépense dans le Chemin d’Allah, alors qu’Allah possède l’héritage des cieux et de la terre ? Ils ne seront point égaux [ceux qui auront attendu et] ceux qui, parmi vous, auront fait dépense et combattu avant le Succès (fatḥ) : ces derniers seront plus hauts en hiérarchie que ceux qui auront fait dépense et combattu après [le Succès]. A tous [pourtant] Allah promet la Très Belle [Récompense]. Allah, de ce que vous faites, est informé. (Ⅷ)
57. 11  
مَّن ذَا الَّذِي يُقْرِضُ اللَّهَ قَرْضًا حَسَنًا فَيُضَاعِفَهُ لَهُ وَلَهُ أَجْرٌ كَرِيمٌ
- Man tha allathee yuqridu Allaha qardan hasanan fayudaAAifahu lahu walahu ajrun kareemun (Ⅰ)
- Quiconque consent à Dieu un prêt gracieux, Dieu le lui rendra au décuple et lui accordera, en plus, une généreuse récompense. (Ⅱ)
- Qui donc va prêter à DIEU un beau prêt (dépenser pour la cause de DIEU) [afin qu’]Il le lui double ? Et il aura une généreuse rétribution. (Ⅲ)
- من ذا الذي يقرض الله قرضا حسنا فيضاعفه له وله أجر كريم (Ⅳ)
- مَن ذَا الَّذى يُقرِضُ اللَّهَ قَرضًا حَسَنًا فَيُضٰعِفَهُ لَهُ وَلَهُ أَجرٌ كَريمٌ (Ⅴ)
- Celui qui consent un crédit sincère au bénéfice d’Allah verra son crédit amplifié considérablement. Il aura une noble récompense. (Ⅵ)
- — Qui va prêter à Dieu un beau prêt, de sorte que Dieu le lui double, en plus d’un généreux salaire ? (Ⅶ)
- Qui donc consentira à Allah un beau prêt ? [Allah] lui doublera [sa récompense] et il aura généreuse rétribution, (Ⅷ)
57. 12  
يَوْمَ تَرَى الْمُؤْمِنِينَ وَالْمُؤْمِنَاتِ يَسْعَىٰ نُورُهُم بَيْنَ أَيْدِيهِمْ وَبِأَيْمَانِهِم بُشْرَاكُمُ الْيَوْمَ جَنَّاتٌ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ خَالِدِينَ فِيهَا ۚ ذَٰلِكَ هُوَ الْفَوْزُ الْعَظِيمُ
- Yawma tara almumineena waalmuminati yasAAa nooruhum bayna aydeehim wabiaymanihim bushrakumu alyawma jannatun tajree min tahtiha alanharu khalideena feeha thalika huwa alfawzu alAAatheemu (Ⅰ)
- Le jour où tu verras les croyants et les croyantes avec leur lumière évoluant devant eux et à leur droite, ce jour-là, il leur sera annoncé : « C’est une bonne nouvelle pour vous, aujourd’hui ! Voici des Jardins sous lesquels coulent des rivières, et où vous serez éternels. » Tel est le comble du bonheur ! (Ⅱ)
- Le Jour où tu verras croyants et croyantes avec leur lumière qui courra devant eux et à leur droite, [il leur sera dit] : « Bonne nouvelle pour vous, aujourd’hui, voici des jardins sous lesquels coulent les rivières [de bonheur et de la félicité], vous y vivrez éternellement ». C’est là le grand succès. (Ⅲ)
- يوم ترى المؤمنين والمؤمنات يسعى نورهم بين أيديهم وبأيمانهم بشراكم اليوم جنات تجري من تحتها الأنهار خالدين فيها ذلك هو الفوز العظيم (Ⅳ)
- يَومَ تَرَى المُؤمِنينَ وَالمُؤمِنٰتِ يَسعىٰ نورُهُم بَينَ أَيديهِم وَبِأَيمٰنِهِم بُشرىٰكُمُ اليَومَ جَنّٰتٌ تَجرى مِن تَحتِهَا الأَنهٰرُ خٰلِدينَ فيها ۚ ذٰلِكَ هُوَ الفَوزُ العَظيمُ (Ⅴ)
- Le jour où tu verras les croyants et les croyantes courant vers la lumière qui sera devant eux ou sur leur droite, ils s’entendront dire : Aujourd’hui, vous voilà au jardin où coulent les rivières, immortels, car tel est le grand triomphe. (Ⅵ)
- au Jour où tu verras croyants et croyantes, leur lumière aller devant eux et sur leur droite : « Bonne nouvelle pour vous : des jardins de sous lesquels des ruisseaux coulent, et où vous serez éternels »… — C’est là le triomphe grandiose. (Ⅶ)
- au jour où tu verras les Croyants et les Croyantes ayant leur lumière courant devant eux et à leur droite —, en ce jour où [il leur sera crié] : « Bonne nouvelle à vous ! Aujourd’hui, [voici] des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux près desquels [vous serez] immortels. C’est là le Succès Immense ! » (Ⅷ)
57. 13  
يَوْمَ يَقُولُ الْمُنَافِقُونَ وَالْمُنَافِقَاتُ لِلَّذِينَ آمَنُوا انظُرُونَا نَقْتَبِسْ مِن نُّورِكُمْ قِيلَ ارْجِعُوا وَرَاءَكُمْ فَالْتَمِسُوا نُورًا فَضُرِبَ بَيْنَهُم بِسُورٍ لَّهُ بَابٌ بَاطِنُهُ فِيهِ الرَّحْمَةُ وَظَاهِرُهُ مِن قِبَلِهِ الْعَذَابُ
- Yawma yaqoolu almunafiqoona waalmunafiqatu lillatheena amanoo onthuroona naqtabis min noorikum qeela irjiAAoo waraakum failtamisoo nooran faduriba baynahum bisoorin lahu babun batinuhu feehi alrrahmatu wathahiruhu min qibalihi alAAathabu (Ⅰ)
- Le jour où les hypocrites, hommes et femmes, diront à ceux qui auront cru : « Attendez que nous empruntions un peu de votre lumière ! », il leur sera répondu : « Allez chercher cette lumière ailleurs, s’il en est temps encore ! » Et aussitôt se dressera entre eux une muraille percée d’une porte à l’intérieur de laquelle il y aura la miséricorde et, à l’extérieur, juste en face, le châtiment. (Ⅱ)
- Le jour où les hypocrites hommes et femmes [se trouvant dans les ténèbres] diront aux croyants : « Attendez-nous que nous empruntions un peu de votre lumière ! » il leur sera dit : « Retournez chercher de la lumière ». Alors entre eux sera dressée une muraille avec une porte à l’intérieur de laquelle est la grâce [pour les croyants] et, à l’extérieur, en face, le châtiment [aux hypocrites, résultat de leurs mauvais actes]. (Ⅲ)
- يوم يقول المنافقون والمنافقات للذين آمنوا انظرونا نقتبس من نوركم قيل ارجعوا وراءكم فالتمسوا نورا فضرب بينهم بسور له باب باطنه فيه الرحمة وظاهره من قبله العذاب (Ⅳ)
- يَومَ يَقولُ المُنٰفِقونَ وَالمُنٰفِقٰتُ لِلَّذينَ ءامَنُوا انظُرونا نَقتَبِس مِن نورِكُم قيلَ ارجِعوا وَراءَكُم فَالتَمِسوا نورًا فَضُرِبَ بَينَهُم بِسورٍ لَهُ بابٌ باطِنُهُ فيهِ الرَّحمَةُ وَظٰهِرُهُ مِن قِبَلِهِ العَذابُ (Ⅴ)
- Le jour où les mécréants et les mécréantes diront à ceux qui ont cru : Attendez que nous puissions prélever de votre lumière une part pour nous ! Il leur sera répondu : Revenez à l’arrière et captez une autre lumière. Mais un mur sera édifié entre eux, doté d’une porte en son milieu. À l’intérieur, il y aura la miséricorde ; de l’autre, à l’extérieur, il y aura le supplice. (Ⅵ)
- — Au Jour où les hypocrites hommes et femmes diront aux croyants : « Attendez-nous, laissez-nous allumer à votre lumière », il sera dit : « Revenez en arrière de sorte à quêter une lumière ! » Entre les uns et les autres il fut bâti un mur, avec une porte : du dedans loge la miséricorde ; devant la façade est le châtiment (Ⅶ)
- En ce jour où les Hypocrites, hommes et femmes, diront à ceux qui auront cru : « Attendez-nous ! [afin que] nous prenions [un peu] de votre lumière ! », il [leur] sera répondu : « Revenez en arrière ! Cherchez [ailleurs] une lumière ! » Une muraille sera dressée entre eux, ayant une porte à l'intérieur de laquelle est la Miséricorde, tandis qu’à l’extérieur, en face, sera le Tourment. (Ⅷ)
57. 14  
يُنَادُونَهُمْ أَلَمْ نَكُن مَّعَكُمْ ۖ قَالُوا بَلَىٰ وَلَٰكِنَّكُمْ فَتَنتُمْ أَنفُسَكُمْ وَتَرَبَّصْتُمْ وَارْتَبْتُمْ وَغَرَّتْكُمُ الْأَمَانِيُّ حَتَّىٰ جَاءَ أَمْرُ اللَّهِ وَغَرَّكُم بِاللَّهِ الْغَرُورُ
- Yunadoonahum alam nakun maAAakum qaloo bala walakinnakum fatantum anfusakum watarabbastum wairtabtum wagharratkumu alamaniyyu hatta jaa amru Allahi wagharrakum biAllahi algharooru (Ⅰ)
- Et, s’adressant aux croyants, les hypocrites crieront : « N’étions-nous pas autrefois avec vous ? » – « Oui, répondront les croyants, mais vous avez cédé à vos passions ; vous avez tergiversé, douté et nourri de vains espoirs, jusqu’à ce que la mort vînt vous surprendre. Le séducteur vous a trompés sur le compte de Dieu. (Ⅱ)
- [Les hypocrites] appelleront [les croyants] : « N’étions-nous pas avec vous ? » [Les croyants] diront : « Si, mais vous vous laissiez aller à la tentation, vous avez comploté [contre les croyants et Prophète] et douté (vous vous êtes obstinément déviés de la vérité) ; et [vos] vains espoirs vous ont trompés jusqu’au moment où l’ordre de DIEU est venu ; le Trompeur (Satan) vous a trompés au sujet de DIEU. (Ⅲ)
- ينادونهم ألم نكن معكم قالوا بلى ولكنكم فتنتم أنفسكم وتربصتم وارتبتم وغرتكم الأماني حتى جاء أمر الله وغركم بالله الغرور (Ⅳ)
- يُنادونَهُم أَلَم نَكُن مَعَكُم ۖ قالوا بَلىٰ وَلٰكِنَّكُم فَتَنتُم أَنفُسَكُم وَتَرَبَّصتُم وَارتَبتُم وَغَرَّتكُمُ الأَمانِىُّ حَتّىٰ جاءَ أَمرُ اللَّهِ وَغَرَّكُم بِاللَّهِ الغَرورُ (Ⅴ)
- Les hypocrites appelleront les croyants : N’étions-nous pas ensemble ? Les bienheureux répondront : Si ! mais vous vous êtes trompés vous-mêmes, vous avez tergiversé sans jamais choisir, vos doutes vous ont détournés, et cela jusqu’au moment où l’ordre d’Allah est arrivé. Vous étiez désorientés par le démon pour ce qui concerne Allah. (Ⅵ)
- les hypocrites appellent (les élus) : « N’étions-nous pas en votre compagnie ? — Mais si ! répondent les autres, seulement vous vous êtes laissé tenter, vous avez machiné, douté, vos impulsions vous ont dupés jusqu’à ce que vînt l’ordre de Dieu et que vous dupât sur Dieu le dupeur (Ⅶ)
- [Ces Hypocrites] crieront [aux Croyants] : « N’étions-nous pas avec vous ? » — « Si », répondront-ils, « mais vous vous êtes séduits vous-mêmes ; vous avez tergiversé ; vous avez intrigué ; vos souhaits vous ont trompés, jusqu’au moment où est venu l’Ordre d’Allah, et vous avez été trompés sur Allah, par le Trompeur. (Ⅷ)
57. 15  
فَالْيَوْمَ لَا يُؤْخَذُ مِنكُمْ فِدْيَةٌ وَلَا مِنَ الَّذِينَ كَفَرُوا ۚ مَأْوَاكُمُ النَّارُ ۖ هِيَ مَوْلَاكُمْ ۖ وَبِئْسَ الْمَصِيرُ
- Faalyawma la yukhathu minkum fidyatun wala mina allatheena kafaroo mawakumu alnnaru hiya mawlakum wabisa almaseeru (Ⅰ)
- Aujourd’hui donc, aucune rançon ne sera acceptée ni de vous ni des infidèles. Vous aurez pour séjour et pour patron l’Enfer, cette détestable demeure ! » (Ⅱ)
- Par conséquent, aujourd’hui, aucune rançon ne sera reçue de vous ni des impies. Votre demeure est le Feu (résultat de vos actions abominables), c’est lui votre maître. Quelle désagréable fin ! » (Ⅲ)
- فاليوم لا يؤخذ منكم فدية ولا من الذين كفروا مأواكم النار هي مولاكم وبئس المصير (Ⅳ)
- فَاليَومَ لا يُؤخَذُ مِنكُم فِديَةٌ وَلا مِنَ الَّذينَ كَفَروا ۚ مَأوىٰكُمُ النّارُ ۖ هِىَ مَولىٰكُم ۖ وَبِئسَ المَصيرُ (Ⅴ)
- Aujourd’hui, il n’est plus possible de prendre aucun gage de vous. Il en est de même de tous ceux qui n’ont pas cru. Votre sort est le feu. Il sera votre maître inséparable. Quel funeste destin ! (Ⅵ)
- ce Jour-ci nulle rançon n’est de vous acceptée, non plus que des autres dénégateurs. Votre asile est le Feu, il est le lieu de votre approche » — Exécrable destination ! (Ⅶ)
- Aujourd’hui n’est reçue nulle rançon ni de vous ni de ceux qui furent infidèles. Votre refuge est le Feu. Celui-ci est votre maître. Quel détestable Devenir » ! (Ⅷ)
57. 16  
۞ أَلَمْ يَأْنِ لِلَّذِينَ آمَنُوا أَن تَخْشَعَ قُلُوبُهُمْ لِذِكْرِ اللَّهِ وَمَا نَزَلَ مِنَ الْحَقِّ وَلَا يَكُونُوا كَالَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ مِن قَبْلُ فَطَالَ عَلَيْهِمُ الْأَمَدُ فَقَسَتْ قُلُوبُهُمْ ۖ وَكَثِيرٌ مِّنْهُمْ فَاسِقُونَ
- Alam yani lillatheena amanoo an takhshaAAa quloobuhum lithikri Allahi wama nazala mina alhaqqi wala yakoonoo kaallatheena ootoo alkitaba min qablu fatala AAalayhimu alamadu faqasat quloobuhum wakatheerun minhum fasiqoona (Ⅰ)
- Alors, le moment n’est-il pas venu pour ceux qui croient de laisser leurs cœurs se remplir d’humilité à l’évocation de Dieu et devant la Vérité qu’Il a révélée ? Ne doivent-ils pas éviter de suivre l’exemple de ceux qui avaient reçu l’Écriture avant eux et dont les cœurs se sont desséchés avec le temps, au point que beaucoup d’entre eux devinrent pervers ? (Ⅱ)
- N’est-il pas temps pour les croyants que leurs cœurs s’humilient à l’appel de DIEU et devant la vérité révélée (Vérités célestes, Coran, Prophète) ? Qu’ils ne soient pas comme ceux qui reçurent jadis l’Ecriture [mais s’adonnant aux injustices] le délai leur parut long, leurs cœurs s’endurcirent et la plupart d’entre eux furent pervers. (Ⅲ)
- ألم يأن للذين آمنوا أن تخشع قلوبهم لذكر الله وما نزل من الحق ولا يكونوا كالذين أوتوا الكتاب من قبل فطال عليهم الأمد فقست قلوبهم وكثير منهم فاسقون (Ⅳ)
- ۞ أَلَم يَأنِ لِلَّذينَ ءامَنوا أَن تَخشَعَ قُلوبُهُم لِذِكرِ اللَّهِ وَما نَزَلَ مِنَ الحَقِّ وَلا يَكونوا كَالَّذينَ أوتُوا الكِتٰبَ مِن قَبلُ فَطالَ عَلَيهِمُ الأَمَدُ فَقَسَت قُلوبُهُم ۖ وَكَثيرٌ مِنهُم فٰسِقونَ (Ⅴ)
- L’heure n’est-elle pas venue pour ceux qui ont cru et dont les cœurs s’inclinent en vue de la remémoration d’Allah et de tout ce qui a été révélé en termes de Vérité ? Et qu’ils ne soient pas comme ceux qui, auparavant, ont reçu le Livre et qui, cependant, ont trouvé que le temps était trop long. Leurs cœurs se sont endurcis, tandis que la plupart se sont pervertis. (Ⅵ)
- N’est-il pas l’heure pour les croyants que leur cœur s’humilie au Rappel de Dieu et à cette part du Vrai qui est descendue, et qu’ils n’imitent pas ceux qui précédemment reçurent l’Écrit ? Le délai leur parut long, leur cœur s’endurcit ; beaucoup devinrent scélérats. (Ⅶ)
- L’heure n’est-elle point venue, pour ceux qui croient, que leurs cœurs s’humilient devant l’Édification d’Allah et [devant] la Vérité qui [, du ciel,] est descendue ? Qu’ils ne soient point comme ceux qui, ayant reçu l’Écriture auparavant, trouvèrent le temps trop long : leurs cœurs s’endurcirent et beaucoup d’entre eux sont pervers. (Ⅷ)
57. 17  
اعْلَمُوا أَنَّ اللَّهَ يُحْيِي الْأَرْضَ بَعْدَ مَوْتِهَا ۚ قَدْ بَيَّنَّا لَكُمُ الْآيَاتِ لَعَلَّكُمْ تَعْقِلُونَ
- IAAlamoo anna Allaha yuhyee alarda baAAda mawtiha qad bayyanna lakumu alayati laAAallakum taAAqiloona (Ⅰ)
- Sachez que Dieu fait revivre la terre après sa mort. Nous vous exposons clairement les signes afin que vous puissiez en comprendre le sens. (Ⅱ)
- Sachez que DIEU fait revivre la terre une fois morte. Nous vous avons exposé les signes afin que vous fassiez usage de votre intelligence [saine]. (Ⅲ)
- اعلموا أن الله يحيي الأرض بعد موتها قد بينا لكم الآيات لعلكم تعقلون (Ⅳ)
- اعلَموا أَنَّ اللَّهَ يُحىِ الأَرضَ بَعدَ مَوتِها ۚ قَد بَيَّنّا لَكُمُ الءايٰتِ لَعَلَّكُم تَعقِلونَ (Ⅴ)
- Sachez qu’Allah est en mesure de faire renaître la terre après qu’elle s’est desséchée. Nous vous avons exposé les signes évidents dans l’espoir que vous raisonniez. (Ⅵ)
- Sachez que Dieu fait revivre la terre après sa mort. Nous avons explicité pour vous Nos signes, attendant que vous raisonniez. (Ⅶ)
- Sachez qu’Allah fait revivre la terre après sa mort ! Nous vous avons expliqué les aya, [espérant que] peut-être vous raisonneriez. (Ⅷ)
57. 18  
إِنَّ الْمُصَّدِّقِينَ وَالْمُصَّدِّقَاتِ وَأَقْرَضُوا اللَّهَ قَرْضًا حَسَنًا يُضَاعَفُ لَهُمْ وَلَهُمْ أَجْرٌ كَرِيمٌ
- Inna almussaddiqeena waalmussaddiqati waaqradoo Allaha qardan hasanan yudaAAafu lahum walahum ajrun kareemun (Ⅰ)
- En vérité, ceux et celles qui font la charité et consentent à Dieu un prêt gracieux, Dieu le leur rendra au décuple et leur attribuera, en plus, une généreuse récompense. (Ⅱ)
- Ceux et celles qui font l’aumône et font à DIEU un beau prêt, [DIEU le] leur double et [en multiplie le mérite,] ils auront une généreuse rétribution. (Ⅲ)
- إن المصدقين والمصدقات وأقرضوا الله قرضا حسنا يضاعف لهم ولهم أجر كريم (Ⅳ)
- إِنَّ المُصَّدِّقينَ وَالمُصَّدِّقٰتِ وَأَقرَضُوا اللَّهَ قَرضًا حَسَنًا يُضٰعَفُ لَهُم وَلَهُم أَجرٌ كَريمٌ (Ⅴ)
- Ceux qui, hommes ou femmes, auront été généreux en consentant une aumône appréciable et qui auront accordé un crédit à Allah, ceux-là verront leur crédit s’amplifier considérablement et recevront une noble récompense. (Ⅵ)
- Ceux et celles qui avèrent (Nos signes) prêtent à Dieu un beau prêt, qu’Il leur doublera en plus d’un généreux salaire. (Ⅶ)
- Ceux qui aumônent et celles qui aumônent, [ceux qui] auront consenti à Allah un beau prêt, [Allah] leur doublera [leur récompense] et ils auront une généreuse rétribution. (Ⅷ)
57. 19  
وَالَّذِينَ آمَنُوا بِاللَّهِ وَرُسُلِهِ أُولَٰئِكَ هُمُ الصِّدِّيقُونَ ۖ وَالشُّهَدَاءُ عِندَ رَبِّهِمْ لَهُمْ أَجْرُهُمْ وَنُورُهُمْ ۖ وَالَّذِينَ كَفَرُوا وَكَذَّبُوا بِآيَاتِنَا أُولَٰئِكَ أَصْحَابُ الْجَحِيمِ
- Waallatheena amanoo biAllahi warusulihi olaika humu alssiddeeqoona waalshshuhadao AAinda rabbihim lahum ajruhum wanooruhum waallatheena kafaroo wakaththaboo biayatina olaika ashabu aljaheemi (Ⅰ)
- Ceux qui auront cru en Dieu et à Ses messagers, ceux-là seront les grands véridiques et les témoins auprès de leur Seigneur ; et ils auront leur récompense et leur lumière, tandis que ceux qui auront mécru et auront traité Nos signes de mensonges, ceux-là seront les hôtes de la Géhenne. (Ⅱ)
- Ceux qui croient en DIEU et en Ses prophètes sont les véridiques et les témoins auprès de leur Seigneur ; à eux leur récompense et leur lumière. Mais ceux qui ont rejeté la croyance et ont nié Nos signes [et Nos versets] seront les hôtes de la Fournaise (résultat de leurs actions exécrables). (Ⅲ)
- والذين آمنوا بالله ورسله أولئك هم الصديقون والشهداء عند ربهم لهم أجرهم ونورهم والذين كفروا وكذبوا بآياتنا أولئك أصحاب الجحيم (Ⅳ)
- وَالَّذينَ ءامَنوا بِاللَّهِ وَرُسُلِهِ أُولٰئِكَ هُمُ الصِّدّيقونَ ۖ وَالشُّهَداءُ عِندَ رَبِّهِم لَهُم أَجرُهُم وَنورُهُم ۖ وَالَّذينَ كَفَروا وَكَذَّبوا بِـٔايٰتِنا أُولٰئِكَ أَصحٰبُ الجَحيمِ (Ⅴ)
- Ceux qui ont cru en Allah et en Ses prophètes, ceux-là seront les véridiques et les témoins auprès de leur Seigneur. Ils auront leur récompense et leur lumière. En revanche, ceux qui n’ont pas cru en Nos signes, qu’ils ont traités de mensonges, seront les hôtes de la fournaise. (Ⅵ)
- Ceux qui croient en Dieu et à Ses envoyés, voilà les êtres de vérité, les témoins en leur Seigneur. Ils auront leur salaire et leur lumière. Ceux qui dénient et démentent Nos signes, voilà les compagnons de la Géhenne. (Ⅶ)
- Ceux qui auront cru en Allah et en Ses Apôtres, ceux-là seront les Justes (ṣiddîq) et les Témoins auprès de leur Seigneur. A eux leur rétribution et leur lumière. Ceux [, au contraire,] qui auront traité Nos aya de mensonges, ceux-là seront les Hôtes de la Fournaise. (Ⅷ)
57. 20  
اعْلَمُوا أَنَّمَا الْحَيَاةُ الدُّنْيَا لَعِبٌ وَلَهْوٌ وَزِينَةٌ وَتَفَاخُرٌ بَيْنَكُمْ وَتَكَاثُرٌ فِي الْأَمْوَالِ وَالْأَوْلَادِ ۖ كَمَثَلِ غَيْثٍ أَعْجَبَ الْكُفَّارَ نَبَاتُهُ ثُمَّ يَهِيجُ فَتَرَاهُ مُصْفَرًّا ثُمَّ يَكُونُ حُطَامًا ۖ وَفِي الْآخِرَةِ عَذَابٌ شَدِيدٌ وَمَغْفِرَةٌ مِّنَ اللَّهِ وَرِضْوَانٌ ۚ وَمَا الْحَيَاةُ الدُّنْيَا إِلَّا مَتَاعُ الْغُرُورِ
- IAAlamoo annama alhayatu alddunya laAAibun walahwun wazeenatun watafakhurun baynakum watakathurun fee alamwali waalawladi kamathali ghaythin aAAjaba alkuffara nabatuhu thumma yaheeju fatarahu musfarran thumma yakoonu hutaman wafee alakhirati AAathabun shadeedun wamaghfiratun mina Allahi waridwanun wama alhayatu alddunya illa mataAAu alghuroori (Ⅰ)
- Sachez que la vie d’ici-bas n’est que jeu et frivolité, apparat et futiles rivalités, ainsi que joutes sur la quantité de richesses et le nombre d’enfants. Elle est semblable à une pluie qui fait pousser une végétation qui, après avoir charmé un instant les cultivateurs, se fane, jaunit et tombe en débris. Dans la vie future, il y aura soit un terrible tourment, soit le pardon de Dieu et Son agrément. Quant à la vie d’ici-bas, elle n’est que jouissance éphémère. (Ⅱ)
- Sachez que la vie d’ici-bas (son aspect éphémère) n’est que divertissement et jeu, vaine parure, se targuer, émulation à qui sera plus riche et aura plus d’enfants. C’est comme une pluie qui fait pousser une végétation qui plaît aux cultivateurs ; puis, [les plantes] se fanent et tu les vois toutes jaunes, puis ce n’est plus qu’un débris. Et [pour un "cultivateur" injuste] il y aura, dans la vie future, un sévère châtiment, et [pour un "cultivateur" honnête] il y aura pardon et agrément de DIEU. La vie d’ici-bas (son aspect éphémère) n’est que jouissance trompeuse. (Ⅲ)
- اعلموا أنما الحياة الدنيا لعب ولهو وزينة وتفاخر بينكم وتكاثر في الأموال والأولاد كمثل غيث أعجب الكفار نباته ثم يهيج فتراه مصفرا ثم يكون حطاما وفي الآخرة عذاب شديد ومغفرة من الله ورضوان وما الحياة الدنيا إلا متاع الغرور (Ⅳ)
- اعلَموا أَنَّمَا الحَيوٰةُ الدُّنيا لَعِبٌ وَلَهوٌ وَزينَةٌ وَتَفاخُرٌ بَينَكُم وَتَكاثُرٌ فِى الأَموٰلِ وَالأَولٰدِ ۖ كَمَثَلِ غَيثٍ أَعجَبَ الكُفّارَ نَباتُهُ ثُمَّ يَهيجُ فَتَرىٰهُ مُصفَرًّا ثُمَّ يَكونُ حُطٰمًا ۖ وَفِى الءاخِرَةِ عَذابٌ شَديدٌ وَمَغفِرَةٌ مِنَ اللَّهِ وَرِضوٰنٌ ۚ وَمَا الحَيوٰةُ الدُّنيا إِلّا مَتٰعُ الغُرورِ (Ⅴ)
- Sachez que la vie ici-bas n’est que jeu, divertissement et vaines parures. Elle est l’occasion d’emphase et d’ostentation en matière de biens et d’enfants, à l’image d’une ondée qui séduit les incroyants grâce aux plantes qu’elle fait surgir de terre. Mais, peu de temps après, vous constaterez qu’elles jaunissent et se fanent à l’instar d’un chaume. Dans la vie future, il est un tourment terrible pour les uns et un pardon venu d’Allah, avec Son plein agrément, pour les autres. Qu’est-ce que la vie immédiate, sinon une jouissance éphémère et une illusion ? (Ⅵ)
- Sachez que la vie d’ici-bas n’est que jeu, frivolité, parure, rivalité d’orgueil entre vous, joutes sur la quantité de biens ou le nombre d’enfants. A la semblance d’une ondée : la végétation qu’elle fait naître charme les dénégateurs, puis elle s’affole et tu la vois jaunir, et puis elle tombera en détritus. Il y aura dans la vie dernière châtiment terrible, indulgence de Dieu et Son contentement. Quant à la vie d’ici-bas, elle n’est que jouissance d’illusion. (Ⅶ)
- Sachez que la Vie Immédiate est jeu, distraction, [vaine] parure, lutte de jactance entre vous, lutte au sujet des biens et des enfants ! [Elle est] à la ressemblance d’une ondée : la végétation qui la suit plaît aux Infidèles, [mais] ensuite [cette végétation] se flétrit ; tu la vois jaunir, puis devenir débris desséchés. Dans la [Vie] Dernière, sont [ou bien] tourment terrible, [ou bien] pardon et satisfaction d’Allah, alors que la Vie Immédiate est seulement jouissance trompeuse. (Ⅷ)
57. 21  
سَابِقُوا إِلَىٰ مَغْفِرَةٍ مِّن رَّبِّكُمْ وَجَنَّةٍ عَرْضُهَا كَعَرْضِ السَّمَاءِ وَالْأَرْضِ أُعِدَّتْ لِلَّذِينَ آمَنُوا بِاللَّهِ وَرُسُلِهِ ۚ ذَٰلِكَ فَضْلُ اللَّهِ يُؤْتِيهِ مَن يَشَاءُ ۚ وَاللَّهُ ذُو الْفَضْلِ الْعَظِيمِ
- Sabiqoo ila maghfiratin min rabbikum wajannatin AAarduha kaAAardi alssamai waalardi oAAiddat lillatheena amanoo biAllahi warusulihi thalika fadlu Allahi yuteehi man yashao waAllahu thoo alfadli alAAatheemi (Ⅰ)
- Hâtez-vous donc d’obtenir le pardon de votre Seigneur et de mériter un Paradis aussi vaste que le Ciel et la Terre, destiné à ceux qui croient en Dieu et à Ses envoyés. C’est là la grâce de Dieu qu’Il accorde à qui Il veut, car Dieu est le Maître de la grâce suprême. (Ⅱ)
- Concourrez pour le pardon de votre Seigneur et un Paradis dont la largeur est comme la largeur du ciel et de la terre, [tout cela] préparé pour ceux qui croient en DIEU et en Ses prophètes. Telle est la grâce de DIEU, Il l’accorde à qui Il veut [ou, à celui qui le veut sincèrement]. DIEU est le Détenteur de la grâce infinie. (Ⅲ)
- سابقوا إلى مغفرة من ربكم وجنة عرضها كعرض السماء والأرض أعدت للذين آمنوا بالله ورسله ذلك فضل الله يؤتيه من يشاء والله ذو الفضل العظيم (Ⅳ)
- سابِقوا إِلىٰ مَغفِرَةٍ مِن رَبِّكُم وَجَنَّةٍ عَرضُها كَعَرضِ السَّماءِ وَالأَرضِ أُعِدَّت لِلَّذينَ ءامَنوا بِاللَّهِ وَرُسُلِهِ ۚ ذٰلِكَ فَضلُ اللَّهِ يُؤتيهِ مَن يَشاءُ ۚ وَاللَّهُ ذُو الفَضلِ العَظيمِ (Ⅴ)
- Accourez donc pour recevoir le pardon de votre Seigneur. Aussi vaste que le ciel et la terre, Son jardin est préparé pour ceux qui ont cru en Allah et en Ses prophètes. Telle est la grâce d’Allah. Il l’accorde à qui Il veut. À Allah appartient l’immense grâce. (Ⅵ)
- Faites assaut (de mérites) en vue d’une indulgence venue de votre Seigneur, vers un Jardin dont l’immensité égale celle du ciel et de la terre : il est tout prêt pour ceux qui croient en Dieu et à Son Envoyé : c’est là la grâce de Dieu, Il en gratifie qui Il veut — Dieu est Maître de la grâce insigne. (Ⅶ)
- Élancez-vous vers un pardon de votre Seigneur, [vers] un Jardin aussi large que le ciel et la terre, préparé pour ceux qui auront cru en Allah et en Ses Apôtres ! Voilà la Faveur d’Allah ! Il la donne à qui Il veut. Allah est le Détenteur de la Faveur Immense. (Ⅷ)
57. 22  
مَا أَصَابَ مِن مُّصِيبَةٍ فِي الْأَرْضِ وَلَا فِي أَنفُسِكُمْ إِلَّا فِي كِتَابٍ مِّن قَبْلِ أَن نَّبْرَأَهَا ۚ إِنَّ ذَٰلِكَ عَلَى اللَّهِ يَسِيرٌ
- Ma asaba min museebatin fee alardi wala fee anfusikum illa fee kitabin min qabli an nabraaha inna thalika AAala Allahi yaseerun (Ⅰ)
- Aucun malheur ne s’abat sur la Terre ou sur vos propres personnes qui ne figure déjà dans un Livre, avant même que Nous le fassions survenir. Et c’est une chose si aisée pour le Seigneur. (Ⅱ)
- Nul malheur [ou, accident] n’advient sur terre ou en vous-mêmes qui ne soit [causé par vous et consigné] dans un "livre", avant que Nous ne le produisions. C’est facile pour DIEU. (Ⅲ)
- ما أصاب من مصيبة في الأرض ولا في أنفسكم إلا في كتاب من قبل أن نبرأها إن ذلك على الله يسير (Ⅳ)
- ما أَصابَ مِن مُصيبَةٍ فِى الأَرضِ وَلا فى أَنفُسِكُم إِلّا فى كِتٰبٍ مِن قَبلِ أَن نَبرَأَها ۚ إِنَّ ذٰلِكَ عَلَى اللَّهِ يَسيرٌ (Ⅴ)
- Aucun malheur ne se produit sur terre, pas plus qu’en vous-mêmes, sans que cela soit consigné préalablement dans un livre, et cela avant même sa création. Car cela est aisé pour Allah. (Ⅵ)
- Point d’accidents qui adviennent sur la terre ou en votre personne sans figurer au Livre avant que Nous ne les suscitions — Ce qui est à Dieu bien facile. (Ⅶ)
- Nul coup du sort n’atteint la terre et vos personnes, qui ne soit [consigné] dans un Écrit, avant que Nous ne les ayons créés. Cela, pour Allah, est aisé. (Ⅷ)
57. 23  
لِّكَيْلَا تَأْسَوْا عَلَىٰ مَا فَاتَكُمْ وَلَا تَفْرَحُوا بِمَا آتَاكُمْ ۗ وَاللَّهُ لَا يُحِبُّ كُلَّ مُخْتَالٍ فَخُورٍ
- Likayla tasaw AAala ma fatakum wala tafrahoo bima atakum waAllahu la yuhibbu kulla mukhtalin fakhoorin (Ⅰ)
- Il en est ainsi afin que vous ne vous tourmentiez pas au sujet d’un bien qui vous échappe ou que vous ne vous réjouissiez pas outre mesure de celui que Dieu vous accorde, car Dieu n’aime point les superbes pleins de gloriole (Ⅱ)
- C’est pour que vous ne soyez pas désespérés de ce qui vous a manqué, ni trop réjouis de ce qui vous est donné. DIEU n’aime pas l’insolent vantard (Ⅲ)
- لكيلا تأسوا على ما فاتكم ولا تفرحوا بما آتاكم والله لا يحب كل مختال فخور (Ⅳ)
- لِكَيلا تَأسَوا عَلىٰ ما فاتَكُم وَلا تَفرَحوا بِما ءاتىٰكُم ۗ وَاللَّهُ لا يُحِبُّ كُلَّ مُختالٍ فَخورٍ (Ⅴ)
- Tout ceci, afin que vous ne vous désespériez pas pour ce qui vous échappe et que vous ne vous réjouissiez de manière excessive de ce qui vous est donné. Allah n’aime pas les présomptueux qui se vantent à l’excès. (Ⅵ)
- — (Cela) pour que vous ne vous affligiez pas de ce qui vous a manqué, ni n’exultiez de ce qu’Il vous a donné — Dieu n’aime pas l’orgueilleux qui s’illusionne (Ⅶ)
- [Il agit ainsi] pour que vous ne désespériez point de ce qui vous a échappé et ne vous réjouissiez pas de ce qui vous a été donné. Allah n’aime pas l’insolent plein de gloriole (Ⅷ)
57. 24  
الَّذِينَ يَبْخَلُونَ وَيَأْمُرُونَ النَّاسَ بِالْبُخْلِ ۗ وَمَن يَتَوَلَّ فَإِنَّ اللَّهَ هُوَ الْغَنِيُّ الْحَمِيدُ
- Allatheena yabkhaloona wayamuroona alnnasa bialbukhli waman yatawalla fainna Allaha huwa alghaniyyu alhameedu (Ⅰ)
- ni les avares qui prêchent l’avarice dans leur entourage. Quant à ceux qui tournent le dos à la charité, qu’ils sachent que Dieu Se suffit à Lui-même et qu’Il est Digne de louange. (Ⅱ)
- [ni] ceux qui sont avares et ordonnent aux hommes l’avarice. Quiconque tourne le dos [à la charité sur le chemin de DIEU, se lèse lui-même], car DIEU, Lui est le Riche (n’a besoin de rien), Digne de louange. (Ⅲ)
- الذين يبخلون ويأمرون الناس بالبخل ومن يتول فإن الله هو الغني الحميد (Ⅳ)
- الَّذينَ يَبخَلونَ وَيَأمُرونَ النّاسَ بِالبُخلِ ۗ وَمَن يَتَوَلَّ فَإِنَّ اللَّهَ هُوَ الغَنِىُّ الحَميدُ (Ⅴ)
- Que ceux qui sont avares, ceux qui poussent les gens vers l’avarice et ceux qui se rétractent lorsqu’il s’agit de donner sachent qu’Allah est le plus riche, étant donné qu’Il se suffit à Lui-même, et qu’Il est digne de louanges. (Ⅵ)
- non plus que ceux qui font preuve d’avarice, ou recommandent l’avarice à autrui, ou font volte-face. — Dieu est Celui-qui-se-suffit, le Très-digne-de-louange. (Ⅶ)
- [ni] ceux qui sont avares et ordonnent aux Hommes l’avarice. Quiconque tourne le dos [est abandonné par Allah], car Allah est le Suffisant à Soi-même, le Digne de louanges. (Ⅷ)
57. 25  
لَقَدْ أَرْسَلْنَا رُسُلَنَا بِالْبَيِّنَاتِ وَأَنزَلْنَا مَعَهُمُ الْكِتَابَ وَالْمِيزَانَ لِيَقُومَ النَّاسُ بِالْقِسْطِ ۖ وَأَنزَلْنَا الْحَدِيدَ فِيهِ بَأْسٌ شَدِيدٌ وَمَنَافِعُ لِلنَّاسِ وَلِيَعْلَمَ اللَّهُ مَن يَنصُرُهُ وَرُسُلَهُ بِالْغَيْبِ ۚ إِنَّ اللَّهَ قَوِيٌّ عَزِيزٌ
- Laqad arsalna rusulana bialbayyinati waanzalna maAAahumu alkitaba waalmeezana liyaqooma alnnasu bialqisti waanzalna alhadeeda feehi basun shadeedun wamanafiAAu lilnnasi waliyaAAlama Allahu man yansuruhu warusulahu bialghaybi inna Allaha qawiyyun AAazeezun (Ⅰ)
- Nous avons envoyé Nos prophètes munis de preuves irréfutables, et Nous avons fait descendre avec eux le Livre et la balance, afin de faire régner la justice parmi les hommes. Nous avons également fait descendre le fer qui comporte une force redoutable, et aussi de multiples avantages pour les hommes, afin que Dieu, dans Son mystère, reconnaisse ceux qui défendent Sa Cause et celle de Ses prophètes. En vérité, Dieu est Plein de force et de puissance. (Ⅱ)
- Nous avons envoyé Nos prophètes porteurs de preuves claires, et fait descendre avec eux le Livre et [institué] la balance (Résurrection) pour [mesurer les actions, afin] que les hommes mettent en œuvre la justice. Nous avons fait descendre (Nous vous avons donné) le fer dans lequel il y a une force (un effet) sévère et des utilités pour les hommes, pour que DIEU distingue (présente), sans qu’on [Le] voit, ceux qui [de bon cœur] L’aident et [aident] Ses prophètes. DIEU est Fort, Puissant honoré. (Ⅲ)
- لقد أرسلنا رسلنا بالبينات وأنزلنا معهم الكتاب والميزان ليقوم الناس بالقسط وأنزلنا الحديد فيه بأس شديد ومنافع للناس وليعلم الله من ينصره ورسله بالغيب إن الله قوي عزيز (Ⅳ)
- لَقَد أَرسَلنا رُسُلَنا بِالبَيِّنٰتِ وَأَنزَلنا مَعَهُمُ الكِتٰبَ وَالميزانَ لِيَقومَ النّاسُ بِالقِسطِ ۖ وَأَنزَلنَا الحَديدَ فيهِ بَأسٌ شَديدٌ وَمَنٰفِعُ لِلنّاسِ وَلِيَعلَمَ اللَّهُ مَن يَنصُرُهُ وَرُسُلَهُ بِالغَيبِ ۚ إِنَّ اللَّهَ قَوِىٌّ عَزيزٌ (Ⅴ)
- Nous avons envoyé Nos messagers avec des preuves explicites. Nous leur avons donné le Livre et la Balance de sorte que les gens puissent montrer de l’équité. Nous avons fait descendre le fer, qui porte en lui à la fois le malheur des hommes et beaucoup de bienfaits. De la sorte, Allah distingue celui qui, dans son for intérieur, Le soutient et soutient Ses prophètes. Car Allah est le Fort, le Puissant. (Ⅵ)
- Oui, Nous avons envoyé Nos Envoyés avec les preuves, et fait descendre avec eux l’Écriture et la balance, pour que les hommes mettent en œuvre l’équité... Nous avons aussi fait descendre le fer, où gît pour l’homme une violence terrible, aussi bien que des avantages, et pour que Dieu sache qui Le soutient, Lui et Ses envoyés, dans le mystère — Dieu est Fort, Tout-Puissant. (Ⅶ)
- Nous avons certes envoyé Nos Apôtres, avec les Preuves, et fait descendre, avec eux, l’Écriture et la Balance, afin que les Hommes pratiquent l’équité et Nous avons fait descendre le Fer qui contient danger terrible et utilité pour les Hommes. et afin qu’Allah, en secret, reconnaisse ceux qui Le secourent, [Lui] et Ses Apôtres. Allah est fort et puissant. (Ⅷ)
57. 26  
وَلَقَدْ أَرْسَلْنَا نُوحًا وَإِبْرَاهِيمَ وَجَعَلْنَا فِي ذُرِّيَّتِهِمَا النُّبُوَّةَ وَالْكِتَابَ ۖ فَمِنْهُم مُّهْتَدٍ ۖ وَكَثِيرٌ مِّنْهُمْ فَاسِقُونَ
- Walaqad arsalna noohan waibraheema wajaAAalna fee thurriyyatihima alnnubuwwata waalkitaba faminhum muhtadin wakatheerun minhum fasiqoona (Ⅰ)
- Nous avons envoyé Noé et Abraham et Nous avons confié à leur descendance la prophétie et l’Écriture. Et si certains d’entre eux ont suivi le droit chemin, beaucoup d’autres furent pervers. (Ⅱ)
- Nous avons envoyé Noé et Abraham et donné à leur descendance la prophétie et le Livre. Certains [hommes de leurs peuples] sont bien guidés, mais beaucoup commettent de mauvaises actions. (Ⅲ)
- ولقد أرسلنا نوحا وإبراهيم وجعلنا في ذريتهما النبوة والكتاب فمنهم مهتد وكثير منهم فاسقون (Ⅳ)
- وَلَقَد أَرسَلنا نوحًا وَإِبرٰهيمَ وَجَعَلنا فى ذُرِّيَّتِهِمَا النُّبُوَّةَ وَالكِتٰبَ ۖ فَمِنهُم مُهتَدٍ ۖ وَكَثيرٌ مِنهُم فٰسِقونَ (Ⅴ)
- Nous avons effectivement envoyé Noé et Abraham, et accordé à leur descendance la Prophétie et le Livre. Certains d’entre eux, des vertueux, sont revenus de leurs erreurs, mais beaucoup d’autres étaient pervers. (Ⅵ)
- — Oui, Nous avons envoyé Noé, Abraham, établi dans leur descendance la prophétie et l’Écriture. Or il en est parmi eux qui bien se dirigent, et il en est aussi de scélérats (Ⅶ)
- Et Nous avons certes envoyé Noé et Abraham et avons mis dans leur descendance la Prophétie et l’Écriture. Parmi [cette descendance], il est des gens qui sont dans la bonne direction alors que beaucoup d’entre eux sont pervers. (Ⅷ)
57. 27  
ثُمَّ قَفَّيْنَا عَلَىٰ آثَارِهِم بِرُسُلِنَا وَقَفَّيْنَا بِعِيسَى ابْنِ مَرْيَمَ وَآتَيْنَاهُ الْإِنجِيلَ وَجَعَلْنَا فِي قُلُوبِ الَّذِينَ اتَّبَعُوهُ رَأْفَةً وَرَحْمَةً وَرَهْبَانِيَّةً ابْتَدَعُوهَا مَا كَتَبْنَاهَا عَلَيْهِمْ إِلَّا ابْتِغَاءَ رِضْوَانِ اللَّهِ فَمَا رَعَوْهَا حَقَّ رِعَايَتِهَا ۖ فَآتَيْنَا الَّذِينَ آمَنُوا مِنْهُمْ أَجْرَهُمْ ۖ وَكَثِيرٌ مِّنْهُمْ فَاسِقُونَ
- Thumma qaffayna AAala atharihim birusulina waqaffayna biAAeesa ibni maryama waataynahu alinjeela wajaAAalna fee quloobi allatheena ittabaAAoohu rafatan warahmatan warahbaniyyatan ibtadaAAooha ma katabnaha AAalayhim illa ibtighaa ridwani Allahi fama raAAawha haqqa riAAayatiha faatayna allatheena amanoo minhum ajrahum wakatheerun minhum fasiqoona (Ⅰ)
- Nous avons envoyé ensuite sur leurs traces Nos autres prophètes que Nous avons fait suivre de Jésus, fils de Marie, à qui Nous avons donné l’Évangile. Et Nous avons fait naître dans le cœur de ceux qui l’ont suivi la bonté et la compassion. Quant au monachisme qu’ils ont instauré eux-mêmes, Nous ne le leur avons point imposé. Ils y étaient seulement poussés par leur propre désir d’être agréables à Dieu, sans pour autant l’observer comme ils auraient dû le faire. Nous avons donné leur récompense à ceux qui avaient cru parmi eux ; mais beaucoup d’entre eux furent des pervers. (Ⅱ)
- Nous [les] avons fait suivre de Nos [autres] prophètes et Nous avons fait suivre [leurs traces] à Jésus fils de Marie et lui avons donné l’Evangile. Nous avons mis dans le cœur de ceux qui l’ont suivi douceur et mansuétude. Le monarchisme qu’ils (certains adeptes de Jésus) ont inventé, Nous ne le leur avions pas prescrit ; mais [au contraire, ce que Nous avions prescrit c’était] de chercher l’agrément de DIEU (suivre le Prophète Jésus et Nos enseignements), mais ils ne l’ont pas observé comme il se devait ; Nous avons donné à ceux d’entre eux qui ont eu [la vraie] foi leur salaire, [mais] la plupart [n’ont pas eu la foi car ils] commettent de mauvaises actions (des perversités). (Ⅲ)
- ثم قفينا على آثارهم برسلنا وقفينا بعيسى ابن مريم وآتيناه الإنجيل وجعلنا في قلوب الذين اتبعوه رأفة ورحمة ورهبانية ابتدعوها ما كتبناها عليهم إلا ابتغاء رضوان الله فما رعوها حق رعايتها فآتينا الذين آمنوا منهم أجرهم وكثير منهم فاسقون (Ⅳ)
- ثُمَّ قَفَّينا عَلىٰ ءاثٰرِهِم بِرُسُلِنا وَقَفَّينا بِعيسَى ابنِ مَريَمَ وَءاتَينٰهُ الإِنجيلَ وَجَعَلنا فى قُلوبِ الَّذينَ اتَّبَعوهُ رَأفَةً وَرَحمَةً وَرَهبانِيَّةً ابتَدَعوها ما كَتَبنٰها عَلَيهِم إِلَّا ابتِغاءَ رِضوٰنِ اللَّهِ فَما رَعَوها حَقَّ رِعايَتِها ۖ فَـٔاتَينَا الَّذينَ ءامَنوا مِنهُم أَجرَهُم ۖ وَكَثيرٌ مِنهُم فٰسِقونَ (Ⅴ)
- Nous avons envoyé sur leurs pas d’autres successeurs comme messagers, Jésus, fils de Marie, auquel Nous avons donné l’Évangile. Nous avons mis dans le cœur de ceux qui l’ont suivi une compassion, une miséricorde et une propension à la vie monastique. Ils l’ont inventée même si elle ne leur était pas prescrite, car seul le désir de plaire à Dieu leur a été prescrit. Toutefois, ils ne se sont pas préoccupés de cette vie comme ils auraient dû le faire. C’est pourquoi, à ceux qui ont cru Nous avons donné leur récompense, mais beaucoup d’autres étaient des pervers. (Ⅵ)
- après quoi Nous fîmes suivre leurs traces à Nos envoyés, les fîmes suivre à Jésus fils de Marie. Nous lui donnâmes l’Évangile, et mîmes au cœur de ses adeptes tendresse et miséricorde... Le monachisme, ils l’innovèrent : Nous ne le leur avons pas prescrit, sauf pour quêter le contentement de Dieu ; mais ils ne l’observaient pas de vraie observance. Aussi avons-Nous donné à ceux d’entre eux qui croient leur salaire, mais beaucoup sont scélérats... (Ⅶ)
- Ensuite, Nous leur avons donné comme successeurs Nos [autres] Apôtres ainsi que Jésus fils de Marie ; Nous lui avons donné l’Évangile et avons mis, dans les cœurs de ceux qui le suivent, mansuétude et pitié A) et monachisme qu’ils ont instauré — Nous ne le leur avons pas prescrit —, uniquement dans la quête de l’agrément d'Allah ; B) et monachisme qu’ils ont instauré ; Nous ne le leur avons prescrit que dans la quête de l’agrément d’Allah ; ils ne l’ont [toutefois] pas observé comme il se devait. Nous avons donné leur rétribution à ceux d’entre eux qui ont cru alors que beaucoup parmi eux sont pervers. (Ⅷ)
57. 28  
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اتَّقُوا اللَّهَ وَآمِنُوا بِرَسُولِهِ يُؤْتِكُمْ كِفْلَيْنِ مِن رَّحْمَتِهِ وَيَجْعَل لَّكُمْ نُورًا تَمْشُونَ بِهِ وَيَغْفِرْ لَكُمْ ۚ وَاللَّهُ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
- Ya ayyuha allatheena amanoo ittaqoo Allaha waaminoo birasoolihi yutikum kiflayni min rahmatihi wayajAAal lakum nooran tamshoona bihi wayaghfir lakum waAllahu ghafoorun raheemun (Ⅰ)
- Ô vous qui croyez ! Craignez Dieu et croyez à Son Prophète, afin qu’Il vous gratifie de deux parts de Sa miséricorde, vous assigne une lumière pour vous guider et vous pardonne vos péchés. Dieu est Plein de clémence et de compassion. (Ⅱ)
- Croyants, soyez pieux envers DIEU et croyez en Son prophète, DIEU vous donnera double part de Sa miséricorde. Il vous assignera une lumière grâce à laquelle vous marcherez [sur la bonne voie] et Il vous pardonnera, car DIEU pardonne [Il est] Miséricordieux [qui accorde aux croyants les biens particuliers]. (Ⅲ)
- يا أيها الذين آمنوا اتقوا الله وآمنوا برسوله يؤتكم كفلين من رحمته ويجعل لكم نورا تمشون به ويغفر لكم والله غفور رحيم (Ⅳ)
- يٰأَيُّهَا الَّذينَ ءامَنُوا اتَّقُوا اللَّهَ وَءامِنوا بِرَسولِهِ يُؤتِكُم كِفلَينِ مِن رَحمَتِهِ وَيَجعَل لَكُم نورًا تَمشونَ بِهِ وَيَغفِر لَكُم ۚ وَاللَّهُ غَفورٌ رَحيمٌ (Ⅴ)
- Ô vous les croyants, craignez Allah et croyez en Son prophète. Vous recevrez une double mesure de Sa miséricorde. Il vous donnera une lumière qui vous guidera. Il vous pardonnera, car Allah est Celui qui pardonne. Il est le Miséricordieux. (Ⅵ)
- Vous qui croyez, prémunissez-vous envers Dieu et croyez à Son Envoyé, qu’Il vous accorde double part de Sa miséricorde... qu’Il vous dote d’une lumière grâce à laquelle vous avanciez, qu’Il vous témoigne Son indulgence. — Dieu est Tout indulgence, Miséricordieux. (Ⅶ)
- O vous qui croyez !, soyez pieux envers Allah ! Croyez en Son Apôtre ! [Allah] vous donnera deux parts de Sa miséricorde. Il vous accordera une Lumière grâce à laquelle vous marcherez, et Il vous pardonnera. Allah est absoluteur et miséricordieux. (Ⅷ)
57. 29  
لِّئَلَّا يَعْلَمَ أَهْلُ الْكِتَابِ أَلَّا يَقْدِرُونَ عَلَىٰ شَيْءٍ مِّن فَضْلِ اللَّهِ ۙ وَأَنَّ الْفَضْلَ بِيَدِ اللَّهِ يُؤْتِيهِ مَن يَشَاءُ ۚ وَاللَّهُ ذُو الْفَضْلِ الْعَظِيمِ
- Lialla yaAAlama ahlu alkitabi alla yaqdiroona AAala shayin min fadli Allahi waanna alfadla biyadi Allahi yuteehi man yashao waAllahu thoo alfadli alAAatheemi (Ⅰ)
- Et ce, afin que les détenteurs de l’Écriture sachent bien qu’ils ne peuvent en aucune façon disposer de la grâce divine que seul Dieu a le pouvoir d’accorder à qui Il veut, car Dieu est le Maître de la grâce infinie. (Ⅱ)
- Afin que les gens du Livre sachent qu’ils n’ont aucun pouvoir sur [la possession ou la distribution de] la grâce de DIEU ; et que la grâce est [exclusivement] dans la main de DIEU, Il la donne à qui Il veut [ou, à celui qui la veut]. DIEU détient la grâce infinie. (Ⅲ)
- لئلا يعلم أهل الكتاب ألا يقدرون على شيء من فضل الله وأن الفضل بيد الله يؤتيه من يشاء والله ذو الفضل العظيم (Ⅳ)
- لِئَلّا يَعلَمَ أَهلُ الكِتٰبِ أَلّا يَقدِرونَ عَلىٰ شَيءٍ مِن فَضلِ اللَّهِ ۙ وَأَنَّ الفَضلَ بِيَدِ اللَّهِ يُؤتيهِ مَن يَشاءُ ۚ وَاللَّهُ ذُو الفَضلِ العَظيمِ (Ⅴ)
- De façon que les gens du Livre comprennent qu’ils ne peuvent rien sans la faveur d’Allah, la grâce étant entre les mains d’Allah. Il la donne à qui Il veut. Allah est Celui qui dispense la plus grande des grâces. (Ⅵ)
- — ... parce que les Gens de l’Écriture ignorent qu’ils n’ont pouvoir sur nulle parcelle de la grâce de Dieu, que la grâce est dans la main de Dieu, et qu’Il l’accorde à qui Il veut. — Dieu est Maître de la grâce insigne (Ⅶ)
- Que les Détenteurs de l’Écriture sachent qu’ils ne peuvent rien [sur] la Faveur d’Allah et que la Faveur est en la main d’Allah : Il la donnera à qui Il veut. Allah est Détenteur de la Faveur Immense. (Ⅷ)


Page: 1

57 







Home